En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Mourir sans souffrance - Page 1

Mourir sans souffrance - Page 1

Index du forum Salon de thé

Auteur Message
le 15 Mars 2009 à 16:09
Jhsympa60
Jhsympa60
100 messages
Voilà je serai bientôt infirmier en fin d année...et vous avez certainement tous entendu de l affaire Humbert où cette mère à euthanasié son fils...il faut savoir qu en France la loi est claire...il n y à pas d euthanasie ou de suicide assisté comme en Suisse...mais très peu de gens savent qu il existe la loi Leonetti datant du 22 avril 2005 qui régit la fin de vie en soins palliatifs...en effet pour vous expliquer cette vise à privilégier la prise en charge de la douleur chez les personnes en fin de vie...en clair elle dit que pour diminuer la douleur chez ces personnes on peut leur administrer un traitement pour soulager leur douleur,traitement qui peut avoir comme effet secondaire ou indésirable,entraîner leur mort....certains diront ''euthanasie déguisée''...à ceux là je répondrais NON...car la dose administrée vise à soulager la douleur mais non à euthanasier le patient...l intention est différente...l euthanasie est de faire mourir le patient...la loi Leonetti vise à soulager le patient de sa douleur....la nuance est là mais importante...car un patient demande souvent à mourir car il souffre...quand il ne souffre plus il ne veut pas mourir.Quoiqu il en soit très peu de médecins s appuient sur cette loi car ils ont peur d être accusés d euthanasie...dommage comme quoi même des médecins ne saisissent pas le sens profond de cette loi et de son message...prendre en charge la douleur du patient avant tout...et si cela entraîne la mort c est regrettable mais la visée première était la prise en charge de la douleur du patient entraînant sa souffrance...et non de le faire mourir en injectant une dose mortelle comme l euthanasie...voilà donc le souci...il existe une loi qui intègre une meilleure prise en charge de la douleur chez le patient en soins palliatifs...mais les médecins ne s en servent pas...et cela en dépit du choix du patient....
le 15 Mars 2009 à 18:43
cassiopee86
cassiopee86
10316 messages
Réponse à Jhsympa60 qui a dit :
Voilà je serai bientôt infirmier en fin d année...et vous avez certainement tous entendu de l affaire Humbert où cette mère à euthanasié son fils...il faut savoir qu en France la loi est claire...il n y à pas d euthanasie ou de suicide assisté comme en Suisse...mais très peu de gens savent qu il existe la loi Leonetti datant du 22 avril 2005 qui régit la fin de vie en soins palliatifs...en effet pour vous expliquer cette vise à privilégier la prise en charge de la douleur chez les personnes en fin de vie...en clair elle dit que pour diminuer la douleur chez ces personnes on peut leur administrer un traitement pour soulager leur douleur,traitement qui peut avoir comme effet secondaire ou indésirable,entraîner leur mort....certains diront ''euthanasie déguisée''...à ceux là je répondrais NON...car la dose administrée vise à soulager la douleur mais non à euthanasier le patient...l intention est différente...l euthanasie est de faire mourir le patient...la loi Leonetti vise à soulager le patient de sa douleur....la nuance est là mais importante...car un patient demande souvent à mourir car il souffre...quand il ne souffre plus il ne veut pas mourir.Quoiqu il en soit très peu de médecins s appuient sur cette loi car ils ont peur d être accusés d euthanasie...dommage comme quoi même des médecins ne saisissent pas le sens profond de cette loi et de son message...prendre en charge la douleur du patient avant tout...et si cela entraîne la mort c est regrettable mais la visée première était la prise en charge de la douleur du patient entraînant sa souffrance...et non de le faire mourir en injectant une dose mortelle comme l euthanasie...voilà donc le souci...il existe une loi qui intègre une meilleure prise en charge de la douleur chez le patient en soins palliatifs...mais les médecins ne s en servent pas...et cela en dépit du choix du patient....


euh je réponds à côté....moi je suis en deuxième année donc ça peut toujours servir un troisième année

__________________________________
est dingue mais assume

votez pour la plus belle des grand mère MOA

le 15 Mars 2009 à 18:56
Jhsympa60
Jhsympa60
100 messages
Réponse à cassiopee86 qui a dit :
euh je réponds à côté....moi je suis en deuxième année donc ça peut toujours servir un troisième année


Pas de souci...
le 19 Mars 2009 à 14:32
-cristoch-
-cristoch-
>>

50 ans
1 messages
Bonjour,
je suis bien d'accord, mais je rajouterai juste que même bien avant cette loi, cette façon de procéder existait depuis longtemps et pour le bien de tout le monde.
J'ai été confronté de près au problème, j'ai perdu un enfant il y a 9 ans, une petite chérie de 2 ans qui a succombé à une leucémie. Et c'est bien ainsi que la fin est arrivée, les medecins ont décidés de s'attaquer à la souffrance, en sachant pertinement ce que cela impliquait, mais nous étions bien d'accord.
Je trouve qu'il y a un battage inutile et malsain autour de cette question.
Cordialement
le 05 Avril 2009 à 19:28
lucie-51
lucie-51
322 messages
je suis aide soignante et viens de faire une formation sur les soins palliatif je travail en maison de retraite bcq de souffrance pour eux et pour nous en tant que soignant que fait ton contre la douleur tant que les médecins ne feront pas c'est formation ils ne comprendront rien a la loi léoneti (donne le droit d'intrrompre ou de ne pas entreprendre des traitements jugés inutiles,disproportionnés ou n'ayant d'autre effet que LE MAINTIEN ARTIFICIEL DE LA VIE)nous avons l'euthanasie,le suicide médicalement assisté ou la sédation que choisir avons nous le choi non tout repose sur les médecins alors messieurs écouter les gens qui souffre qui n'ont plu d'espoir et laissez nous partir en paix
le 05 Avril 2009 à 19:31
lucie-51
lucie-51
322 messages
bizarement peu de gens réponde est-ce tabout meme dans les jeunes c'est pourtant un sujet trés important domage que si peu de gens ont l'air interressés
le 05 Avril 2009 à 19:57
pierre-bachel...
pierre-bachelet
2492 messages
Réponse à lucie-51 qui a dit :
je suis aide soignante et viens de faire une formation sur les soins palliatif je travail en maison de retraite bcq de souffrance pour eux et pour nous en tant que soignant que fait ton contre la douleur tant que les médecins ne feront pas c'est formation ils ne comprendront rien a la loi léoneti (donne le droit d'intrrompre ou de ne pas entreprendre des traitements jugés inutiles,disproportionnés ou n'ayant d'autre effet que LE MAINTIEN ARTIFICIEL DE LA VIE)nous avons l'euthanasie,le suicide médicalement assisté ou la sédation que choisir avons nous le choi non tout repose sur les médecins alors messieurs écouter les gens qui souffre qui n'ont plu d'espoir et laissez nous partir en paix




Salut



" les médecins ne feront pas c'est formation ils ne comprendront rien a la loi léoneti (donne le droit d'intrrompre ou de ne pas entreprendre des traitements jugés inutiles,disproportionnés ou n'ayant d'autre effet que LE MAINTIEN ARTIFICIEL DE LA VIE) "

Si les décisions de limiter les soins ou de permettre aux patients de mourir devenaient faciles ou routinières, nous devrions alors tous nous inquiéter de l'avenir de la médecine...

__________________________________
On ne peut pas empêcher un coeur d'aimer.
JohnCooper

le 05 Avril 2009 à 20:03
lucie-51
lucie-51
322 messages
non je ne pense pas que l'ont devrait s'inquiéter je sais bien qu'il y a une déontologie mais moi qui cotoie la souffrance et la mort tres souvent tout cela ne devrait pas etre permis ont a le droit de choisir on nous répete tres souvent que l'on es en démocratie alors laissons nous choisir notre départ
le 05 Avril 2009 à 20:58
pierre-bachel...
pierre-bachelet
2492 messages
Réponse à lucie-51 qui a dit :
non je ne pense pas que l'ont devrait s'inquiéter je sais bien qu'il y a une déontologie mais moi qui cotoie la souffrance et la mort tres souvent tout cela ne devrait pas etre permis ont a le droit de choisir on nous répete tres souvent que l'on es en démocratie alors laissons nous choisir notre départ


Re


" On a le droit de choisir on nous répete tres souvent que l'on es en démocratie "

" Alors laissons nous choisir notre départ "


En démocratie , je pense que le " droit à mourir " c'est une expression dépourvue de sens .Philosophiquement parlant ,faut-il donner un sens à la souffrance ?

Message édité 1 fois
(En dernier par pierre-bachelet le 05 Avril 2009 à 21:17)

__________________________________
On ne peut pas empêcher un coeur d'aimer.
JohnCooper

le 05 Avril 2009 à 21:04
7964
7964
>>

52 ans
753 messages
ce qui me gene,ce n'est pas de mourir sans soufrance,c'est de mourir tout simplement, ce week end j'ai eu un cheval a l'article de la mort, je n'ai pas accepter qu'il se laisse mourir, je lui est sauve la vie.j'ai pas dormis du week end et j'ai un peus bu,meme trop bu,bonne soiree moi je vais me coucher.
le 05 Avril 2009 à 21:14
lucie-51
lucie-51
322 messages
oui mais tu as fais ce qui te sembler bon car surement que tu savais qu'il y avait de l'espoir pour lui ce qui n'es pas le cas pour tout tant mieux tu as sauver une vie moi aussi ça m'arrive avec les humains mais avec mes connaissances que ce soit humain animaux pour moi c'est du pareil au meme tant qu'il y a de la vie il y a espoir mais si le diagnostic et clair prk s'acharner c'est mettre la souffrance en évidence eh oui je ne suis pas psy ni utopiste il faut etre réaliste bravo a toi et si tu as pris une cuite c'est que ça ta toucher tu as eus raison
le 05 Avril 2009 à 22:24
pierre-bachel...
pierre-bachelet
2492 messages
Réponse à lucie-51 qui a dit :
oui mais tu as fais ce qui te sembler bon car surement que tu savais qu'il y avait de l'espoir pour lui ce qui n'es pas le cas pour tout tant mieux tu as sauver une vie moi aussi ça m'arrive avec les humains mais avec mes connaissances que ce soit humain animaux pour moi c'est du pareil au meme tant qu'il y a de la vie il y a espoir mais si le diagnostic et clair prk s'acharner c'est mettre la souffrance en évidence eh oui je ne suis pas psy ni utopiste il faut etre réaliste bravo a toi et si tu as pris une cuite c'est que ça ta toucher tu as eus raison



Re


"Si le diagnostic et clair pourquoi s'acharner..."


Quand on pense au diagnostic médical, on pense habituellement en termes scientifiques. Les idées reçues (et précises) sont que les maladies sont nommées et classifiées sur la base de la recherche scientifique...Je pense que le verbe "s'acharner " n'est pas neutre dans cette phrase .On emploie d’ailleurs l’expression " acharnement thérapeutique " ou "acharnement médical "...On est souvent bien loin du sang et de la mort.

__________________________________
On ne peut pas empêcher un coeur d'aimer.
JohnCooper

le 05 Avril 2009 à 22:28
lucie-51
lucie-51
322 messages
la ont est d'accord
le 15 Mai 2009 à 13:41
LeLooser
LeLooser
>>

52 ans
41 messages
Je trouve aussi qu'on devrait tous y reflechir a cette question, car
l'eventualité de devoir souffrir au moment de mourir nous concerne
tous...
En tout cas, je pense que c'est a cette acceptation de voir l'autre
souffrir ainsi que sa famille que l'on mesure le niveau d'evolution
d'une société...
Ne vous avais je pas dit que je n'me trouvais pas a ma place sur cette
planete ?


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires