En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

la tristesse est ma muse - Page 1

la tristesse est ma muse - Page 1

Index du forum Littérature et BD

Auteur Message
le 25 Avril 2008 à 00:17
VikingCelte
VikingCelte
20 messages
Un loup alpha, encore fringuant avait établi sa tannière dans le duché. Il y avait ammené une jolie et gentille belette, puis son louveteau l'avait rejoint.

Puis un jour la belette pris une décision terrible : elle ou le louveteau ?

Alors le loup alpha pris son louveteau et partit pour une autre tanière, vide....

Depuis quelques lunes, le loup alpha regarde le ciel, les étoiles, le disque blanc lorsqu'il est rond dans le ciel et il hurle à la mort, appelant de tout son être une gentille louve.

Mais nuit aprés nuit, rien, même l'approche du printemps, l'époque ou les fleurs s'ouvrent, ou la nature reprend gaillardement ses droits, rien, rien, rien de rien.

Alors le loup alpha désespère, se voit finir aigris par la vie, haissant son prochain, juste parce qu'il est son prochain. Peut être même rodera t il dans la forêt, à l'affut de l'enfant égaré ou de la bergère sans défense.

Peut être ira t il se perdre dans les confins des méandres de l'environnement virtuel qui lui ouvre les bras chaque soir.

Alors voilà, le loup alpha, si fringuant, si heureux, si rempli de joie est parti et laisse place à un loup aux poils mités, au regard terne et à l'énergie de l'ours, à l'entrée de l'hiver.

__________________________________
Demain il fera jour, et si on a de la chance, il fera beau

le 25 Avril 2008 à 07:48
aimela
aimela
6710 messages
Réponse à VikingCelte qui a dit :
Un loup alpha, encore fringuant avait établi sa tannière dans le duché. Il y avait ammené une jolie et gentille belette, puis son louveteau l'avait rejoint.

Puis un jour la belette pris une décision terrible : elle ou le louveteau ?

Alors le loup alpha pris son louveteau et partit pour une autre tanière, vide....

Depuis quelques lunes, le loup alpha regarde le ciel, les étoiles, le disque blanc lorsqu'il est rond dans le ciel et il hurle à la mort, appelant de tout son être une gentille louve.

Mais nuit aprés nuit, rien, même l'approche du printemps, l'époque ou les fleurs s'ouvrent, ou la nature reprend gaillardement ses droits, rien, rien, rien de rien.

Alors le loup alpha désespère, se voit finir aigris par la vie, haissant son prochain, juste parce qu'il est son prochain. Peut être même rodera t il dans la forêt, à l'affut de l'enfant égaré ou de la bergère sans défense.

Peut être ira t il se perdre dans les confins des méandres de l'environnement virtuel qui lui ouvre les bras chaque soir.

Alors voilà, le loup alpha, si fringuant, si heureux, si rempli de joie est parti et laisse place à un loup aux poils mités, au regard terne et à l'énergie de l'ours, à l'entrée de l'hiver.


bonjour vikingcelte, tu es un mélange de bretons et de normand? Bien ton texte mais il vaudrait mieux le déplacer dans tout ce qui a trait à la lecture, bds. Ici, il risque de passer inaperçu, La tristesse n'est pas ma muse , bien au contraire, je hais la solitude et la tristesse , ma muse fuit

Message édité 1 fois
(En dernier par aimela le 25 Avril 2008 à 07:48)

__________________________________
l'éternel féminin rend l'homme semblableà un crétin ( Dali)


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires