En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Quelles phrases tirez-vous d’une chanson qui vous représenterait ?? - Page 82

Quelles phrases tirez-vous d’une chanson qui vous représenterait ?? - Page 82

Index du forum Musique

77|78|79|80|81|82|83|84|85|86|87|

Auteur Message
le 30 Août 2009 à 16:45
lagaffe26
lagaffe26
15 messages

La partager me soufflé Lucifer ...
Depuis je rêve d' enfer ...
le 30 Août 2009 à 18:36
dinaw
dinaw
1182 messages
Réponse à lagaffe26 qui a dit :

La partager me soufflé Lucifer ...
Depuis je rêve d' enfer ...


j'ai oublie de vivre (j .haliday)

__________________________________
sauvons "LUCIE" 1 an urgent

le 30 Août 2009 à 23:44
canisdei
canisdei
171 messages
Marre de cette nana marre de cette nana ......patrick bruel
le 31 Août 2009 à 00:26
kim74
kim74
5419 messages
en inversant les sexes



Je suis le veuf d'une trainée qui n'est pas encore morte

cali

__________________________________


Un désir auquel on se cramponne, un rêve auquel on croit très fort, est déjà une réalité.



le 03 Septembre 2009 à 14:54
laura1360
laura1360
15629 messages
Moi, si j'étais un homme, je serais capitaine
D'un bateau rouge et blanc,
D'une élégance rare et plus fort que l'ébène
Pour les trop mauvais temps....

Je t'emmènerais en voyage
Voir les plus beaux pays du monde.
J' te ferais l'amour sur la plage
En savourant chaque seconde
Où mon corps engourdi s'enflamme
Jusqu'à s'endormir dans tes bras,
Mais je suis femme et, quand on est femme,
On ne dit pas ces choses-là...

Je t'offrirais de beaux bijoux,
Des fleurs pour ton appartement,
Des parfums à vous rendre fou
Et, juste à côté de Milan,
Dans une ville qu'on appelle Bergame,
Je te ferais construire une villa,
Mais je suis femme et, quand on est femme,
On n'achète pas ces choses-là...

Il faut dire que les temps ont changé.
De nos jours, c'est chacun pour soi.
Ces histoires d'amour démodées
N'arrivent qu'au cinéma.
On devient économe.
C'est dommage : moi j'aurais bien aimé
Un peu plus d'humour et de tendresse.
Si les hommes n'étaient pas si pressés
De prendre maîtresse...
Ah ! si j'étais un homme !

Je t'appellerais tous les jours
Rien que pour entendre ta voix.
Je t'appellerais "mon amour",
Insisterais pour qu'on se voie
Et t'inventerais un programme
À l'allure d'un soir de gala,
Mais je suis femme et, quand on est femme,
Ces choses-là ne se font pas....
Il faut dire que les temps ont changé.
De nos jours, c'est chacun pour soi.
Ces histoires d'amour démodées
N'arrivent qu'au cinéma.
On devient économe.
C'est dommage, moi j'aurais bien aimé
Un peu plus d'humour et de tendresse.
Si les hommes n'étaient pas si pressés
De prendre maîtresse...
Ah ! si j'étais un homme,
Je serais romantique...


__________________________________
Dors avec les anges et rêve de moi ....car un jour tu pourras dormir avec moi et rêver des anges

le 03 Septembre 2009 à 15:01
kim74
kim74
5419 messages
Réponse à laura1360 qui a dit :
Moi, si j'étais un homme, je serais capitaine
D'un bateau rouge et blanc,
D'une élégance rare et plus fort que l'ébène
Pour les trop mauvais temps....

Je t'emmènerais en voyage
Voir les plus beaux pays du monde.
J' te ferais l'amour sur la plage
En savourant chaque seconde
Où mon corps engourdi s'enflamme
Jusqu'à s'endormir dans tes bras,
Mais je suis femme et, quand on est femme,
On ne dit pas ces choses-là...

Je t'offrirais de beaux bijoux,
Des fleurs pour ton appartement,
Des parfums à vous rendre fou
Et, juste à côté de Milan,
Dans une ville qu'on appelle Bergame,
Je te ferais construire une villa,
Mais je suis femme et, quand on est femme,
On n'achète pas ces choses-là...

Il faut dire que les temps ont changé.
De nos jours, c'est chacun pour soi.
Ces histoires d'amour démodées
N'arrivent qu'au cinéma.
On devient économe.
C'est dommage : moi j'aurais bien aimé
Un peu plus d'humour et de tendresse.
Si les hommes n'étaient pas si pressés
De prendre maîtresse...
Ah ! si j'étais un homme !

Je t'appellerais tous les jours
Rien que pour entendre ta voix.
Je t'appellerais "mon amour",
Insisterais pour qu'on se voie
Et t'inventerais un programme
À l'allure d'un soir de gala,
Mais je suis femme et, quand on est femme,
Ces choses-là ne se font pas....
Il faut dire que les temps ont changé.
De nos jours, c'est chacun pour soi.
Ces histoires d'amour démodées
N'arrivent qu'au cinéma.
On devient économe.
C'est dommage, moi j'aurais bien aimé
Un peu plus d'humour et de tendresse.
Si les hommes n'étaient pas si pressés
De prendre maîtresse...
Ah ! si j'étais un homme,
Je serais romantique...




pas mal celle là

moi c'est Dassin aujourd hui



A toi
A la façon que tu as d'être belle
A la façon que tu as d'être à moi
A tes mots tendres un peu artificiels
Quelquefois
A toi
A la petite fille que tu étais
A celle que tu es encore souvent
A ton passé, à tes secrets
A tes anciens princes charmants

A la vie, à l'amour
A nos nuits, à nos jours
A l'éternel retour de la chance
A l'enfant qui viendra
Qui nous ressemblera
Qui sera à la fois toi et moi

A moi
A la folie dont tu es la raison
A mes colères sans savoir pourquoi
A mes silences et à mes trahisons
Quelquefois
A moi
Au temps que j'ai passé à te chercher
Aux qualités dont tu te moques bien
Aux défauts que je t'ai cachés
A mes idées de baladin

A la vie, à l'amour
A nos nuits, à nos jours
A l'éternel retour de la chance
A l'enfant qui viendra
Qui nous ressemblera
Qui sera à la fois toi et moi

A nous
Aux souvenirs que nous allons nous faire
A l'avenir et au présent surtout
A la santé de cette vieille Terre
Qui s'en fout
A nous
A nos espoirs et à nos illusions
A notre prochain premier rendez-vous
A la santé de ces millions d'amoureux
Qui sont comme nous

A la vie, à l'amour
A nos nuits, à nos jours
A l'éternel retour de la chance
A l'enfant qui viendra
Qui nous ressemblera
Qui sera à la fois toi et moi

A toi
A la façon que tu as d'être belle
A la façon que tu as d'être à moi
A tes mots tendres un peu artificiels
Quelquefois
A toi
A la petite fille que tu étais
A celle que tu es encore souvent
A ton passé, à tes secrets
A tes anciens princes charmants




__________________________________


Un désir auquel on se cramponne, un rêve auquel on croit très fort, est déjà une réalité.



le 03 Septembre 2009 à 15:08
ATENNIS
ATENNIS
>> /

72 ans
44634 messages
dur dur
de gorgy

__________________________________
votez hijara7
elle le mérite

la preuve elle me supporte



le 03 Septembre 2009 à 16:23
belino.
belino.
>>

54 ans
1050 messages
jacques brel...


Les filles
C'est beau comme un jeu
C'est beau comme un feu
C'est beaucoup trop peu
Les filles
C'est beau comme un fruit
C'est beau comme la nuit
C'est beaucoup d'ennuis
Les filles
C'est beau comme un r'nard
C'est beau comme un r'tard
C'est beaucoup trop tard
Les filles
C'est beau tant qu'ça peut
C'est beau comme l'adieu
Et c'est beaucoup mieux
Mais les chiens
C'est beau comme des chiens
Et ça reste là
A nous voir pleurer
Les chiens
Ça ne nous dit rien
C'est peut-être pour ça
Qu'on croit les aimer

Les filles
Ça vous pend au nez
Ça vous prend au thé
Ça vous prend les dés
Les filles
Ça vous pend au cou
Ça vous pend au clou
Ça dépend de vous
Les filles
Ça vous pend au cœur
Ça se pend aux fleurs
Ça dépend des heures
Les filles
Ça dépend de tout
Ça dépend surtout
Ça dépend des sous
Mais les chiens
Ça n'dépend de rien
Et ça reste là
A nous voir pleurer
Les chiens
Ça ne nous dit rien
C'est peut-être pour ça
Qu'on croit les aimer

Les filles
Ça joue au cerceau
Ça joue du cerveau
Ça se joue tango
Les filles
Ça joue l'amadou
Ça joue contre joue
Ça se joue de vous
Les filles
Ça joue à jouer
Ça joue à aimer
Ça joue pour gagner
Les filles
Qu'elles jouent les p'tites femmes
Qu'elles jouent les grandes dames
Ça se joue en drames
Mais les chiens
Ça ne joue à rien
Parce que ça n'sait pas
Comment faut tricher
Les chiens
Ça ne joue à rien
C'est peut-être pour ça
Qu'on croit les aimer

Les filles
Ça donne à rêver
Ça donne à penser
Ça vous donne congé
Les filles
Ça se donne pourtant
Ça se donne un temps
C'est donnant donnant
Les filles
Ça donne de l'amour
A chacun son tour
Ça donne sur la cour
Les filles
Ça vous donne son corps
Ça se donne si fort
Que ça donne des r'mords
Mais les chiens
Ça ne vous donne rien
Parce que ça n'sait pas
Faire semblant d'donner
Les chiens
Ça ne vous donne rien
C'est peut-être pour ça
Qu'on doit les aimer

Et c'est pourtant pour les filles
Qu'au moindre matin
Qu'au moindre chagrin
On renie ses chiens

c'est tellement vrai

__________________________________
je suis venus trop tard dans un monde trop...vieux

le 03 Septembre 2009 à 17:36
Agnes1966.
Agnes1966.
2027 messages
Réponse à kim74 qui a dit :
en inversant les sexes



Je suis le veuf d'une trainée qui n'est pas encore morte

cali


tu m'as fait penser à

dans le sens inverse

je crois que je ne t'aime plus elle m'a jeté ça hier entre le fromage et le dessert

atta j'écoute la suite pour vérifier.......


comme mon cadavre à la mer

cali

elle m'a dit

lalalalalalalalalalaaaaaaaaa

bon je vais choper la totalité toutes les paroles sont succulentes chez cali

__________________________________

le 03 Septembre 2009 à 17:40
Agnes1966.
Agnes1966.
2027 messages
Elle m'a dit
by Cali
Je crois que je ne t'aime plus
Elle m'a dit ça hier,
ça a claqué dans l'air
comme un coup de revolver

Je crois que je ne t'aime plus
Elle a jeté ça hier,
entre le fromage et le dessert
comme mon cadavre à la mer

Je crois que je ne t'aime plus
Ta peau est du papier de verre
sous mes doigts ... sous mes doigts
Je te regarde et je pleure
juste pour rien ... comme ça

Sans raison je pleure,
à gros bouillons je pleure,
comme devant un oignon je pleure,
arretons là lalala lalalalalala{Refrain:}
Elle m'a dit lalala lalalalalala
Elle m'a dit

Je crois que je ne t'aime plus
Relève toi, relève toi
Ne te mouche pas dans ma robe,
pas cette fois ... relève toi

Tu n'as plus d'odeur,
tes lèvres sont le marbre
de la tombe de notre amour,
elle m'a dit ça son sang était froid

Quand je fais l'amour avec toi
je pense à lui
Quand je fais l'amour avec lui
je ne pense plus à toi lalala lalalalalala

au Refrain}

Je crois que je ne t'aime plus
Elle m'a dit ça hier,
ça a pété dans l'air
comme un vieux coup de tonnerre

Je crois que je ne t'aime plus
Je te regarde et je ne vois rien
Tes pas ne laissent plus de traces
à coté des miens

Je ne t'en veux pas,
je ne t'en veux plus,
je n'ai juste plus d'incendie
au fond du ventre c'est comme ça lalala lalalalalala

{au Refrain, x2}
lalala lalalalalala
mais je n'ai pas trouvé le courage,
par la fenêtre de me jeter :
Mourir d'amour n'est plus de mon âge
lalala lalalalalala

{au Refrain}
lalala lalalalalala

Je crois que je vais m'évanouir
Elle m'a dit ça hier

Alors j'ai éteint la téléAvant de s'effondrer à terre
Comme foudroyée par le tonnerre

Je crois que je vais m'évanouir
Elle m'a soufflé hier
Puis son visage est devenu vert
Et moi je n'ai pas su quoi faire

Je crois que je vais m'évanouir
Sans cesse je fais la guerre
Contre qui... contre quoi
Ma vie est devenu un enfer

Et je ne sais pas... pourquoi
Sans raison j'ai peur
Une intuition j'ai peur
D'avoir raison j'ai peur
Arrêtons là lalala lalalalalala
Auprès d'elle de m'excuser
J'suis trop vieux trop con pour me pardonner
lalala lalalalalala

{au Refrain}
lalala lalalalalala



et voila une des plus écoutés de mon itunes

__________________________________

le 03 Septembre 2009 à 17:59
Felix_le_chat...
Felix_le_chat_
5231 messages
le bon temps je vous dis !


"{Refrain:}

Avoirrrr un bon copain
Voilà c'qui y a d'meilleur au moooonde

Oui, carrrrr, un bon copain
C'est plus fidèle qu'une bloooonde

Unis main dans la main
A chaque seconde
On rit de ses chagrins
Quand on possède un bon copain"
le 03 Septembre 2009 à 18:06
Agnes1966.
Agnes1966.
2027 messages
quand on est con ... on est con... petit con dla dernière averse vieux con des neiges d'antant ect.... lalalalaa

con caduque ou con dé bu tant

lalalalalaa

de mémoire notre cher Georges Brassens

__________________________________

le 03 Septembre 2009 à 18:13
kim74
kim74
5419 messages
Réponse à Agnes1966. qui a dit :
tu m'as fait penser à

dans le sens inverse

je crois que je ne t'aime plus elle m'a jeté ça hier entre le fromage et le dessert

atta j'écoute la suite pour vérifier.......


comme mon cadavre à la mer

cali

elle m'a dit

lalalalalalalalalalaaaaaaaaa

bon je vais choper la totalité toutes les paroles sont succulentes chez cali


un sacré ce cali

__________________________________


Un désir auquel on se cramponne, un rêve auquel on croit très fort, est déjà une réalité.



le 03 Septembre 2009 à 18:16
Agnes1966.
Agnes1966.
2027 messages
Réponse à kim74 qui a dit :
un sacré ce cali


oh que oui il est...... waouuuuuu

__________________________________

le 03 Septembre 2009 à 18:20
kim74
kim74
5419 messages
Réponse à Agnes1966. qui a dit :
oh que oui il est...... waouuuuuu



une autre c'est quand le bonheur





Je suis pendu à vos lèvres
espérant le mot, espérant le oui
qui sauverait ma vie
je suis pendu au téléphone
mais qu'y a-t-il de plus moche ?
au téléphone, aphone qui sonne et personne qui ne décroche
je suis pendu à votre cou, dans le plus beau de mes rêves
mais je ne me réveille jamais près de vous
et j'en crève
je suis pendu sous vos fenêtres au pied de l'arbre
peut-être demain la petite fleur qui va naître
vous racontera mon chagrin

c'est quand le bonheur ? {x8}

je suis pendu à cet espoir que vous m'avez soldé
je suis presque sur l'autre soir c'est moi que vous avez regardé
je suis pendu par les pieds, tout rouge et le souffle coupé
à chaque fois que le hasard me dépose devant votre nez
je suis pendu à la cravate dans mon costume crog macabé
il parait que vous faiblissez devant les hommes bien habillés
je suis tendu c'est aujourd'hui que je viens vous offrir ma vie
peut-être oserais-je parler à quelqu'un d'autre qu'à mes pieds

c'est quand le bonheur ? {x8}

et puis ce goût amer est venu tapissé ma bouche
je viens de conquérir son coeur mais c'est louche
car qui ne peut ses vieux amours, c'est quand parle l'amour
aussitôt qu'on le gagne, décidément c'est pas facile tous les jours

c'est quand le bonheur ? {x8}

__________________________________


Un désir auquel on se cramponne, un rêve auquel on croit très fort, est déjà une réalité.



le 03 Septembre 2009 à 18:23
Agnes1966.
Agnes1966.
2027 messages
Réponse à kim74 qui a dit :
une autre c'est quand le bonheur





Je suis pendu à vos lèvres
espérant le mot, espérant le oui
qui sauverait ma vie
je suis pendu au téléphone
mais qu'y a-t-il de plus moche ?
au téléphone, aphone qui sonne et personne qui ne décroche
je suis pendu à votre cou, dans le plus beau de mes rêves
mais je ne me réveille jamais près de vous
et j'en crève
je suis pendu sous vos fenêtres au pied de l'arbre
peut-être demain la petite fleur qui va naître
vous racontera mon chagrin

c'est quand le bonheur ? {x8}

je suis pendu à cet espoir que vous m'avez soldé
je suis presque sur l'autre soir c'est moi que vous avez regardé
je suis pendu par les pieds, tout rouge et le souffle coupé
à chaque fois que le hasard me dépose devant votre nez
je suis pendu à la cravate dans mon costume crog macabé
il parait que vous faiblissez devant les hommes bien habillés
je suis tendu c'est aujourd'hui que je viens vous offrir ma vie
peut-être oserais-je parler à quelqu'un d'autre qu'à mes pieds

c'est quand le bonheur ? {x8}

et puis ce goût amer est venu tapissé ma bouche
je viens de conquérir son coeur mais c'est louche
car qui ne peut ses vieux amours, c'est quand parle l'amour
aussitôt qu'on le gagne, décidément c'est pas facile tous les jours

c'est quand le bonheur ? {x8}


oh oui j'adore celle la

c'est quand le bonheur j'ai le refrain dans la tête je chantonne

il s'appelle bruno beau brun

on t'aime bruno

__________________________________

le 03 Septembre 2009 à 18:59
lucie-51
lucie-51
322 messages
Calogero




PASSI : On choisit no son origine, no sa couleur
De peau comme on rêve d’une vie de château
Quand on vit le ghetto naître l’étau autour
Du cou comme Cosette pour Hugo naître
En treillis dans le conflit et prier le très haut
Fils du C.O.N.G.O cette haine j’ai au M.I.C.R.O
J’ai l’poids des mots. Sortir d’en bas, rêver
De déchirer ce table fait d’armes, de larmes,
Fait de sang et sanglots

CALO : Face à la mer / J’aurais du grandir
Face contre terre / J’aurais pu mourir
Je me relève
Je prends mon dernier rêve

PASSI : Tous deux la même dalle
Et tous deux déçus
CALOGERO : Je prends mon dernier rêve

PASSI : C’est la sécheresse sur une terre
Où l’on n’cesse de semer tristesse
Dans des yeux qui n’peuvent pleurer
J’ai beaucoup de rêves lointains,
J’me suis tant réveillé, j’ai bu beaucoup
De baratin et ça m’a trop saoulé.
Dans la vie y a des tapes au fond
Et des tapes à côté, des t’as pas un euro
Ou la tape à l’arrachée, y a l’Etat, les Rmistes,
Les t’as qu’a taffer. Si t’es en bas
Faut cravacher, t’as qu’à pas lâcher.

PASSI : T’as pas connu ça, toi, l’envie
D’empocher les patates, être à gauche droite
Face à la mer loin des galères.
T’as pas connu ça, l’envie d’t’en sortir,
Distribuer des patates des gauches droites
Avec un air patibulaire.

CALO : Face à la mer / J’aurais du grandir
Face contre terre / J’aurais pu mourir
Je me relève
Je prends mon dernier rêve

PASSI : Tous deux la même dalle
Et tous deux déçus
CALOGERO : Je prends mon dernier rêve

CALO : Face à la mer / C’est toi qui résistes
Face contre terre / Ton nom sur la liste
De tout ton être
Cité à comparaître

PASSI : C’est l’histoire de cette plume qui
S’étouffe dans le goudron, cette matière grise
Dont le pays n’a pas fait acquisition,
On se relève, on repart à font, on vise
Le Panthéon, j’en place une à ceux qui en ont,
Qui rêvent consécration. La dalle, la niak,
Je l’ai comme mes potes l’ont. On veut toucher
Le ciel étoilé sans baisser l’pantalon,
Trop peu bonnes fées et trop de Cendrillon.
Calo – Passi 2 0 0 4 action.

CALO : Face à la mer / J’aurais du grandir
Face contre terre / J’aurais pu mourir
Je me relève
Je prends mon dernier rêve


le 03 Septembre 2009 à 21:37
kim74
kim74
5419 messages
Suzanne
Alain bashung



Suzanne t'emmène écouter les sirènes
Elle te prend par la main
Pour passer une nuit sans fin
Tu sais qu'elle est à moitié folle
C'est pourquoi tu veux rester
Sur un plateau d'argent

Elle te sert du thé au jasmin
Et quand tu voudrais lui dire
Tu n'as pas d'amour pour elle
Elle t'appelle dans ses ondes
Et laisse la mer répondre
Que depuis toujours tu l'aimes
Tu veux rester à ses côtés
Maintenant, tu n'as plus peur
De voyager les yeux fermés
Une flamme brûle dans ton coeur

Il était un pêcheur venu sur la terre
Qui a veillé très longtemps
Du haut d'une tour solitaire
Quand il a compris que seuls
Les hommes perdus le voyaient
Il a dit qu'on voguerait
Jusqu'à ce que les vagues nous libèrent
Mais lui-même fut brisé
Bien avant que le ciel s'ouvre
Délaissé et presqu'un homme
Il a coulé sous votre sagesse

Comme une pierre
Tu veux rester à ses côtés
Maintenant, tu n'as plus peur
De voyager les yeux fermés
Une flamme brûle dans ton coeur
Suzanne t'emmène écouter les sirènes
Elle te prend par la main
Pour passer une nuit sans fin
Comme du miel, le soleil coule
Sur Notre Dame des Pleurs
Elle te montre où chercher
Parmi les déchets et les fleurs
Dans les algues, il y a des rêves

Des enfants au petit matin
Qui se penchent vers l'amour
Ils se penchent comme ça toujours
Et Suzanne tient le miroir
Tu veux rester à ses côtés
Maintenant, tu n'as plus peur
De voyager les yeux fermés
Une blessure étrange dans le coeur
Paroles Mania

__________________________________


Un désir auquel on se cramponne, un rêve auquel on croit très fort, est déjà une réalité.



le 03 Septembre 2009 à 21:41
Agnes1966.
Agnes1966.
2027 messages
Education nationale

Je m’appelle Moussa, j’ai 10 ans, je suis en CM2 à Epinay
Ville du 93 où j’ai grandi et où je suis né
Mon école elle est mignonne même si les murs sont pas tout neufs
Dans chaque salle y’a plein de bruits, moi dans ma classe on est 29
Y’a pas beaucoup d’élèves modèles et puis on est un peu dissipés
Je crois que nous sommes ce qu’on appelle des élèves en difficulté
Moi en math je suis pas terrible mais c’est pas pire qu’en dictée
Ce que je préfère c’est 16h, je retrouve les grands dans mon quartier
Pourtant ma maîtresse je l’aime bien, elle peut être dure mais elle est patiente
Et si jamais je comprends rien, elle me réexplique, elle est pas chiante
Elle a toujours plein d’idées et plein de projets pour les sorties
Mais on n’a que 2 cars par an qui sont prêtés par la mairie
Je crois que mon école elle est pauvre, on n’a pas de salle informatique
On n’a que le préau et la cour pour faire de la gymnastique
A la télé j’ai vu que des classes faisaient du golf en EPS
Nous on n’a que des tapis, des cerceaux et la détresse de nos maîtresses

Alors si tout se joue à l’école, il est temps d’entendre le SOS
Ne laissons pas se creuser le fossé d’un enseignement à 2 vitesses
Au milieu des tours, y’a trop de pions dans le jeu d’échec scolaire
Ne laissons pas nos rois devenir fous dans des défaites spectaculaires

L’enseignement en France va mal, personne ne peut nier la vérité
Les zones d’éducation prioritaire ne sont pas une priorité
Les classes sont surchargées pas comme la paye des profs minés
Et on supprime des effectifs dans des écoles déjà en apnée
Au contraire, faut ajouter des profs et d’autres métiers qui prennent la relève
Dans les quartiers les plus en galère, créer des classes de 15 élèves
Ajouter des postes d’assistants ou d’auxiliaires qui aident aux devoirs
Qui connaissent les parents et accompagnent les enfants les plus en retard
L’enseignement en France va mal, l’Etat ne met pas assez d’argent
Quelques réformes à 2 balles pour ne pas voir le plus urgent
Un établissement scolaire sans vrai moyen est impuissant
Comment peut-on faire des économies sur l’avenir de nos enfants
L’enseignement en France va mal car il rend pas les gens égaux
Les plus fragiles tirent l’alarme mais on étouffe leur écho
L’école publique va mal car elle a la tête sous l’eau
Il n’y a pas d’éducation nationale, y’a que des moyens de survie locaux
Alors continuons de dire aux petits frères que l’école est la solution
Mais donnons leur les bons outils pour leur avenir car attention
La réussite scolaire dans certaines zones pourrait rester un mystère
Et l’égalité des chances, un concept de ministère

Alors si tout se joue à l’école, il est temps d’entendre le SOS
Ne laissons pas se creuser le fossé d’un enseignement à 2 vitesses
Au milieu des tours, y’a trop de pions dans le jeu d’échec scolaire
Ne laissons pas nos rois devenir fous dans des défaites spectaculaires

Je m’appelle Moussa, j’ai 10 ans, je suis en CM2 à Epinay
Ville du 93 où j’ai grandi et où je suis né
C’est pas de ma faute à moi si j’ai moins de chances d’avoir le Bac
C’est simplement parce que je vis là que mon avenir est un cul de sac

(© Grand Corps Malade, 2009)



__________________________________

le 03 Septembre 2009 à 21:45
Agnes1966.
Agnes1966.
2027 messages
Depuis la nuit des temps, l’histoire des pères et des mères prospère
Sans sommaire et sans faire d’impaire j’énumère pèle mêle, père mère,
Il y a des pères détestables et des mères héroïques,
Il y a des pères exemplaires et des merdiques,
Il y a les mère un peu pères et les pères maman,
Il y a les pères intérimaires et les permanents,
Il y a les pères imaginaires et les pères fictions,
Et puis, les pères qui coopèrent à la perfection,
Il y a les pères sévères et les mercenaires, les mères qui interdisent et les permissions,
Il y a des pères nuls et des mères extraordinaires ne valent pas un père, même si dix pères sans mère sont du’per c’est clair,
Il y a des pères et des beaux pères comme des compères qui coopèrent, oubliant les commères et les langues de vipères,
Il y a les remèr qui cherche des repaires refusant les pépères amorphes mais les pauvres se récupèrent les experts du divorce
Il y a les pères outremer qui foutent les glandes à ma mère, les pères primaires, les perfides, les personnels qu’ont le mal de mer, ceux qui laissent les mères vexent et les perplexes.

REFRAIN :
Moi mon père et ma mère sont carrément hors paires et au milieu de ce récit j’prend quelques secondes, … je tempère pour dire à ma mère et a mon père merci

Il y a une mère candide et un père aimable,
Il y a une mère rigide et imperméable,
Il y a des pères absents et des mères usées,
Il y a des mères présentes et des perfusées,
Il y a des mères choyées et des mères aimées,
Il y a des pères fuyants et des périmés,
Il y a la mère intéressée et la mère ville, l’argent du père en péril face à la mercantile,
Il y a les pensions alimentaires, les pères crédits, les pères du week-end et des mercredis,
Il y a des pères hyper forts et des mères qui positivent, ou les coups de blues qui perforent les mères sans perspectives. Mais s’il est persécuté le père sait quitter, et si la mère pleure, c’est l’enfant qui perd, mais si la mère tue, l’amertume, la magie s’éveille et au final qu’elle soit jeune ou vieille la mère veille.

REFRAIN

Il y a les mères qui désespèrent à cause des amourettes perpétuellement à la recherche d’un homme à perpette,
Il y a la mère célibataire persuadée de n’être personne et qui attend dans ses chimères que derrière la porte un père sonne.
Il y a les mères soumises, et les pères pulsions,
Il y a les mères battues et les percussions
Il y a les mères en galère à cause des pervers, des perturbés, alors y a la mère qui s’cassent si elle est perspicace.
En revanche, si le père et la mère s’acoquine, et vont se faire mettre si j’peux m’permettre, la tension est a 10 000 ampères, car quand le père est en mer, et que la mère obtempère, c’est la hausse du mercure car le père percute, et la mère permute, le père tend sa perche, et la mère se ride, cette performance de ce perforant impertinent, tel sont les péripéties du père dur face à l’éphémère.

REFRAIN : Moi mon père et ma mère sont carrément hors paires et à la fin de ce récit j’prend quelques secondes, … je tempère pour dire à ma mère et à mon père merci




GRAND CORPS MALADE 2008

Message édité 2 fois
(En dernier par Agnes1966. le 03 Septembre 2009 à 21:46)

__________________________________


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires