En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Qu'est-ce que l'Amour ? - Page 1

Qu'est-ce que l'Amour ? - Page 1

Index du forum Salon de thé

1|2|3|4|5|6|

Auteur Message
le 12 Octobre 2007 à 14:39
RisingSun07
RisingSun07
7 messages
Bonjour à tous,

Vous ne m'avez jamais lu. C'est normal, je viens d'arriver.

J'aimerais échanger avec vous sur un sujet Ô combien crucial : qu'est-ce que l'Amour ?

Après tout, on en parle, on en parle... Mais c'est quoi au fond l'Amour ?

D'emblée je préviens que cette discussion part d'un présupposé anthropologique (qui pour moi est une certitude) selon lequel par-delà nos sensibilités individuelles, il existe une expérience unique commune à tous les êtres humains : l'Esprit.

Ainsi, il n'y aurait pas différentes sortes d'amour mais un amour unique dont la forme extérieure varierait selon les individus.

C'est un peu long mais le sujet est de taille je crois.

Voici ce que j'ai observé, et au sujet duquel je requiers vos avis :

Ce que l'on appelle communément l'Amour est un agglomérat d'émotions généré lorsque l'on perçoit l'essence d'un être. Ce "pack" émotionnel se compose de l'Amour et d'un cortège d'émotions qui peut varier selon les personnes et selon le type de relation qui découle de la rencontre (amoureuse, amicale, fraternelle, cordiale...). Les éléments principaux de ce cortège sont les suivants : l'attachement (à ce que l'être aimé nous apporte, à l'image qu'on s'en fait, etc.), les attentes (ce qu'on espère obtenir de l'autre) et le désir charnel (je ne vous fais pas un dessin).

Ce cortège émotionnel, aussi naturel et spontané qu'il soit, n'est pas l'Amour. L'attachement est un phénomène courant qui s'exprime dans biens des facettes de notre vie et qui est directement lié à notre égoïsme fondamental. Nous le construisons et le renforçons par le truchement de nos dialogues intérieurs et par la capitalisation d'expériences jugées positives, bonnes, agréables. Les attentes sont aussi le fruit de notre tempéramment égoïste et sont également générées par le blabla intérieur. Le désir charnel semble obéir à des lois complexes faisant appel aussi bien à des éléments physiologiques qu'à des composants psychologiques personnels.
Tout ce cortège, lorsqu'il est alimenté par notre mental, conduit à la confusion et la souffrance et occulte le rayonnement de l'Amour. Je suis convaincu que c'est la source principale des difficultés rencontrées par tous dans les relations amoureuses et qui conduisent parfois à des ruptures douloureuses (la douleur étant renforcée par un attachement excessif) ou tout au moins à des relations compliquées et génératrices de souffrance.

L'Amour, tel que je l'observe, est un sentiment qui nous pousse uniquement à donner et qui génère une grande énergie. Sa texture est douce à l'âme (ce point relevant peut être de ma subjectivité) et il s'auto-alimente relativement bien, contrairement à son cortège qui nécessite une activité conceptuelle soutenue. Ce qui est extra-ordinaire dans cet amour épuré, c'est qu'il nous permet de faire preuve d'une abnégation remarquable et nous rend plus juste, moins réactif à ce qui relève du caprice (suivez mon regard). Les intuitions qui en découlent nous portent à donner à l'autre ce dont il a besoin, et non pas forcément ce dont il a envie... On est plus à même de prendre des risques puisque finalement, tout ce qu'on a à craindre, c'est que la relation se transforme (ce qui n'ennuirait que notre petit ego qui aime tant sa petite cage dorée).

L'Amour débarassé de son cortège encombrant d'émotions égoïstes est le plus beau cadeau que l'on puisse faire au monde (et à soi-même au passage). Plus besoin de hurler ou de cacher des choses, ni de supporter ses frustrations ou de se travestir pour l'autre. On peut se permettre d'aimer sincèrement, sans peur, du moment qu'on se garde d'alimenter le feu de l'attachement, des attentes, etc. (pour le désir, il vaut mieux l'alimenter un peu sinon... d'un point de vue strictement fonctionnel ça ne fonctionne plus, et l'on bascule dans le platonique - testé et approuvé -)

Qu'en pensez-vous ? Est-ce que l'un d'entre vous a observé ces phénomènes en son fort intérieur ? Je vous le souhaite en tout cas...
le 12 Octobre 2007 à 14:44
Gobelin31
Gobelin31
4359 messages
Réponse à RisingSun07 qui a dit :
Bonjour à tous,

Vous ne m'avez jamais lu. C'est normal, je viens d'arriver.

J'aimerais échanger avec vous sur un sujet Ô combien crucial : qu'est-ce que l'Amour ?

Après tout, on en parle, on en parle... Mais c'est quoi au fond l'Amour ?

D'emblée je préviens que cette discussion part d'un présupposé anthropologique (qui pour moi est une certitude) selon lequel par-delà nos sensibilités individuelles, il existe une expérience unique commune à tous les êtres humains : l'Esprit.

Ainsi, il n'y aurait pas différentes sortes d'amour mais un amour unique dont la forme extérieure varierait selon les individus.

C'est un peu long mais le sujet est de taille je crois.

Voici ce que j'ai observé, et au sujet duquel je requiers vos avis :

Ce que l'on appelle communément l'Amour est un agglomérat d'émotions généré lorsque l'on perçoit l'essence d'un être. Ce "pack" émotionnel se compose de l'Amour et d'un cortège d'émotions qui peut varier selon les personnes et selon le type de relation qui découle de la rencontre (amoureuse, amicale, fraternelle, cordiale...). Les éléments principaux de ce cortège sont les suivants : l'attachement (à ce que l'être aimé nous apporte, à l'image qu'on s'en fait, etc.), les attentes (ce qu'on espère obtenir de l'autre) et le désir charnel (je ne vous fais pas un dessin).

Ce cortège émotionnel, aussi naturel et spontané qu'il soit, n'est pas l'Amour. L'attachement est un phénomène courant qui s'exprime dans biens des facettes de notre vie et qui est directement lié à notre égoïsme fondamental. Nous le construisons et le renforçons par le truchement de nos dialogues intérieurs et par la capitalisation d'expériences jugées positives, bonnes, agréables. Les attentes sont aussi le fruit de notre tempéramment égoïste et sont également générées par le blabla intérieur. Le désir charnel semble obéir à des lois complexes faisant appel aussi bien à des éléments physiologiques qu'à des composants psychologiques personnels.
Tout ce cortège, lorsqu'il est alimenté par notre mental, conduit à la confusion et la souffrance et occulte le rayonnement de l'Amour. Je suis convaincu que c'est la source principale des difficultés rencontrées par tous dans les relations amoureuses et qui conduisent parfois à des ruptures douloureuses (la douleur étant renforcée par un attachement excessif) ou tout au moins à des relations compliquées et génératrices de souffrance.

L'Amour, tel que je l'observe, est un sentiment qui nous pousse uniquement à donner et qui génère une grande énergie. Sa texture est douce à l'âme (ce point relevant peut être de ma subjectivité) et il s'auto-alimente relativement bien, contrairement à son cortège qui nécessite une activité conceptuelle soutenue. Ce qui est extra-ordinaire dans cet amour épuré, c'est qu'il nous permet de faire preuve d'une abnégation remarquable et nous rend plus juste, moins réactif à ce qui relève du caprice (suivez mon regard). Les intuitions qui en découlent nous portent à donner à l'autre ce dont il a besoin, et non pas forcément ce dont il a envie... On est plus à même de prendre des risques puisque finalement, tout ce qu'on a à craindre, c'est que la relation se transforme (ce qui n'ennuirait que notre petit ego qui aime tant sa petite cage dorée).

L'Amour débarassé de son cortège encombrant d'émotions égoïstes est le plus beau cadeau que l'on puisse faire au monde (et à soi-même au passage). Plus besoin de hurler ou de cacher des choses, ni de supporter ses frustrations ou de se travestir pour l'autre. On peut se permettre d'aimer sincèrement, sans peur, du moment qu'on se garde d'alimenter le feu de l'attachement, des attentes, etc. (pour le désir, il vaut mieux l'alimenter un peu sinon... d'un point de vue strictement fonctionnel ça ne fonctionne plus, et l'on bascule dans le platonique - testé et approuvé -)

Qu'en pensez-vous ? Est-ce que l'un d'entre vous a observé ces phénomènes en son fort intérieur ? Je vous le souhaite en tout cas...



Bonjour et bienvenue in the house of,
rising sun.
I read, I print and I answer one day!
tu fais fort pour un prmier post
le 12 Octobre 2007 à 16:30
pipam
pipam
19383 messages
eh ben...


Mon avis est peut etre plus succinct : l'Amour, c'est respecter, partager, accepter, remettre en question, dialoguer, savourer, construire, pardonner, ecouter, prendre, donner.

Et chaque verbe se place en priorité par rapport à un autre, a chaque instants de l'amour.

__________________________________
Pipam ? Affirmatif. Et quoi d'autre ? No comment.

le 12 Octobre 2007 à 18:13
Jay38
Jay38
319 messages
Bouddhiste serais tu ?
car je suis entierement d'accord avec toi d'un point de vue bouddhiste, notre ego nous joue bien des tours ! nous croyons souvent, et ceci engendre un decalage de comprehension ! du coup ça deviens vite le bordel, mais finalement , le bordel est une experience, a chacun de prendre conscience de sa voie, et d'essayer (car pour ma part, j'ai bcp de mal) d'avancer !
Tres bonne reflextion de ta part, merci de l'avoir posté
le 13 Octobre 2007 à 02:13
Jessica2
Jessica2
2906 messages
L'amour, un sentiment mystérieux, imprévisible. L'amour, le seul mot pouvant être synonyme d'un bonheur extrême, ou d'un mal être inqualifiable. L'amour, la haine, ou peut-être les deux ? De tout temps, l'amour a inspiré l'homme, déployé les passions. Parfois, en son nom, des hommes ont commis les pires massacres. On ne choisit pas quand tomber amoureux, ou de qui tomber amoureux. L'amour nous inspire tellement que nous savons quasiment le dire dans toutes les languesEt lorsque l'on aime réellement, sincèrement, malgré toutes les difficultés, toutes les mésententes, il ne s'efface jamais réellement. L'amour traverse toutes les barrières qu'elles soient culturelles ou raciales. L'amour pur et sincère peut rendre l'homme meilleur, tout comme le rendre encore plus mauvais qu'il ne l'est. Il y a plusieurs sortes d'amour : l'amour filial (entre les membres d'une famille), et l'amour «eros» (l'amour tel qu'il existe entre deux partenaires), l'amour que l'on peut porter à ses amis (l'amitié), l'amour impersonnel... Souvent, il est même présent sous plusieurs formes à la fois. Lorsque l'on forme une famille avec l'homme dont on est amoureuse, on le considère comme son plus proche confident, son plus fidèle ami. L'amour ne se provoque pas, c'est lui qui nous provoque. Lui tourner le dos, c'est passer à côté de quelque chose d'extraordinaire. Sachons l'apprécier, même si parfois il nous fait souffrir. «Aimer, c'est plus fort que tout », ne l'a-t-on pas souvent entendu ?

__________________________________
L'amour ne donne rien qui ne vienne de lui . L'amour ne retire rien qui ne soit de lui . L'amour ne captive pas davantage qu'il n'est captivé .Car l'amour ne vit que dans l'amour............

le 13 Octobre 2007 à 03:15
SHAINA33
SHAINA33
20396 messages
Réponse à Jessica2 qui a dit :
L'amour, un sentiment mystérieux, imprévisible. L'amour, le seul mot pouvant être synonyme d'un bonheur extrême, ou d'un mal être inqualifiable. L'amour, la haine, ou peut-être les deux ? De tout temps, l'amour a inspiré l'homme, déployé les passions. Parfois, en son nom, des hommes ont commis les pires massacres. On ne choisit pas quand tomber amoureux, ou de qui tomber amoureux. L'amour nous inspire tellement que nous savons quasiment le dire dans toutes les languesEt lorsque l'on aime réellement, sincèrement, malgré toutes les difficultés, toutes les mésententes, il ne s'efface jamais réellement. L'amour traverse toutes les barrières qu'elles soient culturelles ou raciales. L'amour pur et sincère peut rendre l'homme meilleur, tout comme le rendre encore plus mauvais qu'il ne l'est. Il y a plusieurs sortes d'amour : l'amour filial (entre les membres d'une famille), et l'amour «eros» (l'amour tel qu'il existe entre deux partenaires), l'amour que l'on peut porter à ses amis (l'amitié), l'amour impersonnel... Souvent, il est même présent sous plusieurs formes à la fois. Lorsque l'on forme une famille avec l'homme dont on est amoureuse, on le considère comme son plus proche confident, son plus fidèle ami. L'amour ne se provoque pas, c'est lui qui nous provoque. Lui tourner le dos, c'est passer à côté de quelque chose d'extraordinaire. Sachons l'apprécier, même si parfois il nous fait souffrir. «Aimer, c'est plus fort que tout », ne l'a-t-on pas souvent entendu ?


bien dévelloper!!!jess!!!
voila lamour ne peut s expliquer nous le vivont de differentes manieres !!
et sa ne juges pas!!!

__________________________________

le 13 Octobre 2007 à 03:24
Jessica2
Jessica2
2906 messages
Réponse à SHAINA33 qui a dit :
bien dévelloper!!!jess!!!
voila lamour ne peut s expliquer nous le vivont de differentes manieres !!
et sa ne juges pas!!!


c'est juste la difinition de l'amour à mon avis

__________________________________
L'amour ne donne rien qui ne vienne de lui . L'amour ne retire rien qui ne soit de lui . L'amour ne captive pas davantage qu'il n'est captivé .Car l'amour ne vit que dans l'amour............

le 13 Octobre 2007 à 03:29
SHAINA33
SHAINA33
20396 messages
Réponse à Jessica2 qui a dit :
c'est juste la difinition de l'amour à mon avis


idem c est la mienne

__________________________________

le 13 Octobre 2007 à 04:07
piu
piu
1 messages
Et moi qui pensait que l'amour a été inventé par coca-cola en meme tps que le pere noel vous mavez ouvert les yeux merci
le 13 Octobre 2007 à 04:16
SHAINA33
SHAINA33
20396 messages
Réponse à piu qui a dit :
Et moi qui pensait que l'amour a été inventé par coca-cola en meme tps que le pere noel vous mavez ouvert les yeux merci


PAPA NOEL ta apporter un stock de coca rooooooo cro de chance

__________________________________

le 13 Octobre 2007 à 04:17
SHAINA33
SHAINA33
20396 messages
Réponse à piu qui a dit :
Et moi qui pensait que l'amour a été inventé par coca-cola en meme tps que le pere noel vous mavez ouvert les yeux merci


PAPA NOEL ta apporter un stock de coca rooooooo cro de chance

__________________________________

le 13 Octobre 2007 à 04:59
kinnkoff...
kinnkoff...
5526 messages
L'Amour :
Instinct de reproduction primitif inconsciant accompagné du besoin d'exister egoiste de nos petites personnes.
L'Amour rend aveugle? Oui mais surtout sur cette realité decrite ci-dessus pour pouvoir porter le masque illusoir de cette niaiserie nommée Amour et de ces parades stupides.
nous ne sommes toujours que des animaux, mais qui ont mué l'instinct de survie en instinct nombrilliste vaniteux.

Renversez les mots et n'existez pas a travers les autres, mais a travers vous meme.
Renversez les mots et tombez les masques, mais pour jeter les illusions et les remplacer par des rêves

(reedite )

__________________________________
C'est en faisant n'importe quoi,
qu'on devient n'importe qui.....

le 13 Octobre 2007 à 07:08
papoune30
papoune30
268 messages
Réponse à pipam qui a dit :
eh ben...


Mon avis est peut etre plus succinct : l'Amour, c'est respecter, partager, accepter, remettre en question, dialoguer, savourer, construire, pardonner, ecouter, prendre, donner.

Et chaque verbe se place en priorité par rapport à un autre, a chaque instants de l'amour.


tellement vrai qu'il n'y a rien a ajouter

__________________________________
" La beauté sans la grâce attire, mais elle ne sait pas retenir ; c'est un appât sans hameçon. "
Maxime Planude

le 13 Octobre 2007 à 15:48
dean47
dean47
2676 messages
Réponse à Jessica2 qui a dit :
L'amour, un sentiment mystérieux, imprévisible. L'amour, le seul mot pouvant être synonyme d'un bonheur extrême, ou d'un mal être inqualifiable. L'amour, la haine, ou peut-être les deux ? De tout temps, l'amour a inspiré l'homme, déployé les passions. Parfois, en son nom, des hommes ont commis les pires massacres. On ne choisit pas quand tomber amoureux, ou de qui tomber amoureux. L'amour nous inspire tellement que nous savons quasiment le dire dans toutes les languesEt lorsque l'on aime réellement, sincèrement, malgré toutes les difficultés, toutes les mésententes, il ne s'efface jamais réellement. L'amour traverse toutes les barrières qu'elles soient culturelles ou raciales. L'amour pur et sincère peut rendre l'homme meilleur, tout comme le rendre encore plus mauvais qu'il ne l'est. Il y a plusieurs sortes d'amour : l'amour filial (entre les membres d'une famille), et l'amour «eros» (l'amour tel qu'il existe entre deux partenaires), l'amour que l'on peut porter à ses amis (l'amitié), l'amour impersonnel... Souvent, il est même présent sous plusieurs formes à la fois. Lorsque l'on forme une famille avec l'homme dont on est amoureuse, on le considère comme son plus proche confident, son plus fidèle ami. L'amour ne se provoque pas, c'est lui qui nous provoque. Lui tourner le dos, c'est passer à côté de quelque chose d'extraordinaire. Sachons l'apprécier, même si parfois il nous fait souffrir. «Aimer, c'est plus fort que tout », ne l'a-t-on pas souvent entendu ?


il n'y a rien à ajouter à cela,car ceci est un bonne vision de l'amour,c'est tellement vrai,pour moi l'amour c'est le sentiment le plus complet et tu la detailler à la perfection,felicitation cherie

__________________________________
Mon coeur bat pour toi en permanence....si tu disparait..je disparait aussi

le 13 Octobre 2007 à 16:19
super_greg90
super_greg90
848 messages
Réponse à RisingSun07 qui a dit :
Bonjour à tous,

Vous ne m'avez jamais lu. C'est normal, je viens d'arriver.

J'aimerais échanger avec vous sur un sujet Ô combien crucial : qu'est-ce que l'Amour ?

Après tout, on en parle, on en parle... Mais c'est quoi au fond l'Amour ?

D'emblée je préviens que cette discussion part d'un présupposé anthropologique (qui pour moi est une certitude) selon lequel par-delà nos sensibilités individuelles, il existe une expérience unique commune à tous les êtres humains : l'Esprit.

Ainsi, il n'y aurait pas différentes sortes d'amour mais un amour unique dont la forme extérieure varierait selon les individus.

C'est un peu long mais le sujet est de taille je crois.

Voici ce que j'ai observé, et au sujet duquel je requiers vos avis :

Ce que l'on appelle communément l'Amour est un agglomérat d'émotions généré lorsque l'on perçoit l'essence d'un être. Ce "pack" émotionnel se compose de l'Amour et d'un cortège d'émotions qui peut varier selon les personnes et selon le type de relation qui découle de la rencontre (amoureuse, amicale, fraternelle, cordiale...). Les éléments principaux de ce cortège sont les suivants : l'attachement (à ce que l'être aimé nous apporte, à l'image qu'on s'en fait, etc.), les attentes (ce qu'on espère obtenir de l'autre) et le désir charnel (je ne vous fais pas un dessin).

Ce cortège émotionnel, aussi naturel et spontané qu'il soit, n'est pas l'Amour. L'attachement est un phénomène courant qui s'exprime dans biens des facettes de notre vie et qui est directement lié à notre égoïsme fondamental. Nous le construisons et le renforçons par le truchement de nos dialogues intérieurs et par la capitalisation d'expériences jugées positives, bonnes, agréables. Les attentes sont aussi le fruit de notre tempéramment égoïste et sont également générées par le blabla intérieur. Le désir charnel semble obéir à des lois complexes faisant appel aussi bien à des éléments physiologiques qu'à des composants psychologiques personnels.
Tout ce cortège, lorsqu'il est alimenté par notre mental, conduit à la confusion et la souffrance et occulte le rayonnement de l'Amour. Je suis convaincu que c'est la source principale des difficultés rencontrées par tous dans les relations amoureuses et qui conduisent parfois à des ruptures douloureuses (la douleur étant renforcée par un attachement excessif) ou tout au moins à des relations compliquées et génératrices de souffrance.

L'Amour, tel que je l'observe, est un sentiment qui nous pousse uniquement à donner et qui génère une grande énergie. Sa texture est douce à l'âme (ce point relevant peut être de ma subjectivité) et il s'auto-alimente relativement bien, contrairement à son cortège qui nécessite une activité conceptuelle soutenue. Ce qui est extra-ordinaire dans cet amour épuré, c'est qu'il nous permet de faire preuve d'une abnégation remarquable et nous rend plus juste, moins réactif à ce qui relève du caprice (suivez mon regard). Les intuitions qui en découlent nous portent à donner à l'autre ce dont il a besoin, et non pas forcément ce dont il a envie... On est plus à même de prendre des risques puisque finalement, tout ce qu'on a à craindre, c'est que la relation se transforme (ce qui n'ennuirait que notre petit ego qui aime tant sa petite cage dorée).

L'Amour débarassé de son cortège encombrant d'émotions égoïstes est le plus beau cadeau que l'on puisse faire au monde (et à soi-même au passage). Plus besoin de hurler ou de cacher des choses, ni de supporter ses frustrations ou de se travestir pour l'autre. On peut se permettre d'aimer sincèrement, sans peur, du moment qu'on se garde d'alimenter le feu de l'attachement, des attentes, etc. (pour le désir, il vaut mieux l'alimenter un peu sinon... d'un point de vue strictement fonctionnel ça ne fonctionne plus, et l'on bascule dans le platonique - testé et approuvé -)

Qu'en pensez-vous ? Est-ce que l'un d'entre vous a observé ces phénomènes en son fort intérieur ? Je vous le souhaite en tout cas...








j'ai pas tout lu je me suis endormi ,si il y a moyen de faire pplus court pour mon cerveau il serait bien content
le 13 Octobre 2007 à 16:36
felix.le.chat
felix.le.chat
6589 messages
Réponse à super_greg90 qui a dit :






j'ai pas tout lu je me suis endormi ,si il y a moyen de faire pplus court pour mon cerveau il serait bien content


tu as raison je vais le faire

__________________________________


les chats sont la preuve que tout n'a pas de but dans la nature.

le 13 Octobre 2007 à 16:53
SHAINA33
SHAINA33
20396 messages
Moi perso je penses que le fait de faire trop de concessions par amour c est toujours bon!!
C est une part d égoisme parfois d en demander ou d en faire (ou alors doser mais pas en abuser)!!
Est ce vraiment nous d efaire une chose contre volonté mais par amour..??Question!!
Et puis pardonnez;pas toujours en ce qui me concernes,prèfere zapper sans rancune !!!
Mais certaines choses ne sont pas pardonnables meme par amour!!!
L amour ce n est pas forcément tout donner de soi,(garder nos besoin d intimité,et une certaine indépendence vis a vis de l autre n est pas un respect quand ont aiment??
ENFIN!!!cela est mon humble avis!!!
Et ne réfutes pas le fait d entendre d autres point de vues bien au contraire!!
Je penses que tout le monde a juste quand a leurs propos,c est ce qui fait que les extrèmes s attirent(soi disant)
Non plus sérieusement ,comme personne ne vit et ressent les émotions pareils,donc forcement les avis divergent!!
Et c est bien plus agréable de lire differents,posts et d échanger

__________________________________

le 13 Octobre 2007 à 17:09
felix.le.chat
felix.le.chat
6589 messages
Réponse à SHAINA33 qui a dit :
Moi perso je penses que le fait de faire trop de concessions par amour c est toujours bon!!
C est une part d égoisme parfois d en demander ou d en faire (ou alors doser mais pas en abuser)!!
Est ce vraiment nous d efaire une chose contre volonté mais par amour..??Question!!
Et puis pardonnez;pas toujours en ce qui me concernes,prèfere zapper sans rancune !!!
Mais certaines choses ne sont pas pardonnables meme par amour!!!
L amour ce n est pas forcément tout donner de soi,(garder nos besoin d intimité,et une certaine indépendence vis a vis de l autre n est pas un respect quand ont aiment??
ENFIN!!!cela est mon humble avis!!!
Et ne réfutes pas le fait d entendre d autres point de vues bien au contraire!!
Je penses que tout le monde a juste quand a leurs propos,c est ce qui fait que les extrèmes s attirent(soi disant)
Non plus sérieusement ,comme personne ne vit et ressent les émotions pareils,donc forcement les avis divergent!!
Et c est bien plus agréable de lire differents,posts et d échanger


bhaaa ne t'en fais pas personne ne comprend rien à l'amour tellement de becoteurs sans oxygene qui en parle

de plus tu as raison et moi je vois ça d'une maniere plus globale je vais essayer de l'écrire

Message édité 2 fois
(En dernier par felix.le.chat le 13 Octobre 2007 à 17:13)

__________________________________


les chats sont la preuve que tout n'a pas de but dans la nature.

le 13 Octobre 2007 à 17:31
cassiope.86
cassiope.86
7953 messages
Réponse à felix.le.chat qui a dit :
bhaaa ne t'en fais pas personne ne comprend rien à l'amour tellement de becoteurs sans oxygene qui en parle

de plus tu as raison et moi je vois ça d'une maniere plus globale je vais essayer de l'écrire


c'est bien ce que je me dis l'amour c'est comme une recette de cuisine .....les photos sont belles mais t'arrive jamais à faire pareil

__________________________________
Comment ça va sur terre ??

votez pour moi

le 13 Octobre 2007 à 17:32
justepourvoir
justepourvoir
4970 messages
Réponse à SHAINA33 qui a dit :
Moi perso je penses que le fait de faire trop de concessions par amour c est toujours bon!!
C est une part d égoisme parfois d en demander ou d en faire (ou alors doser mais pas en abuser)!!
Est ce vraiment nous d efaire une chose contre volonté mais par amour..??Question!!
Et puis pardonnez;pas toujours en ce qui me concernes,prèfere zapper sans rancune !!!
Mais certaines choses ne sont pas pardonnables meme par amour!!!
L amour ce n est pas forcément tout donner de soi,(garder nos besoin d intimité,et une certaine indépendence vis a vis de l autre n est pas un respect quand ont aiment??
ENFIN!!!cela est mon humble avis!!!
Et ne réfutes pas le fait d entendre d autres point de vues bien au contraire!!
Je penses que tout le monde a juste quand a leurs propos,c est ce qui fait que les extrèmes s attirent(soi disant)
Non plus sérieusement ,comme personne ne vit et ressent les émotions pareils,donc forcement les avis divergent!!
Et c est bien plus agréable de lire differents,posts et d échanger


Personnellement je suis d'accord, je crois qu'il ne faut pas faire trop de concessions, si on en arrive à modifier son comportement pour correspondre à ce qu'attend l'autre, c'est pas bon, c'est pas normal, et on échoue souvent car on ne peut pas changer vraiment. Si on s'aime vraiment, on s'aime entièrement, tel que l'on est, avec ses qualités et ses défauts. Pour arriver à aimer quelqu'un il faut d'abord arriver à s'aimer sois même.


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires