En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Etes-vous pour ou contre l'euthanasie ? - Page 3

Etes-vous pour ou contre l'euthanasie ? - Page 3

Index du forum Proxi Sondages

1|2|3|4|5|

Auteur Message
le 13 Juillet 2012 à 11:39
narcisse97
narcisse97
831 messages
Réponse à marc.2318 qui a dit :
Même faire un bébé est un crime vu qu'un seul spermatazoïde ira au but et les autres crèveront...


Un spermatozoïde n'est pas un être vivant, c'est un cellule à n chromosomes, l'ovocyte idem. La fusion des deux forme une cellule à 2n chromosomes (2*23 chez l'humain), qui constitue le début de la vie.
le 13 Juillet 2012 à 11:48
coeur.fidele....
coeur.fidele.84
443 messages
Réponse à Dan.17 qui a dit :
Le titre "Mar adentro" est tiré du poème (du même nom)
écrit par Ramon Sampedro, et dont la traduction littérale en français est:

"Au loin, au plus profond".

Oui, tu peux le trouver en location ou sur tout bon site de qualité

édit: j'ai retrouvé le poème en Français:



Au loin, au plus profond

Au loin, Au plus profond
et dans l'apesanteur du fond
où se réalisent les rêves,
s'unissent deux volontés
pour accomplir un désir.

Un baiser embrase la vie
En un éclair, un coup de tonnerre,
et par une métamorphose
mon corps n'est déjà plus mon corps ;
c'est comme pénétrer au centre de l'univers.

L'étreinte la plus puérile,
et le plus pur des baisers,
jusqu'à nous voir réduits
en un unique désir.

Ton regard et mon regard
comme un écho qui se répète, sans aucune parole :
encore plus loin, au plus profond
jusqu'à l'au-delà absolu
par le sang et par les os.

Mais toujours je me réveille
et toujours, je veux être mort
pour continuer avec ma bouche
emmêlée dans tes cheveux.


merci dan
je relève le tout
tres bel ecrit que voici je vais aller chercher d autres de lui apprécie vraiment

__________________________________
tu laisse de ton passage tranquille
comme une empreinte indélébile

le 13 Juillet 2012 à 11:58
Dan.17
Dan.17
>> /

56 ans
7369 messages
Réponse à coeur.fidele.84 qui a dit :
merci dan
je relève le tout
tres bel ecrit que voici je vais aller chercher d autres de lui apprécie vraiment


Pas de quoi, on est aussi là pour partager
le 13 Juillet 2012 à 12:02
coeur.fidele....
coeur.fidele.84
443 messages
Réponse à Dan.17 qui a dit :
Pas de quoi, on est aussi là pour partager


oui malheureusement
pas toujours compris par tout le monde

__________________________________
tu laisse de ton passage tranquille
comme une empreinte indélébile

le 13 Juillet 2012 à 12:52
marc.2318
marc.2318
928 messages
Réponse à narcisse97 qui a dit :
Un spermatozoïde n'est pas un être vivant, c'est un cellule à n chromosomes, l'ovocyte idem. La fusion des deux forme une cellule à 2n chromosomes (2*23 chez l'humain), qui constitue le début de la vie.


Ben dans ce cas là, je ne vois pas ou est le problème de se masturber si les spermatazoïdes ne sont pas des êtres vivants.

__________________________________

le 13 Juillet 2012 à 12:57
balkanicus
balkanicus
16774 messages
Réponse à coeur.fidele.84 qui a dit :
je suis pas pour l'euthanasie
mais je suis contre l'acharnement thérapeutique
difficile sujet

non dan pas vue
c'est le nom du film "mar ardento"le trouve t'on en location




PS plutôt que de s’acharner sur une personne malade pour la tenir en vie malgres ses souffrances
ne serrait il pas préférable de la laisser partir en paix!!!!!!


L acharnement thérapeutique est un sujet intéressant
À ce point de vue, un excellent débat à eu lieu pendant les élections montrant les 2 côté, il y a 2 point de vue qui s opposé, l UMP était contre et la gauche pour l euthanasie... C est dans les cartons de hollande...
Cela pose le problème des soins palliatifs qui commence seulement à être introduit dans les hôpitaux , selon les dires de la personnes en charge de se dossier il faudrait attendre 5 ans pour voir le résultat et faire un bilan...
À mon avis la question est plus une histoire de coût, la France est endetter, ce n est un secret pour personne, et les soins palliatifs coûtent cher, l euthanasie, et une solutions d économie quoi qu on en pense, à chacun son opinion

__________________________________
le vrai bonheur est si simple que l'on ne le discerne que rarement





le 13 Juillet 2012 à 18:57
fantomas-77
fantomas-77
>>

46 ans
1351 messages
Réponse à narcisse97 qui a dit :
Un spermatozoïde n'est pas un être vivant, c'est un cellule à n chromosomes, l'ovocyte idem. La fusion des deux forme une cellule à 2n chromosomes (2*23 chez l'humain), qui constitue le début de la vie.


Mets ta vraie photo, je t'ai reconnu, tu es Michel Cymès !!!!

__________________________________
« Notre plus grande gloire n’est pas de ne pas tomber, mais de nous relever chaque fois que nous tombons » (Confucius)

le 13 Juillet 2012 à 19:54
vickychristin...
vickychristina
47 messages
L'acharnement thérapeutique ou obstination déraisonnable est interdit depuis la loi Léonetti ( avril 2005 ) , pas d’inquiétude à avoir de ce côté là.
le 13 Juillet 2012 à 21:20
narcisse97
narcisse97
831 messages
Réponse à fantomas-77 qui a dit :
Mets ta vraie photo, je t'ai reconnu, tu es Michel Cymès !!!!



Je viens de taper dans le gogole pour voir qui s'était, ben c'est pas moi !

Je regardais ses émissions quand j'avais la TV et je l'ai croisé à Disneyland mais j'ai du chercher quelques secondes en me disant qui c'est ce mec, je l'ai déjà vu...

Je ne suis pas médecin, lui oui.
le 13 Juillet 2012 à 21:57
AcomA
AcomA
3561 messages
Réponse à vickychristina qui a dit :
L'acharnement thérapeutique ou obstination déraisonnable est interdit depuis la loi Léonetti ( avril 2005 ) , pas d’inquiétude à avoir de ce côté là.


" Ne sais-tu pas que la source de toutes les misères pour l’homme ce n’est pas la mort, mais la crainte de la mort ?"

Epictète


__________________________________

ni dieu, ni maître

le 13 Juillet 2012 à 22:00
fantomas-77
fantomas-77
>>

46 ans
1351 messages
Réponse à narcisse97 qui a dit :
Je viens de taper dans le gogole pour voir qui s'était, ben c'est pas moi !

Je regardais ses émissions quand j'avais la TV et je l'ai croisé à Disneyland mais j'ai du chercher quelques secondes en me disant qui c'est ce mec, je l'ai déjà vu...

Je ne suis pas médecin, lui oui.


C'était un compliment car j'adore ce "mec" et son humour décalé niveau sexe !!!

__________________________________
« Notre plus grande gloire n’est pas de ne pas tomber, mais de nous relever chaque fois que nous tombons » (Confucius)

le 14 Juillet 2012 à 08:52
vickychristin...
vickychristina
47 messages
Réponse à AcomA qui a dit :
" Ne sais-tu pas que la source de toutes les misères pour l’homme ce n’est pas la mort, mais la crainte de la mort ?"

Epictète




C'est vrai et surtout l'acceptation de sa " finitude ".
Pour faire ce travail d'acceptation il faut tâcher au maximum de lever les entraves telles que la douleur , l'excès de thérapeutiques , les
relations non ou mal réglées avec les siens et bien d'autres ..
le 21 Juillet 2012 à 13:04
moumoune3
moumoune3
>> /

69 ans
9551 messages
Réponse à vickychristina qui a dit :
L'acharnement thérapeutique ou obstination déraisonnable est interdit depuis la loi Léonetti ( avril 2005 ) , pas d’inquiétude à avoir de ce côté là.


pas d'inqiètude ? vite dit .
"La loi Léonetti du 22 avril 2005 relative aux droits des patients en fin de vie est une loi française adoptée le 12 avril 2005, promulguée le 22 avril 2005 et publiée au Journal officiel le 23 avril 2005.

Elle porte le nom du député Jean Léonetti qui l'a proposée au vote du Parlement, avec l'agrément explicite du gouvernement.

En 15 articles, elle modifie plusieurs dispositions du code de la santé publique et du Code de l'action sociale et des familles.

Le texte a pour objet d'éviter les pratiques d'euthanasie, et d'empêcher également l'acharnement thérapeutique (qualifié d'« obstination déraisonnable » dans le traitement des malades en fin de vie). Il permet au patient de demander, dans un cadre bien défini, l'arrêt d'un traitement médical trop lourd. Cette volonté peut notamment être exprimée par le biais de directives anticipées ou par le recours à une personne de confiance.

La loi Léonetti propose en revanche de développer les soins palliatifs donnés aux patients en fin de vie, pour prendre en compte leurs souffrances. Une distinction nette est ainsi tracée entre le traitement médical, qui peut être interrompu s'il est jugé disproportionné par rapport à l'amélioration attendue, et les soins, dont la poursuite est considérée essentielle pour préserver la dignité du patient.

Cette loi est promulguée à la suite de la loi du 4 mars 2002 sur le droit des malades."

la loi Léoneti incite a ne plus recourir à des traitements déraisonnables ( même le mot "traitement" n'est pas défini par le corps médical .) .. donc ? mourir de faim de soif ? en gros c'est ça .
Ma mère en Alzeihmer majeur depui trois ans est maintenue en vie car aucun organe n'est atteint sauf le cerveau , elle pèse 30 kgs , a inventé une langue , ne reconnait personne est "nourrie "
,et propre .. tout ceci pour la modique somme de 1.500 euro par mois , en Bretagne , à Dijon et la région c'est plus de 2000 euros ! en région parisienne c'est autour de 2.500 qui peut payer des sommes pareilles ????

cherchez l'erreur .

Voir un parent réduit à cette forme de vie arétée .. non merci , pa s pour moi .
Malheureusement quand la maladie est bien enclanchée , impossible de choisir sa fin . Le suicide assisté en Suisse ? il faut juste avoir un budjet très important .

je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi on emploie encore ce mot "euthanasie" ... ça arrange peut être le corps médical .

__________________________________
Appelez moi Elsa ... tout simplement

le 21 Juillet 2012 à 13:55
revest
revest
>> /

53 ans
10771 messages
Mais en quoi l'acceptation changerait l'acte ? sans parler du fait d'y penser


Par exemple là il fait super chaud et je vais boire cette superbe bière et même si elle n'était pas d'accord ? Encore faudrait il que je lui demande son avis en imaginant qu'une bière puisse avoir un quelconque avis et puis personne ne demande à une bière fraîche si on peut la boire, pourquoi le ferais je ?

Bon

__________________________________
(Membre suspendu)

le 25 Juillet 2012 à 13:54
moumoune3
moumoune3
>> /

69 ans
9551 messages
Réponse à revest qui a dit :
Mais en quoi l'acceptation changerait l'acte ? sans parler du fait d'y penser


Par exemple là il fait super chaud et je vais boire cette superbe bière et même si elle n'était pas d'accord ? Encore faudrait il que je lui demande son avis en imaginant qu'une bière puisse avoir un quelconque avis et puis personne ne demande à une bière fraîche si on peut la boire, pourquoi le ferais je ?

Bon


inquiètant comme réponse .

sujet dérangeant surement .

"Mais en quoi l'acceptation changerait l'acte ? sans parler du fait d'y penser "

tu peux développer ? .. ta phrase est une sorte de non sens .. accepter c'est être d'accord , y penser c'est être d'accord sur le principe . Ensuite , il faut de l'aide , qu'elle soit pshychique , sociologique ,philosophique , religieuse .. ou simplement du domaine de la police : quiquonque aide quelqu'un a mourrir est . un criminel . Selon la loi . L'humanité est- elle prise en compte ? non je ne crois pas .

Je ne me vois pas chercher quelqu'un qui m'aiderait a en finir sans penser aux conséquences qui en résulteraient .

donc le suicide , le suicide .. quand on peut encore .
"

Message édité 1 fois
(En dernier par moumoune3 le 25 Juillet 2012 à 14:17)

__________________________________
Appelez moi Elsa ... tout simplement

le 25 Juillet 2012 à 14:57
Albertine-Dis...
Albertine-Disparue.
482 messages
Réponse à moumoune3 qui a dit :
inquiètant comme réponse .

sujet dérangeant surement .

"Mais en quoi l'acceptation changerait l'acte ? sans parler du fait d'y penser "

tu peux développer ? .. ta phrase est une sorte de non sens .. accepter c'est être d'accord , y penser c'est être d'accord sur le principe . Ensuite , il faut de l'aide , qu'elle soit pshychique , sociologique ,philosophique , religieuse .. ou simplement du domaine de la police : quiquonque aide quelqu'un a mourrir est . un criminel . Selon la loi . L'humanité est- elle prise en compte ? non je ne crois pas .

Je ne me vois pas chercher quelqu'un qui m'aiderait a en finir sans penser aux conséquences qui en résulteraient .

donc le suicide , le suicide .. quand on peut encore .
"



..reste ..stp...
le 25 Juillet 2012 à 15:00
moumoune3
moumoune3
>> /

69 ans
9551 messages
Réponse à Albertine-Disparue. qui a dit :
..reste ..stp...


oui encore un peu !

tu connais le comble de l'optimiste ?
C'est le gars qui saute du 30° étage , arrivé au 10° il dit : jusque là ça va encore !

__________________________________
Appelez moi Elsa ... tout simplement

le 25 Juillet 2012 à 17:31
Albertine-Dis...
Albertine-Disparue.
482 messages
Réponse à moumoune3 qui a dit :
oui encore un peu !

tu connais le comble de l'optimiste ?
C'est le gars qui saute du 30° étage , arrivé au 10° il dit : jusque là ça va encore !


oui je connais au dernier étage ça va encore merci
le 10 Août 2012 à 21:06
allienopee
allienopee
>> /

57 ans
8673 messages
Réponse à moumoune3 qui a dit :
pas d'inqiètude ? vite dit .
"La loi Léonetti du 22 avril 2005 relative aux droits des patients en fin de vie est une loi française adoptée le 12 avril 2005, promulguée le 22 avril 2005 et publiée au Journal officiel le 23 avril 2005.

Elle porte le nom du député Jean Léonetti qui l'a proposée au vote du Parlement, avec l'agrément explicite du gouvernement.

En 15 articles, elle modifie plusieurs dispositions du code de la santé publique et du Code de l'action sociale et des familles.

Le texte a pour objet d'éviter les pratiques d'euthanasie, et d'empêcher également l'acharnement thérapeutique (qualifié d'« obstination déraisonnable » dans le traitement des malades en fin de vie). Il permet au patient de demander, dans un cadre bien défini, l'arrêt d'un traitement médical trop lourd. Cette volonté peut notamment être exprimée par le biais de directives anticipées ou par le recours à une personne de confiance.

La loi Léonetti propose en revanche de développer les soins palliatifs donnés aux patients en fin de vie, pour prendre en compte leurs souffrances. Une distinction nette est ainsi tracée entre le traitement médical, qui peut être interrompu s'il est jugé disproportionné par rapport à l'amélioration attendue, et les soins, dont la poursuite est considérée essentielle pour préserver la dignité du patient.

Cette loi est promulguée à la suite de la loi du 4 mars 2002 sur le droit des malades."

la loi Léoneti incite a ne plus recourir à des traitements déraisonnables ( même le mot "traitement" n'est pas défini par le corps médical .) .. donc ? mourir de faim de soif ? en gros c'est ça .
Ma mère en Alzeihmer majeur depui trois ans est maintenue en vie car aucun organe n'est atteint sauf le cerveau , elle pèse 30 kgs , a inventé une langue , ne reconnait personne est "nourrie "
,et propre .. tout ceci pour la modique somme de 1.500 euro par mois , en Bretagne , à Dijon et la région c'est plus de 2000 euros ! en région parisienne c'est autour de 2.500 qui peut payer des sommes pareilles ????

cherchez l'erreur .

Voir un parent réduit à cette forme de vie arétée .. non merci , pa s pour moi .
Malheureusement quand la maladie est bien enclanchée , impossible de choisir sa fin . Le suicide assisté en Suisse ? il faut juste avoir un budjet très important .

je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi on emploie encore ce mot "euthanasie" ... ça arrange peut être le corps médical .



j'ai lu pour une fois sérieusement vos commentaires, donc je vais vous répondre sérieusement par une question


qui va pratiquer l'injection létale ?



__________________________________
j'm'en fous
Je suis dingue mais j'assume

le 11 Août 2012 à 08:27
vickychristin...
vickychristina1
180 messages
Bonjour Moumoune ,
J'ai lu avec attention ton message et j'aurais queqlues pistes qui , je l'espère , pourraient t'aider .
Si tu le souhaites , je t'invite à discuter en mp .


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires