En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Quelle musique écoutez vous en ce moment? - Page 2138

Quelle musique écoutez vous en ce moment? - Page 2138

Index du forum Musique

2133|2134|2135|2136|2137|2138|2139|2140|2141|2142|2143|

Auteur Message
le 14 Juillet 2011 à 22:39
narcisse97
narcisse97
831 messages
NARCISSE 81 (Hubert-Félix Thiéfaine)

Il pleut des nénuphars en face
Des miroirs où glissait ton corps
Mais tout s'efface laissant la place
A ce larsen qui te distord
Tu glisses ta carte perforée
Dans ce flipper où tu t'enfuis
Et tu fais semblant de rocker
Pour faire croire que tu es en vie
Narcisse, balise ta piste
Y a des traces de pneu sur ton flipp
Et ta p'tite soeur qui s'tape ton fixe

Tu t'en retournes à tes banlieues
Dans ce couloir où tu te grimes
Te maquillant le bout des yeux
D'un nouveau regard anonyme
Le futur te sniffe à rebours
Te plantant sur un look rétro
Te reste-t-il assez d'amour
Pour prendre ton dernier mélo ?
Narcisse, balise ta piste
Y a des traces de pneu sur ton flipp
Et ta p'tite soeur qui s'tape ton fixe

Les chiens t'attendent au bout du quai
Avec des plumes et du goudron
Ils vendent des orgasmes en sachets
Mais font la gerbe en location
Tu pensais franchir le miroir
Sans avoir à changer de gueule
Tu craches le sang dans ta baignoire
Et tu t'essuies dans un linceul

La nuit te glace au fond d'un train
Où tu croyais trouver l'oubli
Voyageur des petits matins
Tu rentres de tes insomnies
Tu rayes les mentions inutiles
Au bas de ton carnet d'absence
Et tu t'accroches au bout du fil
Qui te ramène à ton silence.

Narcisse, balise ta piste
Y a des traces de pneu sur ton flipp
Et ta p'tite soeur qui s'tape ton fixe
le 14 Juillet 2011 à 22:45
narcisse97
narcisse97
831 messages
Exil sur planète fantôme

En ce temps-là, nos fleurs vendaient leur viande aux chiens
Et nous habitions tous de sordides tripots
Avec des aiguillages pour nos petits matins,
Quand le beau macadam nous traitait de salauds,
Nous traitait de salaud.

Nous vivions nos vertiges dans des vibrations folles
Et gerbions nos enzymes en nous gueulant : moteur !
Mais entre deux voyages, entre deux verres d'alcool,
Nous n'avions pas le temps de décompter nos heures,
De décompter nos heures.

Nous étions les danseurs d'un monde à l'agonie,
En même temps que fantômes conscients d'être mort-nés.
Nous étions fossoyeurs d'un monde à l'agonie.

En ce temps-là, le rien s'appelait quotidien
Et nous allions pointer dans les jobs interdits.
Dans les musiques blêmes, dans les sombres parfums
Dans les dédales obscurs où plane la folie
Où plane la folie

Et nous avions des gueules à briser les miroirs,
À ne montrer nos yeux que dans le contre-jour,
Mais entre deux délires, entre deux idées noires,
Nous étions les plus beaux, nous vivions à rebours,
Nous vivions à rebours.

Nous étions les danseurs d'un monde à l'agonie,
En même temps que fantômes conscients d'être mort-nés.
Nous étions fossoyeurs d'un monde à l'agonie.

En ce temps-là, les gens s'appelaient citoyens.
Nous, nous étions mutants, nous étions androgynes.
Aujourd'hui, la tempête a lynché mes copains
Et je suis le dernier à rater mon suicide,
À rater mon suicide.

Mais je veux vivre encore plus ivre de cramer.
Je veux ronger le mal jusque dans ses recoins.
J'ai traîné mes vingt siècles d'inutilité.
Je n'ai plus rien à perdre, mais j'en veux pour ma fin,
J'en veux pour ma faim.
le 14 Juillet 2011 à 22:58
narcisse97
narcisse97
831 messages
Les Dingues et les Paumés :

Les dingues et les paumés jouent avec leurs manies
Dans leurs chambres blindées leurs fleurs sont carnivores
Et quand leurs monstres crient trop près de la sortie
Ils accouchent des scorpions et pleurent des mandragores
Et leurs aéroports se transforment en bunkers
A quatre heures du matin derrière un téléphone
Quand leurs voix qui s'appellent se changent en revolvers
Et s'invitent à calter en se gueulant : come on

Les dingues et les paumés se cherchent sous la pluie
Et se font boire le sang de leurs visions perdues
Et dans leurs yeux mescal masquant leur nostalgie
Ils voient se dérouler la fin d'une inconnue
Ils voient des rois fantômes sur des flippers en ruine
Crachant l'amour-folie de leurs nuits métropoles
Ils croient voir venir Dieu ils relisent Hölderlin
Et retombent dans leurs bras glacés de baby-doll

Les dingues et les paumés se traînent chez les Borgia
Suivis d'un vieil écho jouant du rock'n'roll
Puis s'enfoncent comme des rats dans leurs banlieues by night
Essayant d'accrocher un regard à leur khôl
Et lorsque leurs tumbas jouent à guichet fermé
Ils tournent dans un cachot avec la gueule en moins
Et sont comme les joueurs courant décapités
Ramasser leurs jetons chez les dealers du coin

Les dingues et les paumés s'arrachent leur placenta
Et se greffent un pavé à la place du cerveau
Puis s'offrent des mygales au bout d'un bazooka
En se faisant danser jusqu'au dernier mambo
Ce sont des loups frileux au bras d'une autre mort
Piétinant dans la boue les dernières fleurs du mal
Ils ont cru s'enivrer des Chants de Maldoror
Et maintenant ils s'écroulent dans leur ombre animale

Les dingues et les paumés sacrifient don Quichotte
Sur l'autel enfumé de leurs fibres nerveuses
Puis ils disent à leur reine en riant du boycott
La solitude n'est plus une maladie honteuse
Reprends tes walkyries pour tes valseurs masos
Mon cheval écorché m'appelle au fond d'un bar
Et cet ange qui me gueule viens chez moi mon salaud
M'invite à faire danser l'aiguille de mon radar
le 14 Juillet 2011 à 22:59
go-aoc
go-aoc
15937 messages
TESTAMENT----- > more than meets the eye

__________________________________
« La vie offre toujours deux pentes. On grimpe ou on se laisse glisser. »

Pierre Hebey

le 14 Juillet 2011 à 23:03
narcisse97
narcisse97
831 messages
Affaire Rimbaud :

La jambe de Rimbaud,
De retour à Marseille
Comme un affreux cargo
Chargé d'étrons vermeils,
Dérive en immondices
À travers les égouts.
La beauté fut assise
Un soir sur ce genou.

Horreur Harar Arthur,
Et tu l'as injuriée.
Horreur Harar Arthur
Tu l'as trouvée amère... la beauté ?

Une saison en enfer
Foudroie l'Abyssinie.
Ô sorcière, ô misère,
Ô haine, ô guerre, voici
Le temps des assassins
Que tu sponsorisas
En livrant tous tes flingues
Au royaume de Choa.

Horreur Harar Arthur,
Ô Bentley, ô châteaux,
Horreur Harar Arthur,
Quelle âme, Arthur est... sans défaut ?

Les poètes aujourd'hui
Ont la farce plus tranquille
Quand ils chantent au profit
Des derniers Danâkil.
Juste une affaire d'honneur
Mouillée de quelques larmes
C'est quand même un des leurs
Qui fournissait les armes.

Horreur Harar Arthur,
T'es vraiment d'outre-tombe.
Horreur Harar Arthur
Et pas de commission.
Horreur Harar Arthur
Et pas de cresson bleu
Horreur Harar Arthur
Où la lumière pleut...
le 14 Juillet 2011 à 23:06
titounet93
titounet93
5 messages
Far East Movement: If i was you (ft snoop)
le 14 Juillet 2011 à 23:10
go-aoc
go-aoc
15937 messages
Megadeth - Symphony of Destruction

http://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=218456 9009137&id=1094341041&ref=notif¬if_t=like#!/

__________________________________
« La vie offre toujours deux pentes. On grimpe ou on se laisse glisser. »

Pierre Hebey

le 14 Juillet 2011 à 23:11
titounet93
titounet93
5 messages
Kelly Rowland Commander (rico love remix)
le 14 Juillet 2011 à 23:21
narcisse97
narcisse97
831 messages
Je ne sais plus quoi faire pour te décevoir :

Assis comme un lépreux devant mon brasero
Frileux sous le blizzard soufflant son lamento
O my sweet honey love

J'écrivais le chorus d'un concerto lubrique
Sur le chargeur glacé de mon automatique
O my sweet honey love

Quand je t'ai vue marcher le long du taxiway
Où mon vaisseau-cargo déchargeait en secret
O my sweet honey love

Mes carrousels de monstres aux yeux de chrysolithe
Et les démons transfuges de ma zone interdite
O my sweet honey love

Pas b'soin de télescope pour suivre ta beauté
Quand tu viens t'acharner à me faire espérer
Mais j'suis fait d'une matière débile indélébile
Et je n'sais plus quoi faire pour me rendre inutile
Et je n'sais plus quoi faire pour te décevoir

Tu traverses les ruines de mes cités fossiles
Dans la phosphorescence de mes visions fébriles
O my sweet honey love

Parmi les papiers gras et les caisses éventrées
Qui jonchent le parking de mon cerveau brûlé
O my sweet honey love

Et tu poses des oranges dans la cendre mouillée ( à Sab... )
De mon cachot désert aux barreaux calcinés
O my sweet honey love

Et d'un éclat de rire tu gommes les pierres tombales
Des quartiers délabrés de ma radio mentale
O my sweet honey love

Pas b'soin de télescope pour suivre ta beauté
Quand tu viens t'acharner à me faire espérer
Mais j'suis fait d'une matière débile indélébile
Et je n'sais plus quoi faire pour me rendre inutile
Et je n'sais plus quoi faire pour te décevoir.

Message édité 1 fois
(En dernier par narcisse97 le 15 Juillet 2011 à 00:10)

le 14 Juillet 2011 à 23:32
SimplyI
SimplyI
1698 messages
Réponse à salutoutis2 qui a dit :
Jennifer Love Hewitt - Take my heart back



http://www.youtube.com/watch?v=ZKw0fSJvlZI



du film, si seulement...

Et d'une vidéo ....

très belle chanson

__________________________________
Sab Modo Proxy

le 14 Juillet 2011 à 23:53
go-aoc
go-aoc
15937 messages
Megadeth - Holy Wars

__________________________________
« La vie offre toujours deux pentes. On grimpe ou on se laisse glisser. »

Pierre Hebey

le 15 Juillet 2011 à 00:10
go-aoc
go-aoc
15937 messages
BAUHAUS--- > in the flat field

__________________________________
« La vie offre toujours deux pentes. On grimpe ou on se laisse glisser. »

Pierre Hebey

le 15 Juillet 2011 à 00:25
go-aoc
go-aoc
15937 messages
http://www.youtube.com/watch?v=4KeII31qyck&feature=relmfu

THE CURE--- > charlotte sometimes et les poils se dressent sur mes bras!

__________________________________
« La vie offre toujours deux pentes. On grimpe ou on se laisse glisser. »

Pierre Hebey

le 15 Juillet 2011 à 00:34
gringalet51
gringalet51
2689 messages
nirvana sappy , you tube .

__________________________________
relation sérieuse

le 15 Juillet 2011 à 00:39
go-aoc
go-aoc
15937 messages
http://www.youtube.com/watch?v=gkCYh1x44G8&NR=1

The Cure - The Walk

__________________________________
« La vie offre toujours deux pentes. On grimpe ou on se laisse glisser. »

Pierre Hebey

le 15 Juillet 2011 à 00:44
AcomA
AcomA
3561 messages
Gorillaz
"stylo"



http://www.youtube.com/watch?v=ZMj01hlyDPE&fe ature=youtube_gdata_player




Pour la route

__________________________________

ni dieu, ni maître

le 15 Juillet 2011 à 10:36
go-aoc
go-aoc
15937 messages
Captain Brackmard feat. Simone---- > PQR (plan Q régulier)

__________________________________
« La vie offre toujours deux pentes. On grimpe ou on se laisse glisser. »

Pierre Hebey

le 15 Juillet 2011 à 12:35
balkanicus
balkanicus
16774 messages
shake that ass........... armand van helden........



le bonheur en toute simpliciter.........cf topic qu est ce qu on pense.................





http://www.youtube.com/watch?v=r78Ahw6Hv14

__________________________________
le vrai bonheur est si simple que l'on ne le discerne que rarement





le 15 Juillet 2011 à 12:46
balkanicus
balkanicus
16774 messages
touch me..................






ca reveille et ca .................



http://www.youtube.com/watch?v=n8atJCdxQ5o&feature=relmfu

__________________________________
le vrai bonheur est si simple que l'on ne le discerne que rarement





le 15 Juillet 2011 à 12:57
balkanicus
balkanicus
16774 messages
hear my name...................




ca ce passe de comentaire..............mais j aime bien commenter quand meme
c est hummmmmmmmmmmmmmmmmmmm



http://www.youtube.com/watch?v=jt-8eaYUQ6o&feature=relmfu

__________________________________
le vrai bonheur est si simple que l'on ne le discerne que rarement






INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires