En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Les bouquins qui marquent - Page 3

Les bouquins qui marquent - Page 3

Index du forum Littérature et BD

1|2|3|

Auteur Message
le 29 Février 2008 à 12:31
Aerendir
Aerendir
>>

45 ans
29 messages
Réponse à chloe777 qui a dit :
Je n'ai jamais osé lire du Céline à cause de cela. Mais un jour, j'essaierai.

Je vous fais une petite liste de mes auteurs préférés, ceux dont j'ai quasiment tout lu puis quelques livres qui m'ont marquée :

La comtesse de Ségur
Vian ( )
Zola
Maupassant
Colette

J'en aime plein d'autres que je ne citerai pas mais ils ne m'en tiendront pas rigueur parce qu'ils ne sont surement plus de ce monde ( j'ai un peu de mal avec nos contemporains)

Livres qui m'ont marquée :

Mon bel Oranger, de...
Love Story, de Segal
100 ans de solitude de ...
L'étranger de Camus
L'enfance d'un chef de Sartre
Vent d'Est, Vent d'Ouest de Buck
La fée Carabine de Pennac ( tiens un vivant)
Le bruit solitaire du coeur de Troyat ( encore un vivant?)
Le Petit Prince, de Saint-Ex.
Le Rouge et le Noir, de Stendhal
....

Et encore plein, plein d'autres. Ceux qu'on relit sans cesse, ceux qu'on redécouvre par hasard, ceux qu'on a oublié, ceux dont on se dit qu'il faut que je le lise absolument, ceux qu'on reprend à la bibliothèque et dont on se rend compte au bout de quelques pages qu'on l'a déjà lu ....

Comme Aenredir (?) et Cassiopée, lire était une vrai addiction mais heureusement depuis j'ai découvert Proximeety


Addiction ? Oui effectivement, je n'y avais jamais réfléchi, en effet je ne peux même pas envisager de ne pas lire. Même en vacances je lis des revus (pas de livre, je fais le contraire de la majorité des français)

Pour reprendre le fil, j'avais déjà lut du Kafka, j'apprécie sa vision qui décrit si bien la déconnexion complète entre le bon sens et le réel, en s'intéressant au contexte de son époque on comprend aussi beaucoup de chose sur son engagement politique. "La transformation" de Kafka a plus place particulière pour moi, je ne l'avais pas lut et par hasard j'ai été voir un film adapté du roman. Il n'y a qu'à la fin du film que j'ai appris le nom de l'auteur. Je n'avais absolument rien compris au film et j'ai donc lut le livre après, ce qui à rétro éclairé le film et m'a fait comprendre le sens des métaphores visuels. Une drôle d'expérience inversé. Finalement je n’ai pas non plus aimé le bouquin mais au moins j'ai compris

Message édité 1 fois
(En dernier par Aerendir le 29 Février 2008 à 12:32)


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires