En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

Et Jacques Brel, dans tout çà ? - Page 4

Et Jacques Brel, dans tout çà ? - Page 4

Index du forum Musique

1|2|3|4|

Auteur Message
le 10 Octobre 2008 à 22:56
Felix_le_chat...
Felix_le_chat_
5231 messages
Réponse à layune qui a dit :
alors oui parolier... sans aucun doute même poète je dirais (juste pour faire iech )

"Les vieux ne rêvent plus, leurs livres s'ensommeillent, leurs pianos sont fermés
Le petit chat est mort, le muscat du dimanche ne les fait plus chanter
Les vieux ne bougent plus, leurs gestes ont trop de rides, leur monde est trop petit
Du lit à la fenêtre, puis du lit au fauteuil et puis du lit au lit
Et s'ils sortent encore bras dessus, bras dessous, tout habillés de raide
C'est pour suivre au soleil l'enterrement d'un plus vieux, l'enterrement d'une plus laide
Et le temps d'un sanglot, oublier toute une heure la pendule d'argent
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, et puis qui les attend

Les vieux ne meurent pas, ils s'endorment un jour et dorment trop longtemps
Ils se tiennent la main, ils ont peur de se perdre et se perdent pourtant
Et l'autre reste là, le meilleur ou le pire, le doux ou le sévère
Cela n'importe pas, celui des deux qui reste se retrouve en enfer
Vous le verrez peut-être, vous la verrez parfois en pluie et en chagrin
Traverser le présent en s'excusant déjà de n'être pas plus loin
Et fuir devant vous une dernière fois la pendule d'argent
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, qui leur dit : je t'attends
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non et puis qui nous attend."

Alors là je suis absolument désolée... même à 15 ans cette chanson elle me mettait par terre..
Je crois que je vais aller retourner écouter d'autres poètes à la guitare saturée..

mais merci à Jacques Brel quand même



oui c'est vrai un grande force dans ses idées et ses mots, il a le genie de savoir les assembler, et tu as vu la reference au petit chat deja et j'étais loin encore

j'ai toujours eu un faible pour celle là

J'en appelle aux maisons écrasées de lumière
J'en appelle aux amours que chantent les rivières
A l'éclatement bleu des matins de printemps
A la force jolie des filles qui ont vingt ans
A la fraîcheur certaine d'un vieux puits de désert
A l'étoile qu'attend le vieil homme qui se perd
Pour que monte de nous et plus fort qu'un désir
Le désir incroyable de se vouloir construire
En se désirant faible et plutôt qu'orgueilleux
En se désirant lâche plutôt que monstrueux

J'en appelle à ton rire que tu croques au soleil
J'en appelle à ton cri à nul autre pareil
Au silence joyeux qui parle doucement
A ces mots que l'on dit rien qu'en se regardant
A la pesante main de notre amour sincère
A nos vingt ans trouvés à tout ce qu'ils espèrent
Pour que monte de nous et plus fort qu'un désir
Le désir incroyable de se vouloir construire
En préférant plutôt que la gloire inutile
Et le bonheur profond et puis la joie tranquille

J'en appelle aux maisons écrasées de lumière
J'en appelle à ton cri à nul autre pareil


Jacques Brel
J'en appelle

Paroles et Musique: Jacques Brel 1957
le 10 Octobre 2008 à 23:02
Felix_le_chat...
Felix_le_chat_
5231 messages
juste sortir ces 2 phrases, vrai merci brel, j'aurais aimé te voir sur scene

En se désirant faible et plutôt qu'orgueilleux
En se désirant lâche plutôt que monstrueux
le 10 Octobre 2008 à 23:33
Anissa...
Anissa...
3891 messages
Réponse à Felix_le_chat_ qui a dit :
juste sortir ces 2 phrases, vrai merci brel, j'aurais aimé te voir sur scene

En se désirant faible et plutôt qu'orgueilleux
En se désirant lâche plutôt que monstrueux




Il avait une faculté de faire rire et pleurer dans une même chanson!

__________________________________
Plus grand chose à dire...

le 10 Octobre 2008 à 23:42
Felix_le_chat...
Felix_le_chat_
5231 messages
bon je vais aller faire dodo le whisky n'a plus de gout et elle est partie de mon msn draguer ailleurs surement et je ne m'en suis meme pas aperçu ... alors ? ... et puis il est temps de passer à autre chose, brel c'est bien mais bon ...



la dame : est ce que vous aimez toutes vos chansons ?

brel : non ... pas toutes ... non ...

la dame : la preferée ?

brel : je ne sais pas

Je ne sais pas pourquoi la pluie
Quitte là-haut ses oripeaux
Que sont les lourds nuages gris
Pour se coucher sur nos coteaux
Je ne sais pas pourquoi le vent
S'amuse dans les matins clairs
A colporter les rires d'enfants
Carillons frêles de l'hiver
Je ne sais rien de tout cela
Mais je sais que je t'aime encore

Je ne sais pas pourquoi la route
Qui me pousse vers la cité
A l'odeur fade des déroutes
De peuplier en peuplier
Je ne sais pas pourquoi le voile
Du brouillard glacé qui m'escorte
Me fait penser aux cathédrales
Où l'on prie pour les amours mortes
Je ne sais rien de tout cela
Mais je sais que je t'aime encore


le 10 Octobre 2008 à 23:44
Felix_le_chat...
Felix_le_chat_
5231 messages
Réponse à Anissa... qui a dit :


Il avait une faculté de faire rire et pleurer dans une même chanson!


bravo ! c'est à cette heure ci que tu rentres à la maison ? je viens juste de terminer la bouteille du coup
le 10 Octobre 2008 à 23:47
Anissa...
Anissa...
3891 messages
Réponse à Felix_le_chat_ qui a dit :
bravo ! c'est à cette heure ci que tu rentres à la maison ? je viens juste de terminer la bouteille du coup




Euh............. c'est cité de quelle chanson de Brel ça??

__________________________________
Plus grand chose à dire...

le 10 Octobre 2008 à 23:51
Felix_le_chat...
Felix_le_chat_
5231 messages
Réponse à Anissa... qui a dit :


Euh............. c'est cité de quelle chanson de Brel ça??


la plus belle le plus vraie la mienne mais ? où tu as caché l'autre bouteille stp dis moi ?


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires