En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

La tolérance en amitié - Page 1

La tolérance en amitié - Page 1

Index du forum Salon de thé

1|2|3|4|5|6|

Auteur Message
le 04 Décembre 2008 à 10:24
chloe777
chloe777
>> /

42 ans
41181 messages
J'ai un groupe d'amis, des anciens camarades de fac. On se retrouve régulièrement soit à l'exterieur, soit à des dîners chez les uns ou les autres.

Parmi ces amis, se trouve une personne qui a des idées diamétralement différentes des miennes. Mais on n'en a jamais discuté. Et tacitement, on a toujours évité certains sujets.

Dernièrement, il nous a présenté son amie. Qui partage ses idées à lui. Et tant mieux sinon leur couple ne durerait pas longtemps.

C'est une femme intéressante, amusante, cultivée etc. Mais qui malheureusement, manque peut-être un peu de diplomatie puisqu'elle ne se gêne pas pour dire sa façon de pensée.

Le problème est que j'ai l'intention de faire un dîner chez moi. Et je ne sais pas si je dois les inviter.

Que quelqu'un puisse émettre de telles idées chez moi, ça me rend dingue.
Mais en même temps, c'est séparer le groupe et montrer subitement une certaine hostilité envers mon " ami ".

Je ne l'avais pas invité à mon mariage mais dans ce cas, on peut toujours trouver des excuses.

Mais à un dîner?

Vous feriez quoi, vous?

Jusqu'où peut aller la tolérance?

__________________________________
Training to be perfect. Thank you for your patience.

le 04 Décembre 2008 à 10:38
marieno2
marieno2
7120 messages
Réponse à chloe777 qui a dit :
J'ai un groupe d'amis, des anciens camarades de fac. On se retrouve régulièrement soit à l'exterieur, soit à des dîners chez les uns ou les autres.

Parmi ces amis, se trouve une personne qui a des idées diamétralement différentes des miennes. Mais on n'en a jamais discuté. Et tacitement, on a toujours évité certains sujets.

Dernièrement, il nous a présenté son amie. Qui partage ses idées à lui. Et tant mieux sinon leur couple ne durerait pas longtemps.

C'est une femme intéressante, amusante, cultivée etc. Mais qui malheureusement, manque peut-être un peu de diplomatie puisqu'elle ne se gêne pas pour dire sa façon de pensée.

Le problème est que j'ai l'intention de faire un dîner chez moi. Et je ne sais pas si je dois les inviter.

Que quelqu'un puisse émettre de telles idées chez moi, ça me rend dingue.
Mais en même temps, c'est séparer le groupe et montrer subitement une certaine hostilité envers mon " ami ".

Je ne l'avais pas invité à mon mariage mais dans ce cas, on peut toujours trouver des excuses.

Mais à un dîner?

Vous feriez quoi, vous?

Jusqu'où peut aller la tolérance?


bin , je suis pas confronter à se probléme ,

avec mes amis , on as à peu prés toutes les pensées , idées , conception .

sauf un , la religion , mais personne juge l'autre , il suffit "si on en parle " de pas trop affirmer sa conviction là dessus et sa passe

désolé ma biquette de pas pouvoir t'aider là dessus

__________________________________
la fausse marieno...c'est moi...




le 04 Décembre 2008 à 10:40
cabfe
cabfe
>>

38 ans
228 messages
Réponse à chloe777 qui a dit :
J'ai un groupe d'amis, des anciens camarades de fac. On se retrouve régulièrement soit à l'exterieur, soit à des dîners chez les uns ou les autres.

Parmi ces amis, se trouve une personne qui a des idées diamétralement différentes des miennes. Mais on n'en a jamais discuté. Et tacitement, on a toujours évité certains sujets.

Dernièrement, il nous a présenté son amie. Qui partage ses idées à lui. Et tant mieux sinon leur couple ne durerait pas longtemps.

C'est une femme intéressante, amusante, cultivée etc. Mais qui malheureusement, manque peut-être un peu de diplomatie puisqu'elle ne se gêne pas pour dire sa façon de pensée.

Le problème est que j'ai l'intention de faire un dîner chez moi. Et je ne sais pas si je dois les inviter.

Que quelqu'un puisse émettre de telles idées chez moi, ça me rend dingue.
Mais en même temps, c'est séparer le groupe et montrer subitement une certaine hostilité envers mon " ami ".

Je ne l'avais pas invité à mon mariage mais dans ce cas, on peut toujours trouver des excuses.

Mais à un dîner?

Vous feriez quoi, vous?

Jusqu'où peut aller la tolérance?


Ce n'est que pour un moment et il n'est pas certain que les sujets qui fâchent soient abordés.

Et puis si t'es chez toi, tu peux plus facilement calmer les éventuelles hardeurs qu'en étant l'invitée.

Je tenterai le coup à ta place.
Au pire, t'es préparée psychologiquement.
Au mieux, ça fera une bonne surprise et une bonne soirée.
le 04 Décembre 2008 à 10:46
chloe777
chloe777
>> /

42 ans
41181 messages
Réponse à marieno2 qui a dit :
bin , je suis pas confronter à se probléme ,

avec mes amis , on as à peu prés toutes les pensées , idées , conception .

sauf un , la religion , mais personne juge l'autre , il suffit "si on en parle " de pas trop affirmer sa conviction là dessus et sa passe

désolé ma biquette de pas pouvoir t'aider là dessus


Ben, ça se passait pareil pour nous aussi.

Mais elle, est nouvelle dans le groupe. Peut-être qu'elle ne recommencera pas

__________________________________
Training to be perfect. Thank you for your patience.

le 04 Décembre 2008 à 10:50
marieno2
marieno2
7120 messages
Réponse à chloe777 qui a dit :
Ben, ça se passait pareil pour nous aussi.

Mais elle, est nouvelle dans le groupe. Peut-être qu'elle ne recommencera pas


bin certains sont sont génes meme si ils ne connaissent pas

elle peut effectivement ne pas le refaire comme etre pire je rigole

chacun à ses convictions sur plusieurs sujets , mais je pense que l'on as pas le droit de l'imposer à l'autre

__________________________________
la fausse marieno...c'est moi...




le 04 Décembre 2008 à 10:55
chloe777
chloe777
>> /

42 ans
41181 messages
Réponse à cabfe qui a dit :
Ce n'est que pour un moment et il n'est pas certain que les sujets qui fâchent soient abordés.

Et puis si t'es chez toi, tu peux plus facilement calmer les éventuelles hardeurs qu'en étant l'invitée.

Je tenterai le coup à ta place.
Au pire, t'es préparée psychologiquement.
Au mieux, ça fera une bonne surprise et une bonne soirée.


Et si ça se passe mal, je lui demande de sortir?

Parce qu'autant dans un restaurant, à la limite, je m'en moque un peu.
Autant chez moi...

Je ne peux pas décemment accueillir quelqu'un et lui demander de fermer son bec.

Ma meilleure amie me dit que je suis intolérante. Mais quand tu accueilles du monde, c'est censé te faire plaisir.
Là, du coup, je recule le dîner. Et puis inviter des gens en espérant qu'ils ne viennent pas...

Ce qui m'embête, c'est que je la trouvais hyper sympa avant ça.

C'est le sujet d'Anissa sur les préjugés qui m'a donné envie d'ouvrir ce sujet.

Préjugés et intolérance, on est en plein dedans.

Ca m'énerve de voir ça en moi. J'aimerais dépasser ça.

__________________________________
Training to be perfect. Thank you for your patience.

le 04 Décembre 2008 à 10:56
Wiphil
Wiphil
2233 messages
Réponse à chloe777 qui a dit :
J'ai un groupe d'amis, des anciens camarades de fac. On se retrouve régulièrement soit à l'exterieur, soit à des dîners chez les uns ou les autres.

Parmi ces amis, se trouve une personne qui a des idées diamétralement différentes des miennes. Mais on n'en a jamais discuté. Et tacitement, on a toujours évité certains sujets.

Dernièrement, il nous a présenté son amie. Qui partage ses idées à lui. Et tant mieux sinon leur couple ne durerait pas longtemps.

C'est une femme intéressante, amusante, cultivée etc. Mais qui malheureusement, manque peut-être un peu de diplomatie puisqu'elle ne se gêne pas pour dire sa façon de pensée.

Le problème est que j'ai l'intention de faire un dîner chez moi. Et je ne sais pas si je dois les inviter.

Que quelqu'un puisse émettre de telles idées chez moi, ça me rend dingue.
Mais en même temps, c'est séparer le groupe et montrer subitement une certaine hostilité envers mon " ami ".

Je ne l'avais pas invité à mon mariage mais dans ce cas, on peut toujours trouver des excuses.

Mais à un dîner?

Vous feriez quoi, vous?

Jusqu'où peut aller la tolérance?


Le débat d'idée est l'une des choses les plus enrichissantes qui soient. Si chacun fait l'effort d'écouter l'autre et d'être perméable à ses arguments, il y a des chances que vous terminiez votre repas plus proches que jamais.

Si par contre chacun campe sur ses opinions jusqu'à avoir peur d'écouter l'argumentaire de l'autre on aboutit inévitablement à une situation conflictuelle.

J'ai perdu pas mal de mes "amis" à cause des mes positions idéologiques souvent hors norme ou politiquement incorrectes et paradoxalement ce souvent les chantres de la tolérance et de l'humanisme (dialectiquement parlant) qui m'ont rejetés. Ceci ne sert pas leurs opinions.

__________________________________
Il est inutile de résister !

le 04 Décembre 2008 à 10:59
cabfe
cabfe
>>

38 ans
228 messages
Réponse à chloe777 qui a dit :
Et si ça se passe mal, je lui demande de sortir?

Parce qu'autant dans un restaurant, à la limite, je m'en moque un peu.
Autant chez moi...

Je ne peux pas décemment accueillir quelqu'un et lui demander de fermer son bec.

Ma meilleure amie me dit que je suis intolérante. Mais quand tu accueilles du monde, c'est censé te faire plaisir.
Là, du coup, je recule le dîner. Et puis inviter des gens en espérant qu'ils ne viennent pas...

Ce qui m'embête, c'est que je la trouvais hyper sympa avant ça.

C'est le sujet d'Anissa sur les préjugés qui m'a donné envie d'ouvrir ce sujet.

Préjugés et intolérance, on est en plein dedans.

Ca m'énerve de voir ça en moi. J'aimerais dépasser ça.


Sans être aussi catégorique !
Si un sujet épineux sort, on peut dire, avec tact et diplomatie, que ce n'est peut-être pas judicieux, que ce n'est pas le lieu pour ça, etc.

Une façon de faire le gendarme, comme le ferait un maître de débat entre deux personnalités antagonistes.

Après je ne connais pas ton caractère.
le 04 Décembre 2008 à 11:08
chloe777
chloe777
>> /

42 ans
41181 messages
Réponse à Wiphil qui a dit :
Le débat d'idée est l'une des choses les plus enrichissantes qui soient. Si chacun fait l'effort d'écouter l'autre et d'être perméable à ses arguments, il y a des chances que vous terminiez votre repas plus proches que jamais.

Si par contre chacun campe sur ses opinions jusqu'à avoir peur d'écouter l'argumentaire de l'autre on aboutit inévitablement à une situation conflictuelle.

J'ai perdu pas mal de mes "amis" à cause des mes positions idéologiques souvent hors norme ou politiquement incorrectes et paradoxalement ce souvent les chantres de la tolérance et de l'humanisme (dialectiquement parlant) qui m'ont rejetés. Ceci ne sert pas leurs opinions.


C'est bien ça le problème.

Je ne crois pas qu'aucun des deux camps ne pourra convaincre l'autre.

Et c'est vrai que politiquement, c'est mon camp qui est censé être plus humaniste et plus tolérant.

Mais crois-moi, ça n'est pas plus confortable. Comme quoi...

D'ailleurs, j'ai sciemment omis de mettre nos idées respectives pour que les réponses ne soient pas influencées par elles.

Mr Chloe prend ça beaucoup plus légèrement : on les invite et on les tacle

Mais ça n'est pas trop l'idée que je me fais de l'hospitalité.

Je connais cet ami depuis plus de 10 ans. Et ne pas en parler était en quelque sorte notre terrain d'entente.

Il aurait quand même pu la prévenir.

__________________________________
Training to be perfect. Thank you for your patience.

le 04 Décembre 2008 à 11:17
Gouki
Gouki
>>

36 ans
312 messages
Réponse à chloe777 qui a dit :
C'est bien ça le problème.

Je ne crois pas qu'aucun des deux camps ne pourra convaincre l'autre.

Et c'est vrai que politiquement, c'est mon camp qui est censé être plus humaniste et plus tolérant.

Mais crois-moi, ça n'est pas plus confortable. Comme quoi...

D'ailleurs, j'ai sciemment omis de mettre nos idées respectives pour que les réponses ne soient pas influencées par elles.

Mr Chloe prend ça beaucoup plus légèrement : on les invite et on les tacle

Mais ça n'est pas trop l'idée que je me fais de l'hospitalité.

Je connais cet ami depuis plus de 10 ans. Et ne pas en parler était en quelque sorte notre terrain d'entente.

Il aurait quand même pu la prévenir.


Sinon, c'est à toi de la prévenir, puisqu'elle sera chez toi.

Si la situation commence à déraper, tu fais le gendarme, tout simplement!

Après, si elle ne comprend pas, la conclusion sera très facile à faire, c'est une tache!

Et là, tu peux en venir aux mesures plus rudes: deuxième avertissement (ton panneau "on arrête de pourrir le topic" serait très utile dans ce cas ), et si ça continue: "la porte est par là, merci!"

__________________________________
L'ouverture d'esprit ne se résume pas toujours à une fracture du crâne.

le 04 Décembre 2008 à 11:18
chloe777
chloe777
>> /

42 ans
41181 messages
Réponse à cabfe qui a dit :
Sans être aussi catégorique !
Si un sujet épineux sort, on peut dire, avec tact et diplomatie, que ce n'est peut-être pas judicieux, que ce n'est pas le lieu pour ça, etc.

Une façon de faire le gendarme, comme le ferait un maître de débat entre deux personnalités antagonistes.

Après je ne connais pas ton caractère.


Je vais sortir mes panneaux de modo

Oui! T'as raison! On peut toujours changer de sujet de conversation.

Dire qu'on ne partage pas leurs idées et qu'il est donc préférable d'éviter le sujet.

De caractère, disons que j'ai beaucoup changé. Il y a 10 ans, je ne me serais même pas posée la question.
On va dire que c'est une nouvelle étape à franchir.

Mais je me demande quand même si les inviter, ça n'est pas cautionner un peu leurs idées.
Un peu comme de la collaboration, tu vois? ( je sais, c'est un mot fort mais je n'arrive pas à l'exprimer autrement.)

__________________________________
Training to be perfect. Thank you for your patience.

le 04 Décembre 2008 à 11:22
Gouki
Gouki
>>

36 ans
312 messages
Réponse à chloe777 qui a dit :
Je vais sortir mes panneaux de modo

Oui! T'as raison! On peut toujours changer de sujet de conversation.

Dire qu'on ne partage pas leurs idées et qu'il est donc préférable d'éviter le sujet.

De caractère, disons que j'ai beaucoup changé. Il y a 10 ans, je ne me serais même pas posée la question.
On va dire que c'est une nouvelle étape à franchir.

Mais je me demande quand même si les inviter, ça n'est pas cautionner un peu leurs idées.
Un peu comme de la collaboration, tu vois? ( je sais, c'est un mot fort mais je n'arrive pas à l'exprimer autrement.)


Si je devais ne pas fréquenter tous ceux avec qui je ne suis pas d'accord, je ne verrais pas grand monde!!

C'est plutôt faire preuve de deux choses que tu as plutôt à coeur, il me semble: tolérance, et ouverture d'esprit!

C'est là que tu pourras voir si tu possèdes vraiment ces qualités, ou pas! (désolé, je sais, je dis aussi les choses très franchement...)

__________________________________
L'ouverture d'esprit ne se résume pas toujours à une fracture du crâne.

le 04 Décembre 2008 à 11:28
germaines
germaines
3105 messages
Réponse à chloe777 qui a dit :
J'ai un groupe d'amis, des anciens camarades de fac. On se retrouve régulièrement soit à l'exterieur, soit à des dîners chez les uns ou les autres.

Parmi ces amis, se trouve une personne qui a des idées diamétralement différentes des miennes. Mais on n'en a jamais discuté. Et tacitement, on a toujours évité certains sujets.

Dernièrement, il nous a présenté son amie. Qui partage ses idées à lui. Et tant mieux sinon leur couple ne durerait pas longtemps.

C'est une femme intéressante, amusante, cultivée etc. Mais qui malheureusement, manque peut-être un peu de diplomatie puisqu'elle ne se gêne pas pour dire sa façon de pensée.

Le problème est que j'ai l'intention de faire un dîner chez moi. Et je ne sais pas si je dois les inviter.

Que quelqu'un puisse émettre de telles idées chez moi, ça me rend dingue.
Mais en même temps, c'est séparer le groupe et montrer subitement une certaine hostilité envers mon " ami ".

Je ne l'avais pas invité à mon mariage mais dans ce cas, on peut toujours trouver des excuses.

Mais à un dîner?

Vous feriez quoi, vous?

Jusqu'où peut aller la tolérance?


C'est pourtant l'occasion ou jamais de montrer ta tolérance. et aussi d'essayer de comprendre sa position.

si tu es diplomate, tu sauras très vite en deux ou trois phrases lui dire que tu ne partages pas son opinion, mais que le moment est à la fête et non pas à des oppositions.

si la personne est intelligente, elle évitera à l'avenir de te mêler à ses affaires.

les gens parlent beaucoup, mais comme ils sont souvent de peu d'influence sur la pensée des autres... que cela n'a aucune importance.

__________________________________
Marre de signer ... signé Germaines

le 04 Décembre 2008 à 11:32
chloe777
chloe777
>> /

42 ans
41181 messages
Réponse à Gouki qui a dit :
Si je devais ne pas fréquenter tous ceux avec qui je ne suis pas d'accord, je ne verrais pas grand monde!!

C'est plutôt faire preuve de deux choses que tu as plutôt à coeur, il me semble: tolérance, et ouverture d'esprit!

C'est là que tu pourras voir si tu possèdes vraiment ces qualités, ou pas! (désolé, je sais, je dis aussi les choses très franchement...)


Je suis d'accord avec toi. Et c'est d'ailleurs pour ça que je me pose toutes ces questions.

Ca n'est pas seulement ce dîner qui est en jeu. Mais ce que j'aimerais être.

Et moi, aussi, j'ai des amis avec qui je ne suis pas d'accord. Ca peut agacer parfois mais l'amitié est plus forte.

Mais quand ce sont des sujets qui te touchent particulièrement, que tu considères que leur manière de penser est dangereuse, les inviter, c'est accepter, non?

A part en discutant, je ne fais rien pour combattre ces idées. Mais inviter chez soi des personnes qui les ont, c'est aller plus loin dans la "collaboration", non?

D'accord, être tolérant. Mais si c'est si difficile, c'est qu'en l'étant trop, on finit par se perdre soi-même.
Etre tolérant, c'est accepter toutes les idées des autres, quelqu'elles soient?

__________________________________
Training to be perfect. Thank you for your patience.

le 04 Décembre 2008 à 11:46
cabfe
cabfe
>>

38 ans
228 messages
Réponse à chloe777 qui a dit :
Je suis d'accord avec toi. Et c'est d'ailleurs pour ça que je me pose toutes ces questions.

Ca n'est pas seulement ce dîner qui est en jeu. Mais ce que j'aimerais être.

Et moi, aussi, j'ai des amis avec qui je ne suis pas d'accord. Ca peut agacer parfois mais l'amitié est plus forte.

Mais quand ce sont des sujets qui te touchent particulièrement, que tu considères que leur manière de penser est dangereuse, les inviter, c'est accepter, non?

A part en discutant, je ne fais rien pour combattre ces idées. Mais inviter chez soi des personnes qui les ont, c'est aller plus loin dans la "collaboration", non?

D'accord, être tolérant. Mais si c'est si difficile, c'est qu'en l'étant trop, on finit par se perdre soi-même.
Etre tolérant, c'est accepter toutes les idées des autres, quelqu'elles soient?


Pour moi, être tolérant, ce n'est pas accepter toutes les idées des autres, mais aller au-delà.

En gros : On n'est pas forcément d'accord, mais c'est pas grave.
le 04 Décembre 2008 à 11:49
Gouki
Gouki
>>

36 ans
312 messages
Réponse à chloe777 qui a dit :
Je suis d'accord avec toi. Et c'est d'ailleurs pour ça que je me pose toutes ces questions.

Ca n'est pas seulement ce dîner qui est en jeu. Mais ce que j'aimerais être.

Et moi, aussi, j'ai des amis avec qui je ne suis pas d'accord. Ca peut agacer parfois mais l'amitié est plus forte.

Mais quand ce sont des sujets qui te touchent particulièrement, que tu considères que leur manière de penser est dangereuse, les inviter, c'est accepter, non?

A part en discutant, je ne fais rien pour combattre ces idées. Mais inviter chez soi des personnes qui les ont, c'est aller plus loin dans la "collaboration", non?

D'accord, être tolérant. Mais si c'est si difficile, c'est qu'en l'étant trop, on finit par se perdre soi-même.
Etre tolérant, c'est accepter toutes les idées des autres, quelqu'elles soient?


Non, être tolérant, c'est tout simplement accepter que les autres aient d'autres idées que les tiennes, et ne pas se priver de les voir malgré cela.
Ne va pas chercher des significations plus larges à la tolérance!
Pour toi, ça devient presque de l'accord tacite, ce qui pour moi n'a rien à voir!

Après, on peut tolérer une erreur ou un comportement une fois sans rien dire, une seconde fois en faisant remarquer que ce n'est pas à son goût, et après, on devient plus ferme!

Tolérance ne veut pas dire laisser tout passer systématiquement!
Ca veut juste dire que ce n'est pas parce qu'une fois, cette personne était en désaccord avec toi que tu vas la rejeter tout de suite.
Par contre, si c'est automatique, et que ça pose un réel problème, là, il n'y a plus de tolérance qui tienne, il convient de moins, ou plus du tout, se voir.

(mode ironie on) Je sais que dire ça à une femme ne sert pas à grand chose, mais "ne te complique pas la vie plus que nécessaire!" (mode ironie off)

__________________________________
L'ouverture d'esprit ne se résume pas toujours à une fracture du crâne.

le 04 Décembre 2008 à 11:59
candyneige
candyneige
>> /

43 ans
24236 messages
Réponse à chloe777 qui a dit :
C'est bien ça le problème.

Je ne crois pas qu'aucun des deux camps ne pourra convaincre l'autre.

Et c'est vrai que politiquement, c'est mon camp qui est censé être plus humaniste et plus tolérant.

Mais crois-moi, ça n'est pas plus confortable. Comme quoi...

D'ailleurs, j'ai sciemment omis de mettre nos idées respectives pour que les réponses ne soient pas influencées par elles.

Mr Chloe prend ça beaucoup plus légèrement : on les invite et on les tacle

Mais ça n'est pas trop l'idée que je me fais de l'hospitalité.

Je connais cet ami depuis plus de 10 ans. Et ne pas en parler était en quelque sorte notre terrain d'entente.

Il aurait quand même pu la prévenir.


tu peux les inviter et dire à ton ami "écoutes par contre pourrais-tu dire à ta copine qu'il faudrait qu'elle évite tel ou tel sujet !"

__________________________________

Lorsque la franchise sert de tremplin à la bêtise, on se surprend à regretter l'hypocrisie

le 04 Décembre 2008 à 12:03
ATENNIS
ATENNIS
>> /

72 ans
44634 messages
Réponse à candyneige qui a dit :
tu peux les inviter et dire à ton ami "écoutes par contre pourrais-tu dire à ta copine qu'il faudrait qu'elle évite tel ou tel sujet !"




c'est si simple
et pas d'embrouille
ptit sucre

__________________________________
votez hijara7
elle le mérite

la preuve elle me supporte



le 04 Décembre 2008 à 12:06
chloe777
chloe777
>> /

42 ans
41181 messages
Réponse à Gouki qui a dit :
Non, être tolérant, c'est tout simplement accepter que les autres aient d'autres idées que les tiennes, et ne pas se priver de les voir malgré cela.
Ne va pas chercher des significations plus larges à la tolérance!
Pour toi, ça devient presque de l'accord tacite, ce qui pour moi n'a rien à voir!

Après, on peut tolérer une erreur ou un comportement une fois sans rien dire, une seconde fois en faisant remarquer que ce n'est pas à son goût, et après, on devient plus ferme!

Tolérance ne veut pas dire laisser tout passer systématiquement!
Ca veut juste dire que ce n'est pas parce qu'une fois, cette personne était en désaccord avec toi que tu vas la rejeter tout de suite.
Par contre, si c'est automatique, et que ça pose un réel problème, là, il n'y a plus de tolérance qui tienne, il convient de moins, ou plus du tout, se voir.

(mode ironie on) Je sais que dire ça à une femme ne sert pas à grand chose, mais "ne te complique pas la vie plus que nécessaire!" (mode ironie off)


Oui! Voilà! Tu as trouvé le terme juste : accord tacite.

Je sais que c'est idiot de se poser tant de questions pour un dîner

__________________________________
Training to be perfect. Thank you for your patience.

le 04 Décembre 2008 à 12:08
cabfe
cabfe
>>

38 ans
228 messages
Réponse à chloe777 qui a dit :
Oui! Voilà! Tu as trouvé le terme juste : accord tacite.

Je sais que c'est idiot de se poser tant de questions pour un dîner


Après, selon les remarques qui peuvent sortir, y'a peut-être moyen d'en faire un dîner de cons


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires