En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Sommes-nous tous égaux devant la douleur ? - Page 1

Sommes-nous tous égaux devant la douleur ? - Page 1

Index du forum Salon de thé

Auteur Message
le 19 Mai 2006 à 17:30
merlin76
merlin76
261 messages
Il parait qu'il n'y a pas de hiérarchie dans la douleur. Qu'en pensez-vous ?

Alex !!!

Message édité 1 fois
(En dernier par merlin76 le 19 Mai 2006 à 17:30)

le 19 Mai 2006 à 17:57
hugojero
hugojero
767 messages
Tu parles de la douleur morale ou physique???

Au niveau physique, je pense qu'une personne etant habitué souffrira beaucoup moins qu'une personne qui en à moins l'occasion, par exemple, quand je travaillais dans le batiment, j'avais souvent de petites coupures sur les mains qui font quand meme assez mal, et avec le temps et l'habitude, je ne les sentais meme plus. Je pense que notre corp s'addapte au situations du quotidien.

Ensuite, pour la douleur morale, je pense qu'avec les experiences que nous vivons, nous nous forgeons une espece de protection contre certaine douleur sans pour autant en etre protegé de toute, "Tout ce qui ne te tue pas te rend plus fort", et donc avec le temps, nous arrivons à prendre du recul par rapport aux embuches tendue par la vie

__________________________________
Mdr à celui qui lira

le 19 Mai 2006 à 18:03
merlin76
merlin76
261 messages
Pour une fois, je suis d'accord sans restriction avec toi Hugo. Etre habitué à la douleur nous permet de mieux la supporter. Certains d'entre nous sont nés avec une petite cuillère en or dans la bouche et on du mal à assumer les tracas de l'existence.

Dans tous sytème stérile, les défenses naturelles s'émoussent et le corps devient plus sensible à la plus petite attaque.

Alex !!!
le 19 Mai 2006 à 19:15
persane
persane
9 messages
Je pense qu'on ne s'habitue jamais à la douleur.ce qui est sure c'est que chaque personne va réagir différemment à la douleur.les personnes sont plus ou moins douillettes.
par contre c'est vrai que quand on a des douleurs tjs au même endroit la zone peut devenir anesthésiée par la douleur
des mains de personne ki travaille dans le batiment sont moins douloureuses au fur et à mesure que le temps passe car la peau sépaissie à force de blessure c'est comme pour les pieds ki forme de la "corne" aux endroits les plus solicités
voila mon avis
le 19 Mai 2006 à 19:17
Thorgal21
Thorgal21
721 messages
Réponse à hugojero qui a dit :
Tu parles de la douleur morale ou physique???

Au niveau physique, je pense qu'une personne etant habitué souffrira beaucoup moins qu'une personne qui en à moins l'occasion, par exemple, quand je travaillais dans le batiment, j'avais souvent de petites coupures sur les mains qui font quand meme assez mal, et avec le temps et l'habitude, je ne les sentais meme plus. Je pense que notre corp s'addapte au situations du quotidien.

Ensuite, pour la douleur morale, je pense qu'avec les experiences que nous vivons, nous nous forgeons une espece de protection contre certaine douleur sans pour autant en etre protegé de toute, "Tout ce qui ne te tue pas te rend plus fort", et donc avec le temps, nous arrivons à prendre du recul par rapport aux embuches tendue par la vie




Tout a fait hugojero , c'est bien défini la corne au corps comme la corne au coeur ou à l'âme , et c'est en se frottant à la vie ..

toutefois à titre d'égalité et en toute parité , j'accorderai une longueur d'avance aux femmes en ce qui concerne la douleur , physique notament en ce qui concerne les menstruations pour certaines et l'accouchement ..

__________________________________
Thorgal

le 19 Mai 2006 à 19:26
persane
persane
9 messages
je suis daccord avec toi les hommes sont souvent réputés pour être plus douillet
mais bon c'est vrai ke certains métiers manuels (comme dans le bâtiment) ou lon trouve souvent ke des hommes ne sont pas faciles le froid les blessures le matériel souvent lourd javoue avoir de ladmiration
on pense aussi moins souvent c'est aux métiers paramédicaux ki engendre des douleurs de dos de jambes on est parfois obligé de porter des personnes lourdes
je parle en connaissance de cause j'ai daffreuses douleur de dos et jai ke 20ans (inconvénient du métier)
bref la douleur est partout et on la subie de notre naissance à notre mort.. malheureusement le pire est ko bout dun moment les antalgiques nagissent plus et c'est là kon est obligé de "s'habituer" à la douleur
le 19 Mai 2006 à 19:50
Teddy
Teddy
2254 messages
Réponse à hugojero qui a dit :
Tu parles de la douleur morale ou physique???

Au niveau physique, je pense qu'une personne etant habitué souffrira beaucoup moins qu'une personne qui en à moins l'occasion, par exemple, quand je travaillais dans le batiment, j'avais souvent de petites coupures sur les mains qui font quand meme assez mal, et avec le temps et l'habitude, je ne les sentais meme plus. Je pense que notre corp s'addapte au situations du quotidien.

Ensuite, pour la douleur morale, je pense qu'avec les experiences que nous vivons, nous nous forgeons une espece de protection contre certaine douleur sans pour autant en etre protegé de toute, "Tout ce qui ne te tue pas te rend plus fort", et donc avec le temps, nous arrivons à prendre du recul par rapport aux embuches tendue par la vie




Absolument... le corps ou l'esprit s'habituent à la douleur !
Mais à force de s'habituer .. on peut également se relacher

Tiens !
C'est justement un sujet qui pourrait être poussé...

Pourquoi la médecine n'est-elle pas encore capable de lutter contre la douleur ?
Certaines personnes souffrent depuis des années voir des décennies sans pour autant leur trouver un remède efficace !

__________________________________
... Teddy ...

le 19 Mai 2006 à 20:00
persane
persane
9 messages
je pense ke la difficulté est déja de comparer la douleur de chacun
car chacun a son vécu chacun réagit à la douleur différemment
lé bb par exemple cest très difficile de connaitre lintensité de la douleur et même parfois de la détecter
le problème est aussi ken théorie kan on ressent une douleur on commence par des antalgique légers (paracétamol) puis petit à petits on pass aux anti inflammatoire puis en dernier recours la morphine en petite quantités ki sera augmentée petit à petit
hors parfois on commence trop fort donc kan ça nagit plus sur la douleur on ne peut plus rien faire on augmente les doses de plus en plus juska la limite ki au bout dun long moment nagit plus
et dons la douleur continue
le 19 Mai 2006 à 21:54
hugojero
hugojero
767 messages
Réponse à Teddy qui a dit :


Absolument... le corps ou l'esprit s'habituent à la douleur !
Mais à force de s'habituer .. on peut également se relacher

Tiens !
C'est justement un sujet qui pourrait être poussé...

Pourquoi la médecine n'est-elle pas encore capable de lutter contre la douleur ?
Certaines personnes souffrent depuis des années voir des décennies sans pour autant leur trouver un remède efficace !



pour parler de la medecine, les hommes ont muté, evolué, se sont adapté aux maladies, aux douleurs qu'ils ont pu rencontrer durant des années, des siecles, des millenaires.
Pour les microbes par exemple(qui engendrent de la douleur), c'est exactement la meme chose, ils se sont adapté avec le temps aux remedes, aux vaccins et ont donc evolué car se sont des etres vivants.
Ce que je veux dire c'est que la recherche trouvera peut etre un vaccin contre le sida ou le cancer dans l'avenir, mais que des bacteries evolueront pour nous apporter d'autres maladies.
C'est pour ça que je pense que nous ne serons jamais immunisé contre la maladie de maniere generale car elle evolue elle aussi. Je pense aussi que la psychologie entre en compte.

__________________________________
Mdr à celui qui lira

le 19 Mai 2006 à 21:56
hugojero
hugojero
767 messages
Il ne faut pas oublier que sans le mal, le bien n'existerait pas.

__________________________________
Mdr à celui qui lira

le 19 Mai 2006 à 22:18
hugojero
hugojero
767 messages
Réponse à merlin76 qui a dit :
Pour une fois, je suis d'accord sans restriction avec toi Hugo. Etre habitué à la douleur nous permet de mieux la supporter. Certains d'entre nous sont nés avec une petite cuillère en or dans la bouche et on du mal à assumer les tracas de l'existence.

Dans tous sytème stérile, les défenses naturelles s'émoussent et le corps devient plus sensible à la plus petite attaque.

Alex !!!


Eh bien tu vois, en cherchant un peu, on y arrive(à s'entendre)

__________________________________
Mdr à celui qui lira

le 19 Mai 2006 à 22:19
l.aurore-bore...
l.aurore-boreale
215 messages
Réponse à hugojero qui a dit :
Il ne faut pas oublier que sans le mal, le bien n'existerait pas.


et que si on a mal, c qu' on est bien en vie!
Je me plaind pas facilement de la douleur, en général quand moi je commence à etre douloureuse, les autres ont " hyper mal. J' ai souvent travaillé , conduit meme pas prudent d' ailleur , avec une sciatique, et que lorsque vous vous onstinez vous vous retrouvez cloué au lit sans bougé pendant trois semaine car vous etre immobilisé, bloqué... Je vous assure qu' on a pas l' air con. Et j' en suis fort sujette. Ce qui me fait rire c que étant enceinte, j' en ai meme pas une pour le moment à 16 ans j' ai eu ma première sciatique.Mais le boulot que j' exerce c simple à 40 ans on est foutue, quand on retourne des gens de 50 kg ça va mais quand ça va jusqu' a 150 kg et qu' on prend pas la peine de prendre un lève malade car le patient s' affole se demandant ce que c et qu' en plus la contrainte que le patient apprécie pas , il vous faut passer le temps de l' attacher etc alors que pendant ce temps vous pouvez en avoir recouché 2.Et mon tors à moi et de recoucher seul, je suis pas géné de prendre un gars de 100 kg toute seule avec sa masse graisseuse pour le retourner alors qu' il est grabataire. Sur ce je préfère un tétra qu' un qui est valide mais n' a plus sa tete et ne comprend ce que vous cherchez à faire.bref c t une parenthèse sur le boulot. Pour dire que c la vie qui engendre les douleur et qu' a force nous les ressentu plus. On m' a encore dit la semaine dernière tu veux le perdre ton bb ou quoi, tu vois pas la vie que tu mène tu n' arrete pas autant que t'aurais continué à bossé, on dirait pas que tu as eu des contractions à 4 mois, mais c moi. Et qd j' ai mal je ris allez savoir pourquoi...
Ce qui me fait le plus mal c la douleur psychique, plus que physique. Je suis très sensible. Physique, quand on goute dans son enfance à un baton taillé ds du buis servant de matraque, boulonné au extrémité vous etre sur que ça va saigner... Bref ça se passe de commentaire désolé je suis longue ce soir...

__________________________________
l.aurore-boreale

le 20 Mai 2006 à 09:51
maxxximus
maxxximus
22 messages
moi j ai une douleur que j apprecie pas trop ses quand je vais au chiotte je me sen tous minable

__________________________________
tu cherche la baguarre toi

le 20 Mai 2006 à 11:33
power-lady
power-lady
20 messages
dur la constipation
le 20 Mai 2006 à 11:36
hugojero
hugojero
767 messages
Réponse à maxxximus qui a dit :
moi j ai une douleur que j apprecie pas trop ses quand je vais au chiotte je me sen tous minable


Et quand tu reflechis??? Ca doit te faire mal aussi, c'est pour ça que tu ne le fais jamais!!!

__________________________________
Mdr à celui qui lira

le 06 Juin 2006 à 21:17
ANDROMEDE
ANDROMEDE
215 messages
Réponse à hugojero qui a dit :
Et quand tu reflechis??? Ca doit te faire mal aussi, c'est pour ça que tu ne le fais jamais!!!


__________________________________
N'as tu jamais dansé avec le diable au clair de lune


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires