En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

cadavre exquis - Page 1

cadavre exquis - Page 1

Index du forum Private Joke

1|2|3|4|

Auteur Message
le 22 Janvier 2011 à 01:06
_Galipode_
_Galipode_
211 messages
Le Dictionnaire abrégé du surréalisme donne du cadavre exquis la définition suivante : « jeu qui consiste à faire composer une phrase, ou un dessin, par plusieurs personnes sans qu'aucune d'elles puissent tenir compte de la collaboration ou des collaborations précédentes.»

Evidemment on s'adapte au forum, on tient compte de la participation précédente
chaque participant écrit une phrase complète
et on construit l'histoire à nous tous..

Bon jeu!




"Berthe était gelée dans sa grande maison bretonne, il faisait si froid...

à vous

__________________________________
Quand on ne trouve pas son repos en soi-même, il est inutile de le chercher ailleurs.

le 22 Janvier 2011 à 01:18
balkanicus
balkanicus
16774 messages
Réponse à _Galipode_ qui a dit :
Le Dictionnaire abrégé du surréalisme donne du cadavre exquis la définition suivante : « jeu qui consiste à faire composer une phrase, ou un dessin, par plusieurs personnes sans qu'aucune d'elles puissent tenir compte de la collaboration ou des collaborations précédentes.»

Evidemment on s'adapte au forum, on tient compte de la participation précédente
chaque participant écrit une phrase complète
et on construit l'histoire à nous tous..

Bon jeu!




"Berthe était gelée dans sa grande maison bretonne, il faisait si froid...

à vous


berthe fit donc venir le ramoneur pour la cheminee, mais ce dernier, un beau gosse, beau visage, ne laissa pas insensible berthe, qui eu une telle emotion, qu elle sentit l atre de sa cheminee......

__________________________________
le vrai bonheur est si simple que l'on ne le discerne que rarement





le 22 Janvier 2011 à 01:19
Agn3s2011
Agn3s2011
322 messages
Réponse à _Galipode_ qui a dit :
Le Dictionnaire abrégé du surréalisme donne du cadavre exquis la définition suivante : « jeu qui consiste à faire composer une phrase, ou un dessin, par plusieurs personnes sans qu'aucune d'elles puissent tenir compte de la collaboration ou des collaborations précédentes.»

Evidemment on s'adapte au forum, on tient compte de la participation précédente
chaque participant écrit une phrase complète
et on construit l'histoire à nous tous..

Bon jeu!




"Berthe était gelée dans sa grande maison bretonne, il faisait si froid...

à vous


Elle avait coupé du bois mais pas assez pour cet hiver si rude....


Gali

__________________________________


ce n'est pas parce que l'on sourit que l'on est heureux .

le 22 Janvier 2011 à 01:21
_Galipode_
_Galipode_
211 messages
ayé c'est l'bordel


etoileeuuu des neigeeuu



berthe fit donc venir le ramoneur pour la cheminee, mais ce dernier, un beau gosse, beau visage, ne laissa pas insensible berthe, qui eu une telle emotion, qu elle sentit l atre de sa cheminee......et malheureusement, Elle avait coupé du bois mais pas assez pour cet hiver si rude....
elle décida de ne pas se laisser tenter par le beau ramoneur ...

Message édité 2 fois
(En dernier par _Galipode_ le 22 Janvier 2011 à 01:22)

__________________________________
Quand on ne trouve pas son repos en soi-même, il est inutile de le chercher ailleurs.

le 22 Janvier 2011 à 01:27
Agn3s2011
Agn3s2011
322 messages
Réponse à _Galipode_ qui a dit :
ayé c'est l'bordel


etoileeuuu des neigeeuu



berthe fit donc venir le ramoneur pour la cheminee, mais ce dernier, un beau gosse, beau visage, ne laissa pas insensible berthe, qui eu une telle emotion, qu elle sentit l atre de sa cheminee......et malheureusement, Elle avait coupé du bois mais pas assez pour cet hiver si rude....
elle décida de ne pas se laisser tenter par le beau ramoneur ...


yes 2 posts et c'est le boxon!!!!


qui eu une telle émotion, qu elle sentit l'atre de sa cheminée et elle se demanda si elle ne ferait pas mieux d'installer un bon chauffage central pour pas se geler

nan je reprends

berthe fit donc venir le ramoneur pour la cheminee, mais ce dernier, un beau gosse, beau visage, ne laissa pas insensible berthe, qui eu une telle emotion, qu elle sentit l atre de sa cheminee......et malheureusement, Elle avait coupé du bois mais pas assez pour cet hiver si rude....
elle décida de ne pas se laisser tenter par le beau ramoneur ...
il fallait rester raisonnable car son époux chéri n'allait pas tarder ...

Message édité 1 fois
(En dernier par Agn3s2011 le 22 Janvier 2011 à 01:30)

__________________________________


ce n'est pas parce que l'on sourit que l'on est heureux .

le 22 Janvier 2011 à 01:28
balkanicus
balkanicus
16774 messages
Réponse à _Galipode_ qui a dit :
ayé c'est l'bordel


etoileeuuu des neigeeuu



berthe fit donc venir le ramoneur pour la cheminee, mais ce dernier, un beau gosse, beau visage, ne laissa pas insensible berthe, qui eu une telle emotion, qu elle sentit l atre de sa cheminee......et malheureusement, Elle avait coupé du bois mais pas assez pour cet hiver si rude....
elle décida de ne pas se laisser tenter par le beau ramoneur ...


il n en resta pas moin un atre en feu, berthe rayonnais du calbute telle un insert supra, elle decida de se rafraichir en sortant dehors le long de la falaise qui bordait sa maison.....

__________________________________
le vrai bonheur est si simple que l'on ne le discerne que rarement





le 22 Janvier 2011 à 01:33
Agn3s2011
Agn3s2011
322 messages
Réponse à balkanicus qui a dit :
il n en resta pas moin un atre en feu, berthe rayonnais du calbute telle un insert supra, elle decida de se rafraichir en sortant dehors le long de la falaise qui bordait sa maison.....


trés poétique

il n en resta pas moin un atre en feu, berthe rayonnais du calbute telle un insert supra, elle decida de se rafraichir en sortant dehors le long de la falaise qui bordait sa maison..... au loin la lumière du phare éclairait la côte , aucun bateau au large..
...

__________________________________


ce n'est pas parce que l'on sourit que l'on est heureux .

le 22 Janvier 2011 à 01:36
_Galipode_
_Galipode_
211 messages
Réponse à Agn3s2011 qui a dit :
trés poétique

il n en resta pas moin un atre en feu, berthe rayonnais du calbute telle un insert supra, elle decida de se rafraichir en sortant dehors le long de la falaise qui bordait sa maison..... au loin la lumière du phare éclairait la côte , aucun bateau au large..
...


il n en resta pas moin un atre en feu, berthe rayonnais du calbute telle un insert supra, elle decida de se rafraichir en sortant dehors le long de la falaise qui bordait sa maison..... au loin la lumière du phare éclairait la côte , aucun bateau au large..

elle était sortie tenant fermement son petit carnet qui l'accompagnait depuis des années et dans lequel...

__________________________________
Quand on ne trouve pas son repos en soi-même, il est inutile de le chercher ailleurs.

le 22 Janvier 2011 à 01:40
balkanicus
balkanicus
16774 messages
Réponse à _Galipode_ qui a dit :
il n en resta pas moin un atre en feu, berthe rayonnais du calbute telle un insert supra, elle decida de se rafraichir en sortant dehors le long de la falaise qui bordait sa maison..... au loin la lumière du phare éclairait la côte , aucun bateau au large..

elle était sortie tenant fermement son petit carnet qui l'accompagnait depuis des années et dans lequel...


elle decida de se rafraichir en sortant dehors le long de la falaise qui bordait sa maison..... au loin la lumière du phare éclairait la côte , aucun bateau au large..

elle était sortie tenant fermement son petit carnet qui l'accompagnait depuis des années et dans lequel...
elle notait tous se qui lui passait par la tete, des idees, des dessins, des poemes....

__________________________________
le vrai bonheur est si simple que l'on ne le discerne que rarement





le 22 Janvier 2011 à 01:50
_Galipode_
_Galipode_
211 messages
Réponse à balkanicus qui a dit :
elle decida de se rafraichir en sortant dehors le long de la falaise qui bordait sa maison..... au loin la lumière du phare éclairait la côte , aucun bateau au large..

elle était sortie tenant fermement son petit carnet qui l'accompagnait depuis des années et dans lequel...
elle notait tous se qui lui passait par la tete, des idees, des dessins, des poemes....


elle decida de se rafraichir en sortant dehors le long de la falaise qui bordait sa maison..... au loin la lumière du phare éclairait la côte , aucun bateau au large..

elle était sortie tenant fermement son petit carnet qui l'accompagnait depuis des années et dans lequel...
elle notait tous se qui lui passait par la tete, des idees, des dessins, des poemes....
et surtout, elle gardait toutes les lettres qu'il lui avait envoyé de prison..

__________________________________
Quand on ne trouve pas son repos en soi-même, il est inutile de le chercher ailleurs.

le 22 Janvier 2011 à 01:52
Agn3s2011
Agn3s2011
322 messages
Réponse à _Galipode_ qui a dit :
elle decida de se rafraichir en sortant dehors le long de la falaise qui bordait sa maison..... au loin la lumière du phare éclairait la côte , aucun bateau au large..

elle était sortie tenant fermement son petit carnet qui l'accompagnait depuis des années et dans lequel...
elle notait tous se qui lui passait par la tete, des idees, des dessins, des poemes....
et surtout, elle gardait toutes les lettres qu'il lui avait envoyé de prison..


elle decida de se rafraichir en sortant dehors le long de la falaise qui bordait sa maison..... au loin la lumière du phare éclairait la côte , aucun bateau au large..

elle était sortie tenant fermement son petit carnet qui l'accompagnait depuis des années et dans lequel...
elle notait tous se qui lui passait par la tete, des idees, des dessins, des poemes....
et surtout, elle gardait toutes les lettres qu'il lui avait envoyé de prison.. il y en avait des centaines toutes plus émouvantes les unes que les autres et elle se sentit triste en repensant à cette épreuve..

Message édité 1 fois
(En dernier par Agn3s2011 le 22 Janvier 2011 à 01:57)

__________________________________


ce n'est pas parce que l'on sourit que l'on est heureux .

le 22 Janvier 2011 à 01:55
balkanicus
balkanicus
16774 messages
Réponse à Agn3s2011 qui a dit :
elle decida de se rafraichir en sortant dehors le long de la falaise qui bordait sa maison..... au loin la lumière du phare éclairait la côte , aucun bateau au large..

elle était sortie tenant fermement son petit carnet qui l'accompagnait depuis des années et dans lequel...
elle notait tous se qui lui passait par la tete, des idees, des dessins, des poemes....
et surtout, elle gardait toutes les lettres qu'il lui avait envoyé de prison.. il y en avait des centaines toutes plus émouvantes les unes que les autres et elle se sentit triste en repensant à cette épreuve..


elle decida de se rafraichir en sortant dehors le long de la falaise qui bordait sa maison..... au loin la lumière du phare éclairait la côte , aucun bateau au large..

elle était sortie tenant fermement son petit carnet qui l'accompagnait depuis des années et dans lequel...
elle notait tous se qui lui passait par la tete, des idees, des dessins, des poemes....
et surtout, elle gardait toutes les lettres qu'il lui avait envoyé de prison.. il y en avait des centaines toutes plus émouvantes les unes que les autres et elle se sentit triste en repensant à cet épreuve..
en effet, elle etait rester pucelle la pauvre a l attendre ainsi, elle avait deja perdue ses plus belles annee, elle voulais en profiter a present...

__________________________________
le vrai bonheur est si simple que l'on ne le discerne que rarement





le 22 Janvier 2011 à 02:03
_Galipode_
_Galipode_
211 messages
Réponse à balkanicus qui a dit :
elle decida de se rafraichir en sortant dehors le long de la falaise qui bordait sa maison..... au loin la lumière du phare éclairait la côte , aucun bateau au large..

elle était sortie tenant fermement son petit carnet qui l'accompagnait depuis des années et dans lequel...
elle notait tous se qui lui passait par la tete, des idees, des dessins, des poemes....
et surtout, elle gardait toutes les lettres qu'il lui avait envoyé de prison.. il y en avait des centaines toutes plus émouvantes les unes que les autres et elle se sentit triste en repensant à cet épreuve..
en effet, elle etait rester pucelle la pauvre a l attendre ainsi, elle avait deja perdue ses plus belles annee, elle voulais en profiter a present...





elle était sortie tenant fermement son petit carnet qui l'accompagnait depuis des années et dans lequel...
elle notait tous se qui lui passait par la tete, des idees, des dessins, des poemes....
et surtout, elle gardait toutes les lettres qu'il lui avait envoyé de prison.. il y en avait des centaines toutes plus émouvantes les unes que les autres et elle se sentit triste en repensant à cet épreuve..
en effet, elle etait rester pucelle la pauvre a l attendre ainsi, elle avait deja perdue ses plus belles annee, elle voulais en profiter a present..
malgré son age avancé, elle avait des envies à faire palir la jeunesse, a faire rougir toutes les tomates de bretagne, a faire dresser tous les ponts de france et de navarre!
elle en avait marre! il fait prendre une décision!

__________________________________
Quand on ne trouve pas son repos en soi-même, il est inutile de le chercher ailleurs.

le 22 Janvier 2011 à 02:03
Agn3s2011
Agn3s2011
322 messages
Réponse à balkanicus qui a dit :
elle decida de se rafraichir en sortant dehors le long de la falaise qui bordait sa maison..... au loin la lumière du phare éclairait la côte , aucun bateau au large..

elle était sortie tenant fermement son petit carnet qui l'accompagnait depuis des années et dans lequel...
elle notait tous se qui lui passait par la tete, des idees, des dessins, des poemes....
et surtout, elle gardait toutes les lettres qu'il lui avait envoyé de prison.. il y en avait des centaines toutes plus émouvantes les unes que les autres et elle se sentit triste en repensant à cet épreuve..
en effet, elle etait rester pucelle la pauvre a l attendre ainsi, elle avait deja perdue ses plus belles annee, elle voulais en profiter a present...


elle etait rester pucelle la pauvre a l attendre ainsi, elle avait deja perdue ses plus belles annee, elle voulais en profiter a present... elle était encore jeune ... le vent caressait son visage et elle décida de rentrer elle avait vraiment trop froid ...

Message édité 3 fois
(En dernier par Agn3s2011 le 22 Janvier 2011 à 02:06)

__________________________________


ce n'est pas parce que l'on sourit que l'on est heureux .

le 22 Janvier 2011 à 02:07
Agn3s2011
Agn3s2011
322 messages
Réponse à _Galipode_ qui a dit :



elle était sortie tenant fermement son petit carnet qui l'accompagnait depuis des années et dans lequel...
elle notait tous se qui lui passait par la tete, des idees, des dessins, des poemes....
et surtout, elle gardait toutes les lettres qu'il lui avait envoyé de prison.. il y en avait des centaines toutes plus émouvantes les unes que les autres et elle se sentit triste en repensant à cet épreuve..
en effet, elle etait rester pucelle la pauvre a l attendre ainsi, elle avait deja perdue ses plus belles annee, elle voulais en profiter a present..
malgré son age avancé, elle avait des envies à faire palir la jeunesse, a faire rougir toutes les tomates de bretagne, a faire dresser tous les ponts de france et de navarre!
elle en avait marre! il fait prendre une décision!


ma berthe à moi est encore jeune

__________________________________


ce n'est pas parce que l'on sourit que l'on est heureux .

le 22 Janvier 2011 à 02:13
_Galipode_
_Galipode_
211 messages
Réponse à Agn3s2011 qui a dit :
elle etait rester pucelle la pauvre a l attendre ainsi, elle avait deja perdue ses plus belles annee, elle voulais en profiter a present... elle était encore jeune ... le vent caressait son visage et elle décida de rentrer elle avait vraiment trop froid ...


ok let's rock

elle etait rester pucelle la pauvre a l attendre ainsi, elle avait deja perdue ses plus belles annee, elle voulais en profiter a present... elle était encore jeune ... le vent caressait son visage et elle décida de rentrer elle avait vraiment trop froid ...
elle rentra , et pris son telephone portable..
puis d'une main hésitante, composa le numéro du beau ramoneur..

__________________________________
Quand on ne trouve pas son repos en soi-même, il est inutile de le chercher ailleurs.

le 22 Janvier 2011 à 02:13
balkanicus
balkanicus
16774 messages
Réponse à _Galipode_ qui a dit :



elle était sortie tenant fermement son petit carnet qui l'accompagnait depuis des années et dans lequel...
elle notait tous se qui lui passait par la tete, des idees, des dessins, des poemes....
et surtout, elle gardait toutes les lettres qu'il lui avait envoyé de prison.. il y en avait des centaines toutes plus émouvantes les unes que les autres et elle se sentit triste en repensant à cet épreuve..
en effet, elle etait rester pucelle la pauvre a l attendre ainsi, elle avait deja perdue ses plus belles annee, elle voulais en profiter a present..
malgré son age avancé, elle avait des envies à faire palir la jeunesse, a faire rougir toutes les tomates de bretagne, a faire dresser tous les ponts de france et de navarre!
elle en avait marre! il fait prendre une décision!


et surtout, elle gardait toutes les lettres qu'il lui avait envoyé de prison.. il y en avait des centaines toutes plus émouvantes les unes que les autres et elle se sentit triste en repensant à cet épreuve..
en effet, elle etait rester pucelle la pauvre a l attendre ainsi, elle avait deja perdue ses plus belles annee, elle voulais en profiter a present..
malgré son age avancé, elle avait des envies à faire palir la jeunesse, a faire rougir toutes les tomates de bretagne, a faire dresser tous les ponts de france et de navarre!
elle en avait marre! il fait prendre une décision!
elle rentra donc chez elle, car elle avait froid a present....
elle repris son credo, action -reaction, elle pris son carnet d adresse, voila, la leon, le felon, lui qui lui avait fait reluire la rondelle plus d une fois......



__________________________________
le vrai bonheur est si simple que l'on ne le discerne que rarement





le 22 Janvier 2011 à 02:14
_Galipode_
_Galipode_
211 messages
Réponse à balkanicus qui a dit :
et surtout, elle gardait toutes les lettres qu'il lui avait envoyé de prison.. il y en avait des centaines toutes plus émouvantes les unes que les autres et elle se sentit triste en repensant à cet épreuve..
en effet, elle etait rester pucelle la pauvre a l attendre ainsi, elle avait deja perdue ses plus belles annee, elle voulais en profiter a present..
malgré son age avancé, elle avait des envies à faire palir la jeunesse, a faire rougir toutes les tomates de bretagne, a faire dresser tous les ponts de france et de navarre!
elle en avait marre! il fait prendre une décision!
elle rentra donc chez elle, car elle avait froid a present....
elle repris son credo, action -reaction, elle pris son carnet d adresse, voila, la leon, le felon, lui qui lui avait fait reluire la rondelle plus d une fois......







edite on est déjà avancées là

__________________________________
Quand on ne trouve pas son repos en soi-même, il est inutile de le chercher ailleurs.

le 22 Janvier 2011 à 02:17
Agn3s2011
Agn3s2011
322 messages
Réponse à balkanicus qui a dit :
et surtout, elle gardait toutes les lettres qu'il lui avait envoyé de prison.. il y en avait des centaines toutes plus émouvantes les unes que les autres et elle se sentit triste en repensant à cet épreuve..
en effet, elle etait rester pucelle la pauvre a l attendre ainsi, elle avait deja perdue ses plus belles annee, elle voulais en profiter a present..
malgré son age avancé, elle avait des envies à faire palir la jeunesse, a faire rougir toutes les tomates de bretagne, a faire dresser tous les ponts de france et de navarre!
elle en avait marre! il fait prendre une décision!
elle rentra donc chez elle, car elle avait froid a present....
elle repris son credo, action -reaction, elle pris son carnet d adresse, voila, la leon, le felon, lui qui lui avait fait reluire la rondelle plus d une fois......





et surtout, elle gardait toutes les lettres qu'il lui avait envoyé de prison.. il y en avait des centaines toutes plus émouvantes les unes que les autres et elle se sentit triste en repensant à cet épreuve..
en effet, elle etait rester pucelle la pauvre a l attendre ainsi, elle avait deja perdue ses plus belles annee, elle voulais en profiter a present..
malgré son age avancé, elle avait des envies à faire palir la jeunesse, a faire rougir toutes les tomates de bretagne, a faire dresser tous les ponts de france et de navarre!
elle en avait marre! il fait prendre une décision!
elle rentra donc chez elle, car elle avait froid a present....
elle repris son credo, action -reaction, elle pris son carnet d adresse, voila, la leon, le felon, lui qui lui avait fait reluire la rondelle plus d une fois......
oui elle se dit à elle même telle une bridget jones des trous perdus, qu'elle était une célibatante !! enfin du moins qu'elle allait le devenir en 2011 !! première décision virer le ramoneur qui est resté coincé dans la cheminée, deuxième décision s'inscrire sur un site de rencontre ...

__________________________________


ce n'est pas parce que l'on sourit que l'on est heureux .

le 22 Janvier 2011 à 02:17
balkanicus
balkanicus
16774 messages
Réponse à _Galipode_ qui a dit :
ok let's rock

elle etait rester pucelle la pauvre a l attendre ainsi, elle avait deja perdue ses plus belles annee, elle voulais en profiter a present... elle était encore jeune ... le vent caressait son visage et elle décida de rentrer elle avait vraiment trop froid ...
elle rentra , et pris son telephone portable..
puis d'une main hésitante, composa le numéro du beau ramoneur..


elle etait rester pucelle la pauvre a l attendre ainsi, elle avait deja perdue ses plus belles annee, elle voulais en profiter a present... elle était encore jeune ... le vent caressait son visage et elle décida de rentrer elle avait vraiment trop froid ...
elle rentra , et pris son telephone portable..
puis d'une main hésitante, composa le numéro du beau ramoneur..
son nom, robert descapsules, un honnete artisan, batie comme un mulet, et travailleur le bougre, elle le revoyait agiter sa lance dans la cheminee pendant que le telephone sonnait...


__________________________________
le vrai bonheur est si simple que l'on ne le discerne que rarement






INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires