En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Amoureux de l'écriture - Page 8

Amoureux de l'écriture - Page 8

Index du forum Littérature et BD

3|4|5|6|7|8|9|10|11|12|13|

Auteur Message
le 10 Août 2007 à 16:02
maena
maena
1567 messages
De ton jardin secret, tu cachas la clè dans tes coms laissé

Sur mon blog, il m'a fallu du temps pour la trouvé.

Au début de notre rencontre mes sentiments les avais mis de coté.

Je ne pensais pas qu'une jolie femme comme toi puisse m'aimer.

Aujourd'hui ton jardin secret ensemble nous l'entretenons

Peu importe les médisances de notre amour nous grandissons

Tu fais de moi l'homme le plus heureux du monde

Je voudrais crier mon amour pour toi a la face du monde

Chaque matin dans ton jardin secret nous y deposons une rose

Une rose rouge symbole de l'amour que nous nous portons

Chaque soir dans ton jardin secret nous y deposons un oeillet

Un oeillet posé sur ton oreiller, ta fleur préféré

Dans ton jardin secret je voudrais m'y reposer à tout jamais

Depuis que le jour ou tu m'as laissé ouvrir la porte de ton jardin

J'aime m y endormir chaque soir et m'y reveiller chaque matin

Te dire je t'aime n'est plus suffisant pour te dire l'amour que je te porte

Ce mot deviens de plus en plus faible pour l'amour que je te porte

Tu es ma douce mon rayon de soleil, mon souffle de vie

A tout jamais je veux rester à tes cotés ma douce et belle Tivie

JE T'AIME MON AMOUR

C'est beau l'amour

__________________________________
Vivre aujourd'hui le meilleur possible, car hier est passé et demain ne viendra peut etre jamais...

le 10 Août 2007 à 16:03
andnow
andnow
59 messages
Réponse à maena qui a dit :
Faites-en un bon délinquant

Il s’agit de 12 règles, données par la police de Seattie, dans l’Etat de Washington, aux USA, proposées aux parents qui désirent faire de leur enfant un bon délinquant :

1. Dès l’enfance, donnez-lui tout ce qu’il désire. Il grandira en pensant que le monde entier lui doit tout.

2. S’il dit des grossièretés, riez, il se croira très malin.

3. Ne lui donnez aucune formation spirituelle. Quand il aura 21 ans, « il choisira lui-même ».

4. Ne lui dites jamais : « C’est mal » Il pourrait faire un complexe de culpabilité. Et plus tard, lorsqu’il sera arrêté pour vol de voiture, il sera persuadé que c’est la société qui le persécute.

5. Ramassez tout ce qu’il laisse traîner. Ainsi, il sera sûr que ce sont toujours les autres qui seront responsables.

6. Laissez-lui tout lire. Stérilisez la vaisselle, mais laissez son esprit se nourrir d’ordures.

7. Disputez-vous toujours devant lui. Quand votre ménage craquera, il n’en sera pas choqué.

8. Donnez-lui tout l’argent qu’il réclame. Qu’il n’ait pas à le gagner. Il ferait beau voir qu’il ait les mêmes difficultés que vous.

9. Que tous ses désirs soient satisfaits : nourriture, boisson, confort, sinon il sera « frustré ».

10.Prenez toujours son parti. Les professeurs, la police lui en veulent à ce pauvre petit !

11. Quand il sera vaurien, proclamez vite que vous n avez jamais rien pu faire.

12. Préparez-vous à une vie de douleur ; vous l’aurez.

Pour éviter qu’il devienne délinquant, le plus important est d’accorder du temps, de l’amour, des limites et, de la stabilité à l’enfant, de communiquer ouvertement avec lui et de lui montrer l’exemple. Ce n’est pas simple tous les jours, mais c’est le meilleur chemin.

Rosette POLETTI (infirmière, pédagogue et psychothérapeute) avec la collaboration de Barbara Dobbs.


Tu nous enrichis, Maena

Merci bcp
le 10 Août 2007 à 17:20
sabdepassage
sabdepassage
22724 messages
Réponse à maena qui a dit :
De ton jardin secret, tu cachas la clè dans tes coms laissé

Sur mon blog, il m'a fallu du temps pour la trouvé.

Au début de notre rencontre mes sentiments les avais mis de coté.

Je ne pensais pas qu'une jolie femme comme toi puisse m'aimer.

Aujourd'hui ton jardin secret ensemble nous l'entretenons

Peu importe les médisances de notre amour nous grandissons

Tu fais de moi l'homme le plus heureux du monde

Je voudrais crier mon amour pour toi a la face du monde

Chaque matin dans ton jardin secret nous y deposons une rose

Une rose rouge symbole de l'amour que nous nous portons

Chaque soir dans ton jardin secret nous y deposons un oeillet

Un oeillet posé sur ton oreiller, ta fleur préféré

Dans ton jardin secret je voudrais m'y reposer à tout jamais

Depuis que le jour ou tu m'as laissé ouvrir la porte de ton jardin

J'aime m y endormir chaque soir et m'y reveiller chaque matin

Te dire je t'aime n'est plus suffisant pour te dire l'amour que je te porte

Ce mot deviens de plus en plus faible pour l'amour que je te porte

Tu es ma douce mon rayon de soleil, mon souffle de vie

A tout jamais je veux rester à tes cotés ma douce et belle Tivie

JE T'AIME MON AMOUR

C'est beau l'amour


oui que cest beau l'amour comme tu dis

mais bon.... parole et parole et paroleeeeeeeeeeeeee

pas pour moi ici, je sors

__________________________________
Modo proxy

le 10 Août 2007 à 23:08
andnow
andnow
59 messages
La mouette oscille, s’appuyant d’une aile puis de l’autre,
Sur cet air en mouvement qui l’enveloppe, la porte ;
Et toi ? Peux-tu faire ainsi, de la sorte,
Pour que son aire d’ébats soit aussi la notre.

Il faudrait lever la tête et nous voir, filer dans le vent,
Tels ses oiseaux, virevoltant avec vivacité,
Dans les ruelles ensoleillées de l’île de cité,
Batifolant comme des innocents.

Fi de ces ébats publics, c’est dans nos cœurs
Que s’emballe notre gaie sarabande
Et aussi, comme tu le demandes
Dans nos esprits à toute heure.

Je t’aime.

Ne me demandez pas pourquoi je l'ai écrit : une envie spontanée
dont je n'ai pas déterminé l'origine.
Qui me l'a envoyé, l'a suggéré dans ma tête???
Je l'ai tapé sur Word et puis, je suis ven vous le déposerICI;



le 10 Août 2007 à 23:43
balkanicus
balkanicus
16774 messages
la haine coule dans mes veines
une haine incommensurable
une haine qu'on ne peut mesurer
une haine envers la mort
ennemie invisible
tu est venue comme un voleur
nul n'est a l'abri de tes mefait
tu rayonne ton spectre mortel
et nul ne sais qui sera la cible
et pourtant nul n'ose penser a toi
toi le jugement irrevocable
toi mon ennemie
sache que je n'aurais cesse de te combattre

__________________________________
le vrai bonheur est si simple que l'on ne le discerne que rarement





le 11 Août 2007 à 00:00
andnow
andnow
59 messages
Je t’attends et tu ne viens. Je me languis
Tu veux me surprendre ? Tu te fais bien noire
Rassure-toi, je n’ai plus d’espoir, ce soir
Je ne verrai pas l’an nouveau sous le gui.

Eh oui ! Ma chère, tu vas être frustrée
Tu ne seras pas à notre rendez-vous la première
L’initiative, sera mienne comme décidé, hier
Il ne me suffira que d’un trait, un seul trait.



Là, c'est Balkanicus qui m'y a fait penser...
le 17 Août 2007 à 11:35
tieutieu69
tieutieu69
>>

39 ans
176 messages
quelque part dans une jeune brune
je me suis installé

tout près du cœur
sans mot dire

utopique troyen


*


dans le patio flou
où j’ai perdu tes yeux

dis-moi quel immédiat je suis
dans la caravane des visions qui te traversent


*


je sais ton nom
et reconnais ton visage

il ne me reste désormais
qu’à t’étreindre et t’étreindre encore
et encore et jusqu’au cœur
pour savoir ton corps
ton sang

et y mêler mon bonheur

__________________________________
"tu en sais suffisament si tu sais vivre"

le 17 Août 2007 à 12:36
shei33
shei33
>>

35 ans
151 messages
Moi qui m'approchai pour t'embrasser
Avec mépris tu m'as rejeté
Qu'eût-il donc fallu que je fisse
Pour ne pas être accusé de vice ?

Et de m'avoir ainsi éconduit
Dans mes yeux tu fis tomber la pluie
Remplissant mon âme d'amertume
J'ai eu le coeur lourd comme une enclume

Mais comme le temps a su faire son oeuvre
Je suis libéré de cette pieuvre
Cette infâme passion solitaire
Je suis un heureux célibataire !
le 17 Août 2007 à 12:57
La_Divine
La_Divine
>> /

36 ans
2580 messages
J'ai appris...
Que je ne peux forcer une personne à m'aimer. Tout ce que je peux faire, c'est d'être une personne aimable. Le reste leur appartient.
J'ai appris...
que peut importe comment je peux aimer, je n'aurai pas toujours le retour souhaité.
J'ai appris...
que ça prend des années à bâtir la confiance mais que quelques secondes suffisent pour la détruire.
J'ai appris...
que ce n'est pas ce que j'ai dans la vie qui compte, mais bien ceux qui y sont présent.
J'ai appris...
que je peux me servir de mon charme pour environ quinze minutes mais qu'après j'ai besoin de mon « savoir être » et « savoir-faire ».
J'ai appris...
que je ne devrais pas me comparer à ce que les autres peuvent faire mais de faire du mieux que je peux.
J'ai appris...
que ce n'est pas ce qui m'arrive dans la vie qui est important mais plutôt ce que je fais avec.
J'ai appris...
que je peux regretter toute une vie, une action que j'ai commis.
J'ai appris...
que peu importe la minceur que je trancherai une situation, il y aura toujours deux côtés.
J'ai appris...
que ça prend des années pour devenir ce que je veux être et me bâtir une personnalité.
J'ai appris...
qu'il est plus facile de réagir que de réfléchir.
J'ai appris...
que je ne devrais jamais laisser partir une personne chère sans lui dire un mot tendre car je la vois peut-être pour la dernière fois.
J'ai appris...
que lorsque je me sens épuiser devant une situation, j'ai toujours les forces pour continuer encore longtemps.
J'ai appris...
que je suis responsable de mes actes, peu importe comment je me sens.
J'ai appris...
que je dois contrôler mon attitude sinon c'est elle qui me contrôlera.
J'ai appris...
que peu importe comment une relation peut être passionnante et brûlante au début, elle finit par s'affaiblir et je me dois de trouver un moyen de la renouveler.
J'ai appris...
que les héros sont ceux qui font ce qui doit être fait, quand il le faut, peut importe les conséquences.
J'ai appris...
qu'apprendre à pardonner prend de la pratique et de la patience vis-à-vis de soi.
J'ai appris...
qu'il y a des gens qui savent aimer à la folie mais ne savent pas toujours comment la démontrer.
J'ai appris...
que l'argent est un pitre moyen pour se faire valoir.
J'ai appris...
qu'avec mes meilleurs(es) amis(es), je peux faire tout ou rien, et nous avons quand même pris du bon temps ensemble.
J'ai appris...
que lorsque je tombe, ceux qui peuvent m'aider à me relever sont parfois ceux dont je m'y attends le moins.
J'ai appris...
que lorsque je suis fâché, j'ai le droit de l'être, mais que ça ne me donne pas le droit d'être cruel.
J'ai appris...
que la vraie amitié continue de grandir, peu importe la distance. Il en est de même pour le vrai amour.
J'ai appris...
que même si une personne ne m'aime pas comme moi j'aimerais être aimé, il est possible qu'elle me donne déjà tout cet amour dont elle est capable de donner.
J'ai appris...
que la maturité s'acquiert avec les expériences de la vie, ce que j'en ai retiré, et non avec l'âge.
J'ai appris...
qu'on ne doit jamais dire à un enfant que son rêve est irréalisable.Quelle tragédie ça serait s'il y croyait vraiment !
J'ai appris...
que ma famille ne peut pas être toujours là pour moi.Cela semble invraisemblable,mais il y a aussi des inconnus qui peuvent me choyer, m'aimer et m'apprendre à faire confiance à nouveau.
J'ai appris...
qu'une famille n'est pas toujours biologique.
J'ai appris...
que peu importe la grandeur de l'amitié, celle-ci peut parfois me blesser. Je dois apprendre à pardonner.
J'ai appris...
que je dois parfois me pardonner à moi-même car le pardon des autres n'est pas toujours suffisant.
J'ai appris...
que peu importe la grandeur de mon chagrin le monde ne s'arrêtera pas de vivre pour autant.
J'ai appris...
que lorsque deux personnes ne sont pas d'accord, cela ne veut pas dire qu'elles ne s'aiment pas. Et lorsqu'elles sont toujours d'accord, cela ne veut pas dire qu'elles s'aiment.
J'ai appris...
que je dois plutôt regarder une personne pour ce qu'elle est et non pour ce qu'elle a fait.
J'ai appris...
qu'on ne doit jamais forcer à savoir un secret à tout prix. Cela peut changer une vie à jamais.
J'ai appris...
que deux personnes peuvent regarder exactement la même chose,et la voir de façon totalement différente.
J'ai appris...
qu'il y a des différentes façons d'aimer et plusieurs moyens pour le démontrer.
J'ai appris...
que peu importe ce que nous faisons pour protéger nos enfants, ils ne sont pas à l'abri des intempéries.Lorsqu'ils se blessent, cela nous fait mal à nous aussi.
J'ai appris...
que peu importe les conséquences, ceux qui sont honnête envers eux-mêmes vont beaucoup plus loin dans la vie.
J'ai appris...
que peu importe le nombre d'amis que j'ai, je peux me sentir seul et perdu dans les moments ou j'ai le plus besoins d'eux.
J'ai appris...
que ma vie peu changer en l'espace de quelques heures, par des gens que je ne connais pas.
J'ai appris...
que lorsque je pense ne plus avoir rien à donner à un(e) ami(e) qui me demande de l'aide, je trouve toujours la force pour l'aider.
J'ai appris...
que lire et écrire peut alléger les peines.
J'ai appris...
que tous les diplômes affichés sur un mur, ne fait pas en sorte qu'une personne soit parfaite.
J'ai appris...
que les personnes que nous chérissons le plus, nous sont enlevées trop tôt.
J'ai appris...
que le mot « amour » peut avoir différente signification mais peut perdre de la valeur lorsqu'il est mal utilisé.
J'ai appris...
qu'il est parfois difficile de tracer une ligne entre ce qu'il faut dire pour ne pas blesser quelqu'un et les convictions que nous voulons.
J'ai appris...
que j'étais entouré de personnes extraordinaires.

Mais j'ai aussi appris.....
que je ne finirai jamais d'apprendre.

__________________________________
Sous le ciel, il n'y a rien qui soit stable, rien qui ne dure à jamais. Entre le ciel et la terre, il n'y a qu'une demeure temporaire.

le 17 Août 2007 à 13:06
NANOU33
NANOU33
3762 messages
Réponse à La_Divine qui a dit :
J'ai appris...
Que je ne peux forcer une personne à m'aimer. Tout ce que je peux faire, c'est d'être une personne aimable. Le reste leur appartient.
J'ai appris...
que peut importe comment je peux aimer, je n'aurai pas toujours le retour souhaité.
J'ai appris...
que ça prend des années à bâtir la confiance mais que quelques secondes suffisent pour la détruire.
J'ai appris...
que ce n'est pas ce que j'ai dans la vie qui compte, mais bien ceux qui y sont présent.
J'ai appris...
que je peux me servir de mon charme pour environ quinze minutes mais qu'après j'ai besoin de mon « savoir être » et « savoir-faire ».
J'ai appris...
que je ne devrais pas me comparer à ce que les autres peuvent faire mais de faire du mieux que je peux.
J'ai appris...
que ce n'est pas ce qui m'arrive dans la vie qui est important mais plutôt ce que je fais avec.
J'ai appris...
que je peux regretter toute une vie, une action que j'ai commis.
J'ai appris...
que peu importe la minceur que je trancherai une situation, il y aura toujours deux côtés.
J'ai appris...
que ça prend des années pour devenir ce que je veux être et me bâtir une personnalité.
J'ai appris...
qu'il est plus facile de réagir que de réfléchir.
J'ai appris...
que je ne devrais jamais laisser partir une personne chère sans lui dire un mot tendre car je la vois peut-être pour la dernière fois.
J'ai appris...
que lorsque je me sens épuiser devant une situation, j'ai toujours les forces pour continuer encore longtemps.
J'ai appris...
que je suis responsable de mes actes, peu importe comment je me sens.
J'ai appris...
que je dois contrôler mon attitude sinon c'est elle qui me contrôlera.
J'ai appris...
que peu importe comment une relation peut être passionnante et brûlante au début, elle finit par s'affaiblir et je me dois de trouver un moyen de la renouveler.
J'ai appris...
que les héros sont ceux qui font ce qui doit être fait, quand il le faut, peut importe les conséquences.
J'ai appris...
qu'apprendre à pardonner prend de la pratique et de la patience vis-à-vis de soi.
J'ai appris...
qu'il y a des gens qui savent aimer à la folie mais ne savent pas toujours comment la démontrer.
J'ai appris...
que l'argent est un pitre moyen pour se faire valoir.
J'ai appris...
qu'avec mes meilleurs(es) amis(es), je peux faire tout ou rien, et nous avons quand même pris du bon temps ensemble.
J'ai appris...
que lorsque je tombe, ceux qui peuvent m'aider à me relever sont parfois ceux dont je m'y attends le moins.
J'ai appris...
que lorsque je suis fâché, j'ai le droit de l'être, mais que ça ne me donne pas le droit d'être cruel.
J'ai appris...
que la vraie amitié continue de grandir, peu importe la distance. Il en est de même pour le vrai amour.
J'ai appris...
que même si une personne ne m'aime pas comme moi j'aimerais être aimé, il est possible qu'elle me donne déjà tout cet amour dont elle est capable de donner.
J'ai appris...
que la maturité s'acquiert avec les expériences de la vie, ce que j'en ai retiré, et non avec l'âge.
J'ai appris...
qu'on ne doit jamais dire à un enfant que son rêve est irréalisable.Quelle tragédie ça serait s'il y croyait vraiment !
J'ai appris...
que ma famille ne peut pas être toujours là pour moi.Cela semble invraisemblable,mais il y a aussi des inconnus qui peuvent me choyer, m'aimer et m'apprendre à faire confiance à nouveau.
J'ai appris...
qu'une famille n'est pas toujours biologique.
J'ai appris...
que peu importe la grandeur de l'amitié, celle-ci peut parfois me blesser. Je dois apprendre à pardonner.
J'ai appris...
que je dois parfois me pardonner à moi-même car le pardon des autres n'est pas toujours suffisant.
J'ai appris...
que peu importe la grandeur de mon chagrin le monde ne s'arrêtera pas de vivre pour autant.
J'ai appris...
que lorsque deux personnes ne sont pas d'accord, cela ne veut pas dire qu'elles ne s'aiment pas. Et lorsqu'elles sont toujours d'accord, cela ne veut pas dire qu'elles s'aiment.
J'ai appris...
que je dois plutôt regarder une personne pour ce qu'elle est et non pour ce qu'elle a fait.
J'ai appris...
qu'on ne doit jamais forcer à savoir un secret à tout prix. Cela peut changer une vie à jamais.
J'ai appris...
que deux personnes peuvent regarder exactement la même chose,et la voir de façon totalement différente.
J'ai appris...
qu'il y a des différentes façons d'aimer et plusieurs moyens pour le démontrer.
J'ai appris...
que peu importe ce que nous faisons pour protéger nos enfants, ils ne sont pas à l'abri des intempéries.Lorsqu'ils se blessent, cela nous fait mal à nous aussi.
J'ai appris...
que peu importe les conséquences, ceux qui sont honnête envers eux-mêmes vont beaucoup plus loin dans la vie.
J'ai appris...
que peu importe le nombre d'amis que j'ai, je peux me sentir seul et perdu dans les moments ou j'ai le plus besoins d'eux.
J'ai appris...
que ma vie peu changer en l'espace de quelques heures, par des gens que je ne connais pas.
J'ai appris...
que lorsque je pense ne plus avoir rien à donner à un(e) ami(e) qui me demande de l'aide, je trouve toujours la force pour l'aider.
J'ai appris...
que lire et écrire peut alléger les peines.
J'ai appris...
que tous les diplômes affichés sur un mur, ne fait pas en sorte qu'une personne soit parfaite.
J'ai appris...
que les personnes que nous chérissons le plus, nous sont enlevées trop tôt.
J'ai appris...
que le mot « amour » peut avoir différente signification mais peut perdre de la valeur lorsqu'il est mal utilisé.
J'ai appris...
qu'il est parfois difficile de tracer une ligne entre ce qu'il faut dire pour ne pas blesser quelqu'un et les convictions que nous voulons.
J'ai appris...
que j'étais entouré de personnes extraordinaires.

Mais j'ai aussi appris.....
que je ne finirai jamais d'apprendre.


Bravo Lya si tu a appris toutes ces choses, il faut une vie et pour certains d'entre nous, elle ne suffit pas !
Tu es tout sauf superficielle ma belle, un joli corps et une tête bien faite. Il te reste juste à ouvrir à nouveau ton coeur et lâcher prise.
Je te le souhaite vraiment, tu es si jeune.

__________________________________
"D’un oeil, observer le monde extérieur, de l’autre regarder au fond de soi-même."
Amedeo Modigliani.

le 17 Août 2007 à 13:18
La_Divine
La_Divine
>> /

36 ans
2580 messages
Réponse à NANOU33 qui a dit :
Bravo Lya si tu a appris toutes ces choses, il faut une vie et pour certains d'entre nous, elle ne suffit pas !
Tu es tout sauf superficielle ma belle, un joli corps et une tête bien faite. Il te reste juste à ouvrir à nouveau ton coeur et lâcher prise.
Je te le souhaite vraiment, tu es si jeune.


Je veux croire qu'un jour viendra ou je verrais à nouveau un arc-en-ciel et que ce jour là je le suivrai sans crainte.
Qu'il me conduise jusqu'à un trésor que peu de gens ont la chance de trouver tant il est rare et précieux.
Ce sera l'amour mais pas n'importe lequel, celui qui ne s'écrit pas mais qui se vit à chaque battement de coeur, à chaque sourire, dans la joie ou dans la peine.
Cette Amour qui fait que deux être deviennent une seule et même personne que rien ne peut détruire.
Ce sera comme un rêve auquel on croit assez fort pour qu'un jour le soleil se lève, et il n'y aura plus jamais de nuit froide.

Merci nanou, je te souhaite aussi de vivre des belles choses .


__________________________________
Sous le ciel, il n'y a rien qui soit stable, rien qui ne dure à jamais. Entre le ciel et la terre, il n'y a qu'une demeure temporaire.

le 17 Août 2007 à 13:19
moa
moa
29818 messages
des mots qui ne fassent mal
des maux qui ne soient pas vains
des pleurs qui ne soient pas creux
des creux mais ceux de tes reins
des pleins remplis de déliés
des mots liés au creux de tes mains
tes mains pour dire à demain
une caresse , un souffle,
plus rien,
réver,
revenir.

__________________________________
Appelez moi Elsa , tout simplement ..plus on pédale moins fort .. moins on avance plus vite ./

le 17 Août 2007 à 13:28
Gobelin31
Gobelin31
4359 messages
Réponse à La_Divine qui a dit :
J'ai appris...
Que je ne peux forcer une personne à m'aimer. Tout ce que je peux faire, c'est d'être une personne aimable. Le reste leur appartient.
J'ai appris...
que peut importe comment je peux aimer, je n'aurai pas toujours le retour souhaité.
J'ai appris...
que ça prend des années à bâtir la confiance mais que quelques secondes suffisent pour la détruire.
J'ai appris...
que ce n'est pas ce que j'ai dans la vie qui compte, mais bien ceux qui y sont présent.
J'ai appris...
que je peux me servir de mon charme pour environ quinze minutes mais qu'après j'ai besoin de mon « savoir être » et « savoir-faire ».
J'ai appris...
que je ne devrais pas me comparer à ce que les autres peuvent faire mais de faire du mieux que je peux.
J'ai appris...
que ce n'est pas ce qui m'arrive dans la vie qui est important mais plutôt ce que je fais avec.
J'ai appris...
que je peux regretter toute une vie, une action que j'ai commis.
J'ai appris...
que peu importe la minceur que je trancherai une situation, il y aura toujours deux côtés.
J'ai appris...
que ça prend des années pour devenir ce que je veux être et me bâtir une personnalité.
J'ai appris...
qu'il est plus facile de réagir que de réfléchir.
J'ai appris...
que je ne devrais jamais laisser partir une personne chère sans lui dire un mot tendre car je la vois peut-être pour la dernière fois.
J'ai appris...
que lorsque je me sens épuiser devant une situation, j'ai toujours les forces pour continuer encore longtemps.
J'ai appris...
que je suis responsable de mes actes, peu importe comment je me sens.
J'ai appris...
que je dois contrôler mon attitude sinon c'est elle qui me contrôlera.
J'ai appris...
que peu importe comment une relation peut être passionnante et brûlante au début, elle finit par s'affaiblir et je me dois de trouver un moyen de la renouveler.
J'ai appris...
que les héros sont ceux qui font ce qui doit être fait, quand il le faut, peut importe les conséquences.
J'ai appris...
qu'apprendre à pardonner prend de la pratique et de la patience vis-à-vis de soi.
J'ai appris...
qu'il y a des gens qui savent aimer à la folie mais ne savent pas toujours comment la démontrer.
J'ai appris...
que l'argent est un pitre moyen pour se faire valoir.
J'ai appris...
qu'avec mes meilleurs(es) amis(es), je peux faire tout ou rien, et nous avons quand même pris du bon temps ensemble.
J'ai appris...
que lorsque je tombe, ceux qui peuvent m'aider à me relever sont parfois ceux dont je m'y attends le moins.
J'ai appris...
que lorsque je suis fâché, j'ai le droit de l'être, mais que ça ne me donne pas le droit d'être cruel.
J'ai appris...
que la vraie amitié continue de grandir, peu importe la distance. Il en est de même pour le vrai amour.
J'ai appris...
que même si une personne ne m'aime pas comme moi j'aimerais être aimé, il est possible qu'elle me donne déjà tout cet amour dont elle est capable de donner.
J'ai appris...
que la maturité s'acquiert avec les expériences de la vie, ce que j'en ai retiré, et non avec l'âge.
J'ai appris...
qu'on ne doit jamais dire à un enfant que son rêve est irréalisable.Quelle tragédie ça serait s'il y croyait vraiment !
J'ai appris...
que ma famille ne peut pas être toujours là pour moi.Cela semble invraisemblable,mais il y a aussi des inconnus qui peuvent me choyer, m'aimer et m'apprendre à faire confiance à nouveau.
J'ai appris...
qu'une famille n'est pas toujours biologique.
J'ai appris...
que peu importe la grandeur de l'amitié, celle-ci peut parfois me blesser. Je dois apprendre à pardonner.
J'ai appris...
que je dois parfois me pardonner à moi-même car le pardon des autres n'est pas toujours suffisant.
J'ai appris...
que peu importe la grandeur de mon chagrin le monde ne s'arrêtera pas de vivre pour autant.
J'ai appris...
que lorsque deux personnes ne sont pas d'accord, cela ne veut pas dire qu'elles ne s'aiment pas. Et lorsqu'elles sont toujours d'accord, cela ne veut pas dire qu'elles s'aiment.
J'ai appris...
que je dois plutôt regarder une personne pour ce qu'elle est et non pour ce qu'elle a fait.
J'ai appris...
qu'on ne doit jamais forcer à savoir un secret à tout prix. Cela peut changer une vie à jamais.
J'ai appris...
que deux personnes peuvent regarder exactement la même chose,et la voir de façon totalement différente.
J'ai appris...
qu'il y a des différentes façons d'aimer et plusieurs moyens pour le démontrer.
J'ai appris...
que peu importe ce que nous faisons pour protéger nos enfants, ils ne sont pas à l'abri des intempéries.Lorsqu'ils se blessent, cela nous fait mal à nous aussi.
J'ai appris...
que peu importe les conséquences, ceux qui sont honnête envers eux-mêmes vont beaucoup plus loin dans la vie.
J'ai appris...
que peu importe le nombre d'amis que j'ai, je peux me sentir seul et perdu dans les moments ou j'ai le plus besoins d'eux.
J'ai appris...
que ma vie peu changer en l'espace de quelques heures, par des gens que je ne connais pas.
J'ai appris...
que lorsque je pense ne plus avoir rien à donner à un(e) ami(e) qui me demande de l'aide, je trouve toujours la force pour l'aider.
J'ai appris...
que lire et écrire peut alléger les peines.
J'ai appris...
que tous les diplômes affichés sur un mur, ne fait pas en sorte qu'une personne soit parfaite.
J'ai appris...
que les personnes que nous chérissons le plus, nous sont enlevées trop tôt.
J'ai appris...
que le mot « amour » peut avoir différente signification mais peut perdre de la valeur lorsqu'il est mal utilisé.
J'ai appris...
qu'il est parfois difficile de tracer une ligne entre ce qu'il faut dire pour ne pas blesser quelqu'un et les convictions que nous voulons.
J'ai appris...
que j'étais entouré de personnes extraordinaires.

Mais j'ai aussi appris.....
que je ne finirai jamais d'apprendre.




Rien de plus vrai




le 17 Août 2007 à 15:18
La_Divine
La_Divine
>> /

36 ans
2580 messages
À notre naissance, nous recevons tous un baluchon que nous remplissons au fil des ans.
Un petit colis de chagrin, un autre de surprises, un gros de joie , un moyen de peine.
La vie est chaque fois un commencement.
À chaque âge, elle nous apporte des naissances, des deuils.
Nous avançons toujours sans savoir ce que sera notre avenir, et notre baluchon devient de plus en plus pesant.
Nos épaules se courbent sous le poids, et parfois nous laissons à d'autres le soin de le porter mais il nous revient toujours !
C''est notre baluchon !
Il fait parti de notre vécu, de notre cheminement.

À la fin de notre vie, il est rempli de souvenirs, des légers et des lourds, des joyeux et des tristes.
Notre voyage est plein, nous ne pouvons plus rien y ajouter.
Alors, nous le déposons dans le coeur de ceux qui nous aiment.
Chacun reçoit sa part de notre héritage de vie qu'il place dans son baluchon précieusement .
C'est un trésor, qu'il garde près de son coeur car un jour, ce sera son tour de léguer le sien à tous ceux qui l'aiment.

__________________________________
Sous le ciel, il n'y a rien qui soit stable, rien qui ne dure à jamais. Entre le ciel et la terre, il n'y a qu'une demeure temporaire.

le 17 Août 2007 à 15:19
Seb.
Seb.
2118 messages
Réponse à La_Divine qui a dit :
À notre naissance, nous recevons tous un baluchon que nous remplissons au fil des ans.
Un petit colis de chagrin, un autre de surprises, un gros de joie , un moyen de peine.
La vie est chaque fois un commencement.
À chaque âge, elle nous apporte des naissances, des deuils.
Nous avançons toujours sans savoir ce que sera notre avenir, et notre baluchon devient de plus en plus pesant.
Nos épaules se courbent sous le poids, et parfois nous laissons à d'autres le soin de le porter mais il nous revient toujours !
C''est notre baluchon !
Il fait parti de notre vécu, de notre cheminement.

À la fin de notre vie, il est rempli de souvenirs, des légers et des lourds, des joyeux et des tristes.
Notre voyage est plein, nous ne pouvons plus rien y ajouter.
Alors, nous le déposons dans le coeur de ceux qui nous aiment.
Chacun reçoit sa part de notre héritage de vie qu'il place dans son baluchon précieusement .
C'est un trésor, qu'il garde près de son coeur car un jour, ce sera son tour de léguer le sien à tous ceux qui l'aiment.


très beau

__________________________________
aimer quelqu'un, c'est lui donner de l'importance à ses propres yeux, l'aider à croire en lui même...

le 17 Août 2007 à 15:26
La_Divine
La_Divine
>> /

36 ans
2580 messages
" Rémy "

On a grandi ensemble,
On a su forger notre propre personnalité,
pour ensuite suivre notre destin.

Tu étais mon confident mon conseiller,
Tu étais doux et merveilleux.
Tu étais quelqu'un de précieux
" dire combien serait au delà des mots"

Chaque merveilleux souvenir passé ou avenir
font que tu auras toujours une place
de choix dans mon coeur.

La vie m'a fait un très beau cadeau
en faisant de toi mon frère.

__________________________________
Sous le ciel, il n'y a rien qui soit stable, rien qui ne dure à jamais. Entre le ciel et la terre, il n'y a qu'une demeure temporaire.

le 17 Août 2007 à 15:35
Seb.
Seb.
2118 messages
Réponse à La_Divine qui a dit :
" Rémy "

On a grandi ensemble,
On a su forger notre propre personnalité,
pour ensuite suivre notre destin.

Tu étais mon confident mon conseiller,
Tu étais doux et merveilleux.
Tu étais quelqu'un de précieux
" dire combien serait au delà des mots"

Chaque merveilleux souvenir passé ou avenir
font que tu auras toujours une place
de choix dans mon coeur.

La vie m'a fait un très beau cadeau
en faisant de toi mon frère.


Il n'y a rien de plus beau à entendre que lorque c'est le coeur qui parle. Très touchant

PV : regarde tes chats

Message édité 1 fois
(En dernier par Seb. le 17 Août 2007 à 15:51)

__________________________________
aimer quelqu'un, c'est lui donner de l'importance à ses propres yeux, l'aider à croire en lui même...

le 19 Août 2007 à 01:29
tieutieu69
tieutieu69
>>

39 ans
176 messages
Le père de C avait trois fils.
Un jour, alors qu’ils avaient tous atteint leur majorité, il les convoqua et leur dit :
_ Mes fils, il est grand temps pour vous d’aller votre chemin, et de montrer votre valeur.

Il confia à chacun une livre de sable et leur ordonna d’en faire bon usage.
Sur ces mots il les congédia pour vingt ans, et ils partirent tous trois dans des directions opposées.
Le délai touchant à sa fin, le père de C convoqua de nouveau ses trois fils et leur demanda : « mes fils, voilà vingt années d’écoulées et je vous revoie aujourd’hui. Qu’avez-vous fait de la livre de sable que je vous ai donnée ? ».

L’aîné des trois frères se plaça face à son père et lui dit :
_ Avec ma livre de sable, j’ai fabriqué des briques pour bâtir une auberge. Avec l’argent que celle-ci m’a rapporté, j’ai fabriqué d’autres briques et j’ai agrandi mon auberge. Ainsi je prospère et les gens sont heureux de s’asseoir à mes tables. Maintenant, tout le monde se presse chez moi, je suis devenu un homme très riche et très important.

Le père de C se tourna alors vers son deuxième fils et lui demanda :
_ Et toi, qu’as-tu fait de la livre de sable que je t’ai confiée ?

_ Moi, Père, dit le second, je me suis installé près d’un village au bord duquel j’ai bâti une dune. Ainsi je protège les gens qui y habitent et les préviens du danger. Maintenant tous me respectent et m’admirent. Il en est même qui me craignent.

Vint enfin le tour de C.

_ Père, je n’ai rien fait de la livre de sable que tu m’as confié. Je l’ai posée à terre et j’ai cherché la personne avec qui il serai bon de la partager. Depuis que je l’ai rencontré, il n’est pas de jour que nous ne passons ensemble. Nous sommes devenus l’un pour l’autre et l’auberge accueillante et la dune protectrice.

Le père de C prit alors la parole et dit :

_ Je peux casser les murs de l’auberge et disperser la dune, mais ce que tu as construit, nul ne peut le détruire.
Je ne peux réduire ton amour en sable. Va, il s’est déjà transformé en or.

(petit cadeau à ma soeur pour son mariage...)

__________________________________
"tu en sais suffisament si tu sais vivre"

le 06 Septembre 2007 à 14:39
maena
maena
1567 messages
J'avais peur d'être seul, jusqu'à ce que...
J'ai appris à m'aimer moi-même.

J'avais peur de l'échec, jusqu'à ce que...
Je me suis rendu compte que j'échouais si je n'osais pas.

J'avais peur que l'on me repousse, jusqu'à ce que...
J'ai compris que je devais croire en moi-même.

J'avais peur de la douleur, jusqu'à ce que...
J'ai appris qu'elle était nécessaire pour grandir.

J'avais peur de la vérité, jusqu'à ce que...
J'ai découvert la laideur des mensonges.

J'avais peur de la mort, jusqu'à ce que...
J'ai appris qu'elle n'était pas une fin mais un commencement.

J'avais peur de la haine, jusqu'à ce que...
Je me suis rendu compte quelle n'était pas autre chose que de l'ignorance.
J'avais peur du ridicule, jusqu'à ce que...
J'ai appris de rire de moi-même.

J'avais peur de vieillir, jusqu'à ce que...
J'ai compris que je gagnais en sagesse, jour après jour.

J'avais peur de ce que les gens pensaient de moi, jusqu'à ce que...
Je me suis rendu compte que de toute façon elles auraient une opinion de moi.

J'avais peur du passé, jusqu'à ce que...
J'ai compris qu'il ne pouvait plus me blesser.

J'avais peur de l'obscurité, jusqu'à ce que...
J'ai vu la beauté de la lumière d'une étoile.

J'avais peur du changement, jusqu'à ce que...
J'ai vu que même le plus beau papillon devait passer par une métamorphose.

Que nos vies soient chaque jour plus riches, et si nous nous sentons défaillir...
N'oublions pas qu'à la fin, il y a toujours quelque chose de plus.

__________________________________
Vivre aujourd'hui le meilleur possible, car hier est passé et demain ne viendra peut etre jamais...

le 06 Septembre 2007 à 14:47
GEK
GEK
1809 messages
24 ans et déjà plus de sagesse que de plus anciens. Je serai bien curieux d'aller sonder ton âme pour prendre la mesure du nombre de tes cycles.

Tu n'en es de toute façon pas à ton premier passage ici bas.

Respect

__________________________________
Toutes les heures passent, la dernière tue...


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires