En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Adieu l'artiste "Luciano Pavarotti" - Page 1

Adieu l'artiste "Luciano Pavarotti" - Page 1

Index du forum Musique

1|2|

Auteur Message
le 06 Septembre 2007 à 18:18
A.L.B.A.T.O.R
A.L.B.A.T.O.R
14206 messages
Luciano Pavarotti, décédé jeudi en Italie, il aura su projeter sa voix de ténor au-delà du traditionnel écrin des scènes d'opéra, popularisant son art dans des stades combles en trio avec ses complices Placido Domingo et José Carreras ou lors de duos inattendus avec James Brown ou Sting.

"J'ai ouvert les portes de la musique à tout le monde. Ma voix rend heureux, c'est ma fierté, ma responsabilité", expliquait le ténor italien qui affichait sans détour sa volonté de "démocratiser" son art.
Sa voix céleste a rejoint les cieux, un homme bon, un talent immense.

Message édité 2 fois
(En dernier par salutoutis2 le 16 Mars 2008 à 21:36)

__________________________________
ne prenez pas la vie trop au serieux, toute façon vous n'en sortirez pas vivant.
départ prévu sans au revoir ni merci -76

le 06 Septembre 2007 à 18:24
NANOU33
NANOU33
3762 messages
Réponse à A.L.B.A.T.O.R qui a dit :
Luciano Pavarotti, décédé jeudi en Italie, il aura su projeter sa voix de ténor au-delà du traditionnel écrin des scènes d'opéra, popularisant son art dans des stades combles en trio avec ses complices Placido Domingo et José Carreras ou lors de duos inattendus avec James Brown ou Sting.

"J'ai ouvert les portes de la musique à tout le monde. Ma voix rend heureux, c'est ma fierté, ma responsabilité", expliquait le ténor italien qui affichait sans détour sa volonté de "démocratiser" son art.
Sa voix céleste a rejoint les cieux, un homme bon, un talent immense.


oui et un sicilien (comme pavarotti) toulousain m'en parle depuis ce matin, il se reconnaitra
Rendre populaire quelque chose qui ne l'est pas ça s'appelle du talent, alors respect monsieur pavarotti parce qu'on aime ou qu'on ne soit pas sensible à ce genre de musique, il reste incontournable.
Il va enchanté les

__________________________________
"D’un oeil, observer le monde extérieur, de l’autre regarder au fond de soi-même."
Amedeo Modigliani.

le 06 Septembre 2007 à 18:41
Dan.17
Dan.17
>> /

56 ans
7369 messages
Réponse à NANOU33 qui a dit :
oui et un sicilien (comme pavarotti) toulousain m'en parle depuis ce matin, il se reconnaitra
Rendre populaire quelque chose qui ne l'est pas ça s'appelle du talent, alors respect monsieur pavarotti parce qu'on aime ou qu'on ne soit pas sensible à ce genre de musique, il reste incontournable.
Il va enchanté les


Respect à l'artiste et à l'homme, un grand bonhomme pour ceux qui aiment, mais un chanteur émérite pour le commun des mortels:

http://www.youtube.com/watch?v=VCIyzNISw1Q&mode=related&se arch=

Un duo fantastique entre deux grands de la "voix"...
le 06 Septembre 2007 à 18:42
moa
moa
29818 messages
Réponse à NANOU33 qui a dit :
oui et un sicilien (comme pavarotti) toulousain m'en parle depuis ce matin, il se reconnaitra
Rendre populaire quelque chose qui ne l'est pas ça s'appelle du talent, alors respect monsieur pavarotti parce qu'on aime ou qu'on ne soit pas sensible à ce genre de musique, il reste incontournable.
Il va enchanté les


http://www.dailymotion.com/video/x16jvt_nessun-dorma-pavaroti_music

__________________________________
Appelez moi Elsa , tout simplement ..plus on pédale moins fort .. moins on avance plus vite ./

le 06 Septembre 2007 à 18:45
moa
moa
29818 messages
Réponse à A.L.B.A.T.O.R qui a dit :
Luciano Pavarotti, décédé jeudi en Italie, il aura su projeter sa voix de ténor au-delà du traditionnel écrin des scènes d'opéra, popularisant son art dans des stades combles en trio avec ses complices Placido Domingo et José Carreras ou lors de duos inattendus avec James Brown ou Sting.

"J'ai ouvert les portes de la musique à tout le monde. Ma voix rend heureux, c'est ma fierté, ma responsabilité", expliquait le ténor italien qui affichait sans détour sa volonté de "démocratiser" son art.
Sa voix céleste a rejoint les cieux, un homme bon, un talent immense.


.....manana !

http://www.youtube.com/watch?v=YWNF6XAFi0s

__________________________________
Appelez moi Elsa , tout simplement ..plus on pédale moins fort .. moins on avance plus vite ./

le 06 Septembre 2007 à 18:54
moa
moa
29818 messages
avec céline dion I hate you then I love you.


http://www.youtube.com/watch?v=8czuUbOT3vk

__________________________________
Appelez moi Elsa , tout simplement ..plus on pédale moins fort .. moins on avance plus vite ./

le 06 Septembre 2007 à 18:58
moa
moa
29818 messages
avec elton jhon : live like horses.......magnifique !

http://www.youtube.com/watch?v=zw_gEpGqnqQ

__________________________________
Appelez moi Elsa , tout simplement ..plus on pédale moins fort .. moins on avance plus vite ./

le 07 Septembre 2007 à 00:44
.oO00Oo.
.oO00Oo.
585 messages
Réponse à A.L.B.A.T.O.R qui a dit :
Luciano Pavarotti, décédé jeudi en Italie, il aura su projeter sa voix de ténor au-delà du traditionnel écrin des scènes d'opéra, popularisant son art dans des stades combles en trio avec ses complices Placido Domingo et José Carreras ou lors de duos inattendus avec James Brown ou Sting.

"J'ai ouvert les portes de la musique à tout le monde. Ma voix rend heureux, c'est ma fierté, ma responsabilité", expliquait le ténor italien qui affichait sans détour sa volonté de "démocratiser" son art.
Sa voix céleste a rejoint les cieux, un homme bon, un talent immense.


ADIEU L'ARTISTE-----
un talent divin et un coeur tout aussi immencément généreux.
un répertoire à faire palire les plus grandes stars.
Stars? Combien d'entres elles ont eus le bonheur de chantées en duo avec ce cher et regretté Luciano. Qu'elles soient issuent du classic, rock ou pop, elles sont tres nombreuses.
Coeur humble et généreux qui à également fait de son don et de sa voie une arme contre la pauvreté et l'injustice en multipliant les concerts aux bénéfices de ces fléaux de notre époque.
Encore un artiste qui démontre que ses paires en font plus pour notre petit monde égoiste que tous les politiques que nous avons élus.

Je me permet humblement de dire, non pas adieu, mais au revoir l'artiste. On ne t'oublira pas......................

----le spectacle continu-------

__________________________________
L'illusion du lointain et du difficile est un leurre.
Ce qui compte vraiment, c'est l'endroit où tu es.

le 07 Septembre 2007 à 09:03
aimela
aimela
6710 messages
Réponse à .oO00Oo. qui a dit :
ADIEU L'ARTISTE-----
un talent divin et un coeur tout aussi immencément généreux.
un répertoire à faire palire les plus grandes stars.
Stars? Combien d'entres elles ont eus le bonheur de chantées en duo avec ce cher et regretté Luciano. Qu'elles soient issuent du classic, rock ou pop, elles sont tres nombreuses.
Coeur humble et généreux qui à également fait de son don et de sa voie une arme contre la pauvreté et l'injustice en multipliant les concerts aux bénéfices de ces fléaux de notre époque.
Encore un artiste qui démontre que ses paires en font plus pour notre petit monde égoiste que tous les politiques que nous avons élus.

Je me permet humblement de dire, non pas adieu, mais au revoir l'artiste. On ne t'oublira pas......................

----le spectacle continu-------


Oui un très grand homme , un très grand artiste . au revoir l'artiste

__________________________________
l'éternel féminin rend l'homme semblableà un crétin ( Dali)

le 24 Septembre 2007 à 12:18
A.L.B.A.T.O.R
A.L.B.A.T.O.R
14206 messages
L'inventeur du personnage de Bip avait donné ses lettres de noblesse à cet art singulier. Il s'est éteint, samedi, après soixante ans d'une carrière exceptionnelle. Il avait 84 ans.


Le mime Marceau, Marcel Mangel de son vrai nom était le héros, muet et glorieux, d'un art secret et mystérieux. Il avait porté le mime à son plus haut niveau en promenant à travers le monde le personnage de Bip qui l'avait rendu célèbre. D'allure toujours frêle, mais d'une grande vivacité, il avait choisi dès ses débuts de se mesurer à un Hugo qui clamait : « Je serai Chateaubriand ou rien. » Lui disait déjà : « Je serai mime ou rien. »

cela ne pouvais etre passé sous silence

__________________________________
ne prenez pas la vie trop au serieux, toute façon vous n'en sortirez pas vivant.
départ prévu sans au revoir ni merci -76

le 28 Novembre 2007 à 17:58
ceo
ceo
1811 messages
c'est la rubrique nécro du show biz ?

non c'est pas drôle.
Je viens de lire une dépêche, le guitariste des Rita Mitsouko, Fred Chichin vient de mourir, il avait 53 ans.
le 28 Novembre 2007 à 18:00
moa
moa
29818 messages
Réponse à ceo qui a dit :
c'est la rubrique nécro du show biz ?

non c'est pas drôle.
Je viens de lire une dépêche, le guitariste des Rita Mitsouko, Fred Chichin vient de mourir, il avait 53 ans.


ah flutte , j'aimais bien .

__________________________________
Appelez moi Elsa , tout simplement ..plus on pédale moins fort .. moins on avance plus vite ./

le 28 Novembre 2007 à 18:01
maxou60
maxou60
>> /

48 ans
7477 messages
Réponse à ceo qui a dit :
c'est la rubrique nécro du show biz ?

non c'est pas drôle.
Je viens de lire une dépêche, le guitariste des Rita Mitsouko, Fred Chichin vient de mourir, il avait 53 ans.


et oui décédé d'un cancer foudroyant

pour les habitants de la RP sur oui fm, ils passent plein de morceaux

ils devaient etre à l'olympia ce soir

__________________________________
promis je me tiens à carreau

le 28 Novembre 2007 à 18:04
moa
moa
29818 messages
la maladie frappe à toutes les portes .




Fred Chichin est décédé dans la matinée dans un hôpital parisien des suites de cette maladie qui l'a emporté en deux mois, selon sa maison de disques Because et son tourneur Corida.

Son état de santé avait forcé les Rita Mitsouko à annuler plusieurs concerts ces jours derniers, dont l'un était prévu mercredi soir à L'Olympia.

Pour d'autres spectacles récents, comme celui du 13 novembre, déjà à L'Olympia, Catherine Ringer avait chanté sans Fred Chichin, simplement accompagnée du groupe de musiciens qui suivait le duo.

Le dernier album des Rita Mitsouko, "Variéty", est paru en avril.

Le duo fonctionnait largement sur le contraste entre les personnalités de Chichin, dandy dégingandé au visage barré d'une fine moustache ou d'une barbe de trois jours, et de la diva destroy Catherine Ringer, à la voix puissante, théâtrale et pleine de folie.

Les Rita Mitsouko ont connu leur apogée en 1986 avec leur deuxième album, "The No Comprendo", qui contenait les tubes "Les histoires d'A", "Andy" et "C'est comme ça".

Depuis ses débuts en 1979, le groupe s'est fait le chantre d'une musique métissée et extrêmement inventive, mêlant des influences rock, funk, punk, ska, sud-américaines, ainsi qu'un solide sens de l'humour.

Il avait connu un énorme succès en 1985 avec la sortie du single "Marcia baila", tiré de son premier album, paru l'année précédente. Ce morceau latino-rock écrit en hommage à la danseuse argentine Marcia Moretto, décédée d'un cancer, s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires.

Né le 1er mai 1954 à Clichy, d'un père cadre et passionné de cinéma qui avait créé dans les années 60 la revue "Miroir du cinéma", Frédéric Chichin avait rencontré Catherine Ringer en 1979 lors du spectacle "Flash rouge".

Ils avaient d'abord appelé leur duo les Spratz, avant d'opter pour Rita Mitsouko. "Rita" avait été choisi pour ses consonances sud-américaines et "Mitsouko" signifie mystère en japonais.

Tous deux avaient ajouté "Les" devant "Rita Mitsouko" au milieu des années 80, car le public pensait souvent que ce nom était celui de la seule chanteuse.

Leur troisième album, "Marc et Robert", en 1988, avait déçu, malgré la présence du tube "Le petit train". Le suivant, "Système D" (avec "Y a d'la haine"), avait lui aussi reçu un accueil moyen en 1993. Entre les deux, les Rita avaient demandé à des DJ de remixer certaines de leurs chansons pour l'album "Re" en 1990.

Suivront alors l'album "Acoustique" en 1996, "Cool frénésie" en 2000, la compilation "Bestov" en 2001, "La femme trombone" en 2002 puis "En concert avec l'Orchestre Lamoureux" en 2004 (réinterprétation de leur répertoire en concert avec cet orchestre classique).

"Variéty", paru en deux versions, française (avec trois chansons en anglais) et intégralement anglaise, avait marqué une renaissance artistique pour les Rita et avait reçu un bon accueil critique.

Dans une interview au magazine Télérama, Chichin avait alors fustigé le paysage musical français, déplorant n'entendre que "très peu de choses spontanées, qui jaillissent d'une vision personnelle".

Dans plusieurs interviews, il avait également évoqué l'hépatite C dont il avait souffert il y a quelques années mais qui est sans rapport avec son décès, selon son entourage professionnel.

__________________________________
Appelez moi Elsa , tout simplement ..plus on pédale moins fort .. moins on avance plus vite ./

le 28 Novembre 2007 à 18:09
A.L.B.A.T.O.R
A.L.B.A.T.O.R
14206 messages
Réponse à moa qui a dit :
la maladie frappe à toutes les portes .




Fred Chichin est décédé dans la matinée dans un hôpital parisien des suites de cette maladie qui l'a emporté en deux mois, selon sa maison de disques Because et son tourneur Corida.

Son état de santé avait forcé les Rita Mitsouko à annuler plusieurs concerts ces jours derniers, dont l'un était prévu mercredi soir à L'Olympia.

Pour d'autres spectacles récents, comme celui du 13 novembre, déjà à L'Olympia, Catherine Ringer avait chanté sans Fred Chichin, simplement accompagnée du groupe de musiciens qui suivait le duo.

Le dernier album des Rita Mitsouko, "Variéty", est paru en avril.

Le duo fonctionnait largement sur le contraste entre les personnalités de Chichin, dandy dégingandé au visage barré d'une fine moustache ou d'une barbe de trois jours, et de la diva destroy Catherine Ringer, à la voix puissante, théâtrale et pleine de folie.

Les Rita Mitsouko ont connu leur apogée en 1986 avec leur deuxième album, "The No Comprendo", qui contenait les tubes "Les histoires d'A", "Andy" et "C'est comme ça".

Depuis ses débuts en 1979, le groupe s'est fait le chantre d'une musique métissée et extrêmement inventive, mêlant des influences rock, funk, punk, ska, sud-américaines, ainsi qu'un solide sens de l'humour.

Il avait connu un énorme succès en 1985 avec la sortie du single "Marcia baila", tiré de son premier album, paru l'année précédente. Ce morceau latino-rock écrit en hommage à la danseuse argentine Marcia Moretto, décédée d'un cancer, s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires.

Né le 1er mai 1954 à Clichy, d'un père cadre et passionné de cinéma qui avait créé dans les années 60 la revue "Miroir du cinéma", Frédéric Chichin avait rencontré Catherine Ringer en 1979 lors du spectacle "Flash rouge".

Ils avaient d'abord appelé leur duo les Spratz, avant d'opter pour Rita Mitsouko. "Rita" avait été choisi pour ses consonances sud-américaines et "Mitsouko" signifie mystère en japonais.

Tous deux avaient ajouté "Les" devant "Rita Mitsouko" au milieu des années 80, car le public pensait souvent que ce nom était celui de la seule chanteuse.

Leur troisième album, "Marc et Robert", en 1988, avait déçu, malgré la présence du tube "Le petit train". Le suivant, "Système D" (avec "Y a d'la haine"), avait lui aussi reçu un accueil moyen en 1993. Entre les deux, les Rita avaient demandé à des DJ de remixer certaines de leurs chansons pour l'album "Re" en 1990.

Suivront alors l'album "Acoustique" en 1996, "Cool frénésie" en 2000, la compilation "Bestov" en 2001, "La femme trombone" en 2002 puis "En concert avec l'Orchestre Lamoureux" en 2004 (réinterprétation de leur répertoire en concert avec cet orchestre classique).

"Variéty", paru en deux versions, française (avec trois chansons en anglais) et intégralement anglaise, avait marqué une renaissance artistique pour les Rita et avait reçu un bon accueil critique.

Dans une interview au magazine Télérama, Chichin avait alors fustigé le paysage musical français, déplorant n'entendre que "très peu de choses spontanées, qui jaillissent d'une vision personnelle".

Dans plusieurs interviews, il avait également évoqué l'hépatite C dont il avait souffert il y a quelques années mais qui est sans rapport avec son décès, selon son entourage professionnel.


c'est un topic que j'aime pas trop voir remonter
moi aussi j'aimais bien cet artiste, que de bon souvenir

__________________________________
ne prenez pas la vie trop au serieux, toute façon vous n'en sortirez pas vivant.
départ prévu sans au revoir ni merci -76

le 28 Novembre 2007 à 18:12
moa
moa
29818 messages
@ albator , oui c'est vrai , mais parler de la mort ça ne la fait pas venir , elle est présente , ça attriste quand c'est un artiste qu'on apprécie .

__________________________________
Appelez moi Elsa , tout simplement ..plus on pédale moins fort .. moins on avance plus vite ./

le 28 Novembre 2007 à 18:14
ALEX75
ALEX75
>>

43 ans
5529 messages
Réponse à moa qui a dit :
la maladie frappe à toutes les portes .




Fred Chichin est décédé dans la matinée dans un hôpital parisien des suites de cette maladie qui l'a emporté en deux mois, selon sa maison de disques Because et son tourneur Corida.

Son état de santé avait forcé les Rita Mitsouko à annuler plusieurs concerts ces jours derniers, dont l'un était prévu mercredi soir à L'Olympia.

Pour d'autres spectacles récents, comme celui du 13 novembre, déjà à L'Olympia, Catherine Ringer avait chanté sans Fred Chichin, simplement accompagnée du groupe de musiciens qui suivait le duo.

Le dernier album des Rita Mitsouko, "Variéty", est paru en avril.

Le duo fonctionnait largement sur le contraste entre les personnalités de Chichin, dandy dégingandé au visage barré d'une fine moustache ou d'une barbe de trois jours, et de la diva destroy Catherine Ringer, à la voix puissante, théâtrale et pleine de folie.

Les Rita Mitsouko ont connu leur apogée en 1986 avec leur deuxième album, "The No Comprendo", qui contenait les tubes "Les histoires d'A", "Andy" et "C'est comme ça".

Depuis ses débuts en 1979, le groupe s'est fait le chantre d'une musique métissée et extrêmement inventive, mêlant des influences rock, funk, punk, ska, sud-américaines, ainsi qu'un solide sens de l'humour.

Il avait connu un énorme succès en 1985 avec la sortie du single "Marcia baila", tiré de son premier album, paru l'année précédente. Ce morceau latino-rock écrit en hommage à la danseuse argentine Marcia Moretto, décédée d'un cancer, s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires.

Né le 1er mai 1954 à Clichy, d'un père cadre et passionné de cinéma qui avait créé dans les années 60 la revue "Miroir du cinéma", Frédéric Chichin avait rencontré Catherine Ringer en 1979 lors du spectacle "Flash rouge".

Ils avaient d'abord appelé leur duo les Spratz, avant d'opter pour Rita Mitsouko. "Rita" avait été choisi pour ses consonances sud-américaines et "Mitsouko" signifie mystère en japonais.

Tous deux avaient ajouté "Les" devant "Rita Mitsouko" au milieu des années 80, car le public pensait souvent que ce nom était celui de la seule chanteuse.

Leur troisième album, "Marc et Robert", en 1988, avait déçu, malgré la présence du tube "Le petit train". Le suivant, "Système D" (avec "Y a d'la haine"), avait lui aussi reçu un accueil moyen en 1993. Entre les deux, les Rita avaient demandé à des DJ de remixer certaines de leurs chansons pour l'album "Re" en 1990.

Suivront alors l'album "Acoustique" en 1996, "Cool frénésie" en 2000, la compilation "Bestov" en 2001, "La femme trombone" en 2002 puis "En concert avec l'Orchestre Lamoureux" en 2004 (réinterprétation de leur répertoire en concert avec cet orchestre classique).

"Variéty", paru en deux versions, française (avec trois chansons en anglais) et intégralement anglaise, avait marqué une renaissance artistique pour les Rita et avait reçu un bon accueil critique.

Dans une interview au magazine Télérama, Chichin avait alors fustigé le paysage musical français, déplorant n'entendre que "très peu de choses spontanées, qui jaillissent d'une vision personnelle".

Dans plusieurs interviews, il avait également évoqué l'hépatite C dont il avait souffert il y a quelques années mais qui est sans rapport avec son décès, selon son entourage professionnel.


bsr , ta oublier un detail sur la chanteuse , elle etait une star du " x " , elle s'appellait rita mitsouko justement , d'ou apres le nom du groupe de music je suppose , meme que gainsboure l'avait insulte de tous les noms dans une emission tv

__________________________________
DEVIL'S ENTREPRISES , COMMERCES EN TOUT GENRES

le 28 Novembre 2007 à 18:25
moa
moa
29818 messages
alex ... catherine deneuve aussi , aparemment ça dérangeait beaucoup moins Gainsbourg ...... mais on n'est pas là pour parler des artistes vivants .
Excuses pour le H.S.

__________________________________
Appelez moi Elsa , tout simplement ..plus on pédale moins fort .. moins on avance plus vite ./

le 28 Novembre 2007 à 18:25
marie40
marie40
7036 messages
ainsi vas la vie malheureusement les gens naissent et partent bien trop tot alors a nous qui somment encore de ce monde de continuer de faire vivre leurs mémoires comme l ont peu a notre niveau a chacun et je crois que la c est le plus grand hommage qu ont peut leurs rendre

alors paix a leurs ames et merci a tous de nous avoir fait révez


__________________________________
l amour on le cherche et quand on la trouvé gardons le avec bcp de tendresse et d attentions de chaque instant.l amour est si fragile préservons le pour qu il dure
j adore hellfi et son ti

le 28 Novembre 2007 à 18:33
maxou60
maxou60
>> /

48 ans
7477 messages
Réponse à moa qui a dit :
alex ... catherine deneuve aussi , aparemment ça dérangeait beaucoup moins Gainsbourg ...... mais on n'est pas là pour parler des artistes vivants .
Excuses pour le H.S.


ah?????
ça je savais pas.

X t'es sure??

désolé aussi pour le HS

__________________________________
promis je me tiens à carreau


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires