En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Y-a-t'il des poètes ici?? - Page 24

Y-a-t'il des poètes ici?? - Page 24

Index du forum Littérature et BD

19|20|21|22|23|24|25|26|27|28|29|

Auteur Message
le 06 Septembre 2007 à 01:30
SHAINA33
SHAINA33
20396 messages
Réponse à GEK qui a dit :
Petite mise à nu. Me voici :

Vampire

Je viendrai mon amour au crépuscule d’un jour
Et tu m’inviteras à pénétrer chez toi
Pour qu’encore et toujours je te fasse la cour
Comme si pour toi et moi c’était la première fois

Je viendrai ma chérie je resterai la nuit
Me gorger à tes veines pour qu’à jamais tu m’aimes
Frissonnante et transie par le mal envahie
Ton sang devenu chaîne tu deviendras moi-même

Tu goûteras alors à cette éternité
Qui donne la puissance à mesure que tu bois
Et te chauffe le sang quand elle pénètre en toi

Tu goûteras alors à cette éternité
Le cœur de ta souffrance à mesure que tu bois
A te glacer le sang de bonheur et d’effroi

GEK


Voila comme j aimes les poémes court et intense de sensualité
PAS plus de 20ligne

__________________________________

le 06 Septembre 2007 à 14:08
GEK
GEK
1809 messages
Devant La Glace


Qui es tu toi devant la glace
Qui oscille comme un pendule
Regarde-moi bien face à face
Et sois plus franc et moins crédule

Regarde-moi ne sois pas lâche
Toi que je hais toi que j’admire
Dis-moi tout il faut que je sache
Pourquoi les pleurs et les sourires

Tu me connais sans me connaître
A la fois solide et liquide
Je suis un rempart sans fenêtre
Mais mes fondations sont fragiles

Bien trop nombreux pour me connaître
Je me sens seul et inutile
Du mieux que je puisse paraître
Je ne suis qu’un regret vieux et vil

Je suis toujours sur le qui-vive
A la fois gardien et prisonnier
Et toujours sur la défensive
Je ne pourrais jamais m’évader

Peut-être un peu trop pessimiste
Je suis un rêveur conditionné
Mais dans ce monde d’arrivistes
Je n’ai rien à quoi me rattacher

Je préfère me taire supporter
Les coups venant de tous les côtés
Jusqu’au jour où meurtri et cassé
Je m’ effondre tout seul à mes pieds

Je ne veux de mal à personne
Ni faire souffrir tous ceux que j’aime
J’attendrais donc que mon heure sonne
Patient impassible mais blême

GEK

__________________________________
Toutes les heures passent, la dernière tue...

le 06 Septembre 2007 à 14:10
fleurdeparadi...
fleurdeparadis
6692 messages
Réponse à GEK qui a dit :
Devant La Glace


Qui es tu toi devant la glace
Qui oscille comme un pendule
Regarde-moi bien face à face
Et sois plus franc et moins crédule

Regarde-moi ne sois pas lâche
Toi que je hais toi que j’admire
Dis-moi tout il faut que je sache
Pourquoi les pleurs et les sourires

Tu me connais sans me connaître
A la fois solide et liquide
Je suis un rempart sans fenêtre
Mais mes fondations sont fragiles

Bien trop nombreux pour me connaître
Je me sens seul et inutile
Du mieux que je puisse paraître
Je ne suis qu’un regret vieux et vil

Je suis toujours sur le qui-vive
A la fois gardien et prisonnier
Et toujours sur la défensive
Je ne pourrais jamais m’évader

Peut-être un peu trop pessimiste
Je suis un rêveur conditionné
Mais dans ce monde d’arrivistes
Je n’ai rien à quoi me rattacher

Je préfère me taire supporter
Les coups venant de tous les côtés
Jusqu’au jour où meurtri et cassé
Je m’ effondre tout seul à mes pieds

Je ne veux de mal à personne
Ni faire souffrir tous ceux que j’aime
J’attendrais donc que mon heure sonne
Patient impassible mais blême

GEK


tres different de celui du dessus
le 07 Septembre 2007 à 00:40
GEK
GEK
1809 messages
Envie

Avançant prudemment dans un parc d’enfants
Esquissant un sourire rien qu’en s’imaginant
Un peu plus vieux déjà dans le rôle de parents
Ils se regardent alors comme le font deux amants

Nul besoin de parler pour comprendre le cœur
Nul besoin d’artifice leur corps est beau parleur
Pupilles dilatées regards mutins complices
Ils n’ont au fond des yeux qu’un jardin de délices

S’éloignant lentement guidés par l’horizon
Ces amoureux transis main dans la main s’en vont
Vers l’avenir radieux auquel tous deux aspirent

Je me lève et m’en vais dans le sens opposé
Leur sourire : mon soupir, sur le cœur accroché
Il faut que je m’en aille vers celle qui m’attire

GEK

Message édité 1 fois
(En dernier par GEK le 07 Septembre 2007 à 00:41)

__________________________________
Toutes les heures passent, la dernière tue...

le 07 Septembre 2007 à 00:45
fleurdeparadi...
fleurdeparadis
6692 messages
Réponse à GEK qui a dit :
Envie

Avançant prudemment dans un parc d’enfants
Esquissant un sourire rien qu’en s’imaginant
Un peu plus vieux déjà dans le rôle de parents
Ils se regardent alors comme le font deux amants

Nul besoin de parler pour comprendre le cœur
Nul besoin d’artifice leur corps est beau parleur
Pupilles dilatées regards mutins complices
Ils n’ont au fond des yeux qu’un jardin de délices

S’éloignant lentement guidés par l’horizon
Ces amoureux transis main dans la main s’en vont
Vers l’avenir radieux auquel tous deux aspirent

Je me lève et m’en vais dans le sens opposé
Leur sourire : mon soupir, sur le cœur accroché
Il faut que je m’en aille vers celle qui m’attire

GEK


peux tu me dire pourkoi tes poemes donnent des frissons
le 07 Septembre 2007 à 00:47
GEK
GEK
1809 messages
Réponse à fleurdeparadis qui a dit :
peux tu me dire pourkoi tes poemes donnent des frissons


J'en ai bien eu en les écrivant...

Et sans doute t'y retrouves tu un peu.

__________________________________
Toutes les heures passent, la dernière tue...

le 07 Septembre 2007 à 00:50
fleurdeparadi...
fleurdeparadis
6692 messages
Réponse à GEK qui a dit :
J'en ai bien eu en les écrivant...

Et sans doute t'y retrouves tu un peu.


si tu en as en ecrivant
c'est ke tu y mets beaucoup de toi
le 07 Septembre 2007 à 00:50
GEK
GEK
1809 messages
Réponse à fleurdeparadis qui a dit :
si tu en as en ecrivant
c'est ke tu y mets beaucoup de toi


Oups...

__________________________________
Toutes les heures passent, la dernière tue...

le 07 Septembre 2007 à 00:55
GEK
GEK
1809 messages
Petite poursuite dans ma mise à nu. Je vais finir par attraper froid...




Aux Enfants Perdus

Cruel est le destin de ces Enfants Perdus,
Qui errent sur des chemins, tortueux et pentus,
Leur vie est un combat, qu’ils ont perdus, déjà,
Et ils souffrent de vivre, à chacun de leur pas.

Leur langage est obscur, on ne les comprend pas,
On crache à leur figure, des mots durs et froids,
Et dans l’ombre du soir, ils vont vers l’inconnu,
Poursuivre leur histoire ; on ne les verra plus.

Le poète est ainsi : il va vers l’horizon,
Que jamais il n’atteint, toujours il tourne en rond.
Nomade éphémère, petite ombre, sans nom.

Le poète est ainsi : il a très peu d’amis,
On le dit inutile, on pleure sur lui.
Et on le regrette que lorsqu’il est parti.

GEK

__________________________________
Toutes les heures passent, la dernière tue...

le 07 Septembre 2007 à 00:55
fleurdeparadi...
fleurdeparadis
6692 messages
Réponse à GEK qui a dit :
Oups...


donc tres grand
le 07 Septembre 2007 à 00:59
GEK
GEK
1809 messages
Comme celui au dessus. Mais parfois j'y met aussi de la colère voire même de la haine.

Message édité 1 fois
(En dernier par GEK le 07 Septembre 2007 à 00:59)

__________________________________
Toutes les heures passent, la dernière tue...

le 07 Septembre 2007 à 01:04
fleurdeparadi...
fleurdeparadis
6692 messages
Réponse à GEK qui a dit :
Comme celui au dessus. Mais parfois j'y met aussi de la colère voire même de la haine.


et je peux en lire un
stp
le 07 Septembre 2007 à 01:07
GEK
GEK
1809 messages
Réponse à fleurdeparadis qui a dit :
et je peux en lire un
stp


Il est corsé... Te voilà prévenue...



Mon Frère


Je vous ai vu hier au soir
Commander blattes et charançons
Semer des rats sur le trottoir
La peste noire en votre nom

Je vous découvre ce matin
Maître de la désolation
Vous allez sonnant du tocsin
Sur les ruines de votre nom

Tout est à vous mon triste frère
Tout est à vous à l’abandon
Tout est le fruit de votre action

Tout est de vous mon triste frère
Tout est de vous et votre nom
Je le renie comme un démon

GEK

__________________________________
Toutes les heures passent, la dernière tue...

le 07 Septembre 2007 à 01:13
fleurdeparadi...
fleurdeparadis
6692 messages
Réponse à GEK qui a dit :
Il est corsé... Te voilà prévenue...



Mon Frère


Je vous ai vu hier au soir
Commander blattes et charançons
Semer des rats sur le trottoir
La peste noire en votre nom

Je vous découvre ce matin
Maître de la désolation
Vous allez sonnant du tocsin
Sur les ruines de votre nom

Tout est à vous mon triste frère
Tout est à vous à l’abandon
Tout est le fruit de votre action

Tout est de vous mon triste frère
Tout est de vous et votre nom
Je le renie comme un démon

GEK


tres different en effet
mais on a tous des visages multiples
le 07 Septembre 2007 à 01:15
GEK
GEK
1809 messages
Et oui les mots sont mes morsures: ils peuvent séduire ou faire mal.

__________________________________
Toutes les heures passent, la dernière tue...

le 07 Septembre 2007 à 01:17
.oO00Oo.
.oO00Oo.
585 messages
Réponse à GEK qui a dit :
Il est corsé... Te voilà prévenue...



Mon Frère


Je vous ai vu hier au soir
Commander blattes et charançons
Semer des rats sur le trottoir
La peste noire en votre nom

Je vous découvre ce matin
Maître de la désolation
Vous allez sonnant du tocsin
Sur les ruines de votre nom

Tout est à vous mon triste frère
Tout est à vous à l’abandon
Tout est le fruit de votre action

Tout est de vous mon triste frère
Tout est de vous et votre nom
Je le renie comme un démon

GEK



Gek ami demon, j'aime à mettre -te vénère- à la place de -te renie-, de pensée de noirceur la plus totale.
sans vouloir dénaturer ton texte et en toute respectabilité

__________________________________
L'illusion du lointain et du difficile est un leurre.
Ce qui compte vraiment, c'est l'endroit où tu es.

le 07 Septembre 2007 à 01:18
fleurdeparadi...
fleurdeparadis
6692 messages
Réponse à GEK qui a dit :
Et oui les mots sont mes morsures: ils peuvent séduire ou faire mal.



la vie est comme ca
parfois agreable parfois tranchante
le 07 Septembre 2007 à 01:21
.oO00Oo.
.oO00Oo.
585 messages
Réponse à fleurdeparadis qui a dit :
la vie est comme ca
parfois agreable parfois tranchante


comme beaucoup de peuplade qui vénère la mort pour mieux ce rendre compte du -précieux- de la vie.

__________________________________
L'illusion du lointain et du difficile est un leurre.
Ce qui compte vraiment, c'est l'endroit où tu es.

le 07 Septembre 2007 à 01:26
GEK
GEK
1809 messages
Réponse à .oO00Oo. qui a dit :
comme beaucoup de peuplade qui vénère la mort pour mieux ce rendre compte du -précieux- de la vie.


Hop! Retour au style Beaudelairien !




S'il fallait partir


Les jours s'étirent et n'en finissent pas
La vie m'ennuie et ne me tente pas
Je meurs comme je respire trop loin de toi
Je voudrai te le dire mais je n'ose pas

Si loin tu es parti trop loin pour moi
Amour incertain comme à chaque fois
Tu viens et tu t'en vas me laissant là
Je suis sûr que tu n'es pas fait pour moi

Alors en solitaire je continu
A fouler cette Terre bien entendu
Mais s'il fallait partir je partirai
Ne laissant après moi aucun regret

GEK

__________________________________
Toutes les heures passent, la dernière tue...

le 07 Septembre 2007 à 01:28
fleurdeparadi...
fleurdeparadis
6692 messages
Réponse à GEK qui a dit :
Hop! Retour au style Beaudelairien !




S'il fallait partir


Les jours s'étirent et n'en finissent pas
La vie m'ennuie et ne me tente pas
Je meurs comme je respire trop loin de toi
Je voudrai te le dire mais je n'ose pas

Si loin tu es parti trop loin pour moi
Amour incertain comme à chaque fois
Tu viens et tu t'en vas me laissant là
Je suis sûr que tu n'es pas fait pour moi

Alors en solitaire je continu
A fouler cette Terre bien entendu
Mais s'il fallait partir je partirai
Ne laissant après moi aucun regret

GEK


refrissons


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires