En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Amoureux de l'écriture - Page 9

Amoureux de l'écriture - Page 9

Index du forum Littérature et BD

4|5|6|7|8|9|10|11|12|13|14|

Auteur Message
le 06 Septembre 2007 à 14:51
maena
maena
1567 messages
1. Confondre ma raison, pour vivre ma passion
Instant de dérision, pour mourir en confusion
Accomplir ma mission .A travers mes chansons
Mais tout le monde sait, qu'au fond tout se confond.

Après toute délectation, ne reste que l'illusion
Des sensations, de douceur, de douleurs cette chaleur
Et toute cette compassion, pour un instant de bonheur
Enfin tu te meures, quant tu sens qu'il t'effleure

Ayant perdu ta fleur, silence dans la douleur
Amoureuse dans ton cour, tu y crois sans leurre
Dans ses bras de titan dans lesquels tu te détends
Te surprendre pour te saisir afin que naisse le désir

Immobilisée, jugée, malgré les faits incontestés
Tu seras toujours l'accusée, quoique tu dises, et que tu fasses
Les regrets que t'ignorais, veulent toujours te rattraper
T'as beau courir pour esquiver, à présent les dés sont jetés

Rien ne va, rien n'est droit, et dites toi combien de fois
Devras tu te justifier, pour leur montrer que tu es toi
Tu n'as rien à te reprocher si ce n'est d'avoir voulu l'aider.
Maintenant pour toi tout est fini, décision prise, c'est terminé


Turbulence avec ceux qui se disent être ton sang
Mais je veux malgré tout essayer, de construire mon nid autour de ma fille
Plus rien n'a d'importance si ce n'est de lui donner
Une chance dans cette vie pleine de folies

Plus rien n'a d'importance que cette loi du silence
Je jure qu'à compter de ce jour, j'éloignerais le moindre vautour
Mon cour faibli et mon mental s'endurci
Si dévouée pour finir bafouée et mal traitée

Tous ces gestes de violence à mon égard
Ne prendront plus de place nulle part
A force de pardonner, je m'enfuis sans bruit

Et je fini par tout jeter au puit du mépris
N'ai-je donc pas assez souffert de l'intérieur
Les évènements prennent souvent trop d'ampleur
Toujours je pleurs, je vis dans la terreur
De connaître à nouveau l'horreur que l'on brise mon coeur

Vous mes sours, je comprend désormais
Votre sollicitude, face à tant d'incertitude
Pour ceux qui se disent prudent
Et sûrs d'eux dans leur attitude

Malgré ma solitude je reste confiante
Face aux moments rudes je reste présente
Un jour peut être, toutes ces douleurs seront mises en couleur
Et brilleront sous les feux des projecteurs
TEXTE DE Zaz

__________________________________
Vivre aujourd'hui le meilleur possible, car hier est passé et demain ne viendra peut etre jamais...

le 06 Septembre 2007 à 15:29
maena
maena
1567 messages
La Sagesse


Auteur : Jean louis Crobron


La sagesse est l'expérience d'une vie bien remplie.

C'est savoir donner, savoir écouter,

Et tendre la main en cas de besoin.

La sagesse est la capacité d'éprouver un bonheur simple.

Dans tout ce que l'on aime, que l'on éprouve,

Tant dans la joie et la peine.

La sagesse c'est écouter le message venant du plus profond de soi.

C'est aplanir les difficultés de la vie

Qui jonchent notre existence,

En évitant de refaire la même erreur.

__________________________________
Vivre aujourd'hui le meilleur possible, car hier est passé et demain ne viendra peut etre jamais...

le 06 Septembre 2007 à 15:32
maena
maena
1567 messages
Dans notre monde, il n'est pas facile d'être soi-même,
à découvert, en se montrant tel qu'on est...

Souvent la vie semble nous obliger à cacher notre vrai visage derrière un masque...

Souvent on a l'impression que tout ce qui est en nous: nos sentiments, la pureté du regard, un geste d'amour, de tendresse, comme notre délicatesse et notre sensibilité, est considérée comme un faiblesse.

Souvent on a même tendance à se culpabiliser d'être à tel point...naïf et enfantin. Alors pour se protéger, on se crée des masques, qui présentent des attitudes différentes.

Ainsi on se montre: fort, insensible, cynique s'il le faut ou indifférent, souvent ironique... cachant scrupuleusement les sentiments par peur de paraître ridicule !
On agit ainsi, pensant "se faire accepter plus facilement par les autres". Pourtant en agissant de cette façon, on fausse complètement les relations avec les autres, qui, eux, se cachent peut-être aussi comme nous pour "survivre".

Dans cet état de choses on comprend combien il peut être difficile à un jeune d'approcher en tel monde, qui par son apparence extérieure peut l'épouvanter et
lui faire peur. L'absurdité de cette situation est qu'en cachant notre vraie nature on se force à PARAÎTRE ce que l'on est pas, au lieu de TRANSPARAÎTRE ce qui est beau en nous, ce qui est NOUS.

Mais... rassurons-nous ! Derrière ces masques, il n'est pas rare de trouver des coeurs qui battent et qui sont purs et vrais.

Pour nous sensibles, timides, le masque peut être utile un moment, avant de comprendre notre vraie beauté et cesser d'avoir peur. Un jour, nous choisirons de vivre pleinement ce que nous sommes en vérité.
Cela peut être l'une de nos plus grandes victoires...

"L'important n'est pas de paraître, mais d'ÊTRE"...

__________________________________
Vivre aujourd'hui le meilleur possible, car hier est passé et demain ne viendra peut etre jamais...

le 06 Septembre 2007 à 17:08
GEK
GEK
1809 messages
Triste Lune


Ton visage blessé se penche tristement
Sur le corps allongé semblable à un gisant
Du poète esseulé offrant son dernier vers
A peine murmuré au reflux de la mer

Ton reflet est brouillé tout comme la vision
De ta rotondité dans ce noir si profond
Que même la lumière que tu me renvoie
A cette teinte austère et ce contact froid

Tu déprimes ma lune et tu gonfles les flots
De tes larmes ma plume a l'encre pour coucher
Toute l'amertume gondolant mon papier

Je déprime ma lune et mêle mes sanglots
Qui s'en vont sur l'écume près des tiens se mêler
Et à mon tour la brume viendra me voiler

GEK

__________________________________
Toutes les heures passent, la dernière tue...

le 13 Septembre 2007 à 12:46
maena
maena
1567 messages
je te vois
même si tu n`est plus la
tu es parti si vite
que j'en suis encore triste

mes pensées sont encore fragile
quand je pense a toi je suis encore fébrile
tu resteras dans mon coeur
même si toi tu est ailleurs

protège moi de là-haut
et aide moi a avancée encore plus haut
avec tout l'amour que tu avais pour moi
je te tiens les bras et je rêve toujours a toi

je prendre soin de moi
jusqu'a se qu'on se revois la bas

__________________________________
Vivre aujourd'hui le meilleur possible, car hier est passé et demain ne viendra peut etre jamais...

le 13 Septembre 2007 à 14:51
maena
maena
1567 messages
L'homme contemporain est rongé par la haine,
Autour de lui, tout son environnement meurt.
Les yeux fermés, il va sans que rien ne le freine.
Utilise son corps pour tuer frère et sours,
Menant une croisade commençant à peine,
Inutile ou utile, elle met tout en pleure
Et déclanche partout d'étranges phénomènes.
Réalité prenant chaque jour plus d'ampleur,
Elle soudoie l'homme et avec elle l'entraîne.

Violence physique ou morale, nous vivons
Inconsciemment ou consciemment, des agressions
Exprimant les sentiments que nous avons.
Nous nous croyons libre, mais nous sommes en prison,
Tout nous le montre mais jamais nous ne voyons.

Devant, derrière, avancer reculer. Qui sait ?
Excellant, pitoyable. Pourquoi beau ou laid ?

L'homme contemporain, veut oublier sa peine
Obsédé par son plaisir à toutes heures,
Bousculant son esprit par des choses malsaines,
Suivant des guides qui promettent le bonheur,
Croyant tout ce qu'il voit autour sans qu'il ne comprenne,
Uniformisant son monde par la peur,
Renvoyant une image qui n'est pas la sienne.
Intelligence disent-ils ? C'est une erreur.
Tricheur, menteur, voleur, voila la race humaine
Et c'est ainsi quelque soit l'âge ou la couleur

__________________________________
Vivre aujourd'hui le meilleur possible, car hier est passé et demain ne viendra peut etre jamais...

le 13 Septembre 2007 à 14:55
Kael44
Kael44
41 messages
C'est très joli Maena, bravo !

Et ce vers là est vraiment juste :
"Uniformisant son monde par la peur"

le 13 Septembre 2007 à 15:21
bebe-rodline
bebe-rodline
685 messages
Comme un ange tu es venu,
et malgré mon etat tu ma soutenu,
tu savais,
a kel point seul ta présence comptai,
car uniquement toi connaissai le chemin,
la partie illumiée du terrain,
et tu ma porté,
tu ne t ai pas contenter de m' eclairé,
une derniere balade,
celle de l' amour ultime!

__________________________________
heureuse! amoureuse merveilleuse
fille forte d aparence ! mais si fragile a l interieur
rodrigue

le 13 Septembre 2007 à 15:27
bebe-rodline
bebe-rodline
685 messages
a mon ptit frere de 5 mois



moi ta grande soeur je te protegerai de tous se monde
je te consolerai quan t ira mal
bien sur papa et maman seron la
mais tu aura tjr une 3e epole pour te reposer
je serai la biensur kan tou ira bien
tu viendra me dir tes pti secret
tu me recontera se que tu a fais de tes journé
biensur papa et maman seron la
mais tu aura tjr une 3e oreil pour t ecouter
mon petit frere je t aime tem

__________________________________
heureuse! amoureuse merveilleuse
fille forte d aparence ! mais si fragile a l interieur
rodrigue

le 14 Septembre 2007 à 12:08
maena
maena
1567 messages
Une impossible et folle utopie, ou l’amour serait roi, de me hanter
N’y a-t-il pas plus belle attente que d’y croire, et que d’en rêver
Et d’en celui-ci espérer, un immense amour, le vivre à se damner

Il est en moi, en sommeil, tapi, prêt à s’offrir, près à exploser
Ne pas se précipiter, simplement le voir s’épanouir, se réveiller
Amour, laisses lui un peu de temps, le temps de s’émerveiller
Ce sentiment oublié, doucement renaître, pour m’envelopper
Comme il est doux de le ressentir, mon cœur de le réchauffer
Et tel un petit feu, flamboyer, et ce, avant de tout embraser
Si intensément que peu a peu il en devient un immense brasier
Simplement le laisser grandir, jusqu'à ne plus pouvoir le contrôler
Incendie du corps et de l’âme, qui fait les cœurs s’enflammer
Brûlante de désirs, éveiller tes douces envies, tes envies d’aimer
La douceur et la tendresse, unissant nos deux cœurs blessés
Et peu a peu, nos deux corps l’un et l’autre, les laisser exulter

En une étreinte merveilleuse, pleine de douceur et de volupté
Tous nos sens en éveil, amoureusement, se laisser embarquer
Offerte, une fleur délicatement parfumée, couverte de rosée
Intimidés tous deux, nos corps l’un et l’autre tant émoustillés
Lentement avec délicatesse, sur tes lèvres déposer un baiser
Et se laisser guider, par ce désir qui, nos corps a enflammé

__________________________________
Vivre aujourd'hui le meilleur possible, car hier est passé et demain ne viendra peut etre jamais...

le 14 Septembre 2007 à 12:10
maena
maena
1567 messages

Par un beau jour de printemps, sans bagages partir, fermer la porte a clef
Amour, aller vers toi, pour te retrouver, mon passé définitivement rayé
Tout ce monde, cette vie de fou l’oublier, une nouvelle vie recommencer
Quitter sans regrets tous mes proches, tous ces êtres devenus étrangers
Et en voiture, le cœur libéré, heureux, vers toi, vers ce bel amour aller
Partir tous deux sur les routes, tous nos papiers d’identité les déchirer
Sur un parking, ma voiture l’abandonner, et suivre une nouvelle destinée
Les contraintes derrière nous, simplement tous deux vivre pour s’aimer
Routes et chemins, simplement les suivre à notre rythme, à notre gré
Avec pour seul but, vivre, s’aimer, ne plus faire partie de cette société
Une vie de nomades, d’hommes libres, de nous deux je me mets a rêver
Roulotte désormais comme seul toit, de merveilleux petits chemins sillonner
Tirée par de beaux chevaux, lentement aller, nous ne sommes plus pressés
Par le bruit de leurs sabots, bercés, assise tout contre moi, si émerveillée
Deux êtres qui s’aiment, et qui d’amour et d’eau fraîche vont se subtanter
Chevaux, emmener nous, votre route est la notre, nous nous laissons guider
Tout deux éperdument amoureux, ce merveilleux amour le vivre, le déguster
Seul au monde, naître comme si l’on n’avait jamais existé, découvrir la liberté
Avec émerveillement, découvrir cette si belle nature, et avec elle fusionner
Toi, la femme sauvage et romantique, la moindre de tes attentes la combler
Gitane dans l’âme, ta longue robe virevoltant dans la nuit, du feu éclairer
Et voir dans tes yeux luisants, l’amour briller, et les flammes s’y refléter
T’envelopper dans la douceur de la nuit, nos corps ainsi cachés, protégées
Aimer est notre seul désir, de l’amour nos âmes et nos corps se sont donnés
Acrostiche

__________________________________
Vivre aujourd'hui le meilleur possible, car hier est passé et demain ne viendra peut etre jamais...

le 14 Septembre 2007 à 12:11
maena
maena
1567 messages

Toi, que je connais depuis bientôt presque une année
Qui, par ennui passe tes journées et tes nuits a surfer
M’as-tu vraiment cerné, mon cœur, mon âme pénétré ?
Donné tant de conseils, en espérant, en croyant m’aider
Comme tant d’autres ont vainement tentés, et essayés
Nom ? Inconnu, adresse et téléphone ? Tus, tout cachés

Mon amie, tu voulais être, l’amie de l’etrangemessager
Tendre complicité, tu espérais, tu voulais mon amitié
Ami, je ne peux être, pardonnes moi ainsi de te blesser

Je suis ainsi, tel, il faut m’accepter, on ne peut me changer
N’y vois aucuns ressentiments, et vivre tu dois continuer
Ai-je le droit ? Et l’ange a-t-il le droit ainsi de t’ignorer ?
Pas un ange, non, un ange est fait pour de l’amour donner
Voulu, de ne plus te parler, oui, je l’ai ainsi choisi, décidé
De quel genre d’homme je suis ? De celui qui sait s’effacer
Ton souvenir va me rester, une ombre dans mes pensées
Amitié et amour sont si proche, le diable je ne veux tenter....
Acrostiche

__________________________________
Vivre aujourd'hui le meilleur possible, car hier est passé et demain ne viendra peut etre jamais...

le 14 Septembre 2007 à 12:12
maena
maena
1567 messages
Je prends encore ma plume, pour t’écrire, et ce quitte à te lasser
Et coucher sur mon cahier, ces mots d’amour, sur le papier gravés

Vouloir te dire tous ces merveilleux mots, dont tu puisses rêver
Oser, a l’oreille te les murmurer, susurrer, et vaincre ma timidité
Un doux élan du cœur qui me fait en l’amour pour une fois espérer
Dans tes beaux yeux intimidés, voir ce regard brillant, si particulier
Regarder dans les yeux d’une femme, et y voir son amour flamboyer
Au fond de ce regard, y voir le paradis, a quoi il peux ressembler
Il est si profond et pénétrant, que l’on en reste muet et hypnotisé
Sans crainte se laisser attirer, envelopper, le cœur vaincu et fasciné

Toi mon aimée, toi qui peu a peu fait tous mes verrous tomber
'
Oui, toi qui as su doucement m’approcher, et réussi a m’apprivoiser
Femme, avant tout mère, redevenir femme tu t’es surprise, étonnée
Femme voulant de nouveau vivre, comme si elle n’avait pas de passé
Renaître, et ce en te demandant si tu as aimé avant, si tu as existé
Il est difficile de se persuader, que aimer, cela peut encore arriver
Regardant son miroir, on se surprend, se dire que l’on peut être désiré

Maintenant on porte un autre regard sur soi, le cœur a tout chamboulé
Oui ce corps que l’on ignorait, parfois détestait, on y aperçoit la beauté
Nos proches nous trouvent changés, nos pensées d’eux ont basculées

Aimer à en avoir mal, cet autre on a envie de sentir, et de le toucher
Même nos nuits ont changé, notre sommeil, du mal on a, à le trouver
On se cache dans son lit, dans nos pensées, pour les laisser divaguer
Un terrible sentiment de manque, qui chaque soir ne fait qu’empirer
Romantisme, tu nous submerges, tes vagues notre cœur le bercer

Pardonnes moi, amour dans ta vie, ton cœur, ainsi que ton âme j’ai volé
Oui, tel un cambrioleur, ton cœur, ce merveilleux joyau j’ai subtilisé
Un trésor fabuleux, que j’ai mis dans un écrin pour ainsi le protéger
Ressens tu cette douceur, cette chaleur, mon cœur, cet écrin il est

Toi, qui mon cœur fait battre, a un rythme fou, et tellement effréné
Oui, qu’il est merveilleux de vivre ce tendre et bel amour, si passionné
Une sensation de plénitude, et mon cœur, en un cadeau je l’ai emballé
Je voudrais tant de milles bijoux, et de pierres précieuses, te parer
Oui telle une déesse, être ton unique disciple, pour pouvoir te vénérer
Une étoile dans mon ciel, merveilleuse, qui de milles feux illuminer
Rien ne peut plus l’empêcher de luire, sur ma vie, ce, pour l’éternité
Si brillante, l’étoile du nord n’est plus, de ton nom je l’ai rebaptisé…..

__________________________________
Vivre aujourd'hui le meilleur possible, car hier est passé et demain ne viendra peut etre jamais...

le 14 Septembre 2007 à 12:13
maena
maena
1567 messages
Mais que de tristesse et de terribles doutes encore ce matin m’ont envahi
Qui dans mon âme éperdue, ont réveillés les démons de mon cœur meurtri
Est-ce cela ma vie ? Ce mal être, et de plus en plus souvent cette mélancolie
L’autre moi pourtant si différent, pourquoi ne se montre pas, se cache t’il ainsi

Quel sorte de mal étrange exempt de douleurs, fait que cette vie je fuis ?
Etrange je suis, à deux facettes a la fois, qui dit souvent non et parfois oui
Messager de l’amour, pourquoi aussi malheureux je suis, et si triste je vis

En moi tant de tendresse, de douceur, que je cache profondément enfouis
Toi, solitude, qui fait que malgré cette énorme foule, toujours seul je suis
Ma vie se résume t’elle a donner tout mon amour, et ce sans contrepartie
Vie si fade, pourquoi m’avoir choisi ? De mordre en toi j’aurais eu envie
S’est elle fourvoyée ? Ou suis né ainsi, sans aucune lumière en moi qui luit
Réfugié dans mon monde, ce monde si noir, noir comme la pire des nuits

C’est cet univers sombre qui m’est promis, et d’aimer doit m’être interdit
Un merveilleux et tendre amour, j’ai, qui dans mon cœur attend, blotti
Ami tendre et charmeur, m’a-t-on dit, mais qui en amour doit être maudit
C’est le sort que la vie m’a réservé, ne pas aimer et n’être qu’un tendre ami
Lui dire simplement que mon cœur bat pour elle, à tout jamais, à l’infini…..
Acrostiche

__________________________________
Vivre aujourd'hui le meilleur possible, car hier est passé et demain ne viendra peut etre jamais...

le 14 Septembre 2007 à 12:15
maena
maena
1567 messages
Je m’imagine ce qu’une femme trompée peut endurer
Et les interrogations que peuvent son esprit traverser

Voir son amour par une autre pris, son amour volé
Oh, que ce doit être dur, de se sentir comme violée
Une trahison, la pire qui soit, impossible a accepté
Démunie, abasourdie, sur sa tête le ciel est tombé
Regarder ce merveilleux amour lentement s’éloigner
Alors qu’en soi, ce sentiment si fort encore cogner
Impossible de comprendre, surtout de le partager
Savoir pourquoi vers une autre il s’est ainsi tourné

L’autre, mais qu’a elle donc de plus, de si particulier
Avoir oser me le prendre, elle m’a ainsi déshonorer

Comment a t’il pu ? Cette femme, peut il aussi l’aimer ?
Oui qu’a t’elle pu faire pour ainsi de moi le détourner
Nous qui étions fait l’un pour l’autre, que s’est t’il passé
Non je ne peux croire que nos doux moments il est oublié
A t’il eu un moment de faiblesse, pour ainsi vers elle aller
Il est si attachant, charmeur, je dois bien vous l’avouer
Tendre est son coeur, si doux il est, elle a du succomber
Rencontrer cette femme, je voudrais, est ce une beauté ?
Et que malgré le mal qu’elle m’a fait, je lui ai pardonner….

Pardonnes moi d'être ce que je suis.....

etrangemessager

__________________________________
Vivre aujourd'hui le meilleur possible, car hier est passé et demain ne viendra peut etre jamais...

le 14 Septembre 2007 à 12:19
maena
maena
1567 messages
Encore ce matin tu m’es apparue, si imprévisible et perfide mélancolie
Toi, qui en moi lentement s’immisce, qui fait partie de ma triste vie
Recroquevillé sur moi-même tel un fœtus, vous qui voulez m’aider je fuis
Avec cette terrible pensée qui dans ma tête tourne, telle une toupie
Ne pouvoir lutter contre elle, quel lâche je fais, quel homme je suis
Guerre dure et fratricide, en moi elle se déroule, entre raison et folie
Etre malade qui ne sais plus qui il est, et obnubilé par une unique envie
Maudit je dois être, et d’être heureux, pourquoi cela m’est il interdit ?
En ce bas monde quel est mon rôle ? Je me demande ce que fais je ici
Si vous pouviez savoir à quel point, comme dans cette vie je m’ennuie
Sans intérêts, sans aucunes envies, je vis cette putain de vie, je survis
Avec un cœur qui bat machinalement, qui ne sait ni pourquoi, ni pour qui
Geindre et pleurer il a envie, hurler, crier a la mort, tant il est a l’agonie
Et me faire violence pour ne pas l’écouter, éviter de faire ce qu’il me crie
Rien ici bas ne me retient, dieu, de foutre le camp laisser moi je vous prie

Vivre ? On dit que la vie est belle et qu’elle n’a pas de prix, quelle connerie
Entre toi et moi, mélancolie tant de liens nous unissent, à jamais nous lient
Une communion, un mariage, tu es l’amante fidèle de mes jours et mes nuits
Tu ne me demandes rien, toujours présente à mes cotés, partout tu me suis

Mon corps est fatigué, si las, et mon âme est moribonde, si fade et ternie
Oserais je te suivre ou tu veux m’emmener, dans les ténèbres ou rien ne luit
Un voyage vers l’éternité, ou il n’y a plus de soucis, rien d’autre que l’oublie
Redevenir poussière, pour m’évaporer dans tout cet univers, dans cet infini
Imprévisible je suis, qui sait où demain je serais, peut être serais je partis
Retourner d’où je viens, tout mon être ne pense qu’a fuir, réussir sa sortie…..

etrangemessager

__________________________________
Vivre aujourd'hui le meilleur possible, car hier est passé et demain ne viendra peut etre jamais...

le 14 Septembre 2007 à 12:20
maena
maena
1567 messages
Une invitation a l’amour, je t’offre, de me rencontrer
N’est il pas mieux pour toi de cet amour le partager ?
Etre seul ? Comment peux tu le croire ? L’imaginer ?

Charmer ? Oui j’aime cela, et a l’acte aussi passer
Un être mal dans ta peau, tu es, pour ainsi te cacher
Rien n’est plus beau que vous femmes, vous aimer
Il est vrai chez les hommes l’égoïsme est très acéré
Existe-t-il encore quelques hommes à vous vénérer ?
Un de ceux la, je suis, romantique a vous faire rêver
Sincèrement, triste et si désolé est Etrangemessager
Ecrire ce Com, dieu que les hommes ont du te blesser...

Cette invitation t'est lancée, vas tu l'accepter?......

etrangemessager

__________________________________
Vivre aujourd'hui le meilleur possible, car hier est passé et demain ne viendra peut etre jamais...

le 14 Septembre 2007 à 12:20
Seb.
Seb.
2118 messages
Toujours de très beaux textes maena

__________________________________
aimer quelqu'un, c'est lui donner de l'importance à ses propres yeux, l'aider à croire en lui même...

le 14 Septembre 2007 à 12:22
maena
maena
1567 messages
L’amour, c’est aussi ces moments de tendresse de l’après trop souvent occultés
Et vous femmes, vous en êtes souvent privées, pourtant que ceux-ci vous aimez

Pourtant, quand votre corps est alangui, comblé, dieu qu’il est bon de vous câliner
Oui, si réceptif il est dans cet après a de douces caresses et de tendres baisers
En vous ce besoin d’être choyées, et de doucement, telle une enfant être materner
Tant d’hommes ne savent pas toute l’importance que vous femmes, vous y porter
Egoïstes et machos, fier de lui, du plaisir qu’il croit vous avoir procurer, apporter

Trop souvent pour eux de se tourner, le devoir accompli, et presque vous ignorer
Oui combien d’entre vous, mesdames se sentent oublier, et se sentent bafouées
Rien ils ne comprennent à votre amour, ce besoin d’être encore câlinées, bercées
Tout votre corps encore en alerte, de l’amour tendre encore vouloir, demander
Un corps qui sous ces tendresses, ces câlins peu a peu va se détendre, apaisé
Repus, rassurées, vous allez au creux de l’épaule votre tête la nicher, se lover
Et doucement sentir votre corps dans le sommeil s’abandonner, c’est aussi ça aimer…

etrangemessager

__________________________________
Vivre aujourd'hui le meilleur possible, car hier est passé et demain ne viendra peut etre jamais...

le 14 Septembre 2007 à 12:23
maena
maena
1567 messages
Aimer, quel merveilleux sentiment, si difficile à comprendre, à exprimer
Incompréhensible, l’amour vous tombe dessus, et ce, sans le chercher
Mais si sournoisement, en soi de s’insinuer, peu a peu de se développer
Et de se rendre compte, qu’a cet autre, on se met, malgré soi à penser
Rien on ne comprend, ni pourquoi, par celui-ci on a été attiré, et envoûté

C’est comme une renaissance, on se pose la question, ai-je vraiment aimé ?

Et de se surprendre soi même, a dans une glace se regarder, s’admirer
S’apercevoir que l’on est encore désirable, dans sa façon d’être, changer
Troublé, de cet autre, de plus en plus rêver, et de ce qu’il fait, imaginer

Voir et revivre son passé, et des questions sur son devenir, se les poser
Inconsciemment, cet autre commence à vous hanter, sans vous contrôler
Votre cœur, votre âme, ainsi que votre corps, vont vers lui, et se tourner
Rien n’y fait, pour cet autre, votre amour d’augmenter, à en être angoissé
Etre épris, vous êtes, et vous l’aimer, vous laisser emporter, et l’accepter…

Voila ce qu’est, AIMER……………

etrangemessager

__________________________________
Vivre aujourd'hui le meilleur possible, car hier est passé et demain ne viendra peut etre jamais...


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires