En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Comment envisager un divorce ? - Page 4

Comment envisager un divorce ? - Page 4

Index du forum Salon de thé

1|2|3|4|

Auteur Message
le 13 Décembre 2006 à 11:24
pipam
pipam
19383 messages
Réponse à merlin76 qui a dit :
Je pense que Chloé a raison. On se préoccupe des enfants mais on ne leur demande jamais leur avis. On serait souvent surpris de leur réponse. Le mieux est de prendre soin de l'autre. Même si l'heure n'est plus à la cohabitation, elle n'est pas nécessairement au mésamour. Combien de personne croisons-nous dans notre vie que nous ne faisons que croiser. Le conjoint en fait souvent partie. C'est un conjoint du présent et pas nécessairement du futur.

Prenez soin les uns des autres sans vous demander si l'autre prendra soin de vous. Il n'est pas question de faire n'importe quoi mais d'avoir certaines délicatesses envers l'autre et de gérer la situation globalement et pas à son simple niveau.

Si des maisons ou des biens doivent être vendus, c'est la liquidation de la communauté et celà rentre dans le coût global de la séparation. Quand on ne peut pas s'entendre, on assume le fait de rester ou de partir. On ne fait que choisir ses contrariétés. Y a aussi la soluttion d'essayer d'arranger les choses si c'est possible, sinon, prendre une décision, d'en assumer les conséquences et de ne SURTOUT RIEN REGRETTER.

Alex !!!


ah si c'étaitsi simple ! Encore quedepuis que l esujet a été lancé a la maison, je remarque des efforts, et surtout le dialogue qui se réinstalle peu a peu.

Pourtant dans ces dialogues, c'est bien le divorce qui semble nous rapporocher, comme une solution inévitable, même si chacun utilise le terme au conditionnel, même si on parle de ça parmis d'autres choses. Mais dans le calme, presque dans l'insouciance, comme 2 amis qui parleraient du cas d'un couple d'amis. c'est etrange. détaché.

Titoo, dans notre cas, ce n'est pas l'effet de mode. C'est bel et bien l'effet de destruction d'un couple, qui s'aimait et qui semblait inébranlable.
Paradoxalement depuis qu'on en parle, notre couple se transforme en amitié, mais une amitié de celles ou l'on a deja gouté au fruit defendu, une amitié remplie de sous entendus, un peu malsaine même...

__________________________________
Pipam ? Affirmatif. Et quoi d'autre ? No comment.

le 13 Décembre 2006 à 14:04
merlin76
merlin76
261 messages
Peut-être que l'ambiance est différente chez toi depuis que le sujet a été lancé parce que tu envisages la situation différemment depuis que tu en parles et que tu peux mettre des mots sur les choses.

Tu as aussi la diversité des opinions qui ont pu te guider sur le sujet. Il suffit souvent que l'attitude de l'un des deux change pour que l'autre interagisse. Si tu adoptes un certain détachement dans la façon d'évoquer le souci, peut-être que la réaction primale de l'autre sera d'essayer de t'aider et de te préserver malgré ce que tu peux en penser.

c'est souvent notre entêtement à ne pas dire les choses vraies qui bloquent les situations. Pour éviter de les dire, on détourne les conversations et on a des discours stériles pendant des heures pour ne pas dire les choses réellement.

Je te donne un conseil, Pipam, tu en fais ce que tu en veux. rentre chez toi ce soir et dis, tu sais (prénom de ton amie) (il est important d'appeler les gens par leur vrai prénom pour leur montrer que l'on s'adresse à eux), pourrais tu me rendre un service... J'aurai envie que ce soir, on reprenne une discussion comme d'hab mais que tu prennes ma place et que je prenne la tienne parce que j'ai envie de savoir comment je suis avec toi. Ne force pas le trait et ne me cache rien. Moi, je fais pareil avec toi.

Essaie ce jeu de rôle et tu verras qu'on en apprend beaucoup. D'un autre côté, tu me dis que dans vos disputes, vous êtes d'accord sur l'éventualité d'un divorce et que quand vous êtes comme ça, vous êtes ensemble. Peut-être que tout simplement, vous n vous aimez plus comme avant et que le sujet du divorce est la dernière plateforme commune sur laquelle vous vous retrouvez. Peut-être faudrait-il que vous réappreniez à vous aimer tout simplement. les anciens sché mas ne sont peut-être plus les bons tout simplement.

Alex !!!

Message édité 1 fois
(En dernier par merlin76 le 13 Décembre 2006 à 14:58)

le 13 Décembre 2006 à 14:20
pipam
pipam
19383 messages
tu vois merlin, te lire me conforte dans mon opinion : il faut que ca change, soit en cassant, soit en recommençant. Mais finalement j'en reste au même point : franchir ou non le pas. Mais le dialogue etant de retour, les choses vont sans doute s'eclaircir d'elles-même, en parlant.

On ne se rend jamais assez compte a quel point le dialogue est primordial, pour faire avancer réellement les choses.

__________________________________
Pipam ? Affirmatif. Et quoi d'autre ? No comment.

le 13 Décembre 2006 à 14:56
merlin76
merlin76
261 messages
C'est là où tu te trompes Pipam, les choses ne doivent pas changer parce qu'elles sont en perpétuel mouvement, c'est vous qui devez changer parce ce que les choses vous ont dépassées. On pense toujours que le problème est dû à l'extérieur alors qu'il est souvent le manque d'un changement intérieur. Malgré ce que tu peux croire, ce n'est pas une finesse de langage que je te livre mais une vérité. Ce ne sont pas les choses qui doivent changer, Pipam, c'est à nous de nous transformer. C'est la combinaison des gens et des situations qui fait que rien n'est jamais figé mais à un moment donné, on se trouve dépassé. On aimerait que les vérités d'hier soir celles de demain mais c'est oublier l'évolution humaine qui refuse l'immobilisme.

Ce qui s'est passé, je vais t'expliquer. Vous vous êtes rencontrés à un instant T et vous étiez des personnes T1 et T2. T1 a apporté à T2 qui est devenu T'2. T'2 a apporté à T1 qui est devenu T'1. T'1 a apporté à T'2 qui est devenu T"2 et inversement... Au bout de quelque temps, on aboutit à T'''''''''''''''''''''''''''''''''1 et à T""""""""""""""""""""""2 qui pensent toujours être T1 et T2 et qui ne comprennent pas que ces deux personnages nouveaux n'ont pas les mêmes rapports, il faut que T1 et T2 acceptent d'être transformés et qu'ils ne fonctionnent plus sur les mêmes principes. Les nouvelles personnes dialoguent sur d'anciens schémas. C'est encore la version light du schéma parce que la même chose se passe en chacun d'entre nous avec notre propre schéma de dialogue personnel. On appelle ça la vie. On ne change pas vraiment mais on est jamis toujours le même. Joli paradoxe, non ?

Les choses peuvent s'éclaircir d'elles-même dans le sens où le travail se fera avec ou malgré vous mais, à mon sens, il est plus intéressant de le faire manière éclairé en se disant que la seule chose qui ne change pas, c'est le changement.

Alex !!!

Message édité 1 fois
(En dernier par merlin76 le 13 Décembre 2006 à 14:59)


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires