En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Jeu de la Pensée (77ème manche) - Page 7

Jeu de la Pensée (77ème manche) - Page 7

Index du forum Private Joke

2|3|4|5|6|7|

Auteur Message
le 28 Janvier 2006 à 19:59
Nemesis
Nemesis
431 messages
Marcus Valerius Messalla?
Scipion l'Africain?

Remarque la stratégie militaire romaine a en général plus tenu au principe du rouleau compresseur et d'une excellente logistique que de l'audace. Plus dans mode rigueur et méthode. Ca fait parti des seules armées où avoir des gens héroïques est forcément pénalisant. Donc la conception du génie militaire à la romaine est forcément très spéciale.

__________________________________
Au long de mes paupières amères,
S'écoulent des larmes glacées,
Qui dérivent au fil de mes vers,
Vers le ruisseau de mes pensées...

le 28 Janvier 2006 à 20:05
Nemesis
Nemesis
431 messages
Réponse à WillyOz qui a dit :
effectivement, ou du moins me poser des questions sur ce qu'il aurait pu faire...


Guerres puniques?
Guerre des gaules?
Batailles contre les germains?
Conquête de l'angleterre?
Batailles d'Afrique?

__________________________________
Au long de mes paupières amères,
S'écoulent des larmes glacées,
Qui dérivent au fil de mes vers,
Vers le ruisseau de mes pensées...

le 28 Janvier 2006 à 22:31
WillyOz
WillyOz
211 messages
Réponse à Nemesis qui a dit :
Marcus Valerius Messalla?
Scipion l'Africain?

Remarque la stratégie militaire romaine a en général plus tenu au principe du rouleau compresseur et d'une excellente logistique que de l'audace. Plus dans mode rigueur et méthode. Ca fait parti des seules armées où avoir des gens héroïques est forcément pénalisant. Donc la conception du génie militaire à la romaine est forcément très spéciale.


ENFIN! c'était bien Scipion l'Africain!
Félicitations!!!
Quant à la stratégie militaire romaine, j'ai précisé que c'était un général de génie, pas un général empli d'audace et de témérité... (même si je ne remet en aucun cas en cause son courage et sa dévotion)

Scipion l'Africain (Publius Cornelius Scipio Africanus) est un général et homme d'État Romain, né en 235 av. J.-C., et mort en 183 av. J.-C., à Liternum en Campanie.

Il appartenait à la famille des Scipions, branche de la gens Cornelia. Fils de Publius Cornelius Scipio, le consul de 218 av. J.-C., il voit périr son père et son oncle en 211 av. J.-C..

Il prend part à la bataille de Cannes (Apulie), près de l'actuelle Canossa, en (216 av. J.-C.), comme tribun de la seconde légion. Proconsul en Espagne, en 211 av. J.-C., à 24 ans, il prend la Nouvelle Carthage (Carthagène), en 209 av. J.-C., rallie les Celtibères, triomphe d'Hasdrubal à Bécula, en Andalousie, en 208 av. J.-C. et après plusieurs batailles victorieuses, conquiert toute l'Andalousie, en 207 av. J.-C.. Après la soumission de Gadès (Cadix) et l'alliance avec Massinissa, il rentre à Rome à l'automne 206 av. J.-C., couvert d'une gloire immense.

Consul en 204 av. J.-C., avant l'âge habituel, il reçoit la Sicile, d'où avec 50 vaisseaux de guerre et 400 navires de transport, il passe en Afrique. Après avoir vaincu Hannon, et suite à la grande défaite de Syphax près de Cirta, il occupe Tunis en 203 av. J.-C..

Proconsul en 203 av. J.-C., il vainc définitivement les Carthaginois d'Hannibal, rappelé d'Italie, à la bataille de Zama en octobre 202 av. J.-C..

Cette bataille mit fin à la deuxième guerre punique et il reçoit le surnom d'Africain (Africanus), celui qui a vaincu les Africains. On précise parfois Africanus major pour le distinguer de Scipion Émilien qui reçut aussi le surnom d'Africain.

Censeur en 199 av. J.-C., consul pour la deuxième fois en 194 av. J.-C., il prend part à la guerre contre Antiochos III de Syrie (193 av. J.-C. - 190 av. J.-C.) au retour de laquelle, il rencontra l'hostilité des Romains conservateurs, emmenés par Caton l'Ancien, qui lui reprochaient d'avoir gaspillé à son profit des indemnités de guerre. Il choisit alors de se retirer.

L’épitaphe de son tombeau, sis en territoire non romain, disait : « Ingrate patrie, tu n’auras pas mes os ».

Source: http://fr.wikipedia.org

Message édité 1 fois
(En dernier par WillyOz le 28 Janvier 2006 à 22:33)

__________________________________
Rapide comme le vent, vif comme l'éclair!

le 28 Janvier 2006 à 22:50
Nemesis
Nemesis
431 messages
Hannibal avait les éléphants de guerre, non?
Sacré adversaire aussi!

__________________________________
Au long de mes paupières amères,
S'écoulent des larmes glacées,
Qui dérivent au fil de mes vers,
Vers le ruisseau de mes pensées...

le 29 Janvier 2006 à 10:47
WillyOz
WillyOz
211 messages
Réponse à Nemesis qui a dit :
Hannibal avait les éléphants de guerre, non?
Sacré adversaire aussi!


exact... il a quand même envahi tout le Nord de l'Italie mais son erreur a été de ne pas poursuivre son offensive pendant l'hiver et de laisser aux Romains jusqu'au printemps pour se réorganiser (car c'était la débandande de leur côté.)

__________________________________
Rapide comme le vent, vif comme l'éclair!

le 29 Janvier 2006 à 11:02
Nemesis
Nemesis
431 messages
Les armées hésitent beaucoup à poursuivre une offensive en terre non soumise durant l'hiver. Ca pose des problèmes de logistique assez conséquent. On peut avoir une suprématie militaire et perdre une guerre en négligeant ce facteur.

Donc c'était peut être une erreur mais on peut comprendre l'hésitation...

__________________________________
Au long de mes paupières amères,
S'écoulent des larmes glacées,
Qui dérivent au fil de mes vers,
Vers le ruisseau de mes pensées...


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires