En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Fantasme irréalisable .. - Page 3

Fantasme irréalisable .. - Page 3

Index du forum Salon de thé

1|2|3|4|5|6|

Auteur Message
le 23 Octobre 2010 à 21:47
misterjoke
misterjoke
71 messages
Réponse à lesnake qui a dit :
Si un fantasme est forcément imaginaire, définition : effet de l'imaginaire qui tend à échapper à l'emprise de la réalité. Ce que tu décris dans ton 1er paragraphe est un souvenir.

Moi, j'assume tous mes fantasmes, mais après quelques déconvenues, je fais attention à ne pas les réaliser.


Slt Lesnake et à tt le monde par la même occasion;
aurais-tu un exemple a donné parmi les fantasmes que t'as réalisé et qui s'est mal déroulé ?
(si ce n'est pas trop indiscret.. le mieux serait que tu parles de celui le plus dingue qui te soit arrivé, j'espère ne pas trop en demander !)
le 23 Octobre 2010 à 21:56
lesnake
lesnake
>>

43 ans
199 messages
Réponse à misterjoke qui a dit :
Slt Lesnake et à tt le monde par la même occasion;
aurais-tu un exemple a donné parmi les fantasmes que t'as réalisé et qui s'est mal déroulé ?
(si ce n'est pas trop indiscret.. le mieux serait que tu parles de celui le plus dingue qui te soit arrivé, j'espère ne pas trop en demander !)


lol, il y a des photos de moi accessibles à tous sur ce site, donc désolé. Imaginez ce que vous voulez tant que ce n'est pas moi qui le raconte, mais je n'ai pas l'intention d'être aussi indiscret et impudique sur un forum public.
Ceci dit, la teneur de mes fantasmes et leur réalisation ne changent pas mon opinion à ce propos.
le 23 Octobre 2010 à 22:33
misterjoke
misterjoke
71 messages
Réponse à lesnake qui a dit :
lol, il y a des photos de moi accessibles à tous sur ce site, donc désolé. Imaginez ce que vous voulez tant que ce n'est pas moi qui le raconte, mais je n'ai pas l'intention d'être aussi indiscret et impudique sur un forum public.
Ceci dit, la teneur de mes fantasmes et leur réalisation ne changent pas mon opinion à ce propos.


c'est si loufoque que ça ??

.. t'as fait ça à plusieurs ds une ferme ? et le "plusieurs" c'était tout ce qui bouge et qu'on peut trouver dans une ferme !!
ou peu être.. t'as voulu incarner Blanche Neige ? juste t'as inverser le sexe des personnages et donc 7 naines rien qe pr toi !!!
ou encore ...tu l'as fait avec 2 femmes : Maïté et Susan Boyle !!

.. sinon je vois pas ce qui pourrait être autant affligeant que ça !
le 23 Octobre 2010 à 22:46
lesnake
lesnake
>>

43 ans
199 messages
Réponse à misterjoke qui a dit :
c'est si loufoque que ça ??

.. t'as fait ça à plusieurs ds une ferme ? et le "plusieurs" c'était tout ce qui bouge et qu'on peut trouver dans une ferme !!
ou peu être.. t'as voulu incarner Blanche Neige ? juste t'as inverser le sexe des personnages et donc 7 naines rien qe pr toi !!!
ou encore ...tu l'as fait avec 2 femmes : Maïté et Susan Boyle !!

.. sinon je vois pas ce qui pourrait être autant affligeant que ça !


non, mais ça ne regarde que moi et pas n'importe quel olibrius de forum.
De plus, ça n'apporterait rien à cette discussion.

Je n'ai rien à prouver ici, mais j'invite tous ceux qui le veulent à réaliser leurs fantasmes, ils verront bien par eux-même ce qu'on a à y gagner.
le 23 Octobre 2010 à 22:59
misterjoke
misterjoke
71 messages
(OUPS j'ai envoyé un abus sur le dernier msg de Lesnake sans faire exprès j'ai dérapé sur le clic de ma souris !
ne pas en tenir compte !)
le 23 Octobre 2010 à 23:54
misterjoke
misterjoke
71 messages
Réponse à lesnake qui a dit :
non, mais ça ne regarde que moi et pas n'importe quel olibrius de forum.
De plus, ça n'apporterait rien à cette discussion.

Je n'ai rien à prouver ici, mais j'invite tous ceux qui le veulent à réaliser leurs fantasmes, ils verront bien par eux-même ce qu'on a à y gagner.


bah si biensûr que ça apporterait qqch à la discusion ! on parle de fantasme..on ne sera pas hors sujet ! d'autant plus qu'on sera en plein ds la tte dernière question que j'ai posé du texte que j'ai placé en lançant ce topic..
mais bon tu fais ce que tu veux bien entendu ...
juste t'aurais pu m'inspirer probablement sur plusieurs point !

pr la peine je vais raconter un de mes fantasmes que j'ai réalisé y a 1 mois de cela !.. en fait , avt de le dévoiler, je tiens à préciser qu'il n'était plus à l'époque un fantasme, je l'avais totalement zappé de ma tête ! mais c'est pendant l'acte que je me suis rappelé que ça en était un il y a qq tps de cela !!
le voici : je l'ai fait avec une fille dont j'avais pris son numéro en soirée, je l'ai rappelé, on s'est donné rdv pr un déjeuner ds un resto près de son lieu de travail ! jusque là normal un rdv banal.. et au fur et à mesure de la conversation on en viens à parler de sex ! .. jusque là .. normal ! .. cette conversation me fait monter les hormones en zone "carré rose" !! et la voyant en face de moi je pense que c'était pareil de son coté : elle ne cachait pas ses petites joues toutes rouges, son sourire coquin et surtt... . son odeur ! .. à partir de là y a eu un "blanc" ds la conversation, on se regardait ! et je lui ai projeté, sans même vraiment réfléchir :"ça te dis là ?".... bien sûr comme tout caractère féminin (la plus part du moins) elle n'a pas voulu se livrer directement, elle me dit : "Non Fred là franchement c'est chaud, on a pas le tps (tout en éclatant de rire) je reprends le taf ds 10 min !!" ce qui était vrai ! d'autant plus qu'on venait de nous servir un café, encore bien chaud, et qu'il falait payé l'addition ! mais c'est pas ça qui allait me refroidir ! je lui dit : "parfait : 5 min pr ... puis on revient ici boire notre café qui sera "adente" et 5 min pr que tu retournes au taf !".. elle ne dit rien.. et se dirige vers les toilettes du resto .. je vous laisse imaginer la suite..
... pr une fois, et c'est pas ds mes habitudes, j'ai été ponctuel pr ne pas qu'elle soit en retard à son taf.. tu vas me dire c'était tellement bon aussi !!

Mon fantasme était dc celui de le faire ds les toilettes d'un resto (ou d'un pub) .. là ce qui était d'autant plus excitant c'est qu'on se connaissait à peine et que la fusion s'est de suite installé !!.. il est vrai que n'importe quelle expérience sexuelle fait sur l'instinct est.. TROP BONNE !! faut pas se le cacher !! j'en conclut dc que si toi Lesnake (et t'es pas le seul à me le dire) t'as réaliser tes fantasmes alors qu'il était prémédité et préparé minutieusement, c'est surement normal qu'ils n'ont pas était si bien que ça car simplement ça n'a pas été fait sous la pulsion ..

le 24 Octobre 2010 à 00:02
misterjoke
misterjoke
71 messages
.. Maintenant la question est ... comment un fantasme peut bien se dérouler (en gros que tt le monde prenne son pied) tout en étant programmé ?

Message édité 1 fois
(En dernier par misterjoke le 24 Octobre 2010 à 00:03)

le 24 Octobre 2010 à 09:33
moumoune3
moumoune3
>> /

69 ans
9551 messages
Peut être il faudrait d'abord se mettre d'accord avec ce qu'est un fantasme !! il semble que ce mot ce soit banalisé au fil du temps et ne correponde plus qu'à le réaliaion d'une mise en scène érotique sexuelle etc à la portée de tout le monde .
Lesnake a raison , un fantasme ne se réalise pas, il faut en trouver un autre et la plus part du temps décevant.

Ce que Mjoke raconte , le p'tit coup vite fait ur le gaz dans le toilettes est d'une banalité courante , ça c'est une opportunité que tu racontes, c'est comme dans les archives dans les bureaux , dans le toilettes des tgv ( bonjour l'hygiène !!) avec en prime , le risque ou la chance de se faire surprendre qui augment l'exitation .

Le fantame semble d'après les spécialistes du sujet, un défilé d'images qui permettent d'arriver à une érection , d'arriver à jouir ou de prolonger la jouissance , tant que le images arrivent.

Mais ton insistance a vouloir qu'on déballe ( ) tout de go sur un forum "nos" expériences sexuelles particulières ... c'et limite du voyeurisme ... ça c'est peut être bandant ?!

Autre chose , associer Susan Boyle ou Maïté à un fantasme crade et affligeant ..... non mais !
C'est sectaire et totalement déplacé !! Il n'y a , d"'après tes propos)que les gens qui soient "beaux" (tu nous donneras ta version du "beau" ) qui aient droit à la sexualité épanouie et explosive ???

je n'apprécie pas du tout tes propos , c'est insultant et intellectuellement petit. .. le pire c'et que tu aies trouvé malin de l'écrire , tu peux le penser , c'est déjà pas terrible .

Message édité 1 fois
(En dernier par moumoune3 le 24 Octobre 2010 à 09:35)

__________________________________
Appelez moi Elsa ... tout simplement

le 24 Octobre 2010 à 10:34
allienopee
allienopee
>> /

57 ans
8673 messages
Réponse à lesnake qui a dit :
Si un fantasme est forcément imaginaire, définition : effet de l'imaginaire qui tend à échapper à l'emprise de la réalité. Ce que tu décris dans ton 1er paragraphe est un souvenir.

Moi, j'assume tous mes fantasmes, mais après quelques déconvenues, je fais attention à ne pas les réaliser.


Relis tes cours de psycho..........un Fantasme est bien ce que j'ai dit, je suis formelle.
Et pour moumoune pareil..relisez freud; lakan et les autres.

"Dans le domaine de la sexualité, le fantasme est un scénario érotique, imaginaire ou non, provoquant une pulsion ou une excitation sexuelle au point d'être assouvie mais pas nécessairement, du fait de l'auto-censure sociale ou religieuse."

Un fantasme peut se réaliser, oui mais de là à penser qu'il sans danger !! cela dépend au fond de là source du fantasme et de son contenu.
Il faut rappeler tout de même que nos pulsions se sont construites dans l'enfance, et que les événements vécus sont réels. Les psychanalystes s'entendent à dire que nous construisons nos fantasmes d'après nos pulsions conscientes et/ou inconscientes.

Fantasmer estun signe de normalité

Message édité 1 fois
(En dernier par allienopee le 24 Octobre 2010 à 10:58)

__________________________________
j'm'en fous
Je suis dingue mais j'assume

le 24 Octobre 2010 à 13:32
moumoune3
moumoune3
>> /

69 ans
9551 messages
Réponse à allienopee qui a dit :
Relis tes cours de psycho..........un Fantasme est bien ce que j'ai dit, je suis formelle.
Et pour moumoune pareil..relisez freud; lakan et les autres.

"Dans le domaine de la sexualité, le fantasme est un scénario érotique, imaginaire ou non, provoquant une pulsion ou une excitation sexuelle au point d'être assouvie mais pas nécessairement, du fait de l'auto-censure sociale ou religieuse."

Un fantasme peut se réaliser, oui mais de là à penser qu'il sans danger !! cela dépend au fond de là source du fantasme et de son contenu.
Il faut rappeler tout de même que nos pulsions se sont construites dans l'enfance, et que les événements vécus sont réels. Les psychanalystes s'entendent à dire que nous construisons nos fantasmes d'après nos pulsions conscientes et/ou inconscientes.

Fantasmer estun signe de normalité


"Et pour moumoune pareil..relisez freud; lakan et les autres"

alors Lakan ... Freud et autres comparses, j'en ai lu , de petits bout , je ne suis pas psy du tout , je n'ai pas fait d'études de médecine

qu'ensuite chacun accorde un sens à ce mot , et comme je l'ai dit plus haut qu'il y ait un glissement de langage et que le mot soit employé hors propos , on est bien d'accord

donc comme j'essaie d'être informée avant de me lancer dans une diatribe ...

(je n'avais pas vu que tu avais édité une demie heure plus tard .)


donc voici , tant pis si ça vous saoule , mais du moins ça permet d'avoir un avis .. avisé

un beau copié collé :


"La réapparition de fantasme à partir du vocabulaire de la psychanalyse

⇒ article phantasia [3].
Introduit, ou réintroduit, dans le français contemporain par les traducteurs de Freud, le mot fantasme est censé rendre le terme allemand Phantasie, c'est-à-dire l'idée de productions de l' imagination par lesquelles le moi tente d'échapper à l'emprise de la réalité (tels les rêves diurnes) et qui souvent s'organisent dans un rapport étroit avec l' inconscient. Ce vocable (avec son adjectif fantasmatique), ainsi réapparu dans le vocabulaire de la psychanalyse, est aujourd'hui largement usité dans le langage courant. Bien que la médecine l'eût employé épisodiquement vers 1836 avec le sens d'hallucination visuelle et qu'il figure dans le Nouveau Larousse illustré de 1906 avec cette sobre définition : « Chimère qu'on se forme dans l'esprit », il était encore absent en 1926 dans la huitième édition du Dictionnaire général de la langue française par Adolphe Hatzfeld, Arsène Darmesteter et Antoine Thomas (Delagrave).

En refaisant surface dans la littérature psychanalytique française au cours du premier tiers du XXe siècle, fantasme renouait avec la persistance dans la langue populaire du latin phantasma, transcrit tardivement du mot grec doté de la même graphie, qui avait le sens d'image offerte à l'esprit par un phénomène extraordinaire et qui restait lié à phantasia, terme désignant d'abord l'opération mentale accompagnant une telle image et ensuite seulement « ombre » ou « fantôme ». Or le phantasma s'imposa, dans le parler de l'Empire, sous la forme de fantauma, issu du grec ionien phantagma et du grec massaliote phantôma. Ce fantauma méridional se retrouvera, dès le XIIe siècle, dans le français fantosme, avec le sens de « vision d'une personne de l'autre monde » ou de « fantôme », puis d'« illusion » et de « rêverie ». Dans les langues romanes, l'italien et l'espagnol fantasma gardèrent très clairement ce double sens d'abord de spectre puis d'image mentale, tandis qu'en français les deux termes médiévaux fantosme et fantasie se maintinrent longtemps pour désigner, le premier, une vision extraordinaire, le second, le pouvoir d'imaginer.

On retrouve ces deux derniers vocables dans la langue allemande sous la forme de Phantom (fantôme et, par extension, image trompeuse, illusion) et de Phantasie (imagination). C'est l'emploi privilégié par Freud de Phantasie qui a amené les premiers psychanalystes français à traduire un tel terme par le mot - nouveau ou nouvellement réhabilité dans leur langue - de fantasme. On notera cependant que Phantasie désigne moins le pouvoir d'imaginer ( Einbildungskraft) que le monde imaginaire et l'ensemble de ses contenus, l'activité créatrice de rêves, d'images et de visions à laquelle l'esprit se livre et qui s'exprime par le verbe fantasieren (substantifié sous la forme das Fantasieren). Si bien que, comme le font remarquer Laplanche et Pontalis dans le Vocabulaire de la psychanalyse, le français fantasme « ne correspond pas exactement au terme allemand [die Phantasie] puisque son extension est plus étroite. Il désigne telle formation imaginaire particulière et non le monde des fantasmes, l'activité imaginaire en général ». Toutefois, si c'est la psychanalyse qui a donné véritablement droit de cité au français fantasme - mais en lui assignant alors un sens plus restreint que Phantasie -, le concept correspondant s'est étendu, à l'intérieur de la discipline, à de multiples niveaux ou modalités (fantasme originaire, fantasme de séduction, fantasme conscient, fantasme inconscient, « roman familial », etc.) — qu'ils nous viennent de Freud, de Jung, de Lacan ou de Melanie Klein. Mais l'usage de fantasme déborde aujourd'hui largement le champ de la psychanalyse au sein duquel il est né au début du XXe siècle.

Il reste qu'en français, mais surtout en anglais, fantasme ou fantasy s'écrivent parfois avec la graphie phantasme ou phantasy, l'école kleinienne y voyant - malencontreusement semble-t-il - un moyen de distinguer fantasme inconscient (phantasy) et fantasme conscient (fantasy). Indépendamment de cette interprétation, les éditeurs britanniques des œuvres complètes de Freud, qui ont opté d'une manière générale pour phantasy, justifient, en ces termes quelque peu embarrassés, la distinction entre les deux orthographes : Phantasy est adopté ici sur la base d'une discussion dans l'Oxford Dictionary, qui aboutit à cette conclusion : « Dans l'usage moderne, les termes fantasy et phantasy, en dépit de leur identité phonique et de leur étymologie, tendent à être appréhendés comme étant distincts, le sens prédominant du premier étant “ caprice, lubie, comportement fantasque ”, tandis que le second est “ imagination ou représentation hallucinée ”. En conséquence, phantasy sera entendu ici avec le sens technique de phénomène intéressant le psychisme. Mais fantasy peut être usité aussi dans certaines occurrences appropriées » (Standard Edition, I, p. XXIV).

Ainsi, à la différence de leurs collègues français (pour lesquels phantasme et fantasme ont des sens équivalents), mais aussi italiens (qui utilisent fantasia ou fantasma) et espagnols (avec fantasia), les psychanalystes anglo-saxons semblent tenir à poser une distinction réelle entre fantasy et phantasy, ce dernier terme étant jugé plus proche, par sa graphie, de l'allemand Phantasie et marquant, à leurs yeux, une dépendance spécifique, par rapport au vocabulaire freudien, du concept qui est censé lui correspondre.

Charles Baladier"

...............................................

...apr ès , fantasme , phantasme ou fantaisie sexuelle ........ chacun choisit du moment qu'il y trouve son compte !!



Message édité 2 fois
(En dernier par moumoune3 le 24 Octobre 2010 à 13:34)

__________________________________
Appelez moi Elsa ... tout simplement

le 24 Octobre 2010 à 14:13
lacastafiore
lacastafiore
4259 messages
être mince

__________________________________
22 janvier 2011

le 24 Octobre 2010 à 14:16
moumoune3
moumoune3
>> /

69 ans
9551 messages
Réponse à lacastafiore qui a dit :
être mince


bern c'est pas un fantasme ... c'est une envie ! c'est ce qui ressort de ce que j'ai cru comprendre ...

__________________________________
Appelez moi Elsa ... tout simplement

le 24 Octobre 2010 à 14:17
bnc
bnc
>> /

44 ans
26564 messages
Réponse à lacastafiore qui a dit :
être mince


arreter la clope
le 24 Octobre 2010 à 14:19
moumoune3
moumoune3
>> /

69 ans
9551 messages
Réponse à lacastafiore qui a dit :
être mince


ben c'est pas un fantasme ... c'est une envie ! c'est ce qui ressort de ce que j'ai cru comprendre ...

__________________________________
Appelez moi Elsa ... tout simplement

le 24 Octobre 2010 à 14:19
allienopee
allienopee
>> /

57 ans
8673 messages
Réponse à moumoune3 qui a dit :
"Et pour moumoune pareil..relisez freud; lakan et les autres"

alors Lakan ... Freud et autres comparses, j'en ai lu , de petits bout , je ne suis pas psy du tout , je n'ai pas fait d'études de médecine

qu'ensuite chacun accorde un sens à ce mot , et comme je l'ai dit plus haut qu'il y ait un glissement de langage et que le mot soit employé hors propos , on est bien d'accord

donc comme j'essaie d'être informée avant de me lancer dans une diatribe ...

(je n'avais pas vu que tu avais édité une demie heure plus tard .)


donc voici , tant pis si ça vous saoule , mais du moins ça permet d'avoir un avis .. avisé

un beau copié collé :


"La réapparition de fantasme à partir du vocabulaire de la psychanalyse

⇒ article phantasia [3].
Introduit, ou réintroduit, dans le français contemporain par les traducteurs de Freud, le mot fantasme est censé rendre le terme allemand Phantasie, c'est-à-dire l'idée de productions de l' imagination par lesquelles le moi tente d'échapper à l'emprise de la réalité (tels les rêves diurnes) et qui souvent s'organisent dans un rapport étroit avec l' inconscient. Ce vocable (avec son adjectif fantasmatique), ainsi réapparu dans le vocabulaire de la psychanalyse, est aujourd'hui largement usité dans le langage courant. Bien que la médecine l'eût employé épisodiquement vers 1836 avec le sens d'hallucination visuelle et qu'il figure dans le Nouveau Larousse illustré de 1906 avec cette sobre définition : « Chimère qu'on se forme dans l'esprit », il était encore absent en 1926 dans la huitième édition du Dictionnaire général de la langue française par Adolphe Hatzfeld, Arsène Darmesteter et Antoine Thomas (Delagrave).

En refaisant surface dans la littérature psychanalytique française au cours du premier tiers du XXe siècle, fantasme renouait avec la persistance dans la langue populaire du latin phantasma, transcrit tardivement du mot grec doté de la même graphie, qui avait le sens d'image offerte à l'esprit par un phénomène extraordinaire et qui restait lié à phantasia, terme désignant d'abord l'opération mentale accompagnant une telle image et ensuite seulement « ombre » ou « fantôme ». Or le phantasma s'imposa, dans le parler de l'Empire, sous la forme de fantauma, issu du grec ionien phantagma et du grec massaliote phantôma. Ce fantauma méridional se retrouvera, dès le XIIe siècle, dans le français fantosme, avec le sens de « vision d'une personne de l'autre monde » ou de « fantôme », puis d'« illusion » et de « rêverie ». Dans les langues romanes, l'italien et l'espagnol fantasma gardèrent très clairement ce double sens d'abord de spectre puis d'image mentale, tandis qu'en français les deux termes médiévaux fantosme et fantasie se maintinrent longtemps pour désigner, le premier, une vision extraordinaire, le second, le pouvoir d'imaginer.

On retrouve ces deux derniers vocables dans la langue allemande sous la forme de Phantom (fantôme et, par extension, image trompeuse, illusion) et de Phantasie (imagination). C'est l'emploi privilégié par Freud de Phantasie qui a amené les premiers psychanalystes français à traduire un tel terme par le mot - nouveau ou nouvellement réhabilité dans leur langue - de fantasme. On notera cependant que Phantasie désigne moins le pouvoir d'imaginer ( Einbildungskraft) que le monde imaginaire et l'ensemble de ses contenus, l'activité créatrice de rêves, d'images et de visions à laquelle l'esprit se livre et qui s'exprime par le verbe fantasieren (substantifié sous la forme das Fantasieren). Si bien que, comme le font remarquer Laplanche et Pontalis dans le Vocabulaire de la psychanalyse, le français fantasme « ne correspond pas exactement au terme allemand [die Phantasie] puisque son extension est plus étroite. Il désigne telle formation imaginaire particulière et non le monde des fantasmes, l'activité imaginaire en général ». Toutefois, si c'est la psychanalyse qui a donné véritablement droit de cité au français fantasme - mais en lui assignant alors un sens plus restreint que Phantasie -, le concept correspondant s'est étendu, à l'intérieur de la discipline, à de multiples niveaux ou modalités (fantasme originaire, fantasme de séduction, fantasme conscient, fantasme inconscient, « roman familial », etc.) — qu'ils nous viennent de Freud, de Jung, de Lacan ou de Melanie Klein. Mais l'usage de fantasme déborde aujourd'hui largement le champ de la psychanalyse au sein duquel il est né au début du XXe siècle.

Il reste qu'en français, mais surtout en anglais, fantasme ou fantasy s'écrivent parfois avec la graphie phantasme ou phantasy, l'école kleinienne y voyant - malencontreusement semble-t-il - un moyen de distinguer fantasme inconscient (phantasy) et fantasme conscient (fantasy). Indépendamment de cette interprétation, les éditeurs britanniques des œuvres complètes de Freud, qui ont opté d'une manière générale pour phantasy, justifient, en ces termes quelque peu embarrassés, la distinction entre les deux orthographes : Phantasy est adopté ici sur la base d'une discussion dans l'Oxford Dictionary, qui aboutit à cette conclusion : « Dans l'usage moderne, les termes fantasy et phantasy, en dépit de leur identité phonique et de leur étymologie, tendent à être appréhendés comme étant distincts, le sens prédominant du premier étant “ caprice, lubie, comportement fantasque ”, tandis que le second est “ imagination ou représentation hallucinée ”. En conséquence, phantasy sera entendu ici avec le sens technique de phénomène intéressant le psychisme. Mais fantasy peut être usité aussi dans certaines occurrences appropriées » (Standard Edition, I, p. XXIV).

Ainsi, à la différence de leurs collègues français (pour lesquels phantasme et fantasme ont des sens équivalents), mais aussi italiens (qui utilisent fantasia ou fantasma) et espagnols (avec fantasia), les psychanalystes anglo-saxons semblent tenir à poser une distinction réelle entre fantasy et phantasy, ce dernier terme étant jugé plus proche, par sa graphie, de l'allemand Phantasie et marquant, à leurs yeux, une dépendance spécifique, par rapport au vocabulaire freudien, du concept qui est censé lui correspondre.

Charles Baladier"

...............................................

...apr ès , fantasme , phantasme ou fantaisie sexuelle ........ chacun choisit du moment qu'il y trouve son compte !!





oui certes mais rappelle toi la définition d'imaginer

imaginer c'est la recombinaison des souvenirs (inviduel ou collectifs.)........................t'es oki là je pense

C'est d'ailleurs à cause de ça qu'imaginer la mort est impossible, car notre pensée ne peut s'appuyer sur rien.
Mais celà est un autre débat.

Moi en tous les cas puisqu'il convient de parler sérieusement ici, je dirai, qu'on ne peut étaler ainsi un vrai fantasme sur un forum, car livrer nos fantasmes c'est ouvrir une fenêtre sur notre moi profond, dévoilée une intimité qui va bien au-delà de la part de nous qu'on livre en écrivant des conneries ici. c'est déjà presque impossible de parler de nos envies profondes avec un conjoint, Alors comme ça étalée; je n'y crois pas du tout.

Mon fantasme parler une nuit entière avec ma moumoune en live en sirotant un petit thé au jasmin.

PItain moumoue tu as ressorti tes fiches de cours..........
demain on parle des délires obsessionnels, j'ai bien bucher la dessus

__________________________________
j'm'en fous
Je suis dingue mais j'assume

le 24 Octobre 2010 à 14:20
moumoune3
moumoune3
>> /

69 ans
9551 messages
Réponse à moumoune3 qui a dit :
ben c'est pas un fantasme ... c'est une envie ! c'est ce qui ressort de ce que j'ai cru comprendre ...


ça a buggé sérieux là !!

__________________________________
Appelez moi Elsa ... tout simplement

le 24 Octobre 2010 à 14:24
moumoune3
moumoune3
>> /

69 ans
9551 messages
Réponse à allienopee qui a dit :
oui certes mais rappelle toi la définition d'imaginer

imaginer c'est la recombinaison des souvenirs (inviduel ou collectifs.)........................t'es oki là je pense

C'est d'ailleurs à cause de ça qu'imaginer la mort est impossible, car notre pensée ne peut s'appuyer sur rien.
Mais celà est un autre débat.

Moi en tous les cas puisqu'il convient de parler sérieusement ici, je dirai, qu'on ne peut étaler ainsi un vrai fantasme sur un forum, car livrer nos fantasmes c'est ouvrir une fenêtre sur notre moi profond, dévoilée une intimité qui va bien au-delà de la part de nous qu'on livre en écrivant des conneries ici. c'est déjà presque impossible de parler de nos envies profondes avec un conjoint, Alors comme ça étalée; je n'y crois pas du tout.

Mon fantasme parler une nuit entière avec ma moumoune en live en sirotant un petit thé au jasmin.

PItain moumoue tu as ressorti tes fiches de cours..........
demain on parle des délires obsessionnels, j'ai bien bucher la dessus


mes délires obsessionel ....... ben ma pôvre , c'est pas du thé au jasmin qu'il va te falloir ....... mai plus dur que ça , plus une camisole chacune , dess bonbons , des cloppes , des mecs ........... etc etc etc et une cam !!


nan j'ai rien ressorti j'ai rien rentré !!

__________________________________
Appelez moi Elsa ... tout simplement

le 24 Octobre 2010 à 14:27
moumoune3
moumoune3
>> /

69 ans
9551 messages
Réponse à allienopee qui a dit :
oui certes mais rappelle toi la définition d'imaginer

imaginer c'est la recombinaison des souvenirs (inviduel ou collectifs.)........................t'es oki là je pense

C'est d'ailleurs à cause de ça qu'imaginer la mort est impossible, car notre pensée ne peut s'appuyer sur rien.
Mais celà est un autre débat.

Moi en tous les cas puisqu'il convient de parler sérieusement ici, je dirai, qu'on ne peut étaler ainsi un vrai fantasme sur un forum, car livrer nos fantasmes c'est ouvrir une fenêtre sur notre moi profond, dévoilée une intimité qui va bien au-delà de la part de nous qu'on livre en écrivant des conneries ici. c'est déjà presque impossible de parler de nos envies profondes avec un conjoint, Alors comme ça étalée; je n'y crois pas du tout.

Mon fantasme parler une nuit entière avec ma moumoune en live en sirotant un petit thé au jasmin.

PItain moumoue tu as ressorti tes fiches de cours..........
demain on parle des délires obsessionnels, j'ai bien bucher la dessus


image c'est une représentation visuelle ou mentale , imaginer .. c'est rechercher dans ses souvenirs ce qui l'a construite .. du moins je pense

__________________________________
Appelez moi Elsa ... tout simplement

le 24 Octobre 2010 à 14:33
pierre03500
pierre03500
>>

66 ans
841 messages
Réponse à moumoune3 qui a dit :
image c'est une représentation visuelle ou mentale , imaginer .. c'est rechercher dans ses souvenirs ce qui l'a construite .. du moins je pense


Je ne veux pas me mêler de ce qui ne me regarde pas mais question fantasme :

Le Jasmin bientôt une drogue ??
par Xenelys cosmeceutique, mercredi 13 octobre 2010, à 02:52

Le développement de l’aromathérapie, basée essentiellement sur l’impact des odeurs sur des récepteurs olfactifs connectés au cerveau, suscite un intérêt grandissant dans la communauté scientifique.

Le Jasmin, consommé avec le thé est également utilisé en aromathérapie. L’industrie automobile pense notamment à introduire des diffuseurs d’huiles essentielles dans l’habitacle afin de nous relaxer. Une équipe de neurobiologistes de l’Université de Düsseldorf (D) montre que certaines molécules présentes dans l’HE de Jasmin sont aussi efficaces voir plus que le phénobarbital ou le propofol.

Le mode d’action de ces molécules est comparable au phenobarbital en activant le récepteur au GABA dont l’action est de diminuer l’anxiété et augmenter le sommeil.

Le phénobarbital est classé troisième dans le tableau des drogues les plus dangereuses, juste derrière l’héroïne et la cocaïne. Bientôt nous ne serons plus autorisés à boire du thé au Jasmin…


on peut le fumer ???

Message édité 2 fois
(En dernier par pierre03500 le 24 Octobre 2010 à 14:35)

__________________________________
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'ya pas de problèmes.
(Philosophie Shadok).

le 24 Octobre 2010 à 14:36
allienopee
allienopee
>> /

57 ans
8673 messages
Réponse à moumoune3 qui a dit :
image c'est une représentation visuelle ou mentale , imaginer .. c'est rechercher dans ses souvenirs ce qui l'a construite .. du moins je pense


tu pinailles

recombiner les souvenirs ..ou c'est rechercher dans ses souvenirs ce qui l'a construite


Techniquement c'est pareil non ?







__________________________________
j'm'en fous
Je suis dingue mais j'assume


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires
Sélection de profils connectés
chez nos partenaires :