En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus... Fermer

lesrelations sex - Page 9

lesrelations sex - Page 9

Index du forum Private Joke

4|5|6|7|8|9|10|

Auteur Message
le 26 Juin 2006 à 21:05
miguelangelo
miguelangelo
>>

39 ans
189 messages
Être homo au Maroc

Quoi qu'on pense d'eux, ils existent. Et ils se cachent. Alors autant entendre ce qu'ils ont à dire… Dossier réalisé par Laetitia Grotti et Maria Daïf


L'homosexualité au Maroc est frappée d’un double H : Hchouma (honte) et Haram (péché). Il y a encore un an, Mohamed Asseban, membre du conseil des ouléma de Rabat-Salé déclarait à la presse : "Le bûcher pour les homos". À l’instar de sa religion et de sa loi, la société marocaine est incontestablement homophobe. Difficile dans ces conditions de
changer le regard porté sur ceux que l’on préfère qualifier de "déviants sexuels", pour ne pas dire "anormaux". En effet, pour beaucoup, l’homosexualité est "contre-nature", puisqu’elle ne mène pas à la procréation, seul objectif assigné aux relations sexuelles. Or, le fait est que, de tout temps, l’homosexualité a perduré et s’est maintenue, y compris dans les pays arabo-musulmans. Non sans difficulté dès lors qu'il s'agit de vivre sa sexualité sereinement et d’affirmer son identité. Car il ne saurait être question ni de s’afficher, encore moins de revendiquer des "droits homosexuels". En terre chérifienne, être homosexuel c’est avant tout vivre caché. Pour ne pas être la risée de tous, pour ne pas être en prise aux qu’en dira-t-on, voire pour échapper aux casseurs de "pédés". Qu’est-ce qui dérange fondamentalement ? L’acte sexuel en lui-même ? Pas si sûr, quand on observe la distinction, culturellement très forte, qui s’opère entre "actif" et "passif". Il semble que ce qui dérange vraiment, ce sont les sentiments d’amour entre deux hommes. S’il est possible - sous réserve d’être très discrets - d’avoir des relations sexuelles, il est en revanche beaucoup plus rare de construire une histoire d’amour ou de se projeter dans l’avenir. À moins de faire le choix de partir.

__________________________________

le 26 Juin 2006 à 21:06
miguelangelo
miguelangelo
>>

39 ans
189 messages

Vivre son homosexualité


"À Paris, j'ai découvert d'autres
horizons. J'ai pu sortir, vivre ma
vie comme je l'entendais, tout
simplement parce que
ce n'est pas illégal"
"Vivons heureux, vivons cachés". Tel pourrait être l'adage des homosexuels marocains. À la nuance près que se cacher n'est pas un choix mais une obligation et qu'ils sont loin d'être heureux. Par Laetitia Grotti


"J'ai trois visages : un pour mes parents, un pour mes amis et celui que me renvoie le miroir", raconte Hassan, jeune Casablancais de 20 ans. S'il reconnaît sans ambages devoir mener une double vie pour "être tranquille", Hassan a pourtant fait le choix d'assumer son homosexualité. L'assumer d'abord vis-à-vis de lui-même. Ce qui signifie passer outre la honte ou la culpabilité que renvoient sans cesse la famille et par extension la société. Or, ces sentiments sont profondément ancrés en chacun pour les avoir intériorisés tout au long des années d'enfance et d'adolescence. Pour Jamal, un trentenair
marrakchi, ce vécu est assurément le plus difficile, "Il faut avoir un caractère assez fort pour s'assumer en tant qu'homosexuel dans notre pays. Avoir des références. Malheureusement, aujourd'hui au Maroc, quand on a 15 ans et qu'on commence à se sentir plutôt attiré par les hommes, on est perdu. Il n'existe aucune référence, aucun modèle. Il n'y a pas de visibilité gay. On se sent isolé. Il y en a qui croient être les seuls. Dans ces conditions, il est difficile de s'accepter comme tel. On se dit alors qu'on est peut être bisexuel ou que c'est passager…".
Hassan a eu sa première relation sexuelle à 14 ans, avec un copain : "Je n'avais pas le sentiment de transgresser quoi que ce soit. Je le vivais plus comme une découverte du sexe, un jeu entre garçons. Sauf que ma mère nous a surpris. C'est la première à m'avoir dit ce que c'était, avant d'ajouter que c'était très mal et qu'il ne fallait plus jamais le refaire". Élevé dans une famille plutôt aisée, franchement homophobe, "surtout mon grand frère", son adolescence a été très dure, psychologiquement. Émaillée de mille tiraillements, questionnements entre sa nature profonde - aimer les hommes -, les pressions familiales et les normes imposées par la société. Quand il arrive à se procurer certains romans, interdits de circulation au Maroc, c'est en cachette qu'il les lit. Il ira même jusqu'à être plus homophobe que les autres au lycée pour "paraître" ce qu'il n'est pas. Pour "être" ce que paraissent tous les autres, à savoir "des gens normaux". Mais il n'est pas facile de tromper les autres sans se perdre un peu soi-même. Alors, parce qu'il ne supporte plus cette duperie permanente et qu'il a des amis sur lesquels compter, Hassan va oser franchir le pas et se confier. Entamant ainsi un long travail pédagogique sur lui-même et sur son homosexualité. Répéter, encore et toujours, qu'il n'est pas un déviant, qu'il est comme tout le monde, qu'il aspire aux mêmes rêves d'une vie de couple, d'un avenir serein. Certes, il trouvera bien quelques oreilles attentives, compréhensives et suffisamment ouvertes pour ne pas le juger et le rejeter. Mais c'est en France, à Paris, où il poursuit ses études que le déclic se produit : "J'ai découvert d'autres horizons. D'abord, il n'y a pas ce sentiment de peur que l'on vit ici, tout simplement parce que ce n'est pas illégal. J'ai pu sortir, vivre ma vie comme je l'entendais, lire les livres que je voulais sans avoir à les cacher… Mais l'élément déclencheur a été mon colocataire. C'était un Marocain, issu du système public. Le dialogue s'est instauré naturellement, nous avons parlé de mon homosexualité et, à ma grande surprise, il l'a acceptée sans problème. C'est alors que je me suis rendu compte que je pourrais la vivre au Maroc". Bel optimisme qui, porté par tous les espoirs de la jeunesse, le poussera à aller encore plus loin en faisant son coming out auprès de sa mère. Au début, il entendra les leitmotiv d'usage : "Tu es jeune, c'est passager", puis les menaces d'inspiration divine : "C'est péché, c'est contre-nature…". Ce n'est que lorsqu'il prononcera le mot "amour" que la sentence tombera sans appel : "Si tu t'assumes ici, c'est la rupture !". Depuis, désemparée par ce fils "déviant", cette pauvre femme cherche désespérément à le marier. Pour elle, une certitude : seule l'institution peut le ramener sur le droit chemin. Et de fait, Hassan dit ne pas se sentir prêt à renoncer à son statut social, du moins pas encore. Lié par une promesse faite à sa mère, il a rompu avec son petit ami, brûlé tous ses livres, bref, vécu une véritable "déchirure". Comme l'immense majorité des homosexuels de ce pays qui, sans avoir le courage de Hassan, préfèrent vivre cachés, à l'abri des apparences. Ceux rencontrés sont unanimes. Pour vivre son homosexualité au Maroc, LA condition sine qua non reste la discrétion, "sauf si on n'a pas peur d'être la risée de tout le monde, dans le quartier, à la fac ou au boulot", précise Jamal avant d'ajouter : "On fait ce qu'on veut, mais il ne faut pas donner de certitude aux gens car, malgré tout, dans leur esprit le doute persiste. Beaucoup de gays entretiennent ce doute pour avoir la paix". Combien d'entre eux mènent une double vie ? Le jour, les plus jeunes s'inventent des petites amies, des rendez-vous avec des filles, les plus âgés, eux, se marient, ont des enfants, mais la nuit leur appartient. Ils en font ce qu'ils veulent. Car, soyons clairs, avouer à sa famille, voire à ses amis, son homosexualité est quasiment impossible. Trop de peur, d'incompréhension, de condamnation a priori, voire de culpabilité personnelle. Alors au mieux, les sœurs, les cousines, parfois la mère, seront dans la confidence. Au pire et dans la grande majorité des cas, la personne restera seule face à elle-même, à ses dilemmes, à ses mensonges et à ses souffrances. Ceux qui s'assument le mieux, à l'instar de ce quarantenaire, Tangérois d'origine, parlent aujourd'hui de travail à faire pour "améliorer les conditions de vie et faire en sorte que les jeunes homos apprennent à ne pas se mépriser et aient l'estime de soi". D'autant que, comme le rappelle Jamal, "aujourd'hui, personne ne prend la parole en public pour défendre les homosexuels. Pas même les associations de droits de l'homme. Ni les féministes d'ailleurs. Ces dernières sont tellement accusées à tort et à travers d'être manipulées par l'étranger pour détruire nos valeurs qu'elles lâchent les lesbiennes. Pourtant, en Occident, le mouvement de libération homosexuel doit beaucoup aux mouvements féministes". En attendant de voir un jour ces revendications portées sur la place publique, il serait bon de réfléchir à ces vies brisées…

__________________________________

le 26 Juin 2006 à 21:11
miguelangelo
miguelangelo
>>

39 ans
189 messages
Pour info c pas moi qui me suis amusé à ecrire tout ca ...
il se trouve que le magazine telquel à le don de taper dans de nombreux sujets qui fachent (au Maroc)...

http://www.telquel-online.com/120/couverture_120_1.shtml


http://www.telquel-online.com


homme.net : tout le monde a evolué. et toi ???

__________________________________

le 26 Juin 2006 à 21:37
homme.net
homme.net
343 messages
Réponse à miguelangelo qui a dit :
Pour info c pas moi qui me suis amusé à ecrire tout ca ...
il se trouve que le magazine telquel à le don de taper dans de nombreux sujets qui fachent (au Maroc)...

http://www.telquel-online.com/120/couverture_120_1.shtml


http://www.telquel-online.com


homme.net : tout le monde a evolué. et toi ???


mon frère ce n'est pas une evolution c'est une marche arriere

__________________________________
merci tout le monde

le 26 Juin 2006 à 22:39
PROXIMEETY
PROXIMEETY
7258 messages
Réponse à homme.net qui a dit :
mon frère ce n'est pas une evolution c'est une marche arriere


Attention, au premier propos homophobe, je ferme le topic...

__________________________________
Equipe Support PROXIMEETY

le 26 Juin 2006 à 22:49
marge
marge
>>

30 ans
284 messages
Réponse à PROXIMEETY qui a dit :
Attention, au premier propos homophobe, je ferme le topic...


tt a fait d'accordt avec toi ! chti support


Je vous demande justement de vous poser la question tous :

Le fait d'avouer son homosexualité, de faire son coming out ! et d'assumer ses orientations sexuelle, n'est il justement pas une facon de respecter ses prochains ?

Le respect n'est il pas composé de verité et de sincerité ? a

Alors je vous prie de reflechir avt de juger et vouloir fuir votre voisin !

idem, je ne ve pas changer de sujet ms pr les seropositifs !!!


__________________________________
Je rie de moi avant que vous n'ayez l'audace de le faire...

le 27 Juin 2006 à 01:11
hugojero
hugojero
767 messages
Réponse à homme.net qui a dit :
mon frère ce n'est pas une evolution c'est une marche arriere


Si si, c'est une evolution, mais aujourd'hui, l'animal, ce n'est plus l'homosexuel, c'est l'homophobe!!!

Message édité 1 fois
(En dernier par hugojero le 27 Juin 2006 à 01:12)

__________________________________
Mdr à celui qui lira

le 27 Juin 2006 à 05:42
senait
senait
296 messages
Réponse à hugojero qui a dit :
Si si, c'est une evolution, mais aujourd'hui, l'animal, ce n'est plus l'homosexuel, c'est l'homophobe!!!


l animal n est pas forcément l homophobe , c est plutot l 'ignorant de la condition humaine , qui ne c est pas que l homme ou la femme sont des animaux sociaux qui n ont ni griffees ni carapace pour ce defendre et qui forcéméent sont obligé de vivre en societé et accepter ses "conditions" tu as forcément raison hugojero peut tu demander a une pomme du jus de citron ? ps bonne journeé
le 27 Juin 2006 à 05:54
senait
senait
296 messages
Réponse à marge qui a dit :
tt a fait d'accordt avec toi ! chti support


Je vous demande justement de vous poser la question tous :

Le fait d'avouer son homosexualité, de faire son coming out ! et d'assumer ses orientations sexuelle, n'est il justement pas une facon de respecter ses prochains ?

Le respect n'est il pas composé de verité et de sincerité ? a

Alors je vous prie de reflechir avt de juger et vouloir fuir votre voisin !

idem, je ne ve pas changer de sujet ms pr les seropositifs !!!




marge je n ais jamais compris le prix de la culpabilite(é) sur l'orientation sexuelle , que tu soit sincére ou non la ou ce trouve la sincerité forcement tu trouveras un chemin tant que c 'est le tien !
le 27 Juin 2006 à 12:32
homme.net
homme.net
343 messages
Réponse à marge qui a dit :
tt a fait d'accordt avec toi ! chti support


Je vous demande justement de vous poser la question tous :

Le fait d'avouer son homosexualité, de faire son coming out ! et d'assumer ses orientations sexuelle, n'est il justement pas une facon de respecter ses prochains ?

Le respect n'est il pas composé de verité et de sincerité ? a

Alors je vous prie de reflechir avt de juger et vouloir fuir votre voisin !

idem, je ne ve pas changer de sujet ms pr les seropositifs !!!




bien venu belle damme....moi je respecte tout le monde.....je dit simplement aux hetèro de ne pas utiliser l'anus les femmes ont un jolie vagin qui fait bien l'affaire...mais chacun a ses gouts...voila les fleurs pour tout le monde et belle vie.........un jour on aurra plus des enfants sur terre.....rien que des hommos...et des LESBs.. .....et ce n'est pas de la belle vie

__________________________________
merci tout le monde

le 28 Juin 2006 à 05:17
OCHEBEEEEEEEE
OCHEBEEEEEEEE
347 messages
Réponse à homme.net qui a dit :
bien venu belle damme....moi je respecte tout le monde.....je dit simplement aux hetèro de ne pas utiliser l'anus les femmes ont un jolie vagin qui fait bien l'affaire...mais chacun a ses gouts...voila les fleurs pour tout le monde et belle vie.........un jour on aurra plus des enfants sur terre.....rien que des hommos...et des LESBs.. .....et ce n'est pas de la belle vie



Tu fais de la peine le bucher pour les ignares toi t'a les doigts qui chauffe

Mais bon respectons autruis avec ses penssée, ses origines, son sexe (je ne parle pas de sa taille ), ses envies etc..

Ton sujet et la sodo. si la femme ou l'homme desirent se faire plaisir de la sorte s'est leur choix, le mal est ou?
Est-ce un pecher?

Ton dieux peche tout les jours quand il laissent des gens se faire torturer, meurent de fain, etc.. et lui la haut il se br.... les c....... et ceci et surement plus grave qu'une sodo

Vive le respect Vive l'amour...
peace and love love and peace

__________________________________

"Qu'importe la distance à laquelle tu pisses, sache que la dernière goutte sera toujours pour ton slip"

le 28 Juin 2006 à 06:17
Botinmat
Botinmat
147 messages
Réponse à venus717 qui a dit :
une parenthese et je m'arreterai la!!! car lire autant d'absurdités me donne envie de vomir!!!
Pour ta couverne moi aussi j'ai une fille, et ado en plus!!
L'amour je connais!!
Et pour repondre au sujet de donner mon corps, l'acte est un plaisir partager ou deux corps se decouvrent!!!
Quelque soit la façon!!

Maintenant, malgré ke tu es fait soit disant 2 enfants a ta femme, elle doit relativement se faire chier au lit avec toi, elle ne sait pas a coté de quoi elle passe!!

De maniere générale ke tu sois bi, homo, hétero, le principale c de vivre pleinement sa sexualité!!!

Alors bonne B...... a tous!!


le 28 Juin 2006 à 10:55
U.L.Y.S.S.E
U.L.Y.S.S.E
147 messages
Moi aussi je donne mon corps......


Mais à la science

__________________________________
N'as tu jamais dansé avec le diable au clair de lune

le 28 Juin 2006 à 11:09
chantou
chantou
34 messages
alors elle va avancer a grands pas
le 28 Juin 2006 à 12:16
dartagnan55
dartagnan55
6 messages
mais c'est quoi ce bordel chacun est libre d'avoir des rapport sexuel a sa guise,si la femme accepte la sodomie comme tout autres pénétration ça ne regarde qu'elle
le 28 Juin 2006 à 12:48
sympa57
sympa57
1487 messages
Réponse à chantou qui a dit :
alors elle va avancer a grands pas


non elle recule rien de bon tout a jeter
le 28 Juin 2006 à 13:25
mme..sarfaty
mme..sarfaty
12 messages
Réponse à dartagnan55 qui a dit :
mais c'est quoi ce bordel chacun est libre d'avoir des rapport sexuel a sa guise,si la femme accepte la sodomie comme tout autres pénétration ça ne regarde qu'elle


le 28 Juin 2006 à 13:39
sympa57
sympa57
1487 messages
forcer tout les serrures otez les toiles d'araignées
le 28 Juin 2006 à 13:46
homme.net
homme.net
343 messages
Réponse à OCHEBEEEEEEEE qui a dit :

Tu fais de la peine le bucher pour les ignares toi t'a les doigts qui chauffe

Mais bon respectons autruis avec ses penssée, ses origines, son sexe (je ne parle pas de sa taille ), ses envies etc..

Ton sujet et la sodo. si la femme ou l'homme desirent se faire plaisir de la sorte s'est leur choix, le mal est ou?
Est-ce un pecher?

Ton dieux peche tout les jours quand il laissent des gens se faire torturer, meurent de fain, etc.. et lui la haut il se br.... les c....... et ceci et surement plus grave qu'une sodo

Vive le respect Vive l'amour...
peace and love love and peace


le dieu existe....la preuve c'est ta prèsence sur terre.......le problème c'est dans les humains comme toi......mais tu peux tj faire de bien...il n'est jamais troptard pour bien faire...la vie est belle...le dieu axiste...ouvre tes yeux tu la vera...a travers ces creations

__________________________________
merci tout le monde

le 28 Juin 2006 à 13:47
homme.net
homme.net
343 messages
Réponse à chantou qui a dit :
alors elle va avancer a grands pas


on a besoins de vous chantou

__________________________________
merci tout le monde


INSCRIPTION GRATUITE






Recevez nos bons plans partenaires
Sélection de profils connectés
chez nos partenaires :