En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

La dépression - Page 6

La dépression - Page 6

Index du forum Salon de thé

1|2|3|4|5|6|7|8|9|10|11|

Auteur Message
le 12 Septembre 2016 à 07:49
Ephemere....
Ephemere....
743 messages
Réponse à Ephemere.... qui a dit :
Tout le monde a des hauts et des bas dans sa vie, et ça, c'est normal.
Pour les personnes dépressives, ça ressemblerait plutôt à des montagnes russes.

J'ai lu que la méditation peut aider à s'en sortir et certains aliments aideraient à libérer des endorphines (chocolat noir, piments, plats riches en glucides, du ginseng). Sentir de l'extrait de vanille, rire, jaser ( ), être amoureux, faire l'amour libèrent aussi de l'endorphine.

ça ne coute pas grand chose d'essayer, même si certaines choses sont faisables dans l'immédiat et d'autres pas forcément...

En tout cas, moi je n'ai pas besoin d'avoir besoin d'aller mieux pour me goinfrer de chocolat noir


D'ailleurs je rajouterais en passant qu'un tas de personnes ici ne sombreront jamais dans la dépression car elles jasent beaucoup

(c'était juste pour rajouter une touche de légèreté dans un sujet aussi grave )
le 12 Septembre 2016 à 09:19
chloe777
chloe777
>> /

42 ans
41165 messages
Réponse à Ephemere.... qui a dit :
Tout le monde a des hauts et des bas dans sa vie, et ça, c'est normal.
Pour les personnes dépressives, ça ressemblerait plutôt à des montagnes russes.

J'ai lu que la méditation peut aider à s'en sortir et certains aliments aideraient à libérer des endorphines (chocolat noir, piments, plats riches en glucides, du ginseng). Sentir de l'extrait de vanille, rire, jaser ( ), être amoureux, faire l'amour libèrent aussi de l'endorphine.

ça ne coute pas grand chose d'essayer, même si certaines choses sont faisables dans l'immédiat et d'autres pas forcément...

En tout cas, moi je n'ai pas besoin d'avoir besoin d'aller mieux pour me goinfrer de chocolat noir


Les trucs dont tu parles, c est vrai, mais pour quand on va déjà mieux. Des trucs qu on met en place pour aller de mieux en mieux, et ne pas retomber dans la dépression.

Parce que quand t es au fond, il n est déjà pas certain que les médocs fonctionneront, alors le chocolat...
Et quand t es au fond, ça n existe plus, le "ça ne coûte pas grand-chose". Tout coûte.

Je n ai pas retrouvé l article sur les proches. Mais en plus de tes recherches sur la dépression, tu pourrais voir ce qui est conseillé aux proches d un dépressif (si tu ne l as déjà fait)
Ne cherche pas de solutions, la personne malade les connait déjà. Juste à comprendre, c est le plus important.

__________________________________
Training to be perfect. Thank you for your patience.

le 12 Septembre 2016 à 09:30
Ephemere....
Ephemere....
743 messages
Réponse à chloe777 qui a dit :
Les trucs dont tu parles, c est vrai, mais pour quand on va déjà mieux. Des trucs qu on met en place pour aller de mieux en mieux, et ne pas retomber dans la dépression.

Parce que quand t es au fond, il n est déjà pas certain que les médocs fonctionneront, alors le chocolat...
Et quand t es au fond, ça n existe plus, le "ça ne coûte pas grand-chose". Tout coûte.

Je n ai pas retrouvé l article sur les proches. Mais en plus de tes recherches sur la dépression, tu pourrais voir ce qui est conseillé aux proches d un dépressif (si tu ne l as déjà fait)
Ne cherche pas de solutions, la personne malade les connait déjà. Juste à comprendre, c est le plus important.


Oui, c'est vrai que je suis incapable de me mettre à la place d'une personne dépressive, si je ne suis pas passée par là.
Quand tu es au fond et que tu as arrêté ton traitement depuis un an, qu'est ce qui va te faire rebondir ?

Bien sûr que j'ai parcouru le net pour savoir ce qu'on conseille aux proches.
Comme je l'ai déjà dit précédemment, beaucoup de témoignages conseillent de fuir pour ne pas être entrainé vers le bas. Donc ceux-là, on passe.

Sinon, dans le désordre : j'ai appelé un numéro national. Je suis tombée sur une psychologue, qui, pour résumer, m'a dit : "C'est à vous de savoir ce que vous avez à faire".
Merci madame, pour ce précieux conseil^^.
Je suis inscrite sur un forum pour gens dépressifs et leurs proches. Mais bon, j'attends toujours qu'ils acceptent mon inscription.
J'en suis au 3ème bouquin destiné aux proches et 3ème sur la maladie.

Alors comprendre les personnes dépressives, oui.
Mais ça ne me suffit pas. Imaginer mon amie seule dans son appart, à ruminer des idées noires à longueur de journées, coupée du monde, ça me rend dingue.
C'est surtout sur ça que je dois travailler, et j'ai encore un long chemin à faire.
le 12 Septembre 2016 à 09:35
Al.Dente
Al.Dente
>>

46 ans
221 messages
Extrait:
Des équipes de l’université Paris Descartes, sous la co-direction des Professeurs Raphaël Gaillard (Centre Hospitalier Sainte Anne, Institut Pasteur) et du Professeur Olivier Hermine (Hôpital Necker, centre national de référence des mastocytoses, Institut Imagine) ont mis à jour un mécanisme inflammatoire de la dépression via l’étude d’une maladie rare : la mastocytose. Une étude publiée en 2016 par le Dr Georgin-Lavialle dans la revue Molecular Psychiatry, première revue internationale en psychiatrie.


Communiqué de presse
Paris, le 23 février 2016

Découverte d’un nouveau mécanisme biologique de la dépression. ©William Beaucardet

La dépression est une maladie fréquente touchant 350 millions d’individus dans le monde, dont la sévérité peut engager le pronostic vital du fait du risque suicidaire et qui est à l’origine d’un retentissement social majeur. Environ 30% des patients ne répondent pas de manière satisfaisante aux traitements antidépresseurs malgré plusieurs lignes de traitements bien conduites. Il existe donc un important besoin clinique à combler en matière de nouveaux traitements concernant cette pathologie, et une meilleure compréhension de ses mécanismes est à cette fin indispensable.





__________________________________
"Si vous n'avez rien de gentil à dire,
ne dites rien."
Panpan


le 12 Septembre 2016 à 09:36
Al.Dente
Al.Dente
>>

46 ans
221 messages
Article complet

http://www.pasteur.fr/fr/institut-pasteur/presse/documents- presse/decouverte-d-un-nouveau-mecanisme-biologique-la-depression

__________________________________
"Si vous n'avez rien de gentil à dire,
ne dites rien."
Panpan


le 12 Septembre 2016 à 09:45
Ephemere....
Ephemere....
743 messages
Réponse à Al.Dente qui a dit :
Extrait:
Des équipes de l’université Paris Descartes, sous la co-direction des Professeurs Raphaël Gaillard (Centre Hospitalier Sainte Anne, Institut Pasteur) et du Professeur Olivier Hermine (Hôpital Necker, centre national de référence des mastocytoses, Institut Imagine) ont mis à jour un mécanisme inflammatoire de la dépression via l’étude d’une maladie rare : la mastocytose. Une étude publiée en 2016 par le Dr Georgin-Lavialle dans la revue Molecular Psychiatry, première revue internationale en psychiatrie.


Communiqué de presse
Paris, le 23 février 2016

Découverte d’un nouveau mécanisme biologique de la dépression. ©William Beaucardet

La dépression est une maladie fréquente touchant 350 millions d’individus dans le monde, dont la sévérité peut engager le pronostic vital du fait du risque suicidaire et qui est à l’origine d’un retentissement social majeur. Environ 30% des patients ne répondent pas de manière satisfaisante aux traitements antidépresseurs malgré plusieurs lignes de traitements bien conduites. Il existe donc un important besoin clinique à combler en matière de nouveaux traitements concernant cette pathologie, et une meilleure compréhension de ses mécanismes est à cette fin indispensable.







Merci, je vais essayer de me procurer cette revue.

En parlant de traitement, lors de mes recherches sur le net, j'ai vraiment été effarée par tous les effets secondaires plus ou moins graves des différents médicaments proposés contre la dépression.

Alors je peux comprendre que parfois, certains patients laissent tomber leur traitement.
le 12 Septembre 2016 à 09:47
Ephemere....
Ephemere....
743 messages
Réponse à Al.Dente qui a dit :
Article complet

http://www.pasteur.fr/fr/institut-pasteur/presse/documents- presse/decouverte-d-un-nouveau-mecanisme-biologique-la-depression


Ton lien amène au site Pasteur mais ça dit ensuite "page introuvable"
le 12 Septembre 2016 à 09:48
Ephemere....
Ephemere....
743 messages
Réponse à Al.Dente qui a dit :
Article complet

http://www.pasteur.fr/fr/institut-pasteur/presse/documents- presse/decouverte-d-un-nouveau-mecanisme-biologique-la-depression


C'est bon, je suis passée par Google

C'est un message d'espoir pour tous les gens dépressifs sur qui les traitements n'ont aucun effet.

Message édité 1 fois
(En dernier par Ephemere.... le 12 Septembre 2016 à 09:54)

le 12 Septembre 2016 à 10:00
chloe777
chloe777
>> /

42 ans
41165 messages
Réponse à Ephemere.... qui a dit :
Oui, c'est vrai que je suis incapable de me mettre à la place d'une personne dépressive, si je ne suis pas passée par là.
Quand tu es au fond et que tu as arrêté ton traitement depuis un an, qu'est ce qui va te faire rebondir ?

Bien sûr que j'ai parcouru le net pour savoir ce qu'on conseille aux proches.
Comme je l'ai déjà dit précédemment, beaucoup de témoignages conseillent de fuir pour ne pas être entrainé vers le bas. Donc ceux-là, on passe.

Sinon, dans le désordre : j'ai appelé un numéro national. Je suis tombée sur une psychologue, qui, pour résumer, m'a dit : "C'est à vous de savoir ce que vous avez à faire".
Merci madame, pour ce précieux conseil^^.
Je suis inscrite sur un forum pour gens dépressifs et leurs proches. Mais bon, j'attends toujours qu'ils acceptent mon inscription.
J'en suis au 3ème bouquin destiné aux proches et 3ème sur la maladie.

Alors comprendre les personnes dépressives, oui.
Mais ça ne me suffit pas. Imaginer mon amie seule dans son appart, à ruminer des idées noires à longueur de journées, coupée du monde, ça me rend dingue.
C'est surtout sur ça que je dois travailler, et j'ai encore un long chemin à faire.


C est plutôt une "bonne" nouvelle quand une rechute suit une interruption de traitement. À la reprise, ça peut aller "vite", entre 1 et 3 mois. Au bout de 6 mois et parfois même avant, il faut songer à changer de traitement, quand il n y a pas de mieux.
Elle a repris depuis quand?

Quand je me retirais dans ma grotte, c est que j avais besoin de me concentrer sur moi, et de me soucier de personne. Et ça aurait été un soulagement de savoir qu on ne s occupe pas de moi, que mes proches continuent leur vie, en attendant que j aille mieux.
En gros, je leur aurais dit, si j avais pu parler et s ils avaient su m écouter, "ne vous occupez pas de moi, je gère mieux ça toute seule et des que je refais surface , je vous fais signe"

Interdis toi de l imaginer. Déjà , elle , elle le vit. Pas besoin que toi aussi, tu le vives par procuration. C est comme ça que certains proches finissent par déprimer et prendre la fuite.
Le conseil qui est donné à tous les proches de malades longue durée, c est de prendre soin d eux.
Ça n a rien d égoïste, parce que les malades en profitent aussi. Il est important pour eux aussi que leurs proches tiennent.

Continue à lui écrire des lettres et sois patiente, elle refera surface

__________________________________
Training to be perfect. Thank you for your patience.

le 12 Septembre 2016 à 10:25
pataressort
pataressort
2664 messages
Réponse à Ephemere.... qui a dit :
Oui, c'est vrai que je suis incapable de me mettre à la place d'une personne dépressive, si je ne suis pas passée par là.
Quand tu es au fond et que tu as arrêté ton traitement depuis un an, qu'est ce qui va te faire rebondir ?

Bien sûr que j'ai parcouru le net pour savoir ce qu'on conseille aux proches.
Comme je l'ai déjà dit précédemment, beaucoup de témoignages conseillent de fuir pour ne pas être entrainé vers le bas. Donc ceux-là, on passe.

Sinon, dans le désordre : j'ai appelé un numéro national. Je suis tombée sur une psychologue, qui, pour résumer, m'a dit : "C'est à vous de savoir ce que vous avez à faire".
Merci madame, pour ce précieux conseil^^.
Je suis inscrite sur un forum pour gens dépressifs et leurs proches. Mais bon, j'attends toujours qu'ils acceptent mon inscription.
J'en suis au 3ème bouquin destiné aux proches et 3ème sur la maladie.

Alors comprendre les personnes dépressives, oui.
Mais ça ne me suffit pas. Imaginer mon amie seule dans son appart, à ruminer des idées noires à longueur de journées, coupée du monde, ça me rend dingue.
C'est surtout sur ça que je dois travailler, et j'ai encore un long chemin à faire.


Faut me présenter ton amie.

__________________________________
Le temps passe et me dépasse.

le 12 Septembre 2016 à 10:33
Ephemere....
Ephemere....
743 messages
Réponse à chloe777 qui a dit :
C est plutôt une "bonne" nouvelle quand une rechute suit une interruption de traitement. À la reprise, ça peut aller "vite", entre 1 et 3 mois. Au bout de 6 mois et parfois même avant, il faut songer à changer de traitement, quand il n y a pas de mieux.
Elle a repris depuis quand?

Quand je me retirais dans ma grotte, c est que j avais besoin de me concentrer sur moi, et de me soucier de personne. Et ça aurait été un soulagement de savoir qu on ne s occupe pas de moi, que mes proches continuent leur vie, en attendant que j aille mieux.
En gros, je leur aurais dit, si j avais pu parler et s ils avaient su m écouter, "ne vous occupez pas de moi, je gère mieux ça toute seule et des que je refais surface , je vous fais signe"

Interdis toi de l imaginer. Déjà , elle , elle le vit. Pas besoin que toi aussi, tu le vives par procuration. C est comme ça que certains proches finissent par déprimer et prendre la fuite.
Le conseil qui est donné à tous les proches de malades longue durée, c est de prendre soin d eux.
Ça n a rien d égoïste, parce que les malades en profitent aussi. Il est important pour eux aussi que leurs proches tiennent.

Continue à lui écrire des lettres et sois patiente, elle refera surface


Merci pour tes conseils, ils me font du bien et c'est courageux de ta part de témoigner ici.

Je n'ai pas compris pourquoi c'est une bonne nouvelle qu'une rechute suive une interruption de traitement...
Je pense que cette rechute est dûe en grande partie à un tas de galères qui lui sont tombées dessus ces derniers mois, provoquant beaucoup de stress.
Elle n'a pas repris son traitement, enfin... aux dernières nouvelles.

Et c'est vrai que le seul moment ou elle est sortie du silence, via sms, il y a 12 jours, était pour me dire qu'elle n'avait plus d'enthousiasme, qu'elle avait peur de me le faire sentir, alors qu'elle préférait se taire. Et qu'elle devait rassembler toute son énergie pour cacher à ses enfants l'étendue des dégâts, pour ne pas les déstabiliser... ça doit être épuisant...

Et bien sûr que je continuerai à lui envoyer des p'tits mots de temps en temps, même si je suis une patiente impatiente

Je sais que la plante que je lui ai fait envoyer, un spathiphyllum, plante dite de bien-être, lui a fait très plaisir, même si elle est ensuite retournée dans le silence.
Mais rien qu'imaginer ses yeux s'illuminer quelques minutes, c'est déjà beaucoup.
le 12 Septembre 2016 à 11:44
chloe777
chloe777
>> /

42 ans
41165 messages
Réponse à Ephemere.... qui a dit :
Merci pour tes conseils, ils me font du bien et c'est courageux de ta part de témoigner ici.

Je n'ai pas compris pourquoi c'est une bonne nouvelle qu'une rechute suive une interruption de traitement...
Je pense que cette rechute est dûe en grande partie à un tas de galères qui lui sont tombées dessus ces derniers mois, provoquant beaucoup de stress.
Elle n'a pas repris son traitement, enfin... aux dernières nouvelles.

Et c'est vrai que le seul moment ou elle est sortie du silence, via sms, il y a 12 jours, était pour me dire qu'elle n'avait plus d'enthousiasme, qu'elle avait peur de me le faire sentir, alors qu'elle préférait se taire. Et qu'elle devait rassembler toute son énergie pour cacher à ses enfants l'étendue des dégâts, pour ne pas les déstabiliser... ça doit être épuisant...

Et bien sûr que je continuerai à lui envoyer des p'tits mots de temps en temps, même si je suis une patiente impatiente

Je sais que la plante que je lui ai fait envoyer, un spathiphyllum, plante dite de bien-être, lui a fait très plaisir, même si elle est ensuite retournée dans le silence.
Mais rien qu'imaginer ses yeux s'illuminer quelques minutes, c'est déjà beaucoup.


c est relativement mieux que ça suive une rechute, parce que ça signifie que sans médocs + galères, c était trop.
Sans les galères, elle aurait pu tenir. Avec les médocs , elle aurait pu aussi. Mais les 2, non. . Et de reprendre les médocs, ça peut être suffisant pour qu elle remonte.

Alors que quand tu fais une rechute alors que t es déjà sous traitement, et pire, sans que rien de spécial se soit passé, c est déjà plus inquiétant. Et en plus, il faut soit augmenter les doses, soit changer le traitement.

Oui, c est épuisant et ce que tu dis ressemble bien à ce que je ressentais.
Même si elle ne donne pas de nouvelles, ça n est pas comme si tu n existais pas, elle sait que tu es là, alors elle n est pas toute seule.

Mon témoignage n a rien de courageux puisqu aujourd'hui on ne peut plus me blesser par rapport à ça. Je ne l ai pas fait pendant et je ne conseillerai pas de le faire. Il est préférable de ne le confier qu aux personnes en qui on a totale confiance.

__________________________________
Training to be perfect. Thank you for your patience.

le 12 Septembre 2016 à 13:49
Ephemere....
Ephemere....
743 messages
Réponse à chloe777 qui a dit :
c est relativement mieux que ça suive une rechute, parce que ça signifie que sans médocs + galères, c était trop.
Sans les galères, elle aurait pu tenir. Avec les médocs , elle aurait pu aussi. Mais les 2, non. . Et de reprendre les médocs, ça peut être suffisant pour qu elle remonte.

Alors que quand tu fais une rechute alors que t es déjà sous traitement, et pire, sans que rien de spécial se soit passé, c est déjà plus inquiétant. Et en plus, il faut soit augmenter les doses, soit changer le traitement.

Oui, c est épuisant et ce que tu dis ressemble bien à ce que je ressentais.
Même si elle ne donne pas de nouvelles, ça n est pas comme si tu n existais pas, elle sait que tu es là, alors elle n est pas toute seule.

Mon témoignage n a rien de courageux puisqu aujourd'hui on ne peut plus me blesser par rapport à ça. Je ne l ai pas fait pendant et je ne conseillerai pas de le faire. Il est préférable de ne le confier qu aux personnes en qui on a totale confiance.


Ah oui, vu comme ça c'est sûr... Je ne sais pas si elle reprendra ses médicaments, et ce n'est pas à moi de lui conseiller, ne sachant pas ce qui est mieux pour elle.

Je pense que se confier aux personnes en qui on a confiance ne suffit pas si les dites personnes ne font pas l'effort de se renseigner sur la maladie.

Je ne sais pas si la majorité des gens qui ont été malades ont envie de ressasser tout ça, au risque de réveiller des blessures. Elles ont peut être envie de tourner la page définitivement et aller de l'avant.

Mais c'est vrai aussi que des témoignages peuvent servir à d'autres, la preuve
le 12 Septembre 2016 à 16:22
chloe777
chloe777
>> /

42 ans
41165 messages
Réponse à Ephemere.... qui a dit :
Ah oui, vu comme ça c'est sûr... Je ne sais pas si elle reprendra ses médicaments, et ce n'est pas à moi de lui conseiller, ne sachant pas ce qui est mieux pour elle.

Je pense que se confier aux personnes en qui on a confiance ne suffit pas si les dites personnes ne font pas l'effort de se renseigner sur la maladie.

Je ne sais pas si la majorité des gens qui ont été malades ont envie de ressasser tout ça, au risque de réveiller des blessures. Elles ont peut être envie de tourner la page définitivement et aller de l'avant.

Mais c'est vrai aussi que des témoignages peuvent servir à d'autres, la preuve


oui, c est vrai que ça ne suffit pas si elles ne font pas l effort de comprendre ou au moins, de croire.

Non, ce ne sont pas des souvenirs agréables à ressasser. Mais quand t es dépressif, tu googles " peut on s en sortir?" et souvent tu tombes sur des forums où d autres se posent la même question
Il y a quand même des personnes qui ont écrit sur leur expérience. Comme Philippe Labro, le journaliste, tomber 7 fois, se relever 8. Et quand il l a écrit, c était encore vu comme la maladie des faibles. Du coup, de voir que ça pouvait arriver à un homme connu, qui avait réussi socialement, ça a pu changer la vision qu on avait de cette maladie.

__________________________________
Training to be perfect. Thank you for your patience.

le 12 Septembre 2016 à 16:55
Ephemere....
Ephemere....
743 messages
Réponse à chloe777 qui a dit :
oui, c est vrai que ça ne suffit pas si elles ne font pas l effort de comprendre ou au moins, de croire.

Non, ce ne sont pas des souvenirs agréables à ressasser. Mais quand t es dépressif, tu googles " peut on s en sortir?" et souvent tu tombes sur des forums où d autres se posent la même question
Il y a quand même des personnes qui ont écrit sur leur expérience. Comme Philippe Labro, le journaliste, tomber 7 fois, se relever 8. Et quand il l a écrit, c était encore vu comme la maladie des faibles. Du coup, de voir que ça pouvait arriver à un homme connu, qui avait réussi socialement, ça a pu changer la vision qu on avait de cette maladie.


Je pense que l'entourage, s'il est mal informé, peut faire beaucoup de mal aux malades.

Moi, j'ai beaucoup "google-lisé" ces derniers temps. Et quand je mettais "comment aider un proche à sortir de la dépression", je tombais sur des témoignages tristes, démoralisants...et qui aussi, se posaient la même question que moi

La dépression peut revêtir tellement de formes et provenir de tellement de raisons qu'il est difficile de savoir si on est définitivement guéri de cette maladie. Mais si on l'a accepté, je suppose que ça doit faire du bien de se confier par le biais d'un livre.

Bon, je vais arrêter de faire comme si j'étais passé par là, moi ça fait un peu pédante

le 12 Septembre 2016 à 20:33
chloe777
chloe777
>> /

42 ans
41165 messages
"
Moi, j'ai beaucoup "google-lisé" ces derniers temps. Et quand je mettais "comment aider un proche à sortir de la dépression", je tombais sur des témoignages tristes, démoralisants...et qui aussi, se posaient la même question que moi "



Bon courage à toi, en tout cas. Et je suivrai ce topic, si tu te poses d autres questions.

__________________________________
Training to be perfect. Thank you for your patience.

le 12 Septembre 2016 à 20:46
redcarmin
redcarmin
>> /

45 ans
9574 messages
Réponse à Ephemere.... qui a dit :
Oui, c'est vrai que je suis incapable de me mettre à la place d'une personne dépressive, si je ne suis pas passée par là.
Quand tu es au fond et que tu as arrêté ton traitement depuis un an, qu'est ce qui va te faire rebondir ?

Bien sûr que j'ai parcouru le net pour savoir ce qu'on conseille aux proches.
Comme je l'ai déjà dit précédemment, beaucoup de témoignages conseillent de fuir pour ne pas être entrainé vers le bas. Donc ceux-là, on passe.

Sinon, dans le désordre : j'ai appelé un numéro national. Je suis tombée sur une psychologue, qui, pour résumer, m'a dit : "C'est à vous de savoir ce que vous avez à faire".
Merci madame, pour ce précieux conseil^^.
Je suis inscrite sur un forum pour gens dépressifs et leurs proches. Mais bon, j'attends toujours qu'ils acceptent mon inscription.
J'en suis au 3ème bouquin destiné aux proches et 3ème sur la maladie.

Alors comprendre les personnes dépressives, oui.
Mais ça ne me suffit pas. Imaginer mon amie seule dans son appart, à ruminer des idées noires à longueur de journées, coupée du monde, ça me rend dingue.
C'est surtout sur ça que je dois travailler, et j'ai encore un long chemin à faire.


Personne ne peut se mettre à la place d'une personne atteinte de cette maladie. Pas même un autre malade.

Tout simplement parce que personne ne peut se mettre à la place de qui que ce soit, malade ou pas.

Ce n'est pas ça, comprendre l'autre.

Les travailleurs sociaux n'ont pas forcément connu la précarité.

Les avocats n'ont pas forcément connu l'inculpation.

Etc. . .

Et il n'y a rien de pire que d'entendre "Moi, si j'étais à ta place. . . "

Comprendre, ce n'est pas être l'autre.

Et puis, comprendre ne suffit pas. Même quand qqun est malade.

Comprendre, c'est une chose.

Savoir ce dont on a besoin, savoir mettre en oeuvre. . . c'est autre chose.

__________________________________
ta salive sur

la Bouche

elle TE veut

la Muette

Amazone

elle TE veut

Dans son


CIRQUE

le 12 Septembre 2016 à 21:23
Ephemere....
Ephemere....
743 messages
Réponse à chloe777 qui a dit :
"
Moi, j'ai beaucoup "google-lisé" ces derniers temps. Et quand je mettais "comment aider un proche à sortir de la dépression", je tombais sur des témoignages tristes, démoralisants...et qui aussi, se posaient la même question que moi "



Bon courage à toi, en tout cas. Et je suivrai ce topic, si tu te poses d autres questions.


Il est temps pour moi de souffler un peu et de faire un break avec tout ça, pour revenir avec la pêche pour mon amie.
En tout cas, merci, tu m'as beaucoup aidé

Je reviendrai ici dans quelques jours...
le 12 Septembre 2016 à 21:25
Ephemere....
Ephemere....
743 messages
Réponse à redcarmin qui a dit :
Personne ne peut se mettre à la place d'une personne atteinte de cette maladie. Pas même un autre malade.

Tout simplement parce que personne ne peut se mettre à la place de qui que ce soit, malade ou pas.

Ce n'est pas ça, comprendre l'autre.

Les travailleurs sociaux n'ont pas forcément connu la précarité.

Les avocats n'ont pas forcément connu l'inculpation.

Etc. . .

Et il n'y a rien de pire que d'entendre "Moi, si j'étais à ta place. . . "

Comprendre, ce n'est pas être l'autre.

Et puis, comprendre ne suffit pas. Même quand qqun est malade.

Comprendre, c'est une chose.

Savoir ce dont on a besoin, savoir mettre en oeuvre. . . c'est autre chose.


Oui, je suis d'accord avec toi : comprendre ne suffit pas.
Merci à toi aussi pour ta participation.
le 12 Septembre 2016 à 22:10
Ephemere....
Ephemere....
743 messages
Je suis quelqu'un de tolérant et de gentil, mais il y a des jours avec et des jours sans...

Alors le prochain qui m'écrit en MP pour critiquer le sujet de mon topic et ses participantes, je le fous en liste noire directe.

Personne ne vous oblige à le lire si ça vous insupporte, alors passez votre chemin.

Merci.


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires