En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Pourquoi continuer à vivre? - Page 6

Pourquoi continuer à vivre? - Page 6

Index du forum Salon de thé

1|2|3|4|5|6|7|8|9|

Auteur Message
le 29 Avril 2008 à 00:18
pipam
pipam
19383 messages
Réponse à etsitu qui a dit :
Il y a des questions NORMALES à certains âges dont le MIEN

pour votre information :

L'homme à l'approche de la cinquantaine : comment anticiper la crise ?
La crise du milieu de la vie survient entre 45 et 55 ans. Elle correspond à la fois à un bilan et aussi à une remise en cause profonde de notre mode de vie. Quels sont, chez les hommes, les indices précurseurs d'une crise importante ?
4 facteurs de crise de la cinquantaine

Il semble exister des conditions nécessaires et suffisantes à l'émergence de la crise du milieu de la vie. Quatre conditions principales ont ainsi pu être répertoriées :

- la difficulté à établir une priorité dans ses valeurs,
- l'orientation vers le passé supérieure au futur et manque de buts dans l'avenir,
- une sensation d'oppression par le temps,
- une introversion et un manque d'ouverture face aux expériences nouvelles.

Quel est l'intérêt de connaître ces facteurs qui semblent favoriser une crise profonde ? C'est simplement d'anticiper cette crise. Personne n'échappe à des remises en causes profondes. À 50 ans environ, on se pose forcément un jour ou l'autre quelques questions simples et essentielles : qu'ai-je fait de ma vie jusqu'ici ? En suis-je satisfait ? Qu'est-ce que je veux faire du temps qui me reste ? Ai-je des choses à changer pour que ma vie soit en accord avec ce que je veux vraiment ?

Ces questions entraînent ou non des changements visibles. Certaines personnes semblent ne rien changer, peut-être parce qu'elles se posaient ces questions depuis bien longtemps déjà, et qu'elles y avaient déjà répondu ! D'autres se les posent brusquement et les réponses sont plutôt agréables : oui leur vie est en accord avec leurs désirs, leurs rêves. Pour d'autres hommes, c'est le contraire, et ils réalisent que leur vie n'est pas telle qu'ils la rêvent, voire même à l'opposé. C'est alors le temps de grands changements.

An-ti-ci-pez !

Pour que la crise soit moins forte, pour ne pas laisser s'installer un gouffre entre nos aspirations et notre réalité, les quatre conditions sont à regarder de près.

Pensez à établir une priorité dans vos valeurs : si votre famille est votre priorité, trouvez-vous normal de ne lui consacrer qu'un temps très limité et de favoriser votre travail ?

Pensez au futur : avez-vous des buts, des projets qui vous transportent agréablement dans l'avenir, qui vous donnent envie de vous dépasser ?

Profitez du temps qui est devant vous : sentez-vous que vous utilisez le temps qui passe comme un ami et non comme un ennemi contre lequel il faudrait lutter ?

Restez curieux : avez-vous envie d'apprendre, de découvrir des expériences nouvelles, des personnes nouvelles ?

Si vous fonctionnez déjà naturellement de cette manière, votre crise surviendra, mais restera une remise en cause. Si au contraire, vous présentez les quatre conditions de la crise, vous risquez de passer par des moments de crise de forte intensité !

Et si ces facteurs de crise ont été étudiés chez l'homme et non chez la femme, il est fort possible que ces données soient cependant tout à fait transposables !


Tout à coup, j'aime ton sujet, car j'en suis à faire une sorte de bilan à ma mi trentaine, sentant que maintenant je vais glisser vers ma quarantaine...

Une leçon de vie, un conseil avisé, en quelque sorte...



j'espere que tu aimes ton bilan !

__________________________________
Pipam ? Affirmatif. Et quoi d'autre ? No comment.

le 29 Avril 2008 à 02:02
lyzange
lyzange
158 messages
Continuer a vivre ....car si tu es sur cette terre c est que tu as une mission a remplir .... et si tu te sents inutile sur cette terre c est que tu as perdus l espoir ...une clée tres précieuse a garder en toi ....

__________________________________
La petite Canadienne qui a un coeur d ange . Pas toujours vrai lol

le 29 Avril 2008 à 05:46
cassiopee86
cassiopee86
10316 messages
pourquoi
Parce qu'on a pas le choix, que se donner la mort n'est pas si facile et que au milieu de la peine il y a toujours un sourire ou un regard qui te fait reculer.

__________________________________
est dingue mais assume

votez pour la plus belle des grand mère MOA

le 29 Avril 2008 à 07:15
Stephane.M
Stephane.M
1867 messages
Réponse à lyzange qui a dit :
Continuer a vivre ....car si tu es sur cette terre c est que tu as une mission a remplir .... et si tu te sents inutile sur cette terre c est que tu as perdus l espoir ...une clée tres précieuse a garder en toi ....


"tu as une mission "J'en ai une belle de mission moi

__________________________________
Rien à battre ; Moi, Moi et encore Moi!!!

le 29 Avril 2008 à 12:45
-Niout-
-Niout-
>> /

46 ans
14977 messages
Réponse à etsitu qui a dit :
Il y a des questions NORMALES à certains âges dont le MIEN

pour votre information :

L'homme à l'approche de la cinquantaine : comment anticiper la crise ?
La crise du milieu de la vie survient entre 45 et 55 ans. Elle correspond à la fois à un bilan et aussi à une remise en cause profonde de notre mode de vie. Quels sont, chez les hommes, les indices précurseurs d'une crise importante ?
4 facteurs de crise de la cinquantaine

Il semble exister des conditions nécessaires et suffisantes à l'émergence de la crise du milieu de la vie. Quatre conditions principales ont ainsi pu être répertoriées :

- la difficulté à établir une priorité dans ses valeurs,
- l'orientation vers le passé supérieure au futur et manque de buts dans l'avenir,
- une sensation d'oppression par le temps,
- une introversion et un manque d'ouverture face aux expériences nouvelles.

Quel est l'intérêt de connaître ces facteurs qui semblent favoriser une crise profonde ? C'est simplement d'anticiper cette crise. Personne n'échappe à des remises en causes profondes. À 50 ans environ, on se pose forcément un jour ou l'autre quelques questions simples et essentielles : qu'ai-je fait de ma vie jusqu'ici ? En suis-je satisfait ? Qu'est-ce que je veux faire du temps qui me reste ? Ai-je des choses à changer pour que ma vie soit en accord avec ce que je veux vraiment ?

Ces questions entraînent ou non des changements visibles. Certaines personnes semblent ne rien changer, peut-être parce qu'elles se posaient ces questions depuis bien longtemps déjà, et qu'elles y avaient déjà répondu ! D'autres se les posent brusquement et les réponses sont plutôt agréables : oui leur vie est en accord avec leurs désirs, leurs rêves. Pour d'autres hommes, c'est le contraire, et ils réalisent que leur vie n'est pas telle qu'ils la rêvent, voire même à l'opposé. C'est alors le temps de grands changements.

An-ti-ci-pez !

Pour que la crise soit moins forte, pour ne pas laisser s'installer un gouffre entre nos aspirations et notre réalité, les quatre conditions sont à regarder de près.

Pensez à établir une priorité dans vos valeurs : si votre famille est votre priorité, trouvez-vous normal de ne lui consacrer qu'un temps très limité et de favoriser votre travail ?

Pensez au futur : avez-vous des buts, des projets qui vous transportent agréablement dans l'avenir, qui vous donnent envie de vous dépasser ?

Profitez du temps qui est devant vous : sentez-vous que vous utilisez le temps qui passe comme un ami et non comme un ennemi contre lequel il faudrait lutter ?

Restez curieux : avez-vous envie d'apprendre, de découvrir des expériences nouvelles, des personnes nouvelles ?

Si vous fonctionnez déjà naturellement de cette manière, votre crise surviendra, mais restera une remise en cause. Si au contraire, vous présentez les quatre conditions de la crise, vous risquez de passer par des moments de crise de forte intensité !

Et si ces facteurs de crise ont été étudiés chez l'homme et non chez la femme, il est fort possible que ces données soient cependant tout à fait transposables !


Pensez à établir une priorité dans vos valeurs : si votre famille est votre priorité, trouvez-vous normal de ne lui consacrer qu'un temps très limité et de favoriser votre travail ?

Non !! trouvons le temps !!

Pensez au futur : avez-vous des buts, des projets qui vous transportent agréablement dans l'avenir, qui vous donnent envie de vous dépasser ?

On a tous quelques choses, une envie, désir enfouie en nous même, s'agit de le retrouver .

Profitez du temps qui est devant vous : sentez-vous que vous utilisez le temps qui passe comme un ami et non comme un ennemi contre lequel il faudrait lutter ?

Je l'utilise le mieux que je peux, parfois les journées sont trop courte. Nous devons bouffer le vie ce n'est pas à elle de nous diriger... je sais pas facile celui !!

Restez curieux : avez-vous envie d'apprendre, de découvrir des expériences nouvelles, des personnes nouvelles ?

Oui tout le temps !!

Alors j'ai passée le test ?

Bon sinon !!!!
bah tu vois tu as la solution alors hop au boulot pas de temps à perdre

__________________________________
Le doute est l'aphrodisiaque de l'intelligence et le poison du cœur

le 29 Avril 2008 à 13:13
redcarmin
redcarmin
>> /

45 ans
9574 messages
Réponse à etsitu qui a dit :
Il y a des questions NORMALES à certains âges dont le MIEN

pour votre information :

L'homme à l'approche de la cinquantaine : comment anticiper la crise ?
La crise du milieu de la vie survient entre 45 et 55 ans. Elle correspond à la fois à un bilan et aussi à une remise en cause profonde de notre mode de vie. Quels sont, chez les hommes, les indices précurseurs d'une crise importante ?
4 facteurs de crise de la cinquantaine

Il semble exister des conditions nécessaires et suffisantes à l'émergence de la crise du milieu de la vie. Quatre conditions principales ont ainsi pu être répertoriées :

- la difficulté à établir une priorité dans ses valeurs,
- l'orientation vers le passé supérieure au futur et manque de buts dans l'avenir,
- une sensation d'oppression par le temps,
- une introversion et un manque d'ouverture face aux expériences nouvelles.

Quel est l'intérêt de connaître ces facteurs qui semblent favoriser une crise profonde ? C'est simplement d'anticiper cette crise. Personne n'échappe à des remises en causes profondes. À 50 ans environ, on se pose forcément un jour ou l'autre quelques questions simples et essentielles : qu'ai-je fait de ma vie jusqu'ici ? En suis-je satisfait ? Qu'est-ce que je veux faire du temps qui me reste ? Ai-je des choses à changer pour que ma vie soit en accord avec ce que je veux vraiment ?

Ces questions entraînent ou non des changements visibles. Certaines personnes semblent ne rien changer, peut-être parce qu'elles se posaient ces questions depuis bien longtemps déjà, et qu'elles y avaient déjà répondu ! D'autres se les posent brusquement et les réponses sont plutôt agréables : oui leur vie est en accord avec leurs désirs, leurs rêves. Pour d'autres hommes, c'est le contraire, et ils réalisent que leur vie n'est pas telle qu'ils la rêvent, voire même à l'opposé. C'est alors le temps de grands changements.

An-ti-ci-pez !

Pour que la crise soit moins forte, pour ne pas laisser s'installer un gouffre entre nos aspirations et notre réalité, les quatre conditions sont à regarder de près.

Pensez à établir une priorité dans vos valeurs : si votre famille est votre priorité, trouvez-vous normal de ne lui consacrer qu'un temps très limité et de favoriser votre travail ?

Pensez au futur : avez-vous des buts, des projets qui vous transportent agréablement dans l'avenir, qui vous donnent envie de vous dépasser ?

Profitez du temps qui est devant vous : sentez-vous que vous utilisez le temps qui passe comme un ami et non comme un ennemi contre lequel il faudrait lutter ?

Restez curieux : avez-vous envie d'apprendre, de découvrir des expériences nouvelles, des personnes nouvelles ?

Si vous fonctionnez déjà naturellement de cette manière, votre crise surviendra, mais restera une remise en cause. Si au contraire, vous présentez les quatre conditions de la crise, vous risquez de passer par des moments de crise de forte intensité !

Et si ces facteurs de crise ont été étudiés chez l'homme et non chez la femme, il est fort possible que ces données soient cependant tout à fait transposables !


Des questions NORMALES ? Dûes à l'âge ?

Je ne pense pas non, qu'on puisse parler de normalité, dans la vie, il n'y a pas d'âge non plus, pour les remises en question.

Je te relis et tous ces mots , ces lieux communs semblent sortis d'un article d'une revue spécialisée, ou bien encore d'un de ces bouquins qui font fureur, sur les différentes étapes dans la vie des êtres humains.

Cela reste qque chose de très impersonnel, particulièrement froid.

Ce sont des questions qui visiblement s'adressent aux personnes de 50 ans...elles sont nombreuses, oui mais...encore une fois chaque personne, homme femme, chaque personne est unique avec sa propre histoire, pour moi donc tout cela ne tient pas la route.

Quoiqu'il arrive, je te souhaite de belles choses.

__________________________________
ta salive sur

la Bouche

elle TE veut

la Muette

Amazone

elle TE veut

Dans son


CIRQUE

le 29 Avril 2008 à 13:44
etsitu
etsitu
>>

63 ans
62 messages
Réponse à -Niout- qui a dit :
Pensez à établir une priorité dans vos valeurs : si votre famille est votre priorité, trouvez-vous normal de ne lui consacrer qu'un temps très limité et de favoriser votre travail ?

Non !! trouvons le temps !!

Pensez au futur : avez-vous des buts, des projets qui vous transportent agréablement dans l'avenir, qui vous donnent envie de vous dépasser ?

On a tous quelques choses, une envie, désir enfouie en nous même, s'agit de le retrouver .

Profitez du temps qui est devant vous : sentez-vous que vous utilisez le temps qui passe comme un ami et non comme un ennemi contre lequel il faudrait lutter ?

Je l'utilise le mieux que je peux, parfois les journées sont trop courte. Nous devons bouffer le vie ce n'est pas à elle de nous diriger... je sais pas facile celui !!

Restez curieux : avez-vous envie d'apprendre, de découvrir des expériences nouvelles, des personnes nouvelles ?

Oui tout le temps !!

Alors j'ai passée le test ?

Bon sinon !!!!
bah tu vois tu as la solution alors hop au boulot pas de temps à perdre


Tu es une jeunette 38 ans ...


pas besoin de ce test pour toi...
le 29 Avril 2008 à 13:49
etsitu
etsitu
>>

63 ans
62 messages
Réponse à redcarmin qui a dit :
Des questions NORMALES ? Dûes à l'âge ?

Je ne pense pas non, qu'on puisse parler de normalité, dans la vie, il n'y a pas d'âge non plus, pour les remises en question.

Je te relis et tous ces mots , ces lieux communs semblent sortis d'un article d'une revue spécialisée, ou bien encore d'un de ces bouquins qui font fureur, sur les différentes étapes dans la vie des êtres humains.

Cela reste qque chose de très impersonnel, particulièrement froid.

Ce sont des questions qui visiblement s'adressent aux personnes de 50 ans...elles sont nombreuses, oui mais...encore une fois chaque personne, homme femme, chaque personne est unique avec sa propre histoire, pour moi donc tout cela ne tient pas la route.

Quoiqu'il arrive, je te souhaite de belles choses.


Evidemment, je ne suis pas assez intelligent
il faut avoir l'humilité de se documenter, d'interroger...

il y a des prétentieux(ses) qui ont réponse à tout

moi, je pense qu'il faut parfois oser poser des questions
et chercher en dehors de soi des réponses

Les questions dépendent de l'âge...
cf ma fille de 16 ans ou mon fils de 13 ans...

et savoir poser des questions, aide à trouver des réponses

mais parfoios il 'y a pas de réponse
ou parfois, le questionnement s'avère difficltueux...



le 29 Avril 2008 à 13:50
etsitu
etsitu
>>

63 ans
62 messages
Réponse à cassiopee86 qui a dit :
pourquoi
Parce qu'on a pas le choix, que se donner la mort n'est pas si facile et que au milieu de la peine il y a toujours un sourire ou un regard qui te fait reculer.


Justement c'est pourquoi j'évoquais le cas extrême de cette personne dont la santé se dégradait si vite et vient d'être retrouvée morte!
le 29 Avril 2008 à 13:50
candyneige
candyneige
>> /

43 ans
24236 messages
Réponse à pipam qui a dit :
Tout à coup, j'aime ton sujet, car j'en suis à faire une sorte de bilan à ma mi trentaine, sentant que maintenant je vais glisser vers ma quarantaine...

Une leçon de vie, un conseil avisé, en quelque sorte...



j'espere que tu aimes ton bilan !


pipam !!
tu vas avoir 35 ans !!!
t'es encore tout jeune !!
tout beau !!!

t'as le temps de faire ton bilan

__________________________________

Lorsque la franchise sert de tremplin à la bêtise, on se surprend à regretter l'hypocrisie

le 29 Avril 2008 à 13:59
Wiphil
Wiphil
2233 messages
Réponse à etsitu qui a dit :
Evidemment, je ne suis pas assez intelligent
il faut avoir l'humilité de se documenter, d'interroger...

il y a des prétentieux(ses) qui ont réponse à tout

moi, je pense qu'il faut parfois oser poser des questions
et chercher en dehors de soi des réponses

Les questions dépendent de l'âge...
cf ma fille de 16 ans ou mon fils de 13 ans...

et savoir poser des questions, aide à trouver des réponses

mais parfoios il 'y a pas de réponse
ou parfois, le questionnement s'avère difficltueux...





Ceux qui dénoncent la prétention des gens ayant réponse à tout ont-ils eux-même conscience de leur prétention encore plus grande ?

En effet, ils pensent avoir posé toutes les questions...

__________________________________
Il est inutile de résister !

le 29 Avril 2008 à 14:03
-Niout-
-Niout-
>> /

46 ans
14977 messages
Réponse à Wiphil qui a dit :
Ceux qui dénoncent la prétention des gens ayant réponse à tout ont-ils eux-même conscience de leur prétention encore plus grande ?

En effet, ils pensent avoir posé toutes les questions...



Mais pourquoi venir lui infligé ce genre de commentaire Red et Will la je ne vous suis pas trop.

__________________________________
Le doute est l'aphrodisiaque de l'intelligence et le poison du cœur

le 29 Avril 2008 à 14:05
-Niout-
-Niout-
>> /

46 ans
14977 messages
Réponse à etsitu qui a dit :
Tu es une jeunette 38 ans ...


pas besoin de ce test pour toi...


y'a pas d'âge pour sans poser des questions existentiels!!! j'existe donc je me pose des questions

__________________________________
Le doute est l'aphrodisiaque de l'intelligence et le poison du cœur

le 29 Avril 2008 à 14:06
Wiphil
Wiphil
2233 messages
Réponse à -Niout- qui a dit :
Mais pourquoi venir lui infligé ce genre de commentaire Red et Will la je ne vous suis pas trop.


Mais Niout... Je ne réponds pas à une personne mais à une opinion, à une idée, à un concept.
Je n'inflige rien à personne !

__________________________________
Il est inutile de résister !

le 29 Avril 2008 à 14:11
redcarmin
redcarmin
>> /

45 ans
9574 messages
Réponse à etsitu qui a dit :
Evidemment, je ne suis pas assez intelligent
il faut avoir l'humilité de se documenter, d'interroger...

il y a des prétentieux(ses) qui ont réponse à tout

moi, je pense qu'il faut parfois oser poser des questions
et chercher en dehors de soi des réponses

Les questions dépendent de l'âge...
cf ma fille de 16 ans ou mon fils de 13 ans...

et savoir poser des questions, aide à trouver des réponses

mais parfoios il 'y a pas de réponse
ou parfois, le questionnement s'avère difficltueux...





Tu n'es pas intelligent ? Tu sembles souffrir d'une certaine sous-estime.

Quelles sont donc ces personnes prétentieuses qui prétendent avoir réponse à tout ? Les vilaines personnes que voilà, sourires...c'est ta vie, alors de toute manière peu importe les questions et les réponses des autres, toi seul saura, non ?

Je crois que la vie est un parcours de questionnement de toutes sortes, mais je pense aussi qu'à se poser trop de questions, on peut parfois perdre en réactivité, en spontanéité, et que parfois cela même peut nous faire passer à côté de belles choses.

Je ne crois pas non plus que les questions soient propres à l'âge.

Des personnes de 20 ans peuvent avoir un vécu bien plus riche, plus complexe, plus chaotique qu'une personne de 50.

Tu n'as pas cité ta source, tu sais, ce texte là, qui parlait de la cinquantaine, c'est dommage, c'est toujours enrichissant de citer les sources, ou de donner des liens aux personnes que tu pourrais intéresser avec tout cela.

__________________________________
ta salive sur

la Bouche

elle TE veut

la Muette

Amazone

elle TE veut

Dans son


CIRQUE

le 29 Avril 2008 à 14:13
redcarmin
redcarmin
>> /

45 ans
9574 messages
Réponse à -Niout- qui a dit :
Mais pourquoi venir lui infligé ce genre de commentaire Red et Will la je ne vous suis pas trop.


Pardon ? Je ne comprends pas trop Miss, je ne te suis pas non plus !

__________________________________
ta salive sur

la Bouche

elle TE veut

la Muette

Amazone

elle TE veut

Dans son


CIRQUE

le 29 Avril 2008 à 14:14
-Niout-
-Niout-
>> /

46 ans
14977 messages
Réponse à Wiphil qui a dit :
Mais Niout... Je ne réponds pas à une personne mais à une opinion, à une idée, à un concept.
Je n'inflige rien à personne !


Okay oui !!! mais... bah oui y'a un mais !! depuis le début vous n'apprecier pas ce topic okay soit c'est votre choix Mais !! pourquoi venir lire et faire part de vos opinions ? Lui ne demande qu'un peu de réconfort pourquoi ne pas lui accorder ?

__________________________________
Le doute est l'aphrodisiaque de l'intelligence et le poison du cœur

le 29 Avril 2008 à 14:17
-Niout-
-Niout-
>> /

46 ans
14977 messages
Réponse à redcarmin qui a dit :
Pardon ? Je ne comprends pas trop Miss, je ne te suis pas non plus !


Je te trouve un peu négative avec lui . Et je ne pense pas que ce soit ce qu'il attende.. bref on ne pas polimiquer..chacun sa vision du topic

__________________________________
Le doute est l'aphrodisiaque de l'intelligence et le poison du cœur

le 29 Avril 2008 à 14:31
redcarmin
redcarmin
>> /

45 ans
9574 messages
Réponse à -Niout- qui a dit :
Je te trouve un peu négative avec lui . Et je ne pense pas que ce soit ce qu'il attende.. bref on ne pas polimiquer..chacun sa vision du topic


Ne pas être d'accord avec les propos d'une personne ne me fait pas être négative, mais en désaccord.

Ca n'engage que mon désaccord sur ses PROPOS, pas contre lui, puisque je ne le connais pas !

(relis si tu veux mon dernier post, je pense que tu n'as pas tout compris)

D'autre part, on passe du sujet qu'il cite en ces termes "pourquoi continuer à vivre", un sujet particulièrement brûlant, la vie, avec l'idée suggérée de l'envie d'en finir, et la mort, voir les 1ers posts, et finalement tout est subitement radouci puisqu'il nous parle maintenant de la crise de la cinquantaine, ce qui est évidemment bcp moins violent.

__________________________________
ta salive sur

la Bouche

elle TE veut

la Muette

Amazone

elle TE veut

Dans son


CIRQUE

le 29 Avril 2008 à 14:35
-Niout-
-Niout-
>> /

46 ans
14977 messages
Réponse à redcarmin qui a dit :
Tu n'es pas intelligent ? Tu sembles souffrir d'une certaine sous-estime.

Quelles sont donc ces personnes prétentieuses qui prétendent avoir réponse à tout ? Les vilaines personnes que voilà, sourires...c'est ta vie, alors de toute manière peu importe les questions et les réponses des autres, toi seul saura, non ?

Je crois que la vie est un parcours de questionnement de toutes sortes, mais je pense aussi qu'à se poser trop de questions, on peut parfois perdre en réactivité, en spontanéité, et que parfois cela même peut nous faire passer à côté de belles choses.

Je ne crois pas non plus que les questions soient propres à l'âge.

Des personnes de 20 ans peuvent avoir un vécu bien plus riche, plus complexe, plus chaotique qu'une personne de 50.

Tu n'as pas cité ta source, tu sais, ce texte là, qui parlait de la cinquantaine, c'est dommage, c'est toujours enrichissant de citer les sources, ou de donner des liens aux personnes que tu pourrais intéresser avec tout cela.


Je l'avais pas encore lu

__________________________________
Le doute est l'aphrodisiaque de l'intelligence et le poison du cœur


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires