En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Jeu de l'intrus hors série - Page 2

Jeu de l'intrus hors série - Page 2

Index du forum Private Joke

1|2|3|4|

Auteur Message
le 30 Septembre 2006 à 17:38
don-camillo
don-camillo
702 messages
Réponse à Serge92 qui a dit :


tu vois quand je crée un topic , ben je fais pas la gueule parce que y'a du hors sujet MOA
le 30 Septembre 2006 à 17:39
ALEX75
ALEX75
>>

43 ans
5529 messages
Réponse à don-camillo qui a dit :
t'as rien sur savonarole?



(Ferare 1452-Florence 1498)
Prédicateur italien, mystique exalté mais sincère, sans doute involontairement un des précurseurs de la Réforme



------------------------------------------------------------------ --------------
Savonarole naquit dans une famille de médecins de Ferare et entreprit des études médicales et humanistes. Cependant, il prit ses distances avec une société qu'il jugeait trop cupide, et entra au couvent. Il commença sa carrière ecclésiastique à Bologne chez les dominicains, puis prêcha dans plusieurs villes d'Italie, et devint prieur du couvent de San Marco de Florence (1491) où il connu un grand succès.
Ses sermons prônaient la repentance et le retour à une vie simple, proche de l'évangile, et même austère. Il critiquait en particulier le luxe de la cour papale. Il accompagnait aussi ses sermons de prophéties peu honnêtes (il est parfois facile de pressentir un événement, ou de le forcer de façon à avoir raison) comme l'arrivée prochaine d'un pape simoniaque, l'arrivée d'un Cyrus moderne ou sa propre perte sur un bûcher. En 1492, Alexandre VI Borgia fut effectivement élu pape grâce à l'achat de voix des cardinaux, et en 1494 le roi de France Charles VIII envahit l'Italie.

Il devint néanmoins très apprécié, tant auprès des plus illustres (il fut le confesseur de Laurent de Médicis et de Pic de la Mirandole) que des plus humbles. Lorsqu'en 1494, les Médicis soutinrent l'invasion de Charles VIII, Savonarole encouragea la révolte des Florentins contre leurs dirigeants. Pierre de Médicis s'exila, et Savonarole s'imposa comme le chef politique de la cité.

Fort de ce pouvoir politique et religieux, il interdit les fêtes profanes, le jeu, les images dans les lieux de culte, il demanda le port de costumes austères, et surtout, il organisa les bûchers de vanité où les Florentins étaient invités à venir brûler leurs effets personnels trop luxueux ou luxurieux. Cette volonté d'imposer l'austérité à la riche cité divisa ses habitants. Une opposition à Savonarole naquit.

Ses attaques toujours plus virulentes contre le pape lui valurent d'être convoqué à Rome (1495). Il ne s'y présenta pas, continua ses sermons accusateurs, il fut excommunié (1497) et le pape exigea son arrestation. Les menaces de représailles du pape contre la ville renforcèrent l'opposition à Savonarole. Il fut finalement livré à un tribunal d'Inquisition qui le condamna au bûcher.

__________________________________
DEVIL'S ENTREPRISES , COMMERCES EN TOUT GENRES

le 30 Septembre 2006 à 17:48
don-camillo
don-camillo
702 messages
merci mon gars
le 30 Septembre 2006 à 17:49
don-camillo
don-camillo
702 messages
euh..et sur franck sinatra??
le 30 Septembre 2006 à 18:10
ALEX75
ALEX75
>>

43 ans
5529 messages
Réponse à don-camillo qui a dit :
euh..et sur franck sinatra??


BIN YA PAS GRAND CHOSE DE CROUSTILLANT DSL

__________________________________
DEVIL'S ENTREPRISES , COMMERCES EN TOUT GENRES

le 30 Septembre 2006 à 20:47
don-camillo
don-camillo
702 messages
Réponse à ALEX75 qui a dit :
BIN YA PAS GRAND CHOSE DE CROUSTILLANT DSL


pffff... faut tout faire ici...
LEGENDE:

Hoboken - New Jersey 12 Décembre 1915

En cette froide journée de Décembre, une femme accouche dans des conditions difficiles au 415 de la Monroe Street. La tête et le coup déchirés par les forceps, le tympan perforé et l'oreille lacérée, l'enfant est laissé pour mort tandis que le médecin concentre ses soins sur la mère. Mais la grand-mère saisit le bébé par les pieds, court sur le palier et le place sous le jet glacé du robinet d'eau courante. Un cri immense s'élevé... l'enfant est sauf....Francis Albert Sinatra vient de pousser sa première note entre deux étages d'une maison lépreuse de la banlieue de New York.

Telle est l'authentique histoire qui veut que par sa présence d'esprit la Signora Rose Garavente ait ce jour là donné au monde la possibilité de jouir du talent du plus grand « entertainer » que le siècle ait connu.



* * * * *

Quand il débute en amateur en 1935, le jeune fils d'immigrés italiens n'a qu'une ambition: égaler l'idole du moment, celui qui fait vibrer l'Amérique de sa voix d'or, le grand Bing Crosby lui-même. Mais il lui faudra encore attendre quatre longues années parsemées d'emplois précaires et de minables radio-crochets avant de tenter de rivaliser avec le célèbre crooner et pouvoir profiter de la chance que lui offre soudain Harry James, trompettiste virtuose. Celui-ci vient de quitter Benny Goodman - le Roi du Swing- pour fonder sa propre formation. Nous sommes alors au printemps 1939 et voici le jeune Frank - marié depuis quelques mois à peine - lancé sur les routes américaines, partageant la vie chaotique des musiciens de Big Band et apprenant les ficelles de son métier, soir après soir, pour un premier salaire de 75 dollars par semaine.

Six mois plus tard il franchissait une nouvelle étape et devenait le chanteur vedette de l'orchestre de Tommy Dorsey, l'une des meilleures formations blanches de l'époque. Peu à peu la légende se mettait en place ... un nouveau phénomène vocal était né, utilisant le microphone comme aucun de ses prédécesseurs n'avait su le faire auparavant, tirant les phrases musicales sur des longueurs inusitées, jouant de la sensibilité, de la sensualité et du phrasé.


Un mois avant l'attaque japonaise contre Pearl Harbor, les magazines Downbeat et Metronome pouvaient enfin titrer:


MEILLEUR CHANTEUR DE L'ANNEE 1942: FRANK SINATRA

Celui que la presse ne désignait plus alors que par « The Voice » ou « Frankie », avait désormais remplacé Bing Crosby dans le coeur de l'Amérique adolescente.

L'année suivante, tandis qu'il avait pris - non sans mal - la décision de voler de ses propres ailes, l'ampleur du phénomène Sinatra ne fit que s'accroître, se traduisant par des scènes d'hystérie collective sans précèdent. De cette époque datent les images de légende de « Bobby-Soxers » occupant sans désemparer les travées du Paramount Theatre de New York. En Octobre 1944, pour son troisième passage en ce lieu, plus d'un millier de personnes avaient envahi les guichets avant 6 heures du matin. A neuf heures, sur dix rangées de front, 10.000 adolescents faisaient la queue entre les 43éme et 44éme rues sur la 8éme Avenue tandis que près du double avait recouvert les alentours de Time Square paralysant la circulation. Entre temps, Hollywood avait ouvert ses portes à celui qui allait devenir le symbole de l'Amérique triomphante. Sponsorisées par les plus grandes marques de cigarettes, les émissions de radio se succédaient de semaines en semaines captivant des millions d'auditeurs autour du Hit Parade du moment; Woody Allen retracera plus tard cette époque dans son film « Radio Days ».




Mais bien des contes de fées ont parfois leurs revers et Frank Sinatra dût en subir plus d'un au cours de sa longue carrière. A la fin des années 1940, le public commença à se lasser de ces chansonnettes quelque peu sirupeuses alors que les premiers accents du Rock'n' Roll n'allaient pas tarder à déferler.


Empêtré dans ses déboires sentimentaux avec Ava Gardner, en conflit permanent avec la presse et les ligues puritaines, « The Voice » était désormais une valeur en baisse au box office; son nom à lui seul ne suffisait plus à attirer assez de monde pour qu'on puisse l'afficher dans une salle aux dimensions de celles du Paramount. . .En 1949 il n'était plus pointé qu'avant dernier des 50 meilleurs artistes des USA. Pour comble, le 26 Avril 1950, au Copacabana de New York, il dût de façon pitoyable quitter la scène, totalement aphone, les cordes vocales brisées par une hémorragie. Une à une, les chaînes de radio et de télévision résiliaient leurs contrats, la Metro Goldwyn Mayer mettait fin à son engagement, les studios de disques Columbia l'abandonnaient. Le calvaire allait ainsi durer quelques années encore. Devenu l'ombre de lui-même, laché par ses amis, l'ancien gamin bagarreur des rues d'Hoboken n'abandonnait pas pour autant le combat et luttait de toutes ses forces face au monde impitoyable du show-business...

A la fin de 1952, Frank Sinatra se battit avec un acharnement incroyable afin d'obtenir un rôle de second plan - celui du soldat Maggio - dans le film « Tant qu'il y aura des hommes »que s'apprêtait à tourner Fred Zinneman avec Montgomery Clift, Burt Lancaster et Deborah Kerr. Ce rôle, il en était persuadé, était pour lui. . . il le sentait . . inutile de composer, Maggio le raté, le gavroche italien, c'était lui !

Abandonnant en catastrophe Ava Gardner au Kenya sur le tournage de Mogambo, il parvint à convaincre les dirigeants de la Columbia de lui laisser tourner un test. Le résultat fût tel qu'il emporta la décision (au détriment d'Elie Wallach), acceptant de tourner pour une poignée de dollars. Un an plus tard, face au tout-Hollywood, Frank Sinatra remportait le deuxième Oscar de sa carrière après celui obtenu en 1948 pour un court métrage civique sur la tolérance et contre le racisme.

Renouant dès lors avec le succès, il enregistra des albums prestigieux pour le jeune label Capitol (lequel comptait également dans son écurie quelques grands noms: Judy Garland, Peggy Lee, Nat King Cole, Dean Martin, Bobby Darin, Louis Prima/Keely Smith, Kay Starr. . . ) avant de créer sa propre maison de disques: Reprise. Il retrouva le chemin des studios pour les films devenus aujourd'hui de grands classiques: «L'Homme au bras d'or » d'Otto Preminger, « Comme un torrent » de Vincente Minnelli avec Shirley Mac Laine et son compère Dean Martin, « La Blonde ou la Rousse » aux côtés de Rita Hayworth et Kim Novak, « La Haute Societé » avec Bing Crosby, Louis Armstrong et Grace Kelly....

Le reste appartient désormais à l'Histoire et Frank Sinatra continua de forger sa légende, chantant régulièrement sur les scènes du monde entier, remplissant le Maracana de Rio en 1984 ou multipliant ses prestations dans les casinos de Las Vegas, Atlantic City, Reno, jusqu'à ses deux derniers albums «Duets » enregistrés en 1993.

Personnage contreversé, aimé ou haï, aussi fantasque et vindicatif qu'on le disait charitable et sensible aux détresses humaines, il n'a jamais voulu tricher ni décevoir son public. Ne retenons aujourd'hui que l'étendue et la pérennité de son oeuvre: 53 films, plus d'un millier d'enregistrements sonores, plusieurs centaines de millions de disques vendus.



------------------------------------------------------- -------------------------

le 30 Septembre 2006 à 20:52
don-camillo
don-camillo
702 messages
bon bref....revoila la liste , quel est l'intrus?
1012 - 1045 - 1047 - 1303 - 1334 - 1691 - 1724 - 1740


nous savons que c'est 1691 et qu'il y a une histoire religieuse la dessous
le 30 Septembre 2006 à 21:11
ALEX75
ALEX75
>>

43 ans
5529 messages
Réponse à don-camillo qui a dit :
bon bref....revoila la liste , quel est l'intrus?
1012 - 1045 - 1047 - 1303 - 1334 - 1691 - 1724 - 1740


nous savons que c'est 1691 et qu'il y a une histoire religieuse la dessous


croisés (surtout ceux qui ont combattu en Espagne) considèrent les juifs comme les alliés des musulmans. Conversions forcées des juifs à Rouen et Metz (mais non dans le Languedoc). 1171 à Blois, 1re attestation d'une condamnation à mort pour accusation de meurtre rituel ; -26-5 31 hommes, femmes et enfants brûlés vifs sur le bûcher, sur l'ordre du Cte Thibault (autres cas attestés : Pontoise, Joinville, Épernay). 1182 Philippe Auguste décrète l'expulsion des juifs hors du domaine royal (ils se réfugient surtout à Rouen). 1198 il revient sur sa décision. 1240 procès contre le Talmud : sa lecture est interdite aux chrétiens ; nombreux manuscrits juifs brûlés. 1243 Perpignan : assignés dans des zones d'habitation obligatoire. 1269 St Louis impose aux juifs une tenue spéciale : bonnet pointu et rouelle (médaillon rond de tissu jaune). 1276 Philippe III le Hardi oblige les juifs à vivre en milieu non rural (les biens ruraux étaient reçus « en tenure » des seigneurs terriens ; le tenant devait prêter serment sur l'Évangile, ce qui écartait les juifs). Ils s'installent en ville, dans des juiveries ou rues aux juifs, successions d'échoppes (prêteurs, orfèvres, etc.). De nombreuses synagogues datent de cette époque ; la lecture du Talmud y est autorisée alors qu'elle est toujours interdite aux chrétiens. 1290 expulsion des juifs du Sud-Ouest dépendant du roi d'Angleterre, duc de Guyenne. 1306 décret d'expulsion (Philippe le Bel) : 100 000 juifs ; confiscation des biens juifs. 1315 les juifs sont autorisés à vivre dans le royaume et à pratiquer le crédit moyennant le paiement de taxes. 1322-23 expulsion momentanée (fausse accusation de complicité avec des lépreux pollueurs de puits). 1348 épidémie de peste noire (1/3 de la population européenne meurt) ; on accuse les juifs d'avoir empoisonné les puits ; ils sont massacrés en masse malgré l'intervention du pape Clément VI qui rappelle qu'ils sont aussi frappés par la maladie. A Strasbourg, 2 000 juifs sont brûlés vifs dans le cimetière. 1359 ils sont autorisés à demeurer. 1394-17-9 Charles VI annule l'autorisation : les juifs du Nord se replient en territoire impérial (surtout Lorraine et Alsace) ; ceux du Sud vers le Comtat Venaissin, le Dauphiné (qu'ils évacueront progressivement au XVe s.), la Provence [âge d'or des juifs provençaux sous le roi René (1431-80)]. 1481 la Provence est rattachée au royaume. 1498 les juifs se replient en Avignon [communauté d'Avignon et du Comtat : Carpentras, l'Isle de Venise (devenue l'Isle-sur-la-Sorgue au XIXe s.) et Cavaillon]. 1501 il n'y a presque plus de juifs dans le royaume (sauf à Paris où les fripiers seraient des descendants de juifs, convertis en apparence). 1501-1723 période de tolérance pour les « Portugais » (immigrants juifs en Gascogne). Les juifs séfarades expulsés d'Espagne en 1492, puis du Portugal en 1497, s'introduisent dans le Sud-Ouest et forment des communautés à St-Esprit (faubourg de Bayonne), Bordeaux, Peyrehorade, Bidache, Labastide-Clairence. Ils y ont le même statut que les étrangers chrétiens [il s'agit de conversos ou marranes (juifs convertis officiellement au christianisme, mais continuant à pratiquer le judaïsme en secret)]. 1550 Henri II leur accorde des lettres patentes qui ne mentionnent pas leur religion. 1565 1er texte reconnaissant à des juifs le droit de résider dans le royaume : il porte sur les Ashkénazes de Metz, l'un des 3 évêchés impériaux rattachés à la France. Soumis au régime du ghetto allemand (Judengasse), ils conservent ce régime sous l'occupation française. 1569 les juifs d'Avignon et du Comtat sont soumis au régime des ghettos [appelés par les chrétiens carrières ou juiveries, par les juifs les 4 cités saintes : Avignon (en hébreu : Ir ha-gefanim : ville des raisins), L'Isle-sur-la-Sorgue, Cavaillon, Carpentras]. Les « Portugais » du Sud-Ouest sont plus mêlés aux populations chrétiennes du fait de leur statut mal défini. 1625 leurs biens sont confisqués (comme sujets du roi d'Espagne, les biens des Français résidant en Espagne ayant été confisqués par Philippe IV). 1691 les juifs de Paris, originaires du Sud-Ouest ou de la rue des juifs de Metz, acquièrent leur 1er cimetière depuis l'expulsion de 1394, dans le jardin d'un aubergiste, le sieur Camot, patron de l'Étoile (actuellement 44, rue de Flandre, 75019 Paris). Ils peuvent y enterrer leurs morts, de nuit. 1697 annexion de l'Alsace ; les Ashkénazes y reçoivent les mêmes droits que dans les trois évêchés (mais comptent de nombreuses communautés rurales). Dès cette époque, les juifs d'Avignon et du Comtat Venaissin pénètrent sans entrave en Languedoc et en Provence pour y commercer. XVIIIe s. des juifs s'installent à Paris mais ils n'y ont pas le droit de propriété : à leur mort, leurs biens reviennent à la Couronne. 1723 renouvellement des lettres patentes d'Henri II (100 000 livres), mentionnant leur qualité de juif mais ne leur accordant pas officiellement le droit de pratiquer la religion. 1775 à la requête des juifs de Lorraine, française en 1766, et de l'Alsacien Herz Cerfbeer (1726-94), Louis XVI accorde à tous les juifs de France les mêmes droits patrimoniaux qu'aux autres Français. Néanmoins, d'après la brochure publiée à Metz à cette occasion par l'abbé Grégoire (1750-1831), Essai sur la régénération physique, morale et politique des juifs, on voit que l'intention de Louis XVI était l'assimilation et la conversion des juifs. 1784-janvier Cerfbeer obtient l'abolition de l'impôt personnel (Leibzoll) frappant les juifs d'Alsace ; -10-7 lettres patentes autorisant les juifs à acquérir les maisons strictement nécessaires à leur habitation personnelle et les jardins contigus. 1789-janvier 3 500 juifs portugais du Sud-Ouest sont admis au vote désignant les députés aux états généraux ; ceux d'Alsace sont exclus.


__________________________________
DEVIL'S ENTREPRISES , COMMERCES EN TOUT GENRES

le 30 Septembre 2006 à 21:15
PROXIMEETY
PROXIMEETY
7258 messages
C'est pas bientôt fini de nous pourrir le forum avec vos copiés/collés?

__________________________________
Equipe Support PROXIMEETY

le 30 Septembre 2006 à 21:42
don-camillo
don-camillo
702 messages
perdu faut le dire en hébreu
le 01 Octobre 2006 à 00:56
alexandre75
alexandre75
549 messages
Réponse à don-camillo qui a dit :
bon bref....revoila la liste , quel est l'intrus?
1012 - 1045 - 1047 - 1303 - 1334 - 1691 - 1724 - 1740


nous savons que c'est 1691 et qu'il y a une histoire religieuse la dessous


- Condamnation de la déclaration du clergé de France

- Mars-juillet : Autodafés à Majorque après la découverte d’une synagogue secrète en 1678. 37 personnes sont brûlées pour crypto-judaïsme. Les 300 familles de conversos de l’île sont traitées avec mépris (chuetas) et doivent résider dans le ghetto (calle) jusqu’en 1782.

__________________________________
L'amour est un oiseau rebelle, Que nul ne peut apprivoiser
Carmen, Habanera, in Carmen de Bizet

le 01 Octobre 2006 à 20:11
vroger
vroger
>> /

37 ans
10323 messages
C'est pas la dernière croisade?

__________________________________
L'union fait la force ; l'oignon fait la sauce
ZE zuis le plus zentil des proxiens
En mode Ornythorinque

le 01 Octobre 2006 à 20:24
don-camillo
don-camillo
702 messages
non.. fausses pistes les gars
le 01 Octobre 2006 à 21:01
vroger
vroger
>> /

37 ans
10323 messages
Une chose est sur c'est 1691 ce n'est pas l'année de mon baptème

__________________________________
L'union fait la force ; l'oignon fait la sauce
ZE zuis le plus zentil des proxiens
En mode Ornythorinque

le 01 Octobre 2006 à 21:07
vroger
vroger
>> /

37 ans
10323 messages
C'est pas la signature du traité de limerick protégeant les catholiques irlandais.

__________________________________
L'union fait la force ; l'oignon fait la sauce
ZE zuis le plus zentil des proxiens
En mode Ornythorinque

le 01 Octobre 2006 à 21:09
zgueg_en_roul...
zgueg_en_rouleau_de_printemps
219 messages
c'est en rapport avec ta région et les guerres de religion?

__________________________________
nox et solitudo plenae sunt diabolo

le 01 Octobre 2006 à 21:55
kikirebelle
kikirebelle
869 messages
La condamnation de la déclaration du clergé ??

__________________________________
Je vais donc enfin vivre seul... et déjà je me demande avec qui ...

le 02 Octobre 2006 à 13:30
don-camillo
don-camillo
702 messages
rapport avec les papes..rien a voir avec l'irlande voir aucun pays du monde
le 02 Octobre 2006 à 13:30
don-camillo
don-camillo
702 messages
Réponse à kikirebelle qui a dit :
La condamnation de la déclaration du clergé ??


aucune condamnation
le 02 Octobre 2006 à 14:52
vroger
vroger
>> /

37 ans
10323 messages
innocent XII devient pape

Message édité 1 fois
(En dernier par vroger le 02 Octobre 2006 à 14:52)

__________________________________
L'union fait la force ; l'oignon fait la sauce
ZE zuis le plus zentil des proxiens
En mode Ornythorinque


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires