En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Skinhead - Page 1

Skinhead - Page 1

Index du forum Musique

Auteur Message
le 30 Juillet 2006 à 00:47
theXploited
theXploited
27 messages
oi oi oi!!Contrairement a se que certain croit les skinhead ne sont pas raciste !
Bien au contraire . le mouvement skinhead d’origine provient de la fusion de deux mouvements les hardmods et les rude boys sachant que ces premier cité sont anglais et ces dernier jamaïcain… ils voulaient lutter contre l’oppression des blanc de classe aisé car la condition de vie de ces hommes et de leurs familles était au diapason de l’image de la classe moyenne voir défavorisé que les gens de beau cartier avaient, mais aucun ne bouger ( sa vous étonnes pas moi !) mais bon…quand la fusion c’est faite ils sont devenu les skinheads et se sont habiller en tenue de travail… mais comme certains skin n’avaient pas de bonne base politique les partisan de droite sont venus en lobotomiser quelques uns…et comme c’est traîtres de faux skin ont viré de bord ceux de base les ont appeler bonehead se qui constitue une insulte pour eux et ils se font appeler skinhead voir certain nazi skin …
Il y a d ’ ailleurs des mouvements politique bon certes un peux beaucoup extrémiste mais actif voir très actif qui se sont former comme le RASH (red and anarchistes skinhead) la SHARP (skinhead against racial prejudice) la rude boy…donc voilà des questions? ? PS : les medias ne sont pas au courant de se mouvement et se permettent de parler…

Message édité 1 fois
(En dernier par salutoutis2 le 16 Mars 2008 à 21:45)

__________________________________
requiem d'un ange dechut !!!
la vie n'est que tristesse mais qui a dit qu'elle nous apporte pas de la satisfaction??

le 30 Juillet 2006 à 13:34
PROXIMEETY
PROXIMEETY
7258 messages
Et le rapport avec la musique?

__________________________________
Equipe Support PROXIMEETY

le 30 Juillet 2006 à 13:37
ralku....
ralku....
401 messages
Réponse à theXploited qui a dit :
oi oi oi!!Contrairement a se que certain croit les skinhead ne sont pas raciste !
Bien au contraire . le mouvement skinhead d’origine provient de la fusion de deux mouvements les hardmods et les rude boys sachant que ces premier cité sont anglais et ces dernier jamaïcain… ils voulaient lutter contre l’oppression des blanc de classe aisé car la condition de vie de ces hommes et de leurs familles était au diapason de l’image de la classe moyenne voir défavorisé que les gens de beau cartier avaient, mais aucun ne bouger ( sa vous étonnes pas moi !) mais bon…quand la fusion c’est faite ils sont devenu les skinheads et se sont habiller en tenue de travail… mais comme certains skin n’avaient pas de bonne base politique les partisan de droite sont venus en lobotomiser quelques uns…et comme c’est traîtres de faux skin ont viré de bord ceux de base les ont appeler bonehead se qui constitue une insulte pour eux et ils se font appeler skinhead voir certain nazi skin …
Il y a d ’ ailleurs des mouvements politique bon certes un peux beaucoup extrémiste mais actif voir très actif qui se sont former comme le RASH (red and anarchistes skinhead) la SHARP (skinhead against racial prejudice) la rude boy…donc voilà des questions? ? PS : les medias ne sont pas au courant de se mouvement et se permettent de parler…


les médias : l'année dernière ARTE a diffusé un long reportage sur la création du mouvement skin head , d'obédience de gauche a la base...faut regarder les médias aussi de temps en temps..certains font quand meme leur boulot d'information

__________________________________

le 30 Juillet 2006 à 13:39
ralku....
ralku....
401 messages
euh..au fait , je ne suis pas du mouvement moi ...

__________________________________

le 30 Juillet 2006 à 15:05
senait
senait
296 messages
Réponse à theXploited qui a dit :
oi oi oi!!Contrairement a se que certain croit les skinhead ne sont pas raciste !
Bien au contraire . le mouvement skinhead d’origine provient de la fusion de deux mouvements les hardmods et les rude boys sachant que ces premier cité sont anglais et ces dernier jamaïcain… ils voulaient lutter contre l’oppression des blanc de classe aisé car la condition de vie de ces hommes et de leurs familles était au diapason de l’image de la classe moyenne voir défavorisé que les gens de beau cartier avaient, mais aucun ne bouger ( sa vous étonnes pas moi !) mais bon…quand la fusion c’est faite ils sont devenu les skinheads et se sont habiller en tenue de travail… mais comme certains skin n’avaient pas de bonne base politique les partisan de droite sont venus en lobotomiser quelques uns…et comme c’est traîtres de faux skin ont viré de bord ceux de base les ont appeler bonehead se qui constitue une insulte pour eux et ils se font appeler skinhead voir certain nazi skin …
Il y a d ’ ailleurs des mouvements politique bon certes un peux beaucoup extrémiste mais actif voir très actif qui se sont former comme le RASH (red and anarchistes skinhead) la SHARP (skinhead against racial prejudice) la rude boy…donc voilà des questions? ? PS : les medias ne sont pas au courant de se mouvement et se permettent de parler…


en tout cas , c est vraie qu ils furent les premiers a adopter la musique jamaicaine avec des stars tels que prince buster , feu desmond deker , toots & the maytals ... alors vive le ske qu elle peche
le 30 Juillet 2006 à 15:17
dean47
dean47
2676 messages
L’histoire commence au milieu des années 60 avec les mods.
Les mods avaient deux styles distincts. Il y avait les mods habillés impeccablement (les softs mods) en costumes italiens, avec des chaussures faites à la main, et puis, il y avait les mods working class (les hard mods) avec leurs parkers, les Levis, et les pompes en daim. Naturellement, les styles se sont mélangés, et les hard mods s’habillaient de façon plus classe pour sortir dans les clubs, tandis que l’élite auto proclamée s’habillait pour les confrontations avec les graisseux et les gangs de bikers en cuir.


La musique qu’ils écoutaient incluait la soul et le ska. Ils écoutaient aussi des groupes comme les Who, les Small Faces et les Kings, mais c’est le son des ghettos noirs de Jamaïque et des USA qui a réellement influencé la scène. Avec la musique sont arrivés les fringues, les Levis Sta-Prest, les chemises Ben Sherman, les chaussettes blanches et les Pork Pie venues des USA via la Jamaïque et importer en Grande Bretagne par les immigrés jamaïcains venus y travailler.
Comme les années 60 avançaient, les mods ont splitté. Les softs adeptes de la mode Peacock (paon), ont lentement évolués vers le style hippy avec les cheveux longs, des chemises à fleurs et des pattes d’efs, se pacifiant à l’écoute du « Magic Bus » des Who et en tripant sous acide.
En réaction à toute cette merde hippy, les hard mods se sont endurcis et sont devenus les skinheads.
Fin 1968, le mouvement skinhead avait explosé à travers le pays et partout les mômes working class se rasaient les cheveux et portaient bretelles et bottes. Pour les kids du Royaume Unis, « Hate and War » sonnait mieux que « Peace and Love ».
En 1969, les hard mods qui avaient donné naissance au mouvement skinhead, vieillissaient et laissaient le champs libre au jeunes skinheads qui se déchaînaient. Les affrontements durant les matchs de football devenaient un rituels hebdomadaire, et les Bootboys étaient en première ligne. Et ce n’était pas que de la bagarre. Quand la nuit venait, c’était l’heure des sta prests, des crombies… Quelques pintes de cidre, et on allait au club des jeunes pour essayer de trouver une bird. Des birds et de l’alcool, que peut on demander de mieux quand on est un jeune holligan ?
La musique jamaïcaine qu’écoutaient les mods perdura et les skinheads la récupérèrent. C’est facile de comprendre pourquoi avec des chansons qui parlent de gangsters, ainsi qu’avec le rude reggae comme le « Big 5 » de Prince Buster et le « Wet Dream » de Max Romeo. Et c’était à des kilomètres de la musique pour « freaks » sous acide que les hippy écoutaient. En réponse à l’amour des skinheads pour le reggae, les artistes jamaïcains enregistrèrent de la musique spécialement pour eux. Le « Skinhead Moonstomp » des Silmarip étant le morceaux le plus connu du genre, le terme skinhead reggae était né.
La politique et le patriotisme ne voulaient rien dire et les quelques skinheads noirs se mélangeaient librement avec leurs camarades blancs. Oui, il y a eu d’étranges incidents de ratonnades de pd et de pakis, en générale perpétrées par des branleurs, mais cela a été mis en valeur par les médias pour donner une fausse impression du mouvement. La plupart des skinheads se battaient plutôt avec d’autres gangs.
Quoi qu’il en soit, ça se passait comme ça pour moi et mes potes. En 1969, j’étais un môme de 12 ans qui vivait à Cardiff et je me croyais invincible. Maintenant j’ai 48 ans et je suis fier de dire que je suis encore skinhead.
Comme le jeune Watford John le disait « pour certains d’entre nous c’est vraiment un style de vie ».
Roddy Moreno, 2004.

Issu de Barricata, le zine du RASH Paris.


---------------------------------------------------------- ----------------------
Frénétiqu' l'un' d'elles attache le vieux maréchal des logis et lui fait crier: "Mort aux vaches, Mort aux lois, vive l'anarchie!"


ce qui veut dire que le veritable mouvement a durée environ 3 a 5 ans puis apres les skinhead que nous connaissont se sont approprié le mouvement sa fait 36 ans donc les skyn veritable sont se qui sont aujourd'huit donc des naze

__________________________________
Mon coeur bat pour toi en permanence....si tu disparait..je disparait aussi

le 30 Juillet 2006 à 15:36
sympa57
sympa57
1487 messages
Réponse à dean47 qui a dit :
L’histoire commence au milieu des années 60 avec les mods.
Les mods avaient deux styles distincts. Il y avait les mods habillés impeccablement (les softs mods) en costumes italiens, avec des chaussures faites à la main, et puis, il y avait les mods working class (les hard mods) avec leurs parkers, les Levis, et les pompes en daim. Naturellement, les styles se sont mélangés, et les hard mods s’habillaient de façon plus classe pour sortir dans les clubs, tandis que l’élite auto proclamée s’habillait pour les confrontations avec les graisseux et les gangs de bikers en cuir.


La musique qu’ils écoutaient incluait la soul et le ska. Ils écoutaient aussi des groupes comme les Who, les Small Faces et les Kings, mais c’est le son des ghettos noirs de Jamaïque et des USA qui a réellement influencé la scène. Avec la musique sont arrivés les fringues, les Levis Sta-Prest, les chemises Ben Sherman, les chaussettes blanches et les Pork Pie venues des USA via la Jamaïque et importer en Grande Bretagne par les immigrés jamaïcains venus y travailler.
Comme les années 60 avançaient, les mods ont splitté. Les softs adeptes de la mode Peacock (paon), ont lentement évolués vers le style hippy avec les cheveux longs, des chemises à fleurs et des pattes d’efs, se pacifiant à l’écoute du « Magic Bus » des Who et en tripant sous acide.
En réaction à toute cette merde hippy, les hard mods se sont endurcis et sont devenus les skinheads.
Fin 1968, le mouvement skinhead avait explosé à travers le pays et partout les mômes working class se rasaient les cheveux et portaient bretelles et bottes. Pour les kids du Royaume Unis, « Hate and War » sonnait mieux que « Peace and Love ».
En 1969, les hard mods qui avaient donné naissance au mouvement skinhead, vieillissaient et laissaient le champs libre au jeunes skinheads qui se déchaînaient. Les affrontements durant les matchs de football devenaient un rituels hebdomadaire, et les Bootboys étaient en première ligne. Et ce n’était pas que de la bagarre. Quand la nuit venait, c’était l’heure des sta prests, des crombies… Quelques pintes de cidre, et on allait au club des jeunes pour essayer de trouver une bird. Des birds et de l’alcool, que peut on demander de mieux quand on est un jeune holligan ?
La musique jamaïcaine qu’écoutaient les mods perdura et les skinheads la récupérèrent. C’est facile de comprendre pourquoi avec des chansons qui parlent de gangsters, ainsi qu’avec le rude reggae comme le « Big 5 » de Prince Buster et le « Wet Dream » de Max Romeo. Et c’était à des kilomètres de la musique pour « freaks » sous acide que les hippy écoutaient. En réponse à l’amour des skinheads pour le reggae, les artistes jamaïcains enregistrèrent de la musique spécialement pour eux. Le « Skinhead Moonstomp » des Silmarip étant le morceaux le plus connu du genre, le terme skinhead reggae était né.
La politique et le patriotisme ne voulaient rien dire et les quelques skinheads noirs se mélangeaient librement avec leurs camarades blancs. Oui, il y a eu d’étranges incidents de ratonnades de pd et de pakis, en générale perpétrées par des branleurs, mais cela a été mis en valeur par les médias pour donner une fausse impression du mouvement. La plupart des skinheads se battaient plutôt avec d’autres gangs.
Quoi qu’il en soit, ça se passait comme ça pour moi et mes potes. En 1969, j’étais un môme de 12 ans qui vivait à Cardiff et je me croyais invincible. Maintenant j’ai 48 ans et je suis fier de dire que je suis encore skinhead.
Comme le jeune Watford John le disait « pour certains d’entre nous c’est vraiment un style de vie ».
Roddy Moreno, 2004.

Issu de Barricata, le zine du RASH Paris.


---------------------------------------------------------- ----------------------
Frénétiqu' l'un' d'elles attache le vieux maréchal des logis et lui fait crier: "Mort aux vaches, Mort aux lois, vive l'anarchie!"


ce qui veut dire que le veritable mouvement a durée environ 3 a 5 ans puis apres les skinhead que nous connaissont se sont approprié le mouvement sa fait 36 ans donc les skyn veritable sont se qui sont aujourd'huit donc des naze


heu une question le sujet c koi?
vous parlez de skinhead de bagarre de racisme ou de musique ?

pour moi un skinhead de nos jours egal et moi jlé si ils m'emmerdent
le 30 Juillet 2006 à 15:36
senait
senait
296 messages
Réponse à dean47 qui a dit :
L’histoire commence au milieu des années 60 avec les mods.
Les mods avaient deux styles distincts. Il y avait les mods habillés impeccablement (les softs mods) en costumes italiens, avec des chaussures faites à la main, et puis, il y avait les mods working class (les hard mods) avec leurs parkers, les Levis, et les pompes en daim. Naturellement, les styles se sont mélangés, et les hard mods s’habillaient de façon plus classe pour sortir dans les clubs, tandis que l’élite auto proclamée s’habillait pour les confrontations avec les graisseux et les gangs de bikers en cuir.


La musique qu’ils écoutaient incluait la soul et le ska. Ils écoutaient aussi des groupes comme les Who, les Small Faces et les Kings, mais c’est le son des ghettos noirs de Jamaïque et des USA qui a réellement influencé la scène. Avec la musique sont arrivés les fringues, les Levis Sta-Prest, les chemises Ben Sherman, les chaussettes blanches et les Pork Pie venues des USA via la Jamaïque et importer en Grande Bretagne par les immigrés jamaïcains venus y travailler.
Comme les années 60 avançaient, les mods ont splitté. Les softs adeptes de la mode Peacock (paon), ont lentement évolués vers le style hippy avec les cheveux longs, des chemises à fleurs et des pattes d’efs, se pacifiant à l’écoute du « Magic Bus » des Who et en tripant sous acide.
En réaction à toute cette merde hippy, les hard mods se sont endurcis et sont devenus les skinheads.
Fin 1968, le mouvement skinhead avait explosé à travers le pays et partout les mômes working class se rasaient les cheveux et portaient bretelles et bottes. Pour les kids du Royaume Unis, « Hate and War » sonnait mieux que « Peace and Love ».
En 1969, les hard mods qui avaient donné naissance au mouvement skinhead, vieillissaient et laissaient le champs libre au jeunes skinheads qui se déchaînaient. Les affrontements durant les matchs de football devenaient un rituels hebdomadaire, et les Bootboys étaient en première ligne. Et ce n’était pas que de la bagarre. Quand la nuit venait, c’était l’heure des sta prests, des crombies… Quelques pintes de cidre, et on allait au club des jeunes pour essayer de trouver une bird. Des birds et de l’alcool, que peut on demander de mieux quand on est un jeune holligan ?
La musique jamaïcaine qu’écoutaient les mods perdura et les skinheads la récupérèrent. C’est facile de comprendre pourquoi avec des chansons qui parlent de gangsters, ainsi qu’avec le rude reggae comme le « Big 5 » de Prince Buster et le « Wet Dream » de Max Romeo. Et c’était à des kilomètres de la musique pour « freaks » sous acide que les hippy écoutaient. En réponse à l’amour des skinheads pour le reggae, les artistes jamaïcains enregistrèrent de la musique spécialement pour eux. Le « Skinhead Moonstomp » des Silmarip étant le morceaux le plus connu du genre, le terme skinhead reggae était né.
La politique et le patriotisme ne voulaient rien dire et les quelques skinheads noirs se mélangeaient librement avec leurs camarades blancs. Oui, il y a eu d’étranges incidents de ratonnades de pd et de pakis, en générale perpétrées par des branleurs, mais cela a été mis en valeur par les médias pour donner une fausse impression du mouvement. La plupart des skinheads se battaient plutôt avec d’autres gangs.
Quoi qu’il en soit, ça se passait comme ça pour moi et mes potes. En 1969, j’étais un môme de 12 ans qui vivait à Cardiff et je me croyais invincible. Maintenant j’ai 48 ans et je suis fier de dire que je suis encore skinhead.
Comme le jeune Watford John le disait « pour certains d’entre nous c’est vraiment un style de vie ».
Roddy Moreno, 2004.

Issu de Barricata, le zine du RASH Paris.


---------------------------------------------------------- ----------------------
Frénétiqu' l'un' d'elles attache le vieux maréchal des logis et lui fait crier: "Mort aux vaches, Mort aux lois, vive l'anarchie!"


ce qui veut dire que le veritable mouvement a durée environ 3 a 5 ans puis apres les skinhead que nous connaissont se sont approprié le mouvement sa fait 36 ans donc les skyn veritable sont se qui sont aujourd'huit donc des naze


bravo , je vois que tu apprecie la musique et aussi le contexte qui la fait naitre , d ailleur tu fais ici référence a un artiste que j apprecie profondément a savoir max roméo le morceau "wet dream" est sorti en 1968 ,malgrés la censure de la bbc et effectivement grace aux skinhead ce fut un tube , ce morceau reste a ce jour le plus célebre des "rude records" pour ceux qui ne parle pas anglais wet dream signifie reve humide ... et contairement a ce qu affirme ixploited le fais de ce raser les cheveus n etait pas en reaction contre la bourgeoisie mais uniquement contre les hyppy , qd a la politique ba c est vrais que les skin comme on l entend de nos jours n ont rien a voir avec ceux de la premiere heure , mais ca c est une autre histoire alors comme dirait prince buster"one step beyond"
le 30 Juillet 2006 à 16:04
theXploited
theXploited
27 messages
il se raser le tiff pour un question d'hygiéne et rien a voir avec les hippie puis en reponse a je sais plus qui les media j'en regarde et sa ne sort que des connerie du style se que les bones marquent a la sortie des cimetiére juif bah ils remettent la faulte sur les skinhead
les medias batardise tous

__________________________________
requiem d'un ange dechut !!!
la vie n'est que tristesse mais qui a dit qu'elle nous apporte pas de la satisfaction??

le 30 Juillet 2006 à 16:15
senait
senait
296 messages
Réponse à theXploited qui a dit :
il se raser le tiff pour un question d'hygiéne et rien a voir avec les hippie puis en reponse a je sais plus qui les media j'en regarde et sa ne sort que des connerie du style se que les bones marquent a la sortie des cimetiére juif bah ils remettent la faulte sur les skinhead
les medias batardise tous


mefie toi des médias , ils sont tous orientés il existe diferentes facon de faire un accord majeur , tu prend une fondamentale , une tierce , et une quinte juste , l important n est pas tant d etre informée mais plutot de garder unsens critique quand a l information , ceci dit le reportage dont te parlé sa majesté ralku etait plutot bien fichu!
le 30 Juillet 2006 à 16:23
theXploited
theXploited
27 messages
pour parler musique il y a de bon groupe bon des nouveaux mais pas mal pour certain engager politiquement hors controle et rude boy deux groupe tres bon sur le site de la SHARP et même avant du RASH des liens étais publié pour d'autre groupe ...

__________________________________
requiem d'un ange dechut !!!
la vie n'est que tristesse mais qui a dit qu'elle nous apporte pas de la satisfaction??

le 30 Juillet 2006 à 16:44
bruno83
bruno83
34 messages
Réponse à theXploited qui a dit :
pour parler musique il y a de bon groupe bon des nouveaux mais pas mal pour certain engager politiquement hors controle et rude boy deux groupe tres bon sur le site de la SHARP et même avant du RASH des liens étais publié pour d'autre groupe ...


le 30 Juillet 2006 à 16:50
sympa57
sympa57
1487 messages
Réponse à bruno83 qui a dit :


vous allez bien essemble sans arriere pensées jvous vois deja sur la meme longueur d'onde au niveau musique deja
koi ke elle aime les skinhead et tes cheveux je c pas si elle va aimer skin c plutot le crane a ralku
le 30 Juillet 2006 à 16:53
bruno83
bruno83
34 messages
Réponse à sympa57 qui a dit :
vous allez bien essemble sans arriere pensées jvous vois deja sur la meme longueur d'onde au niveau musique deja
koi ke elle aime les skinhead et tes cheveux je c pas si elle va aimer skin c plutot le crane a ralku


ta raison
le 30 Juillet 2006 à 17:47
theXploited
theXploited
27 messages
mdrrrr rooo je n'ai aucune préférence les skinheads sont bien mimi avec le crane raser mais je suis plus genre crêteux cheveux long en pik coupe dejanter couleur dejanter j'aime l'nticonformisme même si pour certain sa devient une mode mais bon côter musique il a de bon goût

__________________________________
requiem d'un ange dechut !!!
la vie n'est que tristesse mais qui a dit qu'elle nous apporte pas de la satisfaction??

le 30 Juillet 2006 à 18:03
bruno83
bruno83
34 messages
Réponse à theXploited qui a dit :
mdrrrr rooo je n'ai aucune préférence les skinheads sont bien mimi avec le crane raser mais je suis plus genre crêteux cheveux long en pik coupe dejanter couleur dejanter j'aime l'nticonformisme même si pour certain sa devient une mode mais bon côter musique il a de bon goût


merci tes gentille
le 30 Juillet 2006 à 18:34
theXploited
theXploited
27 messages
derien je suis honnête

__________________________________
requiem d'un ange dechut !!!
la vie n'est que tristesse mais qui a dit qu'elle nous apporte pas de la satisfaction??

le 04 Juillet 2007 à 03:47
RatPack
RatPack
>>

43 ans
1 messages
Réponse à sympa57 qui a dit :
heu une question le sujet c koi?
vous parlez de skinhead de bagarre de racisme ou de musique ?

pour moi un skinhead de nos jours egal et moi jlé si ils m'emmerdent


Quand tu veux ptite loque.
le 04 Juillet 2007 à 04:02
Carel1971
Carel1971
9624 messages
Réponse à RatPack qui a dit :
Quand tu veux ptite loque.


Ce sujet date de près de 1 an (du moins la réponse que tu as cité), je vois pas l'intérêt de remonter un topic juste pour dire ça...
Perso je suis contre la violence qu'elle provienne de skinheads ou peu importe de quels types de personnages ou de look, etc...
Je rajoute qu'en disant ça, tu renforces l'idée que les skinheads sont violents. (du moins c'est ce que j'ai compris du message mais peut-être que je me trompe)

__________________________________


le 04 Juillet 2007 à 12:12
chloe777
chloe777
>> /

42 ans
41159 messages
Réponse à RatPack qui a dit :
Quand tu veux ptite loque.


Allez 48 heures pour t'apprendre à faire des réponses plus constructives.

__________________________________
Training to be perfect. Thank you for your patience.


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires