En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Arbres Vénérables ? Pouvez-vous compléter cette liste? - Page 6

Arbres Vénérables ? Pouvez-vous compléter cette liste? - Page 6

Index du forum Salon de thé

1|2|3|4|5|6|7|8|9|10|11|

Auteur Message
le 01 Janvier 2008 à 16:12
cassiope.86
cassiope.86
7953 messages
Réponse à krapo qui a dit :
Bonsoir Cassiope,
dernières minutes de 2007..... les yeux rouges dur avec l'écran
op-cit:
_______________________________________________
Rép onse à Corto-Maltese. qui a dit :
pour voir les plus beaux chenes de France,il suffit de se rendre,dans la foret de troncet,je crois qu'elle se situe dans l'allier,ces chenes on éte planté a la demande du roi soleil pour la marine de guerre,il y a des arbres splendides et qui valent une petite fortune

oui, elle est sur la liste, vraiment de beaux chênes, allez faire un tour.

http://pagesperso-orange.fr/baignereau/troncais/arbres.html
______________________________________________
cool on avance
Cassiope, ton profil dis que tu es da la Vienne (86)... lu des légendes sur des arbres vers chez toi, tu peux enquêter ? Voir si ils sont encore en vie et le cas échéant avoir un peu d'infos? Merci d'avance

Chatain Arbre de la liberté
Dissais Eglise (XVè) et l'orme de Sully
Poitiers......Laurier miraculeux de Sainte Radegonde
Usson du Poitou La place de l'église et l'orme de Sully

tiens une citation trouvée aux aléas des pages:

'Un seul hêtre vous manque et tout est des peupliers"


normal que corto parle de la foret de TRONCAIS je lui en ai parlé...mais moi je les ais vu en vrais ces arbres....et je connais l'histoire de cette forêt car un spécialiste me l'a fait visiter.
il y a des légendes dans la vienne sur les arbres j'ai entendu parler de ça, je vais me renseigner et posterai

__________________________________
Comment ça va sur terre ??

votez pour moi

le 01 Janvier 2008 à 16:19
krapo
krapo
758 messages
Réponse à cassiope.86 qui a dit :
normal que corto parle de la foret de TRONCAIS je lui en ai parlé...mais moi je les ais vu en vrais ces arbres....et je connais l'histoire de cette forêt car un spécialiste me l'a fait visiter.
il y a des légendes dans la vienne sur les arbres j'ai entendu parler de ça, je vais me renseigner et posterai


Trop bien,
je suis pressé de te lire. Pour ma part, de l'Allier je ne connais que Vichy où je suis passé en coup de vent. Alors la Foret de Tronçais reste pour moi totalement inconnue.
L'histoire et les légendes de cette foret en cadeau pour 2008 quelle bonne idée Cassiope, à bientôt.

__________________________________
C'est pas nous qui marchons pas droit,
C'est le monde qui va de travers....

le 01 Janvier 2008 à 22:57
krapo
krapo
758 messages
Placebeau, je te prend au mot.... Voici des arbres des Yvelines, reste donc à vérifier si ils existent encore.

Le Chêne de la Vierge de Viroflay, présence d'ex voto fixés sur l'arbres témoigne d'une fidélité à la foi chrétienne, encore de nos jours.
http://www.arbres.org/le%20chene%20de%20la%20vierge.htm

Le Sophora du petit Trianon à Versailles, Espèce rare à l'époque (S.japonica) situé près de l'angle nord du bâtiment, plus de 200 ans épargné par la tempête de 99; la graine qui lui donna naissance fut expédiée en 1745 par le père d'Incarville alors prisonnier au japon.
http://www.arbres.org/Versailles1.htm

Les Chataigniers du Bois de Tournebride de la Celle-St-Cloud,
http://www.arbres.org/la%20celle%20st%20cloud.htm

merci d'avance

__________________________________
C'est pas nous qui marchons pas droit,
C'est le monde qui va de travers....

le 01 Janvier 2008 à 23:06
cassiope.86
cassiope.86
7953 messages
Réponse à krapo qui a dit :
Trop bien,
je suis pressé de te lire. Pour ma part, de l'Allier je ne connais que Vichy où je suis passé en coup de vent. Alors la Foret de Tronçais reste pour moi totalement inconnue.
L'histoire et les légendes de cette foret en cadeau pour 2008 quelle bonne idée Cassiope, à bientôt.


promis je t'envoie ça en MP il ya de belles légendes
et j'ai eu la chance d'être instruite par un amoureux de cette forêt qui en est aussi le gardien officiel désigné par le minitère.....
en janvier dernier un arbre a été abattu un très viel arbre qui a connu colbert lui même
cet arbre était infesté par le capricorne et le capricorne est un animal protégè....donc on a sacrifié l'arbre pour ne pas qu'il contamine ses amis feuillus il a été vendu 48000 euros.
Elle est pas belle la vie ?

__________________________________
Comment ça va sur terre ??

votez pour moi

le 01 Janvier 2008 à 23:12
krapo
krapo
758 messages
Réponse à Cassiope qui a dit: "promis je t'envoie ça en MP il ya de belles légendes, et j'ai eu la chance d'être instruite par un amoureux de cette forêt qui en est aussi le gardien officiel désigné par le minitère....."

Le ministère... druidique ?, de la magie ?

Je surveille ma boîte et attend tes missives avec impatience, merci de partager tout ça, à force ce topic sera encyclopédique !

__________________________________
C'est pas nous qui marchons pas droit,
C'est le monde qui va de travers....

le 01 Janvier 2008 à 23:14
cassiope.86
cassiope.86
7953 messages
Réponse à krapo qui a dit :
Réponse à Cassiope qui a dit: "promis je t'envoie ça en MP il ya de belles légendes, et j'ai eu la chance d'être instruite par un amoureux de cette forêt qui en est aussi le gardien officiel désigné par le minitère....."

Le ministère... druidique ?, de la magie ?

Je surveille ma boîte et attend tes missives avec impatience, merci de partager tout ça, à force ce topic sera encyclopédique !


euh rien de magique il bosse pour L'ONF

__________________________________
Comment ça va sur terre ??

votez pour moi

le 02 Janvier 2008 à 14:36
krapo
krapo
758 messages
Encore un nouveau ajouté à la liste (pour moa)

21-Planay à 20 km de Montbard (Côte d'Or) Tilleul 500ans

http://fr.wikipedia.org/wiki/Planay_(C%C3%B4te-d'Or)
http:/ /www.arbres.org/planay.htm

________________________________________
Et un Orme retiré de la liste:

Salignac (Dordogne 24) "Messidor" Orme 300 ans. Cet Orme célèbre est mort...son tronc est creux avec moins de 5 cm de bois (écorce, cambium, liber). Il a été abattu le 14 décembre 2004!
http://arbresvenerables.free.fr/ArbresVenerables/France.htm

Message édité 1 fois
(En dernier par krapo le 02 Janvier 2008 à 17:48)

__________________________________
C'est pas nous qui marchons pas droit,
C'est le monde qui va de travers....

le 02 Janvier 2008 à 14:50
krapo
krapo
758 messages
Et voici un aïeul belge,

sur la commune belge de Ciney située en Région wallonne à Conjoux, le plus gros tilleul de Belgique environ 400 ans.

Circonférence mesurée à 1m50 du sol: 885 cm - (2007)
Hauteur: 24 m (1992).
Largeur de cime: 26 m (1987).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Image:Conjoux_JPG01.jpg
http: //commons.wikimedia.org/wiki/Image:Conjoux_JPG001.jpg

__________________________________
C'est pas nous qui marchons pas droit,
C'est le monde qui va de travers....

le 03 Janvier 2008 à 08:56
Corto-Maltese...
Corto-Maltese.
4683 messages
dans mon village natal,il y a un trés vieux chene,dans un creux de cet arbre a 4 m de hauteur,il y a une vierge,ce chene s'appelle le chene de notre Dame,personne ne sait qui a mis cette statue,mais elle est la depuis plusieurs siecle et ce chene est classé,il est sur les cartes ign de ma region,mais trés difficile a trouver dans 2000 hectares de forets

__________________________________
La dictature,c'est ferme ta gueule,la démocratie,c'est cause toujours

le 03 Janvier 2008 à 08:59
Corto-Maltese...
Corto-Maltese.
4683 messages
Il y a 5 siècles environ, sur la colline de Montaigu près de Diest, en Brabant, une main pieuse avait placé, sur un chêne antique, une petite statue de la Vierge. Bien vite ce fut un haut lieu où les fidèles accouraient en foule. Sa renommée s’étendie en Belgique, dans le Nord de la France et en jusqu’en Franche-Comté, par les guérisons multiples et variées dûes à l’intercession de Celle que les pélerins invoquaient sous le nom de Notre-Dame du Chêne. En 1602 une modeste chapelle en bois fut construite sur la colline de Montaigu. Le Chêne qui renfermait la statuette de Notre-Dame fut coupé. Son bois, ses branches, précieuses reliques, furent conservées et servirent à faire de nombreuses statuettes de la Vierge.

Jeanne BONNET, de Salins (39), pauvre femme devenue veuve faisait à pied de grands pélerinages par dévotion personnelle. Au début de 1613, elle entreprit à 70 ans le voyage de Montaigu où elle séjourna huit jours. Grâce à l’intervention d’un compatriote de Bruxelles, elle obtint un morceau authentique du chêne sanctifié par le contact de la Vierge. De retour en Franche-Comté elle se rendit à Saint-Claude du Jura. Elle présenta son fragment de chêne au sculteur Jean BRANGE qui en fit une statuette semblable à celle de Montaigu. Le 4 avril 1613, Monseigneur DE RYE, Archevêque de Besançon bénit la précieuse relique et permit de l’exposer à la vénération publique. L’intention de Jeanne BONNET, était de faire placer cette statuette dans quelque église. Venue à Gray, elle offrit à Rose de BAUFFREMONT, épouse de Jérôme d’ACHEY, gouverneur de Gray, qui l’accepta pour sa chapelle. La confiance de cette noble dame, sa piété envers la Très Sainte Vierge furent recompensées par les grâces insignes qu’elle obtint. Mais en 1616, elle céda aux instances réitérées du Père Gabriel d’APPREMONT, Gardien des Capucins de Gray, qui obtint de placer la statuette de Montaigu dans l’église de son couvent. Une chapelle spéciale fut richement ornée pour la recevoir. Bien vite, la nouvelle se répandit à Gray et dans la région. Les fidèles vinrent en foule pour rendre leurs hommages à la nouvelle Madonne qui, dès lors fut appelée Notre-Dame des Capucins.

__________________________________
La dictature,c'est ferme ta gueule,la démocratie,c'est cause toujours

le 03 Janvier 2008 à 09:56
ATENNIS
ATENNIS
>> /

72 ans
44634 messages
moi je connais un arbre sur la route de beauvais à mers les bains en picardie l'arbre au chiffon
les malheureux y deposais leurs guenilles
on y voit meme des bequilles
voilà c'est tout c que je peux vous dire

__________________________________
votez hijara7
elle le mérite

la preuve elle me supporte



le 03 Janvier 2008 à 10:13
moa
moa
29818 messages
Réponse à ATENNIS qui a dit :
moi je connais un arbre sur la route de beauvais à mers les bains en picardie l'arbre au chiffon
les malheureux y deposais leurs guenilles
on y voit meme des bequilles
voilà c'est tout c que je peux vous dire


j'ai trouvé ça alain



Mardi 24 Avril 2007
Tradition du Moyen Age : L'arbre à Loques



Etant de passage dans une région qui fut le berceau paternel de notre famille, accompagné par l’Abbesse Clémence, Morigane la Blême, Philippe, Oeuvrier Charpentier redresseur de Cathédrales et Alexandra, Erudite en Histoire tous deux étant de notre clan. Nous entendîmes alors conter une étrange histoire : il s’agit de l’Arbre de Saint Claude, Arbre à Loques ou l’Friperie de Saint Claude. Je vais essayer de vous la transcrire avec mes pauvres mots.

L’histoire remonte en 1499, année de la terrible Grande Peste Noire. Partout l’on ne voit que bûchers et respire terrible odeur… Tout le monde prie, mais le ciel reste sourd. Notre belle Terre Franque est ravagée, dépeuplée, l’on s’égorge pour se nourrir et l’on dépouille les morts pour se vêtir. Oui, alors les temps étaient durs. Pourtant un petit village de Picardie n’est pas touché par la Grande Faucheuse, l’épidémie de Peste s’arrête à ses portes. Miracle, Miracle le village vivra, tant et si bien qu’un Conseiller du roi LouisXII séjournant ici bas décide de faire bâtir une chapelle afin de remercier Saint Claude qui, nous le savons, a sauvé la ville, sa statue est déposée avec grands honneurs en ces lieux bénis.

Cette chapelle se trouve sur les terres de Jean de Monchy, seigneur du Lieu, à la lisière du bois d’Arguel, de la vallée de la Bresle et dominant la petite cité épargnée. En 1638, la Peste ravageant de nouveau les alentours, Saint Claude protège à nouveau la petite Cité, devenant dès lors le Saint Protecteur du village alors que le Saint Patron est Saint Denis.

L’Histoire avec son cortège de tragédies s’avance, la chapelle est détruite par les guerres et les invasions, mais la Statue miraculeuse reste installée sur un orme à proximité des ruines de la chapelle. Depuis cette lointaine époque, tous les ans une procession conduit les fidèles du village, prêtre en tête de l’Eglise à l’Arbre aux Miracles, ceci jusqu’en 1946.

Le site se composait alors de trois ormes vénérables plusieurs fois centenaires, l’arbre central supportant la niche de la statue miraculeuse de Saint Claude (dérobée en 1968). ragique histoire et éternel recommencement : en 1982 et 1993 destruction du site par incendie volontaire, 1994 : plantation de trois nouveaux ormes, 2002 : construction d’un petit oratoire par une famille reconnaissante au Saint fidèle.

La Vox Populi prétend que l’Arbre de Saint Claude guérit les maladies de peau et les fortes fièvres, jadis des touffes de crin de cheval étaient suspendues aux arbres, le Saint n’étant pas sectaire. Afin de guérir, la personne souffrante doit porter un linge à l’endroit où réside son mal, l’accrocher à l’arbre, prier Saint Claude et réaliser une Neuvaine...Les branches de l’Arbre de Saint Claude portent depuis toujours des « Mumies » : linges, médailles, ou objets quelconques afin de fixer la maladie.

Dans ce cas comme dans bien d’autre la vénération d’un Saint est confondue avec un ancestral culte celtique. De nos jours de nombreux tenants de Saint Claude déposent Loques, fleurs, ex votos, bougies et le lieu est devenu un endroit de recueillement. Pour ma part, je ne peux que dire « Ceci est un site sacré, il faut le protéger et le respecter quelque soit ses croyance, ne serait-ce que par respect envers toutes les personnes ayant soufferts et priées ici »
.

.

publié par Philippe le Templier dans: Un peu d'histoire

__________________________________
Appelez moi Elsa , tout simplement ..plus on pédale moins fort .. moins on avance plus vite ./

le 03 Janvier 2008 à 10:16
ATENNIS
ATENNIS
>> /

72 ans
44634 messages
Réponse à moa qui a dit :
j'ai trouvé ça alain



Mardi 24 Avril 2007
Tradition du Moyen Age : L'arbre à Loques



Etant de passage dans une région qui fut le berceau paternel de notre famille, accompagné par l’Abbesse Clémence, Morigane la Blême, Philippe, Oeuvrier Charpentier redresseur de Cathédrales et Alexandra, Erudite en Histoire tous deux étant de notre clan. Nous entendîmes alors conter une étrange histoire : il s’agit de l’Arbre de Saint Claude, Arbre à Loques ou l’Friperie de Saint Claude. Je vais essayer de vous la transcrire avec mes pauvres mots.

L’histoire remonte en 1499, année de la terrible Grande Peste Noire. Partout l’on ne voit que bûchers et respire terrible odeur… Tout le monde prie, mais le ciel reste sourd. Notre belle Terre Franque est ravagée, dépeuplée, l’on s’égorge pour se nourrir et l’on dépouille les morts pour se vêtir. Oui, alors les temps étaient durs. Pourtant un petit village de Picardie n’est pas touché par la Grande Faucheuse, l’épidémie de Peste s’arrête à ses portes. Miracle, Miracle le village vivra, tant et si bien qu’un Conseiller du roi LouisXII séjournant ici bas décide de faire bâtir une chapelle afin de remercier Saint Claude qui, nous le savons, a sauvé la ville, sa statue est déposée avec grands honneurs en ces lieux bénis.

Cette chapelle se trouve sur les terres de Jean de Monchy, seigneur du Lieu, à la lisière du bois d’Arguel, de la vallée de la Bresle et dominant la petite cité épargnée. En 1638, la Peste ravageant de nouveau les alentours, Saint Claude protège à nouveau la petite Cité, devenant dès lors le Saint Protecteur du village alors que le Saint Patron est Saint Denis.

L’Histoire avec son cortège de tragédies s’avance, la chapelle est détruite par les guerres et les invasions, mais la Statue miraculeuse reste installée sur un orme à proximité des ruines de la chapelle. Depuis cette lointaine époque, tous les ans une procession conduit les fidèles du village, prêtre en tête de l’Eglise à l’Arbre aux Miracles, ceci jusqu’en 1946.

Le site se composait alors de trois ormes vénérables plusieurs fois centenaires, l’arbre central supportant la niche de la statue miraculeuse de Saint Claude (dérobée en 1968). ragique histoire et éternel recommencement : en 1982 et 1993 destruction du site par incendie volontaire, 1994 : plantation de trois nouveaux ormes, 2002 : construction d’un petit oratoire par une famille reconnaissante au Saint fidèle.

La Vox Populi prétend que l’Arbre de Saint Claude guérit les maladies de peau et les fortes fièvres, jadis des touffes de crin de cheval étaient suspendues aux arbres, le Saint n’étant pas sectaire. Afin de guérir, la personne souffrante doit porter un linge à l’endroit où réside son mal, l’accrocher à l’arbre, prier Saint Claude et réaliser une Neuvaine...Les branches de l’Arbre de Saint Claude portent depuis toujours des « Mumies » : linges, médailles, ou objets quelconques afin de fixer la maladie.

Dans ce cas comme dans bien d’autre la vénération d’un Saint est confondue avec un ancestral culte celtique. De nos jours de nombreux tenants de Saint Claude déposent Loques, fleurs, ex votos, bougies et le lieu est devenu un endroit de recueillement. Pour ma part, je ne peux que dire « Ceci est un site sacré, il faut le protéger et le respecter quelque soit ses croyance, ne serait-ce que par respect envers toutes les personnes ayant soufferts et priées ici »
.

.

publié par Philippe le Templier dans: Un peu d'histoire


merci annick de ta science arboricole
c'est cela
j'y passais quand on partait en vacances à mers
cela remonte 55 ans en arriere
merci

__________________________________
votez hijara7
elle le mérite

la preuve elle me supporte



le 03 Janvier 2008 à 10:18
moa
moa
29818 messages
Réponse à ATENNIS qui a dit :
merci annick de ta science arboricole
c'est cela
j'y passais quand on partait en vacances à mers
cela remonte 55 ans en arriere
merci


c'est saint google qui m'a aidé , comme je suis coincée par le verglas .. je fouine !!!

l’Arbre de Saint Claude, Arbre à Loques ou l’Friperie de Saint Claude. ...
www.medieval-moyen-age.net/article-6472125.html -

Message édité 1 fois
(En dernier par moa le 03 Janvier 2008 à 10:42)

__________________________________
Appelez moi Elsa , tout simplement ..plus on pédale moins fort .. moins on avance plus vite ./

le 03 Janvier 2008 à 10:32
moa
moa
29818 messages
Réponse à krapo qui a dit :
coucou Moa,
heu... j'avais oublié de dire que j'ai un dossier "spécial" Brocéliande/Paimpont, j'arrive pas à séparer les légendes de là-bas, c'est un tout les arbres, les lutins, korrigans, les pierres, les fées, Merlin...
Puis je suis Breton après tout ! mais je vais insérer le chêne guillotin dans la liste avec le chene des Hindres (mais pas à côté du tombeau de Merlin, différent géographique sur sa tombe). Arbre mort interressant 'l'Arbre d'Or" au val sans retour Brocéliande et quelques Hêtres aussi.
merci moa


L’arbre d’or, un symbole pour se souvenir
15 ans déjà ...

lundi 21 août 2006, par Philippe Boussin

Septembre 1990. Deux incendies à quelques jours d’intervalle ravagent le Val sans Retour et les landes avoisinantes. L’émotion est grande dans la population locale. Les fées et les enchanteurs semblent avoir abandonnés les lieux. Pourtant, ce n’est pas la première fois que les flammes s’attaquent à ce paysage fragile.


Ne pas oublierLes traces du sinistre ont lentement disparu avec le temps.Le premier incendie « moderne » avait eu lieu en 1959. Et depuis 1976, leur fréquence avait nettement augmenté. Dès cette époque, une Association de Sauvegarde s’était créée, regroupant de nombreux élus locaux, ainsi que des propriétaires, des représentants de diverses associations et des chercheurs de la Station Biologique de Paimpont. Malgré tous les efforts pour tenter de concilier les intérêts parfois contradictoires, et commencer à mettre en place des solutions, le drame qui vient de se jouer en cette rentrée 1990 est un véritable coup de massue. Largement répercuté dans les médias, l’évènement va susciter un formidable élan de solidarité. Chacun exprime son ras-le-bol. Tout le monde veut en finir avec ces feux à répétition dont l’origine est probablement criminelle.

Les landes autour du Val sans Retour appartiennent à de multiples petits propriétaires (plusieurs centaines !) qu’il faut maintenant convaincre. En effet, la meilleure solution semble d’envisager le reboisement de façon globale. Une convention est alors signée, reste le coût de l’opération : 5 millions de Francs... Aux deniers publics vont alors s’ajouter un financement privé (François Pinault, le groupe Intermarché, le Crédit Agricole, Yves Rocher,...).

30 000 arbres, des milliers de planteurs bénévoles
L’opération peut alors commencer. Un an d’étude et de préparation, et pendant l’automne et l’hiver 1991-92 des milliers de bénévoles [1] vont alors donner un coup de main pour la plantation de plus de 30 000 arbres (70% de feuillus et 30% de résineux).

Adopté par le ValL’oeuvre s’intègre définitivement dans le paysage et l’histoire du lieu.Pour représenter cet engagement et aussi pour se souvenir, il fallait un symbole. Ainsi, le sculpteur François Davin proposa de recouvrir de 5000 feuilles d’or un châtaignier extrait du Val sans Retour, entouré de 5 chênes calcinés pour symboliser la renaissance après la mort... Cette sculpture fût installée au bout de la digue du miroir aux fées le 10 août 1991. La référence à l’Abbé Gillard et à l’église de Tréhorenteuc est évidente. La forme des branches évoque les bois d’un cerf et le chiffre 5 représente, selon l’Abbé Gillard, l’humilité face à la toute puissance du chiffre 1.

Aujourd’hui, l’Arbre d’or est une destination touristique très fréquentée qui ne doit pas masquer la beauté retrouvée de ce site fragile. Même si au début l’oeuvre pouvait paraître en décalage avec cet espace naturel, il semble que le Val l’ait adopté avec le temps. Une végétation dense l’entoure comme pour l’intégrer définitivement dans le paysage et l’histoire du lieu. Gardons ainsi en mémoire ce passé qu’on ne voudrait plus jamais revoir.

Au coeur de Brocéliande > Histoire(s) & Légendes > L’arbre d’or, un symbole pour se souvenir ...
www.broceliande-pays.com/?L-arbre-d-or-un-symbole-pour-se - 24k -

Message édité 1 fois
(En dernier par moa le 03 Janvier 2008 à 10:43)

__________________________________
Appelez moi Elsa , tout simplement ..plus on pédale moins fort .. moins on avance plus vite ./

le 03 Janvier 2008 à 10:52
moa
moa
29818 messages
Histoire , légende et tradition de l'arbre de noël

Histoire et origine de L'Arbre de Noël


Entre 2000 et 1200 avant JC, on parlait déjà d'un arbre (L'épicéa, arbre de l'enfantement), le jour du 24 décembre, puisqu'on considérait ce jour comme la renaissance du soleil. Les celtes avaient adopté un calendrier basé sur les cycles lunaires. A chaque mois lunaire était associé un arbre, l'épicéa fut celui du 24 décembre. Pour le rite païen du solstice d'hiver, un arbre symbole de vie était décoré avec des fruits, des fleurs et du blé.

En 354, l'Eglise institue la célébration de la naissance du Christ, le 25 décembre, pour rivaliser avec cette fête païenne. Initialement la célébration de Noël se résumait à la messe de la nativité.


On raconte qu'un moine évangélisateur Allemand de la fin du VIIe siècle, Saint Boniface (né en 680), voulait convaincre les druides germains, des environs de Geismar, que le chêne n'était pas un arbre sacré. Il en fit donc abattre un. "En tombant, l'arbre écrasa tout ce qui se trouvait sur son passage à l'exception d'un jeune sapin".

A partir de là, la légende fait son oeuvre. Elle raconte que Saint Boniface a qualifié ce pur hasard de miracle, et déclaré dans sa même prédication : "Désormais, nous appellerons cet arbre, l'arbre de l'Enfant Jésus." Depuis, on plante en Allemagne de jeunes sapins pour célébrer la naissance du Christ.


Au XIème siècle, l'arbre de noël, garni de pommes rouges, symbolisait l'arbre du paradis. C'est au XIIème siècle que la tradition du sapin est apparue en Europe, plus précisement en Alsace.

On le mentionne pour la première fois comme "arbre de noël" en Alsace vers 1521. Au XIVème siècle, les décorations étaient composées de pommes, de confiseries et de petits gâteaux. A cette même époque, l'étoile au sommet de l'arbre, symbole de l'étoile de Bethleem commença à se répandre. Ce sont les protestants en 1560 qui développèrent la tradition du sapin de noël pour se démarquer des catholiques.

Au XVIIème et XVIIIème siècle apparaissent les premiers sapins illuminés. On utilisait des coquilles de noix remplies d'huile à la surface desquelles des mêches flottaient ou des chandelles souples nouées autour des branches.



C'est en 1738 que Marie Leszczynska, épouse de Louis XV, roi de France, aurait installé un sapin de noël dans le château de Versailles.

On trouva par la suite de plus en plus d'arbres de Noël particulièrement en Alsace-Lorraine, où existait déjà la tradition du sapin.





En 1837, la duchesse d'Orléans Hélène de Mecklembourg, d'origine Allemande, fit décorer un sapin aux Tuileries.
Cette tradition se généralisa après la guerre de 1870 dans tout le pays grâce aux immigrés d'Alsace-Lorraine qui firent largement connaître la tradition de l' arbre de Noël aux Français.
C'est à cette période que le pays entier adopta cette tradition.


Depuis la tradition perdure au grand bonheur des petits et des grands.

__________________________________
Appelez moi Elsa , tout simplement ..plus on pédale moins fort .. moins on avance plus vite ./

le 03 Janvier 2008 à 11:56
poemelou2007
poemelou2007
3830 messages
moi je connaie le pin parasol
il y en avais sur le terrain a mes parents en provence
il ressemble a un parasol en palier
mesure pas plus de 30m sa duré de vie est de 250ans
et sa graine et le pignon qu on met dans les salade je me souvient ca avait trop le gout du pin
il est manoique ses fleurs male et femelles sont sur le meme pied
et je me souvient on disait il cohopule entre eux ils ont pas besoin d aller chercher ailleurs

__________________________________
hier moi
aujourd'hui toi et moi
et demain nous

le 03 Janvier 2008 à 12:24
moa
moa
29818 messages
Réponse à poemelou2007 qui a dit :
moi je connaie le pin parasol
il y en avais sur le terrain a mes parents en provence
il ressemble a un parasol en palier
mesure pas plus de 30m sa duré de vie est de 250ans
et sa graine et le pignon qu on met dans les salade je me souvient ca avait trop le gout du pin
il est manoique ses fleurs male et femelles sont sur le meme pied
et je me souvient on disait il cohopule entre eux ils ont pas besoin d aller chercher ailleurs


coucou lou ....... je fais un H.S. ... nous si et c'est tant mieux !!!!

__________________________________
Appelez moi Elsa , tout simplement ..plus on pédale moins fort .. moins on avance plus vite ./

le 03 Janvier 2008 à 14:57
krapo
krapo
758 messages
"Devezh mat"

Moa (Annick?)
Atennis (Alain)
Corto.Maltese
PoemeLou

Et dire qu'hier soir je me disais que j'allais peut-être vous laisser en paix avec ces histoires d'arbres... Et là je débarque et vous avez posté des histoires! Même Lou a écrit une blague sur les Pins Parasols.
Merci encore une fois Corto, faut vraiment que je sache où il est perdu ton village natal.
Atennis (Alain?), surpris et bien content que tu aies toi aussi des histoires d'arbres et que bien-sûr tu les partages avec nous.
Moa (Annick?), que dire de plus ? Merci pour l'aide que tu nous a apporté et les arbres que tu as découvert ; merci également pour cette histoire de Noël qui nous a ramené à des temps de croyances païennes.

__________________________________
C'est pas nous qui marchons pas droit,
C'est le monde qui va de travers....

le 03 Janvier 2008 à 15:28
krapo
krapo
758 messages
Réponse à ATENNIS qui a dit :
moi je connais un arbre sur la route de beauvais à mers les bains en picardie l'arbre au chiffon
les malheureux y deposais leurs guenilles
on y voit meme des bequilles
voilà c'est tout c que je peux vous dire


Salut Alain

J'aime bien les histoires de miracles et de guérison de part la Nature, autours de très vieux arbres, c'est d'ailleurs rigolo que ce souvenir ressorte de ton enfance, que ces "loques" t'aient marqué depuis si longtemps.

"Le site se composait alors de trois ormes vénérables plusieurs fois centenaires, l’arbre central supportant la niche de la statue miraculeuse de Saint Claude (dérobée en 1968). ragique histoire et éternel recommencement : en 1982 et 1993 destruction du site par incendie volontaire, 1994 : plantation de trois nouveaux ormes, 2002 : construction d’un petit oratoire par une famille reconnaissante au Saint fidèle." (merci Annick).

Le site a donc été vandalisé...
Néanmoins, les croyances perdurent et les Hommes ont replanté des arbres, le site continue à vivre malgré tout. Légendes ou réelle puissance énergétique de la Nature ? La dévotion des pélérins continue au milieu de ce XXIème siècle "dénaturé".

Je valide le site pour le caractère vénérable et sacré du site.
Ca me fait penser qu'il doit y avoir d'autres sites de pélerinage autours d'arbres multi-séculaires dans plusieurs régions de France. Nous partons donc à leur recherche....

__________________________________
C'est pas nous qui marchons pas droit,
C'est le monde qui va de travers....


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires