En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

La cigarette électronique - Page 8

La cigarette électronique - Page 8

Index du forum Salon de thé

3|4|5|6|7|8|

Auteur Message
le 08 Août 2016 à 14:46
chloe777
chloe777
>> /

42 ans
41103 messages
Réponse à redcarmin qui a dit :
la morale est par définition gonflante, intrusive, bête et méchante, peu importe les sujets, du moins c'est ainsi que je vois les choses.


Je ne suis pas sûre.

Quand la personne sait de quoi elle parle et que toi-même tu es prêt à sauter le pas, ça peut donner un coup de pouce.
Ou quand quelqu'un se fait du mal, c est difficile de laisser faire et ne rien dire. Et même si ça énerve la personne d entendre toujours la même chose, ça l empêche d "oublier".

En réalité, je ne sais pas trop. Je me doute qu il ne suffit pas de mes conseils pour que la personne change, et peut-être même que ça empire la situation, soit que je l empêche de prendre la décision par elle-même, soit qu elle finira par ne plus se confier au sujet des conséquences de son comportement
Et puis y a aussi ceux qui minimisent. Comment savoir s ils ne pensent pas réellement qu ils se font du mal.

Enfin, bref , la morale me gonfle mais je fais moi-même la morale. Mais je me soigne, j essaie déjà de ne pas la faire "malgré moi" mais après réflexion, et c est pas si facile

__________________________________
Training to be perfect. Thank you for your patience.

le 08 Août 2016 à 15:00
chloe777
chloe777
>> /

42 ans
41103 messages
@red

en fait, j ai confondu faire la morale et donner des conseils. C est que quand on donne des conseils bidon, ça donne l impression à la personne qu on s imagine qu elle n a pas essayé de résoudre le problème.
Pour ma part, que quelqu'un ne se sente pas prêt ou capable, ça me suffît comme raison, je la trouve même excellente.
Alors je ne sais pas pourquoi ça énerve

__________________________________
Training to be perfect. Thank you for your patience.

le 08 Août 2016 à 16:50
Cool-Sympa.
Cool-Sympa.
1621 messages
Réponse à G72 qui a dit :
Sans oublier la partie historique... (tabac ayant plusieurs milliards d'années de plus que l'homme ici bas)

"le medecin personnel de philippe d'espagne a qualifié le tabac de "médicament universel", appelé aussi "l'herbe de la reine" en france"

Source = http://www.france-tabac.com/histoire.htm


Bonjour G72,

La composition du tabac de cette époque avait vraiment rien à voir
avec le tabac actuel

__________________________________
Allez Dis Nous... 1 fois oui mais juste 1 fois hein

le 08 Août 2016 à 18:04
redcarmin
redcarmin
>> /

45 ans
9574 messages
Réponse à chloe777 qui a dit :
Je ne suis pas sûre.

Quand la personne sait de quoi elle parle et que toi-même tu es prêt à sauter le pas, ça peut donner un coup de pouce.
Ou quand quelqu'un se fait du mal, c est difficile de laisser faire et ne rien dire. Et même si ça énerve la personne d entendre toujours la même chose, ça l empêche d "oublier".

En réalité, je ne sais pas trop. Je me doute qu il ne suffit pas de mes conseils pour que la personne change, et peut-être même que ça empire la situation, soit que je l empêche de prendre la décision par elle-même, soit qu elle finira par ne plus se confier au sujet des conséquences de son comportement
Et puis y a aussi ceux qui minimisent. Comment savoir s ils ne pensent pas réellement qu ils se font du mal.

Enfin, bref , la morale me gonfle mais je fais moi-même la morale. Mais je me soigne, j essaie déjà de ne pas la faire "malgré moi" mais après réflexion, et c est pas si facile


Je fais la différence entre "faire la morale" et dire intelligemment ce que l'"on " pense.

C'est très différent pour moi.

Mais pour la plupart des personnes, dont je fais partie d'ailleurs, plus on me répète qque chose, plus ça me gave.

Ma meilleure amie a insisté plusieurs mois, concernant mes consultations anti-douleurs, que j'ai pour l'instant mises de côté.

Et je pars du principe que ça ne regarde que moi. J'assume mes choix : je ferme ma tronche quand j'ai mal parce que j'ai pris la décision de mettre tout ça entre parenthèses et que je ne suis pas du genre à me lamenter.

Après qu'elle eût insisté plusieurs fois, je lui ai dit très clairement, et d'une manière directe que je ne voulais plus qu'elle m'en parle car j'avais bien entendu, bien compris : et que je faisais ce que je voulais de ma vie. Et surtout, que je perdais patience face à son attitude.

Le message est passé.

Qqun auquel je tiens particulièrement est malade, depuis plusieurs années.

Il reste plus que négligeant avec sa santé actuellement.

Je lui en ai parlé 2 fois and now, j'arrête tout. Cette personne est adulte, en pleine possession de ses capacités intellectuelles.

J'ai dit ce que je pensais. Une fois, puis 2. Ça s'arrête là.

Ne pas culpabiliser l'autre, ne pas l'atteindre dans son autonomie, etc. C'est ainsi que je raisonne.

Être présent, si besoin. C'est déjà bcp : être attentif aux autres, tout le monde ne sait pas faire.

Message édité 1 fois
(En dernier par redcarmin le 08 Août 2016 à 18:05)

__________________________________
ta salive sur

la Bouche

elle TE veut

la Muette

Amazone

elle TE veut

Dans son


CIRQUE

le 08 Août 2016 à 18:08
chloe777
chloe777
>> /

42 ans
41103 messages
Oui, je crois que c est ainsi qu il faut agir. En discuter 1 fois et même si on n approuve pas, accepter. Tu l as dit, on est face à un adulte capable de prendre ses décisions, seul.

__________________________________
Training to be perfect. Thank you for your patience.

le 08 Août 2016 à 18:11
redcarmin
redcarmin
>> /

45 ans
9574 messages
Réponse à chloe777 qui a dit :
Oui, je crois que c est ainsi qu il faut agir. En discuter 1 fois et même si on n approuve pas, accepter. Tu l as dit, on est face à un adulte capable de prendre ses décisions, seul.


Je crois me souvenir qu'on avait déjà échangé là dessus.

Sur le même sujet d'ailleurs.

__________________________________
ta salive sur

la Bouche

elle TE veut

la Muette

Amazone

elle TE veut

Dans son


CIRQUE

le 08 Août 2016 à 18:19
chloe777
chloe777
>> /

42 ans
41103 messages
Réponse à redcarmin qui a dit :
Je crois me souvenir qu'on avait déjà échangé là dessus.

Sur le même sujet d'ailleurs.


oui, mais pas avec le même angle.

Je voyais par rapport à toi, mais là, je vois par rapport à ton amie
Je ne crois pas qu elle insiste au sujet du centre pour ne pas t entendre te plaindre mais pour que tu souffres moins.
Et c est à ça que je pensais quand je disais qu à trop à insister l autre pouvait se fermer et ne plus parler des conséquences de sa décision.

__________________________________
Training to be perfect. Thank you for your patience.

le 08 Août 2016 à 18:34
T-Bird
T-Bird
>> /

47 ans
15245 messages
Réponse à redcarmin qui a dit :
Je fais la différence entre "faire la morale" et dire intelligemment ce que l'"on " pense.

C'est très différent pour moi.

Mais pour la plupart des personnes, dont je fais partie d'ailleurs, plus on me répète qque chose, plus ça me gave.

Ma meilleure amie a insisté plusieurs mois, concernant mes consultations anti-douleurs, que j'ai pour l'instant mises de côté.

Et je pars du principe que ça ne regarde que moi. J'assume mes choix : je ferme ma tronche quand j'ai mal parce que j'ai pris la décision de mettre tout ça entre parenthèses et que je ne suis pas du genre à me lamenter.

Après qu'elle eût insisté plusieurs fois, je lui ai dit très clairement, et d'une manière directe que je ne voulais plus qu'elle m'en parle car j'avais bien entendu, bien compris : et que je faisais ce que je voulais de ma vie. Et surtout, que je perdais patience face à son attitude.

Le message est passé.

Qqun auquel je tiens particulièrement est malade, depuis plusieurs années.

Il reste plus que négligeant avec sa santé actuellement.

Je lui en ai parlé 2 fois and now, j'arrête tout. Cette personne est adulte, en pleine possession de ses capacités intellectuelles.

J'ai dit ce que je pensais. Une fois, puis 2. Ça s'arrête là.

Ne pas culpabiliser l'autre, ne pas l'atteindre dans son autonomie, etc. C'est ainsi que je raisonne.

Être présent, si besoin. C'est déjà bcp : être attentif aux autres, tout le monde ne sait pas faire.


Je te donne mon avis Red. On dit : "un alcoolique, c'est quelqu'un qui boit autant que moi mais que je n'aime pas". C'est tout à fait vrai, comme ça l'est pour la clope.
Mais qui peut comprendre mes dépendances - si j'en ai- mieux qu'un ami qui a les mêmes ? Là, pas de morale, mais un échange sincère je pense.

__________________________________
“L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs.”


Oscar Wilde

le 08 Août 2016 à 19:11
redcarmin
redcarmin
>> /

45 ans
9574 messages
Réponse à T-Bird qui a dit :
Je te donne mon avis Red. On dit : "un alcoolique, c'est quelqu'un qui boit autant que moi mais que je n'aime pas". C'est tout à fait vrai, comme ça l'est pour la clope.
Mais qui peut comprendre mes dépendances - si j'en ai- mieux qu'un ami qui a les mêmes ? Là, pas de morale, mais un échange sincère je pense.


Je ne suis pas d'accord.

Je t'explique rápidos ^^ : face à une même maladie, à une même dépendance, chaque individu (puisqu'il est forcément unique), peut vivre les choses de manière très différente.

Et du coup, je ne pense pas que ce soit obligatoire de vivre les mêmes événements pour comprendre, savoir être, et savoir faire.

Les cancérologues n'ont pas tous été atteints d'un cancer par exemple.

Les travailleurs sociaux auprès de personnes sans domicile fixe ne sont pas sans domicile fixe etc.

La douleur, la maladie, la dépendance, c'est tellement complexe. . .

Et puis je ne suis pas persuadée qu'il est obligatoire de comprendre l'autre parfaitement pour l'aimer ou le soutenir.

__________________________________
ta salive sur

la Bouche

elle TE veut

la Muette

Amazone

elle TE veut

Dans son


CIRQUE

le 08 Août 2016 à 19:16
redcarmin
redcarmin
>> /

45 ans
9574 messages
Réponse à chloe777 qui a dit :
oui, mais pas avec le même angle.

Je voyais par rapport à toi, mais là, je vois par rapport à ton amie
Je ne crois pas qu elle insiste au sujet du centre pour ne pas t entendre te plaindre mais pour que tu souffres moins.
Et c est à ça que je pensais quand je disais qu à trop à insister l autre pouvait se fermer et ne plus parler des conséquences de sa décision.


Je ne me plains jamais donc seules mes grimaces ou ma façon d'appuyer sur ma canne peuvent témoigner des pics de douleurs.

Et bien entendu, c'est parce que ça lui fait mal de me voir ainsi : mais elle, ou les autres peuvent dire ou faire ce qu'ils veulent. La décision m'appartient.

C'est rude mais c'est aussi ça, la liberté.

__________________________________
ta salive sur

la Bouche

elle TE veut

la Muette

Amazone

elle TE veut

Dans son


CIRQUE


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires