En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Le regroupement familial, une imposture nationale ? - Page 1

Le regroupement familial, une imposture nationale ? - Page 1

Index du forum Salon de thé

Auteur Message
le 28 Octobre 2007 à 06:17
Aspanu
Aspanu
>>

32 ans
60 messages
Souvent, et notamment en politique, un acte en apparence louable et légitime, cache un intérêt d'une toute autre nature.

Le regroupement familial - décrété par Giscard en 1974 et qui permit à tout immigré travaillant en France de se faire rejoindre par le reste de sa famille résidant à l'étranger - illustre très bien cette idée.

En effet, le gouvernement français de l'époque (de droite !), pris par une envolée humaniste soudaine, aurait adopté cette réforme, alors que l'emploi en France se faisait de plus en plus rare - ce qui écarte toute nécessité d'immigration massive - pour une simple raison sociale, une réforme dont l'intérêt reviendrait directement au peuple de France, immigré qui plus est ? Quel foutage de gueule, on y croirait presque !

Il faut savoir qu'à cette époque le monde est déchiré par la guerre froide. La France, rattachée au bloc de l'Ouest, a pour directive outre-atlantique d'affaiblir considérablement le parti communiste national.

Et c'est dans cette optique stratégique que le gouvernement français adopte le projet du regroupement familial qui a pour but, à long terme, de transformer les banlieues "rouges" (à l'époque 30% des français vivant en banlieue votent pour le PCF) en banlieues "beurs".

Entre un ouvrier doué d'une réelle conscience de classe - donc potentiellement génant vis-à-vis de la politique impérialiste ultra-libéraliste ambiante - et un voyou m'en-foutiste dénoué de tout sens politique et civique - donc totalement inoffensif au regard de la politique ? La France a fait son choix.

PS : Je n'ai fais que reformuler la théorie d'un sociologue français ; donc confronter votre point de vue, affirmer votre désaccord si c'est le cas, mais pas de crachats svp... l'idée n'est pas de moi.

__________________________________
"La vie est une affaire dont le revenu est loin de couvrir les frais." - Schopenhauer

le 28 Octobre 2007 à 08:02
Corto-Maltese...
Corto-Maltese.
4683 messages
tout a fait d'accord avec toi
plus de banlieues rouge ou regnait le calme,je connais bien le probleme,je vivais en 1975 a Malakoff dans le 92 qui était une ville a 70% communiste,c'était une ville calme,trés agréable a vivre
j'y suis retourner dans les années 90 et maintenant c'est une zone de non droit ou les flics se balladent avec des voitures blindées et ou les pompiers et les medecins doivent se faire accompagner par les forces de l'ordre sous peine de retrouver le feu dans les camions de pompiers et les voitures de medecins completements pillées
dés le depart,je m'étais dit,si ils regroupent tout les etrangers dans les memes barres d'immeubles,ils vont continuer avivre comme chez eux et la,integration impossible
les communistes ont quittés les lieux,beaucoup on retournés leurs veste et maintenant,ce son les gangs qui font la loi,les jeunes des ces banlieues se plaignent de ne plus avoir d'infrastructures,gymnases et autres terrains de jeux,mais il ne faut pas oublier que ce sont ces memes jeunes qui ont tout detruit,brulés les gymnases et les écoles,cassés les vitrines,cambriolé les magazins et bien sur maintenant aucun commercant ne veux s'installer dans de pareil endroits
meme dans un petite ville de 10 000 ames ou je vis,c'est comme ca,toutes les nuits il ya 5 ou6 voitures braquées,moi j'ai pris 4 balles dans le toit de ma voiture
a qui profite ce Chaos?
si j'ai un chien aussi imposant,c'est aussi pour pouvoir sortir la nuit,sans me faire braquer et ca marche
vive le pays des droits de l'homme qui se transforme en petite amerique,meme le president montre l'exemple,en allant bouffer(je ne peux pas dire manger)des hamburgers avec le nain de jardin

__________________________________
La dictature,c'est ferme ta gueule,la démocratie,c'est cause toujours

le 28 Octobre 2007 à 09:17
wookie67
wookie67
587 messages
Plusieurs petites rectifications:

Tout d'abord, la France a quitté l'alliance atlantique sous le générale de Gaule, c'est à dire une bonne décénie avant 1974 (et oui!) et n'en fait toujours pas partie. Même si elle est un élément important des dispositifs opérationnels déployés par l'OTAN, elle reste encore aujourd'hui un "électron libre" ce qui lui permet entre autre de s'opposer aux états unis quand elle le juge nécessaire (pour mémoire: 2eme guerre d'Irak).

Pourquoi autoriser un regroupement familiale basé sur un rééquilibrage politique en hométant deux données essencielles:

1- Les immigrés de l'époque faisaient parti, dans leur grande majorité de la classe ouvrière et, par conséquent, avaient de grande chance de se sentir mieux défendus par les partis de gauche. Donc l'argument ne tient pas la route. Tu ne site pas le nom du sociologue et tu fais bien, ça lui évitera de passer pour un imbécile notoire sur ce coup.

2- "Préférer la délinquence au communisme" est une hérésie en soi, qui conduit immencablement à la monté des partis populistes et xenophobes; rappelant qu'en 1974 Mr Le Pen était déjà candidat à la présidentielle................
D'autre part je m'étonne de ta part d'un tel amalgamme entre immigration et délinquence, mais ces propos n'engagent que toi!

Par contre il est très vrai que le regroupement familiale n'avait rien d'humaniste, surtout de la part d'un économiste hors paire tel que Mr Giscard.
Mais la raison est beaucoup plus basic que celle que tu développe:

tout simplement éviter que l'argent parte au Bled, soutenir l'économie d'un autre pays. C'est pas plus vicieux que ça!

Message édité 1 fois
(En dernier par wookie67 le 28 Octobre 2007 à 09:19)

le 28 Octobre 2007 à 16:04
Thugg
Thugg
1174 messages

Dans les années 80 certains croyaient que faire entrer des immigrés c'était faire entrer des électeurs de gauche, l'angélisme frôle souvent la connerie... Aujourd'hui, le réveil est difficile parce que dans un système communautariste, il n'y a ni gauche ni droite... On récolte toujours ce qu'on a semé.

Alors pour finir, tout ce bordel c'était un complot anti-communiste primaire orchestré par les forces impérialistes et réactionnaires du capitalisme mondial, pour détruire de l'intérieur les espoirs de la classe ouvrière ?... Si c'est pas du génie ça...



Pffff... faut que j'arrête de cramer des bagnoles dans la cité, ça retarde la révolution...

__________________________________
... ¡¡ puɐlıxoɹd ǝʎq ǝʎq ˙˙˙ɹǝʌo ǝɯɐƃ

le 28 Octobre 2007 à 17:19
nabellisa
nabellisa
>>

37 ans
5 messages
vos opinions politico-sociologiques sont bien gentilles...mais qui souffre le plus le communisme, l'Etat, les voitures brulées ou ces jeunes qui n'ont rien demandé et qui paie pour la médiatiqation catastrophique que l'on fait d'eux....

A croire qu'il n'y a que des délinquants en banlieue et non .... mais ca suffit de devoir toujours se justifier ....


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires