En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Poèmes pour un chat - Page 3

Poèmes pour un chat - Page 3

Index du forum Littérature et BD

1|2|3|

Auteur Message
le 05 Février 2008 à 10:38
chloe777
chloe777
>> /

42 ans
41154 messages
Merci Felix de nous avoir acceptées, nous les filles, à la soirée

La java des pussy-cats

Sur un vieux toit en zingue
Y avait des pussy-cats
Qui dansaient comme des dingues
En f’sant du bruit avec leurs pattes

Alertés, les voisingues
S’écriaient ça n’a rien d’bath
Y a d’quoi dev’nir sourdingue
On peut plus travailler ses maths

Le matou du marchand d’volailles
Une sardine en bandoulière
Avait enlacé par la taille
La chatte de la cuisinière

Chacun faisait du gringue
A la siamoise de l’épicier
C’était un vrai dancingue
A tout l’monde ils cassaient les pieds

Au bout d’une demi-plombe
Ecoeurés par ce raffut
Les flics s’amènent en trombe
En faisant tourner leurs massues

Et c’est une hécatombe
Les ardoises volent en éclats
On aurait cru des bombes
Mais y avait déjà plus un chat

Réfugiés au fond d’une cave
Les pussy-cats pas dégonflés
Sirotant d’l’alcool de betterave
S’étaient remis à gambiller

Toute la nuit ils dansèrent
En usant des kilos d’savates
Pour leur anniversaire
La java des pussy-cats

Boris Vian

__________________________________
Training to be perfect. Thank you for your patience.

le 05 Février 2008 à 10:56
felix.le.chat
felix.le.chat
6589 messages
Réponse à chloe777 qui a dit :
Merci Felix de nous avoir acceptées, nous les filles, à la soirée

La java des pussy-cats

Sur un vieux toit en zingue
Y avait des pussy-cats
Qui dansaient comme des dingues
En f’sant du bruit avec leurs pattes

Alertés, les voisingues
S’écriaient ça n’a rien d’bath
Y a d’quoi dev’nir sourdingue
On peut plus travailler ses maths

Le matou du marchand d’volailles
Une sardine en bandoulière
Avait enlacé par la taille
La chatte de la cuisinière

Chacun faisait du gringue
A la siamoise de l’épicier
C’était un vrai dancingue
A tout l’monde ils cassaient les pieds

Au bout d’une demi-plombe
Ecoeurés par ce raffut
Les flics s’amènent en trombe
En faisant tourner leurs massues

Et c’est une hécatombe
Les ardoises volent en éclats
On aurait cru des bombes
Mais y avait déjà plus un chat

Réfugiés au fond d’une cave
Les pussy-cats pas dégonflés
Sirotant d’l’alcool de betterave
S’étaient remis à gambiller

Toute la nuit ils dansèrent
En usant des kilos d’savates
Pour leur anniversaire
La java des pussy-cats

Boris Vian


Merci chloe777, c’est surtout à moi de te et vous remercier

bhaaa je ne vais pas faire un discours de remerciement

mais vivement Bruxelles

__________________________________


les chats sont la preuve que tout n'a pas de but dans la nature.


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires