En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Livres préférés/auteurs préférés - Page 4

Livres préférés/auteurs préférés - Page 4

Index du forum Littérature et BD

1|2|3|4|5|6|7|8|9|

Auteur Message
le 04 Décembre 2006 à 21:27
kikirebelle
kikirebelle
869 messages
Réponse à xs1100 qui a dit :
nous cherchons tous l'idéale...la femme qui ne dit rien quand on rentre tard, qui ne dit rien quand on rentre bourré,qui dit rien quand on pète dans le lit....impossible de trouver la femme idéale à moins qu'elle soit encore plus bourrée que toi...


J'ai vu quelques modèles intéressants au musée Grévin tu devrais essayer (qualité garantie) ni rembourrée ni échangée.

__________________________________
Je vais donc enfin vivre seul... et déjà je me demande avec qui ...

le 04 Décembre 2006 à 21:28
nana57
nana57
867 messages
Réponse à laegal qui a dit :
ouais le film le parfum jui déçu, jean baptiste grenouille est laid laid, quesse kil lon mit beau dans le film, dans l'bouquin il n'a qu'un nez, et c'est ce sens qui met les parfums à chaque page! j'irai pas voir le film!!bouh!
ravage, l'ultime secret de barjavel, la contrebasse de suskind, l'alièniste de cohen, et d'autre et d'autre!!!!


je suis vraiment d'accord avec toi, le bouquin est magnifique et je n'ai absolument pas envie d'aller voir le film !
Mon livre préféré "l'insoutenable légèreté de l'être" de kundera, je ne m'en lasse pas !

__________________________________
Il n'y a qu'une chose qui puisse rendre un rêve impossible : c'est la peur d'échouer.

le 04 Décembre 2006 à 21:28
moa
moa
29818 messages
Réponse à xs1100 qui a dit :
nous cherchons tous l'idéale...la femme qui ne dit rien quand on rentre tard, qui ne dit rien quand on rentre bourré,qui dit rien quand on pète dans le lit....impossible de trouver la femme idéale à moins qu'elle soit encore plus bourrée que toi...


...alors lis : Le Pigeon , du même Suskind... ce qui arrive lorsqu'un événement imprévisible arrive dans la vie...Tu vas peut être trouver la femme équipee d'un masque.... qui dit rien quand tu rentres pas .... Va... savoir la vie reserve des surrises... .

__________________________________
Appelez moi Elsa , tout simplement ..plus on pédale moins fort .. moins on avance plus vite ./

le 04 Décembre 2006 à 21:29
xs1100
xs1100
970 messages
pardon nico...pas fait attention qu'on était pas dans private

__________________________________
Serge : équipe insupportable et indispensable de PROXIMEETY

le 04 Décembre 2006 à 21:30
xs1100
xs1100
970 messages
Réponse à moa qui a dit :
...alors lis : Le Pigeon , du même Suskind... ce qui arrive lorsqu'un événement imprévisible arrive dans la vie...Tu vas peut être trouver la femme équipee d'un masque.... qui dit rien quand tu rentres pas .... Va... savoir la vie reserve des surrises... .


nicolas va faire la gueule...sujet important

__________________________________
Serge : équipe insupportable et indispensable de PROXIMEETY

le 04 Décembre 2006 à 21:31
moa
moa
29818 messages
Réponse à nana57 qui a dit :
je suis vraiment d'accord avec toi, le bouquin est magnifique et je n'ai absolument pas envie d'aller voir le film !
Mon livre préféré "l'insoutenable légèreté de l'être" de kundera, je ne m'en lasse pas !


.. voir le film également .. un heureux complémént.

__________________________________
Appelez moi Elsa , tout simplement ..plus on pédale moins fort .. moins on avance plus vite ./

le 04 Décembre 2006 à 21:35
moa
moa
29818 messages
Réponse à xs1100 qui a dit :
nicolas va faire la gueule...sujet important


Nicolas a lu Le Parfum... Le pigeon... la Contrebasse.. Hein Nicolas... tu n'es pas là après fausse école de comerce..?
Me tromp'je?

__________________________________
Appelez moi Elsa , tout simplement ..plus on pédale moins fort .. moins on avance plus vite ./

le 04 Décembre 2006 à 21:36
nana57
nana57
867 messages
Réponse à moa qui a dit :
.. voir le film également .. un heureux complémént.


Quand j'ai beaucoup aimé un livre, je n'ai pas souvent l'envie de voir le film. Celui là m'a vraiment plu et du coup je préfère rester sur les effluves du parfum que m'a laissé celui ci ! j'ai peut être tord ?!

__________________________________
Il n'y a qu'une chose qui puisse rendre un rêve impossible : c'est la peur d'échouer.

le 04 Décembre 2006 à 21:40
nana57
nana57
867 messages
Réponse à laegal qui a dit :
ouais le film le parfum jui déçu, jean baptiste grenouille est laid laid, quesse kil lon mit beau dans le film, dans l'bouquin il n'a qu'un nez, et c'est ce sens qui met les parfums à chaque page! j'irai pas voir le film!!bouh!
ravage, l'ultime secret de barjavel, la contrebasse de suskind, l'alièniste de cohen, et d'autre et d'autre!!!!


Sinon ça peut aller de Spinoza ................ à Stephen King !
ecclectique en matière de lectures, mais c'est justement ce qui est génial !

__________________________________
Il n'y a qu'une chose qui puisse rendre un rêve impossible : c'est la peur d'échouer.

le 04 Décembre 2006 à 21:42
moa
moa
29818 messages
Réponse à nana57 qui a dit :
Quand j'ai beaucoup aimé un livre, je n'ai pas souvent l'envie de voir le film. Celui là m'a vraiment plu et du coup je préfère rester sur les effluves du parfum que m'a laissé celui ci ! j'ai peut être tord ?!


..pour le Parfum tu as surement raison.. pour l'Insoutenable légèreté de l'être... un peu de recul ..... j'ai vraiment associé les deux . j'ai le souvenir de "La vie devant soi" d'Emile Ajar.... presque copie collé.. Signoret magistrale... Tout n est pas vérifiable, mais quand ça l'est... Je confirme..c'est un heureux complémént.

__________________________________
Appelez moi Elsa , tout simplement ..plus on pédale moins fort .. moins on avance plus vite ./

le 04 Décembre 2006 à 21:45
nana57
nana57
867 messages
Réponse à moa qui a dit :
..pour le Parfum tu as surement raison.. pour l'Insoutenable légèreté de l'être... un peu de recul ..... j'ai vraiment associé les deux . j'ai le souvenir de "La vie devant soi" d'Emile Ajar.... presque copie collé.. Signoret magistrale... Tout n est pas vérifiable, mais quand ça l'est... Je confirme..c'est un heureux complémént.


Pour la vie devant soi, je confirme, c'était un heureux complément comme tu dis ! mais c'est rarement le cas

__________________________________
Il n'y a qu'une chose qui puisse rendre un rêve impossible : c'est la peur d'échouer.

le 04 Décembre 2006 à 21:52
dunedin
dunedin
36 messages
Bonsoir,

Dans le parfum, Patrick Süskind nous décrit effectivement la recherche de l'idéal de Jean Baptiste Grenouille : mettre au point la fragrance idéale, celle qui lui permettrait de séduire instantanément tous ceux qui croiseraient son sillage.

Mais cet idéal n'est qu'un élément ou le fil conducteur de l'histoire meurtrière de JB Grenouille... L'ultime découverte de JBG c'est quand même une substance qui lui a échappé tout au long de sa quête, c'est l'AMOUR. Alors, il comprend l'absurdité de sa démarche, car il vient de comprendre que pour assouvir sa quête il a semé la mort et la désolation, sans pour autant être lui même heureux : il ne pourra jamais gouter l'amour ; et sa s'est difficile à digérer pour un type idéaliste comme JBG. On connait alors la fin de son histoire ...

Enfin, je trouve que le film est bien. Il est même un bon complément au livre.

Par ailleurs, l'auteur que j'apprécie beaucoup, c'est un américain : John FANTE. 2 qualités prédominent dans ses écrits : l'émotion et la précision des sentiments.

Je vous conseille 'Le vin de la jeunesse' et 'Demande à la poussière'.


"Littératurement vôtre"
le 04 Décembre 2006 à 21:55
moa
moa
29818 messages
Réponse à dunedin qui a dit :
Bonsoir,

Dans le parfum, Patrick Süskind nous décrit effectivement la recherche de l'idéal de Jean Baptiste Grenouille : mettre au point la fragrance idéale, celle qui lui permettrait de séduire instantanément tous ceux qui croiseraient son sillage.

Mais cet idéal n'est qu'un élément ou le fil conducteur de l'histoire meurtrière de JB Grenouille... L'ultime découverte de JBG c'est quand même une substance qui lui a échappé tout au long de sa quête, c'est l'AMOUR. Alors, il comprend l'absurdité de sa démarche, car il vient de comprendre que pour assouvir sa quête il a semé la mort et la désolation, sans pour autant être lui même heureux : il ne pourra jamais gouter l'amour ; et sa s'est difficile à digérer pour un type idéaliste comme JBG. On connait alors la fin de son histoire ...

Enfin, je trouve que le film est bien. Il est même un bon complément au livre.

Par ailleurs, l'auteur que j'apprécie beaucoup, c'est un américain : John FANTE. 2 qualités prédominent dans ses écrits : l'émotion et la précision des sentiments.

Je vous conseille 'Le vin de la jeunesse' et 'Demande à la poussière'.


"Littératurement vôtre"


bonsoir Dunedin.... litteralement tienne .. sans jeux de mot !

__________________________________
Appelez moi Elsa , tout simplement ..plus on pédale moins fort .. moins on avance plus vite ./

le 04 Décembre 2006 à 21:58
nana57
nana57
867 messages
Réponse à dunedin qui a dit :
Bonsoir,

Dans le parfum, Patrick Süskind nous décrit effectivement la recherche de l'idéal de Jean Baptiste Grenouille : mettre au point la fragrance idéale, celle qui lui permettrait de séduire instantanément tous ceux qui croiseraient son sillage.

Mais cet idéal n'est qu'un élément ou le fil conducteur de l'histoire meurtrière de JB Grenouille... L'ultime découverte de JBG c'est quand même une substance qui lui a échappé tout au long de sa quête, c'est l'AMOUR. Alors, il comprend l'absurdité de sa démarche, car il vient de comprendre que pour assouvir sa quête il a semé la mort et la désolation, sans pour autant être lui même heureux : il ne pourra jamais gouter l'amour ; et sa s'est difficile à digérer pour un type idéaliste comme JBG. On connait alors la fin de son histoire ...

Enfin, je trouve que le film est bien. Il est même un bon complément au livre.

Par ailleurs, l'auteur que j'apprécie beaucoup, c'est un américain : John FANTE. 2 qualités prédominent dans ses écrits : l'émotion et la précision des sentiments.

Je vous conseille 'Le vin de la jeunesse' et 'Demande à la poussière'.


"Littératurement vôtre"


Je vais peut être alors me laisser tenter par le film, plusieurs avis me le suggèrent. j'ai lu "Demande à la poussière" et j'ai aimé, également !

__________________________________
Il n'y a qu'une chose qui puisse rendre un rêve impossible : c'est la peur d'échouer.

le 10 Janvier 2007 à 09:55
chloe777
chloe777
>> /

42 ans
41096 messages
Réponse à nana57 qui a dit :
Quand j'ai beaucoup aimé un livre, je n'ai pas souvent l'envie de voir le film. Celui là m'a vraiment plu et du coup je préfère rester sur les effluves du parfum que m'a laissé celui ci ! j'ai peut être tord ?!


Je suis comme toi. J'ai toujours été déçue en voyant un film tiré d'un livre que j'avais lu. D'abord, parce qu'un film est toujours trop court pour retranscrire toutes les nuances d'un roman. Et aussi, parce que lorsqu'on lit, on met des images sur les mots et c'est rarement les mêmes que ceux du réalisateur.

__________________________________
Training to be perfect. Thank you for your patience.

le 10 Janvier 2007 à 10:03
chloe777
chloe777
>> /

42 ans
41096 messages
Réponse à moa qui a dit :
..pour le Parfum tu as surement raison.. pour l'Insoutenable légèreté de l'être... un peu de recul ..... j'ai vraiment associé les deux . j'ai le souvenir de "La vie devant soi" d'Emile Ajar.... presque copie collé.. Signoret magistrale... Tout n est pas vérifiable, mais quand ça l'est... Je confirme..c'est un heureux complémént.


Le Parfum, l'Insoutenable légèreté de l'être, La vie devant soi : 3 romans que j'ai adorés. Mais je n'irai pas voir les films surtout pour les 2 premiers. Les personnages ont une vie "intérieure" trop importante.

__________________________________
Training to be perfect. Thank you for your patience.

le 10 Janvier 2007 à 10:06
chloe777
chloe777
>> /

42 ans
41096 messages
Mes auteurs préférés : en-tête, Boris Vian. Mais aussi Zola, Maupassant, Zweig, Colette ... Tous ceux qui ont une écriture qui coule si facilement qu'on a l'impression qu'il n'y a pas eu de travail!!!

__________________________________
Training to be perfect. Thank you for your patience.

le 10 Janvier 2007 à 10:10
papanounours
papanounours
1310 messages
Réponse à chloe777 qui a dit :
Mes auteurs préférés : en-tête, Boris Vian. Mais aussi Zola, Maupassant, Zweig, Colette ... Tous ceux qui ont une écriture qui coule si facilement qu'on a l'impression qu'il n'y a pas eu de travail!!!


l'ecriture coule peut etre la lecture de certains beucoup moins

__________________________________
desfois je
desfois je
mais toujours

le 24 Février 2007 à 17:20
Solstice.
Solstice.
127 messages
Réponse à Solstice qui a dit :
Allez, hop, today, mise en avant de : "Le meilleur des mondes" de A. Huxley un très bon roman futuriste qui pose néanmoins des questions sur le clonage, le développement et l'avenir de l'espèce humaine


Dans l'univers de ce livre et de "1984" de G.Orwell, je viens de recevoir "Nous autres" de E. Zamiatine, "Un bonheur insoutenable" de I. Levin et "Le monde inverti" de C. Priest
Je vous en dit des nouvelles dès que j'ai finis de lire mes deux livres sur le monde romain et celui sur le moyen âge
Et après ces 3 là et les 3 cités, ce sera au tour de "Aventuriers et flibustiers d'Amérique" de Alexandre-Olivier Exquemelin (auteur contemporain de l'époque des flibustiers), et enfin "L'état Hitlérien et la société allemande" de Norbert Frei

Bref, me suis un peu emballé dans mes dernières commandes, et j'ai de longues heures de lecture en perspective

Message édité 2 fois
(En dernier par Solstice. le 24 Février 2007 à 17:26)

__________________________________
Reste devant la porte si tu veux qu'on te l'ouvre. Ne quitte pas la voie si tu veux qu'on te guide. Rien n'est fermé jamais, sinon à tes propres yeux.
Attar (Farid al-Din)

le 24 Février 2007 à 17:57
ploom
ploom
1933 messages
sans aucune hésitation Bernard Werber meme si ses romans tombent dans la science fiction cela porte a reflerir et a se remettre en question.Notemment dans le papillon des etoiles dernier sorti qui demontre le fond que l'espece humaine a toujours envie de se croire superieure et qu'il y a toujours une personne parmis tout un groupe qui se sent le besoin de dominer!!!

__________________________________
carpe diem


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires