En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Et la poèsie dans tout ça! A Mat. - Page 3

Et la poèsie dans tout ça! A Mat. - Page 3

Index du forum Littérature et BD

1|2|3|

Auteur Message
le 21 Mars 2010 à 19:49
allienopee
allienopee
>> /

57 ans
8673 messages
Réponse à 7964 qui a dit :
si tu me le permet, je garderais mes cuissardes contre le chapeau et l'echarpe, boris est boris, moi je suis moi tout simplement


ton poème est de Boris Vian alors édite cavalier sentimental

__________________________________
j'm'en fous
Je suis dingue mais j'assume

le 21 Mars 2010 à 20:10
j.rambo
j.rambo
>>

64 ans
2751 messages
Réponse à allienopee qui a dit :
ton poème est de Boris Vian alors édite cavalier sentimental


allienoppe, tu me remets en mémoire ces beaux poèmes, avec ces écrivains illustres
continues
le 21 Mars 2010 à 20:16
7964
7964
>>

52 ans
753 messages
Réponse à allienopee qui a dit :
ton poème est de Boris Vian alors édite cavalier sentimental


mais ma belle je n'ai jamais dit qu'il etait de moi.
le 21 Mars 2010 à 20:18
-Sissy-
-Sissy-
13571 messages
Vous avez un regard singulier et charmant ;
Comme la lune au fond du lac qui la reflète,
Votre prunelle, où brille une humide paillette,
Au coin de vos doux yeux roule languissamment ;

Ils semblent avoir pris ses feux au diamant ;
Ils sont de plus belle eau qu'une perle parfaite,
Et vos grands cils émus, de leur aile inquiète,
Ne voilent qu'à demi leur vif rayonnement.

Mille petits amours, à leur miroir de flamme,
Se viennent regarder et s'y trouvent plus beaux,
Et les désirs y vont rallumer leurs flambeaux.

Ils sont si transparents, qu'ils laissent voir votre âme,
Comme une fleur céleste au calice idéal
Que l'on apercevrait à travers un cristal


-Théophile GAUTIER-


Quelle malice...
le 21 Mars 2010 à 20:38
allienopee
allienopee
>> /

57 ans
8673 messages
Réponse à 7964 qui a dit :
mais ma belle je n'ai jamais dit qu'il etait de moi.


mais bon cavalier omettre c'est plagier

__________________________________
j'm'en fous
Je suis dingue mais j'assume

le 21 Mars 2010 à 20:43
allienopee
allienopee
>> /

57 ans
8673 messages
Réponse à stone.i qui a dit :
Oh tu sais il suffit juste de lire les posts....


j'ignorais que je me dévoilais autant dans mes post...tu sais il faut en laisser plus qu'en prendre

par exemple:

j'ai encore sur ma peau la douceur de tes doigts
j'ai encore sur mes lèvres le gout des tiennes
j'ai encore le son de tes mots qui m'ont donné tant d'émois
j'ai encore mal d'avoir du partir loin de toi

oh stony, quelle joie ce weekend passer ensemble
oh que j'attends avec impatience le prochain


keske t'en dis ? efficace et cela semble si vrai

__________________________________
j'm'en fous
Je suis dingue mais j'assume

le 21 Mars 2010 à 20:45
maneche
maneche
3069 messages
Réponse à allienopee qui a dit :
mais bon cavalier omettre c'est plagier


même quand on oublie de saler l'eau des nouilles ?

bon je sais c'est pas très poétique...

alors heu...

Qu'est ce à dire gente dame?
le plagiat tel un vil malfrat
se cacherai t'il aussi dans l'assaisonnement?
Les nouilles fades, comme une mer sans vagues? ( )
Seraient elles juste une pale copie ( ma mie )?

__________________________________

le 21 Mars 2010 à 20:45
7964
7964
>>

52 ans
753 messages
Réponse à allienopee qui a dit :
mais bon cavalier omettre c'est plagier


je pense que non ma belle car il s'agis d'un clasique que tout le monde connais, et quel interet aurais je a m'attribuer ce qui ne m'appartiens pas, aucun, sauf celui de passer pour un bouffon que je ne suis pas
le 21 Mars 2010 à 20:47
allienopee
allienopee
>> /

57 ans
8673 messages
Réponse à allienopee qui a dit :
tiens je t'en offre un rien que pour toi

LE JARDIN

Des milliers et des milliers d’années
Ne sauraient suffire
Pour dire
La petite seconde d’éternité
Où tu m’as embrassé
Où je t’ai embrassée
Un matin dans la lumière de l’hiver
Au parc Montsouris à Paris
A Paris
Sur la terre
La terre qui est un astre.
J PRÉVERT.

celui-là je l'ai écrit dans mon cahier de vie, un jour d'aout 2008, une sorte d'empreinte d'une des plus belle journée de ma vie.
j'en avais juste changé quelques mots pour qu'il ressemble à mon souvenir.



PS : étrange dis donc ton choix, tu es perspicace, ou bien tu me connais très bien donc tu es un faux profil, ou bien il y a des choses qui t'ont été dîtes ...ou tu as une chance à gagner le gros lot euromillions



tiens na je te réponds ça

__________________________________
j'm'en fous
Je suis dingue mais j'assume

le 21 Mars 2010 à 20:48
allienopee
allienopee
>> /

57 ans
8673 messages
Réponse à 7964 qui a dit :
je pense que non ma belle car il s'agis d'un clasique que tout le monde connais, et quel interet aurais je a m'attribuer ce qui ne m'appartiens pas, aucun, sauf celui de passer pour un bouffon que je ne suis pas


Je pense mon tendre cavalier....................Peu importe qu'ils fussent ou non de toi,
mais j'ai un peu de mal qu'ils t'aient fait penser à moi

Message édité 1 fois
(En dernier par allienopee le 21 Mars 2010 à 20:49)

__________________________________
j'm'en fous
Je suis dingue mais j'assume

le 21 Mars 2010 à 20:56
7964
7964
>>

52 ans
753 messages
Réponse à allienopee qui a dit :
Je pense mon tendre cavalier....................Peu importe qu'ils fussent ou non de toi,
mais j'ai un peu de mal qu'ils t'aient fait penser à moi


auriez vous mieux apprecie ma mie que je vous dise qu'en cette clairiere embrumee d'ou prone en son milieu cette chaumiere, je vous est etendue que pour mieux vous aimer, que du feu de son atre nous nous etions rechaufes et sur le lit recouvert de cette peau de bete nous nous sommes repose.

le 21 Mars 2010 à 21:01
allienopee
allienopee
>> /

57 ans
8673 messages
Réponse à 7964 qui a dit :
auriez vous mieux apprecie ma mie que je vous dise qu'en cette clairiere embrumee d'ou prone en son milieu cette chaumiere, je vous est etendue que pour mieux vous aimer, que du feu de son atre nous nous etions rechaufes et sur le lit recouvert de cette peau de bete nous nous sommes repose.




vi ça au moins c'était plus ban...ant ....euh charmant

bonsoir amis de la poésie

__________________________________
j'm'en fous
Je suis dingue mais j'assume

le 21 Mars 2010 à 21:06
7964
7964
>>

52 ans
753 messages
Réponse à allienopee qui a dit :

vi ça au moins c'était plus ban...ant ....euh charmant

bonsoir amis de la poésie


bon bein je te le dit alors, bonne soiree
le 28 Mars 2010 à 18:19
allienopee
allienopee
>> /

57 ans
8673 messages
La vie, c'est comme une dent
D'abord on y a pas pensé
On s'est contenté de mâcher
Et puis ça se gâte soudain
Ça vous fait mal, et on y tient
Et on la soigne et les soucis
Et pour qu'on soit vraiment guéri
Il faut vous l'arracher, la vie

-Boris Vian-

__________________________________
j'm'en fous
Je suis dingue mais j'assume

le 29 Mars 2010 à 08:22
allienopee
allienopee
>> /

57 ans
8673 messages
Que le soleil est beau quand tout frais il se lève,
Comme une explosion nous lançant son bonjour !
- Bienheureux celui-là qui peut avec amour
Saluer son coucher plus glorieux qu'un rêve !

Je me souviens ! J'ai vu tout, fleur, source, sillon,
Se pâmer sous son œil comme un cœur qui palpite...
- Courons vers l'horizon, il est tard, courons vite,
Pour attraper au moins un oblique rayon !(...)

extrait : du coucher de soleil romantique de -Baudelaire-

__________________________________
j'm'en fous
Je suis dingue mais j'assume

le 29 Mars 2010 à 08:28
allienopee
allienopee
>> /

57 ans
8673 messages
allez tiens soyons folles un deuxième


Le chat ouvrit les yeux,
Le soleil y entra.
Le chat ferma les yeux,
Le soleil y resta.

Voilà pourquoi, le soir
Quand le chat se réveille,
J'aperçois dans le noir
Deux morceaux de soleil.

Maurice CARÊME

j'aime bien celui-ci le soleil et les chats deux des plaisirs de ma vie

__________________________________
j'm'en fous
Je suis dingue mais j'assume

le 06 Juillet 2010 à 18:57
hijara7
hijara7
>>

48 ans
1187 messages
J'ai presque peur,. en vérité,
Tant je sens ma vie, enlacée
À la radieuse pensée
Qui m'a pris l'âme l'autre été,
Tant votre image, à jamais chère,
Habite en ce cœur tout à vous,
Mon cœur uniquement jaloux
De vous aimer et de vous plaire ;
Et je tremble, pardonnez-moi
D'aussi franchement vous le dire,
À penser qu'un mot, un sourire
De vous est désormais ma loi,
Et qu'il vous suffirait d'un geste,
D'une parole ou d'un clin d'œil,
Pour mettre tout mon être en deuil
De son illusion céleste.

Mais plutôt je ne veux vous voir,
L'avenir dut-il m'être sombre
Et fécond en peines sans nombre,
Qu'à travers un immense espoir,
Plongé dans ce bonheur suprême
De me dire encore et toujours,
En dépit des mornes retours,
Que je vous aime, que je t'aime !

VERLAINE

__________________________________
Pour moi, être aimé n'est rien, c'est être préféré que je désire


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires