En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Donnez moi l'envie de lire vos livres... - Page 1

Donnez moi l'envie de lire vos livres... - Page 1

Index du forum Littérature et BD

1|2|

Auteur Message
le 08 Juin 2005 à 23:40
Libellule
Libellule
258 messages
On dit pas trop de littéraire sur Proximeety, c'est peut être vrai, pourtant certains d'entre nous lisent, un peu, beaucoup, passionnément...On en parle, on en discute, on se passe des titres et des auteurs connus ou nettement moins.
Mais moi ce que j'aime c'est quand même lire un petit bout de vos livres, juste pour en avoir le goût, pour me faire envie...
Déposez ici vos extraits en n'oubliant pas de préciser, bien sur, le titre et l'auteur et faites nous partager vos impressions et vos choix.
Chers lecteurs, c'est à vous...

Message édité 1 fois
(En dernier par Libellule le 08 Juin 2005 à 23:48)

__________________________________

le 08 Juin 2005 à 23:47
Libellule
Libellule
258 messages
Le premier post est pour moi...
" Le crime de l'hôtel Saint -Florentin" de Jean-François Parot.
Si vous aimez les textes mélangeant l'histoire à la fiction, les polars "grand siècle" allez-y! C'est très bien écrit, et quand on a passé la petite difficulté des termes en vieux français qui ne sont plus utilisés de nos jours, c'est un pur bonheur!
Juste pour vous donner le goût, il existe plusieurs livres, le premier est "L'enigme des blancs manteaux"
Ici nous somme chez Monsieur de Noblecourt ancien procureur, et en présence de Monsieur Nicolas Le Floch le héros du livre comissaire au Châtelet, Louis son fils en l’honneur de qui est donné ce dîner, Monsieur Pierre Bourdeau inspecteur et bras droit de Nicolas Le Floch, Monsieur de la Borde ancien premier valet de Louis XV et Monsieur Guillaume Semacgus chirurgien de marine de son état.

« ….Il constatait, à la fin des fins, que ces quelques mois s’étaient écoulés rapidement dans une grande agitation et remue ménage d’impressions et de sentiments. Un long cri le tira de sa réflexion.
-Le gigot farci à la royale accompagné de ses rissoles de mousserons ! claironna La Borde, qui portait à bout de bras un plat d’argent d’où montaient d’odorantes volutes.
-Ne croirait-on pas le héraut des armes de France, s’exclama Noblecourt dont le regard luisait déjà de convoitise. Il ne lui manque que le tabard.
-Et cela, qu’est-ce donc ? S’enquit La Borde en désignant le tablier blanc dont il était drapé.
Louis apparut à son tour, le visage enflammé par la chaleur des potagers, avec une porcelaine remplie d’une pyramide de rissoles disposées sur un torchon. Nicolas décida de se mettre au diapason de la gaîté qui montait.
-Et qu’allons nous boire avec tout cela ? Bourdeau tira deux flacons de sous la table.
-Du Saint-Nicolas de Bourgueil, couleur de prune !
-Messieurs, messieurs, dit Noblecourt, pendant que Poitevin découpera, je propose que M. de La Borde nous adresse le discours habituel, descriptif et apéritif.
-Puis-je vous interroger, Monsieur , dit Louis, sur la raison de cet usage ?
-Jeune homme, depuis que votre père a ramené la joie dans cette maison, joie que votre présence parmi nous aujourd’hui redouble, il est une tradition que je m’en voudrais de ne pas respecter en ce jour de fête. Les plats délicieux concoctés sous ce toit se doivent déguster non seulement par le palais, mais aussi par l’oreille.
-Et les yeux ! s’exclama Semacgus. C’est d’ailleurs le seul sens que je lui autorise.
-Et moi, risposta Noblecourt, j’affirme que je désobéirai à mon médecin. J’assouvirai les trois sens à satiété !
-Messieurs, dit La Borde, puis-je d’abord vous signaler que j’ai eu l’honneur de confectionner ce plat devant feu le Roi , que Madame de Pompadour s’en régala en dépit d’un estomac déficient ?
-La bonne dame était bien indulgente, dit Semacgus.
-Point du tout, elle en reprit.
-Messieurs, ne batifolez point, supplia Noblecourt, cela vas refroidir.
-Imaginez un beau gigot, poursuivit La Borde avec emphase, conservé au frais quelques jours pour le meurtrir et l’attendrir. D’abord, il faut rompre le manche jusqu'à l’intérieur et vider la viande tout en gardant intacte l’enveloppe. J’ai eu un recours, pour ce faire, à la science d’un maître !
-Un rôtisseur de la rue Saint-Honoré ? Demanda Nicolas.
-Point du tout. Un maître chirurgien de la marine, habile à tailler et à creuser.
-Il est vrai que mes lames ont été bien utiles, précisa Semacgus en fermant les yeux avec une sorte de compoction.
-Fi donc, le vilain ! S’écria Noblecourt. Ne me dites pas que vous avez utilisé vos instruments qui servent à…
-Je devrais bien vous le faire accroire pour vous couper l’appétit !
-Je n’y parviendrai pas gémit La Borde, si vous m’interrompez sans cesse…. »

__________________________________

le 09 Juin 2005 à 22:21
saphir
saphir
3 messages
c'est vrai que j'aime beaucoup cet auteur et ce livre figure déjà sur ma prochaine (longue) liste de livres !!!
le 10 Juin 2005 à 14:52
Libellule
Libellule
258 messages
Réponse à saphir qui a dit :
c'est vrai que j'aime beaucoup cet auteur et ce livre figure déjà sur ma prochaine (longue) liste de livres !!!


Je te le dis tout de suite, comme tous les précédents, il est génial! Bonne lecture...

__________________________________

le 12 Février 2008 à 11:53
felix.le.chat
felix.le.chat
6589 messages
en ce moment je re lis le clown de heinrich boll, l’honneur perdu de Katarina Blum etc etc c'est lui

presque la fin du bouquin :

Il existe un remède temporairement valable : l'alcool, il existerait un remède durable : Marie. Mais Marie m'a quitté. Tout clown qui se met à boire dégringole plus vite encore qu'un couvreur saoul de son toit.

Les catholiques l'agacent, les protestants le rendent malade avec l'étalage de leurs éternels problèmes de conscience, les athées l'ennuient parce qu'ils ne parlent que du bon Dieu. En même temps que sa déchéance s'affirme de plus en plus irréversible, Hans, fier de son statut de saltimbanque, clown désespéré, dresse un procès sans concession à la bourgeoisie catholique cultivée de l'"ère Adenauer".


en gros faut lire ce livre et à partir du début

__________________________________


les chats sont la preuve que tout n'a pas de but dans la nature.

le 12 Février 2008 à 12:20
marieno1
marieno1
20694 messages
Réponse à felix.le.chat qui a dit :
en ce moment je re lis le clown de heinrich boll, l’honneur perdu de Katarina Blum etc etc c'est lui

presque la fin du bouquin :

Il existe un remède temporairement valable : l'alcool, il existerait un remède durable : Marie. Mais Marie m'a quitté. Tout clown qui se met à boire dégringole plus vite encore qu'un couvreur saoul de son toit.

Les catholiques l'agacent, les protestants le rendent malade avec l'étalage de leurs éternels problèmes de conscience, les athées l'ennuient parce qu'ils ne parlent que du bon Dieu. En même temps que sa déchéance s'affirme de plus en plus irréversible, Hans, fier de son statut de saltimbanque, clown désespéré, dresse un procès sans concession à la bourgeoisie catholique cultivée de l'"ère Adenauer".


en gros faut lire ce livre et à partir du début


moi j'adore lire

mais celui là , je l'ai pas mais tu me l envoie et je le lis depuis le début

__________________________________
Marieno,c'est moi...

c'est bete , j'aime pas les hypocrites.....

le 12 Février 2008 à 12:24
shynleretour
shynleretour
2705 messages
Pierre Bordage ................. Les derniers hommes

Passionnant dès la première page, magnifiquement écrit, personnages très riches, scénario haletant, humain ++++++, l'inverse du creux, pas intello non plus, pas sinique et pas bisounours...
FORT
le 12 Février 2008 à 12:29
quasimodo94
quasimodo94
>>

41 ans
33719 messages
Réponse à shynleretour qui a dit :
Pierre Bordage ................. Les derniers hommes

Passionnant dès la première page, magnifiquement écrit, personnages très riches, scénario haletant, humain ++++++, l'inverse du creux, pas intello non plus, pas sinique et pas bisounours...
FORT


merci c noté

__________________________________

le 15 Février 2008 à 16:48
cortescolon
cortescolon
444 messages
le petit prince de st exupery ou les contes de grimm
le 16 Février 2008 à 00:04
gammaray
gammaray
10 messages
"Pourquoi J'ai Mangé mon Père" de Roy Lewis
On y partage le quotidien d'une tribu préhistorique avec le langage d'aujourd'hui. Ca instruit, ça fait marrer, ça fait cogiter... que du bon voilà le ton du livre, pour le reste à vous de découvrir

(Scène de chasse)

"L'ennui, c'était qu'elle (la viande) était toute sur quatre pattes. Et d'essayer de chasser la viande sur quatre pattes […] quand on essaie de se tenir soi-même difficilement sur deux, c'est littéralement un jeu d'andouilles."
le 16 Février 2008 à 00:24
felix.le.chat
felix.le.chat
6589 messages
Réponse à gammaray qui a dit :
"Pourquoi J'ai Mangé mon Père" de Roy Lewis
On y partage le quotidien d'une tribu préhistorique avec le langage d'aujourd'hui. Ca instruit, ça fait marrer, ça fait cogiter... que du bon voilà le ton du livre, pour le reste à vous de découvrir

(Scène de chasse)

"L'ennui, c'était qu'elle (la viande) était toute sur quatre pattes. Et d'essayer de chasser la viande sur quatre pattes […] quand on essaie de se tenir soi-même difficilement sur deux, c'est littéralement un jeu d'andouilles."


oui j'ai lu il ya longtemps deja, j'avais bien aimé a l'époque le décalage et le parallele entre la découverte du feu et l'énergie atomique d'aujourd'hui



sinon pour le mouvement monty pythoniste on prend la carte où ?

__________________________________


les chats sont la preuve que tout n'a pas de but dans la nature.

le 16 Février 2008 à 01:16
yume_no_niwa
yume_no_niwa
>> /

39 ans
55959 messages
ça ne sera pas original.... mais bon je le dis:

"Meurtres pour tuer le temps" de Jiro AKAGAWA (et oui, un japonais, saaaaaaaaaans blague... )

Dans la famille Hayakawa, la bonne entente repose sur de noirs secrets qu'il va être bien difficile de dissimuler plus longtemps. Car, ici, personne n'est vraiment ce qu'il prétend être, à l'exception de Masami, le petit dernier, flic à la limite de l'idiotie et Keisuke, le cadet, qui connait tellement bien la vérité sur tout le monde qu'il s'est engagé dans la carrière d'avocat pour un jour pouvoir défendre frère, soeur ou mère ! La faute à ce nouveau riche, Tachibanagen, Roi du Pétrole au passé plus que douteux, qui rentre au pays les poches pleines de diamants !


Bon, faut s'habituer aux noms japonais, yen a plein ... mais j'ai beaucoup ri

__________________________________
à jamais dans mon coeur tu demeures

le 16 Février 2008 à 02:06
quasimodo94
quasimodo94
>>

41 ans
33719 messages
Réponse à yume_no_niwa qui a dit :
ça ne sera pas original.... mais bon je le dis:

"Meurtres pour tuer le temps" de Jiro AKAGAWA (et oui, un japonais, saaaaaaaaaans blague... )

Dans la famille Hayakawa, la bonne entente repose sur de noirs secrets qu'il va être bien difficile de dissimuler plus longtemps. Car, ici, personne n'est vraiment ce qu'il prétend être, à l'exception de Masami, le petit dernier, flic à la limite de l'idiotie et Keisuke, le cadet, qui connait tellement bien la vérité sur tout le monde qu'il s'est engagé dans la carrière d'avocat pour un jour pouvoir défendre frère, soeur ou mère ! La faute à ce nouveau riche, Tachibanagen, Roi du Pétrole au passé plus que douteux, qui rentre au pays les poches pleines de diamants !


Bon, faut s'habituer aux noms japonais, yen a plein ... mais j'ai beaucoup ri


tu pourrais me le prêter ?

__________________________________

le 16 Février 2008 à 02:07
yume_no_niwa
yume_no_niwa
>> /

39 ans
55959 messages
Réponse à quasimodo94 qui a dit :
tu pourrais me le prêter ?


je l'ai preté a une collegue mais apres pas de souci

__________________________________
à jamais dans mon coeur tu demeures

le 16 Février 2008 à 02:09
quasimodo94
quasimodo94
>>

41 ans
33719 messages
Réponse à yume_no_niwa qui a dit :
je l'ai preté a une collegue mais apres pas de souci


merci

__________________________________

le 16 Février 2008 à 02:11
yume_no_niwa
yume_no_niwa
>> /

39 ans
55959 messages
Réponse à quasimodo94 qui a dit :
merci


j'espere que t'as pas de problemes avec les noms japonais

__________________________________
à jamais dans mon coeur tu demeures

le 16 Février 2008 à 02:13
quasimodo94
quasimodo94
>>

41 ans
33719 messages
Réponse à yume_no_niwa qui a dit :
j'espere que t'as pas de problemes avec les noms japonais


non pk ?

__________________________________

le 16 Février 2008 à 02:15
yume_no_niwa
yume_no_niwa
>> /

39 ans
55959 messages
Réponse à quasimodo94 qui a dit :
non pk ?


ben pas facile quand on n'est pas habitué à voir autant de noms japonais, ça se melange un peu

__________________________________
à jamais dans mon coeur tu demeures

le 16 Février 2008 à 02:16
quasimodo94
quasimodo94
>>

41 ans
33719 messages
Réponse à yume_no_niwa qui a dit :
ben pas facile quand on n'est pas habitué à voir autant de noms japonais, ça se melange un peu


tu ne connais pas mes lectures

__________________________________

le 16 Février 2008 à 02:20
yume_no_niwa
yume_no_niwa
>> /

39 ans
55959 messages
Réponse à quasimodo94 qui a dit :
tu ne connais pas mes lectures


ah ben non

__________________________________
à jamais dans mon coeur tu demeures


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires