En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

LES MOUVEMENTS TRANSLATIONNELS COPULATIFS - Page 1

LES MOUVEMENTS TRANSLATIONNELS COPULATIFS - Page 1

Index du forum Humour

1|2|3|

Auteur Message
le 30 Août 2007 à 20:31
eiley
eiley
>>

62 ans
861 messages
Les mouvements translationnels copulatifs

Cette expression technique comme on pourrait le croire n’est point le sujet d’une quelconque
recherche sur la technicité mécanique d’appareils ou de machines modernes qui n’ont rien à voir dans ce topic.
Les mouvements translationnels sont avant tout un art , une manière d »acquerrir un minimum
d’information formative sur la question délicate de la prééminence de l’orgasme sur la .psychophysiologie humaine.
En effet lors d’un acte amoureux ou sexuel, le corps fournit une énergie stimulée par le désir de parvenir au plus haut niveau du plaisir , qu’il soit exogène dans le cas du plaisir provoqué par les objets phalloïdes que l’on trouve aisément sur le marché , ou endogènes ou endo-exogènes ( manuellement)
A cet effet une étude a démontré que les utilisateurs de ces différentes formes de succédanés
néanmoins nécessaires ne peuvent que transitoirement compenser les réels plaisirs
sans conséquences sur les zones érogènes trop souvent sollicitées pour combler le déficit
ithyphallique.
Le professeur Hillebande de Longuetaille de l’université de Pranmoifaure du Montana a néanmoins démontré que l’exercice prolongé d’un mouvement translationnel copulatif
exercé sur l’organe érectilius vaginus pouvait dans certains cas provoquer une rubéfaction du clito quand celui-ci a été trop énergiquement excité , tout en provoquant une lipothymie
adoucissante après le pic du plaisir.
Il préconise dans ce cas une lip peau succion , condensé de mot anglais et francais dont la racine fondamentale est : lip : mot anglais qui signifie lèvres en français qui est devenu
au fil du temps dans le langage vernaculaire, suçon , cunnilinctus, fellation ou autre., ne pas confondre avec liposuccion qui est un acte médical..
Chez l’homme le mouvement translationnel copulatif personnel devient un exercice rapide et strangulatoire individuel où le désir est mis en avant pour parvenir à une sorte frémissement
qui approche le plaisir psychodysleptique dont la nature est uniquement ithiphallique.
On notera toutefois que ces moments de concentration intense tant chez l’homme que chez la femme provoquent en un tiers de seconde un collapsus qui par principe fait jaillir un liquide colloïde associé à la synesthésie dont le paroxysme est fonction de la force et de l’intensité de l’image de l’ interpénétration érogène copulative. Chez certains sujet on notera une exagération hystériforme induit par l’intériorisation des désirs, ou peut provoquer et cela ce conçoit une légère dysphasie passagère chez d’autres.
En 1999 le professeur Kouch Touala a fait sourire beaucoup en affirmant cette lapalissade :
l’aréole est considéré comme faisant partie de l’organe le plus
érogène dans ce siècle chez la femme.
cet éminent professeur , sommité en la matière , a écrit une précieuse anthologie sur : < Les baiseries copulatives au 21è siècle > rappelle dans son ouvrage que, c’est avant tout un énorme avantage pour l’homme qui n’a pas trop a se fouler pour la mettre en condition.
Ce qui a provoqué un long débat lors du symposium de mars 2005 de Montcuq en Quercy.
petit village du Lot qui fait souvent sourire par son nom.

Extrait de la thèse sur les mouvements translationnels copulatifs dans le monde.
Edition libre.

__________________________________
la vie avant tout est une question d'envie.
Eiley

le 30 Août 2007 à 20:33
jumping-jack-...
jumping-jack-flash
2483 messages
Réponse à eiley qui a dit :
Les mouvements translationnels copulatifs

Cette expression technique comme on pourrait le croire n’est point le sujet d’une quelconque
recherche sur la technicité mécanique d’appareils ou de machines modernes qui n’ont rien à voir dans ce topic.
Les mouvements translationnels sont avant tout un art , une manière d »acquerrir un minimum
d’information formative sur la question délicate de la prééminence de l’orgasme sur la .psychophysiologie humaine.
En effet lors d’un acte amoureux ou sexuel, le corps fournit une énergie stimulée par le désir de parvenir au plus haut niveau du plaisir , qu’il soit exogène dans le cas du plaisir provoqué par les objets phalloïdes que l’on trouve aisément sur le marché , ou endogènes ou endo-exogènes ( manuellement)
A cet effet une étude a démontré que les utilisateurs de ces différentes formes de succédanés
néanmoins nécessaires ne peuvent que transitoirement compenser les réels plaisirs
sans conséquences sur les zones érogènes trop souvent sollicitées pour combler le déficit
ithyphallique.
Le professeur Hillebande de Longuetaille de l’université de Pranmoifaure du Montana a néanmoins démontré que l’exercice prolongé d’un mouvement translationnel copulatif
exercé sur l’organe érectilius vaginus pouvait dans certains cas provoquer une rubéfaction du clito quand celui-ci a été trop énergiquement excité , tout en provoquant une lipothymie
adoucissante après le pic du plaisir.
Il préconise dans ce cas une lip peau succion , condensé de mot anglais et francais dont la racine fondamentale est : lip : mot anglais qui signifie lèvres en français qui est devenu
au fil du temps dans le langage vernaculaire, suçon , cunnilinctus, fellation ou autre., ne pas confondre avec liposuccion qui est un acte médical..
Chez l’homme le mouvement translationnel copulatif personnel devient un exercice rapide et strangulatoire individuel où le désir est mis en avant pour parvenir à une sorte frémissement
qui approche le plaisir psychodysleptique dont la nature est uniquement ithiphallique.
On notera toutefois que ces moments de concentration intense tant chez l’homme que chez la femme provoquent en un tiers de seconde un collapsus qui par principe fait jaillir un liquide colloïde associé à la synesthésie dont le paroxysme est fonction de la force et de l’intensité de l’image de l’ interpénétration érogène copulative. Chez certains sujet on notera une exagération hystériforme induit par l’intériorisation des désirs, ou peut provoquer et cela ce conçoit une légère dysphasie passagère chez d’autres.
En 1999 le professeur Kouch Touala a fait sourire beaucoup en affirmant cette lapalissade :
l’aréole est considéré comme faisant partie de l’organe le plus
érogène dans ce siècle chez la femme.
cet éminent professeur , sommité en la matière , a écrit une précieuse anthologie sur : < Les baiseries copulatives au 21è siècle > rappelle dans son ouvrage que, c’est avant tout un énorme avantage pour l’homme qui n’a pas trop a se fouler pour la mettre en condition.
Ce qui a provoqué un long débat lors du symposium de mars 2005 de Montcuq en Quercy.
petit village du Lot qui fait souvent sourire par son nom.

Extrait de la thèse sur les mouvements translationnels copulatifs dans le monde.
Edition libre.


le 30 Août 2007 à 20:37
Chrix59
Chrix59
1666 messages
Réponse à eiley qui a dit :
Les mouvements translationnels copulatifs

Cette expression technique comme on pourrait le croire n’est point le sujet d’une quelconque
recherche sur la technicité mécanique d’appareils ou de machines modernes qui n’ont rien à voir dans ce topic.
Les mouvements translationnels sont avant tout un art , une manière d »acquerrir un minimum
d’information formative sur la question délicate de la prééminence de l’orgasme sur la .psychophysiologie humaine.
En effet lors d’un acte amoureux ou sexuel, le corps fournit une énergie stimulée par le désir de parvenir au plus haut niveau du plaisir , qu’il soit exogène dans le cas du plaisir provoqué par les objets phalloïdes que l’on trouve aisément sur le marché , ou endogènes ou endo-exogènes ( manuellement)
A cet effet une étude a démontré que les utilisateurs de ces différentes formes de succédanés
néanmoins nécessaires ne peuvent que transitoirement compenser les réels plaisirs
sans conséquences sur les zones érogènes trop souvent sollicitées pour combler le déficit
ithyphallique.
Le professeur Hillebande de Longuetaille de l’université de Pranmoifaure du Montana a néanmoins démontré que l’exercice prolongé d’un mouvement translationnel copulatif
exercé sur l’organe érectilius vaginus pouvait dans certains cas provoquer une rubéfaction du clito quand celui-ci a été trop énergiquement excité , tout en provoquant une lipothymie
adoucissante après le pic du plaisir.
Il préconise dans ce cas une lip peau succion , condensé de mot anglais et francais dont la racine fondamentale est : lip : mot anglais qui signifie lèvres en français qui est devenu
au fil du temps dans le langage vernaculaire, suçon , cunnilinctus, fellation ou autre., ne pas confondre avec liposuccion qui est un acte médical..
Chez l’homme le mouvement translationnel copulatif personnel devient un exercice rapide et strangulatoire individuel où le désir est mis en avant pour parvenir à une sorte frémissement
qui approche le plaisir psychodysleptique dont la nature est uniquement ithiphallique.
On notera toutefois que ces moments de concentration intense tant chez l’homme que chez la femme provoquent en un tiers de seconde un collapsus qui par principe fait jaillir un liquide colloïde associé à la synesthésie dont le paroxysme est fonction de la force et de l’intensité de l’image de l’ interpénétration érogène copulative. Chez certains sujet on notera une exagération hystériforme induit par l’intériorisation des désirs, ou peut provoquer et cela ce conçoit une légère dysphasie passagère chez d’autres.
En 1999 le professeur Kouch Touala a fait sourire beaucoup en affirmant cette lapalissade :
l’aréole est considéré comme faisant partie de l’organe le plus
érogène dans ce siècle chez la femme.
cet éminent professeur , sommité en la matière , a écrit une précieuse anthologie sur : < Les baiseries copulatives au 21è siècle > rappelle dans son ouvrage que, c’est avant tout un énorme avantage pour l’homme qui n’a pas trop a se fouler pour la mettre en condition.
Ce qui a provoqué un long débat lors du symposium de mars 2005 de Montcuq en Quercy.
petit village du Lot qui fait souvent sourire par son nom.

Extrait de la thèse sur les mouvements translationnels copulatifs dans le monde.
Edition libre.


ben en ouvrant ce topic tu l'as clos en meme tps........
je vois pas ce qu'on peut rajouter............
Si a part vive les sextoys

__________________________________

le 30 Août 2007 à 20:49
NANOU33
NANOU33
3762 messages
Réponse à Chrix59 qui a dit :
ben en ouvrant ce topic tu l'as clos en meme tps........
je vois pas ce qu'on peut rajouter............
Si a part vive les sextoys


Oui bon!!!! c'est un rapport bien sérieux et pas un pet romatique pour parler de quelque chose de magique

Bon en même temps, j'ai le dos vrillé ce soir donc on va pas rêver

__________________________________
"D’un oeil, observer le monde extérieur, de l’autre regarder au fond de soi-même."
Amedeo Modigliani.

le 30 Août 2007 à 20:53
Chrix59
Chrix59
1666 messages
Réponse à NANOU33 qui a dit :
Oui bon!!!! c'est un rapport bien sérieux et pas un pet romatique pour parler de quelque chose de magique

Bon en même temps, j'ai le dos vrillé ce soir donc on va pas rêver



un ptit massage?
y parait que je suis bon

__________________________________

le 30 Août 2007 à 21:00
Ptitdan
Ptitdan
4264 messages
...............si t'avances et tu recules comment veut tu .......

__________________________________

le 30 Août 2007 à 21:10
calypso31
calypso31
726 messages
J'en ai vue des topics en 1ans et demie sur ce site , mais alors la c le must

Désolé d'étres aussi franc , N'IMPORTE KOI

__________________________________
J e t'aime ma gwen d'amour
Votez &

le 30 Août 2007 à 21:14
sorciere51
sorciere51
9216 messages
Réponse à eiley qui a dit :
Les mouvements translationnels copulatifs

Cette expression technique comme on pourrait le croire n’est point le sujet d’une quelconque
recherche sur la technicité mécanique d’appareils ou de machines modernes qui n’ont rien à voir dans ce topic.
Les mouvements translationnels sont avant tout un art , une manière d »acquerrir un minimum
d’information formative sur la question délicate de la prééminence de l’orgasme sur la .psychophysiologie humaine.
En effet lors d’un acte amoureux ou sexuel, le corps fournit une énergie stimulée par le désir de parvenir au plus haut niveau du plaisir , qu’il soit exogène dans le cas du plaisir provoqué par les objets phalloïdes que l’on trouve aisément sur le marché , ou endogènes ou endo-exogènes ( manuellement)
A cet effet une étude a démontré que les utilisateurs de ces différentes formes de succédanés
néanmoins nécessaires ne peuvent que transitoirement compenser les réels plaisirs
sans conséquences sur les zones érogènes trop souvent sollicitées pour combler le déficit
ithyphallique.
Le professeur Hillebande de Longuetaille de l’université de Pranmoifaure du Montana a néanmoins démontré que l’exercice prolongé d’un mouvement translationnel copulatif
exercé sur l’organe érectilius vaginus pouvait dans certains cas provoquer une rubéfaction du clito quand celui-ci a été trop énergiquement excité , tout en provoquant une lipothymie
adoucissante après le pic du plaisir.
Il préconise dans ce cas une lip peau succion , condensé de mot anglais et francais dont la racine fondamentale est : lip : mot anglais qui signifie lèvres en français qui est devenu
au fil du temps dans le langage vernaculaire, suçon , cunnilinctus, fellation ou autre., ne pas confondre avec liposuccion qui est un acte médical..
Chez l’homme le mouvement translationnel copulatif personnel devient un exercice rapide et strangulatoire individuel où le désir est mis en avant pour parvenir à une sorte frémissement
qui approche le plaisir psychodysleptique dont la nature est uniquement ithiphallique.
On notera toutefois que ces moments de concentration intense tant chez l’homme que chez la femme provoquent en un tiers de seconde un collapsus qui par principe fait jaillir un liquide colloïde associé à la synesthésie dont le paroxysme est fonction de la force et de l’intensité de l’image de l’ interpénétration érogène copulative. Chez certains sujet on notera une exagération hystériforme induit par l’intériorisation des désirs, ou peut provoquer et cela ce conçoit une légère dysphasie passagère chez d’autres.
En 1999 le professeur Kouch Touala a fait sourire beaucoup en affirmant cette lapalissade :
l’aréole est considéré comme faisant partie de l’organe le plus
érogène dans ce siècle chez la femme.
cet éminent professeur , sommité en la matière , a écrit une précieuse anthologie sur : < Les baiseries copulatives au 21è siècle > rappelle dans son ouvrage que, c’est avant tout un énorme avantage pour l’homme qui n’a pas trop a se fouler pour la mettre en condition.
Ce qui a provoqué un long débat lors du symposium de mars 2005 de Montcuq en Quercy.
petit village du Lot qui fait souvent sourire par son nom.

Extrait de la thèse sur les mouvements translationnels copulatifs dans le monde.
Edition libre.


rien que du romantique

__________________________________
Le soleil est le pere,
la lune est sa mere,
le vent la porté dans son ventre,
la terre est sa nourrice

le 30 Août 2007 à 21:26
jumping-jack-...
jumping-jack-flash
2483 messages
Réponse à sorciere51 qui a dit :
rien que du romantique


oui hein?
le 30 Août 2007 à 21:28
eiley
eiley
>>

62 ans
861 messages
Ps : Le professeur Hillebande de longuetaille m'a obligé de porter une précision que je m'oblige de fait à porter.

Chez l’homme le mouvement translationnel copulatif personnel devient un exercice rapide et strangulatoire individuel où le désir est mis en avant pour parvenir à une sorte frémissement
qui approche le plaisir psychodysleptique dont la nature est uniquement ithiphallique.
Il faut lire : Chez l'homme seul en proie à ses désirs concupiscents etc, etc, etc...........
Deuxièmement le nom xcomplet du professeur est :
Hillebande de longuetaille de montanlerd.

__________________________________
la vie avant tout est une question d'envie.
Eiley

le 30 Août 2007 à 21:29
Chrix59
Chrix59
1666 messages
Réponse à sorciere51 qui a dit :
rien que du romantique


ben oui!
regarde dans le dico
definition de romantique:mouvement translationnels

__________________________________

le 30 Août 2007 à 21:59
eiley
eiley
>>

62 ans
861 messages
je dirai même mieux :le romantisme est une cause principake du mouvement translationnel copulatif qualitatif.

__________________________________
la vie avant tout est une question d'envie.
Eiley

le 30 Août 2007 à 22:05
La_Divine
La_Divine
>> /

36 ans
2580 messages

__________________________________
Sous le ciel, il n'y a rien qui soit stable, rien qui ne dure à jamais. Entre le ciel et la terre, il n'y a qu'une demeure temporaire.

le 30 Août 2007 à 22:08
jumping-jack-...
jumping-jack-flash
2483 messages
Réponse à La_Divine qui a dit :


oui hein??? c mon premier post dans ce topic aussi
le 30 Août 2007 à 22:09
deas
deas
1322 messages
Réponse à sorciere51 qui a dit :
rien que du romantique


c'est pas l'approche de ce genre d'écrit, c'est une thèse, c'est pas le but

disons que c'est plutôt une approche scientifique de la chose et ça n'a rien d'un poème c'est certain.

mais j'ai rien compris à ce vocabulaire atroce ! peut-être en sms à la rigueur ??


le 30 Août 2007 à 22:09
Chrix59
Chrix59
1666 messages
Réponse à La_Divine qui a dit :



c normal..........

__________________________________

le 30 Août 2007 à 22:11
deas
deas
1322 messages
Réponse à La_Divine qui a dit :


ah ben tu as quand même fait l'effort de venir sur ce topic

merci de ta participation Lya





le 30 Août 2007 à 22:12
La_Divine
La_Divine
>> /

36 ans
2580 messages
Réponse à jumping-jack-flash qui a dit :
oui hein??? c mon premier post dans ce topic aussi


Celui ci est mon 2ème, mais il y aura pas de 3ème

__________________________________
Sous le ciel, il n'y a rien qui soit stable, rien qui ne dure à jamais. Entre le ciel et la terre, il n'y a qu'une demeure temporaire.

le 30 Août 2007 à 22:12
deas
deas
1322 messages
Réponse à jumping-jack-flash qui a dit :
oui hein??? c mon premier post dans ce topic aussi


merci aussi Jack d'être venu




le 30 Août 2007 à 22:15
Chrix59
Chrix59
1666 messages
Réponse à La_Divine qui a dit :
Celui ci est mon 2ème, mais il y aura pas de 3ème


jamais 2 sans 3?

fais un tit effort rien que pour participer a ce topic qui est je l'avoue extremement serieux

__________________________________


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires