En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Se suicider par l'abus d'alcool ou autres drogues.... - Page 2

Se suicider par l'abus d'alcool ou autres drogues.... - Page 2

Index du forum Salon de thé

1|2|3|4|5|

Auteur Message
le 29 Janvier 2009 à 14:46
Gali2.1
Gali2.1
336 messages
Réponse à yume_no_niwa qui a dit :
"si ça n'aurait pas mieux valu"? l'alcool transforme les gens. Tes proches sont ou auraient pu ê différents sobres.

Mon grand père était alcoolique et mauvais mais les rares fois ou il était sobre ça allait. Je lui en voulais quand même mais c'était mon grand pere, je l'aimais. Pareil pour les autres personnes qui me sont proches, qui font souffrir et qui ne veulent pas admettre qu'ils ont un probleme mais je les aime, je voudrais juste qu'ils comprennent mais ils ne comprennent pas.


non l'alcool ne transformepas les gens

ce sont les gens qui se transforment avec l'alcool.

quand on veut,on peut et j'y crois dur comme fer .

l'alcool est une lachete. et un moyen de faire porter aux autres,leurs blessures ( parfois non identifiées par l'interressé lui meme )


"je voudrais juste qu'ils comprennent mais ils ne comprennent pas"
ils n'ont cure du mal qu'ils se font a eux meme pourquoi en auraient ils face au mal qu'ils creent aux autres ?





le 29 Janvier 2009 à 14:46
Patjar
Patjar
>> /

49 ans
2334 messages
Réponse à tonio84 qui a dit :
totallement d accord avec toi. l alcoolisme est une forme de suicide par autodestruction je pense que ca cache une grave depression et une envie de se deconnecter de la vie reelle et pour certains d en finir avec la vie!! c est comme ceux qui savent qu ils sont atteints d une maladie grave et qu ils refusent de se soigner!!


Merci pour vos témoignages qui font avancer le topic

Je crois aussi que l'alcoolisme peut être une forme d'auto-destruction...
Alcoolique mondain, puis de plus en plus avec sa retraite, mon père a pourri la vie de ma famille sans jamais avoir pu s'expliquer sur cet enlisement et ce pourrissement de sa vie mais aussi de celles de sa femme (Mam), la mienne et celle de ma soeur...
Je lui en veux toujours et sa mort en 2001 a été libératoire dans les premiers temps... puis 2 ans plus tard j'ai eu le contrecoup...

Un bon ami va peut etre également en mourir mais evidemment il ne croyait pas vraiment être alcolo ... pfff

Merci de votre aide et soutien...ça me gave

__________________________________
La vie est trop courte ...
pour n'être que virtuelle ...

le 29 Janvier 2009 à 14:48
Gali2.1
Gali2.1
336 messages
Réponse à Patjar qui a dit :
Merci pour vos témoignages qui font avancer le topic

Je crois aussi que l'alcoolisme peut être une forme d'auto-destruction...
Alcoolique mondain, puis de plus en plus avec sa retraite, mon père a pourri la vie de ma famille sans jamais avoir pu s'expliquer sur cet enlisement et ce pourrissement de sa vie mais aussi de celles de sa femme (Mam), la mienne et celle de ma soeur...
Je lui en veux toujours et sa mort en 2001 a été libératoire dans les premiers temps... puis 2 ans plus tard j'ai eu le contrecoup...

Un bon ami va peut etre également en mourir mais evidemment il ne croyait pas vraiment être alcolo ... pfff

Merci de votre aide et soutien...ça me gave


le 29 Janvier 2009 à 14:48
tonio84
tonio84
375 messages
Réponse à Wiphil qui a dit :
La grande mode chez les plus jeunes c'est la "speed-biture" (il y a certainement un terme propre à la France) : boire rapidement une quantité d'alcool telle qu'on se trouve en quelques minutes au seuil du coma éthylique.
Et puis ces marques d'alcool qui organisent des distributions de breezers lors de certaines festivités.
Tout est fait pour rendre les gens alcooliques.
Personnellement je n'ai jamais bu ni fumé et je peux témoigner qu'ainsi il faut trouver d'autres moyens pour s'intégrer dans un groupe... Il est sidérant de voir combien alcool et tabac sont devenus, malgré leur dangerosité, des musts sociaux.


speed biture je connait (par un ptit cousin en fac) soiree sponsorise par les grandes marques d alcools et certains bars (happy hours)!!
plus connus sous le nom "speed drinking"

Message édité 1 fois
(En dernier par tonio84 le 29 Janvier 2009 à 14:57)

le 29 Janvier 2009 à 14:49
wlorkinet
wlorkinet
98 messages
Ouf, enfin un peu de fraicheur! Après les meurtres d'enfants et la peine de mort, changeons nous les idées et respirons un peu avec le suicide la picole et la came...
le 29 Janvier 2009 à 14:51
yume_no_niwa
yume_no_niwa
>> /

39 ans
55959 messages
Réponse à Gali2.1 qui a dit :
non l'alcool ne transformepas les gens

ce sont les gens qui se transforment avec l'alcool.

quand on veut,on peut et j'y crois dur comme fer .

l'alcool est une lachete. et un moyen de faire porter aux autres,leurs blessures ( parfois non identifiées par l'interressé lui meme )


"je voudrais juste qu'ils comprennent mais ils ne comprennent pas"
ils n'ont cure du mal qu'ils se font a eux meme pourquoi en auraient ils face au mal qu'ils creent aux autres ?







"quand on veut on peut" donc ils ne veulent pas. C'est pas faux. Mais chacun le voit (là je parle de ceux qui boivent) de façons différentes. Parfois un exutoire, parfois par envie et parce que l'on aime ça... mais c'est comme pour un fumeur, pas facile d'arrêter. Il y a une dépendance et comme pour toute dépendance il y a un cap difficile à passer et parfois c'est à cause de ce cap que ça rebute certaines personnes pour arrpeter.

"ils n'ont cure du mal qu'ils se font a eux meme pourquoi en auraient ils face au mal qu'ils creent aux autres ? " là encore ce n'est pas faux mais crois tu vraiment qu'ils aient conscience du mal qu'ils se font ou qu'ils font aux autres? Parfois je ne sais pas

__________________________________
à jamais dans mon coeur tu demeures

le 29 Janvier 2009 à 14:52
Gali2.1
Gali2.1
336 messages
Réponse à wlorkinet qui a dit :
Ouf, enfin un peu de fraicheur! Après les meurtres d'enfants et la peine de mort, changeons nous les idées et respirons un peu avec le suicide la picole et la came...


Ouvre un topic sur la broderie .. si tu veux

le 29 Janvier 2009 à 14:53
yume_no_niwa
yume_no_niwa
>> /

39 ans
55959 messages
Réponse à wlorkinet qui a dit :
Ouf, enfin un peu de fraicheur! Après les meurtres d'enfants et la peine de mort, changeons nous les idées et respirons un peu avec le suicide la picole et la came...


des sarcasmes... ça faisait longtemps ^^

c'est un sujet sérieux, s'il te gene tu n'es pas obligé de le lire et tu peux créer ton propre topic

__________________________________
à jamais dans mon coeur tu demeures

le 29 Janvier 2009 à 14:56
Wiphil
Wiphil
2233 messages
Réponse à DPegase qui a dit :
Je suis d'accord avec toi sur ces propos.

Cependant, je me dois de recadrer le sujet, celui-ci étant de nature "très sérieuse". Je ne peux tolérer aucune dérive. A la moindre, je serai obligé de fermer le sujet.



"Se suicide par l'abus d'alcool ou d'autres drogues".


C'est parce que tu n'as pas bien compris ce que je voulais dire : on nous fait vivre, parfois fragilisés pour diverses raisons, au milieu d'une abondante incitation alcoolique... Et c'était déjà ainsi pour les précédentes générations d'ailleurs. Il est évident que si nous vivions de manière moins liée à l'alcool, les plus amochés d'entre nous auraient un peu plus tendance à agir autrement que de s'abandonner à la bouteille.

__________________________________
Il est inutile de résister !

le 29 Janvier 2009 à 14:56
Gali2.1
Gali2.1
336 messages
Réponse à yume_no_niwa qui a dit :
"quand on veut on peut" donc ils ne veulent pas. C'est pas faux. Mais chacun le voit (là je parle de ceux qui boivent) de façons différentes. Parfois un exutoire, parfois par envie et parce que l'on aime ça... mais c'est comme pour un fumeur, pas facile d'arrêter. Il y a une dépendance et comme pour toute dépendance il y a un cap difficile à passer et parfois c'est à cause de ce cap que ça rebute certaines personnes pour arrpeter.

"ils n'ont cure du mal qu'ils se font a eux meme pourquoi en auraient ils face au mal qu'ils creent aux autres ? " là encore ce n'est pas faux mais crois tu vraiment qu'ils aient conscience du mal qu'ils se font ou qu'ils font aux autres? Parfois je ne sais pas


pour ceux que j'ai connu dans ma vie, oui ils savaient.. par moment, ils avaient des phases de lucidité horribles.. parce que plus t'avance plus c dur de faire machine arriere tellement il y a de choses a "reparer".. toi ta vie ton entourage ta santé.. et bien evidemment, il faut affronter tout ce que tu as perdu pour toujours.. ta femme.. tes gosses.. ton foie..


j'ai accompagné une personne dans larret de drogues dures et une autre dans l'arret de tabac drogue douce+dure+ alcool.. alors les etapes difficiles.. j'ai vu.. et la motivation j'ai vu aussi..
le 29 Janvier 2009 à 14:57
Patjar
Patjar
>> /

49 ans
2334 messages
Réponse à Gali2.1 qui a dit :
non l'alcool ne transformepas les gens

ce sont les gens qui se transforment avec l'alcool.

quand on veut,on peut et j'y crois dur comme fer .

l'alcool est une lachete. et un moyen de faire porter aux autres,leurs blessures ( parfois non identifiées par l'interressé lui meme )


"je voudrais juste qu'ils comprennent mais ils ne comprennent pas"
ils n'ont cure du mal qu'ils se font a eux meme pourquoi en auraient ils face au mal qu'ils creent aux autres ?







Je crois que vous avez toutes les 2 raisons...

L'alcool comme d'autres drogues sont des refuges, voire des lachetés mais il est tellement difficile de toujours faire face et l'alcool est aussi tellement festif !! ça requinque même quand on a froid et c'est aussi une sorte de médicament (a dose raisonnable bien sûr), en plus en France c une coutume, un lien social !!!

Bref

Ils ne comprennent pas ou ne veulent pas comprendre et c pas eux qui trinquent !!

__________________________________
La vie est trop courte ...
pour n'être que virtuelle ...

le 29 Janvier 2009 à 15:00
Patjar
Patjar
>> /

49 ans
2334 messages
Réponse à wlorkinet qui a dit :
Ouf, enfin un peu de fraicheur! Après les meurtres d'enfants et la peine de mort, changeons nous les idées et respirons un peu avec le suicide la picole et la came...


Je te comprends mais moi ça faisait longtemps que je n'avais pas posté car je ne trouvais pas d'intérêts à la plupart des topics...

Donc ... tu peux poster ailleurs... Sans rancune

__________________________________
La vie est trop courte ...
pour n'être que virtuelle ...

le 29 Janvier 2009 à 15:04
wlorkinet
wlorkinet
98 messages
Ok, je m'excuse, je vous ai froissé...C'est vrai que c'est un sujet sérieux et qu'on est pas là pour rire.

*pars sur la pointe des pieds se faire un "téquila-exomil" *
le 29 Janvier 2009 à 15:07
Gali2.1
Gali2.1
336 messages
Réponse à wlorkinet qui a dit :
Ok, je m'excuse, je vous ai froissé...C'est vrai que c'est un sujet sérieux et qu'on est pas là pour rire.

*pars sur la pointe des pieds se faire un "téquila-exomil" *


les autres je sais pas.. moi oui .. ca me froisse

c pas un sujet fleuve pour etendre deux trois larmes ..
ca arrive quand meme qu'on ai envie de partager des epreuves avec d'autres qui comprennent ..


on peut pas toujours parler des arbres a pates

prends plutot une camomille c'est nettement moins dangereux pour ta santé
le 29 Janvier 2009 à 15:13
chloe777
chloe777
>> /

42 ans
41093 messages
Réponse à Patjar qui a dit :
Je crois que vous avez toutes les 2 raisons...

L'alcool comme d'autres drogues sont des refuges, voire des lachetés mais il est tellement difficile de toujours faire face et l'alcool est aussi tellement festif !! ça requinque même quand on a froid et c'est aussi une sorte de médicament (a dose raisonnable bien sûr), en plus en France c une coutume, un lien social !!!

Bref

Ils ne comprennent pas ou ne veulent pas comprendre et c pas eux qui trinquent !!


Si tu penses à l'alcool comme médicament à cause de ses effets apaisants, en fait, il faut vraiment se méfier. L'alcool apaise, c'est vrai mais à la redescente, il est très anxiogène. Et pas seulement pour les alcooliques. Les lendemains qui suivent des soirées un peu trop arrosées sont sources d'angoisse.

L'alcool me fait très peur bien que je n'ai jamais eu d'alcooliques dans mon entourage. Seulement de bons buveurs et je me sens obligée de les mettre en garde : boire pour se détendre ou parce qu'on déprime un peu, ça n'est pas anodin et il faut faire très attention. Se méfier aussi si on se sent obligé de boire de l'alcool toutes les fois où l'on sort. La seule bonne raison de boire de l'alcool, c'est pour en apprécier le goût et surtout pas pour ses effets.

__________________________________
Training to be perfect. Thank you for your patience.

le 29 Janvier 2009 à 15:20
pipam
pipam
19383 messages
Pour bien connaitre le souci de l'acoolisme , ou dumoins ses conséquences, je suis assez d'accord pour une espece de suicide à petit feu.

on se sent bien suite à une cuite, mai sle lendemain qui dechant efait son effet. Alors on en reprend une, pour apaiser ça...

et ca devient un cercle vicieux avec ce que ça implqieu comme conséquences.

la personne se rend bien compte du probleme, mai sl'angoisse et le manque se font tres vite ressentir quand la dose n'est pas là. Alors on la cherche, partout. Votre entourage planque les bouteilles, mais finalement, en cherchant un peu, yen a partout... apres rasage, parfum,sirops contre la toux, antidepresseurs....

__________________________________
Pipam ? Affirmatif. Et quoi d'autre ? No comment.

le 29 Janvier 2009 à 15:20
quasimodo94
quasimodo94
>>

41 ans
33719 messages
Réponse à chloe777 qui a dit :
Si tu penses à l'alcool comme médicament à cause de ses effets apaisants, en fait, il faut vraiment se méfier. L'alcool apaise, c'est vrai mais à la redescente, il est très anxiogène. Et pas seulement pour les alcooliques. Les lendemains qui suivent des soirées un peu trop arrosées sont sources d'angoisse.

L'alcool me fait très peur bien que je n'ai jamais eu d'alcooliques dans mon entourage. Seulement de bons buveurs et je me sens obligée de les mettre en garde : boire pour se détendre ou parce qu'on déprime un peu, ça n'est pas anodin et il faut faire très attention. Se méfier aussi si on se sent obligé de boire de l'alcool toutes les fois où l'on sort. La seule bonne raison de boire de l'alcool, c'est pour en apprécier le goût et surtout pas pour ses effets.


L'alcool est anxiogène dès sa prise, pas lors de la redescente et c là que réside le danger d'après moi...

Je parle en connaissance de cause ms pas de moi bien sûr

__________________________________

le 29 Janvier 2009 à 15:23
chloe777
chloe777
>> /

42 ans
41093 messages
Réponse à quasimodo94 qui a dit :
L'alcool est anxiogène dès sa prise, pas lors de la redescente et c là que réside le danger d'après moi...

Je parle en connaissance de cause ms pas de moi bien sûr


Je ne crois pas. Puisque quand tu bois, tu as l'impression d'avoir moins de soucis.

__________________________________
Training to be perfect. Thank you for your patience.

le 29 Janvier 2009 à 15:28
quasimodo94
quasimodo94
>>

41 ans
33719 messages
Réponse à chloe777 qui a dit :
Je ne crois pas. Puisque quand tu bois, tu as l'impression d'avoir moins de soucis.


L'impression d'avoir moins de soucis est un leurre contre la réalité ms ne diminue en rien l'anxiété. Disons si tu préfères, que l'on croit ne plus subir les effets de cette dernière alors que c l'inverse qui se produit inconsciemment avec des conséquences déstructrices ou autres lors de le redescente, celle-ci étant d'autant plus abrupte.

__________________________________

le 29 Janvier 2009 à 15:29
chloe777
chloe777
>> /

42 ans
41093 messages
Réponse à quasimodo94 qui a dit :
L'impression d'avoir moins de soucis est un leurre contre la réalité ms ne diminue en rien l'anxiété. Disons si tu préfères, que l'on croit ne plus subir les effets de cette dernière alors que c l'inverse qui se produit inconsciemment avec des conséquences déstructrices ou autres lors de le redescente, celle-ci étant d'autant plus abrupte.


D'accord

__________________________________
Training to be perfect. Thank you for your patience.


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires