En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

L'alcool ,les antidépresseurs ou autres - Page 2

L'alcool ,les antidépresseurs ou autres - Page 2

Index du forum Salon de thé

1|2|3|4|

Auteur Message
le 26 Octobre 2009 à 19:13
redcarmin
redcarmin
>> /

45 ans
9574 messages
Réponse à rodrigue76600 qui a dit :
l'humour n'est jamais déplacé car pour avoir de l'humour il faut savoir rire de tout .... c'est meme pas moi qui ai dit ca mais un gars qui parlait fort dans les années 70/80 ...frisée avec une salopette ....tu connais


Coluche était un mec exceptionnel, à mes yeux, un humouriste hors pair, doublé d'une générosité extreme !

Après je ne suis pas d'accord, quand on dit qu'on peut rire de tout.

Pourquoi ?

Tu ne sais jamais qui te lit, qui t'entend...

Mes potes gays, au boulot, en entendent des vertes et des pas mures, sur les homos, et ne peuvent pas répliquer, la plupart n'ont pas fait leur coming out, il n'est pas bon de le faire sur son lieu de travail, ne pas tout mélanger.

J'ai entendu des blagues sur les violences faites aux femmes (je croise ces femmes, au boulot, on en croise pas mal, dans l'insertion) moi ça ne me donne pas envie de me marrer.

Et je passerai les blagues déplacées sur le viol, comme ce post lu ici dernièrement, une phrase apparemment anodine, sur Roman POLANSKi...il est quand même accusé de viol, et je ne pense pas que ce soit particulièrement respectueux des victimes de blaguer sur des thèmes aussi douloureux.

Pour en revenir au sujet...

Je ne pense pas que toutes les personnes sous anti-dépresseurs soient des personnes dépendantes : celles de mon entourages qui ont dû en prendre à un moment donné ne sont pas tombées dans cette addiction, et c'est tant mieux.

Après lire ici toutes ces marques de médocs, (à se demander si finalement certains n'ont pas des actions dans qques firmes pharmaceutiques) lire cet étalement de défonce et de comportements à risques, avec autant de légèreté, avec un h umour déplacé et limite en étalant sa vie privée sans aucune pudeur pour les lecteurs moi ça me dérange.

Pourquoi ?

Les personnes de mon entourage qui sont tombées dans ce fléau, des personnes chères à mes yeux, étrangement...elles ne l'étalaient pas, et se battaient pour s'en sortir.

Sans se vanter.

Sans le cacher, mais certainement pas en jouant les caids parce que ça peut faire cool de se défoncer.



__________________________________
ta salive sur

la Bouche

elle TE veut

la Muette

Amazone

elle TE veut

Dans son


CIRQUE

le 26 Octobre 2009 à 19:26
redcarmin
redcarmin
>> /

45 ans
9574 messages
Réponse à kim74 qui a dit :
Bonjour à tous ,

Je lançe ce sujet sans savoir pour autant si il va vous interpeller.
J aimerai débattre sur un fléau qui, malheureusement ,est de plus en plus courant =l alcool ,les antidepresseurs,les drogues douces...

Qu est ce qui selon vous peut entrainer des dépendances ,ou même qui peut devenir un mode de vie pour certain.

Le stress ,le "toujours plus " de ce que la vie demande ...?

Si le sujet vous interesse,je vous laisse "la parole"

Merci


Suite à un grave accident je me suis retrouvée "armée" d'une pompe à morphine, et bien...j'ai demandé à ce qu'on me la vire au bout d'une journée.

Ensuite, je me suis fait remonter les bretelles de l'infirmière chef de mon centre de rééduc parce qu'elle avait découvert ma planque de médocs : je refusais de prendre mes anti douleurs.

Peur de la dépendance.

Et puis c'est idiot je sais mais...sans être maso, c'est clair, à l'époque, souffrir c'était me sentir vivante.

Je pense que j'aurais pu cependant profiter d'un certain soulagement, avec ce traitement.

Sans m'étaler (aucun intéret pour qui que ce soit) je devrais avoir un traitement anti douleur à vie.

J'accepte parfois d'en suivre un, sur du court terme, en période de grosses douleurs mais j'évite de le prolonger.

Chacun est très différent, face à la douleur physique, et psychologique.

Il existe aussi bien sûr d'autres méthodes comme la sophro, l'hypnose, une psychothérapie, etc.

__________________________________
ta salive sur

la Bouche

elle TE veut

la Muette

Amazone

elle TE veut

Dans son


CIRQUE

le 26 Octobre 2009 à 19:37
kim74
kim74
5419 messages
Réponse à redcarmin qui a dit :
Suite à un grave accident je me suis retrouvée "armée" d'une pompe à morphine, et bien...j'ai demandé à ce qu'on me la vire au bout d'une journée.

Ensuite, je me suis fait remonter les bretelles de l'infirmière chef de mon centre de rééduc parce qu'elle avait découvert ma planque de médocs : je refusais de prendre mes anti douleurs.

Peur de la dépendance.

Et puis c'est idiot je sais mais...sans être maso, c'est clair, à l'époque, souffrir c'était me sentir vivante.

Je pense que j'aurais pu cependant profiter d'un certain soulagement, avec ce traitement.

Sans m'étaler (aucun intéret pour qui que ce soit) je devrais avoir un traitement anti douleur à vie.

J'accepte parfois d'en suivre un, sur du court terme, en période de grosses douleurs mais j'évite de le prolonger.

Chacun est très différent, face à la douleur physique, et psychologique.

Il existe aussi bien sûr d'autres méthodes comme la sophro, l'hypnose, une psychothérapie, etc.


C'est clair que la dépendance aux medocs ...

J ai justement fait mon travail sur moi même pendant cette cure d anti depress. pour ne plus en être dépendante .Je me suis dis ,c'est ni des medocs ,ni la fatalité qui m aura.

C'est sur qu il y a toutes ces thérapies ,mais c'est encore pris pour une science moderne .Car la douleur ne se voit pas .Et quand on y va ,faut avoir un minimum de conviction.C'est encore pas evident pour tout le monde ces analyses

Mais si il y a eu une prescription de traitement morphine ,je sais pas ,mais ça devait être de la douleur physique la et non psy ?!
Et lutter contre la douleur physique ,c'est encore autre chose ...

__________________________________


Un désir auquel on se cramponne, un rêve auquel on croit très fort, est déjà une réalité.



le 26 Octobre 2009 à 19:43
kim74
kim74
5419 messages
Réponse à kim74 qui a dit :
C'est clair que la dépendance aux medocs ...

J ai justement fait mon travail sur moi même pendant cette cure d anti depress. pour ne plus en être dépendante .Je me suis dis ,c'est ni des medocs ,ni la fatalité qui m aura.

C'est sur qu il y a toutes ces thérapies ,mais c'est encore pris pour une science moderne .Car la douleur ne se voit pas .Et quand on y va ,faut avoir un minimum de conviction.C'est encore pas evident pour tout le monde ces analyses

Mais si il y a eu une prescription de traitement morphine ,je sais pas ,mais ça devait être de la douleur physique la et non psy ?!
Et lutter contre la douleur physique ,c'est encore autre chose ...


Je rectifie ,en disant que c'est autre chose ,je ne dit pas que c'est facile au contraire ...Supporter la douleur physique ,c'est pas rien

__________________________________


Un désir auquel on se cramponne, un rêve auquel on croit très fort, est déjà une réalité.



le 26 Octobre 2009 à 19:44
redcarmin
redcarmin
>> /

45 ans
9574 messages
Réponse à kim74 qui a dit :
C'est clair que la dépendance aux medocs ...

J ai justement fait mon travail sur moi même pendant cette cure d anti depress. pour ne plus en être dépendante .Je me suis dis ,c'est ni des medocs ,ni la fatalité qui m aura.

C'est sur qu il y a toutes ces thérapies ,mais c'est encore pris pour une science moderne .Car la douleur ne se voit pas .Et quand on y va ,faut avoir un minimum de conviction.C'est encore pas evident pour tout le monde ces analyses

Mais si il y a eu une prescription de traitement morphine ,je sais pas ,mais ça devait être de la douleur physique la et non psy ?!
Et lutter contre la douleur physique ,c'est encore autre chose ...


Effectivement, pour ma part des douleurs physiques, oui, mais que j'essaie de gérer au mieux, mais je ne vais pas donner dans le pathos, ce n'est pas maintenant que je vais commencer, et je pense que tu comprendras.

Comme tu le dis, concernant la douleur psychologique, elle n'est pas "visible", oui, je la vois donc comme une souffrance encore plus sournoise.

Il est clair que je ne suis pas médecin mais certains justement ont la main lourde, sur ces prescriptions massives, et conseillent rarement une thérapie.

D'autre part, comme tu le précises encore, les médecines "modernes" ici sont encore peu utilisées, et c' est fort dommage.


__________________________________
ta salive sur

la Bouche

elle TE veut

la Muette

Amazone

elle TE veut

Dans son


CIRQUE

le 26 Octobre 2009 à 19:45
redcarmin
redcarmin
>> /

45 ans
9574 messages
Réponse à kim74 qui a dit :
Je rectifie ,en disant que c'est autre chose ,je ne dit pas que c'est facile au contraire ...Supporter la douleur physique ,c'est pas rien


Sourires...

Merci Kim pour ces précisions mais tu n'avais pas besoin de le préciser, j'avais compris tout va bien je t'assure !

__________________________________
ta salive sur

la Bouche

elle TE veut

la Muette

Amazone

elle TE veut

Dans son


CIRQUE

le 26 Octobre 2009 à 19:51
kim74
kim74
5419 messages
Réponse à redcarmin qui a dit :
Effectivement, pour ma part des douleurs physiques, oui, mais que j'essaie de gérer au mieux, mais je ne vais pas donner dans le pathos, ce n'est pas maintenant que je vais commencer, et je pense que tu comprendras.

Comme tu le dis, concernant la douleur psychologique, elle n'est pas "visible", oui, je la vois donc comme une souffrance encore plus sournoise.

Il est clair que je ne suis pas médecin mais certains justement ont la main lourde, sur ces prescriptions massives, et conseillent rarement une thérapie.

D'autre part, comme tu le précises encore, les médecines "modernes" ici sont encore peu utilisées, et c' est fort dommage.






Et je vais rajouter un truc que j ai lu dans un bouquin ,pourquoi à titre perso je suis contre ces traitements anti depress. inscrits massivement sans travail psy derrière .

Parce qu une douleur psy ,telle quelle soit ,nevrose ,depression ,parano ,bipolarité et y en a plein,si tu prends des cachetons et c'est tout ca sert a rien .C'est comme si tu te coupais et que tu mettai un pansement dessus ,sans rien .

Une plaie physique ou psy ,faut la desinfecter, avant de la panser.
Cette phrase m a reellement marquer ,parce qu elle est vraie ,à mon avis .

__________________________________


Un désir auquel on se cramponne, un rêve auquel on croit très fort, est déjà une réalité.



le 26 Octobre 2009 à 19:52
kim74
kim74
5419 messages
Réponse à redcarmin qui a dit :
Sourires...

Merci Kim pour ces précisions mais tu n'avais pas besoin de le préciser, j'avais compris tout va bien je t'assure !




on sait jamais ,les ecrits sont souvent mal interpretés .

Bon app

Au plaisir Red

__________________________________


Un désir auquel on se cramponne, un rêve auquel on croit très fort, est déjà une réalité.



le 26 Octobre 2009 à 19:58
redcarmin
redcarmin
>> /

45 ans
9574 messages
Réponse à kim74 qui a dit :


on sait jamais ,les ecrits sont souvent mal interpretés .

Bon app

Au plaisir Red


Ils peuvent l'être oui, et très souvent sur le net, quand ils portent à confusion, ce qui n 'était pas le cas.

Prends soin de toi.

__________________________________
ta salive sur

la Bouche

elle TE veut

la Muette

Amazone

elle TE veut

Dans son


CIRQUE

le 26 Octobre 2009 à 20:00
redcarmin
redcarmin
>> /

45 ans
9574 messages
Réponse à kim74 qui a dit :


Et je vais rajouter un truc que j ai lu dans un bouquin ,pourquoi à titre perso je suis contre ces traitements anti depress. inscrits massivement sans travail psy derrière .

Parce qu une douleur psy ,telle quelle soit ,nevrose ,depression ,parano ,bipolarité et y en a plein,si tu prends des cachetons et c'est tout ca sert a rien .C'est comme si tu te coupais et que tu mettai un pansement dessus ,sans rien .

Une plaie physique ou psy ,faut la desinfecter, avant de la panser.
Cette phrase m a reellement marquer ,parce qu elle est vraie ,à mon avis .



Soigner les causes oui, pas uniquement les symptomes. 1 fois de + nous sommes d'accord.

__________________________________
ta salive sur

la Bouche

elle TE veut

la Muette

Amazone

elle TE veut

Dans son


CIRQUE

le 26 Octobre 2009 à 20:02
chloe777
chloe777
>> /

42 ans
41159 messages
Réponse à kim74 qui a dit :


Et je vais rajouter un truc que j ai lu dans un bouquin ,pourquoi à titre perso je suis contre ces traitements anti depress. inscrits massivement sans travail psy derrière .

Parce qu une douleur psy ,telle quelle soit ,nevrose ,depression ,parano ,bipolarité et y en a plein,si tu prends des cachetons et c'est tout ca sert a rien .C'est comme si tu te coupais et que tu mettai un pansement dessus ,sans rien .

Une plaie physique ou psy ,faut la desinfecter, avant de la panser.
Cette phrase m a reellement marquer ,parce qu elle est vraie ,à mon avis .



C'est vrai que les médicaments psy peuvent supprimer les symptômes mais ne soignent pas et qu'il est donc important qu'ils soient toujours accompagnés d'une thérapie.

__________________________________
Training to be perfect. Thank you for your patience.

le 26 Octobre 2009 à 20:32
salutoutis2
salutoutis2
>> /

40 ans
18756 messages
je suis assez contre toutes prises de médicaments, d alcool etcccc.

j ai vécu avec des gens autour de moi assez dépendant d alcool et de médocs.

non pas alcool pour le gout mais pour oublier la vie au quotidien, ca commence par un verre le soir et puis on se rend compte qu on est bien quand on commence a se déconnecter et oublier une heure, 2 heures , 3 heures, mais ca commence par un verre, 2 verres, 3 verres et ensuite la bouteille y passe.

Pendant ce temps là , le corps encaisse, se fait ronger de l intérieur. et parfois celà se termine mal.
J ai vu qqun de proche mourir ptit à ptit à cause de l alcool et même à mon pire ennemi je ne souhaiterai pas de vivre celà.

pour les médocs, le corps s habitue et parfois devient dépendant.

c est pourquoi je suis devenu qqun d anti alcool, et anti medoc, au point qu un médecin peut me prescrire des médocs je prendrai pas, tant que la douleur est gérable, je fais avec.

mais je sais que certains médicaments sont nécessaires a certains traitements dont le mental ne suffit pas pour combattre.

je dirai juste de faire tres attention car on se rend pas compte quand on vient dependant ou on veut pas l admettre.

__________________________________
espèce protégée, en voie de disparition

le 26 Octobre 2009 à 20:37
mouglon
mouglon
422 messages
Réponse à chloe777 qui a dit :
C'est vrai que les médicaments psy peuvent supprimer les symptômes mais ne soignent pas et qu'il est donc important qu'ils soient toujours accompagnés d'une thérapie.


bonsoir chloé j'ai prit rendez-vous chez ma psy4 aujourd'hui , je ne l'avais pas vu depuis le 17 juillet , et ma mère ma engueuler .
le 26 Octobre 2009 à 20:43
mouglon
mouglon
422 messages
Réponse à salutoutis2 qui a dit :
je suis assez contre toutes prises de médicaments, d alcool etcccc.

j ai vécu avec des gens autour de moi assez dépendant d alcool et de médocs.

non pas alcool pour le gout mais pour oublier la vie au quotidien, ca commence par un verre le soir et puis on se rend compte qu on est bien quand on commence a se déconnecter et oublier une heure, 2 heures , 3 heures, mais ca commence par un verre, 2 verres, 3 verres et ensuite la bouteille y passe.

Pendant ce temps là , le corps encaisse, se fait ronger de l intérieur. et parfois celà se termine mal.
J ai vu qqun de proche mourir ptit à ptit à cause de l alcool et même à mon pire ennemi je ne souhaiterai pas de vivre celà.

pour les médocs, le corps s habitue et parfois devient dépendant.

c est pourquoi je suis devenu qqun d anti alcool, et anti medoc, au point qu un médecin peut me prescrire des médocs je prendrai pas, tant que la douleur est gérable, je fais avec.

mais je sais que certains médicaments sont nécessaires a certains traitements dont le mental ne suffit pas pour combattre.

je dirai juste de faire tres attention car on se rend pas compte quand on vient dependant ou on veut pas l admettre.


bonsoir toutis , j'ai besoin de mon traitement psychiatrique , car je suis névrosé , psychotique , schyzophrène , et selon l'armée aliéner , car réformé P5 , mes amitiés toutis .
ps : j'ai pas oublier tes anciennes photo
le 26 Octobre 2009 à 21:30
kim74
kim74
5419 messages
Réponse à salutoutis2 qui a dit :
je suis assez contre toutes prises de médicaments, d alcool etcccc.

j ai vécu avec des gens autour de moi assez dépendant d alcool et de médocs.

non pas alcool pour le gout mais pour oublier la vie au quotidien, ca commence par un verre le soir et puis on se rend compte qu on est bien quand on commence a se déconnecter et oublier une heure, 2 heures , 3 heures, mais ca commence par un verre, 2 verres, 3 verres et ensuite la bouteille y passe.

Pendant ce temps là , le corps encaisse, se fait ronger de l intérieur. et parfois celà se termine mal.
J ai vu qqun de proche mourir ptit à ptit à cause de l alcool et même à mon pire ennemi je ne souhaiterai pas de vivre celà.

pour les médocs, le corps s habitue et parfois devient dépendant.

c est pourquoi je suis devenu qqun d anti alcool, et anti medoc, au point qu un médecin peut me prescrire des médocs je prendrai pas, tant que la douleur est gérable, je fais avec.

mais je sais que certains médicaments sont nécessaires a certains traitements dont le mental ne suffit pas pour combattre.

je dirai juste de faire tres attention car on se rend pas compte quand on vient dependant ou on veut pas l admettre.


Bonsoir salutoutis

Je suis d'accord et pour cet anti médoc et alcool.
Car ceux ci sont dans la plupart des cas synonymes de facilités.


Et tu l as toi même souligner ,il reste ces personnes qui en ont réellement besoin ,comme par exemple,les accidentés graves(pour les cas physyques),et aussi des cas psychologiques,ou il ferait par exemple des calmants en pleine crise ?Et ce sont quelque fois des personnes qui en auront besoin à vie.

__________________________________


Un désir auquel on se cramponne, un rêve auquel on croit très fort, est déjà une réalité.



le 26 Octobre 2009 à 21:36
mouglon
mouglon
422 messages
Réponse à kim74 qui a dit :
Bonsoir salutoutis

Je suis d'accord et pour cet anti médoc et alcool.
Car ceux ci sont dans la plupart des cas synonymes de facilités.


Et tu l as toi même souligner ,il reste ces personnes qui en ont réellement besoin ,comme par exemple,les accidentés graves(pour les cas physyques),et aussi des cas psychologiques,ou il ferait par exemple des calmants en pleine crise ?Et ce sont quelque fois des personnes qui en auront besoin à vie.


re re kim , moi c'est à vie .
le 26 Octobre 2009 à 21:49
pancho7
pancho7
394 messages
je ne peux pas dire que je suis pour... non
il est des gens qui ne peuvent faire autrement...
et d'autres qui pourraient s'en passer aussi...

__________________________________
Même si tu le nourris,le loup regarde toujours dehors...

le 26 Octobre 2009 à 22:39
breiznat2
breiznat2
>>

49 ans
12 messages
Réponse à salutoutis2 qui a dit :
je suis assez contre toutes prises de médicaments, d alcool etcccc.

j ai vécu avec des gens autour de moi assez dépendant d alcool et de médocs.

non pas alcool pour le gout mais pour oublier la vie au quotidien, ca commence par un verre le soir et puis on se rend compte qu on est bien quand on commence a se déconnecter et oublier une heure, 2 heures , 3 heures, mais ca commence par un verre, 2 verres, 3 verres et ensuite la bouteille y passe.

Pendant ce temps là , le corps encaisse, se fait ronger de l intérieur. et parfois celà se termine mal.
J ai vu qqun de proche mourir ptit à ptit à cause de l alcool et même à mon pire ennemi je ne souhaiterai pas de vivre celà.

pour les médocs, le corps s habitue et parfois devient dépendant.

c est pourquoi je suis devenu qqun d anti alcool, et anti medoc, au point qu un médecin peut me prescrire des médocs je prendrai pas, tant que la douleur est gérable, je fais avec.

mais je sais que certains médicaments sont nécessaires a certains traitements dont le mental ne suffit pas pour combattre.

je dirai juste de faire tres attention car on se rend pas compte quand on vient dependant ou on veut pas l admettre.


bonsoir salut
tu as raison a 200/100 dans ta derniere phrase
la dépendance arrive toute seule et.............................tres vite
suffit juste dadmettre

bonne soiree
biz*
nath

Message édité 1 fois
(En dernier par breiznat2 le 26 Octobre 2009 à 22:43)

le 27 Octobre 2009 à 09:00
kim74
kim74
5419 messages
C'est comme la clope ....juste une ,juste une ,je peux m en passer et en fait ,on est vite dans un cercle vicieux...

Chose trés vicieuse ,l alcool ,l alcolisme.Des gens autour de moi sont atteins de cette maladie ...On refait le monde sous l effet de l alcool ,et le lendemain,les problèmes sont les mêmes sinon pires

C'est vraiment dur pour les personnes qui veulent s'en sortir...J ai vu des choses pas trés joli ,médoc ,alccol ,depression.Surtout que l alcool a un effet depresseur

Maintenant dans des pays tels que le royaume uni ,l alcool est une mode ,dans les bars ,la rue,pour les trés jeunes...De plus en plus jeune.

Il y a ces soucis ,les choses de la vie que l on se sent plus capable de surmonter,alors on se fait aider comme on peut.
Mais quand ca devient une mode de boire

__________________________________


Un désir auquel on se cramponne, un rêve auquel on croit très fort, est déjà une réalité.



le 27 Octobre 2009 à 09:09
mouglon
mouglon
422 messages
Réponse à kim74 qui a dit :
C'est comme la clope ....juste une ,juste une ,je peux m en passer et en fait ,on est vite dans un cercle vicieux...

Chose trés vicieuse ,l alcool ,l alcolisme.Des gens autour de moi sont atteins de cette maladie ...On refait le monde sous l effet de l alcool ,et le lendemain,les problèmes sont les mêmes sinon pires

C'est vraiment dur pour les personnes qui veulent s'en sortir...J ai vu des choses pas trés joli ,médoc ,alccol ,depression.Surtout que l alcool a un effet depresseur

Maintenant dans des pays tels que le royaume uni ,l alcool est une mode ,dans les bars ,la rue,pour les trés jeunes...De plus en plus jeune.

Il y a ces soucis ,les choses de la vie que l on se sent plus capable de surmonter,alors on se fait aider comme on peut.
Mais quand ca devient une mode de boire


re kim , je picole occasionnellement , la clope c'est dés que je suis réveillé par contre .


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires