En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Pourquoi et comment apprendre? - Page 4

Pourquoi et comment apprendre? - Page 4

Index du forum Salon de thé

1|2|3|4|

Auteur Message
le 14 Octobre 2008 à 22:21
Gouki
Gouki
>>

36 ans
312 messages
layune > oui, la musique!! pour moi, c'est aussi vital que respirer, manger, rire!! Ce qui est triste, c'est que l'amour passe en tout dernier depuis trop longtemps...

ulysse > ben j'dois pas avoir un cerveau tout normal, mais je pense avoir compris ce que tu voulais dire...
C'est vrai que si les notions de base nécessaires à l'apprentissage en terminale n'étaient inculquées qu'en terminale, ça coincerait, je suis d'accord!
Mais prenons un exemple: un jeune qui veut devenir garagiste, les équations ne lui serviront à rien, tout comme à une jeune qui voudra devenir secrétaire, etc...
Maintenant, prenons le cas d'un gosse qui veut devenir physicien, il sera encore amplement temps de lui apprendre les équations en seconde, quand il aura choisi sa filière bac S... Et ça ne chargerait pas à outrance le programme, si on a l'intelligence de supprimer les cours qui ne sont pas en rapport avec la science pure et dure, style français, puis philo, ou encore histoire-géo...

Alors j'en entends déjà certains me dire que cela participe à l'éveil de la personne, surtout la philo par exemple. Et bien je suis d'accord (même si ce fut ma pire note au bac!! ). Mais la philo n'éveillera pas plus que la peinture, la musique, toutes ces matières qui ne font pas partie du programme général...

__________________________________
L'ouverture d'esprit ne se résume pas toujours à une fracture du crâne.

le 14 Octobre 2008 à 22:32
-K-
-K-
322 messages
Réponse à layune qui a dit :
shlonk

bah tiens je ne connais pas le robinier..

moi j'ai appris un truc sur la gestation des koala..

blong


ag si j'ai appris un truc sur l'acier.
le 14 Octobre 2008 à 22:44
-Ulysse-
-Ulysse-
1750 messages
Réponse à Gouki qui a dit :
layune > oui, la musique!! pour moi, c'est aussi vital que respirer, manger, rire!! Ce qui est triste, c'est que l'amour passe en tout dernier depuis trop longtemps...

ulysse > ben j'dois pas avoir un cerveau tout normal, mais je pense avoir compris ce que tu voulais dire...
C'est vrai que si les notions de base nécessaires à l'apprentissage en terminale n'étaient inculquées qu'en terminale, ça coincerait, je suis d'accord!
Mais prenons un exemple: un jeune qui veut devenir garagiste, les équations ne lui serviront à rien, tout comme à une jeune qui voudra devenir secrétaire, etc...
Maintenant, prenons le cas d'un gosse qui veut devenir physicien, il sera encore amplement temps de lui apprendre les équations en seconde, quand il aura choisi sa filière bac S... Et ça ne chargerait pas à outrance le programme, si on a l'intelligence de supprimer les cours qui ne sont pas en rapport avec la science pure et dure, style français, puis philo, ou encore histoire-géo...

Alors j'en entends déjà certains me dire que cela participe à l'éveil de la personne, surtout la philo par exemple. Et bien je suis d'accord (même si ce fut ma pire note au bac!! ). Mais la philo n'éveillera pas plus que la peinture, la musique, toutes ces matières qui ne font pas partie du programme général...


Re, et merci.....!!

Je ne suis pas d'accord avec toi en ce qui concerne la philosophie...elle permet à mon sens de voir les choses sous un autre angle et d'acquérir une certaine forme de raisonnement...Je n'étais pas trés doué non plus en Philo je te rassure mais j'aimais ça..!!!


Oups, le mot est laché, "EVEIL, je pense que c'est le terme approprié!!!!


Maintenant, tu sais la vie est faite de pleins d'aléas...Etant petit je voulais être si et puis ça et au final je fais autre chose!!!
Et puis on avance, ou on essuie un voir des échecs et l'on passe des concours ou bien des tests pour évoluer au sein d'un groupe, d'une société qui ne cesse de nous demander plus...!!!


J'avais tendance aussi à penser que telle ou telle chose ne me servirait à rien...Et puis je me suis aperçu du contraire...!!!


Maintenant si tu parles du principe de "L'éveil" d'un enfant ou d'un individu alors effectivement il y a différentes manières et méthodes à utiliser pour aboutir à......un résultat escompté!!!!


Mais en ce qui me concerne et avec du recul, je ne crache pas sur ce que l'on m'a enseigné, même si entre nous soit dit, les formules arithmétiques ne me servent à rien (et d'ailleurs je ne suis pas certains de m'en souvenir)...Mais qui sait??? Un jour....ça pourrait bien servir...Et là je pense notamment à "mon futur gamin" qui me demandera des explications parce qu'il a une lesson à apprendre et qu'il ne comprend pas!!!

__________________________________
(Membre suspendu)

le 14 Octobre 2008 à 22:47
-K-
-K-
322 messages
Réponse à Gouki qui a dit :
layune > oui, la musique!! pour moi, c'est aussi vital que respirer, manger, rire!! Ce qui est triste, c'est que l'amour passe en tout dernier depuis trop longtemps...

ulysse > ben j'dois pas avoir un cerveau tout normal, mais je pense avoir compris ce que tu voulais dire...
C'est vrai que si les notions de base nécessaires à l'apprentissage en terminale n'étaient inculquées qu'en terminale, ça coincerait, je suis d'accord!
Mais prenons un exemple: un jeune qui veut devenir garagiste, les équations ne lui serviront à rien, tout comme à une jeune qui voudra devenir secrétaire, etc...
Maintenant, prenons le cas d'un gosse qui veut devenir physicien, il sera encore amplement temps de lui apprendre les équations en seconde, quand il aura choisi sa filière bac S... Et ça ne chargerait pas à outrance le programme, si on a l'intelligence de supprimer les cours qui ne sont pas en rapport avec la science pure et dure, style français, puis philo, ou encore histoire-géo...

Alors j'en entends déjà certains me dire que cela participe à l'éveil de la personne, surtout la philo par exemple. Et bien je suis d'accord (même si ce fut ma pire note au bac!! ). Mais la philo n'éveillera pas plus que la peinture, la musique, toutes ces matières qui ne font pas partie du programme général...


Et pourtant l'éducation nationale est un des domaines sans cesse réformé...
Je crois que les vraies spécialisations se font à partir du moment où tu apprends un métier ou que tu as au moins un métier déjà en vue. Avant, non.
Collège pro, lycée pro, fac, et autres filières t'amenant sur un métier après le bac etc....
Perso vue mon parcours et vue ce que je fais maintenant, plus des 3/4 de ce que j'ai pu apprendre ne me servent à rien dans mon métier. Bon on est beaucoup dans ce cas je crois, ceci dit je ne regrette pas de le savoir, du moins pour ce que je m'en souvienne.
le 14 Octobre 2008 à 22:57
-K-
-K-
322 messages
Réponse à -Ulysse- qui a dit :
Re, et merci.....!!

Je ne suis pas d'accord avec toi en ce qui concerne la philosophie...elle permet à mon sens de voir les choses sous un autre angle et d'acquérir une certaine forme de raisonnement...Je n'étais pas trés doué non plus en Philo je te rassure mais j'aimais ça..!!!


Oups, le mot est laché, "EVEIL, je pense que c'est le terme approprié!!!!


Maintenant, tu sais la vie est faite de pleins d'aléas...Etant petit je voulais être si et puis ça et au final je fais autre chose!!!
Et puis on avance, ou on essuie un voir des échecs et l'on passe des concours ou bien des tests pour évoluer au sein d'un groupe, d'une société qui ne cesse de nous demander plus...!!!


J'avais tendance aussi à penser que telle ou telle chose ne me servirait à rien...Et puis je me suis aperçu du contraire...!!!


Maintenant si tu parles du principe de "L'éveil" d'un enfant ou d'un individu alors effectivement il y a différentes manières et méthodes à utiliser pour aboutir à......un résultat escompté!!!!


Mais en ce qui me concerne et avec du recul, je ne crache pas sur ce que l'on m'a enseigné, même si entre nous soit dit, les formules arithmétiques ne me servent à rien (et d'ailleurs je ne suis pas certains de m'en souvenir)...Mais qui sait??? Un jour....ça pourrait bien servir...Et là je pense notamment à "mon futur gamin" qui me demandera des explications parce qu'il a une lesson à apprendre et qu'il ne comprend pas!!!


Oui mais d'ici là ton gamin écriera en sms, rédigera ses devoirs en sms parce ce que ce sera devenu comme ça sur ses livres scolaires. Tu ne comprendras même plus ce qui est écrit !
Non je rigole.
le 14 Octobre 2008 à 23:01
-Ulysse-
-Ulysse-
1750 messages
Réponse à -K- qui a dit :
Oui mais d'ici là ton gamin écriera en sms, rédigera ses devoirs en sms parce ce que ce sera devenu comme ça sur ses livres scolaires. Tu ne comprendras même plus ce qui est écrit !
Non je rigole.


Je reviendrai dans ce cas sur certains topics du forum pour me reformater

__________________________________
(Membre suspendu)

le 14 Octobre 2008 à 23:02
Gouki
Gouki
>>

36 ans
312 messages
Pour moi aussi, la philo m'a permis de voir quelques trucs différemment, et encore, j'avais déjà eu l'occasion de pas mal réfléchir de mon côté, pour tomber sur des conclusions assez proches dans la plupart des cas...

Quant aux éventuels changements de trajectoire qui arriveront le long de la vie, aucune scolarisation ne pourra jamais être suffisante pour couvrir les possibilités, sans parler du fait que la porportion de cours présentant un caractère manuel (essentiellement la technologie) est bien peu représentative de la part de la population qui exerce un métier manuel (déjà pratiquement tous les artisanats, ce qui fait un sacré nombre de personnes, sans oublier mécano, plombier, et tant d'autres!!). Pour moi, l'argument de la culture générale est caduque à cause de cela: les connaissances scolaires se limitent bien trop aux connaissances théoriques!

Un jeune voulant partir en apprentissage n'aura jamais toucher un marteau ou un tournevis en classe!! donc on ne peut pas dire qu'il sera correctement préparé à cela!

Par contre, un prépa math spé aura déjà une dizaine d'années de maths derrière lui... je ne veux pas non plus exagérer, il faut savoir calculer, mais les bases suffisantes pour la vie de tous les jours sont acquises dès la 5è... après, c'est déjà de la spécialisation.
Et selon moi, il serrait surement plus utile d'avoir appris quelques bases de mécanique ou de plomberie que des équations dans la vie quotidienne...

__________________________________
L'ouverture d'esprit ne se résume pas toujours à une fracture du crâne.

le 14 Octobre 2008 à 23:03
Kommas
Kommas
648 messages
Réponse à layune qui a dit :
Voilà...

En fait c'est le topic sur l'orthographe qui m'a amené à me demander qu'est-ce qui nous pousse à apprendre et comment..

Et il y a un point qui me touche particulièrement, c'est le fait que l'apprentissage puisse devenir quelque chose de rébarbatif, d'obligatoire, bref ses fameux devoirs qui nous pèsent sur les épaules..

Alors qu'à la base apprendre n'est-il pas quelque chose de beau, je veux dire, on vit dans un monde dont on connait si peu de choses, comment ne pas avoir envie de le découvrir..? Oui je sais, question assez naïve mais c'est aussi pour alimenter ce débat qui me touche de près..

même si là je dois y aller a y'est sujet lancé...


Je vois au moins 3 modes d'apprentissage.

1. On apprend parce qu'on est obligé. Dans ce mode on n'arrive à pas grand chose.
2. On apprend pour montre qu'on est capable. Ce mode mène à la réussite sociale. Mais on ne devient savant comme ca.
3. On apprend parce qu'on a besoin de comprendre. C'est comme si on sait que deriere un rideau y'a une belle femme nue, on ne peut pas resister longtemps avant d'arracher le rideau. Si on arrive à dormir tranquille avec des chose qu'on ne comprend pas dans la tete. Alors on n'ira pas loin

__________________________________
♂ ~♥ ♀
♂ ♪♪♫ ♀
♂ ♦♦♦♦♦ ♀
♀♥
♂+♀
♂⌂♀

le 14 Octobre 2008 à 23:06
-Ulysse-
-Ulysse-
1750 messages
Réponse à Gouki qui a dit :
Pour moi aussi, la philo m'a permis de voir quelques trucs différemment, et encore, j'avais déjà eu l'occasion de pas mal réfléchir de mon côté, pour tomber sur des conclusions assez proches dans la plupart des cas...

Quant aux éventuels changements de trajectoire qui arriveront le long de la vie, aucune scolarisation ne pourra jamais être suffisante pour couvrir les possibilités, sans parler du fait que la porportion de cours présentant un caractère manuel (essentiellement la technologie) est bien peu représentative de la part de la population qui exerce un métier manuel (déjà pratiquement tous les artisanats, ce qui fait un sacré nombre de personnes, sans oublier mécano, plombier, et tant d'autres!!). Pour moi, l'argument de la culture générale est caduque à cause de cela: les connaissances scolaires se limitent bien trop aux connaissances théoriques!

Un jeune voulant partir en apprentissage n'aura jamais toucher un marteau ou un tournevis en classe!! donc on ne peut pas dire qu'il sera correctement préparé à cela!

Par contre, un prépa math spé aura déjà une dizaine d'années de maths derrière lui... je ne veux pas non plus exagérer, il faut savoir calculer, mais les bases suffisantes pour la vie de tous les jours sont acquises dès la 5è... après, c'est déjà de la spécialisation.
Et selon moi, il serrait surement plus utile d'avoir appris quelques bases de mécanique ou de plomberie que des équations dans la vie quotidienne...


"il serrait surement plus utile d'avoir appris quelques bases de mécanique"C'est bien vrai ce que tu dis, je m'en suis aperçu il y a peu...Simplement sur un exercice....!!je devais donner le sens de rotation de plusieurs engrenages Et pas si facile quand on a pas les rudiments!!!!!

Message édité 1 fois
(En dernier par -Ulysse- le 14 Octobre 2008 à 23:07)

__________________________________
(Membre suspendu)

le 14 Octobre 2008 à 23:07
-K-
-K-
322 messages
Réponse à -Ulysse- qui a dit :
Je reviendrai dans ce cas sur certains topics du forum pour me reformater


histoire de rester à la page...oui je comprends
le 14 Octobre 2008 à 23:14
Gouki
Gouki
>>

36 ans
312 messages
Oui, j'ai aussi eu de petits déboires mécaniques, ou surtout en plomberie, et quelques notions là-dessus m'aurait été plus profitable que savoir calucler des intégrales de fonctions logarythmiques...

__________________________________
L'ouverture d'esprit ne se résume pas toujours à une fracture du crâne.

le 14 Octobre 2008 à 23:23
Kommas
Kommas
648 messages
Réponse à Gouki qui a dit :
Oui, j'ai aussi eu de petits déboires mécaniques, ou surtout en plomberie, et quelques notions là-dessus m'aurait été plus profitable que savoir calucler des intégrales de fonctions logarythmiques...


La bonne tactique ce serrait d'apprendre des calculs plus compliques est laisser les autres pour occuper des tes problemes mécaniques ou de plomberie

__________________________________
♂ ~♥ ♀
♂ ♪♪♫ ♀
♂ ♦♦♦♦♦ ♀
♀♥
♂+♀
♂⌂♀

le 14 Octobre 2008 à 23:31
-K-
-K-
322 messages
Réponse à Gouki qui a dit :
Pour moi aussi, la philo m'a permis de voir quelques trucs différemment, et encore, j'avais déjà eu l'occasion de pas mal réfléchir de mon côté, pour tomber sur des conclusions assez proches dans la plupart des cas...

Quant aux éventuels changements de trajectoire qui arriveront le long de la vie, aucune scolarisation ne pourra jamais être suffisante pour couvrir les possibilités, sans parler du fait que la porportion de cours présentant un caractère manuel (essentiellement la technologie) est bien peu représentative de la part de la population qui exerce un métier manuel (déjà pratiquement tous les artisanats, ce qui fait un sacré nombre de personnes, sans oublier mécano, plombier, et tant d'autres!!). Pour moi, l'argument de la culture générale est caduque à cause de cela: les connaissances scolaires se limitent bien trop aux connaissances théoriques!

Un jeune voulant partir en apprentissage n'aura jamais toucher un marteau ou un tournevis en classe!! donc on ne peut pas dire qu'il sera correctement préparé à cela!

Par contre, un prépa math spé aura déjà une dizaine d'années de maths derrière lui... je ne veux pas non plus exagérer, il faut savoir calculer, mais les bases suffisantes pour la vie de tous les jours sont acquises dès la 5è... après, c'est déjà de la spécialisation.
Et selon moi, il serrait surement plus utile d'avoir appris quelques bases de mécanique ou de plomberie que des équations dans la vie quotidienne...


"Un jeune voulant partir en apprentissage n'aura jamais toucher un marteau ou un tournevis en classe!! donc on ne peut pas dire qu'il sera correctement préparé à cela!"


ben les formateurs au centre d'apprentissage lui apprendront non ? Ils sont là pour ça. Un CFA te dirige sur un métier, un métier que tu ignores totalement en général en y rentrant... c'est bête à dire je sais mais bon. Et si y'a en plus des périodes d'alternances entreprise/CFA, là tu vois comment ça se passe sur le terrain, c'est le top pour avoir un aperçu concret de ce que tu vas faire après !
Perso c'est ce que j'ai fait y'a une dizaine d'années après des années d'errance et de petits boulots, et oui j'ai vu !
Bon après il faut que ça plaise c'est certain car j'ai connu aussi des jeunes qui faisaient formations sur formations...ils passaient le temps quoi...

Message édité 1 fois
(En dernier par -K- le 14 Octobre 2008 à 23:38)

le 14 Octobre 2008 à 23:42
Gouki
Gouki
>>

36 ans
312 messages
kommas > je suis bien d'accord!! mais au lieu des maths, j'espère faire ce que tu me conseilles en partant plutôt dans l'artistique!!

-K- > je suis bien ok que c'est dans le CFA que ces jeunes apprendront leur métier... mais ce que je voulais dire, c'est qu'on ne peut parler d'éducation générale si une telle partie de la future population active n'a jamais été en contact avec son futur domaine professionnel avant de choisir sa spécialisation.

Sans oublier le fait que ces apprentis n'auront pas cette fameuse culture générale, puisqu'ils n'auront plus droit aux cours de français, d'histoire-géo ou de philo, ou alors à doses très réduites... Pourtant, les personnes que je connais dans ces domaines d'activités ne me semblent pas moins "culturées" que les autres... et souvent, elles ont un boulot plus stable...

__________________________________
L'ouverture d'esprit ne se résume pas toujours à une fracture du crâne.

le 15 Octobre 2008 à 01:32
vabalath
vabalath
>>

39 ans
108 messages
Réponse à layune qui a dit :
Voilà...

En fait c'est le topic sur l'orthographe qui m'a amené à me demander qu'est-ce qui nous pousse à apprendre et comment..

Et il y a un point qui me touche particulièrement, c'est le fait que l'apprentissage puisse devenir quelque chose de rébarbatif, d'obligatoire, bref ses fameux devoirs qui nous pèsent sur les épaules..

Alors qu'à la base apprendre n'est-il pas quelque chose de beau, je veux dire, on vit dans un monde dont on connait si peu de choses, comment ne pas avoir envie de le découvrir..? Oui je sais, question assez naïve mais c'est aussi pour alimenter ce débat qui me touche de près..

même si là je dois y aller a y'est sujet lancé...


salut et mes respects. apprendre=savoir ; dans ce monde ,beaucoups ya a savoir . plus on sait, et plus on sait qu'on ne sait rien
le 15 Octobre 2008 à 12:33
layune
layune
3325 messages
Extrait de la conférence donnée par Frank Zappa à la convention 1984 de l'ASUC (Association américaine des compositeurs universitaires).

"Je n'appartiens pas à votre organisation. Je ne sais rien d'elle. Et elle ne m'intéresse pas. Pourtant, j'ai été sollicité pour prononcer ce qui est censé être un "discours d"ouverture".

Mettons les choses au clair : je parle "crûment", et je vais vous dire des choses qui ne vous feront pas plaisir, avec lesquels vous ne serez pas d'accord.

Non, ne vous sentez pas agressés, je ne suis qu'un "simple bouffon" et vous êtes tous des "compositeurs américains sérieux".

Pour ceux d'entre vous qui l'ignoreraient, je suis moi-même compositeur. J'ai appris mon métier tout seul, en fréquentant les bibliothèques et en écoutant des disques. J'ai commencé à l'âge de quatorze ans et je fais ça depuis trente ans. Je n'aime pas les écoles. Je n'aime pas les profs. Je n'aime pas la plupart des trucs auxquels vous croyez - et comme si ce n'était pas assez, je gagne ma vie en jouant de la guitare électrique. "

Voilà... j'avoue me sentir très proche de lui, même si je ne suis pas guitariste, c'est fou tout ce qu'on peut apprendre sans profs.. !

et pourquoi?.. pour le plaisir..!

Message édité 1 fois
(En dernier par layune le 15 Octobre 2008 à 12:34)

__________________________________

le 15 Octobre 2008 à 13:13
Gouki
Gouki
>>

36 ans
312 messages
Je m'intéresse de très près à l'infographie (création d'images par ordinateur, mais avec une note plus artistique que de la CAO/ DAO).

Il existe bien entendu des écoles pour ça, les françaises étant parmi les plus renommées. Exemple de l'école des Gobelins, à Paris (oui, dans le même endroit où les tapisseries des Gobelins sont faites depuis des siècles), la formation coûte plus de 20.000€, mais on est certains d'être embauchés à la sortie, et la plupart du temps par Hollywood et consors...

Le problème, outre le coût de la formation, c'est que tous les artistes qui ont suivi ce genre de cours disent la même chose, ils ont bien plus appris par le contact avec les autres élèves, enrichissant de par la conception que chacun a de l'art, et par le contenu de leurs univers artistiques respectifs, que par les cours magistraux qui y étaient donnés.

On rejoint exactement le discours de Frank Zappa que tu viens de citer, layune, et je suis absolument d'accord avec cette vision des choses, m'étant formé en auto-didacte...

__________________________________
L'ouverture d'esprit ne se résume pas toujours à une fracture du crâne.


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires