En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Le pianiste - Page 1

Le pianiste - Page 1

Index du forum Cinéma et Séries TV

Auteur Message
le 05 Octobre 2008 à 08:22
mincus37
mincus37
15223 messages
Le film raconte l'histoire vraie du pianiste juif polonais (Władysław Szpilman), issu d'une famille modeste. L'histoire se déroule à Varsovie pendant la Seconde Guerre mondiale. Lorsque les nazis s'emparent de la ville, ils commencent par supprimer au fur et à mesure tous les droits des juifs, puis finissent par les regrouper dans un ghetto. Les conditions de vie y sont effroyables, la nourriture étant rare et chère, des morts gisant à même le sol.

Des tracts illégaux circulent dans le ghetto et Wladyslaw rencontre de temps à autres les membres du petit groupe dissident. Jusqu'au jour où les nazis les assassinent tous. Wladyslaw travaille en tant qu'ouvrier tandis que sa famille est déportée. Il essaie tout de même de fournir des armes à ses camarades juifs qui résistent aux Allemands. La confrontation est terrible, laissant encore beaucoup de traces dans l'esprit du musicien. Władysław est tout de même hébergé par des résistants qui lui apportent régulièrement de quoi survivre sans éveiller les soupçons des nazis. Il finit par tomber gravement malade alors que les Russes s'apprêtent à attaquer Varsovie. Il habite durant quelques temps dans un hôpital deserté, puis se réfugie dans une maison en ruines peu avant la libération de la ville. Mourant de faim et de soif, il se cache des Allemands dans un petit grenier mais finit par être trouvé par un officier allemand, Wilm Hosenfeld, et Władysław croit sa fin toute proche.

Mais sa passion pour la musique va le sauver lorsque l'officier découvre que Szpilman est pianiste. Il lui offre à boire et à manger. Avant que les Russes ne prennent la ville, l'officier part en lui laissant son manteau d'hiver. Władysław exulte lorsqu'il voit les uniformes russes s'approcher de lui. Mais le prenant pour un Allemand, ils commencent par lui tirer dessus avant de réaliser leur erreur. L'officier allemand est quant à lui fait prisonnier par les Russes, mais Władysław ne connaît pas le nom de son bienfaiteur et ne pourra pas lui venir en aide.

Władysław Szpilman fait partie des rares survivants du ghetto, ayant énormément souffert de la famine, de la guerre, et des exactions des nazis.

Titre : Le Pianiste
Titre original : The Pianist
Réalisation : Roman Polanski
Scénario : Ronald Harwood, d'après l'œuvre de Władysław Szpilman
Production : Robert Benmussa, Roman Polanski, Alain Sarde, Gene Gutowski, Timothy Burrill, Henning Molfenter et Lew Rywin
Budget : 35 millions de dollars
Musique : Wojciech Kilar
Photographie : Pawel Edelman
Montage : Hervé de Luze
Décors : Allan Starski
Costumes : Anna B. Sheppard
Pays d'origine : France, Allemagne, Royaume-Uni, Pologne
Format : Couleurs - 1,85:1 - DTS / Dolby Digital - 35 mm
Genre : Drame
Durée : 150 minutes
Dates de sortie : 24 mai 2002 (festival de Cannes), 25 septembre 2002 (Belgique, France)

Distribution
Adrien Brody : Wladyslaw Szpilman
Thomas Kretschmann : Capitaine Wilm Hosenfeld
Frank Finlay : Le père
Maureen Lipman : La mère
Emilia Fox : Dorota
Ed Stoppard : Henryk
Julia Rayner : Regina
Jessica Kate Meyer : Halina
Michal Zebrowski : Jurek
Richard Ridings : Mr Lipa
Popeck : Rabbi Rubistein

Récompenses

2002 :
Palme d'Or du Festival de Cannes 2002
2003 :
César
César du meilleur film
César de la meilleure musique écrite pour un film - Wojciech Kilar
César du meilleur réalisateur - Roman Polanski
César du meilleur acteur - Adrien Brody
César de la meilleure photo - Pawel Edelman
César du meilleur décor - Allan Starski
César du meilleur son - Jean-Marie Blondel, Gerard Hardy, Dean Humphreys
Oscar du cinéma
Oscar du meilleur réalisateur - Roman Polanski
Oscar du meilleur acteur - Adrien Brody
Oscar du meilleur scénario adapté - Ronald Harwood
BAFTA du meilleur film



Merki wikipédia


Blague à part, aujourd'hui c'est dimanche ça caille et c'est un très bon film à voir, bon par contre c'est po joyeux

__________________________________
Mini Mamouth en sucre

le 07 Octobre 2008 à 09:20
EL...DIABLOS
EL...DIABLOS
>> /

38 ans
2651 messages
... Ne te pend pas avec la corde du piano Beau film mais bon...

__________________________________

le 24 Octobre 2008 à 20:04
Philthy
Philthy
87 messages
Il fait partie des grands classiques traitant de la déportation des juifs au côtés de La list de Schindler !

__________________________________
- Born to Lose, Live to Win -

le 22 Novembre 2008 à 21:45
fafa1977
fafa1977
1075 messages
Réponse à mincus37 qui a dit :
Le film raconte l'histoire vraie du pianiste juif polonais (Władysław Szpilman), issu d'une famille modeste. L'histoire se déroule à Varsovie pendant la Seconde Guerre mondiale. Lorsque les nazis s'emparent de la ville, ils commencent par supprimer au fur et à mesure tous les droits des juifs, puis finissent par les regrouper dans un ghetto. Les conditions de vie y sont effroyables, la nourriture étant rare et chère, des morts gisant à même le sol.

Des tracts illégaux circulent dans le ghetto et Wladyslaw rencontre de temps à autres les membres du petit groupe dissident. Jusqu'au jour où les nazis les assassinent tous. Wladyslaw travaille en tant qu'ouvrier tandis que sa famille est déportée. Il essaie tout de même de fournir des armes à ses camarades juifs qui résistent aux Allemands. La confrontation est terrible, laissant encore beaucoup de traces dans l'esprit du musicien. Władysław est tout de même hébergé par des résistants qui lui apportent régulièrement de quoi survivre sans éveiller les soupçons des nazis. Il finit par tomber gravement malade alors que les Russes s'apprêtent à attaquer Varsovie. Il habite durant quelques temps dans un hôpital deserté, puis se réfugie dans une maison en ruines peu avant la libération de la ville. Mourant de faim et de soif, il se cache des Allemands dans un petit grenier mais finit par être trouvé par un officier allemand, Wilm Hosenfeld, et Władysław croit sa fin toute proche.

Mais sa passion pour la musique va le sauver lorsque l'officier découvre que Szpilman est pianiste. Il lui offre à boire et à manger. Avant que les Russes ne prennent la ville, l'officier part en lui laissant son manteau d'hiver. Władysław exulte lorsqu'il voit les uniformes russes s'approcher de lui. Mais le prenant pour un Allemand, ils commencent par lui tirer dessus avant de réaliser leur erreur. L'officier allemand est quant à lui fait prisonnier par les Russes, mais Władysław ne connaît pas le nom de son bienfaiteur et ne pourra pas lui venir en aide.

Władysław Szpilman fait partie des rares survivants du ghetto, ayant énormément souffert de la famine, de la guerre, et des exactions des nazis.

Titre : Le Pianiste
Titre original : The Pianist
Réalisation : Roman Polanski
Scénario : Ronald Harwood, d'après l'œuvre de Władysław Szpilman
Production : Robert Benmussa, Roman Polanski, Alain Sarde, Gene Gutowski, Timothy Burrill, Henning Molfenter et Lew Rywin
Budget : 35 millions de dollars
Musique : Wojciech Kilar
Photographie : Pawel Edelman
Montage : Hervé de Luze
Décors : Allan Starski
Costumes : Anna B. Sheppard
Pays d'origine : France, Allemagne, Royaume-Uni, Pologne
Format : Couleurs - 1,85:1 - DTS / Dolby Digital - 35 mm
Genre : Drame
Durée : 150 minutes
Dates de sortie : 24 mai 2002 (festival de Cannes), 25 septembre 2002 (Belgique, France)

Distribution
Adrien Brody : Wladyslaw Szpilman
Thomas Kretschmann : Capitaine Wilm Hosenfeld
Frank Finlay : Le père
Maureen Lipman : La mère
Emilia Fox : Dorota
Ed Stoppard : Henryk
Julia Rayner : Regina
Jessica Kate Meyer : Halina
Michal Zebrowski : Jurek
Richard Ridings : Mr Lipa
Popeck : Rabbi Rubistein

Récompenses

2002 :
Palme d'Or du Festival de Cannes 2002
2003 :
César
César du meilleur film
César de la meilleure musique écrite pour un film - Wojciech Kilar
César du meilleur réalisateur - Roman Polanski
César du meilleur acteur - Adrien Brody
César de la meilleure photo - Pawel Edelman
César du meilleur décor - Allan Starski
César du meilleur son - Jean-Marie Blondel, Gerard Hardy, Dean Humphreys
Oscar du cinéma
Oscar du meilleur réalisateur - Roman Polanski
Oscar du meilleur acteur - Adrien Brody
Oscar du meilleur scénario adapté - Ronald Harwood
BAFTA du meilleur film



Merki wikipédia


Blague à part, aujourd'hui c'est dimanche ça caille et c'est un très bon film à voir, bon par contre c'est po joyeux


il a l'air pas mal ce film pas encore vu


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires