En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Etes-vous pour ou contre l'euthanasie ? - Page 4

Etes-vous pour ou contre l'euthanasie ? - Page 4

Index du forum Proxi Sondages

1|2|3|4|5|

Auteur Message
le 11 Août 2012 à 23:16
T-Bird
T-Bird
>> /

47 ans
15291 messages
Réponse à allienopee qui a dit :
j'ai lu pour une fois sérieusement vos commentaires, donc je vais vous répondre sérieusement par une question


qui va pratiquer l'injection létale ?





Une IDE fraîchement diplômée ??

__________________________________
“L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs.”


Oscar Wilde

le 12 Août 2012 à 01:53
lancelin
lancelin
>>

57 ans
4 messages
S'il s'agit de Bachar El Assad,entièrement pour!!!!!!!!!!!!!
Un peu plus sérieusement,je ne pense pas qu'il faille raisonner trop
rapidement et trop catégoriquement sur ce grave sujet. L'affaire doit
être traitée au cas par cas par un collége de médecins et la famille.
Les infirmières ne sont pas là pour jouer les bourreaux en faisant le
geste que la famille attend,même si celui-ci est désintéressé voire...
humanitaire quand il abrège des souffrances intolérables.C'est pour
cette raison qu'il doit rester une exception et ne pas devenir la norme.
le 15 Août 2012 à 15:08
T-Bird
T-Bird
>> /

47 ans
15291 messages
Réponse à lancelin qui a dit :
S'il s'agit de Bachar El Assad,entièrement pour!!!!!!!!!!!!!
Un peu plus sérieusement,je ne pense pas qu'il faille raisonner trop
rapidement et trop catégoriquement sur ce grave sujet. L'affaire doit
être traitée au cas par cas par un collége de médecins et la famille.
Les infirmières ne sont pas là pour jouer les bourreaux en faisant le
geste que la famille attend,même si celui-ci est désintéressé voire...
humanitaire quand il abrège des souffrances intolérables.C'est pour
cette raison qu'il doit rester une exception et ne pas devenir la norme.


Très sérieusement, pourquoi pas un/une IDE ??
Et pourquoi B El A oui ??
Et qui va décider de la compétence à juger des collèges de médecins et de l'objectivité de la famille ?
Peut-on craindre qu'un cas trop "lourd" ou inintéressant soit sujet au "oui" plus facilement qu"un autre ?
Qu'en est-il des gros héritages à la clé qui tardent à tomber ??

Du "geste humanitaire" à l'eugénisme, le terrain est extrèmement glissant.

__________________________________
“L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs.”


Oscar Wilde

le 16 Août 2012 à 21:30
rose1978love
rose1978love
1 messages
étant aide soignante, je suis favorable. voir souffrir les personnes longtemps en voyant ds leur regard la souffrance, la peine des familles et notre impuissance, c très dur, de les voir se dégrader.aprés c un choix que les patients peuvent pouvoir prendre o diagnostic de leur maladie.
le 16 Août 2012 à 23:45
sbong
sbong
>>

23 ans
171 messages
perso je suis pour aussi...
pour un peu les raisons évoquées plus haut...
c'est nul de devoir souffrir quand y'a plus rien à faire je trouve...
le 17 Août 2012 à 08:43
vickychristin...
vickychristina1
180 messages
Réponse à sbong qui a dit :
perso je suis pour aussi...
pour un peu les raisons évoquées plus haut...
c'est nul de devoir souffrir quand y'a plus rien à faire je trouve...



Si la personne souffre c'est qu'il y a encore quelque chose à faire .
La fin de vie , quelle qu'en soit la cause , n'est plus synonyme de souffrance .
Il faudra encore du temps avant que cela soit admis par le plus grand nombre , tant nombreuses sont les personnes qui ont encore en souvenir la fin douloureuse d'un proche .
le 17 Août 2012 à 09:09
dani.22
dani.22
1591 messages
Bonjour. Entre le dire et le faire il y a une sacrée marge ! Perso je ne ferais pas ce geste,j'assume ce que je dis. Mettre fin à une vie,en face de la personne,les yeux dans les yeux (même s'il ne vous voient pas) vous le feriez ? Facile de donner son avis mais l'exécuter c'est autre chose. Bonnes nuits de sommeil après hein ! Ce n'est que mon avis bien sûr.

__________________________________

le 17 Août 2012 à 09:24
redcarmin
redcarmin
>> /

45 ans
9574 messages
Réponse à vickychristina1 qui a dit :

Si la personne souffre c'est qu'il y a encore quelque chose à faire .
La fin de vie , quelle qu'en soit la cause , n'est plus synonyme de souffrance .
Il faudra encore du temps avant que cela soit admis par le plus grand nombre , tant nombreuses sont les personnes qui ont encore en souvenir la fin douloureuse d'un proche .


Hello, effectivement comme vous dites il faudra encore du temps...

Mais je ne suis pas d'accord quand vous dites que s'il y a souffrance, c'est qu'il y a encore qque chose à faire.

Certaines douleurs sont insupportables, certaines maladies terribles, et à moins d'être shooté à ne plus avoir conscience...certains pensent que ce n'est pas vraiment une vie, d'etre dans cet état. Et qu'il est humain d'avoir envie de faire un choix.

J'en fais partie.

J'ai frôlé la mort de près, je connais particulièrement bien les pensées que peuvent engendrer des pics de douleurs aigues.

Hier, à la tv (pour une fois que je la regarde !) justement j'ai vu un homme pleurer parce que sa demande d'euthanasie venait d'être rejetée. Il va faire appel. Je crois que c'est en Grande Bretagne.

Tout cela reste un long débat.

__________________________________
ta salive sur

la Bouche

elle TE veut

la Muette

Amazone

elle TE veut

Dans son


CIRQUE

le 17 Août 2012 à 15:10
sbong
sbong
>>

23 ans
171 messages
Réponse à vickychristina1 qui a dit :

Si la personne souffre c'est qu'il y a encore quelque chose à faire .
La fin de vie , quelle qu'en soit la cause , n'est plus synonyme de souffrance .
Il faudra encore du temps avant que cela soit admis par le plus grand nombre , tant nombreuses sont les personnes qui ont encore en souvenir la fin douloureuse d'un proche .


j'ai perdu mes parents.
pouor mon père, on a tous attendu toute une après midi le dernier souffle et vraiment mais vraiment il n'y avait plus rien à faire.
il n'arrivait plus a respirer et souffrait terriblement.

alors oui. perso je persiste et je signe. une piqure dans ce cas là aurait été la bienvenue...
le 17 Août 2012 à 16:40
vickychristin...
vickychristina1
180 messages

"Certaines douleurs sont insupportables, certaines maladies terribles, et à moins d'être shooté à ne plus avoir conscience...certains pensent que ce n'est pas vraiment une vie, d'etre dans cet état. Et qu'il est humain d'avoir envie de faire un choix."

Les progrès de ces dernières années sont énormes , on arrive maintenant à trouver le point juste entre l’absence de souffrance et la perte de conscience , ainsi que des traitements de fond qui parent aux pics de souffrance .
Bien sûr il reste quelques rares exceptions mais c'est en très bonne voie .
Il arrive que l'on endorme ( avec leur accord ) des malades jusqu'à avoir trouvé le traitement qui leur convient et qu'on les réveille ensuite .
Nous savons maintenant mesurer la douleur même chez un malade endormi ou incapable de l'exprimer.
le 17 Août 2012 à 16:44
vickychristin...
vickychristina1
180 messages
Réponse à sbong qui a dit :
j'ai perdu mes parents.
pouor mon père, on a tous attendu toute une après midi le dernier souffle et vraiment mais vraiment il n'y avait plus rien à faire.
il n'arrivait plus a respirer et souffrait terriblement.

alors oui. perso je persiste et je signe. une piqure dans ce cas là aurait été la bienvenue...


J'en suis désolée , mais je persiste : s'il souffrait terriblement c'est que la prise en charge n'a pas été à la hauteur , selon les services , certains médecins ne sont pas encore bien formés au palliatif et frileux quant à certains traitements .
Mais encore une fois , c'est en très bonne voie
le 17 Août 2012 à 16:47
redcarmin
redcarmin
>> /

45 ans
9574 messages
Les progrès sont énormes oui je vous l'accorde.

Mais la douleur existe encore, et même dans la vie de tous les jours, sans cas extrême ou graves maladies, au quotidien "simplement" , des tas de personnes vivent, travaillent, baisent, en supportant des douleurs qu'elles doivent gérer, apprivoiser comme elles peuvent. Et vient un jour où justement...elles se retournent sur leur vie et réalisent alors que ça fait déjà 20 ans que ça dure.

Et continuent à avancer. Ou pas !

Les progrès sont bien là oui, mais ça ne suffit pas, et je doute que ça suffise pour faire patienter les personnes qui souffrent au point de ne plus pouvoir le supporter.

Est-ce une vie d'être plongé dans le coma en attendant des années une solution miracle qui peut etre ne viendra jamais ?

Je ne pense pas, du moins, pas en ce qui me concerne.

__________________________________
ta salive sur

la Bouche

elle TE veut

la Muette

Amazone

elle TE veut

Dans son


CIRQUE

le 17 Août 2012 à 17:29
vickychristin...
vickychristina1
180 messages

"Est-ce une vie d'être plongé dans le coma en attendant des années une solution miracle qui peut etre ne viendra jamais ?"

Je parlais de quelques jours tout au plus .

Quant aux personnes qui vivent et travaillent en souffrant , ce n'est pas mon sujet , je parle précisément de personnes en fin de vie .

Je sais qu'il existe quelques rares cas dans lesquels même les meilleurs centres anti-douleur sont impuissants , à l'heure actuelle .
le 17 Août 2012 à 17:40
sbong
sbong
>>

23 ans
171 messages
ce qui es sur aussi, c'est que ce sujet est à la croisé de pas mal de choses: progrès techniques, droit et législation, croyances intimes de chacun... je ne prétend pas imposer quoi que ce soit, mais je ne comprend pas que l'inverse ne soit pas forcément vrai.

j'avoue que je vis un peu dans un monde ou chacun pourrait être libre de ses choix. Autant pour mourir en paix que pour se marier avec une personne du même sexe. je sais, c'est un autre débat mais les " forces" qui s'opposent à ces deux sujets sont un peu les mêmes je trouve...
enfin bon...

sur la question du progrès technique, il faut quand même dire que la douleur n'est pas simplement physique dans certain cas et il ne peut donc pas s'appliquer systématiquement...

en tout cas, le plus important c'est le débat en bonne intelligence.
le 17 Août 2012 à 19:15
vickychristin...
vickychristina1
180 messages
Tout à fait d'accord avec cette dernière phrase .

Sinon , lorsqu'on parle de " souffrance " , celle-ci ne se résume pas à la douleur physique . Et les progrès sont aussi fulgurants en matière de prise en charge de la souffrance morale ( pour le malade comme pour les proches )
le 17 Août 2012 à 19:25
redcarmin
redcarmin
>> /

45 ans
9574 messages
Réponse à vickychristina1 qui a dit :
Tout à fait d'accord avec cette dernière phrase .

Sinon , lorsqu'on parle de " souffrance " , celle-ci ne se résume pas à la douleur physique . Et les progrès sont aussi fulgurants en matière de prise en charge de la souffrance morale ( pour le malade comme pour les proches )


Oui, mais j'associe la douleur morale au suicide, pas à l'euthanasie. Je parle bien entendu de personnes qui ne trouvent pas d'autres issues à un moment précis.

__________________________________
ta salive sur

la Bouche

elle TE veut

la Muette

Amazone

elle TE veut

Dans son


CIRQUE

le 17 Août 2012 à 19:43
sbong
sbong
>>

23 ans
171 messages
Réponse à redcarmin qui a dit :
Oui, mais j'associe la douleur morale au suicide, pas à l'euthanasie. Je parle bien entendu de personnes qui ne trouvent pas d'autres issues à un moment précis.


je pensais moi à des personnes qui se voient partir et/ou qui n'acceptent que difficilement leurs maladies et la déchéance physique.

mais bon. le suicide est sans doute une forme ultime de douleur morale oui...


le 17 Août 2012 à 20:13
vickychristin...
vickychristina1
180 messages
Tout cela est juste , il reste néanmoins que lorsqu'on parle d'euthanasie
on parle de personnes qui ne sont plus en état de se suicider .
Geste qui peut être demandé par des personnes dont on a soulagé la douleur physique mais pas la douleur morale , d'où une nécessité de prendre en charge celle-ci précocement .
le 28 Août 2012 à 20:27
sybilline.
sybilline.
>>

54 ans
1 messages


Personnellement pour !
Les gens qui ne peuvent plus vivre ne sont hélas pas capables de nous le faire savoir mais en tant que femme je ne veux ni être un poids ,ni devenir dégénérée donc une petit piqure et hop on en parle plus ....après c'est chacun pour soi dans ses cas là mais si on le fait en bonne et du forme ,y'a pas à chercher midi à 14 h je crois !
le 28 Août 2012 à 20:42
allienopee
allienopee
>> /

57 ans
8673 messages
Réponse à sybilline. qui a dit :


Personnellement pour !
Les gens qui ne peuvent plus vivre ne sont hélas pas capables de nous le faire savoir mais en tant que femme je ne veux ni être un poids ,ni devenir dégénérée donc une petit piqure et hop on en parle plus ....après c'est chacun pour soi dans ses cas là mais si on le fait en bonne et du forme ,y'a pas à chercher midi à 14 h je crois !


oué oué oué

Cela dit 95 % des euthanasies sont tout de même demandée par les familles et beaucoup par le personnel soigant......ça laisse à réfléchir.

Je peux en parler un peu parce que je connais un peu le sujet.
Un patient qui est traité pour la douleur ne demande pas à mourir.
Les gens dans le coma non plus (cela me parait évident)
Reste les gens qui ne supportent pas leur dépendance et d'être un poids pour leur famille.
Et ceux qui ne supportent pas la maladie des autres.
Alors faut-il légiférer ? cela a déjà été fait il me semble l'euthanasie est interdite. la loi léonetti est de 2002 et prenez le temps de la lire ça rend clair pas mal de chose.
Sinon reconnaître la droit de mourir à chacun oui...........cela s'appelle le suicide et c'est le droit absolu de chacun de faire ce qu'il veut de sa vie.
Moi perso je ne veux tuer personne, juste accompagner un patient jusqu'à la fin de sa vie de la meilleur façon possible.

__________________________________
j'm'en fous
Je suis dingue mais j'assume


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires