En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Amoureux de l'écriture - Page 20

Amoureux de l'écriture - Page 20

Index du forum Littérature et BD

15|16|17|18|19|20|

Auteur Message
le 09 Mai 2008 à 22:08
dean47.
dean47.
691 messages
Réponse à redcarmin qui a dit :
Merci.

Sourires...je t'écoute, ici ou en privé, à ta guise.


ici seras très bien,pour que les autres personne puisse avoir droit à la réponse....



pourquoi met tu toujours "sourires" à la fin de tes posts ???? je suis désoler de posé une question aussi insignifiante mais sa me torture presque,j'ai tendance à mettre le "petit à la place du grand"





comme je le disais plus haut....bien plus haut,j'aime l'écriture c'est seulement elle qui ne m'aime pas.....quelle charogne quand même

Message édité 1 fois
(En dernier par dean47. le 09 Mai 2008 à 22:08)

__________________________________
un monde sans la connerie sa serais un monde sans connaisance

le 09 Mai 2008 à 22:14
redcarmin
redcarmin
>> /

45 ans
9574 messages
Réponse à dean47. qui a dit :
ici seras très bien,pour que les autres personne puisse avoir droit à la réponse....



pourquoi met tu toujours "sourires" à la fin de tes posts ???? je suis désoler de posé une question aussi insignifiante mais sa me torture presque,j'ai tendance à mettre le "petit à la place du grand"





comme je le disais plus haut....bien plus haut,j'aime l'écriture c'est seulement elle qui ne m'aime pas.....quelle charogne quand même


Hors sujet mais 30 secondes alors...je n'aime pas les smileys, ici, donc je compense avec "sourires", voilà tout.

L'écriture ne t'aime pas ?

Elle ne m'aime pas forcément, ça ne fonctionne pas comme ça, enfin je ne pense pas.

Ca reste une notion très personnelle avant tout.

Sourires...

__________________________________
ta salive sur

la Bouche

elle TE veut

la Muette

Amazone

elle TE veut

Dans son


CIRQUE

le 09 Mai 2008 à 22:15
cortescolon
cortescolon
444 messages
Réponse à redcarmin qui a dit :
NAKED


Je te dis vous,

Me sens l'intruse,

Etrangère

En ce ballet :



Naked,

Amniotique,

Presque.



Initiatique le

Voyage,

Retour à l'Autre :

Celui, qui,

Prophétique,

Se déploie,

Replié pourtant.



Je te dis vous

Dans ma langue,

Les grains de

PEAU



Ô courbes,

Ô voyage.

Et toile,

Je trace

L'

Invisible...


La marque...

De l'Unique

La marque

De soie

Des constellations

Sublimes

Hypnotiques


Ma langue serpente

Cercles

Magiques.


En corps oui,

Le grain

Sublime

Hypnotique


Je te dis vous

Sans y toucher

La peau

Comme un voyage



Red/août 2007


(il est soft, ne devrait pas choquer, j'espère....sourires...)


hola senora, ça sent bon tout ça, ça coule bien
que les lettres me viennent
la voix du silence, le retour des mots
doux comme l'agneau, aimable comme un cartable
rieur comme un martin precheur
doux, aimable, et regrettable, et remarquable, plein de able
et de syllabes
bref, perso je mets juste l'année
le 09 Mai 2008 à 22:51
cortescolon
cortescolon
444 messages
je ne suis pas inscris enfin j'ai pas payé ici, donc, j'espere que tu as pu recevoir message, sinon, je ferai autrement
le 09 Mai 2008 à 23:02
redcarmin
redcarmin
>> /

45 ans
9574 messages
Réponse à cortescolon qui a dit :
je ne suis pas inscris enfin j'ai pas payé ici, donc, j'espere que tu as pu recevoir message, sinon, je ferai autrement


Merci oui pour tes textes, je les ai bien reçus, me suis fait un plaisir de les commenter.

__________________________________
ta salive sur

la Bouche

elle TE veut

la Muette

Amazone

elle TE veut

Dans son


CIRQUE

le 09 Mai 2008 à 23:15
A.LINO
A.LINO
2596 messages
Réponse à dean47. qui a dit :
ici seras très bien,pour que les autres personne puisse avoir droit à la réponse....



pourquoi met tu toujours "sourires" à la fin de tes posts ???? je suis désoler de posé une question aussi insignifiante mais sa me torture presque,j'ai tendance à mettre le "petit à la place du grand"





comme je le disais plus haut....bien plus haut,j'aime l'écriture c'est seulement elle qui ne m'aime pas.....quelle charogne quand même


Un ancien comme toi qui ne comprenais pas la signification de : "sourires" à la fin de tes posts ????
Alors la, je reste baba ...Toi qui a toujours une bonne repartie sur l'ensemble des phrases et des textes ,je reste étonné

__________________________________
Lapinou

le 09 Mai 2008 à 23:40
dean47.
dean47.
691 messages
Réponse à A.LINO qui a dit :
Un ancien comme toi qui ne comprenais pas la signification de : "sourires" à la fin de tes posts ????
Alors la, je reste baba ...Toi qui a toujours une bonne repartie sur l'ensemble des phrases et des textes ,je reste étonné


lol je sais pourquoi elle à mis sa ,mais comme il y avais des smileys à cette effet,je me suis dit pourquoi elle s'emmerde à s'emmerder

en même temps sa doit être mon coter feignant qui fait surface

__________________________________
un monde sans la connerie sa serais un monde sans connaisance

le 09 Mai 2008 à 23:46
cortescolon
cortescolon
444 messages
red carmin, je ne peux plus envoyer de messages, désolé je te repond pas sur forum, je sais pas si c'est definitif ou non donc bon
no se
le 09 Mai 2008 à 23:49
A.LINO
A.LINO
2596 messages
Réponse à dean47. qui a dit :
lol je sais pourquoi elle à mis sa ,mais comme il y avais des smileys à cette effet,je me suis dit pourquoi elle s'emmerde à s'emmerder

en même temps sa doit être mon coter feignant qui fait surface


je me disais aussi
bonne soirée dean.

__________________________________
Lapinou

le 24 Juin 2008 à 13:19
quasimodo94
quasimodo94
>>

41 ans
33719 messages
Ptte impro datant de qq années :

Elle, faussement bourgeoise, blonde comme moi ou le charbon, s'ennuie à mourir ds cette parade, ce pseudo-mariage, visiblement très arrangé si l'on se fie à l'ambiance générale et surtout à la lassitude de beau-papa.
Lui, bourgeois-bohème effeminé comme il se doit, manquant d'assurance au fond ms le portrait craché du trentenaire en pleine réussite sociale.
Leur rencontre, prometteuse au départ, tourne au fiasco lorsqu'elle l'invite à danser et découvre ainsi son vrai visage. Elle pourrait en être émue voire charmée, seulement l'époque et le milieu qu'elle tente d'imiter lui interdisent toute humanité. La sensibilité et les sentiments réels st réservés aux faibles, aux loosers dt j'ai l'air de faire partie.
Moi, l'atypique, l'anticonformiste, l'ovni, le banlieusard mal rasé en survêtement un samedi soir ds la capitale, posté sur des marches, seules subtitut des bancs ds ce centre-ville connu du monde entier et logiquement polissé comme il se doit.
Vous, lecteurs improbables, tombés ds le mm panneau par la faute des clichés habituels, considérants que je suis aigri, perdu, jaloux ou autres épithètes de la mm veine, victimes de la dictature de l'image, des apparences comme ces passants qui m'ignorent, me craignent, me snobent, me sourient selon leur caste sociale.
Bien sûr, vs vs dites que je suis excessif, mon analyse semble respirer l'amertume et vs sentant visés voire attaqués par mes certitudes prétentieuses et présomptueuses, vs réagissez et m'attaquez à votre tour.
Nous, semblables et différents à la fois, survivants de cette jungle tels des fourmis qui pensent tt maitriser ms demeurent si faibles et fragiles devant l'inévitable cruauté de la nature. Cette dernière étant modérée par rapport à sa cousine humaine dt ns connaissons ts, grâce aux historiens et à nos expériences respectives, la noirceur et les travers qu'elle dégage.
Quel tableau n'est-ce-pas ? Suis-je désesperé à ce point ? Plus maintenant, le comble de tt ceci est que je tends vers la serenité (mon Graal personnel) et me sent mieux que jamais actuellement.
Alors me direz-vs, pk cette négativité et ce manque de foi en l'homme ? Une seule réponse me vient à l'esprit, je suis dorénavant lucide et réaliste. Mes expériences de la vie et mon caractère m'ont rendu ainsi et je le revendique totalement désormais.
Aussi, afin d'éviter l'égocentrisme, j'ai décidé (sous réserves) de vs contez avec les moyens du bord les grds traits de ma vie et qq anécdotes de mon cru.
Avant tt, ptte précision amusante, le bobo est le marié et la pragmatique n'est pas l'épouse. Il s'agit simplement des aléas et autres ptts pieds de nez de l'existence une fois encore qui me laissent rêveur ou fataliste selon l'humeur...

__________________________________

le 24 Juin 2008 à 13:36
douceurdunero...
douceurdunerose
1726 messages
Réponse à quasimodo94 qui a dit :
Ptte impro datant de qq années :

Elle, faussement bourgeoise, blonde comme moi ou le charbon, s'ennuie à mourir ds cette parade, ce pseudo-mariage, visiblement très arrangé si l'on se fie à l'ambiance générale et surtout à la lassitude de beau-papa.
Lui, bourgeois-bohème effeminé comme il se doit, manquant d'assurance au fond ms le portrait craché du trentenaire en pleine réussite sociale.
Leur rencontre, prometteuse au départ, tourne au fiasco lorsqu'elle l'invite à danser et découvre ainsi son vrai visage. Elle pourrait en être émue voire charmée, seulement l'époque et le milieu qu'elle tente d'imiter lui interdisent toute humanité. La sensibilité et les sentiments réels st réservés aux faibles, aux loosers dt j'ai l'air de faire partie.
Moi, l'atypique, l'anticonformiste, l'ovni, le banlieusard mal rasé en survêtement un samedi soir ds la capitale, posté sur des marches, seules subtitut des bancs ds ce centre-ville connu du monde entier et logiquement polissé comme il se doit.
Vous, lecteurs improbables, tombés ds le mm panneau par la faute des clichés habituels, considérants que je suis aigri, perdu, jaloux ou autres épithètes de la mm veine, victimes de la dictature de l'image, des apparences comme ces passants qui m'ignorent, me craignent, me snobent, me sourient selon leur caste sociale.
Bien sûr, vs vs dites que je suis excessif, mon analyse semble respirer l'amertume et vs sentant visés voire attaqués par mes certitudes prétentieuses et présomptueuses, vs réagissez et m'attaquez à votre tour.
Nous, semblables et différents à la fois, survivants de cette jungle tels des fourmis qui pensent tt maitriser ms demeurent si faibles et fragiles devant l'inévitable cruauté de la nature. Cette dernière étant modérée par rapport à sa cousine humaine dt ns connaissons ts, grâce aux historiens et à nos expériences respectives, la noirceur et les travers qu'elle dégage.
Quel tableau n'est-ce-pas ? Suis-je désesperé à ce point ? Plus maintenant, le comble de tt ceci est que je tends vers la serenité (mon Graal personnel) et me sent mieux que jamais actuellement.
Alors me direz-vs, pk cette négativité et ce manque de foi en l'homme ? Une seule réponse me vient à l'esprit, je suis dorénavant lucide et réaliste. Mes expériences de la vie et mon caractère m'ont rendu ainsi et je le revendique totalement désormais.
Aussi, afin d'éviter l'égocentrisme, j'ai décidé (sous réserves) de vs contez avec les moyens du bord les grds traits de ma vie et qq anécdotes de mon cru.
Avant tt, ptte précision amusante, le bobo est le marié et la pragmatique n'est pas l'épouse. Il s'agit simplement des aléas et autres ptts pieds de nez de l'existence une fois encore qui me laissent rêveur ou fataliste selon l'humeur...


plus on se rapproche de la lumière plus le gouffre s'étend sous nos pas
plus on est lucide plus on voit ses défauts
plus on est heureux plus on mesure ses souffrances

mais nous pouvons enfin alors seulement cheminer et se dire

plus on se rapproche de la lumière plus la chaleur nous réchauffe
plus on est lucide plus on peut aller vers le meilleur
plus on est heureux plus on peut rendre les autres heureux

__________________________________
à défaut d'être heureux soyons content

le 24 Juin 2008 à 13:42
quasimodo94
quasimodo94
>>

41 ans
33719 messages
Réponse à douceurdunerose qui a dit :
plus on se rapproche de la lumière plus le gouffre s'étend sous nos pas
plus on est lucide plus on voit ses défauts
plus on est heureux plus on mesure ses souffrances

mais nous pouvons enfin alors seulement cheminer et se dire

plus on se rapproche de la lumière plus la chaleur nous réchauffe
plus on est lucide plus on peut aller vers le meilleur
plus on est heureux plus on peut rendre les autres heureux


Merci pr ton interêt et ta lumière ms ça date de plusieurs années...

__________________________________

le 24 Juin 2008 à 13:48
douceurdunero...
douceurdunerose
1726 messages
Réponse à quasimodo94 qui a dit :
Merci pr ton interêt et ta lumière ms ça date de plusieurs années...


C'était donc une intro à la réalisation de ton être d'aujourd'hui

__________________________________
à défaut d'être heureux soyons content

le 24 Juin 2008 à 13:51
quasimodo94
quasimodo94
>>

41 ans
33719 messages
Réponse à douceurdunerose qui a dit :
C'était donc une intro à la réalisation de ton être d'aujourd'hui


En qq sorte, cela fait partie d'un vaste projet

__________________________________

le 05 Septembre 2008 à 01:26
ideesnoires
ideesnoires
36111 messages
J'ai toujours aimé écrire, mais j'ai surtout jeté beaucoup de brouillons persuadés que c'était de la merde. Après des années sans plus essayer, je m'y suis remis il y a quelques semaines. ça n'aura sûrement aucun intérêt litéraire, mais je pense qu'il faut que j'aille au boît de mon histoire pour me prouver que je peux le faire.
le 05 Septembre 2008 à 19:09
ideesnoires
ideesnoires
36111 messages
Réponse à ideesnoires qui a dit :
J'ai toujours aimé écrire, mais j'ai surtout jeté beaucoup de brouillons persuadés que c'était de la merde. Après des années sans plus essayer, je m'y suis remis il y a quelques semaines. ça n'aura sûrement aucun intérêt litéraire, mais je pense qu'il faut que j'aille au boît de mon histoire pour me prouver que je peux le faire.


en relisant mon commentaire, je pense que je devrais arrêter tout de suite. Ou alors éviter d'écrire si tard.


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires