En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

La blague du jour sur Humour - Page 69

La blague du jour sur Humour - Page 69

Index du forum Humour

64|65|66|67|68|69|70|71|72|73|74|

Auteur Message
le 17 Avril 2013 à 18:08
julien2012
julien2012
18860 messages
On demande leurs dernière volonté à deux condamnés à mort.
Le premier demande à ce qu'on lui passe Céline Dion à la sono.
Le deuxième demande alors à être tué en en premier !


__________________________________





le 19 Avril 2013 à 07:31
balkanicus
balkanicus
16774 messages
Terrible braquage en plein Paris, les malfaiteurs ont attaquer le camion de transport de fond et son partie avec tout le butin en liquide.... Les malfaiteur courent toujours et la police demande à chaque personne ayant des informations de vouloir les transmettre au plus vite....

Quand a elle la banque du sperme se dit choquer....

__________________________________
le vrai bonheur est si simple que l'on ne le discerne que rarement





le 19 Avril 2013 à 07:38
julien2012
julien2012
18860 messages
Staline fait un discours. Tout à coup, dans la salle, quelqu'un éternue. - "Qui a éternué ?", demande Staline. Silence.
- "Qu'on fusille le premier rang !", ordonne Staline. Des applaudissements nourris saluent l'exécution.
Staline réitère sa question, sans obtenir plus de réponse, et le deuxième rang est fusillé sous des ovations prolongées.
Quand Staline pose la question pour la troisième fois, un homme tremblant se lève et avoue : "C'est moi camarade Staline, c'est moi qui ai éternué."
- "Et bien, à tes souhaits camarade !" lui répond Staline.



__________________________________





le 19 Avril 2013 à 19:38
T-Bird
T-Bird
>> /

47 ans
15290 messages
Réponse à julien2012 qui a dit :
Staline fait un discours. Tout à coup, dans la salle, quelqu'un éternue. - "Qui a éternué ?", demande Staline. Silence.
- "Qu'on fusille le premier rang !", ordonne Staline. Des applaudissements nourris saluent l'exécution.
Staline réitère sa question, sans obtenir plus de réponse, et le deuxième rang est fusillé sous des ovations prolongées.
Quand Staline pose la question pour la troisième fois, un homme tremblant se lève et avoue : "C'est moi camarade Staline, c'est moi qui ai éternué."
- "Et bien, à tes souhaits camarade !" lui répond Staline.





__________________________________
“L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs.”


Oscar Wilde

le 21 Avril 2013 à 14:48
julien2012
julien2012
18860 messages
Un gosse rentre en courant dans un commissariat de police :
"Vite m'sieur l'agent, il y a un salaud qui est en train de tabasser mon père..."
Le policier sort dans la rue et il voit deux gars en train de se bastonner sérieusement.
Il se tourne vers le gosse et dit : "Attends un peu, je vais les séparer. Lequel est ton père ?"
"C'est que, justement, je ne sais pas", fait le gosse. "C'est pour ça qu'ils se battent !"


__________________________________





le 21 Avril 2013 à 15:45
T-Bird
T-Bird
>> /

47 ans
15290 messages
Trois groupes de militaires, de gendarmes et de policiers s'ennuyaient. Ils décidèrent alors de faire un concours de chasse au plus gros lapin.
Les militaires partirent et ramenèrent un beau gros lapin d'un moins 3 kg.
Les gendarmes à leur tour ramenèrent aussi un lapin mais hélas d'à peine 2 kg.
Au tour des policiers. Une heure passée, deux heures passées... trois heures, quatre heures,....
Les militaires et les gendarmes commencent à s'inquiéter et partent à leur recherche. Ils trouvent les policiers autour d'un cochon qu'ils sont en train de passer à tabac, en le bastonnant sans merci et en répétant à tour de rôle:
- AVOUE QUE T'ES UN LAPIN !

__________________________________
“L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs.”


Oscar Wilde

le 22 Avril 2013 à 12:52
julien2012
julien2012
18860 messages
Trois jeunes secrétaires discutent à la pause des tours qu'elles ont déjà joué à leur patron.
- Moi, dit la première, j'ai découpé toutes les photos dans son Play-boy, il n'a jamais trouvé qui avait fait le coup...
- Ha ! Ha ! Ha ! Moi, dit la deuxième, il y a quinze jours, j'ai trouvé des préservatifs dans son tiroir, et je les ai tous percés avec une épingle...
La troisième, elle, s'évanouit...


__________________________________





le 22 Avril 2013 à 16:53
T-Bird
T-Bird
>> /

47 ans
15290 messages
Réponse à julien2012 qui a dit :
Trois jeunes secrétaires discutent à la pause des tours qu'elles ont déjà joué à leur patron.
- Moi, dit la première, j'ai découpé toutes les photos dans son Play-boy, il n'a jamais trouvé qui avait fait le coup...
- Ha ! Ha ! Ha ! Moi, dit la deuxième, il y a quinze jours, j'ai trouvé des préservatifs dans son tiroir, et je les ai tous percés avec une épingle...
La troisième, elle, s'évanouit...




__________________________________
“L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs.”


Oscar Wilde

le 22 Avril 2013 à 17:01
julien2012
julien2012
18860 messages
Pourquoi, questionne le chef du personnel, avez-vous quitté votre précédente place ?
- Pour cause de maladie, explique la jeune secrétaire.
- Quel genre de maladie ?
- Eh bien, ma façon de travailler rendait mon patron malade.


__________________________________





le 22 Avril 2013 à 17:09
T-Bird
T-Bird
>> /

47 ans
15290 messages
A l'hôpital, une belle jeune femme attend dans le couloir sur sa civière avant d'être conduite au bloc opératoire pour subir une petite intervention. Elle s'inquiète un peu quand même, d'autant plus que l'heure tourne. Un type en blouse blanche s'approche, relève le drap qui la recouvre et examine son corps nu. Il rabat le drap, s'éloigne vers d'autres blouses blanches et discute.
Un deuxième en blouse blanche s'approche, relève le drap et l'examine. Puis il repart.

Quand le troisième blouse blanche approche, lève le drap, et la scrute, la jeune femme s'impatiente :" C'est bien beau toutes ces auscultations, mais quand allez-vous m'opérer ?"

L'homme en blouse blanche hausse les épaules :" J'en ai aucune idée, nous on repeint le couloir. "

__________________________________
“L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs.”


Oscar Wilde

le 22 Avril 2013 à 17:11
julien2012
julien2012
18860 messages
Réponse à T-Bird qui a dit :
A l'hôpital, une belle jeune femme attend dans le couloir sur sa civière avant d'être conduite au bloc opératoire pour subir une petite intervention. Elle s'inquiète un peu quand même, d'autant plus que l'heure tourne. Un type en blouse blanche s'approche, relève le drap qui la recouvre et examine son corps nu. Il rabat le drap, s'éloigne vers d'autres blouses blanches et discute.
Un deuxième en blouse blanche s'approche, relève le drap et l'examine. Puis il repart.

Quand le troisième blouse blanche approche, lève le drap, et la scrute, la jeune femme s'impatiente :" C'est bien beau toutes ces auscultations, mais quand allez-vous m'opérer ?"

L'homme en blouse blanche hausse les épaules :" J'en ai aucune idée, nous on repeint le couloir. "


__________________________________





le 22 Avril 2013 à 17:11
julien2012
julien2012
18860 messages
Comment, demande-t-on au directeur d'une petite entreprise, réussissez-vous des affaires aussi florissantes ?
- J'ai la chance, explique-t-il, d'avoir une assistante au flair extraordinaire.
A chaque fois que j'ai une décision à prendre, je lui demande son avis et il me suffit, ensuite, de faire le contraire


__________________________________





le 22 Avril 2013 à 17:13
T-Bird
T-Bird
>> /

47 ans
15290 messages
Dans une clinique, un médecin fait sa tournée des chambres, quand il tombe sur un type en train de se masturber violemment. Choque, il interpelle un infirmier et lui demande ce qui se passe. L'infirmier lui répond :
- Ce monsieur souffre d'une maladie assez rare, qui occasionne une surproduction de sperme dans les testicules. Si ce monsieur ne se masturbe pas toutes les deux heures, ses testicules peuvent exploser et il peut mourir dans d'atroces souffrances... Le médecin est étonné, mais continue sa tournée et deux chambres plus loin, voila une infirmière en train de sucer un patient comme si sa vie en dépendait ! Il rappelle l'infirmier et lui demande :
- Et ca, c'est quoi ?
- La même chose, mais lui, il a une excellente mutuelle...

__________________________________
“L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs.”


Oscar Wilde

le 22 Avril 2013 à 17:21
julien2012
julien2012
18860 messages
Nouvellement engagée, une secrétaire demande à une collègue :
- Comment est le patron lorsqu'il est de bonne humeur ?
- Je ne sais pas. Je ne suis dans la boite que depuis trois ans.


__________________________________





le 23 Avril 2013 à 13:35
julien2012
julien2012
18860 messages
Trois anciens amis se rencontrent : "Qu'est-ce que tu deviens maintenant ?", "Qu'est-ce que tu fais comme job", etc.
Le premier dit : "Ben moi, j'ai repris la petite épicerie de mon père. Je l'ai développée et ça marche pas trop mal. C'est pas encore Carrefour mais c'est une belle épicerie."
"Moi", dit le second, "j'ai repris la petite quincaillerie de mon père. Je l'ai développée et j'en suis très content. C'est pas encore Castorama mais c'est une belle quincaillerie."
"Et ben moi", fait le troisième, "vous vous rappelez certainement que mon père était maquereau et qu'il faisait travailler plusieurs filles sur le trottoir. J'ai repris l'affaire et je l'ai développée. C'est pas encore l'EDF mais c'est un beau bordel quand même !

__________________________________





le 23 Avril 2013 à 17:20
T-Bird
T-Bird
>> /

47 ans
15290 messages
Une jeune femme rentre dans un sex-shop et demande au vendeur :
- Eeeest-ce queu-eu-eu vouou-ous ven-en-en-endez de-e-es vi-i-i-ibro-ma-a-a-a-sseu-eu-eu-eurs ?
- Oui, madame. Bien sûr.
- A-a-a-a-lors di-i-i-i-tes-moi co-o-o-ommen-ent ça-a-a s'a-a-a-rrê-ê-ête...

__________________________________
“L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs.”


Oscar Wilde

le 23 Avril 2013 à 17:47
julien2012
julien2012
18860 messages
Deux ouvriers prennent leur pause à midi, le premier demande : - Connais-tu Victor Hugo ? - Non. - Tu devrais suivre les cours du soir !
Le lendemain, ça recommence : - Connais-tu Karl Marx ? - Non. - Tu devrais suivre les cours du soir !
Le surlendemain, ça recommence encore : - Connais-tu Albert Einstein ? - Non ! - Tu devrais suivre les cours du soir.
Alors l'autre tout énervé réplique : - Tu connais Jean Dupond ? - Non...
- C'est celui qui baise ta femme pendant que tu suis les cours du soir !


__________________________________





le 23 Avril 2013 à 19:30
T-Bird
T-Bird
>> /

47 ans
15290 messages
Dans cette famille corse, le père, la mère et la fille sont vraiment, mais vraiment fainéants...

Et ce soir, alors que le fiance de la petite doit passer, ils sont en train de se disputer pour savoir qui fera la vaisselle.

Le père lance :
- C'est mon salaire qui vous nourrit, je ne vais pas tout faire...
La fille rétorque :
- Je l'ai faite le mois dernier.
Et la mère dit à son tour :
- Oh hé ! Moi je fais la cuisine...
Au bout d'un moment, le père a une idée :
- Bon, voici ce qu'on va faire : le prochain qui parle fait la vaisselle !
La mère et la fille hochent la tête, lèvent le pouce.

Dehors, le fiancé arrive, sur son vieux vélo rouille qui fait "Couic-couic" à chaque tour de roue. Il pose son vélo contre le mur, pousse la porte :
- Bonsoir !
- ...

Un peu surpris par le silence qui lui répond, il se met à table à côté de la fille. La mère sert la soupe...
- Fameuse votre soupe !
Toujours aucune réponse. Quoi qu'il dise, personne ne lui répond. Il se dit que ce n'est pas possible et qu'il doit faire quelque chasse pour les faire réagir. Et Hop, il met une main sur la cuisse de sa fiancée. Aucune réaction. Il lui tripote les seins. Aucune réaction non plus.
Il se dit "Mais c'est fou ! Qu'est-ce qu'il faut que je fasse ?". Alors il soulève la fille, l'assied sur la table, lui soulève la jupe, et lui fait l'amour. Quand il a fini, la fille se rassied et recommence à manger sans que quiconque ne dise un mot.

Le jeune homme explose :
- C'est pas possible, vous êtes une bande de fous ! Dire que j'ai failli épouser votre fille ! Il sort, enfourche son vélo et s'en va. "Couic couic couic".
- Quelle bande de fous ! "Couic-couic". Je baise leur fille sur la table, ils ne disent rien ! Couic-couic". Tiens ! J'aurais baisé la mère, ils n'auraient rien dit non plus ! "Couic-couic"...
La mère ? Hop, il fait demi-tour, et couic couic couic il est de retour ! Il pousse la porte, va vers la mère, la penche sur la table, soulève la robe, et re-belote. Puis il ressort avec un rire dément... "Couic-couic"

- Quelle famille !!! "Couic-couic". Quelle foutue soirée ! "Couic couic couic "Et ce putain de vélo qui fait un bordel de bruit !!! "Couic-couic". J'en peux plus ! Il faut que je fasse quelque chose, ce couic-couic me rend dingue ! Demi-tour, il retourne chez la famille, pousse la porte et lance à la cantonade:
- Vous n'auriez pas de la vaseline ?
Alors le père se lève :
- OK, OK... Je fais la vaisselle....

__________________________________
“L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs.”


Oscar Wilde

le 23 Avril 2013 à 20:35
free_bear
free_bear
>>

52 ans
2434 messages
Tous les ex sont invariablement des salauds qui partent avec des putes

__________________________________
Cuir ?

le 24 Avril 2013 à 17:59
julien2012
julien2012
18860 messages
Jacques Chirac est en visite officielle à l'étranger. Le soir, au dîner de gala, il fait discrètement passer un billet à l'ambassadeur de France sur lequel il a écrit :
"Savez vous qui est le monsieur à cheveux blancs assis en face du Premier Ministre ?"
Le papier revient avec cette réponse : "Oui."
Furieux, Chirac renvoie le billet sur lequel il a inscrit d'une plume rageuse : "Oui, qui ?"
Et le papier revient à nouveau : "Oui, Monsieur le Président."


__________________________________






INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires