En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

La violence dans les couples - Page 4

La violence dans les couples - Page 4

Index du forum Salon de thé

1|2|3|4|5|

Auteur Message
le 26 Juin 2007 à 18:15
moa
moa
29818 messages
sans regard politique s'il vous plait.

Un enjeu de société
500 000 femmes battues
Mieux protéger les victimes, punir et soigner les agresseurs, prévenir les causes de la violence... La France a encore des progrès à faire



Les chiffres d'abord. Ils sont terribles. Selon les dernières statistiques ( 1 ), une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son compagnon. Et, tous les treize jours, un homme est tué par sa compagne, la moitié de ces meurtrières ayant auparavant subi la violence du conjoint décédé. « Contrairement à ce que l'on croit, assure le sociologue Laurent Mucchielli, on risque plus sa vie dans le huis clos familial que dans la rue. » Chez les pauvres comme chez les riches. Annick Houel, professeur de psychologie sociale, a étudié cinquante dossiers de meurtres conjugaux perpétrés dans la région lyonnaise entre 1983 et 1991. « Les auteurs étaient tous socialement intégrés , explique-t-elle. On trouve de tout, y compris des PDG. Deuxième enseignement, le crime était à chaque fois prévisible . Tous les rapports de police indiquaient “ ça va mal finir” . » Bien avant la tragédie, tous les clignotants étaient au rouge : insultes, menaces, coups. « On aurait pu empêcher que ces femmes soient tuées », constate l'universitaire. Presque toujours, les proches étaient au courant. Mais ils se sont tus ou ont fermé les yeux. Silence, vie privée. L'issue n'est pas toujours fatale. Mais le couple peut se transformer en enfer. Là aussi les chiffres sont impressionnants : chaque année, 500 000 femmes sont agressées physiquement par leur partenaire ( 2 ). Dans 70 % des cas, les enfants sont présents quand leur père bat leur mère. Scènes évidemment traumatisantes. Les violences conjugales ont un « coût » psychologique, mais aussi purement financier. Plus d'un milliard d'euros par an, selon le Centre de Recherches économiques, sociologiques et de Gestion ( Cresge ). Près de 400 millions d'euros partent en frais médicaux ( hospitalisations, consultations, consommation de psychotropes ), 232 millions en frais de justice ( traitement pénal et incarcérations ), 90 millions en frais de logement et prestations sociales ( hébergements d'urgence, lieux d'écoute, aides personnelles au logement ), et plus de 80 millions en perte de revenus, sans oublier 305 millions de « coûts humains » ( les handicapés et les morts ). Certes, des mesures ont été prises. Grâce aux campagnes de sensibilisation, à la radio ou à la télé, le sujet n'est plus tout à fait tabou. « Parlez-en avant de ne plus pouvoir parler » , disent des affiches placardées dans les hôpitaux. « Femmes d'ici , ou d'ailleurs . Face à la violence. Toutes, nous avons des droits » , énoncent des brochures dans les commissariats de Paris. Il y a quelques mois, un nouveau numéro de téléphone, le 39-19, sorte de « SOS Femmes battues », a été mis en service. Il est saturé d'appels. Les policiers, quant à eux, sont mieux formés pour recevoir les plaintes. Surtout, les lois protègent de mieux en mieux les victimes. Depuis 1990, le viol entre époux est reconnu. En 1994, les violences conjugales font leur entrée dans le Code pénal. En 2000, une nouvelle loi durcit les peines. Pour une infraction qui n'a pas entraîné d'interruption temporaire de travail ( ITT ) chez la victime, l'agresseur risque une contravention. Pour une ITT inférieure à 8 jours, il encourt jusqu'à trois ans de prison, et pour une ITT de plus de 8 jours, cinq ans. L'évaluation des dommages, faite par un médecin, prend en compte le retentissement physique autant que psychologique des violences. En 2005, une loi a été votée qui prévoit l'éviction du conjoint violent du domicile familial. Depuis 2006, toutes les dispositions existantes sont étendues aux « ex » ( conjoints, concubins, pacsés ). Cette loi, proposée par la gauche mais adoptée par un Parlement majoritairement à droite, prouve qu'il existe un relatif consensus sur la question. Est-ce suffisant ? En janvier dernier, Ségolène Royal avait promis qu'une grande loi contre les violences faites aux femmes serait l'une de ses premières mesures si elle était élue. La droite s'était moquée, en prétendant qu'elle existait déjà. « Les lois sont des barrages de papier , avait rétorqué la candidate socialiste. Il faut obliger les départements à construire des structures d'accueil pour les femmes et les enfants en attendant qu'ils puissent regagner leur domicile. » Son projet s'inspirait de la « loi de protection intégrale contre la violence de genre » que fit voter José Luis Zapatero, en 2004, en Espagne, et aussi d'une proposition du Collectif national pour les Droits des Femmes ( CNDF ). Objectif ? Elever le sujet au rang d' « affaire d'Etat ». Un geste symbolique pour briser encore plus le mur du silence, mobiliser les institutions et les citoyens, mais aussi pour résoudre des problèmes très concrets qui n'ont pas encore trouvé de solution. L'accueil et la protection des victimes doivent être améliorés, disent tous les acteurs concernés ( en Espagne, par exemple, l'ex-mari violent porte un bracelet qui bipe s'il s'approche de son ex-femme ). Surtout, « une meilleure articulation entre la justice pénale et la justice civile » est indispensable, explique Suzy Rojtman, du CNDF, qui réclame la création de tribunaux spécifiques. Aujourd'hui, en effet, dans une même affaire, un juge est en charge des violences, un autre de la garde des enfants. Résultat : des situations ubuesques et dangereuses ( voir encadré ) où des conjoints violents continuent à avoir un droit de visite. Et si la justice, le législateur, l'Etat n'avaient pas encore pris la mesure du problème ? Et si le blocage était plus profond ? « Il y a une tolérance et une complicité de la part de beaucoup d'hommes à l'égard de la violence de certains d'entre eux » , constate le sociologue Daniel Welzer-Lang, auteur d' « Arrête, tu me fais mal » ( Payot ). Des gifles du cinéma d'hier ( Gabin, John Wayne, Delon ...) aux pubs porno chic d'aujourd'hui ( ambiance « mon mac va me tabasser dans une chambre de palace »), l'assimilation virilité / violence irrigue encore notre société. Et on entend peu les voix qui la dénoncent. En dehors des militantes « de terrain », qui soutiennent les victimes, aucune grande conscience, aucune intellectuelle ne s'est véritablement engagée dans ce combat. Comme si les femmes battantes n'aimaient pas les femmes battues. Comme si, au nom de l'égalité des sexes, il n'était pas bon de parler des opprimées, des « loseuses », des perdantes. « Il faut pourtant les aider à redevenir des citoyennes à part entière et accompagner les hommes dans la modernité », insiste Daniel Welzer-Lang. « Tant que la violence faite aux femmes sera occultée et relativisée , tant qu'elle ne sera pas suffisamment prise en compte par l'Etat et reconnue comme un véritable enjeu par la société tout entière , elle ne cessera pas. C'est à ce prix seulement que la France qui se revendique comme la patrie des droits de l'homme sera aussi celle des droits des femmes », écrit Amnesty International dans « les Violences faites aux femmes en France, une affaire d'Etat » ( Autrement, 2006 ). Sortir les violences conjugales de la sphère privée pour en faire un enjeu démocratique, c'est la voie empruntée par l'Espagne. La France suivra-t-elle le même chemin ?

( 1 ) Chiffres du ministère de l'Intérieur pour 2006. ( 2 ) Selon l'Enquête nationale sur les Violences envers les Femmes en France ( Enveff ).



Claire Fleury
Le Nouvel Observateur

__________________________________
Appelez moi Elsa , tout simplement ..plus on pédale moins fort .. moins on avance plus vite ./

le 26 Juin 2007 à 18:19
fleur_2_lune
fleur_2_lune
8388 messages
Réponse à U-L-Y-S-S-E qui a dit :
Je n'approuve pas et ce n'est que mon point de vue!!!

J'ai cette impression etrange qui en gros tout le monde s'en fou une fois que l'acte desastreux est fait!!!

Et je ne le crois pas!!!


Non tout le monde s'en fou pas ,juste que la femme qui a porté plainte et laissée dehors à la porté des potes ,de la famille du monsieur,bien sur il y a pas de coups ,ils ne sont pas stupides mais il y a cette peur ,cette angoisse qu'ils générent en toi en étant la présent ,tu le dis aux policiers en reponse, tu as un "Mademoiselle vous savez ,vous devriez prendre du recul ,vous imaginez peut être qu'ils sont là pour vous mais ils peuvent eux aussi être en ville ,ils ne vous ont rien fait? donc pour le moment on ne peut rien faire désolé".Et tu repars chez toi et parfois tu as un joli message dans ta boite en rentrant te disant" j'espere que tu étais chez les flics pour retirer ta plainte si non .....".Je dis pas qu'ils s'en foutent mais comme beaucoup une fois traitée ,jugée c'est chacun pour soi. Si ma façon d'en parler te parait ironique ,il en est rien et j'en suis désolée, c'est simplement mon avis aprés le recul sur la situation.
Scusi d'être longue dans mes réponses

__________________________________
L'amour vit l'instant présent, ne se retourne pas sur le passé ni ne s'inquiète de l'avenir. L'amour c'est là maintenant

le 26 Juin 2007 à 18:21
babycasse
babycasse
0 messages
"Pour une infraction qui n'a pas entraîné d'interruption temporaire de travail ( ITT ) chez la victime, l'agresseur risque une contravention. Pour une ITT inférieure à 8 jours, il encourt jusqu'à trois ans de prison"

Encore faut il que la plainte ne sois pas enterrée
le 26 Juin 2007 à 18:36
U-L-Y-S-S-E
U-L-Y-S-S-E
3673 messages
Réponse à fleur_2_lune qui a dit :
Non tout le monde s'en fou pas ,juste que la femme qui a porté plainte et laissée dehors à la porté des potes ,de la famille du monsieur,bien sur il y a pas de coups ,ils ne sont pas stupides mais il y a cette peur ,cette angoisse qu'ils générent en toi en étant la présent ,tu le dis aux policiers en reponse, tu as un "Mademoiselle vous savez ,vous devriez prendre du recul ,vous imaginez peut être qu'ils sont là pour vous mais ils peuvent eux aussi être en ville ,ils ne vous ont rien fait? donc pour le moment on ne peut rien faire désolé".Et tu repars chez toi et parfois tu as un joli message dans ta boite en rentrant te disant" j'espere que tu étais chez les flics pour retirer ta plainte si non .....".Je dis pas qu'ils s'en foutent mais comme beaucoup une fois traitée ,jugée c'est chacun pour soi. Si ma façon d'en parler te parait ironique ,il en est rien et j'en suis désolée, c'est simplement mon avis aprés le recul sur la situation.
Scusi d'être longue dans mes réponses


Ai je dis que ta facon d'en parlé etait ironique??? "d'en parler te parait ironique" Je ne pense pas...J'ai bien dis " je te trouve un peu cynique dans tes propos "

__________________________________
Je ne suis que perfectible!

le 26 Juin 2007 à 18:45
fleur_2_lune
fleur_2_lune
8388 messages
Réponse à babycasse qui a dit :
"Pour une infraction qui n'a pas entraîné d'interruption temporaire de travail ( ITT ) chez la victime, l'agresseur risque une contravention. Pour une ITT inférieure à 8 jours, il encourt jusqu'à trois ans de prison"

Encore faut il que la plainte ne sois pas enterrée


Exact mais tout depend encore la gravitée de l'ITT ,si elle est reconnue comme étant majeur ou mineur et la tu passes de peine ferme à peine avec surcis avec mise à l'épreuve .Donc qui est toujours eu dans l'histoire?? la Femme.

@ Scusi U-L-Y-S-S-E pour le ironique mais sache qu'il n'y a rien de cynique non plus c'est juste le reflet la triste réalité.

Message édité 1 fois
(En dernier par fleur_2_lune le 26 Juin 2007 à 19:19)

__________________________________
L'amour vit l'instant présent, ne se retourne pas sur le passé ni ne s'inquiète de l'avenir. L'amour c'est là maintenant

le 26 Juin 2007 à 18:53
KingsolitR
KingsolitR
>>

39 ans
1587 messages
Réponse à babycasse qui a dit :
"Pour une infraction qui n'a pas entraîné d'interruption temporaire de travail ( ITT ) chez la victime, l'agresseur risque une contravention. Pour une ITT inférieure à 8 jours, il encourt jusqu'à trois ans de prison"

Encore faut il que la plainte ne sois pas enterrée


Et savez vous pourquoi certaines plaintes sont sans suite ?
Tous simplement parcequ'elle ne sont pas enregistrer
Et vi trops de plainte dans une ville reputer calme ferais mauvais genre, tout comme on se félicite une baisse de la violence dans une ville dite "chaude"

__________________________________
Kingsolit®™ Folding@home
Sauvons les arbres, bouffons les castors !

Macbook AIR & Pro Anybody 15" and iPhone 4 user's
Mac Addict quoi...

le 26 Juin 2007 à 18:54
babycasse
babycasse
0 messages
Réponse à KingsolitR qui a dit :
Et savez vous pourquoi certaines plaintes sont sans suite ?
Tous simplement parcequ'elle ne sont pas enregistrer
Et vi trops de plainte dans une ville reputer calme ferais mauvais genre, tout comme on se félicite une baisse de la violence dans une ville dite "chaude"


Ou alors la personne mise en cause est un bon pote des flics aussi
le 26 Juin 2007 à 19:01
U-L-Y-S-S-E
U-L-Y-S-S-E
3673 messages
Réponse à KingsolitR qui a dit :
Et savez vous pourquoi certaines plaintes sont sans suite ?
Tous simplement parcequ'elle ne sont pas enregistrer
Et vi trops de plainte dans une ville reputer calme ferais mauvais genre, tout comme on se félicite une baisse de la violence dans une ville dite "chaude"


Ca je veux bien le croire!!!

Et il y en a d'autres d'exemples aussi de ce type !!

__________________________________
Je ne suis que perfectible!

le 28 Juin 2007 à 09:15
sandrinesouri...
sandrinesourire
444 messages
Réponse à fleurdeparadis qui a dit :
je veux juste transmettre un message a toutes les femmes victimes de violence conjugale vous n etes pas responsable c lui ki est en tord et tordu il n y a pas de honte a etre dans cette situation. la peur de partir c'est normal car il vous menasse des pire choses pour vous vos enfants ou votre famille mais je peux vous garantir ke si vous le quittez il ne sera plus rien juste la loque kil a toujours etait et vous retrouverez votre dignitée et une vie sans peur et ca n a pas de prix bon courage a toutes ces femmes


j'ai ete menacée de mort devent mon fils qui a l'epoque venais d'avoir 10ans et des adultes qui non pas bouger!!!!j'ai portée plainte classée sans suite! il y a 2ans de cela!!et il habite a 11km de chez moi!!!!!!et j'ai toujour peur! de le rencontrée en ville

__________________________________
-N’arrête jamais de sourire, même si tu es triste, parce que tu ne sais pas qui pourrait tomber amoureux de ton sourire

le 28 Juin 2007 à 09:20
sandrinesouri...
sandrinesourire
444 messages
Réponse à fleur_2_lune qui a dit :
Exact mais tout depend encore la gravitée de l'ITT ,si elle est reconnue comme étant majeur ou mineur et la tu passes de peine ferme à peine avec surcis avec mise à l'épreuve .Donc qui est toujours eu dans l'histoire?? la Femme.

@ Scusi U-L-Y-S-S-E pour le ironique mais sache qu'il n'y a rien de cynique non plus c'est juste le reflet la triste réalité.



mon 2em ex mari (car je devais les attirées les violents!!!!) a fait 6h de garde a vue!!!! car la lois vien de changer meme si tu retire ta plainte cest le procureur de la republique qui la poursui! et c tanmieux!!!!!

__________________________________
-N’arrête jamais de sourire, même si tu es triste, parce que tu ne sais pas qui pourrait tomber amoureux de ton sourire

le 28 Juin 2007 à 09:27
babylove.67
babylove.67
1258 messages
pendant 4ans j'ai était marier religieusement 2ans apres notre rencontre il a commencer a me battre j'ai porter plainte mais a chaque foi j'avais moin que 8jrs d'ITT alors s'était classer sans suite
il a fallu que je finisse a l'hopital la tête en sang pour enfin aller au tribunal....
plus d'une fois il ma frapper devant mes deux grand une fois il ma étrangler avec le cordon du telephone les ptit a cauter qui le supplier d'arreter il 's'en fouter c sa petite cousine qui et venu me sauver elle avait les cléf et comme s'etait ma voisine elle a entendu les crie......
la d'un coup il c arreter ma regarder en pleurant il a regarder ces enfants et c barrer il et revenue avec des fleures et des bijoux....
finalement 4ans apres j'ai craquer un jour s'était trop je les poignarder avec un tournevis dans l'omoplatte la cache on ai aller au tribunal 3mois aprés et c moi qui et eu tt les tort ila eu 80hr de TIG et 1500franc de dommage et interet
je leur et demander prk il mon simplement repondu"il est fonctionnaire vous avez chercher a se qu'il vous batte"
Dsl mais apres sa on nous demande de faire confiance a la justice francaise??? il n'y a plus de justice j'ai fini a l'hopital enceinte de 3mois sois s'était le bébé sois moi qui y rester et j'ai preferer dire adieu a l'enfant.....

Partire quand on se fait battre et facil a dire mais pas facile a faire a strasbourg il existe un foyer cacher ,au centre de strasbourg ,pour les femmes battu le seul probleme c que tant que le jugement n'ai pas passer vous n'avez pas le droit de sortir de se foyer vous vivez cacher replier et enfermer jusqu'au jugement....
Oui j'aurai pu le quitter quand il a commencer a me battre a me faire traverser les vitres etc....mais la peur est elle que vous rester et vous prier chaque jr qu' il et passer une bonne journée et qu'il s'en prenne pas a vous et vos enfants.......
dans c cas la personne peux vous aider ni meme les assoc et vous avez tellement honte que vous ne le dite même pas a votre propre famille, ma mere la su que en mars de cette année se que j'avais subit avec mon ex mari.......

__________________________________
La seule délivrance à ma souffrance, c'est de réduire cette distance qui, pour moi, est déchéance.
http://fr.youtube.com/watch?v=47v3ZBaUT4g

le 04 Juillet 2007 à 09:07
boucledor
boucledor
>>

49 ans
793 messages
Réponse à lou74100 qui a dit :
un petit texte que j'ai retirer de mon blog
qui relate bien ce topic


J'AI RECU DES FLEURS AUJOURD'HUI
C'ETAIT JUSTE POUR S'EXCUSER
DE M'AVOIR INSULTER
JE SAIT Q'IL EST DESOLE,
CAR IL MA OFFERT DES FLEURS AUJOURH'HUI.

J'AI RECU DES FLEURS AUJOURD'HUI,
C'ETAIT JUSTE POUR S'EXCUSER
DE M AVOIR FRAPPER TOUTE LA NUIT D'HIER,
ENCORS ET ENCORS
MAIS JE SAIT Q'IL EST DESOLE
CAR IL MA OFFERT DES FLEURS AUJOURD'HUI.

J'AI RECU DES FLEURS AUJOURD'HUI
C'ETAIT JUSTE POUR S'EXCUSER
DE M'AVOIR ENCORS BATTUE TOUTE LA NUIT
ENCORS PLUS VIOLENT QUE LES AUTRES FOIS.
J'AI PEUR DE LUI ,MAIS JE SAIT Q'IL EST DESOLE
CAR IL MA OFFERT DES FLEURS AUJOURD 'HUI

J'AI RECU DES FLEURS AUJOURD'HUI
AUJOURD'HUI ETAIT UN JOUR TRES SPECIAL,
C'ETAIT LE JOUR DE MES FUNERAILLES
HIER DANS LA NUIT,IL MA FINALEMENT TUEE
IL MA BATTUE A MORT
SI SEULEMENT J'AVAIS EU ASSER DE COURAGE
POUR LE QUITTER

JE N'AURRAIS PAS RECU DE FLEURS AUJOURD'HUI


PS je sait que cela est un peu dur
mais c est la realite ces faits arrive touts les jours dans le monde



..................

__________________________________
... l important c 'est d aimer pour tout donner ...

le 15 Juillet 2007 à 21:26
jeanphi66
jeanphi66
>>

36 ans
166 messages
Rien de plus moche d'horrible que de lever la main sur une femme ,meme que le geste de lever le bras c'est mediocre .UNE lachete sans egale que de frapper une femme meriterais un chatiment ultime .L homme qui a battu ou frappe recommencera sans aucune equivoque .cet homme quel lache et il dira que c'est par amour ,foutaise qu'on le lui prenne son orgueil ce sont des faibles
le 28 Juillet 2007 à 07:55
mamoune30
mamoune30
1131 messages
Un homme qui bat n' est pas un signe de " virilité, de plus fort ou supériorité", bien au contraire, c' est une lavette, c' est un signe de faiblesse car il est meme pas capable de faire fonctionner sa tete, c' est pour en venir aux gestes, il est donc lache!...
Un homme ne devrait pas battre une femme, ni meme avec une rose car cela laisse des traces, les épines restent en vous et les bons moments se fanent pour finir par tomber comme les pétales d'une rose...

__________________________________
Un sourire est un brin d'amour déposé sur les lèvres.

le 28 Juillet 2007 à 12:23
pffff54
pffff54
181 messages
Réponse à mamoune30 qui a dit :
Un homme qui bat n' est pas un signe de " virilité, de plus fort ou supériorité", bien au contraire, c' est une lavette, c' est un signe de faiblesse car il est meme pas capable de faire fonctionner sa tete, c' est pour en venir aux gestes, il est donc lache!...
Un homme ne devrait pas battre une femme, ni meme avec une rose car cela laisse des traces, les épines restent en vous et les bons moments se fanent pour finir par tomber comme les pétales d'une rose...


Tout a fait d'accord avec toi. La violence dans un couple c'est vraiment un conprtement animal et la preuve d'une grande imbécilité. Maintenant je ne comprend pas comment on peut rester avec un homme ou une femme (eh oui sa arrive aussi) qui nous bats car de nos jours ils existent plein d'aide (association, amis ...). Ce n'est pas une honte de se faire battre c'est plutot l'inverse le ri qui frappe sa femme c'et lui qui a la honte pas l'inverse.

La violence est le dernier refuge de l'incompétence.

Isaac Asimov
le 28 Juillet 2007 à 13:19
jeanphi66
jeanphi66
>>

36 ans
166 messages
Réponse à pffff54 qui a dit :
Tout a fait d'accord avec toi. La violence dans un couple c'est vraiment un conprtement animal et la preuve d'une grande imbécilité. Maintenant je ne comprend pas comment on peut rester avec un homme ou une femme (eh oui sa arrive aussi) qui nous bats car de nos jours ils existent plein d'aide (association, amis ...). Ce n'est pas une honte de se faire battre c'est plutot l'inverse le ri qui frappe sa femme c'et lui qui a la honte pas l'inverse.

La violence est le dernier refuge de l'incompétence.

Isaac Asimov


Tout a fait d'accord avec vous mais bien souvent ces femmes la donc battue se refugie se renferme sur eu meme c'est ca la tristesse de la chose comme pour le viol mais c'est un autre debat. Donc bien souvent ses femmes subisse ces brutalite ,ces humiliation pendant des mois voir des annees ,je suis intervenue une fois dans la rue sur un mec qui venais de frapper sa nana juste devant mois il a pas eu le temps de la refrapper et quand il s'est trouve en face de moi donc un mec il s'est mis a chialer comme un gosse bon je lui avais mis une claque comme il venait de mettre a sa nana ,je lui aurais bien demonte la tete mais une claque l'a vexe encore plus ;quand a la fille elle a appele une de ses copine et elle est partie avec la suite je peux pas te la dire je sais pas j'ai perdu le contact avec la nana .Trop de gens ferme les yeux sur ces problemes la moi jamais je ne fermerer les yeux sur ca ,le viol ,la violence sur la femme ou l'enfant,ca se sont des choses qui me degoute .
le 29 Juillet 2007 à 11:20
pffff54
pffff54
181 messages
Réponse à jeanphi66 qui a dit :
Tout a fait d'accord avec vous mais bien souvent ces femmes la donc battue se refugie se renferme sur eu meme c'est ca la tristesse de la chose comme pour le viol mais c'est un autre debat. Donc bien souvent ses femmes subisse ces brutalite ,ces humiliation pendant des mois voir des annees ,je suis intervenue une fois dans la rue sur un mec qui venais de frapper sa nana juste devant mois il a pas eu le temps de la refrapper et quand il s'est trouve en face de moi donc un mec il s'est mis a chialer comme un gosse bon je lui avais mis une claque comme il venait de mettre a sa nana ,je lui aurais bien demonte la tete mais une claque l'a vexe encore plus ;quand a la fille elle a appele une de ses copine et elle est partie avec la suite je peux pas te la dire je sais pas j'ai perdu le contact avec la nana .Trop de gens ferme les yeux sur ces problemes la moi jamais je ne fermerer les yeux sur ca ,le viol ,la violence sur la femme ou l'enfant,ca se sont des choses qui me degoute .


C'est net beaucoup de gens ne s'occupe que de leur petite personne sans se soucier de se qui se passe à côté d'eux de peur des représailles ou de je ne sais pas quoi peut etre aussi de déranger leur petite routine c'est dommage car c'est à cause decomportement comme cela que la violence dans les couples continuent si tout le monde en parlait et se sentirais un peu concené meme si cela se passe dans une autre famille que la leur alors on avancerait plus vite mais bon c'est la societe d'aujoiurd'hui qui fait que beaucoup de personne porte des oeilleres mais ça c'est un autre débats ... En tout cas moi je ne peux pas rester de marbre face à de tel probleme ...
le 29 Juillet 2007 à 11:21
rod76400
rod76400
11 messages
dans n'importe que l sujet pour moi

violence = faiblesse

le 29 Juillet 2007 à 22:20
fidelman_24
fidelman_24
>>

33 ans
70 messages
violence contre les femmes

toute femme risque d'être victime d'actes violents, peu importe sa
race, son identité culturelle, sa religion, son orientation sexuelle, son statut socioéconomique, son âge ou ses aptitudes. La violence peut avoir de graves conséquences sur la santé physique et mentale des femmes.
Les statistiques sur la violence faite aux femmes sont alarmantes. Selon l'enquête la plus exhaustive menée à ce jour au Canada sur la violence envers les femmes par Statistique Canada en 1993, 51 % des femmes avaient, à l'âge de 16 ans, déjà été victimes de mauvais traitements sexuels ou physiques.
Il est d'autant plus inquiétant de constater que les femmes sont plus susceptibles de se faire agresser par une personne qu'elles connaissent, notamment leur partenaire ou une connaissance, plutôt que par un étranger. Le même sondage a également démontré qu'une femme sur quatre avait été maltraitée au moins une fois par un homme qu'elle fréquentait, et que 34 % de celles qui avaient été violentées par leur conjoint avaient, au moins à une occasion, craint pour leur vie. Plus récemment, l'enquête de Statistique Canada intitulée La violence familiale au Canada : un profil statistique 2004 a montré que dans 85 % des cas de violence conjugale signalés à la police, la victime était une femme. Ce sont les jeunes femmes âgées entre 25 et 34 ans qui sont les plus susceptibles d'être victimes de violence aux mains de leur partenaire.

En quoi consistent la violence et l'abus?

La violence peut se définir par l'usage de force physique ou de violence psychologique de la part d'un partenaire pour tenter de dominer ou d'isoler la femme. Elle peut se traduire par une agression physique ou sexuelle, un viol par une connaissance, des actes violents aux mains du conjoint ou du partenaire, de la violence émotive ou, encore, une exploitation financière. Même l'intimidation est une forme de violence.
En voici quelques exemples.
Violence physique
• Battre une femme, la gifler, la frapper avec les mains, une arme ou tout autre objet
• L'étouffer
• La pousser
• La séquestrer
Violence psychologique et émotive
• Critiquer constamment le poids corporel d'une femme ou ses aptitudes parentales
• L'humilier
• La ridiculiser
• L'insulter
Agression sexuelle
• Forcer une femme à avoir des relations sexuelles
• La soumettre à des actes ou comportements sexuels non désirés
• La soumettre à des attouchements non désirés
Exploitation financière
• Contrôler les dépenses d'une femme
• Lui refuser l'accès à des ressources financières
• Forcer une femme à remettre son chèque de paie
• Utiliser sa carte de crédit sans sa permission
Intimidation
• Menaces de violence physique
• Menaces d'isolement psychologique
• Menaces de blesser les enfants ou de les lui enlever
• Menaces de suicide
• Harcèlement criminel

le 29 Juillet 2007 à 22:23
SHAINA33
SHAINA33
20396 messages
faiblesse=lacheté de l homme violent

__________________________________


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires
Sélection de profils connectés
chez nos partenaires :