En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

comment dire je t'aime dans quelque langues - Page 2

comment dire je t'aime dans quelque langues - Page 2

Index du forum Private Joke

1|2|

Auteur Message
le 26 Septembre 2006 à 00:37
muriela15
muriela15
3481 messages
oui

et ca trouvé sur le net


%^^^!!ùml^ml


(Je t'aime en Martien, martien cultivé je crois ... )
le 26 Septembre 2006 à 00:42
ourse
ourse
173 messages
Réponse à muriela15 qui a dit :
oui

et ca trouvé sur le net


%^^^!!ùml^ml


(Je t'aime en Martien, martien cultivé je crois ... )


"'_ç,?;.!!!&&&&5, tatatati

__________________________________
si vous voulez connaître le grand amour, ne vous fiez pas aux apparences

le 26 Septembre 2006 à 00:44
muriela15
muriela15
3481 messages
en Vénusien (une Vénusienne amoureuse et anonyme)

Je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime;Je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aimeJe t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aimeJe t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aimeJe t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aimeJe t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aimeJe t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aimeJe t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aimeJe t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime

Message édité 1 fois
(En dernier par muriela15 le 26 Septembre 2006 à 00:57)

le 26 Septembre 2006 à 00:46
ourse
ourse
173 messages
Réponse à muriela15 qui a dit :
en Vénusien (une Vénusienne amoureuse et anonyme)

Je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime;Je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aimeJe t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aimeJe t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aimeJe t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aimeJe t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aimeJe t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aimeJe t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aimeJe t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime je t'aime


Extraites de La Femme et les Mœurs :

* Non la femme n'est pas une chose, un pur réceptacle. Elle pétrit son enfant de ses sentiments et de ses idées comme de sa chair ; esclave, elle ne peut créer que des esclaves.
* Plus tard, on les contemplera comme des monuments d'illogisme, ces démocrates qui, au lendemain de la déclaration fameuse, […] prétendent sacrifier à une conception dogmatique de la moitié de l'humanité, absorber la femme dans la famille et bâtir une fiction de plus sur ce prétexte usé de tous ces despotismes : l'ordre. Quatre-vingts ans se sont écoulés depuis l'inauguration du droit humain, et c'est encore une nouveauté presque bizarre que de revendiquer la justice pour la femme, courbée depuis le commencement du monde sous un double joug, dans l'esclavage doublement esclave, esclave toujours au sein de la famille libre, et maintenant encore, dans nos civilisations, privée de toute initiative, de tout essor, livrée, soit aux dépravations de l'oisiveté, soit à celle de la misère, et partout soumise aux effets démoralisants du honteux mélange de la dépendance et de l'amour…

__________________________________
si vous voulez connaître le grand amour, ne vous fiez pas aux apparences

le 26 Septembre 2006 à 00:49
muriela15
muriela15
3481 messages
et enfin mon amie la baleine blanche.


gloub, gloub,gloub, gloub.

bon j'arrete...
le 26 Septembre 2006 à 00:50
OCHEBEEEEEEEE
OCHEBEEEEEEEE
347 messages
Réponse à muriela15 qui a dit :
et enfin mon amie la baleine blanche.


gloub, gloub,gloub, gloub.

bon j'arrete...


__________________________________

"Qu'importe la distance à laquelle tu pisses, sache que la dernière goutte sera toujours pour ton slip"

le 26 Septembre 2006 à 00:51
muriela15
muriela15
3481 messages
Réponse à ourse qui a dit :
Extraites de La Femme et les Mœurs :

* Non la femme n'est pas une chose, un pur réceptacle. Elle pétrit son enfant de ses sentiments et de ses idées comme de sa chair ; esclave, elle ne peut créer que des esclaves.
* Plus tard, on les contemplera comme des monuments d'illogisme, ces démocrates qui, au lendemain de la déclaration fameuse, […] prétendent sacrifier à une conception dogmatique de la moitié de l'humanité, absorber la femme dans la famille et bâtir une fiction de plus sur ce prétexte usé de tous ces despotismes : l'ordre. Quatre-vingts ans se sont écoulés depuis l'inauguration du droit humain, et c'est encore une nouveauté presque bizarre que de revendiquer la justice pour la femme, courbée depuis le commencement du monde sous un double joug, dans l'esclavage doublement esclave, esclave toujours au sein de la famille libre, et maintenant encore, dans nos civilisations, privée de toute initiative, de tout essor, livrée, soit aux dépravations de l'oisiveté, soit à celle de la misère, et partout soumise aux effets démoralisants du honteux mélange de la dépendance et de l'amour…


je le lirais demain, a tete reposée, bonne nuit
le 26 Septembre 2006 à 00:52
ourse
ourse
173 messages
Réponse à muriela15 qui a dit :
et enfin mon amie la baleine blanche.


gloub, gloub,gloub, gloub.

bon j'arrete...


* 1907 : une loi autorise les femmes mariées à disposer librement de leur salaire
* 1908 : la loi accorde un congé de maternité de huit semaines, sans salaire
* 1920 : les femmes peuvent adhérer à un syndicat sans l'autorisation de leur mari.
* 1928 : congé de maternité, à plein salaire, de deux mois dans la fonction publique
* 1942 : les femmes mariées peuvent travailler, même si leurs maris travaillent déjà, à condition de ne pas causer de licenciement
* 1945 : suppression de la notion de « salaire féminin ». La notion « à travail égal, salaire égal » est inscrite dans la législation
* 1965 : réforme des régimes matrimoniaux : les femmes peuvent exercer un travail sans l'autorisation de leur mari et bénéficier des avantages sociaux
* 1971 : instauration du congé de maternité indemnisé à 90 % pour tous
* 1972 : une loi instaure le principe d'égalité de rémunération entre les hommes et femmes ; première d'une série de lois jamais vraiment appliquée sur le sujet
* 1975 : loi interdisant toute discrimination dans la fonction publique
* 1977 : suppression de l'allocation de salaire unique
* 1982 : les femmes de commerçants et artisans peuvent choisir entre trois statuts : conjoint collaborateur, salarié ou associé
* 1983 : loi sur l'égalité salariale entre hommes et femmes, très peu appliquée
* 1984 : le congé parental est ouvert à chacun des parents, au choix
* 1986 : circulaire ministérielle favorisant la féminisation des termes de métiers: artisane, écrivaine...
* 1987 : assouplissement des restrictions sur le travail de nuit
* 1992 : loi contre le harcèlement sexuel
* 2001 : renforcement de la loi de 1983 sur l'égalité professionnelle
* 2005 : nouvelle loi sur l'égalité professionnelle, sans critère contraignant ni sanction, en cas de non-respect des objectifs.

L'inégalité des sexes dans le travail domestique c pas la baleine qui le dit je t'offre mes 110 points

__________________________________
si vous voulez connaître le grand amour, ne vous fiez pas aux apparences

le 26 Septembre 2006 à 00:55
ourse
ourse
173 messages
bonne nuit muriella Youp-la boum! Youp! Youp! Youp-la! Youp-la boum! la vénusienne

Message édité 1 fois
(En dernier par ourse le 26 Septembre 2006 à 01:13)

__________________________________
si vous voulez connaître le grand amour, ne vous fiez pas aux apparences

le 26 Septembre 2006 à 01:20
ourse
ourse
173 messages
Réponse à muriela15 qui a dit :
et enfin mon amie la baleine blanche.


gloub, gloub,gloub, gloub.

bon j'arrete...


cétacé dit la baleine gloub,gloub,gloub...... tu tes noyer

__________________________________
si vous voulez connaître le grand amour, ne vous fiez pas aux apparences


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires