En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

L'EUTHANASIE - Page 3

L'EUTHANASIE - Page 3

Index du forum Salon de thé

1|2|3|

Auteur Message
le 30 Janvier 2007 à 22:08
U-L-Y-S-S-E
U-L-Y-S-S-E
3673 messages
Réponse à nana57 qui a dit :
Je crois que c'est plus un problème de personnes. Pour ma mère j'ai rencontré un jeune medecin, chef de clinique que je n'oublirai jamais !
D'une humanité rare, son écoute et ses explications étaient précieuses, mais si je l'ai obtenu, c'est parce que c'était lui et parce que c'était moi !! A un moment donné on s'est compris !
Parfois la famille fuit, parce que la souffrance est trop grande. Moi je voulais tout savoir, les pourquoi, les comment !!
Il a compris que je ne lacherai pas et après j'ai été informé de chaque étape.
Pour mon père, je les ai tous traité de connards et je t'assure que je ne me trompais pas. pas de dialogue, aucune aide, rien, NADA !!


C'est vrai que j'ai tendance a avoir un sens de l'humour a tout, mais ton témoignage me touche.......evidamment je parlais de souffrances qui ne meneraient a rien dans le rétablissement de la personne....Mais comme tu le dis si bien la nature humaine est parfois surprenante........ Cordialement.

__________________________________
Je ne suis que perfectible!

le 30 Janvier 2007 à 22:20
aimela
aimela
6710 messages
Dans les médecins , il y en a qui ne sont pas fait pour le métier. Le médecin de ma mère avait annoncé à mon père que ma mère était folle et qui fallait l'enfermer dans un asile. 3 jours plus tard, elle mourrait d'une tumeur cérébrale au cerveau.j'en voudrai au médecin toute ma vie. Mon père est décédé d'un cancer dans une centre de repos alors qu'il n'y avait pas sa place, seulement, l'hopital ne pouvant plus se charger de lui, l'a dégagé comme cela car il " ne servait" plus à rien; Heureusement que le dirrecteur ce de centre a trouvé très vite de quoi l'endormir doucement sans souffrances et c'est en paix qu'il est parti. Je ne peux rien dire sur l'euthanasie car chacun a sa conception de sa vie et de sa mort . Si je pouvais partir comme mon père alors je dirai non mais si c'est mourir dans des souffrances alors oui pour

__________________________________
l'éternel féminin rend l'homme semblableà un crétin ( Dali)

le 30 Janvier 2007 à 22:32
chris821
chris821
>> /

34 ans
1138 messages
Bonsoir tout le monde,
Sujet difficile mais je pense que personne n'a la vérité sur ce sujet car tout dépend des cas, tous les cas sont différents!
Je pense que parfois cela est nécessaire (je prends pour exemple un cas que je connais mais qui restera dans le domaine du privé désolé) mais qu'il faut faire très attention et éviter de le généraliser car après on dit oui au suicide (et la par contre je trouve ça inacceptable) mais ou se trouve le juste milieu ???????????

Biz
le 30 Janvier 2007 à 22:34
U-L-Y-S-S-E
U-L-Y-S-S-E
3673 messages
Réponse à chris821 qui a dit :
Bonsoir tout le monde,
Sujet difficile mais je pense que personne n'a la vérité sur ce sujet car tout dépend des cas, tous les cas sont différents!
Je pense que parfois cela est nécessaire (je prends pour exemple un cas que je connais mais qui restera dans le domaine du privé désolé) mais qu'il faut faire très attention et éviter de le généraliser car après on dit oui au suicide (et la par contre je trouve ça inacceptable) mais ou se trouve le juste milieu ???????????

Biz


OUI, d'où l'interet de mettre en place une commission spécialisée......avec des personnes dites compétentes dans le domaine médical et de la loi......

__________________________________
Je ne suis que perfectible!

le 30 Janvier 2007 à 22:46
cooper_jon
cooper_jon
1092 messages
....Pendant les dernieres minutes de sa vie , je le tiens la main, brisant sa solitude,dans sa gorge, ses cris se transforment en murmures;il me regarde avec des yeux cernés de nuit implorent quelque pardon.Je lui dis : " dad ,J'ai prié, je te jure, que la mort te libère"... le bon dieu a pris sa decision .Il est mort entre mes bras .



Message édité 1 fois
(En dernier par cooper_jon le 31 Janvier 2007 à 23:04)

__________________________________

Les fleurs du printemps sont les rêves de l'hiver racontés, le matin, à la table des anges

le 30 Janvier 2007 à 22:48
Thugg
Thugg
1174 messages
Réponse à U-L-Y-S-S-E qui a dit :
OUI, d'où l'interet de mettre en place une commission spécialisée......avec des personnes dites compétentes dans le domaine médical et de la loi......


...

Je ne vois pas au nom de quoi une commission pourrait s'attribuer le droit de dire à quelqu'un si oui ou non sa demande d'euthanasie est validée ?

C'est une question de liberté individuelle.
Pourquoi l'Etat est-il toujours censé se méler de tout ?

__________________________________
... ¡¡ puɐlıxoɹd ǝʎq ǝʎq ˙˙˙ɹǝʌo ǝɯɐƃ

le 30 Janvier 2007 à 22:51
chris821
chris821
>> /

34 ans
1138 messages
Réponse à cooper_jon qui a dit :
....Pendant les dernieres minutes de sa vie , je le tiens la main, brisant sa solitude,dans sa gorge, ses cris se transforment en murmures;il me regarde avec des yeux cernés de nuit implorent quelque pardon.Je lui dis : " dad ,J'ai prié, je te jure, que la mort te libère"... le bon dieu a pris sa decision .Il est mort entre mes bras .





C'est réaliste mais très dure
(Bon moi je vais aller pomper)
le 30 Janvier 2007 à 23:02
scalpa93
scalpa93
18158 messages
Réponse à moa qui a dit :
Il y a une association qui s'appelle D.M.D. Droit de Mourir dans la Dignité...... il faudrait une loi qui porte ce nom, ça éviterait à tout le monde de culpabiliser.... ceux qui le demandent et ceux qui le font pour respecter ceux qui le demandent.


La D.M.D devrait etre un droit,car quand on aime les gents et que l'on es un tant soi peu humain,si il y a bien une chose que l'on peu leur souhaiter,c de partir dans la dignité avec le moin de souffrance possible.....

__________________________________
appelez moi"comte"!..

le 30 Janvier 2007 à 23:06
U-L-Y-S-S-E
U-L-Y-S-S-E
3673 messages
Réponse à Thugg qui a dit :
...

Je ne vois pas au nom de quoi une commission pourrait s'attribuer le droit de dire à quelqu'un si oui ou non sa demande d'euthanasie est validée ?

C'est une question de liberté individuelle.
Pourquoi l'Etat est-il toujours censé se méler de tout ?


Tout simplement pour que des décisions ne soient pas prises a la hate, et comme il est si bien précisé, chacun des cas est particulier...

Je ne remet pas en cause l'individualité de chacun des malades, mais sur le coup, l'individu en question n'a peut-etre pas toute sa raison, et il se pourrait bien comme le disait une certaine personne dans l'un des topic (que tu as certainement du lire) que sa vie soit prolongée de plusieurs années.....De plus, des cerveaux mal intentionnés pourraient fort bien prétendre que le dit patient ne souhaite plus continuer a vivre et qu'en fait il sagisse simplement de toucher un héritage ou de le faire taire car il en sait trop au sujet d'une affaire bien spécifique voir sensible(ceci étant un cas scénario qui a mon sens peut trés bien arriver)

Je n'en dis pas plus, mais plusieurs critères sont a prendre en considération et surtout pas a la légère.

__________________________________
Je ne suis que perfectible!

le 30 Janvier 2007 à 23:06
Dan17
Dan17
1785 messages
Réponse à Thugg qui a dit :
...

Je ne vois pas au nom de quoi une commission pourrait s'attribuer le droit de dire à quelqu'un si oui ou non sa demande d'euthanasie est validée ?

C'est une question de liberté individuelle.
Pourquoi l'Etat est-il toujours censé se méler de tout ?


Peut être pour éviter aussi des "abus", tout simplement...

__________________________________
"Vaut mieux crever d'amour que rester vierge..." Herbert Pagani

le 30 Janvier 2007 à 23:30
Thugg
Thugg
1174 messages
Réponse à U-L-Y-S-S-E qui a dit :
Tout simplement pour que des décisions ne soient pas prises a la hate, et comme il est si bien précisé, chacun des cas est particulier...

Je ne remet pas en cause l'individualité de chacun des malades, mais sur le coup, l'individu en question n'a peut-etre pas toute sa raison, et il se pourrait bien comme le disait une certaine personne dans l'un des topic (que tu as certainement du lire) que sa vie soit prolongée de plusieurs années.....De plus, des cerveaux mal intentionnés pourraient fort bien prétendre que le dit patient ne souhaite plus continuer a vivre et qu'en fait il sagisse simplement de toucher un héritage ou de le faire taire car il en sait trop au sujet d'une affaire bien spécifique voir sensible(ceci étant un cas scénario qui a mon sens peut trés bien arriver)

Je n'en dis pas plus, mais plusieurs critères sont a prendre en considération et surtout pas a la légère.


Ok, mais ça ne vaut que dans le cas ou la personne concernée n'est pas en etat d'exprimer clairement sa volonté.
Pour ton deuxième exemple, il s'agit d'un assassinat tout simplement... et une commission c'est comme un jury, ça s'achète...

bon, je sens que je fatigue moi... je vais m'euthanasier jusqu'à demain matin...



PS : qui abus... boira (salut Dan)

__________________________________
... ¡¡ puɐlıxoɹd ǝʎq ǝʎq ˙˙˙ɹǝʌo ǝɯɐƃ

le 30 Janvier 2007 à 23:34
Dan17
Dan17
1785 messages
Réponse à Thugg qui a dit :
Ok, mais ça ne vaut que dans le cas ou la personne concernée n'est pas en etat d'exprimer clairement sa volonté.
Pour ton deuxième exemple, il s'agit d'un assassinat tout simplement... et une commission c'est comme un jury, ça s'achète...

bon, je sens que je fatigue moi... je vais m'euthanasier jusqu'à demain matin...



PS : qui abus... boira (salut Dan)


Salut Thugg!

__________________________________
"Vaut mieux crever d'amour que rester vierge..." Herbert Pagani

le 30 Janvier 2007 à 23:45
U-L-Y-S-S-E
U-L-Y-S-S-E
3673 messages
Réponse à Thugg qui a dit :
Ok, mais ça ne vaut que dans le cas ou la personne concernée n'est pas en etat d'exprimer clairement sa volonté.
Pour ton deuxième exemple, il s'agit d'un assassinat tout simplement... et une commission c'est comme un jury, ça s'achète...

bon, je sens que je fatigue moi... je vais m'euthanasier jusqu'à demain matin...



PS : qui abus... boira (salut Dan)


OUI, touts les scénarios sont envisageables, tout s'achète, aprés il en va de l'intégrité et de la conscience de chacun..........Tu prends le cas de chacunes des administrations que nous connaissons, il y a des enquetes internes qui se font lorsque la dite compétente est saisie

__________________________________
Je ne suis que perfectible!

le 30 Janvier 2007 à 23:59
cooper_jon
cooper_jon
1092 messages

Ethymologiquement, "euthanos" signifie la "bonne mort".

"Autrefois synonyme de mort calme et sans souffrances, ce terme est aujourd'hui réservé à la pratique qui consiste à hâter la mort d'un malade incurable, dans le dessein d'abréger ses souffrances." Définition extraite du Dictionnaire de Médecine Flammarion.

On distingue deux types d'euthanasies :
- l'euthanasie active : c'est le geste d'un tiers qui donne la mort.
- l'euthanasie passive : c'est l'arrêt des traitements qui abrège la vie lorsque le cas est désespéré.

Mais qui va prendre la decision?

retournons vers certain conception , telque le morale

D'une manière très générale, il existe deux types de conception des fondements de la morale :
une conception objectiviste, qui affirme que les lois morales ne dépendent pas de l'homme, mais :

1_sont des lois de la nature (philosophie grecque en général);
2_sont des commandements divins ;
3_sont des lois de la raison, auxquelles tout être raisonnable (donc l'homme) doit obéir.


une conception relativiste, pour laquelle les valeurs morales ont une origine humaine :

1_parce qu'elles sont imposées par la société ou par un groupe quelconque ;
2_parce qu'il appartient à l'individu en tant que tel de les définir.

Dans la conception objectiviste (ou réaliste), les valeurs morales sont éternelles et universelles, ou, au moins, absolues ; on ne peut donc les changer ni les détruire. Au contraire, dans la seconde conception, les valeurs morales sont variables d'une société, d'un groupe ou d'un individu à l'autre. Cette seconde conception est souvent présentée de manière descriptive, alors que la première est normative. Dans la seconde, il est difficile de condamner des pratiques qui appartiennent à d'autres sociétés (l'euthanasie,peine de mort....etc.), alors que la morale du premier type prétend s'imposer à tout être raisonnable, dans tous les temps et dans tous les lieux.

Sur quelle conception des fondements de la morale , sera pris la decision de l'euthanasie?

Message édité 1 fois
(En dernier par cooper_jon le 31 Janvier 2007 à 00:02)

__________________________________

Les fleurs du printemps sont les rêves de l'hiver racontés, le matin, à la table des anges

le 31 Janvier 2007 à 16:41
yves1972
yves1972
994 messages
Réponse à Thugg qui a dit :

Tu as mis le doigt dessus, c'est un probleme de formation et meme d'éducation. Et tant que la mort sera vécue comme un truc tabou rien ne changera. C'est pour ça que je dis que c'est culturel...

Rapelle-toi cette ville nouvelle dessinée par un architecte dans les 70's, le mec avait tout prévu sauf le cimetière... ils s'en sont apperçu alors que les travaux avaient déja commencé.



Thugg :
"Tu as mis le doigt dessus, c'est un probleme de formation et meme d'éducation. Et tant que la mort sera vécue comme un truc tabou rien ne changera. C'est pour ça que je dis que c'est culturel..."


Penser la mort c'est...impensable, c'est l'absurdité, c'est un paradoxe la mort, et pourtant la mort est une réalité, quand elle t'arrive en pleine gueule histoire de te rappeler que nous sommes mortels....
Comme tu le dis c'est dans nos cultures, et rien n'y changera, la mort sera toujours tabou.


Thugg :
"Rapelle-toi cette ville nouvelle dessinée par un architecte dans les 70's, le mec avait tout prévu sauf le cimetière... ils s'en sont apperçu alors que les travaux avaient déja commencé"

On a même plus le droit de mourir....
Bah un jour ça se généralisera. Regarde avec toutes les interdictions en tous genres qu'on nous pond depuis quelques années avec des lois qu'on nous fabrique à un rythme industriel pire que des smarties, qui tourne pour moi à de l'hystérie (enfin c'est mon avis), tu verras qu'un jour un ministre de la santé va réussir à l'abolir, la mort.
le 31 Janvier 2007 à 16:43
U-L-Y-S-S-E
U-L-Y-S-S-E
3673 messages
Bien, ben pour conclure, je dirai qu'une seule chose....Seule la mémoire est ETERNELLE

__________________________________
Je ne suis que perfectible!

le 31 Janvier 2007 à 17:03
yves1972
yves1972
994 messages
Réponse à cooper_jon qui a dit :

Ethymologiquement, "euthanos" signifie la "bonne mort".

"Autrefois synonyme de mort calme et sans souffrances, ce terme est aujourd'hui réservé à la pratique qui consiste à hâter la mort d'un malade incurable, dans le dessein d'abréger ses souffrances." Définition extraite du Dictionnaire de Médecine Flammarion.

On distingue deux types d'euthanasies :
- l'euthanasie active : c'est le geste d'un tiers qui donne la mort.
- l'euthanasie passive : c'est l'arrêt des traitements qui abrège la vie lorsque le cas est désespéré.

Mais qui va prendre la decision?

retournons vers certain conception , telque le morale

D'une manière très générale, il existe deux types de conception des fondements de la morale :
une conception objectiviste, qui affirme que les lois morales ne dépendent pas de l'homme, mais :

1_sont des lois de la nature (philosophie grecque en général);
2_sont des commandements divins ;
3_sont des lois de la raison, auxquelles tout être raisonnable (donc l'homme) doit obéir.


une conception relativiste, pour laquelle les valeurs morales ont une origine humaine :

1_parce qu'elles sont imposées par la société ou par un groupe quelconque ;
2_parce qu'il appartient à l'individu en tant que tel de les définir.

Dans la conception objectiviste (ou réaliste), les valeurs morales sont éternelles et universelles, ou, au moins, absolues ; on ne peut donc les changer ni les détruire. Au contraire, dans la seconde conception, les valeurs morales sont variables d'une société, d'un groupe ou d'un individu à l'autre. Cette seconde conception est souvent présentée de manière descriptive, alors que la première est normative. Dans la seconde, il est difficile de condamner des pratiques qui appartiennent à d'autres sociétés (l'euthanasie,peine de mort....etc.), alors que la morale du premier type prétend s'imposer à tout être raisonnable, dans tous les temps et dans tous les lieux.

Sur quelle conception des fondements de la morale , sera pris la decision de l'euthanasie?



cooper_jon :
" "Ethymologiquement, "euthanos" signifie la "bonne mort".

"Autrefois synonyme de mort calme et sans souffrances, ce terme est aujourd'hui réservé à la pratique qui consiste à hâter la mort d'un malade incurable, dans le dessein d'abréger ses souffrances." Définition extraite du Dictionnaire de Médecine Flammarion.

On distingue deux types d'euthanasies :
- l'euthanasie active : c'est le geste d'un tiers qui donne la mort.
- l'euthanasie passive : c'est l'arrêt des traitements qui abrège la vie lorsque le cas est désespéré.

Mais qui va prendre la decision?"





Personne ne prendra une telle responsabilité en France. Ni des députés pour légiférer, ni des commissions pour statuer, ni des médecins pour l'appliquer....même si certains le font c'est pas un secret, ce qui est très courageux de leur part sachant les risques encourus.
le 31 Janvier 2007 à 17:49
Uberwachung
Uberwachung
258 messages
Réponse à U-L-Y-S-S-E qui a dit :
Tout simplement pour que des décisions ne soient pas prises a la hate, et comme il est si bien précisé, chacun des cas est particulier...

Je ne remet pas en cause l'individualité de chacun des malades, mais sur le coup, l'individu en question n'a peut-etre pas toute sa raison, et il se pourrait bien comme le disait une certaine personne dans l'un des topic (que tu as certainement du lire) que sa vie soit prolongée de plusieurs années.....De plus, des cerveaux mal intentionnés pourraient fort bien prétendre que le dit patient ne souhaite plus continuer a vivre et qu'en fait il sagisse simplement de toucher un héritage ou de le faire taire car il en sait trop au sujet d'une affaire bien spécifique voir sensible(ceci étant un cas scénario qui a mon sens peut trés bien arriver)

Je n'en dis pas plus, mais plusieurs critères sont a prendre en considération et surtout pas a la légère.


je comprend tout à fait ce que tu dis et tout revèle pas d' un scénario...si tu voyais ce que j' ai vu qu' en 8 ans d' exercices!!!! c' est honteux!!

Pour la majorité vous aimez vos proches et etes pour l euthanasie en critiquant le corps médical, mais sachez aussi qu il y a aussi de droles de cas ou nous sommes en position d impuissance toujours à cause de protocole et ou de hiérarchie qui nous mettes la pression...

Savez vous que là ou je travaille, parce-que nous récupérons des gens qui sont séniles ou des troubles mentaux venant d un ancien monastère appelé chez nous la chartreuse, des malades soignés à l' époque par les religieuses. On les met à part, de coté tout ça pour la bourgeoisie de ses messieurs dames. Et que vu leur ages ils finissent par mourir et bien on nous nommes le mouroir! Déjà faudrait voir ce que le gros centre nous envois, et ceux qui y sont présent veulent pas en repartir...il y a bien une raison quand meme! nos locaux sont vieux mais ils sont biens mieux soignés que le gros centre qui les laisses poireauter 7h voir 8h sur un branquard dans les couloirs.

Nous avons des protocoles à la con!
déjà nous mettons nos fins vie en chambres particulières car la voisine à pas besoin de voir un macabé à coté d elle au reveil.
Ce que je trouve honteux aussi c' est les frais que les pompes funèbres demande aux familles pour les habiller alors que à 85 % dans notre service, c' est nous qui fesont la toilette mortuaire le temps que le corps est encore chaud car allez mettre le smooking à un corp raide qui a refroidi!!! j vous dit bon courage! .

On me prendras pour une folle! mais moi je parle au mort. Mes collègues se foutent de moi mais moi j m'en fou! La personne est morte mais son esprit lui est encore là un moment!!! son coeur à cesser de battre mais moi je pense que son esprit est encore en le patient durant 1/2h à 1h. Je sais pas pourquoi mais moi ça m apaise de leur dire un dernier au revoir ou de leur sortir une anecdote qu elle ou qu il m a fait vivre.

Et pour certains faut voir dans les familles!!! on vous place papy ou mamy au moment des fetes car on veut s en débarrasser , on sait pas quoi en faire....bah oui c génant une personne à charge si on dois reveillonner vous comprenez?
ou alors vous avez une mamie qui arrive pour une fracture, elle vivait seule chez elle et là nous; que fais t-on ? on recueille des infos , qui sont vos enfants ect... Et qd on contacts....c' est a savoir qui va venir la voir, qui va vouloir la prendre chez lui...Mais voilà pendant ce temps mamie s ennuie, elle descend grave en état de santé et sombre dans l incontinence, ne mange plus , on a recours au gavage parfois, au médoc, mais rien ni fait
elle mange tjr pas , ne bouge plus , fini par s abimer, puis vient l escarre et ainsi de suite le cercle infernale menant à la mort... Là vous recontactez sans baisser les bras les enfants... Vous leurs dites votre maman n' est pas bien du tout il va falloir envisager le nécessaire pour sa tenue mortuaire! Bun là comme par enchantement tout les enfants rappliquent!!! et son tout les jours a son chevet à critiquer le personnel soignant, a se faire passer la culpabilité a tour de role alors que mamie elle demandait leur présence avant...Quand il y a de l héritage en vue là on voit du monde!!!! c' est honteux!!!
Encore ce matin , on fait des démarche auprès d un patient qui vient de sortir qui était sdf. Le maire veut rien faire alors nous nous avons déjà tardé sa sorti mais nous ne pouvons plus ( c tirer sur la sécurité sociale alors que d autes attendent leurs tour) car chez nous on a droit à 1 mois de sejours gratuits pris en charge par la ss renouvelable jusqu a trois mois si l' état n' est pas amélioré ou en attente d un placement... Bun ce pauvre gars il repart chez lui avec un toit effondré ou il pourra admirer les etoiles de par sa toiture, ou il pleuvra dedans sans électricité et eau!!! c' est honteux!!!! ca me revolte! et ce con de maire qui lui fait payer un manteau pour passer l hiver, qu il a dejà mis X années et lui fait payer 70 euros... non non non là il y a de l abus!!!!! je lui ai donné des chaussettes de laine et des pull tricoté mains!!! je pouvais pas le voir repartir sans rien!

Triste FRANCE!!!!

Message édité 1 fois
(En dernier par Uberwachung le 31 Janvier 2007 à 18:26)

__________________________________
Überwachung


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires
Sélection de profils connectés
chez nos partenaires :