En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Au fait ! pourquoi y a-t-il une grève aujourd'hui ? - Page 17

Au fait ! pourquoi y a-t-il une grève aujourd'hui ? - Page 17

Index du forum Salon de thé

12|13|14|15|16|17|18|19|20|21|22|

Auteur Message
le 15 Novembre 2007 à 21:38
wookie67
wookie67
587 messages
Réponse à SHAINA33 qui a dit :
J fait grève


du cerveau...............;oui, on sait
le 15 Novembre 2007 à 21:44
wookie67
wookie67
587 messages
Réponse à neovent qui a dit :
Si détrompe toi, il s'agit de se battre pour l'ensemble des travailleurs et surtout pour la société que l'on veut laisser à nos enfants. Car comme le gouvernement l'a annoncé, dès qu'il en aura fini avec les régimes spéciaux, il pourra s'attaquer de nouveau à la retraite de tous. Si on laisse faire dans une quinzaine d'année la plupart des retraités vivront d'aide sociale accordé par les mairies. Il faut se rendre compte que les affiliés aux régimes spèciaux perdront 1/4 de leur retraite quand celle ci prendra pleinement effet. Une attaque de même ampleur contre les affiliés aux régimes général et de nouveau à craindre. N' abandonnons pas le première digue, le deuxième ne serait que plus facile à conquérir!
L'on peut effectivement travailler plus longtemps, mais là je ne suis plus certain que l'allongement de la durée de vie continue, bien au contraire...


petite questions:

où étiez vous lorsque les mineurs (dont l'un d'entre eux évoque le sujet plus haut) se sont fait foutre en pseudo pré-retraite?
où étiez vous lorsque le régime général est passé de 37.5 annuité à 40 voir 41 ou 42?
où étiez vous lorsque 9600 militaires ont été purement et simplement virés en l'espace de deux ans alors qu'ils allaient avoir droit à leur régime spécial?

Soyez les politiques que vous êtes et arrêtez de vous passer pour des martyres!
le 15 Novembre 2007 à 21:46
wookie67
wookie67
587 messages
Réponse à cassiope.86 qui a dit :

possible j'habite le poitou charente...c'est une région connue pour ses candidates aux élections présidentielles
chloé aux finances
pegace à l'intérieur
yume à l'extérieur
mumu éducation nationale
gauthier à la culture
sorciere à la santé
fred à la justice
corto à défense
ça devrait le faire ça non


j'ai oublié nico le chef de proxi lui je le charge des panneaux quand on est HS en politique ça arrive jamais mais qui sait


je peux demander la jeunesse et les sport?
le 15 Novembre 2007 à 21:47
cassiope.86
cassiope.86
7953 messages
Réponse à wookie67 qui a dit :
Bonsoir Cassiopée

C'est très simple:

Le concept de grève en france ne tient que s'il fait ch... un maximun de gens, c'est pour cela que ceux qui ont les moyens de bloquer définitevement toute une région (quand c'est pas tout le pays) en ce foutant royalement de foutre en l'air toute une économie pour des raisons soit disant idéologique, en fait très perso (tu le développe très bien plus haut), ou politique, (lorsque l'on sait qu'un peu plus de la moitier des sondage sur la popularité de cette grève ont été commandés par le patron de la CGT, Mr Thibaut; on comprend mieux son empressement de retourner à la table des négociations..................)se permettent de faire front en affirmant qu'ils auront gain de cause quoi qu'il arrive.
Dans ce genre de conflit, les expressions telque:" les prise d'otage, menaces, destruction du tissus économique.............."ne choquent personne.
Sauf qu'en générale, lorsque ces différentes expressions sont associées, il sagit de façon permanente et évidente de térrorrisme!
Sur ce je vous laisse méditer là dessus.


Mon avis est que les grévistes prennent le problème à l'envers.
Il faut faire grève oui, mais pas contre la réforme des régimes spéciaux de retraite, il faut faire grève pour qu'il y ai du boulot pour tout ceux qui veulent bosser.

plus de cotisants c'est plus de resources pour assurer les retraites de tous.
moins de chomeurs c'est moins d'allocations chomages à verser.
plus de travailleurs c'est plus de cotisations pour la sécu.
Des gens qui gagnent de l'argent c'est plus de consommateurs.
alors travailleurs, travailleuses, chomeurs, chomeuses, patrons, patroneuses, cheminots, chemineuses on va descendre dans la rue faire la grève. MAis cette fois le slogan sera
on veut travailler moins longtemps, on veut une garantie de nos droits à la retraite...
la solution un bonhomme un emploi !!!!!

__________________________________
Comment ça va sur terre ??

votez pour moi

le 15 Novembre 2007 à 23:51
felix.le.chat
felix.le.chat
6589 messages
Réponse à wookie67 qui a dit :
petite questions:

où étiez vous lorsque les mineurs (dont l'un d'entre eux évoque le sujet plus haut) se sont fait foutre en pseudo pré-retraite?
où étiez vous lorsque le régime général est passé de 37.5 annuité à 40 voir 41 ou 42?
où étiez vous lorsque 9600 militaires ont été purement et simplement virés en l'espace de deux ans alors qu'ils allaient avoir droit à leur régime spécial?

Soyez les politiques que vous êtes et arrêtez de vous passer pour des martyres!


tu ecris : "où étiez vous lorsque les mineurs (dont l'un d'entre eux évoque le sujet plus haut) se sont fait foutre en pseudo pré-retraite?"

pour le point 1

Le problème des mineurs n’a pas du tout été réglé dans les memes conditions que les regimes spéciaux concernés aujourd’hui.

la profession minière dépend désormais d’un régime particulier d’assurance sociale. La Sécurité sociale minière regroupe encore aujourd’hui 350 000 affiliés dont 17 000 actifs et l'agence nationale pour la garantie des droits des mineurs est l'ANGDM.


Désolé c'est long mais sinon je donne le lien si vous voulez :

Pour aider ses régions et ses populations à se reconvertir, une politique de très grande ampleur est conduite depuis plusieurs années par l'État. Un des actes essentiels a été la signature du « Pacte charbonnier » en 1994. Cet accord prévoyait l'arrêt de l'exploitation charbonnière en France en 2005 et donnait la garantie à chaque mineur de pouvoir poursuivre sa carrière à Charbonnages de France (CDF) jusqu'à l'obtention d'une mesure d'âge.
Dans la perspective de la dissolution des principaux exploitants miniers publics (en 2008 pour CDF et en 2010 pour les Mines de potasse d'Alsace), le ministre délégué à l'industrie a présenté, dès le premier conseil des ministres de l'année 2005, les orientations du gouvernement dans ce domaine, et dès le 1er janvier de cette année, les deux premiers jalons de ce processus avaient été franchis avec la mise en place de l'Agence Nationale pour la Garantie des Droits des Mineurs (ANGDM), et le rattachement direct des MDPA à l'État. 2005 a donc vu mettre en place de manière opérationnelle une partie du dispositif d'après-mine, notamment dans le domaine social. Elle a été aussi une année intense de réflexion sur le schéma général à adopter, par l'État, pour la gestion des aspects techniques de l'après-mine.
La loi du 3 février 2004 a institué un établissement public administratif (EPA), l'Agence Nationale pour la Garantie des Droits des Mineurs (ANGDM) . Conformément à son article 9, le décret du 23 décembre 2004, pris après consultation du Conseil d'État, a défini les missions et l'organisation de ce nouvel EPA. Cette nouvelle agence, conformément aux textes, a commencé à fonctionner dès les premiers jours de janvier 2005. Pour le compte de l'État, l'agence a repris dès cette date les activités de l'Association Nationale de Gestion des Retraités des Houillères (ANGR), association de la loi de 1901 qui gérait essentiellement les avantages sociaux maintenus aux retraités des mines et notamment le logement et le chauffage gratuit. Pour le compte des exploitants par convention, l'agence assure la gestion des mesures d'âges et notamment des congés charbonniers de fin de carrière (CCFC). En 2008, au moment de la disparition de CDF, en vertu de l'article 2 de la loi précitée, l'Agence assurera l'ensemble des « obligations de l'employeur » vis-à-vis des mineurs qui ne seront pas encore en situation de retraite. Le budget de l'ANGDM toutes activités confondues est d'environ 750 millions d'euros. Elle emploie 150 personnes, et elle possède des implantations dans les principaux bassins miniers.


tu vois ce problème a été reglé beaucoup plus en amont et pas de negociations bizarres, il est vrai que ce n'était pas le meme gouvernement.

Message édité 2 fois
(En dernier par felix.le.chat le 16 Novembre 2007 à 16:49)

__________________________________


les chats sont la preuve que tout n'a pas de but dans la nature.

le 15 Novembre 2007 à 23:57
felix.le.chat
felix.le.chat
6589 messages
Réponse à wookie67 qui a dit :
petite questions:

où étiez vous lorsque les mineurs (dont l'un d'entre eux évoque le sujet plus haut) se sont fait foutre en pseudo pré-retraite?
où étiez vous lorsque le régime général est passé de 37.5 annuité à 40 voir 41 ou 42?
où étiez vous lorsque 9600 militaires ont été purement et simplement virés en l'espace de deux ans alors qu'ils allaient avoir droit à leur régime spécial?

Soyez les politiques que vous êtes et arrêtez de vous passer pour des martyres!


pour le régime general ben il fallait etre moteur vous avez des syndicats et on aurait suivi, j'ai deja vu les etudiants etre solidaires avec nous.


par contre l'armée je ne sais pas ? mais il ne me semble pas que leurs regimes de retraites soient modifiés ??? par contre les contrats d'embauches oui bien sur on est passé à une armée de métier je verifie ou je demande

__________________________________


les chats sont la preuve que tout n'a pas de but dans la nature.

le 16 Novembre 2007 à 00:04
SHAINA33
SHAINA33
20396 messages
Réponse à wookie67 qui a dit :
du cerveau...............;oui, on sait


méchant pourquoi tu réveles tout ici

__________________________________

le 16 Novembre 2007 à 00:19
felix.le.chat
felix.le.chat
6589 messages
Réponse à wookie67 qui a dit :
petite questions:

où étiez vous lorsque les mineurs (dont l'un d'entre eux évoque le sujet plus haut) se sont fait foutre en pseudo pré-retraite?
où étiez vous lorsque le régime général est passé de 37.5 annuité à 40 voir 41 ou 42?
où étiez vous lorsque 9600 militaires ont été purement et simplement virés en l'espace de deux ans alors qu'ils allaient avoir droit à leur régime spécial?

Soyez les politiques que vous êtes et arrêtez de vous passer pour des martyres!


et re Non



la caisse de retraite de l’armée est très spéciale

Pour des raisons politiques et électorales, le gouvernement ne compte pas réformer ce régime très spécial. Pourtant, les militaires bénéficient de conditions avantageuses qui feraient palir d'envie les cheminots.

Je ne ferais pas la revue de détail (pour les connaisseurs)

Mais en gros Dans l'armée, un sous-officier peut partir à la retraite au bout de 15 ans. Certes, le montant n'est pas très élevé, à peine plus de 600 euros, voire 900 euros en comptant des bonifications, mais un sous-officier à la retraite peut cumuler sa pension avec un nouvel emploi. Par conséquent, non seulement les retraités militaires travaillent, mais ils touchent un double revenu.
De leur côté, les gradés doivent cotiser 25 ans. Selon les échelons et l'avancée de leur carrière, ils touchent alors entre 1200 et 1600 euros de retraite. Un colonel peut toucher jusqu'à 3000 euros. Etant donné ces montants relativement élevés, ils ne peuvent pas cumuler cette pension avec un autre salaire.

Par contre les nouveaux contrats d’embauches sont pas mal aussi mais c’est un autre sujet.


mais c'est quoi le cas de ces 9600 militaires ?

Message édité 6 fois
(En dernier par felix.le.chat le 16 Novembre 2007 à 08:24)

__________________________________


les chats sont la preuve que tout n'a pas de but dans la nature.

le 16 Novembre 2007 à 00:19
ceo
ceo
1811 messages
Réponse à cassiope.86 qui a dit :
Mon avis est que les grévistes prennent le problème à l'envers.
Il faut faire grève oui, mais pas contre la réforme des régimes spéciaux de retraite, il faut faire grève pour qu'il y ai du boulot pour tout ceux qui veulent bosser.

plus de cotisants c'est plus de resources pour assurer les retraites de tous.
moins de chomeurs c'est moins d'allocations chomages à verser.
plus de travailleurs c'est plus de cotisations pour la sécu.
Des gens qui gagnent de l'argent c'est plus de consommateurs.
alors travailleurs, travailleuses, chomeurs, chomeuses, patrons, patroneuses, cheminots, chemineuses on va descendre dans la rue faire la grève. MAis cette fois le slogan sera
on veut travailler moins longtemps, on veut une garantie de nos droits à la retraite...
la solution un bonhomme un emploi !!!!!


Je ne sais pas si le fait de faire grêve ou manifester relancerait l'économie du pays et donc l'emploi... Le travail ne se décrète pas par la rue...déjà que les gouvernements en font leur priorité depuis des lustres mais malgré ça le chômage est toujours là et de plus en plus fort...comme si c'était une fatalité...

Mais d'un côté y'a des secteurs qui manquent de personnels dans ce pays. Je pense par ex à des métiers tels que mécaniciens, des conducteurs, des métiers dans l'hôtellerie, la restauration, des pâtissiers etc etc....Les patrons ont un mal de chien à trouver des gens sérieux et motivés et pourtant du taf y'en a !!!! On manque de manuels, et contrairement à ce qu'on a pu me raconter durant toute ma scolarité, ce ne sont pas des métiers d'abrutis et forcément mal payés...
Des têtes pensantes, des décideurs il en faut bien sûr mais tout le monde ne peut pas faire des métiers intellectuels !
D'un autre côté notre système d'enseignement fabrique à tour de bras des jeunes dont les seuls débouchés seront des années et des années de galère et de chômage, tout cela parce qu'il n'y a pas de boulot, pas d'offres et ça on le sait mais non on continue... c'est incroyable....Quel gâchis !!!

Quand nous aurons un système d'enseignement et de formation plus adapté aux réalités économiques, ça ira déjà un petit peu mieux je pense.
le 16 Novembre 2007 à 00:29
felix.le.chat
felix.le.chat
6589 messages
Réponse à ceo qui a dit :
Je ne sais pas si le fait de faire grêve ou manifester relancerait l'économie du pays et donc l'emploi... Le travail ne se décrète pas par la rue...déjà que les gouvernements en font leur priorité depuis des lustres mais malgré ça le chômage est toujours là et de plus en plus fort...comme si c'était une fatalité...

Mais d'un côté y'a des secteurs qui manquent de personnels dans ce pays. Je pense par ex à des métiers tels que mécaniciens, des conducteurs, des métiers dans l'hôtellerie, la restauration, des pâtissiers etc etc....Les patrons ont un mal de chien à trouver des gens sérieux et motivés et pourtant du taf y'en a !!!! On manque de manuels, et contrairement à ce qu'on a pu me raconter durant toute ma scolarité, ce ne sont pas des métiers d'abrutis et forcément mal payés...
Des têtes pensantes, des décideurs il en faut bien sûr mais tout le monde ne peut pas faire des métiers intellectuels !
D'un autre côté notre système d'enseignement fabrique à tour de bras des jeunes dont les seuls débouchés seront des années et des années de galère et de chômage, tout cela parce qu'il n'y a pas de boulot, pas d'offres et ça on le sait mais non on continue... c'est incroyable....Quel gâchis !!!

Quand nous aurons un système d'enseignement et de formation plus adapté aux réalités économiques, ça ira déjà un petit peu mieux je pense.


oui bien sur

mais le public jusqu'en 2000 avait cette formation en interne, les jeunes était pris sur concours et préparaient des CAP BEP BAC pro BTS etc... et ils étaient formés aux métiers tres techniques de l'entreprise. Aujourd'hui ces écoles ont disparus.

Message édité 1 fois
(En dernier par felix.le.chat le 16 Novembre 2007 à 08:28)

__________________________________


les chats sont la preuve que tout n'a pas de but dans la nature.

le 16 Novembre 2007 à 00:31
felix.le.chat
felix.le.chat
6589 messages
en fait, j'aime ma boite ! je vous dirais pourquoi mais là c'est l'heure du dodo bonne nuit !

Message édité 1 fois
(En dernier par felix.le.chat le 16 Novembre 2007 à 00:32)

__________________________________


les chats sont la preuve que tout n'a pas de but dans la nature.

le 16 Novembre 2007 à 00:36
maxrentok
maxrentok
8852 messages
Réponse à ceo qui a dit :
Je ne sais pas si le fait de faire grêve ou manifester relancerait l'économie du pays et donc l'emploi... Le travail ne se décrète pas par la rue...déjà que les gouvernements en font leur priorité depuis des lustres mais malgré ça le chômage est toujours là et de plus en plus fort...comme si c'était une fatalité...

Mais d'un côté y'a des secteurs qui manquent de personnels dans ce pays. Je pense par ex à des métiers tels que mécaniciens, des conducteurs, des métiers dans l'hôtellerie, la restauration, des pâtissiers etc etc....Les patrons ont un mal de chien à trouver des gens sérieux et motivés et pourtant du taf y'en a !!!! On manque de manuels, et contrairement à ce qu'on a pu me raconter durant toute ma scolarité, ce ne sont pas des métiers d'abrutis et forcément mal payés...
Des têtes pensantes, des décideurs il en faut bien sûr mais tout le monde ne peut pas faire des métiers intellectuels !
D'un autre côté notre système d'enseignement fabrique à tour de bras des jeunes dont les seuls débouchés seront des années et des années de galère et de chômage, tout cela parce qu'il n'y a pas de boulot, pas d'offres et ça on le sait mais non on continue... c'est incroyable....Quel gâchis !!!

Quand nous aurons un système d'enseignement et de formation plus adapté aux réalités économiques, ça ira déjà un petit peu mieux je pense.


pleins de contradiction ton message mais plein de vérités également et surtout.

du boulot il y en a .
faire rencontrer le travail et l'individu est un problème. ce n'est à mon sens pas à l'enseignement de le faire sinon on n' a rien compris.
l'école a essayé mais a échoué car une entreprise cherche un individu dont le premier atout est un "savoir être", là l'école a une mission.
ensuite l'enseignement dit professionnel, (je mets là autant médecine maçon coffreur, patissier, ou commercial.....) doit etre par l'alternance. quite à contraindre les entreprise a avoir X place de stage. l'école forme des citoyens, de sachants théorique , l'entreprise forme au métier pratique.
pourquoi pas l'école, car ça induit qu'un individu entre dans un métier comme en religion, avec comme seule issue la retraite.
aujourd'hui on change de métiers deux ou trois fois (voir plus pour mon cas)

maintenant pour revenir à la grève, c'est une pression que je désaprouve car c'est anti démocratique, (faut savoir qui a été élu qund même) ensuite c'est défendre un systeme qui va a sa perte. et la greve est faite pour opposer la solidarité au dictat, sauf que la c'est l'antisolidarité , c'est aller contre le système qui prévaut, ça sert à sauver un systeme auquel ils participent (globalement) et en outre ça met en popérisation des gens qui n'ont pas besoin de ça en ce moment avec la hausse de toute part, une baisse de revenue pour absence serait catastrophique.

bref ça ne m'impacte pas directement, mais je pense qu'il y a de l'abus.

et si une solution pour un mieux etre existe il faut la chercher dans l'aménagement du territoire et dans une forme d'intelligence écologique.

__________________________________
il est des voix qui vous charment l'oreille comme les sirènes les marins

le 16 Novembre 2007 à 00:36
ceo
ceo
1811 messages
Réponse à felix.le.chat qui a dit :
oui bien sur

mais le public jusqu'en 2000 avait cette formation en interne, les jeunes était pris sur concours et préparaient des CAP BEP BAC pro BTS etc... et ils étaient formés aux métiers tres techniques de l'entreprise. Aujourd'hui ces écoles ont disparus.


Et qui les forment maintenant ? car je suppose que le public a toujours besoin de personnes pour exercer ces métiers très techniques au sein de l'entreprise...
le 16 Novembre 2007 à 00:39
felix.le.chat
felix.le.chat
6589 messages
Réponse à ceo qui a dit :
Et qui les forment maintenant ? car je suppose que le public a toujours besoin de personnes pour exercer ces métiers très techniques au sein de l'entreprise...


depuis plus de 10 ans maintenant un projet = cahier des charges = appel d’offres public = prestations de services

la seule façon de travailler aujourd'hui

__________________________________


les chats sont la preuve que tout n'a pas de but dans la nature.

le 16 Novembre 2007 à 00:43
felix.le.chat
felix.le.chat
6589 messages
Réponse à maxrentok qui a dit :
pleins de contradiction ton message mais plein de vérités également et surtout.

du boulot il y en a .
faire rencontrer le travail et l'individu est un problème. ce n'est à mon sens pas à l'enseignement de le faire sinon on n' a rien compris.
l'école a essayé mais a échoué car une entreprise cherche un individu dont le premier atout est un "savoir être", là l'école a une mission.
ensuite l'enseignement dit professionnel, (je mets là autant médecine maçon coffreur, patissier, ou commercial.....) doit etre par l'alternance. quite à contraindre les entreprise a avoir X place de stage. l'école forme des citoyens, de sachants théorique , l'entreprise forme au métier pratique.
pourquoi pas l'école, car ça induit qu'un individu entre dans un métier comme en religion, avec comme seule issue la retraite.
aujourd'hui on change de métiers deux ou trois fois (voir plus pour mon cas)

maintenant pour revenir à la grève, c'est une pression que je désaprouve car c'est anti démocratique, (faut savoir qui a été élu qund même) ensuite c'est défendre un systeme qui va a sa perte. et la greve est faite pour opposer la solidarité au dictat, sauf que la c'est l'antisolidarité , c'est aller contre le système qui prévaut, ça sert à sauver un systeme auquel ils participent (globalement) et en outre ça met en popérisation des gens qui n'ont pas besoin de ça en ce moment avec la hausse de toute part, une baisse de revenue pour absence serait catastrophique.

bref ça ne m'impacte pas directement, mais je pense qu'il y a de l'abus.

et si une solution pour un mieux etre existe il faut la chercher dans l'aménagement du territoire et dans une forme d'intelligence écologique.


ok ok peut etre dépassé tout ça et c'est vrai alors ? aujourd'hui comment defendre ses droits dans son entreprise ?

Message édité 1 fois
(En dernier par felix.le.chat le 16 Novembre 2007 à 00:43)

__________________________________


les chats sont la preuve que tout n'a pas de but dans la nature.

le 16 Novembre 2007 à 00:54
ceo
ceo
1811 messages
Réponse à maxrentok qui a dit :
pleins de contradiction ton message mais plein de vérités également et surtout.

du boulot il y en a .
faire rencontrer le travail et l'individu est un problème. ce n'est à mon sens pas à l'enseignement de le faire sinon on n' a rien compris.
l'école a essayé mais a échoué car une entreprise cherche un individu dont le premier atout est un "savoir être", là l'école a une mission.
ensuite l'enseignement dit professionnel, (je mets là autant médecine maçon coffreur, patissier, ou commercial.....) doit etre par l'alternance. quite à contraindre les entreprise a avoir X place de stage. l'école forme des citoyens, de sachants théorique , l'entreprise forme au métier pratique.
pourquoi pas l'école, car ça induit qu'un individu entre dans un métier comme en religion, avec comme seule issue la retraite.
aujourd'hui on change de métiers deux ou trois fois (voir plus pour mon cas)

maintenant pour revenir à la grève, c'est une pression que je désaprouve car c'est anti démocratique, (faut savoir qui a été élu qund même) ensuite c'est défendre un systeme qui va a sa perte. et la greve est faite pour opposer la solidarité au dictat, sauf que la c'est l'antisolidarité , c'est aller contre le système qui prévaut, ça sert à sauver un systeme auquel ils participent (globalement) et en outre ça met en popérisation des gens qui n'ont pas besoin de ça en ce moment avec la hausse de toute part, une baisse de revenue pour absence serait catastrophique.

bref ça ne m'impacte pas directement, mais je pense qu'il y a de l'abus.

et si une solution pour un mieux etre existe il faut la chercher dans l'aménagement du territoire et dans une forme d'intelligence écologique.


L'enseignement, la formation pro je l'entendais comme ça
Le reproche, si c'est un reproche, c'est qu'on te bourre le moux au lycée à te dire que les métiers manuels c'est pour les abrutis et les cancres....enfin à mon époque, y'a une vingtaine d'années quoi.
Moi j'ai fait un bac général. Puis 2 ans en fac alors que j'étais pas du tout destiné à ça...bon j'ai rien foutu je me suis ennuyé à mourir évidemment mais à 19 ans je ne savais pas ce que je voulais faire aussi (c'est toujours facile des années plus tard de raler après les autres je sais) , j'ai donc pris la fac pour faire comme les copains...Après quelques jobs dont un en fast food, au bout de 2 ans j'en ai eu ma claque. J'ai tout repris à zéro. J'ai fait un CAP et une école de conduite dans le poids lourds avec formation alternance boite de transport/ CFA, j'ai pris ça car je savais qu'il y avait du boulot et en même temps (surtout), j'ai découvert un milieu qui m'a plu, tant mieux pour moi.. Et c'est ça qui m'a donné un emploi. J'ai perdu 2 ans. Je ne regrette pas le lycée du tout , ça m'a donné une culture générale et je ne vais pas m'en plaindre.
J'ai connu aussi des gens qui avaient fait bac +3 ou + 4 et qui après aussi des jobs à la noix parce qu'ils ne trouvaient rien en fonction de leur niveau si ce n'est les concours administratifs qui ne leur disaient rien, ben avaient refait marche arrière en faisant des bac pro et maintenant certains ont des emplois plutôt corrects. Mais bon quel galère, quel gâchis de perdre tout ce temps. Quelle galère de faire certaines choses comme ça pour rien au bout du compte si ce n'est qu'n jour tu te dis je reprends tout à zéro car c'est l'impasse...voilà max

Message édité 2 fois
(En dernier par ceo le 16 Novembre 2007 à 00:59)

le 16 Novembre 2007 à 13:28
neovent
neovent
52 messages
Réponse à cassiope.86 qui a dit :
je le sais tout cela

mais je ne me sens pas solidaire.
je suis pour une journée de grève solidaire pour
- les travailleurs d'usine de foie gras et saumon qui bossent au froid,
ont les poignets bousillés par les gestes répétitifs, le dos foutu part le poids des gagettes à soulever. Ce tape des semaines de 50 heures pour que vous bouffiez du foie gars à noël et qui avec l'annualisation nont même pas 10 euros de plus à la fin du mois
- les travailleurs qui se font 9 ans de CDD ou d'interim et sont précarisés dans leur vie, pas pouvoir obtenir de credit parce que leur salaire compte pour les impots mais pas dans le calcul d'une demande de crédit
- les travailleurs qui ne peuvent pas se loger car ils ne gagnent pas assez
- les émigrés qui n'obtiennent pas de boulot parce que trop noir ou trop basanés
- les même qui ne peuvent pas se loger parce que leur nom n'est pas de consonnance française
- les SDF qui crèvent du froid l'hiver
- les vieux qui ne peuvent pas bouffer parce que leur retraitre est trop petite
- les handicapés qui doivent vivre avec 658 euros par mois
- les gosses qui se prostituent pour bouffer
- la medecine pour tous
- tous ceux qui se font licencier pour que les actionnaires gagne un petit sou de plus
je ne suis pas solidaire des fonctionnaires qui partent à la retraite à 55 ans avec 70 % de leur salaire et bossent à côté en se plaignant de payer des impôt.
Des militaires qui sont à la retraite et bossent encore...j'ai une copine ex para qui à 25 ans à pris sa retraite et touche 300 euros de retraite tout en bossant
des conducteurs de tgv qui gagent 3000 euros par mois alors qu'un pilote de ligne touche 1800 euros.
des élus qui touchent une retraite même quand ils ne sont plus députés ou ministres

C'est bien dommage pour les cheminots et autres conducteurs de perdent 1/4 de leur retraite, mais il ya un paquet de gens qui vivent
avec moins de 600 euros par mois.
Alors battons nous pour tous, battons nous pour avoir le droit au travail et au logement, battons nous contre les grosses multinationales, battons nous pour le droit à la retraite pour tous, une retraite fixée et pour tous la même.....






Mineur 57 à dit: "Je suis d'accord de faire un effort, à condition que ce que l'on me prend on le redistribue aux autres. Mais tel n'est pas le cas ! Le but est de ramener tout le monde au plus bas , et non d'améliorer le régime des autres !"

J'ai approuvé entièrement cette phrase...

La moyenne des cheminots n'a pas un travail plus pénible que la moyenne des salariés du privé, ça je te l'accorde, mais le débat n'est pas là, enfin par pour moi. Le débat est quelle société voulons nous laisser à nos enfants. Des vieux paupérisés vivant de l'aide sociale accordé par les mairies, ou de solidarité familliale ? personnelement j'aurai honte si celà devait arriver, d'avouer plus tard à mes enfants que je n'ai rien tenté pour l'en empêcher. Le laisser faire est de la lacheté.

Tu dit battons nous tous pour... OK avec toi, rejoins nous et battissons un cahier revendicatif globale. Mais ne discrédite pas les corporations qui ont le courage de se défendre, et par là même remettent en cause la direction prise par la société depuis des décénies.

PS: tu majore un peu trop le salaire d'un conducteur de TGV et tu minore sans doute beaucoup le salaire d'un pilote de ligne (d'une compagnie française). Mais de toute façon là n'est pas le débat.
le 16 Novembre 2007 à 20:10
wookie67
wookie67
587 messages
Réponse à felix.le.chat qui a dit :
pour le régime general ben il fallait etre moteur vous avez des syndicats et on aurait suivi, j'ai deja vu les etudiants etre solidaires avec nous.


par contre l'armée je ne sais pas ? mais il ne me semble pas que leurs regimes de retraites soient modifiés ??? par contre les contrats d'embauches oui bien sur on est passé à une armée de métier je verifie ou je demande



Pas utile de vérifier tu as raison deux faois:

- Oui leur régime de retraite n'a pas été modifié

- l'armmée française est devenue une armée de métier, la preuve des tas de publicités se terminant toutes par "vous faites quoi les trois prochaines années?"

Cette phrase peu sembler anodine, sauf que voilà:
Sous prétexte d'interdiction du droit de grève pour les militaires (ce qui semble d'ailleur logique sur un plan purement opérationnel), l'état s'autorise un nombre indéfini de CDD dans l'armée (le code du trvail en prend un coup là).

D'autre part tout est fait pour qu'un minimum de militaires atteignent less 11ans et 1 jours, ouvrant droit au contrat leur permettant d'atteindre 15 ans et donc la retraite proportionnelle (pas la totale).
Tout ceux qui partent en deça de cette date, perdent aux passage, les annuités supplémentaires acquises en théatre extérieur...............

C'est ainsi qu'ils ont sauvegardé le régime spécial de l'armée.

En ce qui concerne votre motivation à soutenir les entreprises privées, j'en ai vu les conséquences gamin, lorsque mon bus me menant au lycée se prenait des pièces de machines outils dessus en passant devant Citroën Aulnay, garantissant ainsi la destruction de l'outil de travail et confirmant la délocalisation de l'usine (en même temps, oplus rien à payer pour démonter les machines, c'était déjà fait).
Je n'aborderais pas le cas Boulogne Billancourt (je n'étais même pas un éclair de désir dans les yeux de mes parents) mais je tiens à ta dispositon:

1- Nombre de cas où les syndicats ont, par un 'jusqu'au boutisme" navrant ruiné une ou plusieurs entreprise sur un même conflit.

2- Un nombre de cas plus que conséquent d'absences de réactions syndicale dans des cas évidents de licensiment abusifs sous prétexte de : "tu comprends, on est en pleine discution avec les patrons sur un sujet qui pourrait nous faire perdre les prochaines élections professionnelles, donc désolé mais on te sacrifie pour le bien de tous, soit fier d'être un matyre de la cause"
Je jure que je restitue la phrase tel que prononcée, sans rien ajouter ni oter .

Donc je maintient mon avertion totale et vicérale pour ce que je considère comme une abération sociale consistant à permettre à n'importe qui de faire de la politique et disant n'importe quoi et avec la capaciter de détruire ce qu'ils sont sensés défendre: le tissus social!
sur la dernière partie, je parle uniquement des syndicats français, je ne généralise même pas à l'europe
le 16 Novembre 2007 à 20:20
wookie67
wookie67
587 messages
Réponse à SHAINA33 qui a dit :
méchant pourquoi tu réveles tout ici


Oups! excuse je savais pas que c'était un scoop!
le 16 Novembre 2007 à 20:21
moa
moa
29818 messages
J'ai pas lu , je peux plus ! j'ai été mariée avec un ........ fonctionnaire de la sncf ...... entre la fiche de paye qu'ils "disent" .......... y'a un gouffre ! j'avais honte ! donc les gens qui galèrent, qui prennent des congés des rtt , qui bouffent pas , qui disent à noel , mon chou t'auras rien ......... ça me gave les gréviste qui empèchent les autres de bosser .... et je suis de gauche !! chacun parle pour sa chapelle et on va droit dans le mur , je suis écoeurée ! les syndicats , les lobbies , les partis politiques , les infos ,desinformées, mal informées,........ RAS LE BOL réveillez vous , arrétez vous de révez , bougez vous les fesses !!!!!!!!

__________________________________
Appelez moi Elsa , tout simplement ..plus on pédale moins fort .. moins on avance plus vite ./


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires