En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Délire en rime - Page 3

Délire en rime - Page 3

Index du forum Private Joke

1|2|3|4|5|

Auteur Message
le 02 Novembre 2006 à 09:12
botinmat2
botinmat2
994 messages
On va les nommer, les manipulators
Ces espèces de créatures de tords
Individus, rebus de la société,
Leur jouissance consiste à tromper,
Malin plaisir à déformer la vérité
Grosse tendance à se victimiser,
Acteurs d’un théâtre noir
Metteur en scène, puisent leurs pouvoir,
En rabaissant l’autre, du fond de leur manoir,
Tirent des ficelles, nous prennent pour des marionnettes
Dans leurs viseurs, ces chasseurs nous guettent,
Dans le malheur ,fondent leurs bien être
Accusateurs, en désignant leurs têtes
J’ai le plus grand des mépris,
Pour ces démons de l’esprit

Les dictateurs et gourous abuseurs,
Appartiennent à ces tueurs de cœur
Se prennent pour des dieux maléfiques,
Sont aussi des pompeurs de fric,
Construisent avec, leurs empires,
Ces mal meneurs sont capables du pire
Car plus que la douleur physique,
Ils détruisent la vie psychique,
Ils existent dans le monde un peu partout
Méfiez vous de ces espèces de fous
Vous risquez de prendre plein de coups
Eux s’imaginent au dessus de tout soupçons
Tels des bourdons-frelons
Vous piqueront jusqu’aux tréfonds

Comme si le bleu pour eux,
Et voir les gens heureux,
Importe peu
Ils n’aiment que le feu.


P.S. : Si certains ou certaines se reconnaissent dans ce portrait, ca craint !!!!
le 02 Novembre 2006 à 16:43
nymphe44
nymphe44
723 messages
Réponse à botinmat2 qui a dit :
On va les nommer, les manipulators
Ces espèces de créatures de tords
Individus, rebus de la société,
Leur jouissance consiste à tromper,
Malin plaisir à déformer la vérité
Grosse tendance à se victimiser,
Acteurs d’un théâtre noir
Metteur en scène, puisent leurs pouvoir,
En rabaissant l’autre, du fond de leur manoir,
Tirent des ficelles, nous prennent pour des marionnettes
Dans leurs viseurs, ces chasseurs nous guettent,
Dans le malheur ,fondent leurs bien être
Accusateurs, en désignant leurs têtes
J’ai le plus grand des mépris,
Pour ces démons de l’esprit

Les dictateurs et gourous abuseurs,
Appartiennent à ces tueurs de cœur
Se prennent pour des dieux maléfiques,
Sont aussi des pompeurs de fric,
Construisent avec, leurs empires,
Ces mal meneurs sont capables du pire
Car plus que la douleur physique,
Ils détruisent la vie psychique,
Ils existent dans le monde un peu partout
Méfiez vous de ces espèces de fous
Vous risquez de prendre plein de coups
Eux s’imaginent au dessus de tout soupçons
Tels des bourdons-frelons
Vous piqueront jusqu’aux tréfonds

Comme si le bleu pour eux,
Et voir les gens heureux,
Importe peu
Ils n’aiment que le feu.


P.S. : Si certains ou certaines se reconnaissent dans ce portrait, ca craint !!!!


toujours aussi talentueux toi!!!

__________________________________
nymphe

le 02 Novembre 2006 à 16:46
botinmat2
botinmat2
994 messages
Réponse à nymphe44 qui a dit :
toujours aussi talentueux toi!!!


Merci
le 02 Novembre 2006 à 16:49
xs1100
xs1100
970 messages
Réponse à botinmat2 qui a dit :
Merci


tu es le pro du copier-coller

__________________________________
Serge : équipe insupportable et indispensable de PROXIMEETY

le 02 Novembre 2006 à 16:54
botinmat2
botinmat2
994 messages
Réponse à xs1100 qui a dit :
tu es le pro du copier-coller


Le texte est sur word, sur mon pc, mais bien écrit par moi, j'allais pas le recopier quand même !
le 02 Novembre 2006 à 16:56
aimela
aimela
6710 messages
Réponse à dany93 qui a dit :
Je suis seul, je ratisse,
Des pseudos sur la liste,
Des photos et des mots,
Ou parfois mème des maux.

Qu'elle est belle celle là,
Que j'en reste béat,
Je la veux, elle est loin,
Elle est jeune, moi bien moins.

Dans mes yeux son visage,
Qui me dit "reste sage!"
Faut que je me reprenne,
A défaut que j'étreigne.

Mon coeur en fait des bonds,
Douloureux comme des gnons,
Que les femmes sont cruelles,
Dans ce monde virtuel.

............. D'âne


je ne dirais qu'un mot superbe

__________________________________
l'éternel féminin rend l'homme semblableà un crétin ( Dali)

le 02 Novembre 2006 à 17:00
xs1100
xs1100
970 messages
Réponse à botinmat2 qui a dit :
Le texte est sur word, sur mon pc, mais bien écrit par moi, j'allais pas le recopier quand même !


c'est super dans ce cas...j'ai écrit des petits mots que je n'ai plus ...dommage.

__________________________________
Serge : équipe insupportable et indispensable de PROXIMEETY

le 02 Novembre 2006 à 17:00
botinmat2
botinmat2
994 messages
Réponse à xs1100 qui a dit :
c'est super dans ce cas...j'ai écrit des petits mots que je n'ai plus ...dommage.


Merci m'sieur
le 02 Novembre 2006 à 17:04
miss_bella
miss_bella
731 messages
Réponse à dany93 qui a dit :
Je suis seul, je ratisse,
Des pseudos sur la liste,
Des photos et des mots,
Ou parfois mème des maux.

Qu'elle est belle celle là,
Que j'en reste béat,
Je la veux, elle est loin,
Elle est jeune, moi bien moins.

Dans mes yeux son visage,
Qui me dit "reste sage!"
Faut que je me reprenne,
A défaut que j'étreigne.

Mon coeur en fait des bonds,
Douloureux comme des gnons,
Que les femmes sont cruelles,
Dans ce monde virtuel.

............. D'âne


C'est très beau, sincère et très touchant
le 02 Novembre 2006 à 17:11
xs1100
xs1100
970 messages
Réponse à dany93 qui a dit :
Je suis seul, je ratisse,
Des pseudos sur la liste,
Des photos et des mots,
Ou parfois mème des maux.

Qu'elle est belle celle là,
Que j'en reste béat,
Je la veux, elle est loin,
Elle est jeune, moi bien moins.

Dans mes yeux son visage,
Qui me dit "reste sage!"
Faut que je me reprenne,
A défaut que j'étreigne.

Mon coeur en fait des bonds,
Douloureux comme des gnons,
Que les femmes sont cruelles,
Dans ce monde virtuel.

............. D'âne



tu es le pro du pot
le parvenu du cul
mais la honte de ces contes
je me doutais que c'était toi et tu as cru les mettre en emois
pour un vieux...tu as faits de ton mieux!
ça ne vole pas haut et surtout pas beau...
retourne dormir au lieu de tout pourrir

Serge. celui qui a la grosse verge...

__________________________________
Serge : équipe insupportable et indispensable de PROXIMEETY

le 02 Novembre 2006 à 17:35
pino45
pino45
627 messages
Sourire d'ange

Je volais sur ce nuage au noir si pur
Mais une fille, bombe, vint m'émouvoir à l'extrême,
Des yeux noirs, défiant toute nature,
Des cheveux bruns, presque un diadème,
Vinrent contre mes rêves se blottir
Me transformant en étincelle,
Tel un etalon volant vers l'avenir,
Partant rejoindre les hirondelles.
L'oiseau ardent, les femmes, c'est moi
Et cette canon princesse, qui passe avec légèreté,
Ecoute-moi, bella, car c'est toi.
C'est chez toi que mon coeur a frappé.

man, poète à ses heures perdues
le 02 Novembre 2006 à 17:41
lilye
lilye
36 messages
Réponse à pino45 qui a dit :
Sourire d'ange

Je volais sur ce nuage au noir si pur
Mais une fille, bombe, vint m'émouvoir à l'extrême,
Des yeux noirs, défiant toute nature,
Des cheveux bruns, presque un diadème,
Vinrent contre mes rêves se blottir
Me transformant en étincelle,
Tel un etalon volant vers l'avenir,
Partant rejoindre les hirondelles.
L'oiseau ardent, les femmes, c'est moi
Et cette canon princesse, qui passe avec légèreté,
Ecoute-moi, bella, car c'est toi.
C'est chez toi que mon coeur a frappé.

man, poète à ses heures perdues


tu viens de m'envoyer le meme en changeant deux trois mots
le 02 Novembre 2006 à 17:44
pino45
pino45
627 messages
Réponse à lilye qui a dit :
tu viens de m'envoyer le meme en changeant deux trois mots


dsl une bevue met le coeur y est .....
lilly, ma Méditerrannée

Viens dans mon coeur, mon amour
Admire ce vert, cette peinture,
Nage derrière la dauphine douce,
Et de tes beaux yeux bleus caresse
Le petit lion qui te suis
Fais flotter tes cheveux blonds
Dans l'écume belle d'un banc de poissons rouges...
Et de tes seins étoilés, univers,
Illumine la mer...

man
le 02 Novembre 2006 à 18:04
zgueg_en_vaca...
zgueg_en_vacances_a_groland
146 messages
Réponse à pino45 qui a dit :
dsl une bevue met le coeur y est .....
lilly, ma Méditerrannée

Viens dans mon coeur, mon amour
Admire ce vert, cette peinture,
Nage derrière la dauphine douce,
Et de tes beaux yeux bleus caresse
Le petit lion qui te suis
Fais flotter tes cheveux blonds
Dans l'écume belle d'un banc de poissons rouges...
Et de tes seins étoilés, univers,
Illumine la mer...

man


gérard lenorman?

__________________________________
"En amour, si tu ne peux pas avoir le dessus,
essaye d'avoir le derrière."
Sponsor officiel d'Annizette

le 02 Novembre 2006 à 18:08
pino45
pino45
627 messages
Réponse à lilye qui a dit :
tu viens de m'envoyer le meme en changeant deux trois mots


n empeche que te venu comme meme sur le forum ..et pour la peine un troisieme rime pour toi...lilye ..laura ...
mumu, ma mie

Ta voix, lilye_laura, plus belle que le ciel immense,
M'entraîne au fond des typhons bleus
Qui brouillent ton regard
Et me fait filer dans tes rayons blonds
Comme un lion s'échappant de ton coeur...
Puis l'aurore...
Mes désirs vacillent dans les profondeurs de mes songes
Tandis qu'une douce lumière enveloppe mon coeur tremblant.

man
le 02 Novembre 2006 à 18:12
muriela15
muriela15
3481 messages
Réponse à pino45 qui a dit :
n empeche que te venu comme meme sur le forum ..et pour la peine un troisieme rime pour toi...lilye ..laura ...
mumu, ma mie

Ta voix, lilye_laura, plus belle que le ciel immense,
M'entraîne au fond des typhons bleus
Qui brouillent ton regard
Et me fait filer dans tes rayons blonds
Comme un lion s'échappant de ton coeur...
Puis l'aurore...
Mes désirs vacillent dans les profondeurs de mes songes
Tandis qu'une douce lumière enveloppe mon coeur tremblant.

man


pino je te retrouve enfin ...
le 02 Novembre 2006 à 18:12
romea
romea
1131 messages
Réponse à pino45 qui a dit :
n empeche que te venu comme meme sur le forum ..et pour la peine un troisieme rime pour toi...lilye ..laura ...
mumu, ma mie

Ta voix, lilye_laura, plus belle que le ciel immense,
M'entraîne au fond des typhons bleus
Qui brouillent ton regard
Et me fait filer dans tes rayons blonds
Comme un lion s'échappant de ton coeur...
Puis l'aurore...
Mes désirs vacillent dans les profondeurs de mes songes
Tandis qu'une douce lumière enveloppe mon coeur tremblant.

man


Où sont les rimes ?????

__________________________________
Le silence n'équivaut pas toujours à un assentiment : en général, il révèle simplement l'incapacité des gens à réagir sur le coup.

le 03 Novembre 2006 à 06:47
botinmat2
botinmat2
994 messages
Réponse à lilye qui a dit :
tu viens de m'envoyer le meme en changeant deux trois mots




Grillé
le 03 Novembre 2006 à 07:31
botinmat2
botinmat2
994 messages
J'improvise sur le thème de dany qui est un thème très intéressant.....


La drôlerie de ce monde virtuel
C'est que je peux penser à elle
Mais je ne l'ai jamais vu
Même pas entendu
Je ne connais pas son regard
Cet amour est nappé de brouillard
La réalité
C’est que j’suis seul et pommé
Et je me fais des idées
Sur cette façon d’aimer
On dit que la beauté est intérieure
Alors je touche seulement son cœur

Je lui donne quelques baisers faussés
Echangés seulement de mon clavier
On dit que l’amour donne des ailes
Pourtant j’suis pas prêt de m’envoler
Certes elle est bien tombé du ciel
Mais je ne l’ai pas vu se poser

Et je ne cesse de l’imaginer
L’amour est toujours étrangeté
Je ne connais pas le goût de sa peau
Je ne sais deviner que ses mots

A défaut d’admirer son beau visage
Je collectionne les photos de son image
Je laisse travailler mon imagination
Et je la sens fondre comme un glaçon

J’avais bien supposé
Mon instinct devinait
Un jour elle s’est déconnectée
Elle m’a dit qu’elle s’en allait
Car elle avait rencontré
Dans cette triste réalité
Son nouveau voisin de pallier
Ce garçon m’a t’elle dit elle l’aimait

Elle a cru bon d’ajouter
Que c’était pour de vrai
Je pense encore à elle, dans mes souvenirs imparfait
Quand je laisse mon ordinateur allumé……


le 05 Novembre 2006 à 18:52
babycasse
babycasse
0 messages
Réponse à botinmat2 qui a dit :
J'improvise sur le thème de dany qui est un thème très intéressant.....


La drôlerie de ce monde virtuel
C'est que je peux penser à elle
Mais je ne l'ai jamais vu
Même pas entendu
Je ne connais pas son regard
Cet amour est nappé de brouillard
La réalité
C’est que j’suis seul et pommé
Et je me fais des idées
Sur cette façon d’aimer
On dit que la beauté est intérieure
Alors je touche seulement son cœur

Je lui donne quelques baisers faussés
Echangés seulement de mon clavier
On dit que l’amour donne des ailes
Pourtant j’suis pas prêt de m’envoler
Certes elle est bien tombé du ciel
Mais je ne l’ai pas vu se poser

Et je ne cesse de l’imaginer
L’amour est toujours étrangeté
Je ne connais pas le goût de sa peau
Je ne sais deviner que ses mots

A défaut d’admirer son beau visage
Je collectionne les photos de son image
Je laisse travailler mon imagination
Et je la sens fondre comme un glaçon

J’avais bien supposé
Mon instinct devinait
Un jour elle s’est déconnectée
Elle m’a dit qu’elle s’en allait
Car elle avait rencontré
Dans cette triste réalité
Son nouveau voisin de pallier
Ce garçon m’a t’elle dit elle l’aimait

Elle a cru bon d’ajouter
Que c’était pour de vrai
Je pense encore à elle, dans mes souvenirs imparfait
Quand je laisse mon ordinateur allumé……




j'adoooooooooooooooooooore


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires