En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Test : Un peu de bon sens - Page 4

Test : Un peu de bon sens - Page 4

Index du forum Private Joke

1|2|3|4|5|6|7|8|9|

Auteur Message
le 01 Août 2007 à 02:37
La_Divine
La_Divine
>> /

36 ans
2580 messages
Réponse à stupidman qui a dit :
lol ....


__________________________________
Sous le ciel, il n'y a rien qui soit stable, rien qui ne dure à jamais. Entre le ciel et la terre, il n'y a qu'une demeure temporaire.

le 01 Août 2007 à 02:49
La_Divine
La_Divine
>> /

36 ans
2580 messages
Réponse à La_Divine qui a dit :
Le roi barbare Chee Rak aimerait que son pays compte plus d'hommes que de femmes, trouvant que ces dernières sont peu utiles à la nation (son jugement n'engage que lui). Il édicte donc une loi obligeant les couples à ne plus avoir d'enfants dès que naît une fille, mais par contre à continuer à en avoir tant qu'une fille n'est pas née. Ainsi se dit-il, il y aura des familles de plusieurs garçons, tandis qu'il n'y aura aucune famille de plus d'une fille: on aura donc plus de garçons que de filles.
A votre avis, la méthode du roi est-elle efficace ?


Réponse :

Evidemment, le roi barbare a tort, car si l'on suppose que les garçons naissent avec la même probabilité que les filles, le fait de rajouter ou non des naissances ne change rien.

Une autre petite avant de me mettre au lit


Trois militaires viennent boire un verre à la terrasse d'un bistrot, et demandent l'addition. Le garçon de café encaisse 30 euros, et les porte à son patron. Celui-ci, qui désire faire la promotion de son établissement auprès du régiment voisin, décide une petite ristourne et demande au garçon de leur rendre 5 euros.
Mais le garçon de café, qui ne partage pas la même sympathie que son patron à l'égard des militaires, et qui de toute façon, a beaucoup de mal à répartir 5 euros entre trois personnes, décide de n'en rendre que trois et de garder deux euros pour lui.
Au bilan, chaque militaire a payé dix euros, mais s'est vu rendre un euro. Chacun a donc déboursé 9 euros, ce qui fait un total de 27 euros. Si l'on ajoute les 2 euros que le garçon a gardé pour lui, cela monte à 29 euros. Mais où est passé le trentième euros ?

__________________________________
Sous le ciel, il n'y a rien qui soit stable, rien qui ne dure à jamais. Entre le ciel et la terre, il n'y a qu'une demeure temporaire.

le 01 Août 2007 à 07:46
jumping-jack-...
jumping-jack-flash
2483 messages
Réponse à La_Divine qui a dit :
Réponse :

Evidemment, le roi barbare a tort, car si l'on suppose que les garçons naissent avec la même probabilité que les filles, le fait de rajouter ou non des naissances ne change rien.

Une autre petite avant de me mettre au lit


Trois militaires viennent boire un verre à la terrasse d'un bistrot, et demandent l'addition. Le garçon de café encaisse 30 euros, et les porte à son patron. Celui-ci, qui désire faire la promotion de son établissement auprès du régiment voisin, décide une petite ristourne et demande au garçon de leur rendre 5 euros.
Mais le garçon de café, qui ne partage pas la même sympathie que son patron à l'égard des militaires, et qui de toute façon, a beaucoup de mal à répartir 5 euros entre trois personnes, décide de n'en rendre que trois et de garder deux euros pour lui.
Au bilan, chaque militaire a payé dix euros, mais s'est vu rendre un euro. Chacun a donc déboursé 9 euros, ce qui fait un total de 27 euros. Si l'on ajoute les 2 euros que le garçon a gardé pour lui, cela monte à 29 euros. Mais où est passé le trentième euros ?


heu...
30- 5= 25
bon on est d'accord
25 +3= 28 pas de pb
28+2=30
ouf
la rethorique divine a encore frappé??
le 01 Août 2007 à 08:47
vieilours
vieilours
>>

66 ans
29 messages
Réponse à jumping-jack-flash qui a dit :
heu...
30- 5= 25
bon on est d'accord
25 +3= 28 pas de pb
28+2=30
ouf
la rethorique divine a encore frappé??


dans le même registre

de quel couleur était le cheval blanc d'henri 4
le 01 Août 2007 à 08:49
maena
maena
1567 messages
Réponse à vieilours qui a dit :
dans le même registre

de quel couleur était le cheval blanc d'henri 4


Oui et qu'elle est la taille d'un oeuf de jument

__________________________________
Vivre aujourd'hui le meilleur possible, car hier est passé et demain ne viendra peut etre jamais...

le 01 Août 2007 à 10:01
christophe777
christophe777
>> /

37 ans
2444 messages
Réponse à maena qui a dit :
Oui et qu'elle est la taille d'un oeuf de jument



ouais carement
et en plus quand il fait froid ca gele

__________________________________
esperer un peu moins
aimer un peu plus

le 01 Août 2007 à 10:40
La_Divine
La_Divine
>> /

36 ans
2580 messages
Réponse à jumping-jack-flash qui a dit :
heu...
30- 5= 25
bon on est d'accord
25 +3= 28 pas de pb
28+2=30
ouf
la rethorique divine a encore frappé??


C'est pas la bonne réponse

__________________________________
Sous le ciel, il n'y a rien qui soit stable, rien qui ne dure à jamais. Entre le ciel et la terre, il n'y a qu'une demeure temporaire.

le 01 Août 2007 à 11:10
ATENNIS
ATENNIS
>> /

72 ans
44634 messages
Réponse à La_Divine qui a dit :
Réponse :

Evidemment, le roi barbare a tort, car si l'on suppose que les garçons naissent avec la même probabilité que les filles, le fait de rajouter ou non des naissances ne change rien.

Une autre petite avant de me mettre au lit


Trois militaires viennent boire un verre à la terrasse d'un bistrot, et demandent l'addition. Le garçon de café encaisse 30 euros, et les porte à son patron. Celui-ci, qui désire faire la promotion de son établissement auprès du régiment voisin, décide une petite ristourne et demande au garçon de leur rendre 5 euros.
Mais le garçon de café, qui ne partage pas la même sympathie que son patron à l'égard des militaires, et qui de toute façon, a beaucoup de mal à répartir 5 euros entre trois personnes, décide de n'en rendre que trois et de garder deux euros pour lui.
Au bilan, chaque militaire a payé dix euros, mais s'est vu rendre un euro. Chacun a donc déboursé 9 euros, ce qui fait un total de 27 euros. Si l'on ajoute les 2 euros que le garçon a gardé pour lui, cela monte à 29 euros. Mais où est passé le trentième euros ?


chacun à payer 10 euro
soit 30euro
le garçon a pris 2 euro
ena rendu 3 à chacun
il ne faut pas diviser 27 par 3

__________________________________
votez hijara7
elle le mérite

la preuve elle me supporte



le 01 Août 2007 à 11:12
eyelynx
eyelynx
5 messages
pas 9 euros chacuns... mais 9+ 1/3 des 2 euros gardés par le serveur..
sympa!

Message édité 1 fois
(En dernier par eyelynx le 01 Août 2007 à 11:16)

le 01 Août 2007 à 11:17
La_Divine
La_Divine
>> /

36 ans
2580 messages
Réponse à ATENNIS qui a dit :
chacun à payer 10 euro
soit 30euro
le garçon a pris 2 euro
ena rendu 3 à chacun
il ne faut pas diviser 27 par 3


Chacun a payer 9 euros pas dix !

__________________________________
Sous le ciel, il n'y a rien qui soit stable, rien qui ne dure à jamais. Entre le ciel et la terre, il n'y a qu'une demeure temporaire.

le 01 Août 2007 à 11:17
La_Divine
La_Divine
>> /

36 ans
2580 messages
Réponse à eyelynx qui a dit :
pas 9 euros chacuns... mais 9+ 1/3 des 2 euros gardés par le serveur..
sympa!


Où est la réponse dans ta réponse ,

__________________________________
Sous le ciel, il n'y a rien qui soit stable, rien qui ne dure à jamais. Entre le ciel et la terre, il n'y a qu'une demeure temporaire.

le 01 Août 2007 à 11:21
Didoune68
Didoune68
322 messages
Réponse à La_Divine qui a dit :
Réponse :

Evidemment, le roi barbare a tort, car si l'on suppose que les garçons naissent avec la même probabilité que les filles, le fait de rajouter ou non des naissances ne change rien.

Une autre petite avant de me mettre au lit


Trois militaires viennent boire un verre à la terrasse d'un bistrot, et demandent l'addition. Le garçon de café encaisse 30 euros, et les porte à son patron. Celui-ci, qui désire faire la promotion de son établissement auprès du régiment voisin, décide une petite ristourne et demande au garçon de leur rendre 5 euros.
Mais le garçon de café, qui ne partage pas la même sympathie que son patron à l'égard des militaires, et qui de toute façon, a beaucoup de mal à répartir 5 euros entre trois personnes, décide de n'en rendre que trois et de garder deux euros pour lui.
Au bilan, chaque militaire a payé dix euros, mais s'est vu rendre un euro. Chacun a donc déboursé 9 euros, ce qui fait un total de 27 euros. Si l'on ajoute les 2 euros que le garçon a gardé pour lui, cela monte à 29 euros. Mais où est passé le trentième euros ?


Dans la poche du patron, qui lui à bien encaissé les 25 euros
25+ 3 + 2 = 30

__________________________________
dingue de toi ma Lady
entre Mulhouse et Strasbourg

le 01 Août 2007 à 11:32
La_Divine
La_Divine
>> /

36 ans
2580 messages
Réponse à Didoune68 qui a dit :
Dans la poche du patron, qui lui à bien encaissé les 25 euros
25+ 3 + 2 = 30


Il s'agit tout simplement d'une petite escroquerie dans la façon de présenter la question.
Chaque militaire a bien payé 9 euros, ce qui fait un total de 27 euros. Il ne faut pas ajouter les deux euros du garçon, mais les soustraire: on obtient alors bien les 25 euros qu'a empoché le patron.

__________________________________
Sous le ciel, il n'y a rien qui soit stable, rien qui ne dure à jamais. Entre le ciel et la terre, il n'y a qu'une demeure temporaire.

le 01 Août 2007 à 11:38
La_Divine
La_Divine
>> /

36 ans
2580 messages
Pacôme rencontre Aristide, et lui propose un pari. "Ce livre contient la liste de toutes les communes de France, avec leur surface, en mètres carrés."
"Je te propose le jeu suivant. On ouvre le livre au hasard, et on pointe au hasard sur une commune. On regarde le nombre de ses habitants, et plus précisément, le premier des chiffres composant ce nombre. Si ce chiffre est supérieur ou égal à 5, je t'offre à boire. Sinon, c'est toi qui régales.
Es-tu d'accord ?"
Aristide fait mentalement le raisonnement suivant: il y a neuf chiffres possibles pour débuter un nombre. Cinq d'entre eux me font gagner, les quatre autres font gagner Aristide. J'ai donc un peu plus de chances de gagner qu'Aristide: je vais accepter le pari.
Que pensez-vous du raisonnement d'Aristide ?

__________________________________
Sous le ciel, il n'y a rien qui soit stable, rien qui ne dure à jamais. Entre le ciel et la terre, il n'y a qu'une demeure temporaire.

le 01 Août 2007 à 11:47
christophe777
christophe777
>> /

37 ans
2444 messages
Réponse à La_Divine qui a dit :
Pacôme rencontre Aristide, et lui propose un pari. "Ce livre contient la liste de toutes les communes de France, avec leur surface, en mètres carrés."
"Je te propose le jeu suivant. On ouvre le livre au hasard, et on pointe au hasard sur une commune. On regarde le nombre de ses habitants, et plus précisément, le premier des chiffres composant ce nombre. Si ce chiffre est supérieur ou égal à 5, je t'offre à boire. Sinon, c'est toi qui régales.
Es-tu d'accord ?"
Aristide fait mentalement le raisonnement suivant: il y a neuf chiffres possibles pour débuter un nombre. Cinq d'entre eux me font gagner, les quatre autres font gagner Aristide. J'ai donc un peu plus de chances de gagner qu'Aristide: je vais accepter le pari.
Que pensez-vous du raisonnement d'Aristide ?


il est pas genial son raisonnement puisqu'il parle de lui meme..et finalment aristide a tout de meme plus de chance

__________________________________
esperer un peu moins
aimer un peu plus

le 01 Août 2007 à 11:48
La_Divine
La_Divine
>> /

36 ans
2580 messages
Réponse à christophe777 qui a dit :
il est pas genial son raisonnement puisqu'il parle de lui meme..et finalment aristide a tout de meme plus de chance


Non, c'est pas ça !

__________________________________
Sous le ciel, il n'y a rien qui soit stable, rien qui ne dure à jamais. Entre le ciel et la terre, il n'y a qu'une demeure temporaire.

le 01 Août 2007 à 11:50
Didoune68
Didoune68
322 messages
Réponse à La_Divine qui a dit :
Pacôme rencontre Aristide, et lui propose un pari. "Ce livre contient la liste de toutes les communes de France, avec leur surface, en mètres carrés."
"Je te propose le jeu suivant. On ouvre le livre au hasard, et on pointe au hasard sur une commune. On regarde le nombre de ses habitants, et plus précisément, le premier des chiffres composant ce nombre. Si ce chiffre est supérieur ou égal à 5, je t'offre à boire. Sinon, c'est toi qui régales.
Es-tu d'accord ?"
Aristide fait mentalement le raisonnement suivant: il y a neuf chiffres possibles pour débuter un nombre. Cinq d'entre eux me font gagner, les quatre autres font gagner Aristide. J'ai donc un peu plus de chances de gagner qu'Aristide: je vais accepter le pari.
Que pensez-vous du raisonnement d'Aristide ?


Aristide perd a tous les coups , le livre contient la liste des communes avec leur surface et non pas le nombre d habitants !!! Joli piege

__________________________________
dingue de toi ma Lady
entre Mulhouse et Strasbourg

le 01 Août 2007 à 11:51
go-aoc
go-aoc
15937 messages
Réponse à La_Divine qui a dit :
Non, c'est pas ça !


le nombre d'habitants est-il renseigné dans ce livre?

__________________________________
« La vie offre toujours deux pentes. On grimpe ou on se laisse glisser. »

Pierre Hebey

le 01 Août 2007 à 11:57
La_Divine
La_Divine
>> /

36 ans
2580 messages
Réponse à Didoune68 qui a dit :
Aristide perd a tous les coups , le livre contient la liste des communes avec leur surface et non pas le nombre d habitants !!! Joli piege


La réponse

Le raisonnement d'Aristide est faux, car il est basé sur le fait que le premier chiffre du nombre d'habitants d'une commune française a autant de chances d'être un "1" plutôt qu'un "2", ou un "3", etc.. En fait, plus le chiffre est petit, plus il a de chances de figurer en tête du nombre. Ce n'est pas une particularité des communes françaises: la même propriété se retrouverait avec n'importe quelle autre liste de valeurs, par exemple, la surface des îles du Pacifique, ou la hauteur des montagnes d'Asie. Ce phénomène est connu sous le nom de "loi de Benford": la probabilité qu'un nombre commence par n est égale à Log(n+1)-Log(n), Log étant le logarithme décimal. On en conclut qu'Aristide a moins de 40% de chances de gagner, alors qu'il croyait en avoir plus de 55% !
Supposons que l'on choisisse au hasard une rue, puis ensuite, toujours au hasard, une maison dans cette rue, et que l'on regarde le premier chiffre de son numéro.
Si la rue contient 19 maisons, il y a 10 fois plus de maisons dont le nombre commence par "1" plutôt que par "9". Si la rue contient 47 maisons, il y a toujours beaucoup plus de maisons commençant par "1" plutôt que par "9". Le nombre "9" finit péniblement par rattraper son retard lorsque l'on en arrive à considérer des rues ayant entre 90 et 100 maisons, mais ce retard recommence à se creuser dès que l'on entre dans le domaine des maisons contenant entre 100 et 200 maisons ! Bref, les petits chiffres sont toujours en avance sur les grands, ce qui leur confère une présence plus fréquente que ces derniers.

__________________________________
Sous le ciel, il n'y a rien qui soit stable, rien qui ne dure à jamais. Entre le ciel et la terre, il n'y a qu'une demeure temporaire.

le 01 Août 2007 à 11:59
La_Divine
La_Divine
>> /

36 ans
2580 messages
Un présentateur de jeu télévisé place un candidat devant trois coffres; un d'entre eux contient une fortune, tandis que les deux autres contiennent un caramel mou. Le candidat doit choisir un coffre et gagnera son contenu. Celui-ci demande au présentateur de l'aider mais ce dernier n'a pas le droit d'indiquer la bonne solution. Il propose toutefois au joueur: "Faites un premier choix, je vous indiquerai alors un des deux autres coffres qui contient un caramel." Le candidat choisit le coffre numéro deux. Le présentateur dit alors: "Je peux vous dire que le coffre numéro un contient un caramel mou. Maintenez-vous votre choix ?" Le candidat répond par l'affirmative. A sa place, auriez-vous fait de même ?

__________________________________
Sous le ciel, il n'y a rien qui soit stable, rien qui ne dure à jamais. Entre le ciel et la terre, il n'y a qu'une demeure temporaire.


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires