En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Pierres Vénérables ? On continue sur la lancée ? - Page 1

Pierres Vénérables ? On continue sur la lancée ? - Page 1

Index du forum Salon de thé

Auteur Message
le 06 Janvier 2008 à 19:10
Fearn
Fearn
24 messages
A l'instar de mon camarade Krapo ( ) qui nous a fait un fort joli sujet sur les Arbres Vénérables, je vais tâcher à mon tour de consacrer un post aux Pierres Vénérables, comme l'indique le titre

Beaucoup ont donné matière à légendes, certaines sont des endroits de culte voire de pélerinage, on confère des pouvoirs particuliers à quantité d'entre elles, et surtout on se pose beaucoup de questions à leur propos. Faits avérés ou légendes populaire, elles conservent quoi qu'il en soit leur manteau de mysticisme, de...sagesse ?

En tout cas je me propose de vous faire un petit tour d'horizon de ces Pierres, en commençant, forcément, par quelques uns des sites Celtes les plus réputés Et puis si vous voulez apporter votre pierre à l'édifice, libre à vous

On va donc commencer par Stonehenge
le 06 Janvier 2008 à 19:12
Fearn
Fearn
24 messages
Stonehenge, dont le nom signifie « les pierres suspendues »(ou enclos de pierres), est un monument mégalithique circulaire érigé entre 3100 et 1500 av. J.-C., au Néolithique et à l'Âge du Bronze. Il est situé à 13 km au nord de Salisbury (comté du Wiltshire, Angleterre).
L'ensemble du site de Stonehenge, et le cromlech d’Avebury, situé à une trentaine de kilomètres au nord, sont inscrits sur la liste du Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

Stonehenge I

Le premier monument n'était constitué que d'une enceinte circulaire délimitée par une levée de terre et un fossé adjacent extérieur, mesurant environ 110 m de diamètre, avec une entrée principale orientée vers le nord-est, et une entrée plus petite vers le sud . Sur tout le contour intérieur de la levée de terre se trouvent 56 trous dans lesquels étaient fichés des poteaux de bois ; on suppose que ces poteaux servaient à soutenir une toiture ; d’autres théories semblent supposer que ces trous servaient de réceptacle à crémations. L'ensemble fut mis en place sur une surface légèrement en pente, qui ne présentait aucun caractère exceptionnel par rapport au paysage environnant.
Il faut noter au passage que le site représentait déjà une forte importance avant même l’arrivée des premières pierres.

Stonehenge II

Dans une deuxième étape, on trouve un monument édifié entre 1700 av. J.-C. et 1550 av. J.-C., consistant en un double cercle concentrique de soixante-seize pierres dressées.

Stonehenge III

Enfin, dans une troisième étape vient s'ajouter un cercle de 30 m de diamètre, constitué de trente monolithes de grès, dressés dans la première moitié du XVe s. av. J.-C. Ces pierres mesurent jusqu'à 5 m de haut et pèsent jusqu'à 50 tonnes.

Plan du site :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Image:Stonehenge_plan.jpg
1. la pierre d'autel ; 2 et 3. tumuli ; 4. la pierre de sacrifice ; 5. la "Heel stone" (pierre talon) ; 6. deux des quatre "stations" ; 7, 8, 9. fossés, talus ; 10. l'"Avenue" monumentale, qui mène à la rivière Avon, à 3 km à l'est ; 11 et 12. les deux cercles de 30 trous "Y" et "Z" ; 13. les 56 trous d'Aubrey ; 14. entrée secondaire.
Photos du site :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Image:Stonehenge.jpg
http://witcombe. sbc.edu/earthmysteries/EMStonehenge-aerial.html


Les pierres de la première étape (et même certaines de la seconde, pesant chacune 4 tonnes) auraient été importés d’un endroit situé à 220km au nord de Stonehenge, alors que les pierres de grès, les plus grandes, proviennent d’un endroit situé à 28km. On pense que les techniques mises en œuvre pour déplacer étaient relativement rudimentaires, mais la vraie question est de savoir quelle est l’importance particulière de telle ou telle qualité de pierre…

Quoi qu’il en soit, le site est aujourd’hui un lieu de pèlerinage pour des neo-druidistes ainsi que les croyants au paganisme.

La plupart des théories évoquées pour expliquer Stonehenge sont d’ordre astronomique. Pour John Aubrey en 1640, le monument fut érigé par des druides et avait une fonction astronomique. En 1965, Dans Stonehenge Decoded, Gerald Hawkins lança l'hypothèse d'un "ordinateur astronomique" fondé sur les trous d'Aubrey (les 56 trous qui ceinturent le monument), qui pourraient avoir été un moyen de prédire les éclipses de lune. Enfin, plus récemment, Alan Butler défend dans plusieurs ouvrages l'existence de Lignes de sel, qui seraient une série de 366 méridiens sillonnant le globe et marqueurs au sol d'une géométrie mégalithique à 366 degrés, dont l'une passerait notamment à Stonehenge et à Avebury.

Tout ça est très joli et bien pragmatique à mon sens. Que fait-on de la pierre sacrificielle placée à l’entrée principale du monument (nord ouest) ? Pourquoi les bâtisseurs de Stonehenge accordaient-ils autant d’importance à ce site en particulier, quitte à se faire suer pour ramener les pierres de très loin ?Mais quoi c’est donc que ces Lignes de sel… ?? Mmmhhh, ça vous titille ? Ben moi aussi, je vous en dirais plus au prochain épisode, et n’hésitez pas bien entendu à faire part de vos commentaires et découvertes
le 06 Janvier 2008 à 19:27
moa
moa
29818 messages
Les Pierres sonnantes Célèbres depuis la haute Antiquité, ces pierres ont la forme de laves compactes. Lorsque l'on frappe ces roches noires, elles résonnent en émettant un son clair et profond.

Ville : Saint-Cast-le-Guildo
Département : Côtes-d'Armor
Région : Bretagne


france.vadelis.fr/Bretagne/Cotes_D_Armor/Saint_Cast_Le_G uildo/Les_Pierres_Sonnantes/ - 6k - En cache - Pages similaires

c'est près de chez moi en Bretagne .

__________________________________
Appelez moi Elsa , tout simplement ..plus on pédale moins fort .. moins on avance plus vite ./

le 06 Janvier 2008 à 19:45
krapo
krapo
758 messages
Je sais que je vais aimer ce topic

__________________________________
C'est pas nous qui marchons pas droit,
C'est le monde qui va de travers....

le 06 Janvier 2008 à 19:47
Fearn
Fearn
24 messages
Réponse à moa qui a dit :
Les Pierres sonnantes Célèbres depuis la haute Antiquité, ces pierres ont la forme de laves compactes. Lorsque l'on frappe ces roches noires, elles résonnent en émettant un son clair et profond.

Ville : Saint-Cast-le-Guildo
Département : Côtes-d'Armor
Région : Bretagne


france.vadelis.fr/Bretagne/Cotes_D_Armor/Saint_Cast_Le_G uildo/Les_Pierres_Sonnantes/ - 6k - En cache - Pages similaires

c'est près de chez moi en Bretagne .


Merci Moa pour ton petit message qui m'a fait dégoter la légende qui l'illustre

"Il y a bien longtemps, tenaillé par une faim irrépressible, Gargantua fut attiré par l'odeur de poisson que dégageait un bateau remontant l'estuaire, la cale remplie de la pêche du jour. Il l'avala tout entier tant son appétit était grand, ignorant que le lestage de ces embarcations était constitué de pierres ! Mal lui en prit : incommodé par la dureté de celles-ci, il vomit sur la rive ce qu'il en restait ... C'est, du moins, ce que prétend la légende ... Aujourd'hui, elles gisent simplement, comme oubliées de la mémoire des hommes. Certaines tombent encore de la petite falaise, émergeant de leur gangue de terre progressivement rongée par le courant des marées hautes ..."

le 06 Janvier 2008 à 20:11
moa
moa
29818 messages
Réponse à Fearn qui a dit :
Merci Moa pour ton petit message qui m'a fait dégoter la légende qui l'illustre

"Il y a bien longtemps, tenaillé par une faim irrépressible, Gargantua fut attiré par l'odeur de poisson que dégageait un bateau remontant l'estuaire, la cale remplie de la pêche du jour. Il l'avala tout entier tant son appétit était grand, ignorant que le lestage de ces embarcations était constitué de pierres ! Mal lui en prit : incommodé par la dureté de celles-ci, il vomit sur la rive ce qu'il en restait ... C'est, du moins, ce que prétend la légende ... Aujourd'hui, elles gisent simplement, comme oubliées de la mémoire des hommes. Certaines tombent encore de la petite falaise, émergeant de leur gangue de terre progressivement rongée par le courant des marées hautes ..."



merci je ne connaissais pas , mais ton sujet sera comme celui de crapal , lentement mais surement !
merci !

__________________________________
Appelez moi Elsa , tout simplement ..plus on pédale moins fort .. moins on avance plus vite ./

le 06 Janvier 2008 à 20:16
Fearn
Fearn
24 messages
Pas pu m'empêcher de chercher et du coup paf, voilà ce qu'il en est des Lignes de Sel, en gros.

A priori elles constitueraient en les reliant les lignes géographiques actuelles, à savoir les méridiens (au nombre de 360) et les parallèles (180). Il s’agit ici d’une géométrie un peu différente, elle compte en effet 366 méridiens et 183 parallèles, mais elles datent…de la période néolithique(environ 9000 à 3300 av. J.-C.), pour la plupart…ça laisse pantois. Se dire qu’il y a eu par on ne sait quel miracle des pierres disposées de façon à représenter un découpage de la planète de telle façon, à une période si reculée de la « civilisation » mondiale… !! Là je pense qu’il va manquer des infos, mais ça laisse libre court à l’imagination quelque part

On a l’impression d’un « voyage » des megalithes d’ailleurs (du grec qui veut dire « grosse pierre »), ces pierres dressées par l’homme, au cours du temps. En effet on retrouve les premiers monolithes quelques 5000 ans av. J.-C. (2000 ans avant les premières pyramides !), notamment le Cairn de Barnenez, en Bretagne. Puis en même temps qu’elles continuent à foisonner dans le même secteur géographique, on en trouve vers les 3500 av. J.-C. dans le bassin méditerranéen . Puis il y a ceux d’Inde, datant d’environ 2000 ans avant notre ère, puis la Corée, 1000 ans, puis le Japon, du VIIè au IIè s. av. J.-C.

Je ne peux pas m’empêcher de voir là une transmission de la tradition, de manière lente, par le bouche à oreille probablement, ou bien par mimétisme. On peut y voir une façon d’honorer ses Dieux, mais…j’ai l’impression qu’il y a plus.

Enfin bref, ça ne répond pas totalement à la question des Lignes de Sel mais ça laisse songeur
le 06 Janvier 2008 à 20:16
tempoflip
tempoflip
2395 messages
la pierre de lune :
toute simple,
pas beaucoup de valeur marchande,
mais je l'adore,
c'est ma pierre vénérable.
le 06 Janvier 2008 à 20:53
krapo
krapo
758 messages
Avec un dolmen je fais le pont jusqu'aux arbres.

Le dolmen de la Pierre de la Fée,

La pierre de la fée, en provençal Peyro de la Fado, est un dolmen de pierres placées de champs et recouvertes d'une grande pierre posée à plat de forme irrégulière de 6 m de long, de 4,50 m de large et de 0,50 m d'épaisseur. Les dalles qui subsistent, supportent une "table supérieure" pesant plus de 20 tonnes.
Aux équinoxes (printemps et automne), le soleil se couche dans l'axe du dolmen.
Un chêne, un micocoulier et un if lui servent d'ombrage.

Selon la légende, une fée aimait se déguiser en bergère. Un jour, elle séduisit un jeune génie du voisinage, à qui elle offrit sa main à condition que le mariage fût célébré sur une table formée de trois pierres dont elle fit le croquis. Le jeune homme reconnut alors les pierres qui avaient dévalé la montagne voisine. Il réussit à en dresser deux, mais la troisième résista. Pendant la nuit, la fée souleva d'un geste magique la lourde dalle et la déposa sur les deux autres. Quand le jeune génie découvrit le prodige, il comprit qu'il était un bien modeste jeune homme et qu'il était condamné à mourir parce qu'il aimait une fée plus habile que lui. Il mourut donc et fut pétrifié.

http://maprovence.skynetblogs.be/tag/1/Legende
une photo où l'on voit un peu le gros chêne:
http://www.bretagne-celtic.com/ailleurs_provence.htm

__________________________________
C'est pas nous qui marchons pas droit,
C'est le monde qui va de travers....

le 10 Janvier 2008 à 13:50
moa
moa
29818 messages
ROLE ET DESTINATION DES BORNES MILLIAIRES - Les voies romaines en ...La rubrique suivante les milliaires de Rennes nous présente un inventaire des différentes bornes milliaires conservées aujourd'hui au musée de Bretagne. ...
www.e-monsite.com/voiesromaines35/rubrique-1028851.html - 35k


pas trop le temps ce midi mais je repasserai .........

__________________________________
Appelez moi Elsa , tout simplement ..plus on pédale moins fort .. moins on avance plus vite ./

le 11 Janvier 2008 à 01:29
Fearn
Fearn
24 messages
Désolé d’avoir un peu abandonné le topic, mais le boulot c’est pas facile…bref… En tout cas merci pour les remarques et notamment à Tempoflip sur : Les pierres de lune.

La particulière « luminosité » de ces pierres résiderait dans le fait que la lumière est réfléchie de l’intérieur d’elles, leur structure étant faite de sorte, je ne rentre pas plus dans le détail qui ne serait intéressant que pour des scientifiques ou connaisseurs en pierres précieuses ; là n’est pas le propos. En tout cas, à ce que j’ai lu, c’est une pierre relativement fragile aux chocs, et qui donne sa pleine beauté de l’intérieur ; et là je suis d’accord pour l’avoir vu, c’est une pierre qui révèle toute sa belle luminescence discrète sur un fond…noir. Tout plein de symboles qu’on pourrait ramener à des personnes n’est-ce pas ?

En tout cas, comme toi, j’ai toujours trouvé cette pierre envoûtante presque, une pierre précieuse qui n’en est pas une, mais qui les vaut toute, en somme...

Merci à toi pour cette remarque

Une longue parenthèse qui introduit la suite, et prenons ça d’un point de vue un peu mystique, certaines personnes qui se prétendent clairvoyantes perçoivent la couleur verte à travers divers symboles de la lumière astrale (quelques unes des appellations les plus connues pour saisir le concept : La Vierge céleste, l’Esprit Universel ou même encore Lucifer, vous voyez ce que je veut dire ?). En gros cette « énergie mystique » , pour ceux qui y croient et/ou ceux qui l’ont expérimentés, se rapporte fréquemment à la couleur verte, couleur de la nature donc. Et l’une des légendes les plus connues à propos de cette lumière astrale est : la pierre philosophale. C’était un clin d’œil à mon camarade Krapo qui va me permettre de vous parler de cette fameuse pierre qu’on retrouve jusque dans Harry Potter

Elle aurait donc la faculté, cette pierre, de transformer un métal non précieux en or, ce qui est le comble de l’alchimiste forcené. Par déformation certainement, on raconte même qu’elle aurait la faculté de rendre la jeunesse éternelle, une sorte de fontaine de jouvence issue d’une pierre, rouge. L’une des seules personnes dont on suppose qu’elle aurait réussi à créer la Pierre Philosophale, rendu célèbre notamment encore une fois à Harry Potter, est Nicolas Flamel (1330-1418, 88 ans à cette époque là, un record presque…oO). Il a bien entendu écrit sur la question, et on retrouve également des traces de ses correspondances personnelles où il décrivait la façon de procéder. En tout cas je vous fait un petit copier-coller d’une partie de ce que wiki dit la dessus, et cette fois encore c’est un clin d’œil à l’ami Krapo (remarquez l’importance des arbres et du soleil et de la lune, si chère à mes chers Celtes )

« La matière ainsi purifiée est nommée œuf philosophique. Voici la recette, très simplifiée, telle que l'expliquerait Nicolas Flamel.[…]

• L’œuvre au noir, du nom de la couleur que prend la préparation : on calcine la matière pour la purifier (du grec pura, le feu) et ainsi atteindre l’état de putréfaction, dans lequel la matière est débarrassée de ses impuretés.
• L’œuvre au blanc, ou petit-œuvre ou petit-magistère : on ne connaît pas le déroulement de cette opération, qui donne la Pierre Blanche, capable de transformer les métaux en argent. L’opération est symbolisée par un arbre portant des lunes.
• L'œuvre au rouge, ou grand-œuvre ou grand-magistère : là aussi, nous n’avons aucune information, si ce n’est que cette étape transforme la Pierre Blanche en Pierre Philosophale, représentée par l’arbre solaire. »

Je vais conclure ce long petit post en remerciant Cath pour m’avoir susurrer le thème des « Pierres à cupules ou à écuelles » qui sont (j’espère que tu ne m’en voudras pas d’avoir copié juste ça, c’est bien expliqué :jap : ) « des blocs erratiques, des menhirs, des dolmens, souvent même des rochers sur lesquels on a gravé un certain nombre de cavités hémisphériques, plus ou moins profondément creusées […]. Ces cavités se trouvent généralement sur la face supérieure, mais souvent aussi sur les parois verticales.
Ajoutons que, quelques soient les mégalithes qui portent des écuelles, ils sont toujours placés dans un endroit élevé, et le plus en vue possible, sauf ceux, on en connait quelques uns seulement qui ont servi à recouvrir une sépulture.
Ces pierres à cupules existent dans presque toute l'Europe, surtout dans les provinces du Nord - on en retrouve jusqu'en Inde »

Ce qui rejoint un peu la question des Lignes de Sel que j’évoquais avant. Je ne peux malheureusement pas en dire beaucoup plus long là-dessus pour le moment, mais je me documente sérieusement sur la question. En tout cas ce qui a fini de me troubler définitivement, c’est qu’il s’avère que TOUTES les capitales des premières grandes civilisations ont été bâties sur ces lignes de sel (ou d’or).
Bref, je laisse encore une fois la question en suspend, mais boulot et tout ça quoi en tout cas dès qu’en sais plus, je transmets :jap :

Et merci Moa au passage, j’attends de tes connaissances à propos des bornes milliaires

Et puis vive le rock tiens


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires