En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

cadavre exquis - Page 3

cadavre exquis - Page 3

Index du forum Private Joke

1|2|3|4|

Auteur Message
le 23 Janvier 2011 à 20:45
balkanicus
balkanicus
16774 messages
Réponse à Agn3s2011 qui a dit :
ok bel hidalgo..tu me tentes bien! je me jette dans ton eau en espérant ne pas prendre une douche.."

quatrième mojito, elle avait le feu aux joues..
en effet, rien de le dire, elle etait peter comme un coin notre heroine, les joue rose jambon, les yeux vitreux, merde se dit elle, reprend toi sinon tu va te faire jeter comme une coquille d huitre
elle pris donc un coktail a base de gingembre et de bois bandé, elle se dit qu avec sa la pucelle allais decoller comme un A380, en avant berthe, fait lui la fete a sa grosse bertha.....

bertha c'était le petite nom que son étalon lui donna, faut dire qu'il avait bu le même cocktail qu'elle mais elle ne le découvrit qu'au moment fatidique !!! ils ont tout décollé du sol au plafond , de la cuisine à la chambre à coucher , toutes les pièces ils ont testé les bougres!!! ....


ok bel hidalgo..tu me tentes bien! je me jette dans ton eau en espérant ne pas prendre une douche.."

quatrième mojito, elle avait le feu aux joues..
en effet, rien de le dire, elle etait peter comme un coin notre heroine, les joue rose jambon, les yeux vitreux, merde se dit elle, reprend toi sinon tu va te faire jeter comme une coquille d huitre
elle pris donc un coktail a base de gingembre et de bois bandé, elle se dit qu avec sa la pucelle allais decoller comme un A380, en avant berthe, fait lui la fete a sa grosse bertha.....

bertha c'était le petite nom que son étalon lui donna, faut dire qu'il avait bu le même cocktail qu'elle mais elle ne le découvrit qu'au moment fatidique !!! ils ont tout décollé du sol au plafond , de la cuisine à la chambre à coucher , toutes les pièces ils ont testé les bougres!!! ....
berthe hurla tellement fort qu ' elle faillie se faire une descente d organe, son etalon lui affichais le sourire de l homme requin , dent reluisante, peau perlee de sueur, faut dire qu il s etait donner a s en faire peter le frein.....

__________________________________
le vrai bonheur est si simple que l'on ne le discerne que rarement





le 23 Janvier 2011 à 20:57
_Galipode_
_Galipode_
211 messages

__________________________________
Quand on ne trouve pas son repos en soi-même, il est inutile de le chercher ailleurs.

le 23 Janvier 2011 à 21:01
Agn3s2011
Agn3s2011
322 messages
Réponse à _Galipode_ qui a dit :


je passe je reste sans voix je reste en apnée

__________________________________


ce n'est pas parce que l'on sourit que l'on est heureux .

le 23 Janvier 2011 à 21:14
balkanicus
balkanicus
16774 messages
Réponse à balkanicus qui a dit :
ok bel hidalgo..tu me tentes bien! je me jette dans ton eau en espérant ne pas prendre une douche.."

quatrième mojito, elle avait le feu aux joues..
en effet, rien de le dire, elle etait peter comme un coin notre heroine, les joue rose jambon, les yeux vitreux, merde se dit elle, reprend toi sinon tu va te faire jeter comme une coquille d huitre
elle pris donc un coktail a base de gingembre et de bois bandé, elle se dit qu avec sa la pucelle allais decoller comme un A380, en avant berthe, fait lui la fete a sa grosse bertha.....

bertha c'était le petite nom que son étalon lui donna, faut dire qu'il avait bu le même cocktail qu'elle mais elle ne le découvrit qu'au moment fatidique !!! ils ont tout décollé du sol au plafond , de la cuisine à la chambre à coucher , toutes les pièces ils ont testé les bougres!!! ....
berthe hurla tellement fort qu ' elle faillie se faire une descente d organe, son etalon lui affichais le sourire de l homme requin , dent reluisante, peau perlee de sueur, faut dire qu il s etait donner a s en faire peter le frein.....


ok bel hidalgo..tu me tentes bien! je me jette dans ton eau en espérant ne pas prendre une douche.."

quatrième mojito, elle avait le feu aux joues..
en effet, rien de le dire, elle etait peter comme un coin notre heroine, les joue rose jambon, les yeux vitreux, merde se dit elle, reprend toi sinon tu va te faire jeter comme une coquille d huitre
elle pris donc un coktail a base de gingembre et de bois bandé, elle se dit qu avec sa la pucelle allais decoller comme un A380, en avant berthe, fait lui la fete a sa grosse bertha.....

bertha c'était le petite nom que son étalon lui donna, faut dire qu'il avait bu le même cocktail qu'elle mais elle ne le découvrit qu'au moment fatidique !!! ils ont tout décollé du sol au plafond , de la cuisine à la chambre à coucher , toutes les pièces ils ont testé les bougres!!! ....
berthe hurla tellement fort qu ' elle faillie se faire une descente d organe, son etalon lui affichais le sourire de l homme requin , dent reluisante, peau perlee de sueur, faut dire qu il s etait donner a s en faire peter le frein.....
il se trouverent defait les deux amants, comme un champ de bataille
elle haletait, n en pouvait plus, lui continuait de besogner tel un mulet, elle pris son pshitttt contre l ashtme mais rien n y faisait, elle sifflais, l air n arrivais plus, c est alors que l impensable arriva, elle se contracta soudainement et coinca son amant dans son etreinte
ils etaient coller comme des chats............

__________________________________
le vrai bonheur est si simple que l'on ne le discerne que rarement





le 23 Janvier 2011 à 21:30
balkanicus
balkanicus
16774 messages
Réponse à balkanicus qui a dit :
ok bel hidalgo..tu me tentes bien! je me jette dans ton eau en espérant ne pas prendre une douche.."

quatrième mojito, elle avait le feu aux joues..
en effet, rien de le dire, elle etait peter comme un coin notre heroine, les joue rose jambon, les yeux vitreux, merde se dit elle, reprend toi sinon tu va te faire jeter comme une coquille d huitre
elle pris donc un coktail a base de gingembre et de bois bandé, elle se dit qu avec sa la pucelle allais decoller comme un A380, en avant berthe, fait lui la fete a sa grosse bertha.....

bertha c'était le petite nom que son étalon lui donna, faut dire qu'il avait bu le même cocktail qu'elle mais elle ne le découvrit qu'au moment fatidique !!! ils ont tout décollé du sol au plafond , de la cuisine à la chambre à coucher , toutes les pièces ils ont testé les bougres!!! ....
berthe hurla tellement fort qu ' elle faillie se faire une descente d organe, son etalon lui affichais le sourire de l homme requin , dent reluisante, peau perlee de sueur, faut dire qu il s etait donner a s en faire peter le frein.....
il se trouverent defait les deux amants, comme un champ de bataille
elle haletait, n en pouvait plus, lui continuait de besogner tel un mulet, elle pris son pshitttt contre l ashtme mais rien n y faisait, elle sifflais, l air n arrivais plus, c est alors que l impensable arriva, elle se contracta soudainement et coinca son amant dans son etreinte
ils etaient coller comme des chats............


ok bel hidalgo..tu me tentes bien! je me jette dans ton eau en espérant ne pas prendre une douche.."

quatrième mojito, elle avait le feu aux joues..
en effet, rien de le dire, elle etait peter comme un coin notre heroine, les joue rose jambon, les yeux vitreux, merde se dit elle, reprend toi sinon tu va te faire jeter comme une coquille d huitre
elle pris donc un coktail a base de gingembre et de bois bandé, elle se dit qu avec sa la pucelle allais decoller comme un A380, en avant berthe, fait lui la fete a sa grosse bertha.....

bertha c'était le petite nom que son étalon lui donna, faut dire qu'il avait bu le même cocktail qu'elle mais elle ne le découvrit qu'au moment fatidique !!! ils ont tout décollé du sol au plafond , de la cuisine à la chambre à coucher , toutes les pièces ils ont testé les bougres!!! ....
berthe hurla tellement fort qu ' elle faillie se faire une descente d organe, son etalon lui affichais le sourire de l homme requin , dent reluisante, peau perlee de sueur, faut dire qu il s etait donner a s en faire peter le frein.....
il se trouverent defait les deux amants, comme un champ de bataille
elle haletait, n en pouvait plus, lui continuait de besogner tel un mulet, elle pris son pshitttt contre l ashtme mais rien n y faisait, elle sifflais, l air n arrivais plus, c est alors que l impensable arriva, elle se contracta soudainement et coinca son amant dans son etreinte
ils etaient coller comme des chats............
la l etalon commenca a se sentir mal, car son frein dechiree, il se vidait dans berthe, il en etait deja a 1 poche de sang, il blanchissait
berthe quand a elle se remplissait comme une outre a vin, elle gonflait doucement mais surement
de plus elle n avait toujours pas retrouver sa respiration elle se crispait donc sur son amant se qui accelerais l hemoragie
en un mot de 4 kilometre eh ben il s etait mal barrer nos deux tourtereaux, c est alors que minette la chatte de berthe arriva
elle fit le tour de nos compere et se mit a les sentir
elle commenca meme a ...................................................

__________________________________
le vrai bonheur est si simple que l'on ne le discerne que rarement





le 23 Janvier 2011 à 21:32
_Galipode_
_Galipode_
211 messages

__________________________________
Quand on ne trouve pas son repos en soi-même, il est inutile de le chercher ailleurs.

le 23 Janvier 2011 à 21:46
_Galipode_
_Galipode_
211 messages
Réponse à balkanicus qui a dit :
ok bel hidalgo..tu me tentes bien! je me jette dans ton eau en espérant ne pas prendre une douche.."

quatrième mojito, elle avait le feu aux joues..
en effet, rien de le dire, elle etait peter comme un coin notre heroine, les joue rose jambon, les yeux vitreux, merde se dit elle, reprend toi sinon tu va te faire jeter comme une coquille d huitre
elle pris donc un coktail a base de gingembre et de bois bandé, elle se dit qu avec sa la pucelle allais decoller comme un A380, en avant berthe, fait lui la fete a sa grosse bertha.....

bertha c'était le petite nom que son étalon lui donna, faut dire qu'il avait bu le même cocktail qu'elle mais elle ne le découvrit qu'au moment fatidique !!! ils ont tout décollé du sol au plafond , de la cuisine à la chambre à coucher , toutes les pièces ils ont testé les bougres!!! ....
berthe hurla tellement fort qu ' elle faillie se faire une descente d organe, son etalon lui affichais le sourire de l homme requin , dent reluisante, peau perlee de sueur, faut dire qu il s etait donner a s en faire peter le frein.....
il se trouverent defait les deux amants, comme un champ de bataille
elle haletait, n en pouvait plus, lui continuait de besogner tel un mulet, elle pris son pshitttt contre l ashtme mais rien n y faisait, elle sifflais, l air n arrivais plus, c est alors que l impensable arriva, elle se contracta soudainement et coinca son amant dans son etreinte
ils etaient coller comme des chats............
la l etalon commenca a se sentir mal, car son frein dechiree, il se vidait dans berthe, il en etait deja a 1 poche de sang, il blanchissait
berthe quand a elle se remplissait comme une outre a vin, elle gonflait doucement mais surement
de plus elle n avait toujours pas retrouver sa respiration elle se crispait donc sur son amant se qui accelerais l hemoragie
en un mot de 4 kilometre eh ben il s etait mal barrer nos deux tourtereaux, c est alors que minette la chatte de berthe arriva
elle fit le tour de nos compere et se mit a les sentir
elle commenca meme a ...................................................


le faire pipi dessus tant ils etaient coincés

Berthe dans un mouvement de survie reussit a debloquer son amant qu'elle jaugait, dorénavant d'un oeil glauque.. le pauvre avait l'air de souffrir

elle se rua dans la salle de bain , pris sa ventoline comme un apnéiste qui revenait d'une plongée de 30 mètres..savoura cet oxygène salutaire.. jetta un oeil dans la glace
pff suis déconfite..

et elle retourna bander son amant qui n'avait plus l'air de grand chose

" t'as voulu frimer hein..t'as l'air malin maintenant! en plus tu sens la pisse de chat..erf"

__________________________________
Quand on ne trouve pas son repos en soi-même, il est inutile de le chercher ailleurs.

le 23 Janvier 2011 à 21:55
balkanicus
balkanicus
16774 messages
Réponse à _Galipode_ qui a dit :
le faire pipi dessus tant ils etaient coincés

Berthe dans un mouvement de survie reussit a debloquer son amant qu'elle jaugait, dorénavant d'un oeil glauque.. le pauvre avait l'air de souffrir

elle se rua dans la salle de bain , pris sa ventoline comme un apnéiste qui revenait d'une plongée de 30 mètres..savoura cet oxygène salutaire.. jetta un oeil dans la glace
pff suis déconfite..

et elle retourna bander son amant qui n'avait plus l'air de grand chose

" t'as voulu frimer hein..t'as l'air malin maintenant! en plus tu sens la pisse de chat..erf"


le faire pipi dessus tant ils etaient coincés

Berthe dans un mouvement de survie reussit a debloquer son amant qu'elle jaugait, dorénavant d'un oeil glauque.. le pauvre avait l'air de souffrir

elle se rua dans la salle de bain , pris sa ventoline comme un apnéiste qui revenait d'une plongée de 30 mètres..savoura cet oxygène salutaire.. jetta un oeil dans la glace
pff suis déconfite..

et elle retourna bander son amant qui n'avait plus l'air de grand chose

" t'as voulu frimer hein..t'as l'air malin maintenant! en plus tu sens la pisse de chat..erf"
il ne repondit pas a ses invectives, une seul chose le turlupinait, il avait le petard eclater comme un ficelot, il en aurait pleurer a voir son membre defiguree ainsi.............de plus il souffrait le martyr maintenant, car n ayant pas de desinfectant sous la main, elle lui versa un flacon de parfum bas de game dessus, il ne sentie rien l espace d un centieme de seconde, puis une douleur, indescriptible s empara de lui, elle brulait litteralement

__________________________________
le vrai bonheur est si simple que l'on ne le discerne que rarement





le 23 Janvier 2011 à 22:41
_Galipode_
_Galipode_
211 messages
Réponse à balkanicus qui a dit :
le faire pipi dessus tant ils etaient coincés

Berthe dans un mouvement de survie reussit a debloquer son amant qu'elle jaugait, dorénavant d'un oeil glauque.. le pauvre avait l'air de souffrir

elle se rua dans la salle de bain , pris sa ventoline comme un apnéiste qui revenait d'une plongée de 30 mètres..savoura cet oxygène salutaire.. jetta un oeil dans la glace
pff suis déconfite..

et elle retourna bander son amant qui n'avait plus l'air de grand chose

" t'as voulu frimer hein..t'as l'air malin maintenant! en plus tu sens la pisse de chat..erf"
il ne repondit pas a ses invectives, une seul chose le turlupinait, il avait le petard eclater comme un ficelot, il en aurait pleurer a voir son membre defiguree ainsi.............de plus il souffrait le martyr maintenant, car n ayant pas de desinfectant sous la main, elle lui versa un flacon de parfum bas de game dessus, il ne sentie rien l espace d un centieme de seconde, puis une douleur, indescriptible s empara de lui, elle brulait litteralement


" arrete de chouiner comme une jeune fille en fleur" dit elle en lui mettant un bandage salvateur..
puis elle se glissa contre lui pour l'apaiser.
elle sentit qu'il commencait a se detendre et a plonger dans un profond sommeil..
elle ne tarda pas a le rejoindre..
les corps étaient rompus, les esprits évaporés, la nuit était sobre et minette ronronnait

__________________________________
Quand on ne trouve pas son repos en soi-même, il est inutile de le chercher ailleurs.

le 23 Janvier 2011 à 22:57
johnnybegood4...
johnnybegood45
1954 messages
Réponse à _Galipode_ qui a dit :
" arrete de chouiner comme une jeune fille en fleur" dit elle en lui mettant un bandage salvateur..
puis elle se glissa contre lui pour l'apaiser.
elle sentit qu'il commencait a se detendre et a plonger dans un profond sommeil..
elle ne tarda pas a le rejoindre..
les corps étaient rompus, les esprits évaporés, la nuit était sobre et minette ronronnait


'tain ça dev'nait gore

" arrete de chouiner comme une jeune fille en fleur" dit elle en lui mettant un bandage salvateur..
puis elle se glissa contre lui pour l'apaiser.
elle sentit qu'il commencait a se detendre et a plonger dans un profond sommeil..
elle ne tarda pas a le rejoindre..
les corps étaient rompus, les esprits évaporés, la nuit était sobre et minette ronronnait

le lendemain matin la douleur revînt, plus persistante cette fois-ci,
"me barrer d'ici au plus vite, se dit-il, laisser cette foldingue et son greffier à la con !, j'en ai connu pourtant des tordues, des sauvages et des tigresses mais des comme ça jamais !"
il lui fallait désormais se soigner, il laissa un mot sur la table ....
Berthe constata à son réveil qu'il n'était plus là, elle lut son mot et comprit dès lors qu'elle ne le reverrait plus. Elle, qui aurait certainement préféré connaître une défloraison plus douce, prit minette dans ses bras "tu vois pour la première fois que je passe à la casserole, ça a failli virer au drame, et toi t'as failli finir en civet"
le 23 Janvier 2011 à 23:15
_Galipode_
_Galipode_
211 messages
Réponse à johnnybegood45 qui a dit :
'tain ça dev'nait gore

" arrete de chouiner comme une jeune fille en fleur" dit elle en lui mettant un bandage salvateur..
puis elle se glissa contre lui pour l'apaiser.
elle sentit qu'il commencait a se detendre et a plonger dans un profond sommeil..
elle ne tarda pas a le rejoindre..
les corps étaient rompus, les esprits évaporés, la nuit était sobre et minette ronronnait

le lendemain matin la douleur revînt, plus persistante cette fois-ci,
"me barrer d'ici au plus vite, se dit-il, laisser cette foldingue et son greffier à la con !, j'en ai connu pourtant des tordues, des sauvages et des tigresses mais des comme ça jamais !"
il lui fallait désormais se soigner, il laissa un mot sur la table ....
Berthe constata à son réveil qu'il n'était plus là, elle lut son mot et comprit dès lors qu'elle ne le reverrait plus. Elle, qui aurait certainement préféré connaître une défloraison plus douce, prit minette dans ses bras "tu vois pour la première fois que je passe à la casserole, ça a failli virer au drame, et toi t'as failli finir en civet"


elle avait encore quelques courbatures assez handicapantes..mais c'est surtout son égo qui en avait pris un coup..

malgré des ébats plus que réconfortants, toute cette histoire lui laissait un arrière gout amer..
elle se sentait maintenant dans une histoire de vie qui n'était plus la sienne, des actes qui ressemblaient plus a des réactions qu'a des choix..

elle décida de partir en vacances...

__________________________________
Quand on ne trouve pas son repos en soi-même, il est inutile de le chercher ailleurs.

le 23 Janvier 2011 à 23:21
balkanicus
balkanicus
16774 messages
Réponse à _Galipode_ qui a dit :
elle avait encore quelques courbatures assez handicapantes..mais c'est surtout son égo qui en avait pris un coup..

malgré des ébats plus que réconfortants, toute cette histoire lui laissait un arrière gout amer..
elle se sentait maintenant dans une histoire de vie qui n'était plus la sienne, des actes qui ressemblaient plus a des réactions qu'a des choix..

elle décida de partir en vacances...


elle avait encore quelques courbatures assez handicapantes..mais c'est surtout son égo qui en avait pris un coup..

malgré des ébats plus que réconfortants, toute cette histoire lui laissait un arrière gout amer..
elle se sentait maintenant dans une histoire de vie qui n'était plus la sienne, des actes qui ressemblaient plus a des réactions qu'a des choix..

elle décida de partir en vacances...
elle partie donc au bord de la mer mediterannee en tunisie a la mis janvier, l ancien president etant encore au pouvoir, elle se disait, vais pouvoir me refaire les miche pas chere....

__________________________________
le vrai bonheur est si simple que l'on ne le discerne que rarement





le 23 Janvier 2011 à 23:23
johnnybegood4...
johnnybegood45
1954 messages
Réponse à _Galipode_ qui a dit :
elle avait encore quelques courbatures assez handicapantes..mais c'est surtout son égo qui en avait pris un coup..

malgré des ébats plus que réconfortants, toute cette histoire lui laissait un arrière gout amer..
elle se sentait maintenant dans une histoire de vie qui n'était plus la sienne, des actes qui ressemblaient plus a des réactions qu'a des choix..

elle décida de partir en vacances...


déjà !!!

edit : thanks balka

faisons confiance à ton imagination fertile, on va tenir en haleine tout proxi

Message édité 1 fois
(En dernier par johnnybegood45 le 23 Janvier 2011 à 23:25)

le 23 Janvier 2011 à 23:29
_Galipode_
_Galipode_
211 messages
Réponse à balkanicus qui a dit :
elle avait encore quelques courbatures assez handicapantes..mais c'est surtout son égo qui en avait pris un coup..

malgré des ébats plus que réconfortants, toute cette histoire lui laissait un arrière gout amer..
elle se sentait maintenant dans une histoire de vie qui n'était plus la sienne, des actes qui ressemblaient plus a des réactions qu'a des choix..

elle décida de partir en vacances...
elle partie donc au bord de la mer mediterannee en tunisie a la mis janvier, l ancien president etant encore au pouvoir, elle se disait, vais pouvoir me refaire les miche pas chere....


ah oui ces miches etaient encore douloureuses lorsqu'elle sortit de l'aeroport..

l'air brulant lui dessecha le visage et le soleil vient immédiatement lui nourrir la peau..

quelle idée la tunisie..suis vraiment conne ..
bref, elle appela un taxi ( enfin un engin motorisé a quatre roues)
" au golden tulip siouplé"
" biensur la gazelle" repondit le chauffeur le regard tout emoustillé..
"mi jti privien en ci moment ci portenawak ici!"

__________________________________
Quand on ne trouve pas son repos en soi-même, il est inutile de le chercher ailleurs.

le 23 Janvier 2011 à 23:45
balkanicus
balkanicus
16774 messages
Réponse à _Galipode_ qui a dit :
ah oui ces miches etaient encore douloureuses lorsqu'elle sortit de l'aeroport..

l'air brulant lui dessecha le visage et le soleil vient immédiatement lui nourrir la peau..

quelle idée la tunisie..suis vraiment conne ..
bref, elle appela un taxi ( enfin un engin motorisé a quatre roues)
" au golden tulip siouplé"
" biensur la gazelle" repondit le chauffeur le regard tout emoustillé..
"mi jti privien en ci moment ci portenawak ici!"


ah oui ces miches etaient encore douloureuses lorsqu'elle sortit de l'aeroport..

l'air brulant lui dessecha le visage et le soleil vient immédiatement lui nourrir la peau..

quelle idée la tunisie..suis vraiment conne ..
bref, elle appela un taxi ( enfin un engin motorisé a quatre roues)
" au golden tulip siouplé"
" biensur la gazelle" repondit le chauffeur le regard tout emoustillé..
en chemin se dernier lui raconta sa vie, qu il voulais etre medecins, mais qu il n avait pas pu a cause de l argent.....
elle, elle s en cognais le beignet, elle pensais a ses miches douloureuse que le medecins devais lui refaire, un beau bonnet C pigeonnant, elle allait en en faire dresser des asperges avec de telle atribut....pis elle regardais les gens dans la rue, et vis un gas se foutre le feu, elle fut choquee......

__________________________________
le vrai bonheur est si simple que l'on ne le discerne que rarement





le 24 Janvier 2011 à 00:14
AcomA
AcomA
3561 messages
Réponse à balkanicus qui a dit :
ah oui ces miches etaient encore douloureuses lorsqu'elle sortit de l'aeroport..

l'air brulant lui dessecha le visage et le soleil vient immédiatement lui nourrir la peau..

quelle idée la tunisie..suis vraiment conne ..
bref, elle appela un taxi ( enfin un engin motorisé a quatre roues)
" au golden tulip siouplé"
" biensur la gazelle" repondit le chauffeur le regard tout emoustillé..
en chemin se dernier lui raconta sa vie, qu il voulais etre medecins, mais qu il n avait pas pu a cause de l argent.....
elle, elle s en cognais le beignet, elle pensais a ses miches douloureuse que le medecins devais lui refaire, un beau bonnet C pigeonnant, elle allait en en faire dresser des asperges avec de telle atribut....pis elle regardais les gens dans la rue, et vis un gas se foutre le feu, elle fut choquee......




Ouf !! ce n'aitait qu'un cauchemard, elle venait de se reveiller...

Seule sur cette plage, assise face a cet immense horizon, bleu, calme, elle serrait entre ses doigts ces petits cailloux porte-bonheur qu'il lui avait offert.
"pour tout le monde, ce ne sont que de simples cailloux, mais pour nous..."
Dans un sourire, d'un geste elle les jetait  , les regardant rouler.
Ils s'étalaient comme ca, pour ceux qui savent regarder, dans une vague forme de coeur, qui bientôt disparaitraient d'un simple revers de sa petite main, agacèe de ce clin d'oeil ironique aligné sur le sable chaud.


Soyons romantique

__________________________________

ni dieu, ni maître

le 24 Janvier 2011 à 00:39
balkanicus
balkanicus
16774 messages
Réponse à AcomA qui a dit :


Ouf !! ce n'aitait qu'un cauchemard, elle venait de se reveiller...

Seule sur cette plage, assise face a cet immense horizon, bleu, calme, elle serrait entre ses doigts ces petits cailloux porte-bonheur qu'il lui avait offert.
"pour tout le monde, ce ne sont que de simples cailloux, mais pour nous..."
Dans un sourire, d'un geste elle les jetait  , les regardant rouler.
Ils s'étalaient comme ca, pour ceux qui savent regarder, dans une vague forme de coeur, qui bientôt disparaitraient d'un simple revers de sa petite main, agacèe de ce clin d'oeil ironique aligné sur le sable chaud.


Soyons romantique


elle se sentait romantique, le sable chaud laissait une sensations delicieuse sur son corps helenique, l'eau arrivais juste a ces pied et la raffraichissait, elle etait en communion avec les elements
l eau, l air et la terre, meme le feu semblais moin menacant, il envahissais son corp la chaleur douce de se soleil sans nuage
la ravissait, c est a ce moment qu elle prit une decisions sans appel
elle voulais trouver le pourquoi du comment, la cause et la consequence, le ying et le yang qui guidais sa vie depuis lors

"elle se retourna face au ciel, et implora la raison de tant de tourment, qu avait elle fait pour meriter de telle avanture, qui ecrivait sa vie et son destin, etait il bon ou mechant".............

__________________________________
le vrai bonheur est si simple que l'on ne le discerne que rarement





le 24 Janvier 2011 à 00:40
_Galipode_
_Galipode_
211 messages
Réponse à AcomA qui a dit :


Ouf !! ce n'aitait qu'un cauchemard, elle venait de se reveiller...

Seule sur cette plage, assise face a cet immense horizon, bleu, calme, elle serrait entre ses doigts ces petits cailloux porte-bonheur qu'il lui avait offert.
"pour tout le monde, ce ne sont que de simples cailloux, mais pour nous..."
Dans un sourire, d'un geste elle les jetait  , les regardant rouler.
Ils s'étalaient comme ca, pour ceux qui savent regarder, dans une vague forme de coeur, qui bientôt disparaitraient d'un simple revers de sa petite main, agacèe de ce clin d'oeil ironique aligné sur le sable chaud.


Soyons romantique



elle se sentait romantique, le sable chaud laissait une sensations delicieuse sur son corps helenique, l'eau arrivais juste a ces pied et la raffraichissait, elle etait en communion avec les elements
l eau, l air et la terre, meme le feu semblais moin menacant, il envahissais son corp la chaleur douce de se soleil sans nuage
la ravissait, c est a ce moment qu elle prit une decisions sans appel
elle voulais trouver le pourquoi du comment, la cause et la consequence, le ying et le yang qui guidais sa vie depuis lors

"elle se retourna face au ciel, et implora la raison de tant de tourment, qu avait elle fait pour meriter de telle avanture, qui ecrivait sa vie et son destin, etait il bon ou mechant".............


heureusement qu'elle l'avait rencontré..lui qui venait se faire faire le nez..et elle les seins..mais maintenant elle hésitait..
elle se hata de rentrer a l'hotel, il devait la rejoindre pour diner



( c'est un peu une emmerdeuse quand meme )

Message édité 1 fois
(En dernier par _Galipode_ le 24 Janvier 2011 à 00:42)

__________________________________
Quand on ne trouve pas son repos en soi-même, il est inutile de le chercher ailleurs.

le 24 Janvier 2011 à 00:46
Agn3s2011
Agn3s2011
322 messages
Réponse à _Galipode_ qui a dit :

elle se sentait romantique, le sable chaud laissait une sensations delicieuse sur son corps helenique, l'eau arrivais juste a ces pied et la raffraichissait, elle etait en communion avec les elements
l eau, l air et la terre, meme le feu semblais moin menacant, il envahissais son corp la chaleur douce de se soleil sans nuage
la ravissait, c est a ce moment qu elle prit une decisions sans appel
elle voulais trouver le pourquoi du comment, la cause et la consequence, le ying et le yang qui guidais sa vie depuis lors

"elle se retourna face au ciel, et implora la raison de tant de tourment, qu avait elle fait pour meriter de telle avanture, qui ecrivait sa vie et son destin, etait il bon ou mechant".............


heureusement qu'elle l'avait rencontré..lui qui venait se faire faire le nez..et elle les seins..mais maintenant elle hésitait..
elle se hata de rentrer a l'hotel, il devait la rejoindre pour diner



( c'est un peu une emmerdeuse quand meme )


elle se sentait romantique, le sable chaud laissait une sensations delicieuse sur son corps helenique, l'eau arrivais juste a ces pied et la raffraichissait, elle etait en communion avec les elements
l eau, l air et la terre, meme le feu semblais moin menacant, il envahissais son corp la chaleur douce de se soleil sans nuage
la ravissait, c est a ce moment qu elle prit une decisions sans appel
elle voulais trouver le pourquoi du comment, la cause et la consequence, le ying et le yang qui guidais sa vie depuis lors

"elle se retourna face au ciel, et implora la raison de tant de tourment, qu avait elle fait pour meriter de telle avanture, qui ecrivait sa vie et son destin, etait il bon ou mechant".............


heureusement qu'elle l'avait rencontré..lui qui venait se faire faire le nez..et elle les seins..mais maintenant elle hésitait..
elle se hata de rentrer a l'hotel, il devait la rejoindre pour diner


un peu spéciale elle est célibataire lalala euh pardon je m'égare
il avait reservé le restaurant pour elle, car elle l'ignorait encore mais il était millionnaire et s'appelait Greg ...

__________________________________


ce n'est pas parce que l'on sourit que l'on est heureux .

le 24 Janvier 2011 à 00:52
balkanicus
balkanicus
16774 messages
Réponse à Agn3s2011 qui a dit :
elle se sentait romantique, le sable chaud laissait une sensations delicieuse sur son corps helenique, l'eau arrivais juste a ces pied et la raffraichissait, elle etait en communion avec les elements
l eau, l air et la terre, meme le feu semblais moin menacant, il envahissais son corp la chaleur douce de se soleil sans nuage
la ravissait, c est a ce moment qu elle prit une decisions sans appel
elle voulais trouver le pourquoi du comment, la cause et la consequence, le ying et le yang qui guidais sa vie depuis lors

"elle se retourna face au ciel, et implora la raison de tant de tourment, qu avait elle fait pour meriter de telle avanture, qui ecrivait sa vie et son destin, etait il bon ou mechant".............


heureusement qu'elle l'avait rencontré..lui qui venait se faire faire le nez..et elle les seins..mais maintenant elle hésitait..
elle se hata de rentrer a l'hotel, il devait la rejoindre pour diner


un peu spéciale elle est célibataire lalala euh pardon je m'égare
il avait reservé le restaurant pour elle, car elle l'ignorait encore mais il était millionnaire et s'appelait Greg ...


elle se sentait romantique, le sable chaud laissait une sensations delicieuse sur son corps helenique, l'eau arrivais juste a ces pied et la raffraichissait, elle etait en communion avec les elements
l eau, l air et la terre, meme le feu semblais moin menacant, il envahissais son corp la chaleur douce de se soleil sans nuage
la ravissait, c est a ce moment qu elle prit une decisions sans appel
elle voulais trouver le pourquoi du comment, la cause et la consequence, le ying et le yang qui guidais sa vie depuis lors

"elle se retourna face au ciel, et implora la raison de tant de tourment, qu avait elle fait pour meriter de telle avanture, qui ecrivait sa vie et son destin, etait il bon ou mechant".............


heureusement qu'elle l'avait rencontré..lui qui venait se faire faire le nez..et elle les seins..mais maintenant elle hésitait..
elle se hata de rentrer a l'hotel, il devait la rejoindre pour diner


un peu spéciale elle est célibataire lalala euh pardon je m'égare
il avait reservé le restaurant pour elle, car elle l'ignorait encore mais il était millionnaire et s'appelait Greg ...

ouais, beau gas se Greg, blinder au as, pour dire son pq c etait un rouleau de billet de 20 euro...............
pour lui, rien ne comptait plus, un insatisfait de la bite, tout l ennuyais, mais la berthe l avait envouter
impensable lui le cartesien desabuser, il s en rendais compte elle reveillait des choses .........................

__________________________________
le vrai bonheur est si simple que l'on ne le discerne que rarement






INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires