En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Amoureux de l'écriture - Page 6

Amoureux de l'écriture - Page 6

Index du forum Littérature et BD

1|2|3|4|5|6|7|8|9|10|11|

Auteur Message
le 03 Août 2007 à 14:46
maena
maena
1567 messages
On se persuade souvent soi-même que la vie sera meilleure après s'être marié, après avoir eu un enfant et, ensuite, après en avoir eu un autre. Plus tard, on se sent frustré, parce que nos enfants ne sont pas encore assez grands et on pense que l'on sera mieux quand ils le seront. On est alors convaincu que l'on sera plus heureux quand ils auront passé cette étape.
On se dit que notre vie sera complète quand les choses iront mieux pour notre conjoint, quand on possèdera une plus belle voiture ou une plus grande maison, quand on pourra aller en vacances, quand on sera à la retraite.

La vérité est qu'il n'y a pas de meilleur moment pour être heureux, que le moment présent. Si ce n'est pas maintenant, quand serait-ce ? La vie sera toujours pleine de défis à atteindre et de projets à terminer. Il est préférable de l'admettre et de décider d'être heureux maintenant qu'il est encore temps.

"Pendant longtemps, j'ai pensé que ma vie allait enfin commencer. la vraie vie ! Mais il y avait toujours un obstacle sur le chemin, un problème qu'il fallait résoudre en premier, un thème non terminé, un temps à passer, une dette à payer. Et alors, là, la vie allait commencer ! Jusqu'à ce que je me rende compte que ces obstacles étaient justement ma vie".

Cette perspective m'a aidé à comprendre qu'il n'y a pas un chemin qui mène au bonheur. Le bonheur est le chemin. Ainsi, passe chaque moment que nous avons et, plus encore, quand on partage ce moment avec quelqu'un de spécial, suffisamment spécial pour partager notre temps, et que l'on se rappelle que le temps n'attend pas. Alors, il faut arrêter d'attendre de terminer ses études, d'augmenter son salaire, de se marier, d'avoir des enfants, que ses enfants partent de la maison ou, simplement, le vendredi soir, le dimanche matin, le printemps, l'été, l'automne ou l'hiver, pour décider qu'il n'y a pas de meilleur moment que maintenant pour être heureux.

__________________________________
Vivre aujourd'hui le meilleur possible, car hier est passé et demain ne viendra peut etre jamais...

le 03 Août 2007 à 14:48
maena
maena
1567 messages
LE BONHEUR EST UNE TRAJECTOIRE ET NON PAS UNE DESTINATION.

Il n'en faut pas beaucoup pour être heureux. Il suffit juste d'apprécier chaque petit moment et de le sacrer comme l'un des meilleurs moments de sa vie :

Tomber amoureux,
Rire jusqu'à en avoir mal au ventre, ou des crampes aux mâchoires,
Trouver un tas de nouveaux méls sur sa boîte quand on revient de vacances,
Conduire vers des paysages magnifiques en terre inconnue,
Se coucher dans son lit en écoutant la pluie tomber dehors,
Sortir de la douche et s'essuyer avec une serviette toute chaude,
Réussir son dernier examen,
Avoir une conversation intéressante,
Retrouver de l'argent dans un pantalon que l'on n'a pas porté depuis des lustres,
Rire de soi-même,
Rire sans raison particulière,
Entendre accidentellement quelqu'un dire quelque chose de bien sur soi,
Se réveiller en pleine nuit en se rendant compte que l'on peut encore dormir quelques heures,
Écouter une chanson qui nous rappelle un moment chéri,
Se faire de nouveaux amis,
Voir contents les gens que l'on aime,
Rendre visite à un vieil ami et se rendre compte que les choses n'ont pas changé entre vous,
Admirer un coucher de soleil,
Se faire tranquillement masser le dos et s'endormir paisiblement,
Sentir un vent doux et frais nous caresser la joue,
Entendre dire que l'on nous aime et vivre paisiblement tous les petits moments qui nous réchauffent le coeur et l'âme.
Les vrais amis viennent dans les bons moments quand on les appelle et dans les mauvais moments, ils viennent d'eux-mêmes.
Après ça, une bonne réflexion s'impose.

Aller ....j'arrête sinon je vais remplir le forum, mais j'adore ce genre de texte

__________________________________
Vivre aujourd'hui le meilleur possible, car hier est passé et demain ne viendra peut etre jamais...

le 03 Août 2007 à 14:49
moa
moa
29818 messages
Tout est très beau à lire mais mettez les auteurs , un c'est normal , deux ça peut nous inciter à les lire.

__________________________________
Appelez moi Elsa , tout simplement ..plus on pédale moins fort .. moins on avance plus vite ./

le 03 Août 2007 à 14:51
maena
maena
1567 messages
Réponse à moa qui a dit :
Tout est très beau à lire mais mettez les auteurs , un c'est normal , deux ça peut nous inciter à les lire.


Le problème du moins pour les textes que j'ai mis, c'est que cet un auteur anonyme et c'est bien dommage

__________________________________
Vivre aujourd'hui le meilleur possible, car hier est passé et demain ne viendra peut etre jamais...

le 03 Août 2007 à 14:53
moa
moa
29818 messages
Réponse à maena qui a dit :
Le problème du moins pour les textes que j'ai mis, c'est que cet un auteur anonyme et c'est bien dommage


ah pas grave mais le mettre c'est bien aussi !
Bises .

__________________________________
Appelez moi Elsa , tout simplement ..plus on pédale moins fort .. moins on avance plus vite ./

le 03 Août 2007 à 15:00
cortescolon
cortescolon
444 messages
Réponse à moa qui a dit :
ah pas grave mais le mettre c'est bien aussi !
Bises .


salut moa ça faisait longtemps
le 03 Août 2007 à 15:03
maena
maena
1567 messages
bah c'est qui est beau aussi alors .....

Pour nous parfois...
Des forces extérieures créent
Des tensions qui affectent nos vies
De façon imprévisible.
Quelquefois nous laissons nos humeurs prendre le dessus ;
Et ce que nous accomplissons n'est pas
Toujours à la mesure de nos ambitions ;
Nos projets s'évanouissent et nos rêves semblent trop lointains
Pour laisser tout espoir...

Mais au fond de moi,
Je porte toujours notre amour
Et je sais que nous ne devons
Jamais cesser de faire tout ce qui est en notre pouvoir
Pour rendre la vie meilleure...

Après tout...
Nous avons choisi d'être ensemble dans cette vie,
et avec un peu d'effort et de compréhension,
avec beaucoup de patience et d'amour,
c'est ensemble que nous allons vivre heureux.

Pour toujours.

__________________________________
Vivre aujourd'hui le meilleur possible, car hier est passé et demain ne viendra peut etre jamais...

le 03 Août 2007 à 16:20
maena
maena
1567 messages
Les paroles sont des armes
Sois prudent dans tes jugements.
Les paroles sont des armes puissantes qui peuvent faire beaucoup de mal.
Que ta langue ne ridiculise jamais personne.
Que ta grande bouche ne diminue personne.
Une parole dure, une parole vive peut brûler longtemps dans le fond du coeur, y laisser une cicatrice.
Tolère que les autres soient autres, qu'il pensent autrement, fassent autrement, sentent autrement et parlent autrement.
Dans tes paroles sois généreux et clément.
Les paroles doivent êtres des lumières.
Les paroles doivent réconcilier, rapprocher et apaiser.
Là où les paroles deviennent des armes, on se retrouve face à face comme des ennemis.
La vie est bien trop courte et notre monde bien trop petit pour en faire un champ de bataille.
Glanure

Il faut en prendre de la graine

__________________________________
Vivre aujourd'hui le meilleur possible, car hier est passé et demain ne viendra peut etre jamais...

le 03 Août 2007 à 16:26
maena
maena
1567 messages
encore un petit

Deux êtres heureux
deux êtres amoureux
pour certains c'est difficile à avaler
faut dire que ça les fait chier
Ils savent pas vraiment pourquoi
ça les dérangent,
mais ça les énerve, ça les ronge
ils ont envie de blesser,
de casser,
de briser

Alors pour ces gens-la, qui se sentent concernés,
j'ai écrit ces quelques lignes, pour dire ce que je pensais

Ils devraient peut-être se poser des questions
prendre du temps pour un peu de réflexion
« pourquoi j'aime pas les voir amoureux ? »
« pourquoi je supporte pas leur bonheur ? »

Et peut-être, s'ils se mettent en question,
s'ils cherchent dans leurs coeurs, ils admettront
que la réponse, c'est justement
parce qu'eux aussi il ont envie de ressentir ça,
ils aimeraient tant être a leur place, mais c'est pas le cas

Alors vu qu'ils ont pas encore cette chance,
ils attaquent, ils critiquent, ils mentent, ils foncent
ils se disent peut-être « Si je peux les séparer,
ils seront seuls, malheureux, comme moi quoi, pareil »

Mais la vie passe si vite, alors perd plus une minute,
au lieu de gaspiller ton temps à foutre ta merde
admets que ça fait mal que toi t'as personne à perdre

Alors au lieu de détruire l'amour que d'autres ont trouvé
concentre-toi sur TA vie, améliore ta personnalité
comme ça t'auras plus de chance de trouver aussi
la personne de tes rêves, pour partager un bout de ta vie

Mais pour ceux qui l'ont déjà trouvé, même si c'est pas toi,
laisse leurs vivre leur vie, respecte leurs choix
parce que dans ce monde si plein de malheur,
au fond on est tous pareil, on cherche tous le bonheur...

Il est un peu pour ceux qui t'on fait chi... ma belle tu te reconnaitra

Message édité 1 fois
(En dernier par maena le 03 Août 2007 à 16:29)

__________________________________
Vivre aujourd'hui le meilleur possible, car hier est passé et demain ne viendra peut etre jamais...

le 03 Août 2007 à 16:37
dean47
dean47
2676 messages
Moi je suis amoureux de l'écriture mais l'écriture ne l'est pas de moi,pour tout cela je lui fait la gueule en lui disant: eh baby mais que t'ai je fait pour tant de haine ,connace!!!!!

__________________________________
Mon coeur bat pour toi en permanence....si tu disparait..je disparait aussi

le 03 Août 2007 à 16:39
maena
maena
1567 messages
Réponse à dean47 qui a dit :
Moi je suis amoureux de l'écriture mais l'écriture ne l'est pas de moi,pour tout cela je lui fait la gueule en lui disant: eh baby mais que t'ai je fait pour tant de haine ,connace!!!!!


Bah tu a pété un boulon

__________________________________
Vivre aujourd'hui le meilleur possible, car hier est passé et demain ne viendra peut etre jamais...

le 03 Août 2007 à 17:54
ikra
ikra
32 messages
Réponse à maena qui a dit :
bah c'est qui est beau aussi alors .....

Pour nous parfois...
Des forces extérieures créent
Des tensions qui affectent nos vies
De façon imprévisible.
Quelquefois nous laissons nos humeurs prendre le dessus ;
Et ce que nous accomplissons n'est pas
Toujours à la mesure de nos ambitions ;
Nos projets s'évanouissent et nos rêves semblent trop lointains
Pour laisser tout espoir...

Mais au fond de moi,
Je porte toujours notre amour
Et je sais que nous ne devons
Jamais cesser de faire tout ce qui est en notre pouvoir
Pour rendre la vie meilleure...

Après tout...
Nous avons choisi d'être ensemble dans cette vie,
et avec un peu d'effort et de compréhension,
avec beaucoup de patience et d'amour,
c'est ensemble que nous allons vivre heureux.

Pour toujours.



ne perd pas ton temps avec quelqu'un qui n'ai pas disponible pour toi
le 03 Août 2007 à 19:50
Outis
Outis
363 messages
NOUS SOMMES EN 2070

Je viens d’avoir 50 ans, mais j’en parais 85.
J’ai de gros problèmes rénaux car je bois très peu d’eau. Je crois que je n’en ai plus pour longtemps.
Aujourd’hui, je suis une des personnes les plus âgées de cette société
Je me souviens, quand j’avais 5 ans, Tout était très différent.
Il y avait beaucoup d’arbres dans les parcs, les maisons avaient de jolis jardins et je pouvais profiter d’un bain et rester sous la douche pendant une heure.
Maintenant, nous utilisons des serviettes humidifiées d’huile minérale pour nous laver.
Avant, toutes les femmes montraient leurs belles chevelures.
A présent, nous devons nous raser la tête pour la garder propre sans utiliser d’eau.
Avant, mon père lavait sa voiture avec de l’eau qui sortait du tuyau d’arrosage.
Aujourd’hui, les enfants ont du mal à croire que l’on pouvait consommer de l’eau pour cet usage.
Je me souviens qu’il y avait beaucoup d’avertissements qui disaient : ”FAITES ATTENTION A L’EAU”, mais personne n’y prenait garde. Les gens pensaient que l’eau était inépuisable.
Aujourd’hui, tous les fleuves, barrages, lagunes et nappes phréatiques sont irrémédiablement pollués ou asséchés.
Le paysage alentour n’est plus qu’un immense désert.
Les infections gastro-intestinales, maladies de la peau et des voies urinaires sont les principales causes de mortalité.
L’industrie est paralysée et le taux de chômage dramatique.
Les usines de désalinisation d’eau de mer sont la principale source d’emplois.
Elles te donnent de l’eau potable en guise de salaire.
Les agressions pour un bidon d’eau sont monnaie courante dans les rues désertes.
La nourriture est à 80% synthétique.
Avant, on recommandait à une personne adulte de boire 8 verres d’eau par jour.
Aujourd’hui, je ne peux plus en boire qu’un demi verre.
Faute de pouvoir laver nos vêtements, nous les jetons, ce qui augmente la quantité d’ordures.
Nous avons dû revenir aux fosses d’aisances (fosses septiques) comme au siècle passé, car les réseaux d’égouts ne fonctionnent plus à cause du manque d’eau.
Les gens font peur à voir : leurs corps sont affaiblis, fripés car déshydratés, couverts de plaies à cause des rayons ultraviolets qui ne sont plus filtrés dans l’atmosphère à cause du trou de la couche d’ozone.
A cause de la sécheresse cutanée, une jeune femme de 20 ans en paraît 40.
Les scientifiques font des recherches, mais il n’y a aucune solution envisageable.
On ne peut pas fabriquer d’eau.
L’oxygène aussi est dégradé à cause du manque d’arbres, ce qui diminue le quotient intellectuel des nouvelles générations.
La morphologie des spermatozoïdes d’un grand nombre d’individus s’est modifiée...
Ce qui entraîne beaucoup de naissances d’enfants victimes d’insuffisances, de mutations et de malformations.
Le gouvernement nous fait même payer une taxe sur l’air que nous respirons : 137 m3 par adulte et par jour.
Ceux qui ne peuvent pas payer est chassés des "zones ventilées", qui sont équipées de gigantesques poumons mécaniques fonctionnant grâce à l’énergie solaire.L’air n’y est pas de très bonne qualité, mais au moins on peut respirer.L’âge moyen est de 35 ans.
Certains pays ont réussi à préserver des îlots de végétation avec leur propre cours d’eau. Ces zones sont surveillées de très près par l’armée. L’eau est devenue une denrée rare, un trésor très convoité, bien plus encore que l’or ou les diamants.
Ici en revanche, il n’y a plus d’arbres car il ne pleut quasiment jamais, et quand il se met à pleuvoir, c’est une pluie acide qui tombe.
Il n’y a plus de saisons à cause des changements climatiques (effet de serre) et des activités polluantes du XX ème siècle.
On nous avait pourtant prévenus qu’il fallait prendre soin de notre environnement, mais personne n’en faisait cas.
Lorsque ma fille me demande de lui raconter comment c’était quand j’étais jeune, je lui décris comme les forêts étaient belles.Je lui parle de la pluie, des fleurs, du plaisir que c’était de se baigner et de pouvoir pêcher dans les rivières et les lacs, de boire autant d’eau qu’on voulait et de la bonne santé des gens.
Elle me demande :
- Papa ! Pourquoi y’a plus d’eau ?
J’ai alors la gorge serrée...Je ne peux m’empêcher de me sentir coupable, parce que j’appartiens à la génération qui a achevé la destruction de notre environnement en ne prenant tout simplement pas au sérieux des avertissements pourtant si nombreux.
J’appartiens à la dernière génération qui aurait pu changer le cours des choses, mais qui en a décidé autrement.
Aujourd’hui, nos enfants en payent le prix fort.
Franchement, je pense que la vie sur cette Terre ne sera plus possible d’ici peu car la destruction de l’environnement est arrivée à un point de non retour.
Comme j’aimerais revenir en arrière et faire en sorte que l’humanité toute entière ait compris cela... au moment où nous pouvions encore faire quelque chose pour sauver notre planète… la Terre

*La prise de conscience globale et nécessaire sur le sort de l’eau.
C’est déjà notre réalité.
Fais-le pour tes enfants, et si tu n’en a pas encore, peut-être en auras-tu un jour.
Ne leur laisse pas un enfer en héritage…
Laisse leur la vie !


Auteur : Ria Ellwanger(

__________________________________
Si on vous le demande, dite que je ne suis: " personne "

le 03 Août 2007 à 20:01
aimela
aimela
6710 messages
Réponse à Outis qui a dit :
NOUS SOMMES EN 2070

Je viens d’avoir 50 ans, mais j’en parais 85.
J’ai de gros problèmes rénaux car je bois très peu d’eau. Je crois que je n’en ai plus pour longtemps.
Aujourd’hui, je suis une des personnes les plus âgées de cette société
Je me souviens, quand j’avais 5 ans, Tout était très différent.
Il y avait beaucoup d’arbres dans les parcs, les maisons avaient de jolis jardins et je pouvais profiter d’un bain et rester sous la douche pendant une heure.
Maintenant, nous utilisons des serviettes humidifiées d’huile minérale pour nous laver.
Avant, toutes les femmes montraient leurs belles chevelures.
A présent, nous devons nous raser la tête pour la garder propre sans utiliser d’eau.
Avant, mon père lavait sa voiture avec de l’eau qui sortait du tuyau d’arrosage.
Aujourd’hui, les enfants ont du mal à croire que l’on pouvait consommer de l’eau pour cet usage.
Je me souviens qu’il y avait beaucoup d’avertissements qui disaient : ”FAITES ATTENTION A L’EAU”, mais personne n’y prenait garde. Les gens pensaient que l’eau était inépuisable.
Aujourd’hui, tous les fleuves, barrages, lagunes et nappes phréatiques sont irrémédiablement pollués ou asséchés.
Le paysage alentour n’est plus qu’un immense désert.
Les infections gastro-intestinales, maladies de la peau et des voies urinaires sont les principales causes de mortalité.
L’industrie est paralysée et le taux de chômage dramatique.
Les usines de désalinisation d’eau de mer sont la principale source d’emplois.
Elles te donnent de l’eau potable en guise de salaire.
Les agressions pour un bidon d’eau sont monnaie courante dans les rues désertes.
La nourriture est à 80% synthétique.
Avant, on recommandait à une personne adulte de boire 8 verres d’eau par jour.
Aujourd’hui, je ne peux plus en boire qu’un demi verre.
Faute de pouvoir laver nos vêtements, nous les jetons, ce qui augmente la quantité d’ordures.
Nous avons dû revenir aux fosses d’aisances (fosses septiques) comme au siècle passé, car les réseaux d’égouts ne fonctionnent plus à cause du manque d’eau.
Les gens font peur à voir : leurs corps sont affaiblis, fripés car déshydratés, couverts de plaies à cause des rayons ultraviolets qui ne sont plus filtrés dans l’atmosphère à cause du trou de la couche d’ozone.
A cause de la sécheresse cutanée, une jeune femme de 20 ans en paraît 40.
Les scientifiques font des recherches, mais il n’y a aucune solution envisageable.
On ne peut pas fabriquer d’eau.
L’oxygène aussi est dégradé à cause du manque d’arbres, ce qui diminue le quotient intellectuel des nouvelles générations.
La morphologie des spermatozoïdes d’un grand nombre d’individus s’est modifiée...
Ce qui entraîne beaucoup de naissances d’enfants victimes d’insuffisances, de mutations et de malformations.
Le gouvernement nous fait même payer une taxe sur l’air que nous respirons : 137 m3 par adulte et par jour.
Ceux qui ne peuvent pas payer est chassés des "zones ventilées", qui sont équipées de gigantesques poumons mécaniques fonctionnant grâce à l’énergie solaire.L’air n’y est pas de très bonne qualité, mais au moins on peut respirer.L’âge moyen est de 35 ans.
Certains pays ont réussi à préserver des îlots de végétation avec leur propre cours d’eau. Ces zones sont surveillées de très près par l’armée. L’eau est devenue une denrée rare, un trésor très convoité, bien plus encore que l’or ou les diamants.
Ici en revanche, il n’y a plus d’arbres car il ne pleut quasiment jamais, et quand il se met à pleuvoir, c’est une pluie acide qui tombe.
Il n’y a plus de saisons à cause des changements climatiques (effet de serre) et des activités polluantes du XX ème siècle.
On nous avait pourtant prévenus qu’il fallait prendre soin de notre environnement, mais personne n’en faisait cas.
Lorsque ma fille me demande de lui raconter comment c’était quand j’étais jeune, je lui décris comme les forêts étaient belles.Je lui parle de la pluie, des fleurs, du plaisir que c’était de se baigner et de pouvoir pêcher dans les rivières et les lacs, de boire autant d’eau qu’on voulait et de la bonne santé des gens.
Elle me demande :
- Papa ! Pourquoi y’a plus d’eau ?
J’ai alors la gorge serrée...Je ne peux m’empêcher de me sentir coupable, parce que j’appartiens à la génération qui a achevé la destruction de notre environnement en ne prenant tout simplement pas au sérieux des avertissements pourtant si nombreux.
J’appartiens à la dernière génération qui aurait pu changer le cours des choses, mais qui en a décidé autrement.
Aujourd’hui, nos enfants en payent le prix fort.
Franchement, je pense que la vie sur cette Terre ne sera plus possible d’ici peu car la destruction de l’environnement est arrivée à un point de non retour.
Comme j’aimerais revenir en arrière et faire en sorte que l’humanité toute entière ait compris cela... au moment où nous pouvions encore faire quelque chose pour sauver notre planète… la Terre

*La prise de conscience globale et nécessaire sur le sort de l’eau.
C’est déjà notre réalité.
Fais-le pour tes enfants, et si tu n’en a pas encore, peut-être en auras-tu un jour.
Ne leur laisse pas un enfer en héritage…
Laisse leur la vie !


Auteur : Ria Ellwanger(


J'ai déjà lu ce texte par ailleurs, je ne me rappelle plus où ,je suis contente de le retrouver Ecris-tu toi aussi ?

__________________________________
l'éternel féminin rend l'homme semblableà un crétin ( Dali)

le 03 Août 2007 à 20:13
moa
moa
29818 messages
Réponse à cortescolon qui a dit :
salut moa ça faisait longtemps


ah te voilà ! Tu m'as manqué ! alors cette écriture ?.... on en a encore un petit morceau à lire ?

__________________________________
Appelez moi Elsa , tout simplement ..plus on pédale moins fort .. moins on avance plus vite ./

le 03 Août 2007 à 20:25
Chrix59
Chrix59
1666 messages
Réponse à Outis qui a dit :
NOUS SOMMES EN 2070

Je viens d’avoir 50 ans, mais j’en parais 85.
J’ai de gros problèmes rénaux car je bois très peu d’eau. Je crois que je n’en ai plus pour longtemps.
Aujourd’hui, je suis une des personnes les plus âgées de cette société
Je me souviens, quand j’avais 5 ans, Tout était très différent.
Il y avait beaucoup d’arbres dans les parcs, les maisons avaient de jolis jardins et je pouvais profiter d’un bain et rester sous la douche pendant une heure.
Maintenant, nous utilisons des serviettes humidifiées d’huile minérale pour nous laver.
Avant, toutes les femmes montraient leurs belles chevelures.
A présent, nous devons nous raser la tête pour la garder propre sans utiliser d’eau.
Avant, mon père lavait sa voiture avec de l’eau qui sortait du tuyau d’arrosage.
Aujourd’hui, les enfants ont du mal à croire que l’on pouvait consommer de l’eau pour cet usage.
Je me souviens qu’il y avait beaucoup d’avertissements qui disaient : ”FAITES ATTENTION A L’EAU”, mais personne n’y prenait garde. Les gens pensaient que l’eau était inépuisable.
Aujourd’hui, tous les fleuves, barrages, lagunes et nappes phréatiques sont irrémédiablement pollués ou asséchés.
Le paysage alentour n’est plus qu’un immense désert.
Les infections gastro-intestinales, maladies de la peau et des voies urinaires sont les principales causes de mortalité.
L’industrie est paralysée et le taux de chômage dramatique.
Les usines de désalinisation d’eau de mer sont la principale source d’emplois.
Elles te donnent de l’eau potable en guise de salaire.
Les agressions pour un bidon d’eau sont monnaie courante dans les rues désertes.
La nourriture est à 80% synthétique.
Avant, on recommandait à une personne adulte de boire 8 verres d’eau par jour.
Aujourd’hui, je ne peux plus en boire qu’un demi verre.
Faute de pouvoir laver nos vêtements, nous les jetons, ce qui augmente la quantité d’ordures.
Nous avons dû revenir aux fosses d’aisances (fosses septiques) comme au siècle passé, car les réseaux d’égouts ne fonctionnent plus à cause du manque d’eau.
Les gens font peur à voir : leurs corps sont affaiblis, fripés car déshydratés, couverts de plaies à cause des rayons ultraviolets qui ne sont plus filtrés dans l’atmosphère à cause du trou de la couche d’ozone.
A cause de la sécheresse cutanée, une jeune femme de 20 ans en paraît 40.
Les scientifiques font des recherches, mais il n’y a aucune solution envisageable.
On ne peut pas fabriquer d’eau.
L’oxygène aussi est dégradé à cause du manque d’arbres, ce qui diminue le quotient intellectuel des nouvelles générations.
La morphologie des spermatozoïdes d’un grand nombre d’individus s’est modifiée...
Ce qui entraîne beaucoup de naissances d’enfants victimes d’insuffisances, de mutations et de malformations.
Le gouvernement nous fait même payer une taxe sur l’air que nous respirons : 137 m3 par adulte et par jour.
Ceux qui ne peuvent pas payer est chassés des "zones ventilées", qui sont équipées de gigantesques poumons mécaniques fonctionnant grâce à l’énergie solaire.L’air n’y est pas de très bonne qualité, mais au moins on peut respirer.L’âge moyen est de 35 ans.
Certains pays ont réussi à préserver des îlots de végétation avec leur propre cours d’eau. Ces zones sont surveillées de très près par l’armée. L’eau est devenue une denrée rare, un trésor très convoité, bien plus encore que l’or ou les diamants.
Ici en revanche, il n’y a plus d’arbres car il ne pleut quasiment jamais, et quand il se met à pleuvoir, c’est une pluie acide qui tombe.
Il n’y a plus de saisons à cause des changements climatiques (effet de serre) et des activités polluantes du XX ème siècle.
On nous avait pourtant prévenus qu’il fallait prendre soin de notre environnement, mais personne n’en faisait cas.
Lorsque ma fille me demande de lui raconter comment c’était quand j’étais jeune, je lui décris comme les forêts étaient belles.Je lui parle de la pluie, des fleurs, du plaisir que c’était de se baigner et de pouvoir pêcher dans les rivières et les lacs, de boire autant d’eau qu’on voulait et de la bonne santé des gens.
Elle me demande :
- Papa ! Pourquoi y’a plus d’eau ?
J’ai alors la gorge serrée...Je ne peux m’empêcher de me sentir coupable, parce que j’appartiens à la génération qui a achevé la destruction de notre environnement en ne prenant tout simplement pas au sérieux des avertissements pourtant si nombreux.
J’appartiens à la dernière génération qui aurait pu changer le cours des choses, mais qui en a décidé autrement.
Aujourd’hui, nos enfants en payent le prix fort.
Franchement, je pense que la vie sur cette Terre ne sera plus possible d’ici peu car la destruction de l’environnement est arrivée à un point de non retour.
Comme j’aimerais revenir en arrière et faire en sorte que l’humanité toute entière ait compris cela... au moment où nous pouvions encore faire quelque chose pour sauver notre planète… la Terre

*La prise de conscience globale et nécessaire sur le sort de l’eau.
C’est déjà notre réalité.
Fais-le pour tes enfants, et si tu n’en a pas encore, peut-être en auras-tu un jour.
Ne leur laisse pas un enfer en héritage…
Laisse leur la vie !


Auteur : Ria Ellwanger(


ca c du texte mais malheureusement les gens ne sont pas assez conscient de l'enjeu que represente le manue d'eau.
merci d'avoir rappellé a l'ordre ceux qui viendront lire ton post!

__________________________________

le 03 Août 2007 à 20:35
Outis
Outis
363 messages
Réponse à aimela qui a dit :
J'ai déjà lu ce texte par ailleurs, je ne me rappelle plus où ,je suis contente de le retrouver Ecris-tu toi aussi ?


Non , je n'écrit pas mais j'apprécie de lire de beaux texte comme celui que je vous ai présenter et les faire découvrir afin que le maximum de personnes prennent conscience de la richesse que nous avons tout au tour de nous et que malheureusement nous négligeons trop souvent...
Cet écrit et paru dans : la revue "Crónica de los Tiempos"d’avril 2002

__________________________________
Si on vous le demande, dite que je ne suis: " personne "

le 03 Août 2007 à 20:49
Outis
Outis
363 messages
Réponse à Chrix59 qui a dit :
ca c du texte mais malheureusement les gens ne sont pas assez conscient de l'enjeu que represente le manue d'eau.
merci d'avoir rappellé a l'ordre ceux qui viendront lire ton post!


Merci Chrix59 de l'avoir lu mais je ne cherche nullement a rappelé a l'ordre ceux qui voudront bien allez jusqu'au bout de la lecture.
La prise de conscience et une chose personnel que chacun possède en soit et qui et plus développer chez certain ...c'est tout...
J’ai juste voulu ouvrir une porte à la discussion pour ceux qui le désire et chacun et libre de s’exprimer …Pour ma part, ce n’était qu’un moment de lecture que je proposais.

__________________________________
Si on vous le demande, dite que je ne suis: " personne "

le 05 Août 2007 à 17:49
tieutieu69
tieutieu69
>>

39 ans
176 messages
bonjour à tous, et bravo à tous pour vos textes.
j'ai une amie qui vient d'accoucher (elle s'appelle Soraya et son mari Riade, et sont tres croyants vous comprendrez en lisant) d'un petit Gibril. Alors pour la naissance je lui fait ce petit cadeau. C'est beau la vie...

D’un cadeau insensé
celui qui naît devient sens
car encore près de son Dieu
il n’était que murmure
et espoir d’oreiller

Ainsi naît Gibril
parole sereine
murmure de son Dieu
à l’oreille de Riade

Ainsi Gibril explore-t-il
l’attente et le désir
car enfin
à l’oreille de son Dieu

il murmure la vie

Ainsi parle Soraya
et ce cadeau qu’on eut cru insensé
est né sans murmure

mais dans la joie et son cri

Que cette naissance
soit le tapis de la rencontre
une parole qui donne sens
à ceux qui l’écoutent

et l’offrent en partage

Ainsi va Amine
vers cette parole qui se rencontre
et le tapis de la naissance
devient la tente du murmure fraternel

et tout frère est écoute

Ainsi naît Gibril
qui dort maintenant
dans un murmure apaisé
qui se donne en cadeau

c’est le sein de sa mère

et s’il vient à se réveiller
Soraya :
calme son orage
sur ton oreiller de sourire

ton sein devenu murmure

car
si tu lui murmure l’amour
cadeau insensé
alors son sourire sera le sens

de ton nom
ton sang

ta famille.

__________________________________
"tu en sais suffisament si tu sais vivre"

le 06 Août 2007 à 14:28
maena
maena
1567 messages
La prise de conscience que nous appartenons à une humanité commune, et que cette appartenance est plus fondamentale que tout autre appartenance, a changé beaucoup de mes attitudes et ma vision de l'être humain. Elle m'a aidé à me libérer de compulsions égocentriques et de blessures intérieures, m'a incité à mieux accueillir ceux qui sont différents, les « étrangers », et même ceux qui nous agressent, les « ennemis ». Passer de l'égoïsme à l'amour, de l'esclavage à la liberté, de l'enfermement sur soi à l'ouverture aux autres, c'est grandir ; c'est le chemin vers la pleine maturité humaine.
Nous sommes tous appelés à la libération du coeur, à nous ouvrir aux autres et à découvrir ce qui fait le fond de notre être, notre humanité commune. Mais cette libération est un long cheminement, depuis l'angoisse et l'enfermement sur nous-mêmes, où nous nous sentons coupés des autres, jusqu'à un amour plénier qui nous transforme et nous permet d'aider les autres à se transformer. Ce cheminement, nous ne pouvons l'accomplir seuls. Il implique que nous appartenions, à un moment ou un autre, à un groupe ouvert qui aide chacun à vivre un dialogue harmonieux avec les autres, à l'intérieur comme à l'extérieur du groupe. [...]

On peut s'étonner que les faibles et les exclus puissent être des maîtres en humanité, mais c'est la vérité que je découvre en vivant avec eux.

Jean Vanier, Accueillir notre humanité, Ed. Presses de la Renaissance
Moa y'a son petit Nom

__________________________________
Vivre aujourd'hui le meilleur possible, car hier est passé et demain ne viendra peut etre jamais...


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires