En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Ecoliers finlandais champions européens du niveau scolaire - Page 1

Ecoliers finlandais champions européens du niveau scolaire - Page 1

Index du forum Salon de thé

1|2|

Auteur Message
le 23 Avril 2008 à 10:19
Wiphil
Wiphil
2233 messages
L'enseignement est un élément fondamental dans l'édification d'une nation et la meilleure assurance, pour le futur adulte, de bénéficier d'une vie enrichissante et productive (*).
De récentes études tendent à démontrer que le niveau scolaire des petits finlandais dépasse et de loin ceux de tous les autres pays européens. Ont été mesurées les performances à des exercices standardisés portant sur des matières générales comme les mathématiques, les sciences ou la faculté d'écrire correctement sa propre langue.
Le système finlandais n'apparaît pas spécialement plus dur que les autres, bien au contraire.

A votre avis, y-a-t-il un secret ou une recette particulière permettant d'apporter aux enfants un maximum de connaissances en un minimum d'effort tout en les laissant grandir harmonieusement ?

(*) : remarque, il ne s'agit pas forcément d'un enrichissement financier ni d'une production consumériste.

__________________________________
Il est inutile de résister !

le 23 Avril 2008 à 10:28
felix.le.chat
felix.le.chat
6589 messages
Réponse à Wiphil qui a dit :
L'enseignement est un élément fondamental dans l'édification d'une nation et la meilleure assurance, pour le futur adulte, de bénéficier d'une vie enrichissante et productive (*).
De récentes études tendent à démontrer que le niveau scolaire des petits finlandais dépasse et de loin ceux de tous les autres pays européens. Ont été mesurées les performances à des exercices standardisés portant sur des matières générales comme les mathématiques, les sciences ou la faculté d'écrire correctement sa propre langue.
Le système finlandais n'apparaît pas spécialement plus dur que les autres, bien au contraire.

A votre avis, y-a-t-il un secret ou une recette particulière permettant d'apporter aux enfants un maximum de connaissances en un minimum d'effort tout en les laissant grandir harmonieusement ?

(*) : remarque, il ne s'agit pas forcément d'un enrichissement financier ni d'une production consumériste.


bonjour wiphil

les finlandais ce n'est pas eux qui ont le niveau de vie le plus elevé du monde ? pour l'harmonie ça aide un peu

j'avais oublié "de vie"

Message édité 1 fois
(En dernier par felix.le.chat le 23 Avril 2008 à 10:29)

__________________________________


les chats sont la preuve que tout n'a pas de but dans la nature.

le 23 Avril 2008 à 10:34
Wiphil
Wiphil
2233 messages
Réponse à felix.le.chat qui a dit :
bonjour wiphil

les finlandais ce n'est pas eux qui ont le niveau de vie le plus elevé du monde ? pour l'harmonie ça aide un peu

j'avais oublié "de vie"


C'est exact, ils vivent bien ces scandinaves.
Je pense que les plus bénis sont les islandais... Mais bon : la question de la poule et de l'œuf se pose ici.
La qualité de la vie des finlandais est-elle le fruit d'une éducation à la pointe ou au contraire une excellente éducation découle-t-elle d'un niveau de vie confortable ?

__________________________________
Il est inutile de résister !

le 23 Avril 2008 à 10:35
-Niout-
-Niout-
>> /

46 ans
14977 messages
Pour nos écoles en campagne je crois que le problème serait que les maitresses arrêttent de prendre celà comme un tremplin à leurs carrière puis un an plus tard se retrouvaient enceintes, mon fils a changer de prof 5 fois en 5 ans et toujours pour les même choses !!

Secondo . Nos enfants c'est comme dans la famille on besoins de répère, de régles et d'autorité. Pas de personne qui se tapent complement de tout ça et qui sont là pour les vacances scolaires.

Attention !! je ne fait pas une généralité !!! Enseigner un métier très difficile ou il faut des nerfs en bétons pour supporter nos chères têtes blondes qui sont de plus en plus dur !! Mais tout ça il faut y réflechir avant de prendre la décison de faire prof... quand j'entends mes enfants me parler de leurs profs y'en a pas un qui s'en sort face à désordre, et même ceux qui veulent suivrent ne peuvent pas !! et que certains prof ce permettent de me dire on n'as pas le temps !! dans les campagne ils sont 20 par classe , alorsque sur Paris au moins 30 et ma fille s'en sortais mieux a l'époque ... y'as pas un problème là ?
Bon bref si il y a une méthode qui est meilleurs que la notre pour enseigner je suis super pour !!

Comment procede t'ils ??

Message édité 1 fois
(En dernier par -Niout- le 23 Avril 2008 à 11:46)

__________________________________
Le doute est l'aphrodisiaque de l'intelligence et le poison du cœur

le 23 Avril 2008 à 10:47
Wiphil
Wiphil
2233 messages
Réponse à -Niout- qui a dit :
Pour nos écoles en campagne je crois que le problème serait que les maitresses arrêttent de prendre celà comme un tremplin à leurs carrière puis un an plus tard se retrouvaient enceintes, mon fils a changer de prof 5 fois en 5 ans et toujours pour les même choses !!

Secondo . Nos enfants c'est comme dans la famille on besoins de répère, de régles et d'autorité. Pas de personne qui se tapent complement de tout ça et qui sont là pour les vacances scolaires.

Attention !! je ne fait pas une généralité !!! Enseigner un métier très difficile ou il faut des nerfs en bétons pour supporter nos chères têtes blondes qui sont de plus en plus dur !! Mais tout ça il faut y réflechir avant de prendre la décison de faire prof... quand j'entends mes enfants me parler de leurs profs y'en a pas un qui s'en sort face à désordre, et même ceux qui veulent suivrent ne peuvent pas !! et que certains prof ce permettent de me dire on n'as pas le temps !! dans les campagne ils sont 20 par classe , alorsque sur Paris au moins 30 et ma fille s'en sortais mieux a l'époque ... y'as pas un problème là ?
Bon bref si il y a une méthode qui est meilleurs que la notre pour enseigner je suis super pour !!

Comment procede t'ils ??


A ce que j'en sais :

- les enseignants sont des gens très motivés mais çà c'est dans la nature scandinave voire nordique de s'impliquer à fond pour les enfants.

- ils ont une réelle culture de "non-échec". En Belgique on a voulu copier çà à coup de décret et le résultat c'est que les diplômes sont quasiment distribués donc sans valeur et surtout ne préparent plus du tout les élèves à aborder les études supérieures qui gardent un bon niveau. En Finlande un élève qui a des problèmes doit forcément travailler d'avantage mais ne double pas et bénéficie de plein de "fées" qui le motivent, l'aident, etc.

- l'enseignement obligatoire commence à 7 ans.

- les matières intellectuelles ne prévalent pas sur les matières manuelles : un bon maçon ou un bon menuisier sont aussi bien vus qu'un bon ingénieur ou qu'un bon toubib. Les matières de base sont en tout cas intelligemment distillées et tous savent correctement écrire, bien calculer.

Reste à savoir si cette façon de faire est transposable dans un pays plus latin ?

Message édité 1 fois
(En dernier par Wiphil le 23 Avril 2008 à 10:48)

__________________________________
Il est inutile de résister !

le 23 Avril 2008 à 11:11
-Niout-
-Niout-
>> /

46 ans
14977 messages
Réponse à Wiphil qui a dit :
A ce que j'en sais :

- les enseignants sont des gens très motivés mais çà c'est dans la nature scandinave voire nordique de s'impliquer à fond pour les enfants.

- ils ont une réelle culture de "non-échec". En Belgique on a voulu copier çà à coup de décret et le résultat c'est que les diplômes sont quasiment distribués donc sans valeur et surtout ne préparent plus du tout les élèves à aborder les études supérieures qui gardent un bon niveau. En Finlande un élève qui a des problèmes doit forcément travailler d'avantage mais ne double pas et bénéficie de plein de "fées" qui le motivent, l'aident, etc.

- l'enseignement obligatoire commence à 7 ans.

- les matières intellectuelles ne prévalent pas sur les matières manuelles : un bon maçon ou un bon menuisier sont aussi bien vus qu'un bon ingénieur ou qu'un bon toubib. Les matières de base sont en tout cas intelligemment distillées et tous savent correctement écrire, bien calculer.

Reste à savoir si cette façon de faire est transposable dans un pays plus latin ?


Nous devons en parler à notre ministre de l'éducation Merci pour l'info.

et bénéficie de plein de "fées" qui le motivent, l'aident, etc. Le bonheur quoi ...mais que font les français !! donnons les moyens à notre profs de le faire!!


- les enseignants sont des gens très motivés mais çà c'est dans la nature scandinave voire nordique de s'impliquer à fond pour les enfants.
Ca manque souvent chez nous c'est vrai

__________________________________
Le doute est l'aphrodisiaque de l'intelligence et le poison du cœur

le 23 Avril 2008 à 11:34
pipam
pipam
19383 messages
Réponse à Wiphil qui a dit :
A ce que j'en sais :

- les enseignants sont des gens très motivés mais çà c'est dans la nature scandinave voire nordique de s'impliquer à fond pour les enfants.

- ils ont une réelle culture de "non-échec". En Belgique on a voulu copier çà à coup de décret et le résultat c'est que les diplômes sont quasiment distribués donc sans valeur et surtout ne préparent plus du tout les élèves à aborder les études supérieures qui gardent un bon niveau. En Finlande un élève qui a des problèmes doit forcément travailler d'avantage mais ne double pas et bénéficie de plein de "fées" qui le motivent, l'aident, etc.

- l'enseignement obligatoire commence à 7 ans.

- les matières intellectuelles ne prévalent pas sur les matières manuelles : un bon maçon ou un bon menuisier sont aussi bien vus qu'un bon ingénieur ou qu'un bon toubib. Les matières de base sont en tout cas intelligemment distillées et tous savent correctement écrire, bien calculer.

Reste à savoir si cette façon de faire est transposable dans un pays plus latin ?


Ce qui parait transposable, déjà, et devrait etre obligatoire, c'est la motivation !!!!

L'autre truc, c'est effectivement le rapport matières "manuelles" et "intellectuelles". Ca doit etre jouable de transposer ça ici ! Faut encourager les metiers manuels, et pas seulement au xgamins qui ont du mal en classe, comme c'est le cas aujourd'hui !

un ami m'a dit que la maitresse de son fils lui a dit "si tu ne travailles pas mieux, tu finiras macon, ou garagiste". Entendre des trucs pareils d'un enseignant, c'est une abhérration ! Des maçons, il en faut, et quand j evois mon voisin maçon, qui a monté sa maison lui même, j'admire.

__________________________________
Pipam ? Affirmatif. Et quoi d'autre ? No comment.

le 26 Avril 2008 à 00:07
etsitu
etsitu
>>

63 ans
62 messages
Réponse à pipam qui a dit :
Ce qui parait transposable, déjà, et devrait etre obligatoire, c'est la motivation !!!!

L'autre truc, c'est effectivement le rapport matières "manuelles" et "intellectuelles". Ca doit etre jouable de transposer ça ici ! Faut encourager les metiers manuels, et pas seulement au xgamins qui ont du mal en classe, comme c'est le cas aujourd'hui !

un ami m'a dit que la maitresse de son fils lui a dit "si tu ne travailles pas mieux, tu finiras macon, ou garagiste". Entendre des trucs pareils d'un enseignant, c'est une abhérration ! Des maçons, il en faut, et quand j evois mon voisin maçon, qui a monté sa maison lui même, j'admire.


La grande fierté d'une instit, d'une prof (y a que des femems ...)
c'est que els étudiants continuent leurs études...
mais si c'est une impasse
Ex : une prof d'histoire (vraiment charmante) qui tire gloire des nombreux vocations d'étudiants en histoire qu'elle a suscitées...
débouchés???? : à part être prof...
et encore il y a 70 candidats pour une place !!!


le 26 Avril 2008 à 00:28
pipam
pipam
19383 messages
Réponse à etsitu qui a dit :
La grande fierté d'une instit, d'une prof (y a que des femems ...)
c'est que els étudiants continuent leurs études...
mais si c'est une impasse
Ex : une prof d'histoire (vraiment charmante) qui tire gloire des nombreux vocations d'étudiants en histoire qu'elle a suscitées...
débouchés???? : à part être prof...
et encore il y a 70 candidats pour une place !!!




bien sur c'est une fierté quand un eleve suit tes traces, mais de là à dénigrer les autres professions, fautpas pousser !

De même que je vais pas dire à ma gamines, tu doisi faire le même metier que ton père, les autres, c'est de la merde !

Si un gamin veut etre macon, pourquoi vouloir le forcer à etre avocat ??

Apres ya des metiers manuels qui sont peut etre plus reconnus... On dira pas d'un ebeniste que son métier c'est un "bête emploi manuel de base qu'on fait quand on sait rien faire d'autre"

C'est pas en dénigrant certains metiers qu'on va motiver un gamin.

__________________________________
Pipam ? Affirmatif. Et quoi d'autre ? No comment.

le 30 Avril 2008 à 10:35
Wiphil
Wiphil
2233 messages
Réponse à pipam qui a dit :
bien sur c'est une fierté quand un eleve suit tes traces, mais de là à dénigrer les autres professions, fautpas pousser !

De même que je vais pas dire à ma gamines, tu doisi faire le même metier que ton père, les autres, c'est de la merde !

Si un gamin veut etre macon, pourquoi vouloir le forcer à etre avocat ??

Apres ya des metiers manuels qui sont peut etre plus reconnus... On dira pas d'un ebeniste que son métier c'est un "bête emploi manuel de base qu'on fait quand on sait rien faire d'autre"

C'est pas en dénigrant certains metiers qu'on va motiver un gamin.



Il faut malheureusement tenir compte des facteurs locaux... Je me verrais mal encourager mon fils à devenir maçon, non pas que le métier soit en lui-même d'une quelconque façon déshonorant mais son apprentissage implique de fréquenter un milieu particulièrement mal famé constitué de laissés pour compte et d'individus gravement aigris.
Je ne peux pas souhaiter à mon enfant de fréquenter çà... Nous ne sommes pas en Finlande et les métiers manuels sont déconsidérés.

Un parent se doit d'envisager la meilleure vie possible pour ses enfants, les aspirations de ceux-ci devant se conjuguer avec les possibilités d'emploi et le confort matériel qui peut en découler. C'est pas facile et ça passe forcément par la critique de certains métiers.

D'une façon pernicieuse on oublie aussi l'héritage social que doivent supporter les enfants : un fils ou une fille d'ingénieur vivra mal une vie d'ouvrier et l'inverse est parfois vrai aussi.

Rien n'est simple !

__________________________________
Il est inutile de résister !

le 30 Avril 2008 à 10:41
dean47.
dean47.
691 messages
Réponse à Wiphil qui a dit :
Il faut malheureusement tenir compte des facteurs locaux... Je me verrais mal encourager mon fils à devenir maçon, non pas que le métier soit en lui-même d'une quelconque façon déshonorant mais son apprentissage implique de fréquenter un milieu particulièrement mal famé constitué de laissés pour compte et d'individus gravement aigris.
Je ne peux pas souhaiter à mon enfant de fréquenter çà... Nous ne sommes pas en Finlande et les métiers manuels sont déconsidérés.

Un parent se doit d'envisager la meilleure vie possible pour ses enfants, les aspirations de ceux-ci devant se conjuguer avec les possibilités d'emploi et le confort matériel qui peut en découler. C'est pas facile et ça passe forcément par la critique de certains métiers.

D'une façon pernicieuse on oublie aussi l'héritage social que doivent supporter les enfants : un fils ou une fille d'ingénieur vivra mal une vie d'ouvrier et l'inverse est parfois vrai aussi.

Rien n'est simple !


"Je me verrais mal encourager mon fils à devenir maçon, non pas que le métier soit en lui-même d'une quelconque façon déshonorant mais son apprentissage implique de fréquenter un milieu particulièrement mal famé constitué de laissés pour compte et d'individus gravement aigris."


bravo les préjuger mec,tout les future maçon sont donc selon toi, aigrie et des gens pas fréquentable,tu t'exprime bien mais ta pensé est décidément tordu


une meilleur vie ne passe forcement pas par le confort materiel absolue, un maçon peut être aisé et vivre mieux qu'un banquier ou un chirurgien ,sa doit te passer au dessus de la tête sa

__________________________________
un monde sans la connerie sa serais un monde sans connaisance

le 30 Avril 2008 à 10:55
Wiphil
Wiphil
2233 messages
Réponse à dean47. qui a dit :
"Je me verrais mal encourager mon fils à devenir maçon, non pas que le métier soit en lui-même d'une quelconque façon déshonorant mais son apprentissage implique de fréquenter un milieu particulièrement mal famé constitué de laissés pour compte et d'individus gravement aigris."


bravo les préjuger mec,tout les future maçon sont donc selon toi, aigrie et des gens pas fréquentable,tu t'exprime bien mais ta pensé est décidément tordu


une meilleur vie ne passe forcement pas par le confort materiel absolue, un maçon peut être aisé et vivre mieux qu'un banquier ou un chirurgien ,sa doit te passer au dessus de la tête sa


Si tu prenais la peine de lire ce que j'écris avant de te précipiter sur ton clavier tu pourrais comprendre que ce ne sont pas les maçons qui sont visés mais les jeunes gens qui suivent les cours.

Et c'est le cas pour nombre de formations professionnelles, fréquentées en grande partie par des jeunes gens dont ce n'est pas le choix mais l'ultime et désespérée occasion d'apprendre un métier. Il est d'ailleurs bien dit par les enseignants eux-mêmes que beaucoup d'élèves motivés et désireux d'apprendre leur métier en sont dégoûtés par des condisciples ingérables et perturbateurs.

Il faut de tout pour faire un monde, même des tordus... Mais pourquoi écrire qu'un maçon peut être aisé (et c'est vrai) et vivre mieux qu'un chirurgien ou un banquier si le confort matériel n'est pas requis ? N'es-tu pas en train de te contredire ?

__________________________________
Il est inutile de résister !

le 30 Avril 2008 à 14:31
dean47.
dean47.
691 messages
Réponse à Wiphil qui a dit :
Si tu prenais la peine de lire ce que j'écris avant de te précipiter sur ton clavier tu pourrais comprendre que ce ne sont pas les maçons qui sont visés mais les jeunes gens qui suivent les cours.

Et c'est le cas pour nombre de formations professionnelles, fréquentées en grande partie par des jeunes gens dont ce n'est pas le choix mais l'ultime et désespérée occasion d'apprendre un métier. Il est d'ailleurs bien dit par les enseignants eux-mêmes que beaucoup d'élèves motivés et désireux d'apprendre leur métier en sont dégoûtés par des condisciples ingérables et perturbateurs.

Il faut de tout pour faire un monde, même des tordus... Mais pourquoi écrire qu'un maçon peut être aisé (et c'est vrai) et vivre mieux qu'un chirurgien ou un banquier si le confort matériel n'est pas requis ? N'es-tu pas en train de te contredire ?


ben oui, les jeunes qui suive les courts de maçonnerie sont pas fréquentable ect... donc les futures maçon

je t'ai dit ou essayer de te faire comprendre, que pour être heureux il n'était pas important d'avoir une situation qui t'apporte un confort matériel plus que nécessaire,après chacun fait le taf quil veut,ils sont tous honorable,tu peut bien vivre avec un peu à condition que ce peu ne soit pas bafoué chose qui arrive souvent dans nos sociétés industrialiser et mercantile,chose qui nous pousse à vouloir plus et qui dit plus dit "étouffement" "esprit corrompue" ect...


après oui tu as raison,pour faire un monde faut aussi des tordus,sauf si tu pense que les tordus sont ceux qui apprenne le métier de maçon....ou moi même,et je prie pour que ce soit moi car enfin la vérité te seras apparue





__________________________________
un monde sans la connerie sa serais un monde sans connaisance

le 30 Avril 2008 à 14:54
Wiphil
Wiphil
2233 messages
Réponse à dean47. qui a dit :
ben oui, les jeunes qui suive les courts de maçonnerie sont pas fréquentable ect... donc les futures maçon

je t'ai dit ou essayer de te faire comprendre, que pour être heureux il n'était pas important d'avoir une situation qui t'apporte un confort matériel plus que nécessaire,après chacun fait le taf quil veut,ils sont tous honorable,tu peut bien vivre avec un peu à condition que ce peu ne soit pas bafoué chose qui arrive souvent dans nos sociétés industrialiser et mercantile,chose qui nous pousse à vouloir plus et qui dit plus dit "étouffement" "esprit corrompue" ect...


après oui tu as raison,pour faire un monde faut aussi des tordus,sauf si tu pense que les tordus sont ceux qui apprenne le métier de maçon....ou moi même,et je prie pour que ce soit moi car enfin la vérité te seras apparue







Les jeunes "infréquentables" deviennent rarement quelque-chose sinon de purs allocataires sociaux dont il faut s'occuper. Donc pas des maçons...

Si l'argent ne fait pas obligatoirement le bonheur, je pense, je suis sûr, que sa carence fait le malheur.

Edit : on dira que le tordu, c'est moi... Je me sens bien dans ce costume.

Message édité 1 fois
(En dernier par Wiphil le 30 Avril 2008 à 15:08)

__________________________________
Il est inutile de résister !

le 30 Avril 2008 à 15:06
Stevedu91
Stevedu91
544 messages
Réponse à Wiphil qui a dit :
Les jeunes "infréquentables" deviennent rarement quelque-chose sinon de purs allocataires sociaux dont il faut s'occuper. Donc pas des maçons...

Si l'argent ne fait pas obligatoirement le bonheur, je pense, je suis sûr, que sa carence fait le malheur.

Edit : on dira que le tordu, c'est moi... Je me sens bien dans ce costume.


Imprevisible, infréquentable, peu recommandable ( un tas d'expression qui son propre a chacun) brefs, je l'ai été etant jeune disons de 16 à 20/22 ans et maintenand j'ai une "bonne" situation et une p'tit vie rangée et pépére.

Comme quoi rien n'est acquis d'avance et les gens changent et parfois "s'ameliore" ou se bonifie comme le vieux vin.

je connais des gens avec des pures situations et pété de tunes et pourtant ils sont et reste "infréquentables" a mes yeux de part leurs convictions a 2 balles...

c'est pour cela le = > "infrequentable" perso j'ai du mal avec cette expression...Quelqu'un d'infrequentable, peux l'être pour vous et pas pour moi et vice versa.

Message édité 2 fois
(En dernier par Stevedu91 le 30 Avril 2008 à 15:25)

__________________________________
Sur les sites de rencontres, c'est un peu comme une partie de Poker. Tu bluffes et tu te couches

le 30 Avril 2008 à 15:18
Wiphil
Wiphil
2233 messages
Réponse à Stevedu91 qui a dit :
Imprevisible, infréquentable, peu recommandable ( un tas d'expression qui son propre a chacun) brefs, je l'ai été etant jeune disons de 16 à 20/22 ans et maintenand j'ai une "bonne" situation et une p'tit vie rangée et pépére.

Comme quoi rien n'est acquis d'avance et les gens changent et parfois "s'ameliore" ou se bonifie comme le vieux vin.

je connais des gens avec des pures situations et pété de tunes et pourtant ils sont et reste "infréquentables" a mes yeux de part leurs convictions a 2 balles...

c'est pour cela le = > "infrequentable" perso j'ai du mal avec cette expression...Quelqu'un d'infrequentable, peux l'être pour vous et pas pour moi et vice versa.



Rien n'est jamais définitif, heureusement... Et il arrive que les pires individus s'amendent. Ils ne deviennent donc plus infréquentables. Est-il plus politiquement correct d'écrire "jeunes en rébellion" ? Peu importe...

Ceci dit, il arrive que dans mon entreprise certains jeunes manœuvres pestent contre la banalité et le manque d'intérêt de la tâche qu'ils ont à accomplir et il est d'usage de leur répondre : "fallait étudier mon grand"... Tous comprennent le sens de ces paroles car tous furent un temps des infréquentables.

La vie accorde rarement une seconde chance à ceux qui manquent la première. Bienheureux celui qui en bénéficie, bienheureux les jeunes finlandais qui reçoivent beaucoup de leurs enseignants.

__________________________________
Il est inutile de résister !

le 30 Avril 2008 à 15:27
Stevedu91
Stevedu91
544 messages
C'est clair, je voulais juste intervenir sur le mot "infrequentable"

Rien n'arrive tout cuit ou ne tombe du ciel, tu veux reussir, tu te prends par la main et tu bouges ton derriere, c'est aussi simple que cela! (A moins d'être le fils à Alain Delon ou Bernard Tapie biensûr )

En ukraine entre le 6eme et la 3éme, ils font passer le brevet de secouriste a tous les étudiants, j'ai trouvé l'idée excellente

Message édité 2 fois
(En dernier par Stevedu91 le 30 Avril 2008 à 15:29)

__________________________________
Sur les sites de rencontres, c'est un peu comme une partie de Poker. Tu bluffes et tu te couches

le 30 Avril 2008 à 16:18
candyneige
candyneige
>> /

43 ans
24236 messages
Réponse à Wiphil qui a dit :
Rien n'est jamais définitif, heureusement... Et il arrive que les pires individus s'amendent. Ils ne deviennent donc plus infréquentables. Est-il plus politiquement correct d'écrire "jeunes en rébellion" ? Peu importe...

Ceci dit, il arrive que dans mon entreprise certains jeunes manœuvres pestent contre la banalité et le manque d'intérêt de la tâche qu'ils ont à accomplir et il est d'usage de leur répondre : "fallait étudier mon grand"... Tous comprennent le sens de ces paroles car tous furent un temps des infréquentables.

La vie accorde rarement une seconde chance à ceux qui manquent la première. Bienheureux celui qui en bénéficie, bienheureux les jeunes finlandais qui reçoivent beaucoup de leurs enseignants.


Pour étudier il faut 1 les capacités, et 2 le financement !!!
tous ceux qui ne font pas de hautes études sont des "infréquentables" !
et si un mec se plains du manque de créativité de son boulot je trouve pas ça mal. Il aura peut être l'envie de se former un peu mieux et de changer ça, sauf si on lui dit : t'avais qu'a bosser à l'école maintenant c'est trop tard...




__________________________________

Lorsque la franchise sert de tremplin à la bêtise, on se surprend à regretter l'hypocrisie

le 30 Avril 2008 à 16:28
candyneige
candyneige
>> /

43 ans
24236 messages
Réponse à Wiphil qui a dit :
Il faut malheureusement tenir compte des facteurs locaux... Je me verrais mal encourager mon fils à devenir maçon, non pas que le métier soit en lui-même d'une quelconque façon déshonorant mais son apprentissage implique de fréquenter un milieu particulièrement mal famé constitué de laissés pour compte et d'individus gravement aigris.
Je ne peux pas souhaiter à mon enfant de fréquenter çà... Nous ne sommes pas en Finlande et les métiers manuels sont déconsidérés.

Un parent se doit d'envisager la meilleure vie possible pour ses enfants, les aspirations de ceux-ci devant se conjuguer avec les possibilités d'emploi et le confort matériel qui peut en découler. C'est pas facile et ça passe forcément par la critique de certains métiers.

D'une façon pernicieuse on oublie aussi l'héritage social que doivent supporter les enfants : un fils ou une fille d'ingénieur vivra mal une vie d'ouvrier et l'inverse est parfois vrai aussi.

Rien n'est simple !


J'ai deux frères !! l'un travaille dans le manuel et l'autre est intellectuel !! j'ai pas l'impression qu'un de mes frères soit plus fréquentable que l'autre et vice versa !!!

Mon père était platrier peintre et il avait une culture générale extraordianire, il aimait lire et plein de trucs comme ça, et même s'il a pas fait médecine c'est lui qui a sauvé la vie de ma mère par des gestes de secouriste !!!!

Mes oncles et tantes tous de hauts niveaux scolaire n'ont pas pu réagir !! Une chance qu'un platrier peintre curieux, cultivé et formé au brevet se secouriste parce qu'il avait 4 enfants et qu'il s'est dit un jour "tiens je peux en avoir besoin en cas d'accident de l'un d'eux" était présent ce fameux jour...

A la naisance de ma fille, mon père m'a dit : passe le bevet de secouriste ça peu aider quelqu'un un jour !!!

Un avocat ou médecin peut être aussi con qu'un maçon !!!


__________________________________

Lorsque la franchise sert de tremplin à la bêtise, on se surprend à regretter l'hypocrisie

le 30 Avril 2008 à 16:32
Wiphil
Wiphil
2233 messages
Réponse à candyneige qui a dit :
Pour étudier il faut 1 les capacités, et 2 le financement !!!
tous ceux qui ne font pas de hautes études sont des "infréquentables" !
et si un mec se plains du manque de créativité de son boulot je trouve pas ça mal. Il aura peut être l'envie de se former un peu mieux et de changer ça, sauf si on lui dit : t'avais qu'a bosser à l'école maintenant c'est trop tard...






En Belgique l'enseignement est obligatoire et gratuit jusque 18 ans, malheureusement, tous ne profitent pas de cette opportunité et n'ont aucune compétence à leur majorité.
Les capacités requises sont (de plus en plus) faibles, ceux qui ne les ont pas suivent des filières parallèles. Ils sont rares et restent à la limite du domaine paramédical.

A l'école on dit : "bossez sinon vous y serez jusqu'au coup"... Quand on y est jusqu'au coup, on dit, bien logiquement : "fallait bosser ! On vous avait prévenu".

Idem sur la route : "Vous roulez trop vite !!" et sur l'épitaphe : "Il roulait trop vite".

__________________________________
Il est inutile de résister !


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires